PRO 58

Dernière modification le 02-09-2019

Nos idées de voyages

previous
Europa Park - 3 Jours
dès 339 
Europa Park - 3 Jours

* Blue Fire Megacoaster :
Top départ, c’est parti… de 0 à 100km/h en 2,5 secondes chrono!
Un démarrage par catapulte qui propulse le visiteur à 40 mètres de haut, un instant de pure adrénaline!
S’enchaîne un Looping à une hauteur de 40 mètres.

* L’Euro-Mir :
Avec ses cinq tours de verre bleu et son look futuriste, il représente la face moderne de la Russie, à savoir la conquête spatiale, alors que les isbas en bois du village russe rappelle une Russie plus traditionnelle.
L'ascension en spirale et les wagons qui tournent sur eux-mêmes vous emmèneront dans l’espace.
Les 1000 mètres du parcours se font à une vitesse de 80 km/h.

* YoungSTAR Coaster Pegasus :
Dans un décor de site de fouilles archéologiques, nos plus jeunes visiteurs peuvent vivre leurs premières sensations fortes en grand huit.
L’Antiquité tremble, lorsque l'attraction familiale « Pegasus » s'élance dans une descente de 15 mètres de haut, traversant l'univers du quartier grec, pour ressurgir avec fougue dans les cieux…
Simplement divin ! Le « YoungSTAR Coaster Pegasus » est un grand huit pour toute la famille et en particulier pour les enfants à partir de 4 ans et mesurant au minimum 1 mètre.

* Atlantica SuperSplash :
Naviguez vers de nouveaux rivages en direction du Portugal sur la trace des grands marins et explorateurs.
Après un voyage effréné à une hauteur vertigineuse avec de turbulentes rotations, les 16 passagers plongeront avec une immense vague dans les eaux portugaises.
Que d'aventures…

* Arène Espagnole "La vengeance de Milady" :
Le Cardinal de Richelieu voudrait bien se débarrasser du Duc de Buckingham en mettant à exécution un plan machiavélique.
La mystérieuse Milady de Winter devra se charger de cette sombre besogne.
Mais D’Artagnan et ses mousquetaires n’ont pas dit leur dernier mot.
Auront-ils assez de temps pour faire échouer cet attentat 
Cascades extrêmement dangereuses et combats impressionnants vous attendent dans l'arène espagnole
Un spectacle époustouflant portant sur le combat éternel entre le bien et le mal vous laissera sans voix.

Espagne - Barcelone - 3 Jours
dès 299 
Espagne - Barcelone - 3 Jours

* La Rambla et le Barri Gòtic :
Certes, c’est l’endroit le plus touristique de la ville
Mais il n’est pas envisageable de visiter Barcelone sans parcourir les 1,2 km de ce célèbre boulevard piétonnier descendant vers la mer.
Tous vos sens seront mis en éveil par le spectacle qu’offrent les promeneurs assis aux terrasses de cafés en plein air, les kiosques à fleurs odorantes, la mosaïque (tristement négligée) de l’artiste Miró et les statues humaines pour le moins surréalistes.

* La Sagrada Família :
Plus de 80 ans après la mort de son créateur Antoni Gaudí, les travaux de ce chef-d’œuvre moderniste emblématique de Barcelone se poursuivent.
Inspiré par la nature, ce temple dont les accents gothiques peinent à tempérer une débordante extravagance s’élance vers le ciel avec majesté et espièglerie.

* Le Camp Nou : 
“Camp Nou Experience” est un musée interactif proposant une visite du stade, des vestiaires au terrain, terre sacrée pour de nombreux Catalans.

* Le Marché de la Boqueria :
Le plus grand marché de fruits et légumes d’Europe est une intarissable source de tentation.
Restaurants, chefs, cuistots amateurs, employés de bureau et touristes s’y mélangent parmi d’innombrables étals croulant sous les pyramides de fruits colorés, les poissons chatoyants, les jambons suspendus, les fromages odorants, les tonneaux d’olives et de poivrons marinés, les truffes au chocolat et autres délices sucrés.

* La Pedrera :
L’un des chefs-d’œuvre de Gaudí, La Pedrera, borde le prestigieux Passeig de Gràcia.
On y retrouve les ornements caractéristiques de l’architecte : une façade ondulante, d’imposants balcons en fer forgé et des arcs paraboliques aux allures de cavernes.
Sur le toit (où des concerts sont parfois donnés l’été) vous pourrez déambuler parmi ses cheminées s’élevant telles des sentinelles au-dessus du paysage urbain barcelonais.

* Le musée Picasso :
Abrite une collection des œuvres de jeunesse de l’artiste, probablement la plus complète au monde.
Picasso vécut à Barcelone de 15 à 23 ans, et certains éléments de la ville ont indéniablement marqué son œuvre, des fresques spectaculaires du musée national d’Art catalan aux mosaïques trencadís (pré-cubistes, de l’avis de certains) de Gaudí.
L’emplacement du musée – dans cinq bâtisses médiévales contiguës – ne fait qu’ajouter à son attrait.

* L’església de Santa Maria del Mar :
Consacrée en 1384, l’església de Santa Maria del Mar est un modèle d’architecture gothique catalane, caractérisée par de grands espaces et l’absence d’ornements observés dans les églises gothiques d’autres régions.

* Le musée national d’Art catalan :
Pour de nombreux Catalans, la Catalogne n’est pas une région d’Espagne mais un pays à part entière, doté d’une histoire propre et singulière.
Le musée national d’Art catalan, abrité dans l’imposant Palais national à Montjuïc, en fait la démonstration avec son impressionnante collection explorant les richesses de 1000 ans d’art catalan.

* La cathédrale de Barcelone :
Véritable perle de l’architecture gothique catalane, la cathédrale de Barcelone est une étape incontournable de toute visite de la Ciutat Vella (vieille ville).
Son intérieur sombre renferme une douzaine de chapelles dissimulées, une crypte étrange et un cloître singulier aux allures de jardin accueillant 13 oies (censées représenter l’âge de sainte Eulalie, patronne de Barcelone, lors de son martyre).

  • * Et aussi :
    - Le Quartier Gothique et les Rambles
    - La Sagrada Familia
    - Le Parc Guëll
    - Les soirées Flamenco
    - La Casa Mila

  • Bresil - 7 Jours
    dès 1659 
    Bresil - 7 Jours

    * Baie de Rio de Janeiro :
    Surnommée le "Pain de Sucre" ou Pao de Açucar en brésilien, à cause de son drôle de piton rocheux, cette baie est sans doute la plus célèbre baie au monde...
    Et on comprend pourquoi !
    Culminant à 396 mètres, on y accède par un téléphérique (ou à pied pour les plus courageux) et déjà ce court trajet est un voyage à lui tout seul...
    Une fois tout en haut, une mégapole immense et grouillante se déploie devant vous...
    Des centaines de buildings entourés de collines verdoyantes et des plages de sable doré aux noms mythiques : les fameuses Copacabana et Ipanema ! Mais outre ces plages sublimes baignées par des eaux bleu azur, vous pourrez aussi apercevoir depuis le sommet du Pain de Sucre, l'autre emblème de Rio : le Christ Rédempteur, statue symbolisant aujourd'hui à elle seule le Brésil !
    Peu d'endroits sur terre permettent, en effet, d'embrasser du regard une telle ville !

    * Le Corcovado :
    Situé lui aussi dans la baie de Rio, ce mont est surmonté de la magistrale statue du Christ Rédempteur ou Cristo Redentor en brésilien.
    D'ici aussi vous aurez donc une vue imprenable sur la ville de Rio, sa baie et le Pain de Sucre !
    Réalisée, entre autres, par le sculpteur français Paul Landowski, de simple monument religieux à ses débuts, cette statue est devenue le symbole d'un pays tout entier, attirant chaque année des milliers de touristes !
    Classé monument historique depuis 1973, le Christ du Corcovado culmine à plus de 700 mètres au-dessus de Rio, et avec ses 38 mètres de hauteur, cette statue est tout simplement l'une des plus grandes au monde !
    A son pied, on trouve une petite chapelle où mariages et baptêmes peuvent être célébrés...

    * Le Parc National de Lençois Maranhendes :
    Situé au Nord-Est du Brésil dans la région de Maranhao, le Parc National de Lençois Maranhendes est l'un des paysages des plus inattendus du Brésil !
    Ce paysage extraordinaire est constitué d'un vaste ensemble de dunes de sable blanc s'étirant sur plus de 70 km...
    La particularité de ce désert ?
    Du printemps à l'automne, en raison des pluies tropicales de cette région, d'innombrables lagunes d'eau douce se forment au creux des dunes...
    Des eaux claires et limpides attirent chaque année des centaines de touristes et de locaux qui viennent s'y baigner et profiter de ce paysage presque surnaturel !
    Un conseil, les meilleurs mois de l'année pour découvrir ce parc national et ses dunes : juillet et août !
    C'est, en effet, à ce moment-là que les dunes et leurs lagunes sont les plus belles...

    * Les Chutes d'Iguazú :
    Situées à la frontière entre l'Argentine et le Brésil, ces célèbres chutes sont depuis 1984 inscrites au Patrimoine Mondiale de l'Unesco en tant que merveilles naturelles.
    Elles font partie du club très select des chutes les plus impressionnantes du monde, comme ses consœurs de Niagara (Canada) ou de Victoria (Zimbabwe)...
    Ces chutes, intégrées dans deux Parcs Nationaux (l'un côté brésilien, l'autre côté argentin) sont en fait un ensemble de 275 cascades réparties sur environ 3 km.
    Cet ensemble gigantesque déverse jusqu'à 6 millions de litres d'eau par seconde !!
    La plus grosse partie des chutes est située sur le territoire argentin, et plusieurs circuits de visites via des passerelles en bois ont été aménagés afin d'approcher au plus près de cet incroyable spectacle de la nature...
    Ce site majestueux favorise un écosystème luxuriant unique au monde, abritant de nombreuses espèces rares et menacées de la faune et de la flore...

    * Salvador de Bahia :
    Rien que son nom évoque à lui seul le Brésil...
    Berceau culturel du pays, cette ville est à son image : métissée !
    En effet, la majorité de sa population étant d'origine africaine, la “Rome Noire”, comme on la surnomme, est emprunte d'une culture africaine très marquée...
    Considérée comme l'une des plus belles villes du Brésil, elle est célèbre pour ses maisons colorées, son carnaval, sa gastronomie et l'art de la capoeira...
    Son centre historique regorge de pépites architecturales de l'ère portugaise, lui donnant ainsi le charme suranné des ex-villes coloniales...
    Située au bord de l'Océan Atlantique, elle attire un grand nombre de touristes, non seulement pour la beauté de ses nombreux monuments, mais également pour les plages de rêves s'étirant le long de sa côte...

    * L'Amazonie :
    Vaste plaine traversée par le fleuve Amazone, cette région d'Amérique du Sud s'étend sur plusieurs pays (Colombie, Bolivie, Équateur…) et bien sûr le Brésil !
    Rien que dans celui-ci, l'Amazonie recouvre 60 % du territoire !
    Étendue sur plusieurs états du Nord du pays, cette immense région verte est le poumon de notre chère planète...
    On y trouve une faune et une flore exceptionnelles qui en font l'une des plus importantes réserves de biodiversité au monde !
    Cette  immensité étant aussi le lieu de vie des deux tiers des indiens du Brésil...
    Malheureusement, la déforestation à outrance change peu à peu le visage de l'Amazonie et désormais ces peuples et leur environnement sont plus que menacés...
    Mais si vous voulez approcher au plus près de cet endroit unique au monde, une seule solution : partir à l'aventure !
    En effet, plusieurs excursions permettant de remonter le fleuve Amazone et de découvrir cette sublime région sont possibles au départ de la ville de Manaus, ville immense au cœur de la jungle...

    * La région de Pantanal :
    Terre ocre, végétation et marécages à perte de vue... on se croirait presque en Afrique !
    Plus grande zone humide de la planète, on y trouve la plus grande variété au monde de plantes aquatiques...
    Située à la frontière bolivienne, cette vaste région est la plus belle réserve naturelle d'animaux du Brésil !
    Le Pantanal offre, en effet, une occasion exceptionnelle d'observer au plus près la faune et la flore.
    Depuis l'an 2000, cette zone est inscrite au Patrimoine Mondial de l'Unesco qui en a fait une aire de conservation afin de protéger au mieux cette biodiversité des plus spectaculaires !

    * La Costa Verde :
    Située entre Rio et Sao Paulo, la région de Costa Verde est un véritable petit paradis sur terre !
    Cette "Côte Verte" est tout simplement l'une des plus belles côtes du Brésil : découpée, sauvage, montagneuse et bordée des eaux cristallines de sa fameuse Baie d'Ilha Grande (haut lieux de villégiature des habitants de Rio qui viennent ici s'y détendre le week-end) et de ses quelques 300 îles paradisiaques...
    Pas moins de 200 km de côte, 2000 plages bordant la forêt...
    Cet endroit situé à l'Est de Rio de Janeiro recèle encore de coins méconnus et de petites criques verdoyantes !
    Cette côte permet également de partir à la découverte de la très jolie ville coloniale de Paraty...

    * L'archipel de Fernando de Noronha :
    Petit archipel situé dans l'océan Atlantique, au large de la ville de Natal, ces 21 îles possèdent le statut de Parc Naturel inscrit au Patrimoine Mondial de l'Unesco !
    Afin de préserver au mieux ce site exceptionnel, les visites y sont contrôlées et limitées.
    Une "taxe de préservation" est ainsi prélevée aux touristes désirant s'y rendre (entre 10€ la journée et plus de 800€ pour un mois).
    Considéré par les brésiliens comme "l"Émeraude de l’Atlantique", cet archipel est en effet un exemple mondial de préservation de la faune et de la flore, protégeant ainsi dauphins, baleines et autres tortues...

    Finistere Nord - 3 Jours
    dès 199 
    Finistere Nord - 3 Jours

    * Baie de Douarnenez, Point du Raz :
    La Pointe du Raz, site emblématique du Finistère, s'ouvre sur le Raz de Sein et l'île de Sein.
    La Pointe et ses falaises (jusqu'à la Pointe du Millier au Nord) sont classées "Grand Site de France".
    Avant d'arriver à la pointe du Raz, arrêtez-vous à Pont-Croix, petite cité de caractère, et promenez-vous dans ses ruelles pavées...

    * Quimper et la Riviera :
    Quimper, ville de culture et d'histoire, est une cité aux multiples facettes.
    Son architecture préservée (cathédrale Saint-Corentin, maisons à pans de bois), son artisanat dynamique (faïenceries Henriot, école de broderie Pascal Jaouen), ses grands festivals (Cornouaille, Circonova) en font l'un des immanquables du Finistère.

    * Les îles du Bout du Monde: Ouessant, Sein,...
    La plus proche, l'île de Batz, est connue pour son microclimat. Ses primeurs sont particulièrement renommées.
    Ouessant, dominée par le phare du Créac'h, est la plus grande des îles finistériennes.
    Sa spécialité : le ragoût d'agneau cuit dans les mottes !
    Molène et son archipel sont au cœur du Parc naturel marin d'Iroise. Côté cuisine, la saucisse fumée aux algues est un must.
    L'île de Sein, face à la Pointe du Raz, est le paradis des amateurs de produits de la mer (bar de ligne, homard...).
    Autour de l'archipel des Glénan et de son lagon, vous pourrez pratiquer des activités nautiques variées aux "Glénans", plus grande école de voile d'Europe.

    * La prequ'île de Crozon :
    Partez à la découverte du "bout du monde" et de ses trésors naturels et culturels, pour un séjour mémorable où détente et bien-être seront vos guides.
    Ici, ce sont tous les plaisirs de la mer et de la terre qui vous attendent : des berges de l'Aulne maritime jusqu'à la Pointe de Pen-Hir en passant par les criques verdoyantes du Cap de la Chèvre, venez savourez une Bretagne sauvage et authentique !

    * Concarneau et Pont Aven :
    Connue pour son port de pêche et de plaisance, Concarneau est également une station balnéaire avec plusieurs plages de sable fin.
    Célèbre par sa Ville Close, c'est une ville dynamique qui accueille de nombreux festivals.
    À Pont-Aven, vous marcherez sur les traces de peintres comme dans le Bois d'Amour ou le long de l'Aven et de ses moulins... et dégusterez les délicieuses et célèbres galettes.

    * Roscoff et Baie de Morlaix :
    Morlaix, ville médiévale, domine une baie remplie d'îles et d'îlots.
    Le Château du Taureau, véritable "Fort Boyard miniature", se visite d'avril à septembre.
    L'île de Batz, petit paradis à 15 minutes de Roscoff, vous ouvre les bras.
    La Côte des Sables regroupe plusieurs stations balnéaires, ainsi que les villes de Roscoff (berceau de la thalassothérapie) et Saint-Pol-de-Léon, capitale de la "Ceinture dorée" (1ère région maraîchère de France).
    Vous trouverez de nombreux sites naturels classés Natura 2000 comme les dunes de Keremma et des petites plages pleines de charme.
    Côté architecture, ne manquez pas la visite du Cairn de Barnenez et la découverte des enclos paroissiaux .

    * Pont-Aven :
    Pont-Aven est située en Bretagne Sud dans le Finistère à 12 km des plages.
    Pont-Aven est le berceau de l'Ecole de Pont-Aven autour de Paul Gauguin.
    Pont-Aven est assurément peinture, comme Venise est romance, Rome est puissance et Salzbourg est musique. Ancrée dans sa vocation picturale, Pont-Aven offre aux visiteurs un visage bariolé.

    * Les Monts d'Arrée :
    Quel surprenant paysage que celui des Monts d'Arrée !
    Au cœur de la Bretagne, vous serez charmés par cette région sauvage et préservée dont le plus haut sommet, le Roc'h Ruz, culmine à 385 mètres de haut.
    A deux pas, enclos paroissiaux, retables sculptés et jolies chapelles valent la visite.

    * Rade de Brest :
    C'est depuis la table d'orientation implantée à l'Est du cours Dajot, que vous découvrirez une vue superbe sur la rade de Brest : de l'embouchure de l'Élorn à la pointe de Portzic. Ouverte sur l'Océan par un goulet de 1,5 km, la rade est vaste (184 km2) et profonde (12 à 20 m sur de grandes étendues) et est délimitée par des digues. Elle sert de mouillage à la flotte de guerre française.

    * Les Abers et l'Iroise :
    Trois abers découpent la côte du Nord du Finistère : Aber Wrac'h, Aber Ildut et Aber Benoît.
    Sur l'île Vierge dans l'Aber Wrac'h, vous pourrez visiter le phare le plus haut d'Europe (82.50 m). Plus à l'Est, le hameau de Meneham et ses chaumières méritent le détour. Cet ancien hameau de paysans-pêcheurs-goémoniers a été entièrement restauré.
    Profitez-en pour découvrir la côte des Légendes, la baie de Goulven et ses eaux cristallines.
    En descendant le long de la côte, faites escale au Conquet, port pittoresque et départ vers les îles.
    Le site exceptionnel de la Pointe Saint-Mathieu surplombe le Parc naturel marin d'Iroise.
    Cette étendue d'eau qui s'étend de Sein à Ouessant est classée Réserve de Biosphère par l'UNESCO.
    Au Nord de ce parc s'étend le premier champ d'algues marines d'Europe.
    Parmi ses nombreuses utilisations, l'algue sert d'aliment principal pour l'ormeau, cette "truffe de mer" élevée à Plouguerneau.

    Afrique du Sud - 13 Jours
    dès 3399 
    Afrique du Sud - 13 Jours

    * COTE SAUVAGE (WILD COAST) :
    Le littoral de l’ancien Transkei est plus connu sous le nom de Côte Sauvage (Wild Coast).
    Longue d'environ 300 km, attirante mais inhospitalière, cette côte concentre des images d’une nature vierge.
    Aucune ville à l’horizon sur la Côte Sauvage, seulement quelques petits ports et lieux-dits, des petites huttes rondes et colorées coiffées de chaume, modestement habitées depuis la nuit des temps par le peuple xhosa.

    * DRAKENSBERG :
    Succession harmonieuse de sommets déchiquetés, de crêtes enneigées et de vallées encaissées, le Drakensberg forme une couronne de montagnes qui enserre la frontière Est du petit royaume du Lesotho, enclave haut perchée au cœur de l’Afrique du Sud.
    Ses versants aux couleurs changeantes passent de l’ocre au roux, du brun au vert acidulé.

    * CAPE TOWN (LE CAP) :
    Cape Town (Le Cap) cherche à développer l’idée d’un cosmopolitisme paisible.
    Elle incarne une Afrique créée par des Blancs.
    Elle mêle le business et le tourisme, la nature et ce qu’en a fait l’homme.
    Cape Town renferme la quintessence de l’histoire du pays.
    Derrière l’indéniable sentiment d’harmonie, elle charrie son lot de contradictions et de désespérance.

    * CAP DE BONNE ESPERANCE :
    Bartholomé Diaz baptisa le Cap de Bonne-Espérance lors de son passage en 1488.
    Cette péninsule devenue réserve naturelle ouvrait en effet la route de l’Asie.
    Le Cap de Bonne-Espérance est caressé par les flots des océans Atlantique et Indien et se trouve à la jonction de courants maritimes contraires de nature à créer des tempêtes.
    Le Cap de Bonne-Espérance n'est pas le point le plus méridional de l'Afrique.

    * ROBBEN ISLAND :
    Un lieu incontournable d'un point de vue historique et émotionnel : Robben Island fut l'île-prison de Nelson Mandela où il passa près de 19 ans sur les 27 années de son emprisonnement.
    L'île cessa d'être une prison peu après l'abolition de l'apartheid et fut ouverte à la visite en 1999 après avoir été déclarée World Heritage Site.
    D'anciens détenus vous feront visiter cette prison.

    * TABLE MOUNTAIN :
    Le Table Mountain National Park s'étend sur environ 60 km, de Signal Hill à Cape Point.
    Trois sommets permettent au touriste de ne pas s'égarer : Table Mountain (plus de 1 000 m), Signal Hill (colline de 350 m d'altitude) et Lion's Head qui culmine à 670 m.
    La Table Mountain est un paradis des randonneurs : vues époustouflantes mais également présence de nombreuses variétés de fynbos.

    * JOHANNESBURG :
    Capitale financière de l’Afrique du Sud, Johannesburg est également la capitale des superlatifs : la ville la plus riche d’Afrique, les plus hauts bâtiments, les plus grandes disparités sociales, l’un des taux de criminalité les plus élevés au monde, mais aussi l’une des plus belles atmosphères paranoïaques jamais rencontrées. Johannesburg est par ailleurs riche de son passé de lutte contre l’apartheid et d’une vie culturelle intense.

    * SOWETO :
    On rencontre au célèbre Soweto (diminutif de SOuth WEstern TOwnship) situé à 15 km au Sud-Ouest de Johannesburg, l’essence de l’Afrique du Sud.
    C’est ici que s’est construite, au fil d’héroïques années, la victoire contre l’apartheid.
    Émouvante est la visite des hauts lieux du combat pour l’émancipation du peuple noir.
    Soweto est un patchwork de petits et grands quartiers traversés par endroits de voies rapides.

    * PARC NATIONAL KRUGER :
    Le Parc National Kruger est l’un des parcs les plus célèbres, les plus anciens et les plus étendus au monde.
    C’est une occasion exceptionnelle d’observer la flore mais aussi des centaines de variétés d’oiseaux, de reptiles et de mammifères.
    Cadre sauvage intact et pistes en parfait état garantissent le confort.
    Il ne reste plus qu’à rouler doucement et à être attentif aux bruissements des feuilles.
    Des réserves privées sont situées à l'Ouest du Kruger et d'autres sont isolées du parc, au milieu des champs et cultures traditionnelles.

    * SANTA LUICA :
    Santa Lucia est une petite ville posée sur une sorte de colline allongée, quadrillée par des rues bien tracées.
    Du temps de l’apartheid, elle était bel et bien une cité exclusivement « blanche », mais les choses ont changé.
    Les maisons et les villas de Santa Lucia sont entourées de jardins tropicaux à la végétation luxuriante.

    Pays Basque - 2 Jours
    dès 249 
    Pays Basque - 2 Jours

    * Les plages et les côtes :
    De Biarritz à Getxo, les quelques 150 km du littoral basque se caractérisent par une succession de falaises entrecoupées de criques et de baies.
    Plages de sable fin (comme ici, dans les environs d'Elantxobe, en Biscaye), spots de surf, restaurants de fruits de mer : tous les ingrédients sont réunis pour profiter des plaisirs de l'océan!

    * San Sebastian :
    La belle Basque a tout pour séduire : le paseo de la Concha, superbe promenade s'étirant entre l'hôtel de ville et le palais de Miramar, deux sublimes plages au cœur de la ville, des quartiers anciens de caractère, une concentration de bars à pintxos.

    * Pintxos :
    Nom basque donné aux assortiments de petites entrées variées servies à l'apéritif. 

    * Bilbao :
    Vous y verrez de prestigieuses créations architecturales comme le Guggenheim, mais c'est en flânant dans les quartiers aussi différents que le Casco Viejo ou l'Ensanche, que l'histoire de la ville se lit sur les façades.

    * Biarritz :
    Station balnéaire la plus en vue de la Côte Basque, Biarritz l'élégante a réussi l'amalgame entre passé aristocratique et culture surf.
    Hors saison, une balade sur le front de mer prend immanquablement des accents romantiques.

    * Bayonne :
    Les curieux viennent se promener dans ses quartiers anciens et visiter sa cathédrale tandis que les gourmands s'y arrêtent pour le chocolat et le jambon, ses deux spécialités. 
    Mais pour beaucoup, Bayonne est indissociable de ses fêtes.

    Mexique - 11 jours
    dès 1899 
    Mexique - 11 jours

    * GUANAJUATO :
    Située à quelques 300 km au Nord-Ouest de Mexico , Guanajuato est inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité depuis 1988.
    Ville coloniale fascinante mais aussi berceau de l'indépendance du pays, Guanajuato a une alchimie unique. Visiter Guanajuato, c'est découvrir le cœur du Mexique avec son lot de traditions et spécialités locales.
    Tous les ans s'y tient le Festival International Cervantino, consacrant les arts de la scène, sorte de festival d'Avignon mexicain.
    Guanajuato, c'est aussi une vallée pittoresque où des milliers de maisons colorées ont été construites à flanc de la montagne, la vue depuis le monument du Pípila est juste époustouflante !

    * YELAPA :
    Sur la côte Pacifique, très proche de la célèbre station balnéaire mexicaine de Puerto Vallarta, se trouve la paisible Yelapa, une petite communauté de pêcheurs qui vit au paradis!
    À Yelapa, on se déplace encore à dos de cheval, on est loin de la frénésie du monde moderne.
    Ici on vit au rythme de la mer et de la jungle.
    Bien connue des touristes Canadiens, Yelapa est un eldorado pour tous ceux qui rèvent de se ressourcer au plus proche de la nature. De quoi vous faire déconnecter.

    * CHOLULA ET SON EGLISE :
    Le Mexique, c’est la garantie de voir des chefs d’oeuvre de la religion chrétienne avec toutes les magnifiques églises et cathédrales construites après la Conquète espagnole du XVIe siècle.
    L'église de Cholula est une des plus impressionantes, située dans l'État de Puebla, à 2 heures de la ville de Mexico. Entourée de volcans de plus de 5000 mètres d'altitude, l'église de Cholula est perchée sur des pyramides Maya, aujourd'hui recouvertes de végétation.
    C'est dans les années 1930, que des fouilles archéologiques poussées ont révélé ce qui se cachait réellement sous les fondations de l'Église Notre Dame du Bon Secours: six pyramides construites au fil des siècles par les différentes civilisations ayant peuplé la cité sacrée, incroyable!

    * XOCHIMILCO :
    Xochimilco, à moins d'une heure du centre de Mexico, est une excuse parfaite pour passer une journée relax au fil de l'eau.
    Ici, c’est un peu la Venise du Mexique, vous vous laissez conduire dans des embarcations hautes en couleur et sans moteur, pour plus de tranquilité.
    Partager le bateau avec plusieurs amis et goûter aux spécialités locales qui vous seront apportées en cours de route par les commerçants flottants.
    Très folklorique, vous ne manquerez pas non plus les chansons des mariachis.
    On boit, on mange, on rit et on passe un bon moment.

    * TULUM POUR SES PLAGES :
    La Riviera Maya peut décourager plus d'un voyageur en quête d'authenticité...
    Si Cancún et Playa del Carmen sont à éviter, Tulum a su garder son côté traditionnel et échapper au tourisme de masse.
    Tulum, c'est à la base un petit village de pêcheurs, dont les plages paradisiaques font sa renommée internationale aujourd'hui.
    Tulum, c'est aussi et surtout une ancienne cité Maya superbement nichée en bord de mer des Caraïbes.
    Un point stratégique pour le commerce péninsulaire avant la colonisation espagnole.
    Grandiose.

    * LA RESERVE DE SIAN KA'AN :
    Certains pourraient penser qu’il n’y a que des grandes villes extrêmement peuplées au Mexique, cependant la nature y est incroyable et très sauvage par endroit.
    La réserve de biosphère de Sian Ka'an en est un très bon exemple.
    Troisième plus grande réserve naturelle protégée du Mexique, c'est un paradis pour les amoureux de la nature. Située à quelques kilomètres seulement de Tulum, Sian Ka'an est un autre site classé par l'Unesco pour sa biodiversité unique.
    Important sanctuaire pour des centaines d'espèces animales, c'est un site qui se visite à bord d'un petit bateau, de canal en canal et au chant des oiseaux tropicaux.
    Magique.

    * BACALAR :
    Peu de touristes prennent la peine d'aller à Bacalar, plus éloignée des grandes stations balnéraires de la côte Caraibe mexicaine (4h de voiture, 6h de bus de Cancún).
    Ils ont tort !
    Loin de la masse et des grands resorts hôteliers, Bacalar est un lieu idyllique dans un cadre naturel luxuriant.
    L'attrait majeur de la petite ville ?
    Sa lagune aux sept couleurs qui décline toute une palette de tons bleus et turquoises.
    L'eau est transparente, chaude et peu profonde.
    Que demander de plus ?

    * CALAKMUL :
    Le Mexique regorge de vestiges archéologiques, témoins de civilisations millénaires.
    Calakmul, à la frontière du Guatemala, était l'une des plus importantes cités mayas à l'époque.
    S'y rendre, c'est comme jouer à Indiana Jones.
    Encore peu de touristes la visitent et l'on se retrouve souvent seul, en haut de pyramides encerclées par la jungle, les singes hurleurs et le très discret jaguar.
    La nature à l’état pur !

    * CENOTE NOH MOZON :
    Le Yucatán est une région mexicaine exceptionnelle, notamment grâce à ses cénotes.
    Phénomène géologique unique, les cénotes sont des puits d'eau douce qui se sont naturellement creusés dans les cavités calcaires de la plaine yucatèque.
    Aujourd'hui ils offrent des opportunités de baignade rafraichissante et magique.
    Ce n'est pas tous les jours que l'on peut nager dans un trou bleu, à 15 mètres sous terre, profond de 50 mètres !
    Il y aurait plus de 10 000 cénotes dans le Yucatán, tous n'ont pas encore été découverts, beaucoup sont cachés et peu accessibles.
    Le cénote Noh Mozón est spectaculaire et c'est encore un petit coin secret.

    * CELESTUN :
    De la nature et encore de la nature !
    Cap à l'Ouest du Golf du Mexique, à 1 heure de route de Mérida.
    La réserve de biosphère de Celestún est un site magnifique qui compte la plus importante colonie de flamants roses américains (une des six espèces de flamants).
    Des bateaux vont emmèneront observer ces oiseaux fascinants et vous feront aussi découvrir une forêt pétrifiée. Vous pourrez nager dans de l'eau douce bordée de mangrove, véritable poumon des littoraux tropicaux.

    Argentine - 12 Jours
    dès 3349 
    Argentine - 12 Jours

    * Buenos Aires :
    En arrivant à Buenos Aires, c’est l’activité bourdonnante qui captive le plus.
    La Avenida 9 de Julio porte plusieurs symboles du pays tout entier : l’emblématique Obélisque, le portrait d’Evita Perón et une perspective vers la Casa Rosada (la Maison rose), palais présidentiel.
    La ville renferme une multitude d’endroits dissimulés des grandes artères comme autant de petits voyages pleins de charme. On appelle cela les "puertas cerradas" et il peut s’agir des meilleurs restaurants, café-théâtres et milongas.
    Passez une porte tout à fait ordinaire et découvrez un univers insoupçonné au décor toujours plus atypique.
    A seulement quelques kilomètres de la capitale, faites un saut à Tigre, située sur le delta du fleuve Paraná. Cette ville d'un vert luxuriant est parcourue de canaux. La ville de Tigre est le point de départ pour de nombreuses excursions fluviales.
    Ce delta est l’un des plus grands au monde avec ses 17500 km² et abrite un labyrinthe incroyable de canaux. 

    * Les chutes Iguazû :
    Rendez-vous à la croisée des frontières entre l’Argentine, le Paraguay et le Brésil pour la découverte d’une des 7 merveilles naturelles du monde.
    Dans cette région de Misiones, laissez-vous charmer par les nuances de couleurs prononcées entre la terre pourpre et la végétation très verte.
    Sur le fleuve Iguazú, une frange de 275 cascades forme les célèbres chutes sur 2700 m de gorges, qui déversent en moyenne plus de 1800 m3 d’eau à la seconde.
    Le climat humide et le soleil qui abonde dans cette région semblent s’accorder dans la composition d’arcs-en-ciel splendides, quel que soit votre point de vue sur le tableau. A quelques heures de route au Sud d’Iguazú se trouvent les Esteros del Iberá. Ce vaste territoire marécageux s’étend sur près de 13000 km2 et regorge d’une faune particulièrement riche et diversifiée. Vous pourriez y rencontrer anacondas, caïmans, loutres, singes, cerfs et fourmiliers géants.

    * El Calafate :
    En poursuivant votre route vers le Sud, vous entrez plus loin encore dans la Patagonie pour découvrir la région des steppes autour de la ville d’El Calafate.
    Devant vous s’étend une plaine rehaussée de collines et de lacs à l’eau laiteuse des glaciers, sous un ciel qui semble plus vaste que nulle part ailleurs.
    Partez en excursion pour voir l’imposant glacier Perito Moreno, avec ses 80 m de hauteur, ses craquements et les chutes impressionnantes de ses glaces.
    Naviguez parmi des icebergs aux couleurs et aux formes improbables et mesurez-vous à la plus belle force de la nature que vous n’ayez jamais vue.
    Continuez autour du Parc national Los Glaciares en vous dirigeant vers le village d’El Chaltén.
    Là, isolés du reste du monde, vous êtes en tête-à-tête avec les sommets granitiques des monts Fitz Roy et Poincenot.

    * Ushuaia :
    Un voyage au bout du monde !
    Au-delà de la Patagonie des glaciers, bien plus au Sud encore, on arrive à Ushuaia, capitale de la Terre de Feu.
    La ville la plus australe du monde est baignée d’une atmosphère résolument unique, pétrie de l’histoire de ses premiers habitants, les indiens Yámanas.
    Avancez vers l’emblématique Canal de Beagle et visitez le Parc National de la Terre de Feu qui s’étend sur 63000 hectares de forêt et de lacs.
    Ushuaia est également la dernière étape avant le voyage ultime, l’Antarctique...

    * La péninsule Valdés :
    Le sanctuaire des baleines.
    Cette région de la Patagonie atlantique est l’un des plus importants sanctuaires de faune marine au monde.
    Il s’agit notamment de la plus grande pouponnière de baleines franches australes.
    La région est aussi un impressionnant centre de rassemblement de manchots ou de lions de mer... 
    Certains jours, on peut même apercevoir des orques.
    La faune marine de la région de la péninsule de Valdés est d’une richesse rare et permet des excursions d’observation de spécimens inoubliables.

    Auvergne - 3 Jours
    dès 199 
    Auvergne - 3 Jours

    * Puy de Dôme :
    Situé seulement à quelques kilomètres de Clermont-Ferrand, au cœur du Parc des Volcans d'Auvergne.
    À 1465 mètres d'altitude, le puy de Dôme offre un belvédère unique sur le plus bel ensemble volcanique européen. Ce site mythique, symbole de l'Auvergne, accueille chaque année près de 550.000 visiteurs mais c'est avant tout un espace naturel et fragile qui doit être préservé. 

    * Puy en Velay :
    Au Puy-en-Velay, dans cette ville aux sept rochers, la dimension unique et spirituelle du lieu vous élève immédiatement.

    * Salers :
    A 950 m d’altitude, dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne. Parmi les nombreuses richesses patrimoniales de la cité fortifiée, l’église Saint-Mathieu renferme cinq tapisseries d’Aubusson du XVIIe siècle.

    * Vichy :
    Vichy est une commune française, située dans le sud-est du département de l'Allier elle est connue dès l'Antiquité pour ses sources.
    La ville et son château furent rattachés à la province du Bourbonnais en 1374.
    Elle devint une importante station thermale dans la seconde moitié du XIXᵉ siècle.

    * Mont Dore :
    Situé au cœur du Parc Régional des Volcans d’Auvergne, sur le versant nord du Puy de Sancy (point culminant du Massif Central avec ses 1885 m), le Mont-Dore est une station thermale et l’une des premières stations de ski classées (la construction de son téléphérique fût achevée en 1936, l’un des tous premiers de France).

    * Saint Nectaire :
    Porte d’entrée du massif du Sancy, au centre de la pittoresque vallée de la Couze Chambon et dominé par son église romane, ce Site Remarquable du Goût a partagé son nom avec un fromage admis à la table des rois.

    * Vallée de Chaudefour :
    Dans un cadre naturel exceptionnel, partez à la découverte d'une faune et d'une flore remarquables au cœur de la Vallée de Chaudefour.

    * Clermont Ferrand :
    Au pied de l'impressionnant puy de dôme, Clermont-Ferrand a le caractère festif d'une capitale régionale. 

    * Volcan de Lemptegy :
    Exploité depuis 60 ans, ce volcan est un site unique invitant les visiteurs à percer les secrets de la géologie volcanique de la chaine des Puys en Auvergne.

    Chili - 9 Jours
    dès 2199 
    Chili - 9 Jours

    * Region d'Arica et Putre :
    Ici débute notre voyage.
    Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique.
    Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique.
    Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers.
    Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.
    Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m !
    De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif…
    Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

    * San Pedro de Atacama :
    Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude.
    Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe.
    En vous baladant dans les rues de la ville, ne manquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil.
    Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes.
    La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres.
    Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes.

    * Capiapo :
    En descendant progressivement vers le Sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça !
    On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa.
    Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique.
    On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

    * Santiago et Valparaiso :
    Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. 
    Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments...
    Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes !
    La chaîne des Andes est là, au-dessus de nos têtes, imposante et fière.
    En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.
    Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre.
    La 2ème ville du pays en nombre d’habitants a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique.
    On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville.
    Il y a toujours quelque chose à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

    * Torres Del Paine :
    Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. 
    L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km.
    On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.
    Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple balade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace.
    Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants !
    Après ces randonnées sportives, direction plein Sud vers Punta Arenas.
    De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde...

    * Ile de Pâques :
    Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques.
    Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture.
    Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants.
    Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

    * Antarctique :
    Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le... Chili.
    Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace !
    On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour...
    Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du Sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.
    Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines.
    Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique.
    Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées.
    C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires).

    Bulgarie - Sofia - 4 Jours
    dès 259 
    Bulgarie - Sofia - 4 Jours

    * LES EXCURSIONS VITOSHA, BOYANA ET RILA :
    Sofia est la seule capitale européenne entourée de montagnes.
    La plus fréquentée est celle de Vitosha, à moins de 15km mais à 2290 mètres d'altitude.
    Autant dire qu'il y a un bon dénivelé. C’est accessible en vélo et à pied. Vos efforts seront récompensés par une vue imprenable sur la ville. Au coucher du soleil, ce serait le top.
    Toujours à proximité de Sofia, vous pouvez aller voir le lac, les cascades et l’église de Boyana.
    Cette dernière est classée au patrimoine historique de l'UNESCO.
    Là encore, des bonnes chaussures de marches ou un VTT seront vos meilleurs alliés pour y accéder.
    Et comme ce n'est pas loin du mont Vitosha, ce que nous vous conseillons, c'est d'opter pour le Free Hike Tour.
    Plus loin maintenant, le monastère de Rila.
    Il est aussi classé au patrimoine mondial, et l'endroit est remarquable.
    En plein milieu de la forêt, à 1147 mètres d'altitude, se dresse ce monastère vieux de plus d'un millénaire et il est encore aujourd'hui en activité.
    Idéal pour un grand bol d'air frais. 

    * PARCS DANS LA VILLE :
    Sofia est une ville très verte.
    Un bout de nature n'est jamais très loin ici.
    Le plus vaste est le parc Yuzhen qui lie la ville à la montagne. C'est l'endroit idéal pour ne rien faire.
    Le National Park est à l'entrée du centre-ville, il loge en son sein le Palais National de la Culture qui a nécessité autant de métal pour sa construction que la Tour Eiffel.
    Disséminés un peu partout dans la ville, on peut aussi citer le parc Loven qui abrite le zoo, le parc Borisova Gradina, le parc Zapaden.

    * LES LIEUX DE CULTES DANS LA VILLE :
    Beaucoup de monuments de Sofia sont des lieux de cultes.
    Alors si vous êtes fans d'églises, de mosquées ou de synagogues, bienvenu à Sofia. Comment ne pas citer en exemple le square de la tolérance où 4 religions cohabitent à quelques mètres les unes des autres (orthodoxes, catholiques, musulmans et juifs).
    Beau symbole dans ce pays très majoritairement de confession orthodoxe.
    L'église la plus ancienne est celle de Sainte Sophie qui a donné son nom à la ville en 1376. L’édifice religieux date du VIème siècle.
    Mais la cathédrale Alexander Nevski emporte le prix du « lieu de culte le plus imposant de la ville », il a fallu 20 ans pour la bâtir. Avec ses coupoles dorées, elle est très facile à repérer mais peut vous aveugler selon l'angle du soleil.

    * LA CATHEDRALE ALEXANDER NEVSKY :
    Que faire à Sofia si l'on aime les magnifiques pièces architecturales ?
    La cathédrale Alexandre-Nevski, bien sûr !
    L'une des plus grandes cathédrales orthodoxes du monde vous accueille en plein centre de Sofia.
    Il aura fallu 30 ans pour construire ce monument néo-byzantin mais le résultat est là.
    Les dômes dorés de cette cathédrale sont tout simplement splendides.
    Si vous souhaitez visiter l'intérieur de la cathédrale de Sofia, vous pourrez admirer une très belle collection d'icônes orthodoxes.

    * LE MUSEE NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE :
    Votre visite de Sofia vous mènera certainement vers ce musée incontournable de la ville.
    Fondé en 1889, c'est le plus ancien musée de Bulgarie.
    16 salles sur 4 niveaux vous présentent des collections exceptionnelles de minéraux, d'oiseaux, d'amphibiens, de fossiles ou de poissons.
    On retrouve également un espace consacré aux mammifères dans ce musée national d'Histoire Naturelle. Parmi les plus beaux modèles, vous serez impressionné par l'ours de Rila de 2m de haut.

    * LE LAC DE PANCHAREVO :
    Votre visite de Sofia vous mène cette fois loin de la culture, dans un espace naturel, le lac de Pancharevo.
    C'est au Sud de la ville que ce lac artificiel situé au cœur des montagnes vous accueille.
    Ici, on peut se baigner, pêcher, pratiquer des sports nautiques, etc.
    Tandis que certains choisiront de se détendre et de pique-niquer dans cet espace de charme, d'autres partiront pour une belle balade sur un sentier qui fait le tour du lac Pancharevo.

    * LES THERMES DE SOFIA :
    Si vous n'avez plus envie de visiter Sofia, nous vous suggérons de vous rendre dans les thermes de la ville.
    Les sources thermales sont nombreuses en Bulgarie, les bulgares ont ainsi l'habitude d'aller se détendre dans les bains publics.
    Après une journée de balade au cœur de Sofia, vous allez adorer ce moment hors du temps.

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire