Voyage de groupe

Dernière modification le 16-10-2017
Voyage de groupe

Partir en voyage de groupe nécessite une certaine organisation. Notre agence spécialisée dans les séjours de groupe vous aidera à composer et à planifier un voyage réussi. Nous vous proposons de nombreuses destinations et séjours à la carte ou avec forfaits.

Organiser un voyage de groupe

De votre moyen de transport à votre hébergement, en passant par les transferts et les repas, Mystères de l'Ouest se charge de tout ! Nous sommes spécialisés dans l'organisation de séjours en groupe en Europe et en France, ainsi que dans des parcs d'attractions mondialement plébiscités : Disneyland Paris, le Puy du Fou ou encore le Parc Astérix. Nos offres à destination des Comités d'Entreprise, groupes scolaires ou associations se caractérisent par une grande flexibilité. Vous pouvez choisir votre formule pour réserver un voyage de groupe en fonction de vos contraintes et de votre budget. Notre agence vous propose de nombreuses options de transports et hébergements à des tarifs préférentiels.

Voyage de groupe pas cher

Si vous n'avez pas le temps de planifier un voyage de groupe, notre agence est à votre entière disposition. Grâce à notre réseau de partenaires, vous pourrez profiter de prix négociés et faire des économies sur votre séjour. N'hésitez pas à remplir notre formulaire de devis pour nous faire part de votre projet et de vos attentes particulières. Que vous souhaitiez planifier une sortie scolaire, un séminaire ou un événement privé, vous pourrez réserver votre séjour clés en main au Puy du Fou ou à Disneyland. A moins que vous ne préfériez faire découvrir à vos collaborateurs, élèves ou membres d'associations une ville comme Londres ou Barcelone. En choisissant Mystères de l'Ouest, vous bénéficierez de garanties solides et d'une assistance voyage. Vous pouvez vous reposer sur Mystères de l'Ouest pour que votre séjour soit parfait de A à Z !

Nos idées de voyages

previous
Perou - 10 jours
dès 1899 
Perou - 10 jours

* MACHU PICCHU :
Fantastique citadelle, "perdue" jusqu’à sa redécouverte au début du XXe siècle, Machu Picchu est le site archéologique Inca par excellence.
Fort de ses cultures en terrasse vert émeraude s’étageant devant de vertigineux sommets, avec pour horizon des crêtes andines, il offre un spectacle d’une beauté époustouflante.
Cette merveille d’ingénierie a résisté à six siècles de séismes, d’invasions étrangères et de violentes intempéries.
À flâner parmi les temples de pierre, vous prendrez la mesure du Wayna Picchu, la montagne voisine.
La façon la plus époustouflante de se rendre au Machu Picchu est par le trek du chemin de l'Inca. 

* LAC TITICACA :
Tenant davantage d’une mer d’altitude que d’un lac, le Titicaca donne à voir des sites superbes, parmi lesquels se distinguent les fameuses îles flottantes fabriquées de main d’homme au moyen de roseaux légers appelés totora. Il y a des siècles, les Uros ont construit les Islas Uros afin d’échapper aux agressions des peuples indiens du continent, notamment les Incas.
Les roseaux servent aussi à fabriquer des maisons, des bateaux, et même des porches voûtés et autres balançoires pour enfants.
Découvrez ces merveilles par vous-même en optant pour un séjour chez l’habitant.

* LA CORDILLERA BLANCA :
Les imposantes sentinelles de granit que sont les sommets de la Cordillera Blanca dominent Huaraz et la région environnante.
Ce massif est le plus haut du monde après l’Himalaya : 16 de ses pics avoisinent les 6 000 m, et l’ensemble représente le défi le plus difficile à relever du continent pour les alpinistes.
Lacs glaciaires, énormes puya raimondii et pics rocheux s’élançant vers le ciel vous attendent dans le Parque Nacional Huascarán, où le trek de Santa Cruz offre une belle récompense aux plus ambitieux.

* AREQUIPA, CITE COLONIALE :
La deuxième ville du Pérou jette un pont historique entre les splendeurs incas de Cuzco et la bruyante modernité de Lima.
Émaillée d’étincelants édifices de style baroque mestizo taillés dans le sillar, pierre locale de couleur blanche, Arequipa est une cité coloniale espagnole demeurée fidèle à ses origines.
Sise au cœur de paysages naturels de rêve, entre volcans endormis et pampa d’altitude, elle compte un monastère vieux de 400 ans, une immense cathédrale et des picanterías (petits restaurants) traditionnelles servant une originale cuisine péruvienne fusion. 

* CUZCO :
Anciennes rues pavées, grandioses églises baroques et vestiges de temples incas aux sculptures vieilles de plusieurs siècles : nulle cité n’est plus ancrée dans l’histoire andine que Cuzco, habitée en continu depuis l’époque précolombienne.
Jadis capitale de l’Empire inca, cette ville très touristique est aussi le point d’accès à Machu Picchu.
Avec son ambiance bigarrée mariant dans un joyeux chaos le mysticisme et le mercantilisme, cette ville unique en son genre, théâtre de la vie nocturne la plus endiablée des Andes, n’en finit pas de charmer. 

* VALLEE SACREE :
Villages andins à l’architecture disparate, avant-postes militaires incas en ruine et cultures en terrasse utilisées depuis des temps immémoriaux sont reliés par le cours sinueux du Río Urubamba qui traverse la Vallée Sacrée. Située entre Cuzco et Machu Picchu, cette destination pittoresque est une base idéale pour partir à la découverte de la région.
L’hébergement va de l’accueillante auberge au complexe hôtelier haut de gamme.
Côté activités, des randonnées équestres, du rafting et des treks vous conduiront à de lointains villages de tisserands et de cultivateurs.

Indonésie - Bali - 10 jours
dès 1599 
Indonésie - Bali - 10 jours

* LE TEMPLE D'ULUWATU :
Imaginez une grande falaise sur laquelle est perché un temple, et ajoutez à cela une vue splendide...
Le temple est situé sur la péninsule de Bukit, à l'extrême Sud de Bali, où l'on trouve également quelques belles plages comme celle de Balangan et de nombreux excellents spots de surf.
La construction de ce temple majestueux d'Uluwatu a débuté au XIème siècle au bord d'une falaise, 70 mètres au-dessus de l'Océan Indien.
Sa visite procure de belles vues sur l'océan, mais il faudra faire attention à vos affaires car le temple est habité par de nombreux singes voleurs.

* LE TEMPLE TANAH LOT :
Voici une autre formation rocheuse au bord de l'eau qui sert en quelque sorte de fondation à ce lieu de pèlerinage très populaire.
Il est le plus célèbre des temples de Bali pour la sérénité qu'il dégage et son importance culturelle car il est associé à la mythologie balinaise en tant que l'un des sept temples qui forment un anneau dans le Sud-Ouest de Bali.
L'idéal est d'y aller pendant la marée basse de sorte que vous pourrez le découvrir à pied.
Dommage qu'il soit victime de son succès, le site étant très fréquenté, avec l'obligation de passer dans une allée de petits vendeurs.

* LES RIZIERES :
Il n'y a pas que les plages et les temples qui font la réputation de Bali.
Vous verrez également beaucoup de rizières, en terrasses ou non, au cours de votre voyage dans les terres balinaises. Voici les plus remarquables : Tegalalang, Antosari, Busungbiu, Karangasem, Jatiluwih et Pupuan.

* LES DAUPHINS A LOVINA BEACH :
Lovina Beach est tout simplement l'un des meilleurs endroits au monde pour l'observation des dauphins en bateau.
Soyez prévenus, vous ne serez pas les seuls à partir à l'aube en bateau (surtout en haute saison) mais l'excursion vaut encore aujourd'hui le détour, et vous vous en rendrez compte une fois que les dauphins sauteront hors de l'eau devant vous !
Lovina est pourtant bien moins fréquentée que le Sud de Bali et on y trouve de nombreux coins sympas pour se reposer et prendre son temps.

* UBUD :
Le village d'Ubud est le centre culturel et spirituel de Bali, loin du tumulte de Dempasar et Kuta.
Vous pourriez comme tout le monde y venir pour sa forêt des singes (Monkey Forest), mais il y a bien mieux à faire à Ubud.
Une excellente façon de découvrir les villages environnants et les paysages des alentours est d'enfourcher un vélo et de se promener tranquillement.
Allez à la rencontre des locaux et si vous avez de la chance vous pourrez vous joindre à une cérémonie.
N'hésitez pas à séjourner dans l'une des guesthouses très luxueuses du coin, pour profiter d'un spa et d'un massage, avec une chambre donnant sur les rizières en terrasse.

* LE VOLCAN BATUR :
Dans une région montagneuse de l'Est de Bali, se trouve la caldeira du mont Batur à Kintamani.
Un trek au sommet des 1700 mètres de ce volcan actif est une belle expérience pour tous les voyageurs avides de nouvelles sensations.
Le moment parfait pour faire la randonnée est au lever du soleil : en partant dès 4h du matin, vous arriverez à temps pour les premières lueurs du jour (à 6h).
Cette randonnée est relativement facile et les sentiers sont assez bien marqués. De là-haut, vous aurez une vue panoramique sur toute la région, un moment magique.

* DANSE KECAK :
Le Kecak est une danse ou une chorégraphie traditionnelle de Bali que l'on peut voir notamment au temple Pura Dalem Taman Kaja à Ubud.
C'est une sorte de rituel dans lequel un chœur d'une centaine d'hommes raconte l'épisode où les singes aident le prince Rāma à battre le démon Ravana pour récupérer sa femme Sītā kidnappée par Ravana.
Impressionnant !

Parc Astérix - 2 Jours
dès 129 
Parc Astérix - 2 Jours

* ATTENTION MENHIR !
La nouvelle attraction 4D du Parc Astérix.

Une aventure d’Astérix et Obélix exclusive et immersive !
Un film en 4 dimensions avec des effets spéciaux spectaculaires dans une nouvelle salle de 300 places. Les visiteurs vont vivre et ressentir toutes les péripéties et surprises d’une aventure pleine d’humour inspirée de l’univers de René Goscinny et Albert Uderzo. D’une durée de 15 minutes, cette nouvelle expérience ravira tous les publics. De nouvelles sensations qui toucheront les différents sens des visiteurs pour une mésaventure renversante.

Les Soirées d’été : Découvrez le Parc comme vous ne l’avez jamais vu.
Du 13 juillet au 18 août : Profitez des soirées de l’été avec les journées prolongées jusqu’à 22h ! Des horaires étendus pour profiter plus longtemps des attractions et spectacles.
Tous les soirs, découvrez le spectacle nocturne « Le Ciel vous tombe sur la tête ». Une création exclusive mêlant sons, lumières et feu d’artifice.

* PEUR SUR LE PARC est de retour pour sa 10ème édition
Du 5 octobre au 3 novembre, vous allez aimer avoir peur au Parc Astérix.
Venez vivre un moment inoubliable avec trois maisons hantées, des spectacles de rue, des rencontres effrayantes et des attractions métamorphosées. Dans quel endroit maudit allez-vous mettre les pieds ?
Les 30 et 31 octobre et les 1er et 2 novembre, assistez à nos nocturnes endiablées et découvrez le spectacle de Feux « Inferno » !
Les 12, 19 et 26 octobre, profitez du Parc jusqu’à 22h pendant les journées prolongées.

* UN NOEL GAULOIS UNIQUE
Nouvelle période ouverte au grand public du 21 décembre au 5 janvier.
Pour fêter Noël, les irréductibles gaulois ont proposé une trêve aux Romains, à grands renforts de menhirs enneigés, d’animations délirantes et de musiques de Noël.

Nouveau en 2019 : Patinoire géante
Soyez prêts à tournoyer dans une ambiance festive
Parc fermé les 24 et 25 décembre

  • Et aussi :
    * Pegase express
    Selon la légende, Zeus décide de changer Pégase en constellation pour qu’il reste à jamais dans le ciel qu’il a tant parcouru.
    C’est avec lui que le visiteur a la chance de faire un voyage mythique, et quelque peu mouvementé.

    * Goudurix
    Après une montée des plus calmes et une toute petite descente, au premier virage, vous plongez vers le sol à 75 km/h pour mieux remonter et enchaîner les boucles qui vous mettront 7 fois la tête à l’envers.
    Goudurix est véritablement un des grands huit les plus renversants d’Europe.

    * Le Grand Splatch
    Cette promenade en barque sur une rivière bordée de verdure est truffée d’effets aquatiques.
    Et comme on ne fait pas de jeu d’eau sans mouiller les casques (vieux proverbe gaulois) la chute finale de 11 mètres vous fera faire le Grand Splatch, n’ayez pas peur des éclaboussures !!

    * Révérence : Spectacle de dauphins et d'otaries
    Au théâtre de Poséidon, assistez en famille à un spectacle éducatif splendide où dauphins et otaries rivalisent d’intelligence et d’agilité pour vous émerveiller.

  • Belgique - Bruxelles - 3 Jours
    dès 299 
    Belgique - Bruxelles - 3 Jours

    * Le Manneken Pis :
    Est depuis le XVIIème siècle l’enfant chéri des Bruxellois.
    Dès cette époque, l’habitude est prise de l’habiller lors de grands événements.
    Cette étrange tradition s’est perpétuée au fil des siècles et même intensifiée.

    * Le Centre Belge de la Bande Dessinée :
    Attraction incontournable située au cœur de Bruxelles, le musée de la BD met à l'honneur depuis plus de 25 ans auteurs et héros du 9ème Art.

    * Le Musée du Chocolat et du Cacao :
    Choco-Story Brussels vous invite à voyager dans l'univers du chocolat depuis ses origines jusqu'au produit fini.
    Vous plongerez dans l'histoire des Aztèques et des Mayas qui cultivaient les cacaoyers il y a des milliers d'années. Vous apprendrez également comment le cacao est arrivé en Europe.

    * La Grand' Place :
    La Grand' Place de Bruxelles est un ensemble remarquablement homogène de bâtiments publics et privés, datant principalement de la fin du XVIIème siècle, dont l’architecture résume et illustre de manière vivace la qualité sociale et culturelle de cet important centre politique et commercial.

    * La Place des Martyrs :
    C'est une très belle place toute blanche, dans le style classique du XVIIIème siècle.
    Sur cette place trône un grand monument aux Martyrs de la Révolution belge de 1830, cimetière patriotique sous lequel sont enterrés 445 citoyens morts pour l'indépendance au cours des journées de septembre 1830.
    Autrefois Place Saint Michel, construite à la place d'une ancienne blanchisserie, l'ensemble est uni et sobre dans sa décoration, dans un style dorique.
    Les pavillons qui la composent sont relativement semblables, avec des façades bien équilibrées et symétriques, et rappellent l'architecture de la Place Royale.

    * Le Quartier de l'Îlot Sacré :
    Situé au Nord-Ouest de la Grand' Place, le quartier de l'Îlot Sacré est un quartier extrêmement animé du centre historique de Bruxelles.
    Inscrit au Patrimoine Mondial, il est constitué de petites ruelles commerçantes et piétonnières portant des noms de métiers.
    Le quartier est très fréquenté par les touristes.

    * Visite de Bruges :
    Vieilles ruelles pavées, maisons de briques gothiques et néogothiques, canaux et ponts, placettes pleines de charme.
    Le décor de la Venise du Nord est si parfait qu'on se croirait parfois dans un tableau des primitifs flamands.
    La ville, musée en plein air, est investie par les touristes qui, comme une déferlante, s'abattent par cars entiers de 9 heures à 19 heures.
    D'où l'intérêt de se perdre dans les quartiers périphériques.

    * Visite de Gand :
    Rues larges, monuments imposants, canaux bordés de maisons flamandes à pignons ouvragés, éclectisme architectural, grandes places : la ville est très aérée.
    Centre universitaire, on y trouve beaucoup de jeunes et autant de théâtres ou de cinémas, cernés par tous les cafés branchés de la Klein Turkije.

    * Visite de Liege :
    Première ville touristique de Wallonie, Liège recèle d’innombrables richesses à découvrir.
    La Meuse, qui la traverse du Sud au Nord, les collines abruptes et boisées qui l’entourent ainsi que son relief marqué, multipliant les perspectives originales et les quartiers typés, lui confèrent un charme étonnant.

    Chili - 9 Jours
    dès 2199 
    Chili - 9 Jours

    * Region d'Arica et Putre :
    Ici débute notre voyage.
    Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique.
    Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique.
    Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers.
    Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.
    Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m !
    De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif…
    Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

    * San Pedro de Atacama :
    Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude.
    Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe.
    En vous baladant dans les rues de la ville, ne manquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil.
    Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes.
    La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres.
    Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes.

    * Capiapo :
    En descendant progressivement vers le Sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça !
    On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa.
    Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique.
    On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

    * Santiago et Valparaiso :
    Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. 
    Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments...
    Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes !
    La chaîne des Andes est là, au-dessus de nos têtes, imposante et fière.
    En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.
    Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre.
    La 2ème ville du pays en nombre d’habitants a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique.
    On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville.
    Il y a toujours quelque chose à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

    * Torres Del Paine :
    Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. 
    L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km.
    On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.
    Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple balade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace.
    Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants !
    Après ces randonnées sportives, direction plein Sud vers Punta Arenas.
    De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde...

    * Ile de Pâques :
    Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques.
    Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture.
    Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants.
    Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

    * Antarctique :
    Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le... Chili.
    Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace !
    On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour...
    Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du Sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.
    Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines.
    Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique.
    Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées.
    C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires).

    Cap d'Agde - 5 Jours
    dès 499 
    Cap d'Agde - 5 Jours

    * Se promener sur la plage de la Grande Conque :
    Les amoureux des balades vont être rapidement conquis par la vue spectaculaire sur le haut de la Grande Conque.
    Sable noir, eau translucide et falaise atypique née des coulées de lave de l’ancien volcan du Mont-Saint-Loup, cette plage est l’un des spots à ne pas manquer lors de votre visite au Cap d’Agde.

    * Découvrir le musée de l’Ephèbe :
    Au cœur d’un écrin de verdure, le musée de l’Ephèbe présente les riches Agathois au fil des époques ainsi qu’une belle collection d’archéologie sous-marine.
    A la suite de cinquante ans de recherches dans le fleuve Hérault, l’étang de Thau, mais aussi en Méditerranée, les merveilles ne manquent pas.
    Vaisselles, armements, et œuvres d’art, dont la statue de l’Alexandre d’Agde en bronze hellénistique, sont à contempler.
    Ouvert à tout public, ce musée constitue une excellente sortie familiale.

    * Explorer le fort Brescou :
    Situé sur une île volcanique, à 2 km au large du Cap d’Agde, le fort Brescou fait partie des attractions incontournables de la ville.
    Le fort, au fil des siècles, s’est enrichi historiquement. Détruit sous l’ordre de Louis XIII, puis reconstruit dans les années 1680, le fort Brescou a par la suite servi de prison d’Etat au XVIIIème siècle.
    Avant 1989, le phare exigeait même la présence d’un gardien.
    Aujourd’hui, des visites guidées ont lieu chaque année de juin à septembre, et à partir d’avril pour les groupes. En août, les touristes peuvent apprécier un feu d’artifice tiré sur les remparts du fort.

    * Faire du vélo au pied du Mont-Saint-Loup :
    Préservé de la circulation automobile, le mont Saint-Loup est l’attraction idéale pour les marcheurs et les cyclistes.
    Au sommet, le panorama sur le littoral et l’arrière-pays agathois est immanquable.
    A pied ou en vélo, suivez la piste ou le chemin forestier appelé "sentier d’Emilie" pour découvrir un environnement naturel, en pleine garrigue, surplombé de pinèdes, maquis de chênes verts et amandiers.
    La faune sauvage y est aussi présente avec un habitat naturel qui accueille écureuils, cigales, oiseaux et papillons.

    * Explorer la faune aquatique à l’aquarium du Cap d’Agde :
    Lieu incontournable pour les familles, l’aquarium du Cap d’Agde regorge de merveilles aquatiques.
    De nombreuses diversités et espèces y sont présentées, tout en bénéficiant d’explications pratiques et ludiques. Ouvert toute l’année, l’aquarium du Cap d’Agde est à visiter sans hésitation.

    * Flâner dans le centre-ville :
    En pleine saison estivale, le centre-ville regorge de boutiques et de restaurants ouverts tous les soirs.
    De quoi passer un agréable moment en famille ou entre amis.
    Si vous avez une voiture, n’hésitez pas à vous rendre sur l’île des loisirs, où le parc d’attraction Luna Park ainsi que des bars et des boîtes de nuit vous attendent.
    Faites-vous plaisir aux marchés de la ville.
    De nombreux marchés sont présents au Cap d’Agde.
    Entre celui de la place des Mûriers, sur La place du Jeu de Ballon, sur La Promenade, ou encore le marché alimentaire du Vieux-Port, vous n’aurez pas de mal à trouver votre bonheur.
    En été, profitez également du marché nocturne sur le front de mer, et découvrez les produits artisanaux.

    * Tester le village naturiste :
    Doté d’une réputation européenne, le village naturiste du Cap d’Adge attire des milliers de touristes chaque année.
    Le village naturiste s’étend sur 2 km de plages de sable fin, aménagées et surveillées, où de nombreuses activités de loisirs et nautiques sont proposées.
    De nombreux campings, résidences et chambres d’hôtes sont aussi disponibles pour les séjours naturistes.
    A savoir que l’entrée au village naturiste est réglementée, avec des formulaires et une carte d’accès, et l’interdiction de filmer ou de photographier.

    * L'étang de Thau, le plus grand étang du Languedoc :
    D'une superficie voisine de 7500 hectares, la longueur maximale entre BALARUC-LE-VIEUX et LES ONGLOUS atteint plus de 19km.
    On le sépare traditionnellement en deux zones : l'Etang des Eaux Blanches, près de SETE et BALARUC-LES-BAINS, et le Grand Etang, partie centrale et occidentale.
    Dans le bassin de Thau, quelques fonds de 10m existent. Au large de BALARUC-LES-BAINS, un entonnoir de 100m de diamètre environ, le gouffre de la Bise (ou de la Vise) montre une profondeur de 30m.
    L'étang de Thau fait partie du domaine public maritime.

    * Le canal du Midi :
    C'est un canal qui relie Toulouse à la mer Méditerranée depuis le XVIIème siècle.
    D'abord nommé "canal royal en Languedoc", les révolutionnaires le rebaptisent en 1789 "canal du Midi".
    À partir du XIXème siècle, le canal de Garonne, qui double la Garonne de Bordeaux à Toulouse, prolonge le canal du Midi pour fournir une voie navigable de l'océan Atlantique à la mer Méditerranée : l’ensemble des deux canaux est dénommé "canal des Deux-Mers".
    Ouvrage d'art exceptionnel, considéré par ses contemporains comme le plus grand chantier du XVIIème siècle le canal du Midi révolutionne le transport fluvial et la circulation dans le Midi de la France de l'Ancien Régime.
    Le défi, relevé par Pierre-Paul Riquet, son concepteur, fut d'acheminer l'eau de la montagne Noire jusqu'au seuil de Naurouze, le point le plus élevé du canal. 
    Colbert autorise le début des travaux par un édit royal d'octobre 1666. Supervisé par Pierre-Paul Riquet, le chantier dure de 1666 à 1681, sous le règne de Louis XIV.
    Le canal du Midi est l'un des plus anciens canaux d'Europe toujours en fonctionnement.
    Depuis 1996, il est inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

    Bordeaux Saint Emilion Arcachon - 2 Jours
    dès 249 
    Bordeaux Saint Emilion Arcachon - 2 Jours

    * La Garonne :
    C'est dans les Pyrénées Espagnoles que la Garonne trouve sa source.
    Pour sa partie française, la Garonne s'étire sur 520 kilomètres.
    Avant de parvenir en Gironde, la Garonne traverse plusieurs départements du Sud-Ouest (Ariège, Haute Garonne, Tarn et Garonne, Lot et Garonne).

    * Visite sur la thématique du vin de Bordeaux :
    Les excursions dans le vignoble bordelais, par le biais des visites guidées, sont le meilleur moyen de découvrir les lieux de création des vins de Bordeaux.
    Laissez-vous conduire à travers le patrimoine viticole et architectural de la région !
    Au cours des excursions, les guides vous feront découvrir des lieux et les secrets de l'élaboration des vins de Bordeaux.

    * Saint Emilion :
    Inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, Saint Emilion est à l’origine une cité médiéval construite sur un monastère du VIIème siècle.
    Riche d'histoire elle est passée tour à tour aux mains des anglais puis des français.
    Dès l'entrée de cette petite ville, vous tomberez sur d'anciennes ruines d'un ancien couvent dominicain, de grandes murailles haut de 19 mètres ainsi que d'imposantes tours de guets.

    * Arcachon :
    Arcachon offre aux amoureux de la mer plus de 7km de plage de sable fin.
    Découvrez le plaisir de flâner le long du front de mer, de faire du shopping dans le cœur de la ville et dans les rues piétonnes, prendre un verre le soir en terrasse face au coucher du soleil sur le bassin d'Arcachon.
    Pour les amateurs de patrimoine et de vieilles pierres.

    * Médoc : 
    Au grès de vos déambulations, vous traverserez les prestigieuses appellations Médoc, Haut Médoc, Margaux, Pauillac, St Estèphe, St Julien, Moulis, Listrac et vous ne croiserez pas moins 60 Grands Crus Classés en 1855, quelques centaines de crus Bourgeois, des dizaines de crus Artisans, des caves coopératives pour le plus grand plaisir de vos yeux et de vos papilles.

    * Entre-deux-Mers :
    L’Entre-deux-Mers est un océan de vignes où toute la gamme des vins de Bordeaux est représentée.
    Cités anciennes, bastides, châteaux, moulins, lieux de visites et musées font la richesse de cette région.

    * Les Jardins Botaniques du Quai Rive Gauche :
    Le Jardin Botanique a pour vocation de donner une représentation des espèces présentes en Aquitaine ; il est composé au Sud de six jardins représentatifs des paysages de la rive gauche et de cinq jardins au Nord pour la rive droite. 

    * Le Musée d'Aquitaine :
    Le musée d'Aquitaine présente l'histoire de Bordeaux et de sa région, depuis la préhistoire jusqu'à nos jours, à travers ses collections d'archéologie, d'histoire et d'ethnographie régionale et extra-européenne. 
    "Musée de civilisation", il présente chaque année des expositions temporaires explorant des thèmes sur l'histoire et les cultures du monde.

    La Rochelle - 2 Jours
    dès 149 
    La Rochelle - 2 Jours

    * L'Aquarium de La Rochelle :
    Au centre de la ville, face au Vieux Port, découvrez l'un des plus grands aquariums privés européens. 
    Durant 2 heures, visitez le cœur des océans et voyagez à la rencontre de plus de 12 000 animaux marins, pour Rêver et Comprendre la Mer. 
    Depuis 2017, plongez dans un nouvel univers, pour un voyage magique vers les grandes profondeurs...
    Retenez votre souffle, gardez vos sens en éveil, l'immersion dans la galerie des lumières va vous émerveiller. 

    * Fort Boyard :
    Le "Vaisseau de pierre"... le Fort Boyard est souvent surnommé ainsi car sa ressemblance avec un navire de guerre démâté à trois ponts est frappante.
    Un navire ancré à jamais sur la Longe de Boyard (un long banc de sable) entre les îles d'Aix et d'Oléron.

    * Le Vieux Port de La Rochelle :
    Depuis le Vieux Port, on ne peut qu'admirer les majestueuses tours, gardiennes de la cité.
    Dressées face à l'Atlantique, elles témoignent de la puissance et de la richesse de La Rochelle à travers les siècles.
    Ces fortifications maritimes, édifiées au Moyen-Âge et aujourd'hui classées Monuments Historiques, sont une évidence lorsque l'on visite La Rochelle, que l'on soit de passage pour un jour, un weekend, une semaine ou plus encore.
    Ce sont de chaque côté de l'entrée du Port, la Tour Saint-Nicolas, la plus haute et la Tour de la Chaîne, puis plus loin, reliée à cette dernière par une courtine ou muraille, la Tour de la Lanterne, à la fois phare et prison.

    * L'Île de Ré :
    L'île de Ré (en poitevin Ile de Rét) est une île française située dans l'océan Atlantique, au large des côtes aunisiennes et vendéennes.
    Faisant partie de l'archipel charentais, elle est la quatrième plus grande île de France métropolitaine, derrière la Corse, l'île d'Oléron et Belle-Île.

    * L'Île d'Aix :
    L'Ile d'Aix mérite une halte d'une journée pour les plus pressés, le temps d'un week-end pour souffler et plus longtemps encore pour les amoureux d'un retour à l'essentiel.
    Ce petit croissant de terre de 129 hectares est situé à quelques encablures des côtes d'Aunis, au coeur de l'archipel charentais...
    Elle offre un panorama à 360° avec une vue imprenable sur le fort Boyard à l'Ouest, avec en arrière plan l'Ile d'Oléron ; l'Ile de Ré est au Nord, l'Ile Madame au Sud. 

    * Le Marais Poitevin et sa Venise Verte :
    Le Marais mouillé, zone humide unique et si pittoresque, s’étend sur dix-huit mille hectares environ.
    Le décor verdoyant : des frênes, des saules et des aulnes qui s'épanouissent le long des voies d'eau.
    Pâturages et cultures locales prospèrent au-delà. Tout naturellement, dans ce paysage apprivoisé par l'homme au fil des siècles, la vie a conquis tous ses droits.

    Espagne - Ibiza - 3 Jours
    dès 299 
    Espagne - Ibiza - 3 Jours

    * Salada et Cala Saladeta, le paradis :
    Près de la ville de San Antonio, sur l'Ouest de l'île, les criques Cala Salada et Cala Saladeta vont vous en mettre plein la vue !
    Un bleu aussi puissant que limpide, du sable fin, des rochers, des pins… Ici la nature a réuni ses plus beaux atouts.
    Quel bonheur de se baigner dans ces eaux chaudes et transparentes dans un cadre aussi paradisiaque.
    La route pour accéder à ce petit coin enchanteur est assez sinueuse et pentue, mais une fois arrivés, vous ne voudrez plus le quitter.
    Attention, bien que difficile d'accès, ce lieu est très prisé des touristes.
    Mieux vaut arriver tôt ou bien y aller hors saison pour en profiter au maximum.

    * Dalt Vila :
    S'il y a bien une partie d'Ibiza que l'on ne doit pas oublier lors d'un passage dans la capitale de l'île, ce sont bien ses hauteurs.
    Appelé "Dalt Vila", le quartier le plus haut d'Ibiza fait notamment partie du Patrimoine Mondial de l'Unesco sous le libellé Ibiza, biodiversité et culture avec ses remparts et sa vue imprenable.
    On peut entre autres y voir les murailles de la ville, construites au XVIème siècle sous Charles Quint pour la protéger des attaques des Turcs, ou la cathédrale de Santa Maria, d'architectures gothique et baroque, dont la construction a débuté au XIIIème siècle.
    La vieille ville est très jolie avec ses façades blanches et ses ruelles escarpées qui lui confèrent un charme fou.

    * Le mythique rocher de Es Vedra :
    A la pointe Sud-Ouest de l'île, en face de la superbe Cala d'Hort, se dresse un étonnant rocher : Es Vedra.
    Ce promontoire rocheux de 380m interpelle à chaque fois les touristes d'Ibiza par sa beauté et son côté énigmatique. De nombreux mythes circulent d'ailleurs à son sujet.
    On dit de lui que sa force magnétique et son champ énergétique sont exceptionnels, qu'il constituerait un morceau du continent disparu, l'Atlantide, que ses pierres auraient servi à la construction des pyramides d'Égypte ou encore qu'Ulysse aurait succombé au chant des sirènes se trouvant sur le rocher.
    Es Vedra ne laisse personne insensible, y assister à un coucher de soleil est un moment unique.

    * Le parc naturel de Ses Salines :
    Un peu au Sud-Ouest d’Ibiza, non loin de l’aéroport, se trouve l’un des trésors naturels d’Ibiza : le parc naturel de Ses Salines, qui rassemble des paysages de dunes, de plages, de marais côtiers, de falaises mais aussi les anciens bassins des marais salants qui ont longtemps fait la réputation d’Ibiza.
    Tout cet écosystème est aujourd’hui protégé malgré la pression immobilière.
    C’est un superbe lieu de promenade à pied les véhicules y sont interdits pour admirer notamment sa population de flamants roses.

    * L'île de Formentera :
    Si vous avez envie d’échapper un peu à Ibiza, il vous reste encore la possibilité de vous offrir une escapade sur l’île voisine de Formentera.
    Des ferries la relient régulièrement depuis le port d’Ibiza ou de Santa Eulària.
    N’étant accessible que par bateau, elle n’a pas développé de tourisme effréné comme Ibiza.
    C’est donc une île plutôt reposante et préservée qui s’offre à vous.

    Marseille - 2 Jours
    dès 149 
    Marseille - 2 Jours

    * Le Vieux Marseille :
    600 ans avant Jésus-Christ, Massalia voyait le jour en lieu et place de l’actuel Panier.
    Si les grecs ont choisi ce lieu, c’est pour sa position privilégiée en hauteur et proche de la mer.
    Encore aujourd’hui, le Panier est un musée à ciel ouvert. Ses ruelles étroites, ses lieux culturels, ses artisans, créateurs et restaurateurs… les 3 collines du Panier n’ont de cesse de nous surprendre.

    * Le Vieux-Port :
    Marseille et son port, c’est vingt-six siècles d’histoire commune, car si l’on en croit la légende, la ville est née ici, sur les rivages de cette calanque marécageuse.
    Port idéal qui protège de la mer et des ennemis, la calanque du Lacydon est adoptée par les colons grecs qui y crée Massalia.
    Le site choisi depuis la mer reflète bien les préoccupations et de la logique de ces marins.
    La légende (qui fait toujours débat) nous indique que Protis venu de Phocée en Grèce fonda la cité vers 600 avant JC. Aristote dans sa "constitution de Marseille" nous conte cet épisode. 

    * Notre Dame de la Garde :
    Figure emblématique de la Ville, elle veille sur les marins, les pêcheurs et tous les Marseillais.
    Lors de votre séjour dans la cité phocéenne, allez rendre visite à la "Bonne mère"  comme on la surnomme à Marseille, et admirez du haut de la colline, le panorama qui s’offre à vous.

    * Le Parc Borély :
    Une des sept merveilles de Marseille pour les uns, le meilleur allié du week end pour les autres.
    Chacun s’approprie le parc le plus fréquenté de Marseille à sa sauce. Côté sportif, avec ses immenses étendues vertes où de nombreux minots ont tapé leur premier ballon.
    Côté nature avec ses canaux où barbotent les canards et les cygnes, à peine dérangés par les visiteurs.
    Côté cœur aussi, le Parc Borély reste le rendez-vous des amoureux en quête d’intimité. Ce jardin est formidablement ancré dans l’inconscient collectif marseillais.

    * Croisière dans les Calanques :
    Les plus belles calanques de Marseille se trouvent au Sud de la ville, derrière le massif de Marseilleveyre et le massif du Puget.
    Avec l'archipel de Riou situé juste en face, elles sont le coeur du Parc national des calanques.

    * Ce que l’on peut faire :
    - Circuits petits trains (trois itinéraires différents)
    - Musée d’Histoire et son Port Antique
    - Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.
    - Promenade de la Corniche
    - Croisière dans les calanques entre Cassis et Marseille
    - Visite du Palais des Arts
    - Les forts du Vieux Port
    - Port de Cassis
    - Visite guidée panoramique

    * Dans la région :
    - Aix en Provence
     : La Vieille Ville, Cours Mirabeau, Quartier Mazarin, Villeneuve...
    - Aubagne : Aqueduc de la Candole, Pennelus…
    - Nice : La Promenade des Anglais, Le Vieux Nice, Le Musée Matisse, L’Opéra de Nice...
    - Cannes : Visite du Palais, Visite de la ville, Musée de la Castre, Visite Île des Lérins, La Croisette, Le Suquet, Le festival de Cannes... 

    Camargue - 3 Jours
    dès 349 
    Camargue - 3 Jours

    * L’étang de Vaccarès :
    C’est le plus vaste étang de Camargue, l’un des plus emblématiques également : on y observe des flamands roses, ainsi qu’un paysage tout à fait typique de la région. Espace protégé, c’est un paradis pour les promeneurs, à pied, à vélo, et pour l’observation des oiseaux.

    * Les Saintes-Maries de la Mer :
    Cette jolie ville rassemble chaque année un impressionnant pèlerinage religieux attirant des Gitans de toute l’Europe… Musique et fête guaranties.
    Les Saintes sont également recherchées pour leurs jolies plages de sable et un accès facile à la mer.

    * Le Parc ornithologique du Pont de Gau :
    Cet agréable parc ornithologique a pour but de faire découvrir à ses visiteurs les nombreuses espèces d’oiseaux vivant en Camargue : flamands roses, hérons et cigognes, canards, échassiers et autres rapaces… sur un parcours de 7 kilomètres.

    * Les remparts d’Aigues-Mortes :
    Ils se dressent de manière incongrue au beau milieu des paysages plats de marais et salins de la Petite Camargue. Des remparts médiévaux en parfait état de conservation, d’où s’offre une belle vue sur la région.

  • * Manades et gardians :
    Il ne s’agit pas tellement d’un site, mais des bases de la culture camarguaise : visiter une manade, un élevage de taureaux et chevaux camarguais, est incontournable pour comprendre l’histoire humaine de la région.
    Il est même possible de louer une maison de gardian pour la nuit !

    * Arles :
    Une étape par Arles semble inévitable, et tant mieux : on y découvre le patrimoine architectural de la ville, ses musées et son grand marché provençal, sur lequel on retrouve toute la gamme des produits du terroir camarguais.

    * La plage de Beauduc :
    Parmi les plus belles plages de Camargue, la plage de Beauduc compte ses nombreux adeptes qui s’y retrouvent chaque année, quitte à camper directement sur le sable. Aux allures encore sauvages, Beauduc s’apprécie d’autant plus en décalage de la haute saison.

    * La Maison du Parc naturel régional de Camargue :
    En plein cœur des paysages de Camargue, la Maison du Parc vise à découvrir de manière pédagogique le fonctionnement complexe de cette région à travers films, maquettes, photographies.

    * Les salins d’Aigues Mortes :
    Paysage peu commun, les salins d’Aigues Mortes composent un territoire plat, à la végétation rase, dont les seuls reliefs sont les cammelles, véritables collines de sel pouvant atteindre 10 à 15 mètres de haut !

    * Les requins de Seaquarium :
    Dans la station balnéaire du Grau du Roi, le Seaquarium marque les esprits grâce à sa ribambelle de squales, regroupés dans le Requinarium.
    Effet garanti.
    On ne manquera pas non plus le spectacle des otaries et des phoques prenant leur déjeuner tout en pirouettes.

  • next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire