222 - Week-end ski Pyrenees

Dernière modification le 09-09-2019

Nos idées de voyages

previous
Bordeaux Saint Emilion Arcachon - 2 Jours
dès 249 
Bordeaux Saint Emilion Arcachon - 2 Jours

* La Garonne :
C'est dans les Pyrénées Espagnoles que la Garonne trouve sa source.
Pour sa partie française, la Garonne s'étire sur 520 kilomètres.
Avant de parvenir en Gironde, la Garonne traverse plusieurs départements du Sud-Ouest (Ariège, Haute Garonne, Tarn et Garonne, Lot et Garonne).

* Visite sur la thématique du vin de Bordeaux :
Les excursions dans le vignoble bordelais, par le biais des visites guidées, sont le meilleur moyen de découvrir les lieux de création des vins de Bordeaux.
Laissez-vous conduire à travers le patrimoine viticole et architectural de la région !
Au cours des excursions, les guides vous feront découvrir des lieux et les secrets de l'élaboration des vins de Bordeaux.

* Saint Emilion :
Inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, Saint Emilion est à l’origine une cité médiéval construite sur un monastère du VIIème siècle.
Riche d'histoire elle est passée tour à tour aux mains des anglais puis des français.
Dès l'entrée de cette petite ville, vous tomberez sur d'anciennes ruines d'un ancien couvent dominicain, de grandes murailles haut de 19 mètres ainsi que d'imposantes tours de guets.

* Arcachon :
Arcachon offre aux amoureux de la mer plus de 7km de plage de sable fin.
Découvrez le plaisir de flâner le long du front de mer, de faire du shopping dans le cœur de la ville et dans les rues piétonnes, prendre un verre le soir en terrasse face au coucher du soleil sur le bassin d'Arcachon.
Pour les amateurs de patrimoine et de vieilles pierres.

* Médoc : 
Au grès de vos déambulations, vous traverserez les prestigieuses appellations Médoc, Haut Médoc, Margaux, Pauillac, St Estèphe, St Julien, Moulis, Listrac et vous ne croiserez pas moins 60 Grands Crus Classés en 1855, quelques centaines de crus Bourgeois, des dizaines de crus Artisans, des caves coopératives pour le plus grand plaisir de vos yeux et de vos papilles.

* Entre-deux-Mers :
L’Entre-deux-Mers est un océan de vignes où toute la gamme des vins de Bordeaux est représentée.
Cités anciennes, bastides, châteaux, moulins, lieux de visites et musées font la richesse de cette région.

* Les Jardins Botaniques du Quai Rive Gauche :
Le Jardin Botanique a pour vocation de donner une représentation des espèces présentes en Aquitaine ; il est composé au Sud de six jardins représentatifs des paysages de la rive gauche et de cinq jardins au Nord pour la rive droite. 

* Le Musée d'Aquitaine :
Le musée d'Aquitaine présente l'histoire de Bordeaux et de sa région, depuis la préhistoire jusqu'à nos jours, à travers ses collections d'archéologie, d'histoire et d'ethnographie régionale et extra-européenne. 
"Musée de civilisation", il présente chaque année des expositions temporaires explorant des thèmes sur l'histoire et les cultures du monde.

Armada Rouen - 2 Jours
dès 295 
Armada Rouen - 2 Jours

* La cathédrale Notre-Dame :
Remarquable par la juxtaposition de toutes les périodes du style gothique, notamment sur sa façade, cet édifice a entre autres la particularité, rare en France, d'avoir conservé son palais archi-épiscopal et les constructions annexes environnantes datant de la même époque.

* Le Gros-Horloge :
C'est l'un des sites les plus remarquables de la ville.
Voyagez dans le temps en visitant le Gros Horloge de l'intérieur !

* L'Eglise Sainte Jeanne d'Arc :
Admirez ses vitraux du XVIème siècle.
Achevé en 1979, l'édifice aux lignes très modernes est situé Place du Vieux-Marché.
C'est sur cette même place que fut brûlée Jeanne d'Arc.

* Tour Jeanne d'Arc :
C'est dans ce château que se déroula le procès de Jeanne d'Arc.

* L’Historial Jeanne d’Arc (ouvert depuis 2015) :
Les technologies les plus modernes se mettent au service du parcours scénographique.
L’Historial Jeanne d’Arc est actuellement le plus grand lieu dédié à la mémoire de ce personnage historique.

* Le Panorama XXL :
Le Panorama XXL est le seul lieu culturel à exposer en France des fresques en 360° de l'artiste allemand Yadegar Asisi.
Des oeuvres de 31 mètres de hauteur et 32 mètres de diamètre, d'un réalisme saisissant.

* La Maison Sublime :
Le plus ancien monument juif de France.
En 1976, une découverte archéologique exceptionnelle est faite sous la cour du palais de justice de Rouen : un bel édifice hébraïque de style roman.
Cet édifice en pierre, formé à l'origine de trois ou quatre étages, est le plus ancien monument juif de France.
Il serait l'unique exemple de "yeshiva" (école rabbinique) médiévale conservée au monde. Le nom de « Maison sublime » vient de l'un des nombreux graffiti en hébreu que renferme l'édifice : "Que cette maison soit sublime".
Des visites sont organisées par L'Office du Tourisme de Rouen.

Week-end Ski Les Alpes - 3 Jours
dès 499 
Week-end Ski Les Alpes - 3 Jours

* La Plagne :
Est une station familiale de sports d’hiver et d’été, située en Savoie et implantée entre 1250 et 3250 mètres d'altitude.

* Avoriaz :
La station est située au cœur du domaine des Portes du Soleil, sur un plateau exposé plein sud.
Née d'un défi écologique avant l'âge, Avoriaz est une station entièrement piétonne, interdite aux voitures, où tous les hébergements sont accessibles à ski et où les rues sont des pistes de ski.

* Les Arcs :
De 810 à 3800 mètres d'altitude, Bourg-Saint-Maurice, Arc 1600, Arc 1800, Arc 1950 et Arc 2000 vous accueillent été comme hiver.
Au programme : ski, surf, raquettes, air pur, grands espaces, sérénité, liberté retrouvée.

* Les 2 Alpes :
Station de ski phare du département de l'Isère (avec sa consœur de l'Alpe d'Huez), les 2 Alpes jouie d'une réputation internationale grâce notamment à son domaine d'altitude (le plus grand domaine de ski sur glacier d'Europe).

* Les Menuires :
Au cœur des 3 Vallées, le plus grand domaine skiable du monde, la station de ski des Menuires offre à tous des vacances sur mesure alliant les grands plaisirs de la montagne à la convivialité d’une station généreuse.

* Meribel :
Particularité de Meribel : son architecture qui se compose d’un ensemble de chalets aux façades de pierres et bois. Aucun immeuble disgracieux à l’horizon, uniquement des chalets et des résidences parfaitement intégrées.

* Val Thorens :
Pour des vacances hautes en plaisirs, découvrez les atouts de Val Thorens, le plus haut village d'Europe situé à 2300 m d'altitude.
Ambiance chaleureuse et cosmopolite garantie.

* Alpe d’Huez :
Surnommée "l'Ile au Soleil" pour son ensoleillement exceptionnel (environ 300 jours de soleil par an selon Météo France), l'Alpe d'Huezest une destination ski de renommée internationale.

Châteaux de la Loire - 4 Jours
dès 249 
Châteaux de la Loire - 4 Jours

* Blois :
À travers la ville, vieille de plus de 2 000 ans, vous découvrirez une histoire illustrée par un riche patrimoine : maisons à pans de bois, hôtels particuliers de la Renaissance, palais épiscopal du XVIIIème siècle, urbanisme du XIXème siècle, patrimoine industriel représenté par la chocolaterie Poulain et un patrimoine ligérien valorisé par l'inscription du Val de Loire au patrimoine mondial de l'UNESCO.

* Jardins de Chaumont sur Loire :
Depuis 1992, le Festival International des Jardins est un laboratoire de la création contemporaine dans le domaine des jardins et de la création paysagère dans le monde.

* Château de Cheverny :
Cheverny recèle bien des trésors comme par exemple la tapisserie des Gobelins du 17ème siècle présentée dans la Salle d’Armes ou encore la commode d’époque Louis XIV de style Boulle.
Situé à 15 km de Blois et 18 km de Chambord, le château de Cheverny est célèbre dans le monde entier pour ses traditions de vénerie et son étrange ressemblance avec Moulinsart. Hergé a d’ailleurs largement puisé son inspiration à Cheverny, où une exposition permanente lui est consacrée.

* Le Clos Lucé, Sur les pas de Léonard De Vinci :
A l’invitation de François Ier, Léonard de Vinci s’installe au Château du Clos Lucé, vit les trois dernières années de sa vie, et se consacre à l’aboutissement de ses inventions. Prolifique et inspiré, il travaille comme ingénieur, architecte et metteur en scène, organisant pour la Cour des fêtes somptueuses.
Dans sa résidence située à 400 mètres du Château Royal, il dresse les plans d’un château modèle pour François Ier à Romorantin et dessine l’escalier à double révolution de Chambord.
Le Château du Clos Lucé se consacre à la découverte et à la compréhension des savoirs du Maître italien.

* Le Château de Chenonceau :
C'est l'un des joyaux de la Vallée de la Loire : le château de Chenonceau attire chaque année des millions de visiteurs. Témoin des grandes heures de l'Histoire, le bâtiment nécessite l'intervention d'un personnel impressionnant. Plongée dans les coulisses d'un site exceptionnel.

* Le Château de Chambord :
Un palais surgit au cœur des terres marécageuses de Sologne.
François Ier, tout jeune roi, en ordonne la construction.
Le château de Chambord n’est pas conçu pour être une résidence permanente, François Ier n’y passe que quelques semaines.
C’est une véritable œuvre architecturale que le roi se plaît à montrer à des souverains et ambassadeurs comme un symbole de son pouvoir inscrit dans la pierre.
Le plan du château et ses décors ont été conçus autour d’un axe central : le fameux escalier à double révolution, inspiré par Léonard de Vinci, spirale ascendante qui mène au foisonnement des cheminées et chapiteaux sculptés, sur les terrasses.

Italie - Venise - 3 Jours
dès 349 
Italie - Venise - 3 Jours

* La place Saint-Marc :
La place Saint Marc est le cœur de la ville, lieu de convergence des visiteurs et bien entendu un passage obligé à Venise !

* Le Quartier Juif :
Le ghetto de Venise est situé dans le quartier du Cannaregio.
Cet ensemble ne possède pas de grands monuments, mais reste intéressant à découvrir pour comprendre l'histoire des Juifs de Venise.

* Le Grand Canal :
Le Grand Canal de Venise est incontestablement la plus belle avenue du monde.
Ce sont ici plus d’une centaine de splendides palais et églises qui bordent ses rives et qui témoignent du passé glorieux de la république de Venise.

* Sestiere Castello :
Venise rappelle vaguement la forme d’un poisson, dont la queue est représentée par le quartier de Castello.
Situé dans la partie la plus à l’est de la ville, c’est le plus grand et le plus varié des 6 Sestieri et notamment le lieu où se trouve l’Arsenal, ancien chantier naval, fortification de la ville cachée derrière ses hautes tours.

* Sestiere Cannaregio :
Le ghetto de Venise a vécu comme une île jusqu'à la fin du XVIIIe siècle.
Logé contre le Grand Canal, le quartier de Cannaregio est depuis devenu l'épicentre de la vie vénitienne.
Mêlez-vous aux amateurs d'aquarelles, peintres de rues et photographes qui circulent de clochers croulants en ponts et balcons, admirent gondoles qui fendent les eaux, courent d'artisan glacier en boutique de souvenirs et tentent de capter l'atmosphère d'un sublime quartier.

* Le Palazzo Grassi / La Fondation Pinault :
Le palais Grassi est la propriété de l’homme d’affaire François Pinault, fondateur du groupe Pinault-Printemps-Redoute (aujourd’hui groupe Kering) qui l’a dédié à l’art contemporain.
Le palais abrite ainsi des expositions temporaires basées pour tout ou partie sur la collection d’art de la fondation Pinault. 

* Le café Florian :
Le Café Florian est le plus célèbre des cafés vénitiens, symbole du luxe et du raffinement du XVIIIe siècle.
 Riche histoire de ce café qui accueillait tous les plus grands notables de Venise et qui est désormais un lieu incontournable lors de votre visite de Venise.
La décoration est somptueuse, son célèbre chocolat est un délice mais les prix sont assez élevés !

* San Giorgio Maggiore :
Située sur l’île du même nom, la basilique de San Giorgio Maggiore est célèbre pour sa beauté mais aussi pour son Campanile en haut duquel on peut admirer Venise et sa lagune.
L’après-midi est le meilleur moment pour visiter l’île, la basilique et le monastère car Venise, en face de vous, sera alors baignée par la lumière du soleil offrant une vue inoubliable.

* Le Musée Gugghenheim :
La collection Guggenheim est située sur le Grand Canal, dans le quartier du Dorsoduro, où elle occupe le palais Venier dei Leoni.
Vous pouvez accéder à la fondation à pied, elle est située entre le pont de l’Accademia et l’église Santa Maria della Salute.

* La galerie dell'Academia :
Le musée abrite la plus grande collection de peintures vénitiennes et vénitienne du XIVe siècle, du style gothique et byzantin aux artistes de la Renaissance, comme par exemple Bellini, Carpaccio, Giorgione, Véronèse, Titien et Tintoret jusqu’à Giambattista Tiepolo et aux artistes “vedutisti” du XVIIIe siècle : Canaletto, Guardi, Bellotto et Longhi.
Les artistes qui ont marqué toute l’histoire de la peinture européenne.

* Le Palais des Doges :
Le palais des Doges est situé sur la place Saint Marc.
Il était le siège du pouvoir à Venise, lieu de résidence des Doges.
Le palais existait dès le IXe siècle, mais celui que l'on connaît aujourd'hui a été construit pour l'essentiel entre le XIVe et le XVIe siècle.

* Le Pont des Soupirs :
Le pont des Soupirs est l'un des ponts les plus célèbres de Venise.
Construit au XVIe siècle il relie le palais des Doges aux prisons.
En effet, les accusés étaient jugés dans le Palais avant d'être enfermés dans les prisons.
Le pont doit son nom aux soupirs poussés par les condamnés qui voyaient Venise pour la dernière fois …

* La Basilique Saint-Marc :
Venise, à la recherche de prestige, souhaitait accueillir une relique digne de ses prétentions.
C'est ainsi qu'en l'année 826, deux marins Vénitiens dérobent le corps de l'évangéliste Marc à Alexandrie pour le ramener à Venise.
Le corps a été caché sous des carcasses de porc pour éviter les fouilles des Sarrasins !
Une première basilique est alors construite pour abriter le corps de Saint Marc mais l'édifice actuel est celui construit au XIème siècle, les deux précédents ayant été détruits.

* Le Ca'd'Oro :
Le Palais Ca’ d’Oro est l’un des plus beaux palais de Venise. Construit au XVe siècle et initialement recouvert de feuille d’or, il est l’un des symboles du style gothique flamboyant.
Il accueille désormais la Galerie Franchetti qui regroupe des œuvres d’art collectés par le baron.

* Le Pont du Rialto :
Le pont du Rialto est sans aucun doute l'un des symboles les plus forts de Venise avec le Palais des Doges et la Basilique Saint-Marc.
La forme en accent circonflexe du pont du Rialto a fait le tour du monde, on retrouve ce pont sur quasiment toutes les publicités touristiques offrant des séjours à Venise.

* L'église Santa Maria Della Salute :
L'église Santa Maria della Salute est située dans le quartier du Dorsoduro, le long du Grand Canal et presque à la pointe de l'île.
Sa masse blanche, imposante, est visible de loin et en fait un point de repère de la ville.
L'église Santa Maria della Salute a été construite suite à un vœu du Sénat qui avait promis la construction d'une église si la Vierge mettait fin à la terrible épidémie de peste qui sévissait en 1629.
L'épidémie ayant reculé, c'est le projet de Baldassare Longhena qui est retenu.

* Le Théâtre La Fenice :
Lors de votre séjour, n’hésitez pas à découvrir le célèbre Théâtre de la Fenice Venise. 
Le bâtiment et sa décoration luxueuse valent le détour.
Je vous conseille de le visiter mais aussi d’assister à un opéra.

* Les canaux :
Les canali (canaux) et rii (pluriel de rio) donnent à Venise son cachet particulier et tiennent lieu de rues pour mettre en communication entre elles les îles nombreuses formant la ville; ils s'élèvent à près de 150.
Les principaux parmi eux sont le Grand Canal, le canal de Cannaregio et celui de la Giudecca.

* La Strada nuova :
La Strada Nuova fut tracée entre plusieurs maisons en 1872 et vous permet de vous rendre directement à la gare de Santa Lucia.
Il ne faut point chercher l'aspect artistique dans cette rue car elle accueille des magasins variés de vêtements, chaussures, de nourriture et aussi des cafés.
C'est un très bon endroit pour acheter des produits artisanaux et des souvenirs.
Vous l'aurez compris, cette rue piétonne est particulièrement appréciée des Vénitiens qui y font leurs courses ainsi que leur promenade quotidienne.

* Eglise Santa Maria Del Giglio :
L'église Sainte-Marie du Giglio (chiesa Santa Maria del Giglio ou Santa Maria Zobenigo) est située dans le quartier de Saint-Marc, à Venise.
C'est une église mère, l'une des villes, et remonte au Xe siècle (reconstruite de 1680 à 1683 par Giuseppe Sardi aux frais d'une famille aristocrate de Venise, la famille Barbaro). 

* Burano :
L'île de Burano abrite un village de pêcheurs qui est connu pour sa dentelle à l'aiguille, pratiquée depuis le XVIe siècle.
Aujourd'hui, la dentelle de Burano est devenue un produit de luxe.
N'hésitez pas à vous balader dans l'île pour admirer ses maisons bigarrées dont les façades composent un patchwork de couleurs absolument magnifique !

* Murano :
Murano est l'une des plus grandes îles de la lagune de Venise.
Elle est célèbre pour son industrie verrière qui remonte au XIe siècle.
Les verres de Murano ont servi à décorer la basilique Saint-Marc.
Aujourd'hui, la verrerie est une industrie plutôt touristique. Certains objets sont très beaux mais aussi très chers.
L'île de Murano mérite le détour pour admirer le travail des artisans verriers et déambuler dans ses ruelles, surtout le soir quand elle retrouve son calme.

* Excursions privées pour temps libres :
- Tour en gondole sur les canaux
- Visite libre du musée dell'Académia
- Îles de Burano et Murano
- Plage du Lido
- Visite du quartier Juif
- Découverte des spécialités Vénitiennes
- Visite d'une fabrique de masques vénitiens

Suède - Stockholm - 4 Jours
dès 349 
Suède - Stockholm - 4 Jours

* Château de Drottningholm (résidence de la famille royale) :
Datant du 7ème siècle, Le Château de Drottningholm et son domaine figurent au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Magnifiquement situé dans la banlieue verdoyante de Stockholm et posé sur les rives du Lac Mälaren c’est le port d’attache de la famille royale.

* Skansen
Le Skansen, créé en 1891, est le plus vieux musée en plein air du monde.
Un musée ethnographique vivant, composé d’édifices traditionnels et qui abrite des artisans travaillant selon des méthodes anciennes.

* Le cimetière Skogskyrkogården :
Classé par l’UNESCO au patrimoine mondial.
Skogskyrkogården, situé au sud du centre de Stockholm, en Suède, est un remarquable cimetière du début du XXe siècle.

* Kungliga Slottet (Château royal) : 
Situé au nord de Gamla Stan, le palais royal (Kungliga Slottet) est la résidence officielle de la famille royale à Stockholm.
Il fut construit après l'incendie du château de Tre Kronor (Trois Couronnes) le 7 mai 1697.

* Excursions en bateau :
Montez à bord d'un bateau de plaisance pour une croisière d'une heure autour de Stockholm et admirez ses nombreux cours d'eau et ses îles.
Découvrez les sites et les ponts de la «Venise du Nord».

* Musée Vasa :
Ce musée expose le seul navire du XVIIe siècle conservé à 98%, et est le plus visité du pays.
À l'intérieur, outre l'immense navire visible de tous les endroits du musée, des squelettes de marins morts durant le naufrage, des films sur l'histoire du vaisseau royal, des centaines d'objets retrouvés dans l'épave...

* Gamla Stan (La « Vieille-Ville » en Suédois) :
Est l’un des plus vieux quartiers de Stockholm.
Gamla Stan, c’est la cité médiévale.
La vieille ville est pourvue de rues sinueuses ponctuées de jolies petites places et de vieilles maisons colorées à pignons.

* Södermalm : 
Impossible de visiter Stockholm sans s’arrêter sur l’île de Södermalm !
Ancienne banlieue ouvrière, c’est aujourd’hui un incontournable de la ville.
Quartier hipster de Stockholm puisqu'il regorge de cafés, de boutiques, de restos,...

* Le musée ABBA : 
Un temple dédié à la musique suédoise en général et à ABBA en particulier sur l’ile de Djurgården dans le centre de Stockholm.
Un écrin de 1 300 mètres carrés, dans lequel ABBA the Museum et le Swedish Music Hall of Fame mettent en perspective l’histoire de la musique du pays depuis 100 ans.

Perou - 10 jours
dès 1899 
Perou - 10 jours

* MACHU PICCHU :
Fantastique citadelle, "perdue" jusqu’à sa redécouverte au début du XXe siècle, Machu Picchu est le site archéologique Inca par excellence.
Fort de ses cultures en terrasse vert émeraude s’étageant devant de vertigineux sommets, avec pour horizon des crêtes andines, il offre un spectacle d’une beauté époustouflante.
Cette merveille d’ingénierie a résisté à six siècles de séismes, d’invasions étrangères et de violentes intempéries.
À flâner parmi les temples de pierre, vous prendrez la mesure du Wayna Picchu, la montagne voisine.
La façon la plus époustouflante de se rendre au Machu Picchu est par le trek du chemin de l'Inca. 

* LAC TITICACA :
Tenant davantage d’une mer d’altitude que d’un lac, le Titicaca donne à voir des sites superbes, parmi lesquels se distinguent les fameuses îles flottantes fabriquées de main d’homme au moyen de roseaux légers appelés totora. Il y a des siècles, les Uros ont construit les Islas Uros afin d’échapper aux agressions des peuples indiens du continent, notamment les Incas.
Les roseaux servent aussi à fabriquer des maisons, des bateaux, et même des porches voûtés et autres balançoires pour enfants.
Découvrez ces merveilles par vous-même en optant pour un séjour chez l’habitant.

* LA CORDILLERA BLANCA :
Les imposantes sentinelles de granit que sont les sommets de la Cordillera Blanca dominent Huaraz et la région environnante.
Ce massif est le plus haut du monde après l’Himalaya : 16 de ses pics avoisinent les 6 000 m, et l’ensemble représente le défi le plus difficile à relever du continent pour les alpinistes.
Lacs glaciaires, énormes puya raimondii et pics rocheux s’élançant vers le ciel vous attendent dans le Parque Nacional Huascarán, où le trek de Santa Cruz offre une belle récompense aux plus ambitieux.

* AREQUIPA, CITE COLONIALE :
La deuxième ville du Pérou jette un pont historique entre les splendeurs incas de Cuzco et la bruyante modernité de Lima.
Émaillée d’étincelants édifices de style baroque mestizo taillés dans le sillar, pierre locale de couleur blanche, Arequipa est une cité coloniale espagnole demeurée fidèle à ses origines.
Sise au cœur de paysages naturels de rêve, entre volcans endormis et pampa d’altitude, elle compte un monastère vieux de 400 ans, une immense cathédrale et des picanterías (petits restaurants) traditionnelles servant une originale cuisine péruvienne fusion. 

* CUZCO :
Anciennes rues pavées, grandioses églises baroques et vestiges de temples incas aux sculptures vieilles de plusieurs siècles : nulle cité n’est plus ancrée dans l’histoire andine que Cuzco, habitée en continu depuis l’époque précolombienne.
Jadis capitale de l’Empire inca, cette ville très touristique est aussi le point d’accès à Machu Picchu.
Avec son ambiance bigarrée mariant dans un joyeux chaos le mysticisme et le mercantilisme, cette ville unique en son genre, théâtre de la vie nocturne la plus endiablée des Andes, n’en finit pas de charmer. 

* VALLEE SACREE :
Villages andins à l’architecture disparate, avant-postes militaires incas en ruine et cultures en terrasse utilisées depuis des temps immémoriaux sont reliés par le cours sinueux du Río Urubamba qui traverse la Vallée Sacrée. Située entre Cuzco et Machu Picchu, cette destination pittoresque est une base idéale pour partir à la découverte de la région.
L’hébergement va de l’accueillante auberge au complexe hôtelier haut de gamme.
Côté activités, des randonnées équestres, du rafting et des treks vous conduiront à de lointains villages de tisserands et de cultivateurs.

Vietnam - 12 Jours
dès 2499 
Vietnam - 12 Jours

* Hanoi :
Hanoi, la plus ancienne capitale d’Asie, est une ville au charme fou.
Flânez dans son quartier français conçu dans la tradition haussmanienne avec ses larges avenues ombragées et ses villas Belle Époque , visitez son opéra construit sur le modèle du palais Garnier ou dégustez tranquillement un thé vert au bord de son légendaire lac Hoan Kiem.
Vous allez adorer !

* Baie d'Halong :
Souvent décrite comme la huitième merveille du monde, la baie d’Halong est l’attraction phare du Vietnam, inscrite au Patrimoine mondial par l’Unesco.
On y admire quelque 1 969 îles et îlots rocheux jaillissant d'une mer émeraude.
Ses paysages féeriques et ses grottes en font un chef-d'œuvre de la nature.
Une croisière sur la baie d'Halong est un must.

* Sa Pa et ses environs :
Située au Nord du Vietnam près de la frontière chinoise, la région de Sa Pa abonde de paysages à couper le souffle : rizières en terrasses, ponts suspendus, petits sentiers traversant les cultures de cardamome...
C'est la destination idéale pour les photographes, les amoureux de randonnées en montagne et ceux qui désirent partir à la rencontre des minorités ethniques, telles que les Hmong et les Dao.

* Hué :
En déambulant dans la citadelle et la cité impériale d'Hué, l'ancienne capitale du Vietnam, laissez-vous envahir par son doux parfum d'éternité.
Ses monuments et ses palais raffinés, inscrits au Patrimoine mondial par l'Unesco, témoignent de la grandeur intemporelle des anciennes dynasties vietnamiennes, et plus particulièrement de celle des Nguyên.

* Hoi An :
Le charme et le calme qui émanent de cette petite ville en font une destination à ne pas manquer.
Son centre historique, inscrit au Patrimoine mondial par l'Unesco, comprend 844 bâtiments répertoriés pour leur intérêt architectural et historique.
Magnifiquement conservée, Hoi An semble à l'abri des outrages du temps.

* My Son :
Inscrit au Patrimoine mondial par l'Unesco, My Son, le « Angkor vietnamien », est le site archéologique le plus important du pays.
Cet ensemble de tours-sanctuaires à l'architecture remarquable est l'un des derniers vestiges de la capitale du royaume du Champa, qui occupa entre le IIIe et XVe siècles une partie du littoral vietnamien.

* Nha Trang et ses îles :
Faisant partie du très fermé « Club des plus belles baies du monde », la baie de Nha Trang réunit plusieurs îles paradisiaques qui raviront les amateurs de plages de sable fin, d'eaux translucides et de coraux multicolores.
Le microclimat qui y règne (il n'y a pas de saison des pluies) en fait une destination idéale tout au long de l'année.

* Dalat :
Située à 1 500 m d'altitude au cœur d'un cadre enchanteur composé de collines verdoyantes et de romantiques petites chutes d'eau, Dalat bénéficie d'un climat tempéré qui fait d'elle la « ville des amoureux » ou celle du « printemps éternel ».
Une destination à part, où l'air est pur et le ciel souvent d'un bleu limpide !

* Ho Chi Minh Ville :
L'ancienne Saïgon est l'une des capitales économiques et culturelles de l'Asie du Sud-Est.
Mégalopole moderne, passionnante, gigantesque et métissée, tournée vers l'avenir sans pour autant renier son passé : c'est ici que les vestiges de l'époque coloniale sont les plus visibles et mis en valeur, dans l'architecture comme dans la décoration.
Dans le paysage urbain, les témoignages de ce passé pas si lointain, où la ville s'appelait « la perle de l'Extrême-Orient », sont nombreux !

* Delta du Mékong :
Dans le delta du Mékong, la vie est un long fleuve tranquille et tout se déroule au fil de l'eau.
Se rendre au petit matin sur un des nombreux marchés flottants, tels ceux de Cai Be ou Cai Rang, est un spectacle merveilleux en soi.
Des centaines de gros bateaux, sampans ou autres plus frêles embarcations, chargés de diverses marchandises aux couleurs bigarrées, s'y retrouvent dans une ambiance très animée !

Malte - 8 Jours
dès 549 
Malte - 8 Jours

* La Capitale "La Valette" :
En flânant dans les rues et ruelles, vous croiserez entre autres calèches, petits commerces, monuments historiques... et découvrirez son ambiance si particulière, offrant à cette ville un charme sans égal.
En effet, La Valette a une histoire incroyable, et entre ses Palais (comme le Palais Falzon), ses innombrables églises (comme la co-cathédrale Saint-Jean ou l’église Sainte-Augustine pour ne citer qu’elles), ses remparts, ses places... vous aurez du mal à quitter La Valette tant il y a de merveilles à y découvrir !

* Les impressionnants hypogées de Hal Saflieni :
Près de La Valette, partez à la découverte des mystérieux hypogées de Hal Saflieni !
Mais un hypogée c’est quoi au juste ? Tout simplement une nécropole souterraine, constituée de nombreuses salles et chambres. Construit sous terre, vers 2500 avant J.C, ce site préhistorique unique est absolument incroyable, et vous plongera jusqu’à plusieurs dizaines de mètres sous terre ! Découvert en 1902, le site est aujourd’hui classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

* Les petits villages de pécheurs à Marsaaxlokk et Marsaskala :
Ils sont parmi les plus célèbres de la Méditerranée !
Situés au Sud-Est de l’île de Malte, vous remarquerez immédiatement les magnifiques maisons, mais surtout les bateaux et les jolies barques colorées (« Luzzus » en maltais) de ces charmants villages de pêcheurs.
Et pour l’anecdote, regardez bien, ils ont la particularité d’avoir un œil dessiné sur la proue du bateau.
Certains disent que ce serait pour porter chance aux marins.

* La superbe cité de Mdina :
Petite ville à l’architecture arabe, la ville n’a pas changé depuis plusieurs centaines d’années.
Ses fortifications, ses ruelles médiévales donnent un charme fou à cette ville surnommée la « Cité du silence ».
Et pour les amoureux de séries US, sachez que de nombreuses scènes de « Game of Thrones » (GOT pour les intimes) y ont été tournées...

* La grotte Saint Paul :
Dénommées catacombes de Saint-Paul, le lieu est situé sous terre, dans la petite ville de Rabat.
Cependant, vous devrez d’abord pénétrer dans la superbe église Saint-Paul édifiée au XVIème siècle au-dessus des grottes.
Une fois arrivé sous terre, vous pourrez voir les sépultures de premiers chrétiens enterrés sur l’île.

  • * L’ile de Gozo :
    Située à une quinzaine de minutes en ferry, une fois sur place, croyez moi, vous oublierez tout !
    L’île de Gozo est totalement différente de celle de Malte... Si vous souhaitez vous détendre, il y a davantage de plages (et de super spots de plongée), si vous voulez un séjour plus sportif, vous pourrez même y faire du golf, de la randonnée ou encore de l’équitation !

    * La grotte de Calypso :
    Toujours située sur l’île de Gozo, et d’après la Mythologie, ce serait dans cette grotte qu’Ulysse dans l’Odyssée aurait fait une halte !
    L’endroit est magnifique et a été parfaitement conservé. C’est une des plus belles curiosités naturelles de cette petite île de l’archipel !

    * Les célèbres temples en ruines de Ggantija :
    Prononcez « jigantia ». Tout comme les hypogées de Hal Saflieni, Ggantija (sur l’île de Gozo) est classé au patrimoine de l’UNESCO.
    Ces temples mégalithiques, vous impressionneront en quelques instants !
    Ils ont été édifiés il y a plus de 5000 ans, par des civilisations... dont on ignore encore tout !

    * L’inoubliable Lagon Bleu :
    Situé entre les ilots de Comino et Cominotto, le lagon est une particularité de la nature à découvrir sans plus attendre !
    Ses eaux cristallines sont absolument splendides, et il est tout à fait possible d’y faire de la plongée, ou un tour en bateau !

  • Chili - 9 Jours
    dès 2199 
    Chili - 9 Jours

    * Region d'Arica et Putre :
    Ici débute notre voyage.
    Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique.
    Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique.
    Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers.
    Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.
    Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m !
    De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif…
    Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

    * San Pedro de Atacama :
    Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude.
    Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe.
    En vous baladant dans les rues de la ville, ne manquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil.
    Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes.
    La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres.
    Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes.

    * Capiapo :
    En descendant progressivement vers le Sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça !
    On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa.
    Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique.
    On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

    * Santiago et Valparaiso :
    Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. 
    Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments...
    Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes !
    La chaîne des Andes est là, au-dessus de nos têtes, imposante et fière.
    En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.
    Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre.
    La 2ème ville du pays en nombre d’habitants a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique.
    On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville.
    Il y a toujours quelque chose à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

    * Torres Del Paine :
    Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. 
    L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km.
    On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.
    Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple balade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace.
    Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants !
    Après ces randonnées sportives, direction plein Sud vers Punta Arenas.
    De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde...

    * Ile de Pâques :
    Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques.
    Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture.
    Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants.
    Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

    * Antarctique :
    Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le... Chili.
    Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace !
    On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour...
    Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du Sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.
    Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines.
    Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique.
    Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées.
    C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires).

    Pays Basque - 2 Jours
    dès 249 
    Pays Basque - 2 Jours

    * Les plages et les côtes :
    De Biarritz à Getxo, les quelques 150 km du littoral basque se caractérisent par une succession de falaises entrecoupées de criques et de baies.
    Plages de sable fin (comme ici, dans les environs d'Elantxobe, en Biscaye), spots de surf, restaurants de fruits de mer : tous les ingrédients sont réunis pour profiter des plaisirs de l'océan!

    * San Sebastian :
    La belle Basque a tout pour séduire : le paseo de la Concha, superbe promenade s'étirant entre l'hôtel de ville et le palais de Miramar, deux sublimes plages au cœur de la ville, des quartiers anciens de caractère, une concentration de bars à pintxos.

    * Pintxos :
    Nom basque donné aux assortiments de petites entrées variées servies à l'apéritif. 

    * Bilbao :
    Vous y verrez de prestigieuses créations architecturales comme le Guggenheim, mais c'est en flânant dans les quartiers aussi différents que le Casco Viejo ou l'Ensanche, que l'histoire de la ville se lit sur les façades.

    * Biarritz :
    Station balnéaire la plus en vue de la Côte Basque, Biarritz l'élégante a réussi l'amalgame entre passé aristocratique et culture surf.
    Hors saison, une balade sur le front de mer prend immanquablement des accents romantiques.

    * Bayonne :
    Les curieux viennent se promener dans ses quartiers anciens et visiter sa cathédrale tandis que les gourmands s'y arrêtent pour le chocolat et le jambon, ses deux spécialités. 
    Mais pour beaucoup, Bayonne est indissociable de ses fêtes.

    Auvergne - 3 Jours
    dès 199 
    Auvergne - 3 Jours

    * Puy de Dôme :
    Situé seulement à quelques kilomètres de Clermont-Ferrand, au cœur du Parc des Volcans d'Auvergne.
    À 1465 mètres d'altitude, le puy de Dôme offre un belvédère unique sur le plus bel ensemble volcanique européen. Ce site mythique, symbole de l'Auvergne, accueille chaque année près de 550.000 visiteurs mais c'est avant tout un espace naturel et fragile qui doit être préservé. 

    * Puy en Velay :
    Au Puy-en-Velay, dans cette ville aux sept rochers, la dimension unique et spirituelle du lieu vous élève immédiatement.

    * Salers :
    A 950 m d’altitude, dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne. Parmi les nombreuses richesses patrimoniales de la cité fortifiée, l’église Saint-Mathieu renferme cinq tapisseries d’Aubusson du XVIIe siècle.

    * Vichy :
    Vichy est une commune française, située dans le sud-est du département de l'Allier elle est connue dès l'Antiquité pour ses sources.
    La ville et son château furent rattachés à la province du Bourbonnais en 1374.
    Elle devint une importante station thermale dans la seconde moitié du XIXᵉ siècle.

    * Mont Dore :
    Situé au cœur du Parc Régional des Volcans d’Auvergne, sur le versant nord du Puy de Sancy (point culminant du Massif Central avec ses 1885 m), le Mont-Dore est une station thermale et l’une des premières stations de ski classées (la construction de son téléphérique fût achevée en 1936, l’un des tous premiers de France).

    * Saint Nectaire :
    Porte d’entrée du massif du Sancy, au centre de la pittoresque vallée de la Couze Chambon et dominé par son église romane, ce Site Remarquable du Goût a partagé son nom avec un fromage admis à la table des rois.

    * Vallée de Chaudefour :
    Dans un cadre naturel exceptionnel, partez à la découverte d'une faune et d'une flore remarquables au cœur de la Vallée de Chaudefour.

    * Clermont Ferrand :
    Au pied de l'impressionnant puy de dôme, Clermont-Ferrand a le caractère festif d'une capitale régionale. 

    * Volcan de Lemptegy :
    Exploité depuis 60 ans, ce volcan est un site unique invitant les visiteurs à percer les secrets de la géologie volcanique de la chaine des Puys en Auvergne.

    Espagne - Iles Canaries - Fuerteventura - 8 jours
    dès 699 
    Espagne - Iles Canaries - Fuerteventura - 8 jours

    * CORRALEJO ET LE PARC NATUREL :
    Dominé par le volcan éventré Bayuyo d'une altitude de 271 mètres, Corralejo est la deuxième ville de l'île et est à l'origine un petit port de pêche.
    Aujourd'hui, c'est un haut-lieu touristique de Fuerteventura, où s'étendent sur son flanc les célèbres dunes du Parc Naturel de Corralejo (El Parque Natural de Corralejo) ainsi que l'île de Los Lobos.
    Ce site offre un paysage aride paradisiaque constitué de l'érosion de coquillages de mollusques et d'autres organismes marins : un petit Sahara où s'entremêlent grands espaces et tranquillité.
    Les dunes sont bordées par de sublimes plages de sable fin et blanc, terrain de prédilection des amateurs de planche à voile, de surf, de kitesurf et aussi des nudistes.
    S'y balader à pied le long des dix kilomètres de plages et de dune est un des immanquables pour visiter Fuerteventura.

    * L'ILE DE LOS LOBOS :
    Votre billet d'avion en poche, vous vous demandez sûrement que faire à Fuerteventura.
    On vous répond qu'il faut absolument aller visiter l'île de Los Lobos, au Nord de Corralejo. Vous y trouverez un véritable petit paradis sur terre : des plages paradisiaques, un paysage volcanique charmant et des eaux cristallines. On y accède en bateau, au départ du pittoresque port de Corralejo pour une courte traversée offrant de belles vues sur Fuerteventura, Los Lobos et Lanzarote.
    Ce petit îlot désertique abrite une faune et une flore très variées avec beaucoup d'oiseaux à observer. Profitez de belles balades dans les anciennes salines (Las Lagunitas), dans le seul village de l'île, El Puertito : des paysages uniques, lunaires et désertiques, comme on en trouve peu à seulement 3 heures d'avion de l'Europe.

    * EL COTILLO :
    On continue sur le Nord de l'île en passant sur la côte occidentale : on ne peut visiter Fuerteventura sans passer par l'ancien village de pêcheurs d'El Cotillo.
    Ce village est bordé par l'une des plus belles plages de l'île, avec du sable doré, où l'on peut se baigner en toute tranquillité dans les eaux cristallines.
    Il y a souvent beaucoup de vent mais le courant est faible. Dans les environs, de nombreuses piscines et lagunes naturelles parsèment le littoral, comme souvent aux Canaries.
    Au Nord du village, la Playa Marfolín prend des airs de plage tropicale d'Asie du Sud-Est : un "spot" idéal où bronzer en plein mois de novembre !
    Au Sud, la Playa del Castillo du nom du château del Tostón qui autrefois protégeait l'île des attaques corsaires  est un repaire pour les surfeurs qui viennent profiter des vagues de l'océan.
    Le vieux port et les nombreux restaurants du village achèveront de vous séduire.

    * LA OLIVA :
    En prenant la route vers le centre de l'île, faites une halte à La Oliva en passant par le parc Malpaís de la arena, un monument naturel formé par le volcan et ses laves, renfermant un paradis faunesque époustouflant.
    La Oliva est un petit village paisible juché au milieu du désert où il ne faut pas manquer de visiter la casa de los coroneles, la maison des colonels.
    Profitez-en pour visiter les centres culturels et musées du village – Cultural Raíz del Pueblo, Centro de Arte "Casa Mane" ou le Museo del grano "La Cilla".

    * PUERTO DEL ROSARIO :
    Capitale de Fuerteventura, Puerto del Rosario est l'une des portes d'entrée de l'île car la commune est située à quelques encablures au Nord de l'aéroport.
    C'est une petite ville de moins de 30 000 habitants, mouillée par les eaux turquoise et cristallines de l'océan Atlantique et construites avec de nombreuses maisons blanches qui font son charme pittoresque.
    La ville comprend par ailleurs de nombreux hôtels et des centres commerciaux en grande quantité : un point d'ancrage confortable pour commencer ses vacances et visiter Fuerteventura.

    * BETANCURIA ET SON PARC :
    Situé sur la côte Ouest de l’île, la ville de Betancuria et le Parque rural éponyme sont des immanquables pour quiconque se demande que faire à Fuerteventura.
    L’église de Betancuria  la iglesia Santa Maria de Betancuria, du nom de Jean de Béthencourt, un Normand qui colonisa l'île en 1404, le musée archéologique et la casa Museo de Betancuria figurent parmi les monuments du patrimoine à visiter dans ce village.
    Là encore, vous croiserez dans vos balades palmiers, figuiers de barbarie, montagnes et paysages désertiques.

    * JANDIA ET SON PARC NATUREL :
    En allant visiter Fuerteventura dans sa partie méridionale, vous trouverez le parc naturel de Jandía, une péninsule entourée de nombreuses plages de sable blanc en enfilade. Mais avant, ne manquez pas de passer à Pájara, un petit village haut en couleurs, riche en fleurs hibiscus, bougainvilliers et lauriers-roses où l'architecture prend des airs d'art aztèque.
    Plus au Sud, profitez-en pour vous prélasser sur la Playa Barca, une plage paradisiaque où l'eau, transparente, rappelle les lagons bleu-verts de Thaïlande.
    Dans cette zone, admirez le paysage accidenté de l'île de la Pared à Cofete, dédiez une demi-journée pour l'Oasis Park Fuerteventura, puis terminez votre visite par le village de Morro Jable ainsi que la pointe Sud et le phare, el faro de punta Jandía : on s'y sentira presque seul au monde !

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire