Places Puy du Fou en train

Dernière modification le 16-10-2017
Places Puy du Fou en train

Vous gérez les sorties et excursions d’un établissement scolaire, d’un comité d’entreprise ou d’une association et envisagez un voyage Puy du Fou en train ? Mystères de l’Ouest est susceptible d’assumer intégralement l’intendance de votre séjour depuis la réservation des billets de train et d’entrée au parc jusqu’à l’organisation de la navette après l’arrivée en gare TGV d’Angers.

Le Puy du Fou en train pas cher, c’est possible !

Séjourner le temps d’un week-end au Puy du Fou, célèbre parc de loisirs sur le thème du Moyen-Âge, suppose de votre part un minimum d’organisation si vous comptez planifier le voyage par vos propres moyens : la réservation des places Puy du Fou en train auprès de la SNCF, puis l’achat des billets pour l’entrée dans le parc lui-même peuvent représenter un budget conséquent pour un organisme qui ne dispose pas des réductions les plus intéressantes. En confiant votre projet aux Mystères de l’Ouest, vous avez la garantie de bénéficier des meilleures conditions tarifaires.

Partir au Puy du Fou en train

Vous souhaitez partir depuis Poitiers, La Rochelle, Bordeaux, Nantes, Angoulême ou une autre ville du Sud-Ouest ? Mystères de l’Ouest vous permet de découvrir le Puy du Fou en train au départ d’un grand nombre de gares : à vous de nous préciser vos préférences pour obtenir, sous 48 heures, un devis détaillé et sur mesure ! Mystères de l’Ouest, fondée en 1998, est un voyagiste réputé et spécialisé dans l’organisation de voyages en groupe.

Nos idées de voyages

previous
Perou - 10 jours
dès 1899 
Perou - 10 jours

* MACHU PICCHU :
Fantastique citadelle, "perdue" jusqu’à sa redécouverte au début du XXe siècle, Machu Picchu est le site archéologique Inca par excellence.
Fort de ses cultures en terrasse vert émeraude s’étageant devant de vertigineux sommets, avec pour horizon des crêtes andines, il offre un spectacle d’une beauté époustouflante.
Cette merveille d’ingénierie a résisté à six siècles de séismes, d’invasions étrangères et de violentes intempéries.
À flâner parmi les temples de pierre, vous prendrez la mesure du Wayna Picchu, la montagne voisine.
La façon la plus époustouflante de se rendre au Machu Picchu est par le trek du chemin de l'Inca. 

* LAC TITICACA :
Tenant davantage d’une mer d’altitude que d’un lac, le Titicaca donne à voir des sites superbes, parmi lesquels se distinguent les fameuses îles flottantes fabriquées de main d’homme au moyen de roseaux légers appelés totora. Il y a des siècles, les Uros ont construit les Islas Uros afin d’échapper aux agressions des peuples indiens du continent, notamment les Incas.
Les roseaux servent aussi à fabriquer des maisons, des bateaux, et même des porches voûtés et autres balançoires pour enfants.
Découvrez ces merveilles par vous-même en optant pour un séjour chez l’habitant.

* LA CORDILLERA BLANCA :
Les imposantes sentinelles de granit que sont les sommets de la Cordillera Blanca dominent Huaraz et la région environnante.
Ce massif est le plus haut du monde après l’Himalaya : 16 de ses pics avoisinent les 6 000 m, et l’ensemble représente le défi le plus difficile à relever du continent pour les alpinistes.
Lacs glaciaires, énormes puya raimondii et pics rocheux s’élançant vers le ciel vous attendent dans le Parque Nacional Huascarán, où le trek de Santa Cruz offre une belle récompense aux plus ambitieux.

* AREQUIPA, CITE COLONIALE :
La deuxième ville du Pérou jette un pont historique entre les splendeurs incas de Cuzco et la bruyante modernité de Lima.
Émaillée d’étincelants édifices de style baroque mestizo taillés dans le sillar, pierre locale de couleur blanche, Arequipa est une cité coloniale espagnole demeurée fidèle à ses origines.
Sise au cœur de paysages naturels de rêve, entre volcans endormis et pampa d’altitude, elle compte un monastère vieux de 400 ans, une immense cathédrale et des picanterías (petits restaurants) traditionnelles servant une originale cuisine péruvienne fusion. 

* CUZCO :
Anciennes rues pavées, grandioses églises baroques et vestiges de temples incas aux sculptures vieilles de plusieurs siècles : nulle cité n’est plus ancrée dans l’histoire andine que Cuzco, habitée en continu depuis l’époque précolombienne.
Jadis capitale de l’Empire inca, cette ville très touristique est aussi le point d’accès à Machu Picchu.
Avec son ambiance bigarrée mariant dans un joyeux chaos le mysticisme et le mercantilisme, cette ville unique en son genre, théâtre de la vie nocturne la plus endiablée des Andes, n’en finit pas de charmer. 

* VALLEE SACREE :
Villages andins à l’architecture disparate, avant-postes militaires incas en ruine et cultures en terrasse utilisées depuis des temps immémoriaux sont reliés par le cours sinueux du Río Urubamba qui traverse la Vallée Sacrée. Située entre Cuzco et Machu Picchu, cette destination pittoresque est une base idéale pour partir à la découverte de la région.
L’hébergement va de l’accueillante auberge au complexe hôtelier haut de gamme.
Côté activités, des randonnées équestres, du rafting et des treks vous conduiront à de lointains villages de tisserands et de cultivateurs.

Bordeaux Saint Emilion Arcachon - 2 Jours
dès 249 
Bordeaux Saint Emilion Arcachon - 2 Jours

* La Garonne :
C'est dans les Pyrénées Espagnoles que la Garonne trouve sa source.
Pour sa partie française, la Garonne s'étire sur 520 kilomètres.
Avant de parvenir en Gironde, la Garonne traverse plusieurs départements du Sud-Ouest (Ariège, Haute Garonne, Tarn et Garonne, Lot et Garonne).

* Visite sur la thématique du vin de Bordeaux :
Les excursions dans le vignoble bordelais, par le biais des visites guidées, sont le meilleur moyen de découvrir les lieux de création des vins de Bordeaux.
Laissez-vous conduire à travers le patrimoine viticole et architectural de la région !
Au cours des excursions, les guides vous feront découvrir des lieux et les secrets de l'élaboration des vins de Bordeaux.

* Saint Emilion :
Inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, Saint Emilion est à l’origine une cité médiéval construite sur un monastère du VIIème siècle.
Riche d'histoire elle est passée tour à tour aux mains des anglais puis des français.
Dès l'entrée de cette petite ville, vous tomberez sur d'anciennes ruines d'un ancien couvent dominicain, de grandes murailles haut de 19 mètres ainsi que d'imposantes tours de guets.

* Arcachon :
Arcachon offre aux amoureux de la mer plus de 7km de plage de sable fin.
Découvrez le plaisir de flâner le long du front de mer, de faire du shopping dans le cœur de la ville et dans les rues piétonnes, prendre un verre le soir en terrasse face au coucher du soleil sur le bassin d'Arcachon.
Pour les amateurs de patrimoine et de vieilles pierres.

* Médoc : 
Au grès de vos déambulations, vous traverserez les prestigieuses appellations Médoc, Haut Médoc, Margaux, Pauillac, St Estèphe, St Julien, Moulis, Listrac et vous ne croiserez pas moins 60 Grands Crus Classés en 1855, quelques centaines de crus Bourgeois, des dizaines de crus Artisans, des caves coopératives pour le plus grand plaisir de vos yeux et de vos papilles.

* Entre-deux-Mers :
L’Entre-deux-Mers est un océan de vignes où toute la gamme des vins de Bordeaux est représentée.
Cités anciennes, bastides, châteaux, moulins, lieux de visites et musées font la richesse de cette région.

* Les Jardins Botaniques du Quai Rive Gauche :
Le Jardin Botanique a pour vocation de donner une représentation des espèces présentes en Aquitaine ; il est composé au Sud de six jardins représentatifs des paysages de la rive gauche et de cinq jardins au Nord pour la rive droite. 

* Le Musée d'Aquitaine :
Le musée d'Aquitaine présente l'histoire de Bordeaux et de sa région, depuis la préhistoire jusqu'à nos jours, à travers ses collections d'archéologie, d'histoire et d'ethnographie régionale et extra-européenne. 
"Musée de civilisation", il présente chaque année des expositions temporaires explorant des thèmes sur l'histoire et les cultures du monde.

Maroc - Marrakech - 4 Jours
dès 449 
Maroc - Marrakech - 4 Jours

* La Médina
Avec plus de 600 ha, la médina de Marrakech est la plus étendue du Maghreb, elle est classée sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.
Coeur de Marrakech, la médina voit se côtoyer touristes et Marrakchis modestes.

* La Place Jemaa-el-Fna : 
Scène de théâtre permanente, la place Jemaa-el-Fna a de quoi fasciner, de jour comme de nuit.
Quartier le plus vivant de Marrakech, voisine des souks, elle en est le cœur touristique.
Toutes les promenades dans la médina débutent et finissent ici.
Dès 17 h, l'animation commence et Jemaa-el-Fna devient noire de monde.
Charmeurs de serpents, diseuses de bonne aventure, groupes de musique et, le soir, des dizaines de restaurants ambulants assurent le spectacle sous le regard médusé des badauds.

* Le Minaret de la Koutoubia :
Il date du XIIe siècle, a servi de modèle à la Giralda de Séville et à la tour Hassan de Rabat
Après la prise de Marrakech par les Almohades en 1147, Abd-el-Moumen fit édifier la Koutoubia sur l'emplacement d'un palais almoravide.

* Les souks :
Entre la place Jemaa-el-Fna et la médersa Ben-Youssef, les souks sont l'une des attractions les plus fascinantes de Marrakech.
Disposés par métiers et spécialités (teinturiers, vaniers, babouches...), ils regorgent d'objets de toutes sortes et leur agencement, apparemment chaotique, est particulièrement soigné et photogénique.

* Le Jardin Marjorelle : 
Magnifique jardin créé par le peintre Jacques Majorelle qui vécut à Marrakech à partir de 1924.
Le jardin Majorelle fut racheté et restauré par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé en 1980.
Cactus, bougainvillées, bambouseraie et plantes venus des cinq continents
Coloré et plein de fraîcheur, le jardin Majorelle regorge de poésie.

Belgique - Bruxelles - 3 Jours
dès 299 
Belgique - Bruxelles - 3 Jours

* Le Manneken Pis :
Est depuis le XVIIème siècle l’enfant chéri des Bruxellois.
Dès cette époque, l’habitude est prise de l’habiller lors de grands événements.
Cette étrange tradition s’est perpétuée au fil des siècles et même intensifiée.

* Le Centre Belge de la Bande Dessinée :
Attraction incontournable située au cœur de Bruxelles, le musée de la BD met à l'honneur depuis plus de 25 ans auteurs et héros du 9ème Art.

* Le Musée du Chocolat et du Cacao :
Choco-Story Brussels vous invite à voyager dans l'univers du chocolat depuis ses origines jusqu'au produit fini.
Vous plongerez dans l'histoire des Aztèques et des Mayas qui cultivaient les cacaoyers il y a des milliers d'années. Vous apprendrez également comment le cacao est arrivé en Europe.

* La Grand' Place :
La Grand' Place de Bruxelles est un ensemble remarquablement homogène de bâtiments publics et privés, datant principalement de la fin du XVIIème siècle, dont l’architecture résume et illustre de manière vivace la qualité sociale et culturelle de cet important centre politique et commercial.

* La Place des Martyrs :
C'est une très belle place toute blanche, dans le style classique du XVIIIème siècle.
Sur cette place trône un grand monument aux Martyrs de la Révolution belge de 1830, cimetière patriotique sous lequel sont enterrés 445 citoyens morts pour l'indépendance au cours des journées de septembre 1830.
Autrefois Place Saint Michel, construite à la place d'une ancienne blanchisserie, l'ensemble est uni et sobre dans sa décoration, dans un style dorique.
Les pavillons qui la composent sont relativement semblables, avec des façades bien équilibrées et symétriques, et rappellent l'architecture de la Place Royale.

* Le Quartier de l'Îlot Sacré :
Situé au Nord-Ouest de la Grand' Place, le quartier de l'Îlot Sacré est un quartier extrêmement animé du centre historique de Bruxelles.
Inscrit au Patrimoine Mondial, il est constitué de petites ruelles commerçantes et piétonnières portant des noms de métiers.
Le quartier est très fréquenté par les touristes.

* Visite de Bruges :
Vieilles ruelles pavées, maisons de briques gothiques et néogothiques, canaux et ponts, placettes pleines de charme.
Le décor de la Venise du Nord est si parfait qu'on se croirait parfois dans un tableau des primitifs flamands.
La ville, musée en plein air, est investie par les touristes qui, comme une déferlante, s'abattent par cars entiers de 9 heures à 19 heures.
D'où l'intérêt de se perdre dans les quartiers périphériques.

* Visite de Gand :
Rues larges, monuments imposants, canaux bordés de maisons flamandes à pignons ouvragés, éclectisme architectural, grandes places : la ville est très aérée.
Centre universitaire, on y trouve beaucoup de jeunes et autant de théâtres ou de cinémas, cernés par tous les cafés branchés de la Klein Turkije.

* Visite de Liege :
Première ville touristique de Wallonie, Liège recèle d’innombrables richesses à découvrir.
La Meuse, qui la traverse du Sud au Nord, les collines abruptes et boisées qui l’entourent ainsi que son relief marqué, multipliant les perspectives originales et les quartiers typés, lui confèrent un charme étonnant.

Italie - Cinque Terre - 7 Jours
dès 799 
Italie - Cinque Terre - 7 Jours

* Monterosso el Mare :
Ce village est le plus au Nord des Cinque Terre, c’est aussi le seul à posséder une grande plage de sable fin, dont une grande partie est privatisée.
Avant de profiter des eaux calmes et réconfortantes de la Méditerranée, la découverte de Monterossoet de ces ruelles étroites s’impose.
Comme l’ensemble des villages des Cinque Terre, la surprise se trouve au détour de chaque ruelle.
On grimpe un escalier, on descend un autre quelques mètres plus loin.
L’architecture suit la forme des collines sculptées par le temps.
Depuis la Tour Aurora, le panorama vaut bien une jolie photographie. Mais celui-ci se mérite à la force des mollets, car il faudra grimper pour y accéder.

* Vernazza :
certainement le village le plus pittoresque des cinq terres.
C’est également notre coup de coeur.
Son petit port entouré de maisons colorées, les barques de pêcheurs et le linge qui pend au balcon, il y a une atmosphère particulière à Vernazza que nous n’aurions manqué sous aucun prétexte.
S’il y a un bien une toute petite crique qui permet de se baigner, nous avons préféré nous enfoncer dans les petites ruelles, à la découverte du charme italien.
Bien sûr, il ne faut pas chercher très longtemps pour le trouver.
Chaque ruelle offre un tableau de maitre différent.
Au pied du village, le port, son eau d’un bleu cristallin et ses barques colorées sont à bonheur à photographier. 
En grimpant, la verdure offre un premier plan magnifique et les vignes au loin entourent de vert ces maisons au couleurs vives.

* Corniglia :
Ce village perché dans les hauteurs est lui aussi entouré de vignobles.
Il est le seul à ne pas être directement relié à la Méditerranée, caché comme pour mieux se préserver. 
Corniglia se réserve à ceux qui ont le courage de grimper le « La Lardirana », un escalier de 382 marches.
Le plus grand plaisir que nous avons eu à Corniglia a été de nous perdre dans le dédale de ruelles.
Nous avons aimé nous attarder sur un banc, et observer l’expression des voyageurs qui découvraient comme nous, la beauté du lieu.

* Manarola :
Le village de Manarola est l’un des plus touristiques des Cinque Terre.
Et pour cause, c’est l’un des plus beaux.
Il est entouré de roches et ses maisons colorées à flanc de falaise assurent un contraste magnifique entre la nature et l’homme.
Manarola est aussi célèbre pour son vin doux, le Sciacchetrà.
Ici, le raisin prend le soleil toute l’année dans l’un des plus beaux cadres qui soit.
En découvrant le village, ses jolies ruelles bordées par les maisons colorées, nous prenons le temps de nous attabler à la terrasse d’un café.
Malgré les accents hétéroclites des voyageurs, nous retrouvons l’accent chantant de l’Italie, qui ajoute une nouvelle couleur à ce village qui n’en manque pas.

* Riommagiore :
Et enfin, il y a Riomaggiore, la capitale des Cinque Terre. Sa façade est certainement l’une des plus connues des 5 villages, c’est aussi ce paysage qui nous a donné envie de découvrir cette région de l’Italie.
Comme tous les villages des Cinque Terres, Riomaggiore s’apprécie encore plus quand on se perd dans les ruelles.
Tout en haut, la basilique de San Giovanni Battista offre un point de vue magnifique sur le village en contrebas.
Pour les curieux, un bar situé en flanc de colline permet d’apprécier cette vue magnifique, accompagné d’un verre de vin italien, et le bruit des vagues qui se cassent sur les rochers.

Maroc - Agadir - 8 Jours
dès 729 
Maroc - Agadir - 8 Jours

* La Vallée du Paradis :
Également appelée la Vallée Verte, cet écrin de verdure est un véritable havre de paix.
C'est l'endroit idéal pour les amoureux de la nature et tous ceux qui veulent sortir un peu de la ville et changer de la plage.
Pour en profiter pleinement, vous pouvez opter pour une excursion à la journée proposée par les plateformes d'activités.

* Le Souk El Had :
Si vous partez visiter Agadir, passer un moment au Souk est incontournable.
Le cachet moderne du Souk El Had le différencie un peu des autres souks marocains, mais il n'en reste pas moins authentique !
Ce trésor au coeur de la ville regroupe plus de 3000 commerces sur une superficie de 11 hectares.
Vous découvrirez ici un univers authentique, vivant, tout en couleurs, où la senteur des épices envoûtera vos sens. Indéniablement l'un des endroits les plus agréables et les plus animés d'Agadir !

* Les Musées de la Ville :
Parce que visiter Agadir est aussi synonyme de découvertes culturelles, vous prendrez plaisir à arpenter les plus beaux musées de la ville.
Spécialisé dans l'art du Sud du Maroc, le Musée Municipal Bert Flint, également appelé Musée Tiskiwin, vous dévoilera une sublime collection d'objets traditionnels marocains venant de la région saharienne et de la vallée du Sousse. Le Musée de la Mémoire conserve l'histoire du terrible séisme qui a ravagé la cité le 29 février 1960, le tout situé dans une ravissante oasis de verdure qui laisse rappeler les jardins de l'Alhambra à Grenade.
Le Musée du Patrimoine Amazigh, quant à lui, vous séduira par ses somptueuses collections de bijoux, talismans, tapis, porteries et autres objets relatifs à la vie des Berbères.

* La Kasbah :
C’est ici que se trouvait la ville d'Agadir avant le terrible tremblement de terre. 
La Kasbah était une forteresse, construite en 1540, pour protéger la ville des assauts des Portugais.
Les ruines de ses remparts et son entrée sont les seuls restes du patrimoine architectural d'Agadir.
Vous découvrirez un site véritablement majestueux perché à une hauteur à 236 m d'altitude, offrant un incroyable point de vue sur la ville et ses ports. L'ascension dure une vingtaine de minutes en marchant. En fin de journée, alors que le soleil commence à se coucher, le spectacle est juste à couper le souffle !

* La Vallée des Oiseaux :
Domicile de plusieurs espèces d'oiseaux méconnus comme les nandous ou les demoiselles numide, ce parc animalier qui débouche sur le front de mer vous plongera dans un superbe décor exotique, au milieu des bananiers, des magnolias et des bougainvilliers.
Durant votre visite, en plus de nombreux oiseaux, vous pourrez apercevoir d'autres représentants de la faune locale, comme le singe magot ou le mouflon à manchette. Idéal pour une pause nature en plein cœur de la cité marocaine.

* La Medina Polizzi :
Si vous vous demandez que faire à Agadir, sachez qu'un passage à la médina, la vieille ville, s'impose.
L'expérience est unique puisque la médina de la ville est récente, mais elle recrée fidèlement toutes les caractéristiques des médinas marocaines, des ruelles sinueuses aux souks effervescentes.
C'est ici que vous trouverez le souk El Had. Cette médina est le fruit de l'imagination de l'artiste italien Coco Polizzi. Si vous souhaitez faire le plein de souvenirs, c'est le lieu idéal !

* Le Jardin Portugais et Crocoparc :
Le jardin portugais, nommé également jardin d'Olhao, est un joli coin de verdure qui commémore à l'origine les liens entre le Maroc et le Portugal, à travers le jumelage d'Agadir avec la ville d'Olhao.
C'est ici que vous trouverez le Musée de la Mémoire.
Vous apprécierez sans aucun doute cet espace vert propice à la détente.
Pour une expérience plus reptilienne, rendez-vous à l'incontournable Crocoparc !
Avec ses 300 crocodiles du Nil et ses beaux jardins exotiques et aquatiques, la visite du parc promet des souvenirs enrichissants pour petits et grands.

* Les Plages D'Agadir :
Considérée comme l'une des plus belles d'Afrique du Nord, avec plus de six kilomètres de sable fin, la baie d'Agadir est idéale pour profiter du soleil et des palmiers. Que vous préfériez les coins touristiques qui proposent diverses activités nautiques comme des sessions de jet ski ou des cours de planche à voile, ou les étendues plus sauvages, vous aurez l'embarras du choix ! Et pour les fans de surf, direction Taghazoute !
C’est le spot de surf de la région.
Un vrai bonheur pour les amoureux de la vague et une bonne occasion pour les débutants de s'initier aux joies de ce sport grâce aux nombreuses écoles.

* Le Désert de Massa :
Véritable bijou de la nature situé dans la région de Massa à 60km d'Agadir, le désert de Massa offre un spectacle époustouflant.
Là-bas, faune et flore majestueuses se lovent dans cette réserve naturelle de... 33 800 hectares !
Du parc national Souss Massa, au barrage d'eau Youssef Ben Tachfine jusqu'aux dunes du dénommé "Petit Sahara", la région vous promet une expérience immersive. Pour en profiter pleinement, optez pour les visites à la journée qui vous permettront d'apprécier l'excursion en bonne et due forme.

Italie - Venise - 3 Jours
dès 349 
Italie - Venise - 3 Jours

* La place Saint-Marc :
La place Saint Marc est le cœur de la ville, lieu de convergence des visiteurs et bien entendu un passage obligé à Venise !

* Le Quartier Juif :
Le ghetto de Venise est situé dans le quartier du Cannaregio.
Cet ensemble ne possède pas de grands monuments, mais reste intéressant à découvrir pour comprendre l'histoire des Juifs de Venise.

* Le Grand Canal :
Le Grand Canal de Venise est incontestablement la plus belle avenue du monde.
Ce sont ici plus d’une centaine de splendides palais et églises qui bordent ses rives et qui témoignent du passé glorieux de la république de Venise.

* Sestiere Castello :
Venise rappelle vaguement la forme d’un poisson, dont la queue est représentée par le quartier de Castello.
Situé dans la partie la plus à l’est de la ville, c’est le plus grand et le plus varié des 6 Sestieri et notamment le lieu où se trouve l’Arsenal, ancien chantier naval, fortification de la ville cachée derrière ses hautes tours.

* Sestiere Cannaregio :
Le ghetto de Venise a vécu comme une île jusqu'à la fin du XVIIIe siècle.
Logé contre le Grand Canal, le quartier de Cannaregio est depuis devenu l'épicentre de la vie vénitienne.
Mêlez-vous aux amateurs d'aquarelles, peintres de rues et photographes qui circulent de clochers croulants en ponts et balcons, admirent gondoles qui fendent les eaux, courent d'artisan glacier en boutique de souvenirs et tentent de capter l'atmosphère d'un sublime quartier.

* Le Palazzo Grassi / La Fondation Pinault :
Le palais Grassi est la propriété de l’homme d’affaire François Pinault, fondateur du groupe Pinault-Printemps-Redoute (aujourd’hui groupe Kering) qui l’a dédié à l’art contemporain.
Le palais abrite ainsi des expositions temporaires basées pour tout ou partie sur la collection d’art de la fondation Pinault. 

* Le café Florian :
Le Café Florian est le plus célèbre des cafés vénitiens, symbole du luxe et du raffinement du XVIIIe siècle.
 Riche histoire de ce café qui accueillait tous les plus grands notables de Venise et qui est désormais un lieu incontournable lors de votre visite de Venise.
La décoration est somptueuse, son célèbre chocolat est un délice mais les prix sont assez élevés !

* San Giorgio Maggiore :
Située sur l’île du même nom, la basilique de San Giorgio Maggiore est célèbre pour sa beauté mais aussi pour son Campanile en haut duquel on peut admirer Venise et sa lagune.
L’après-midi est le meilleur moment pour visiter l’île, la basilique et le monastère car Venise, en face de vous, sera alors baignée par la lumière du soleil offrant une vue inoubliable.

* Le Musée Gugghenheim :
La collection Guggenheim est située sur le Grand Canal, dans le quartier du Dorsoduro, où elle occupe le palais Venier dei Leoni.
Vous pouvez accéder à la fondation à pied, elle est située entre le pont de l’Accademia et l’église Santa Maria della Salute.

* La galerie dell'Academia :
Le musée abrite la plus grande collection de peintures vénitiennes et vénitienne du XIVe siècle, du style gothique et byzantin aux artistes de la Renaissance, comme par exemple Bellini, Carpaccio, Giorgione, Véronèse, Titien et Tintoret jusqu’à Giambattista Tiepolo et aux artistes “vedutisti” du XVIIIe siècle : Canaletto, Guardi, Bellotto et Longhi.
Les artistes qui ont marqué toute l’histoire de la peinture européenne.

* Le Palais des Doges :
Le palais des Doges est situé sur la place Saint Marc.
Il était le siège du pouvoir à Venise, lieu de résidence des Doges.
Le palais existait dès le IXe siècle, mais celui que l'on connaît aujourd'hui a été construit pour l'essentiel entre le XIVe et le XVIe siècle.

* Le Pont des Soupirs :
Le pont des Soupirs est l'un des ponts les plus célèbres de Venise.
Construit au XVIe siècle il relie le palais des Doges aux prisons.
En effet, les accusés étaient jugés dans le Palais avant d'être enfermés dans les prisons.
Le pont doit son nom aux soupirs poussés par les condamnés qui voyaient Venise pour la dernière fois …

* La Basilique Saint-Marc :
Venise, à la recherche de prestige, souhaitait accueillir une relique digne de ses prétentions.
C'est ainsi qu'en l'année 826, deux marins Vénitiens dérobent le corps de l'évangéliste Marc à Alexandrie pour le ramener à Venise.
Le corps a été caché sous des carcasses de porc pour éviter les fouilles des Sarrasins !
Une première basilique est alors construite pour abriter le corps de Saint Marc mais l'édifice actuel est celui construit au XIème siècle, les deux précédents ayant été détruits.

* Le Ca'd'Oro :
Le Palais Ca’ d’Oro est l’un des plus beaux palais de Venise. Construit au XVe siècle et initialement recouvert de feuille d’or, il est l’un des symboles du style gothique flamboyant.
Il accueille désormais la Galerie Franchetti qui regroupe des œuvres d’art collectés par le baron.

* Le Pont du Rialto :
Le pont du Rialto est sans aucun doute l'un des symboles les plus forts de Venise avec le Palais des Doges et la Basilique Saint-Marc.
La forme en accent circonflexe du pont du Rialto a fait le tour du monde, on retrouve ce pont sur quasiment toutes les publicités touristiques offrant des séjours à Venise.

* L'église Santa Maria Della Salute :
L'église Santa Maria della Salute est située dans le quartier du Dorsoduro, le long du Grand Canal et presque à la pointe de l'île.
Sa masse blanche, imposante, est visible de loin et en fait un point de repère de la ville.
L'église Santa Maria della Salute a été construite suite à un vœu du Sénat qui avait promis la construction d'une église si la Vierge mettait fin à la terrible épidémie de peste qui sévissait en 1629.
L'épidémie ayant reculé, c'est le projet de Baldassare Longhena qui est retenu.

* Le Théâtre La Fenice :
Lors de votre séjour, n’hésitez pas à découvrir le célèbre Théâtre de la Fenice Venise. 
Le bâtiment et sa décoration luxueuse valent le détour.
Je vous conseille de le visiter mais aussi d’assister à un opéra.

* Les canaux :
Les canali (canaux) et rii (pluriel de rio) donnent à Venise son cachet particulier et tiennent lieu de rues pour mettre en communication entre elles les îles nombreuses formant la ville; ils s'élèvent à près de 150.
Les principaux parmi eux sont le Grand Canal, le canal de Cannaregio et celui de la Giudecca.

* La Strada nuova :
La Strada Nuova fut tracée entre plusieurs maisons en 1872 et vous permet de vous rendre directement à la gare de Santa Lucia.
Il ne faut point chercher l'aspect artistique dans cette rue car elle accueille des magasins variés de vêtements, chaussures, de nourriture et aussi des cafés.
C'est un très bon endroit pour acheter des produits artisanaux et des souvenirs.
Vous l'aurez compris, cette rue piétonne est particulièrement appréciée des Vénitiens qui y font leurs courses ainsi que leur promenade quotidienne.

* Eglise Santa Maria Del Giglio :
L'église Sainte-Marie du Giglio (chiesa Santa Maria del Giglio ou Santa Maria Zobenigo) est située dans le quartier de Saint-Marc, à Venise.
C'est une église mère, l'une des villes, et remonte au Xe siècle (reconstruite de 1680 à 1683 par Giuseppe Sardi aux frais d'une famille aristocrate de Venise, la famille Barbaro). 

* Burano :
L'île de Burano abrite un village de pêcheurs qui est connu pour sa dentelle à l'aiguille, pratiquée depuis le XVIe siècle.
Aujourd'hui, la dentelle de Burano est devenue un produit de luxe.
N'hésitez pas à vous balader dans l'île pour admirer ses maisons bigarrées dont les façades composent un patchwork de couleurs absolument magnifique !

* Murano :
Murano est l'une des plus grandes îles de la lagune de Venise.
Elle est célèbre pour son industrie verrière qui remonte au XIe siècle.
Les verres de Murano ont servi à décorer la basilique Saint-Marc.
Aujourd'hui, la verrerie est une industrie plutôt touristique. Certains objets sont très beaux mais aussi très chers.
L'île de Murano mérite le détour pour admirer le travail des artisans verriers et déambuler dans ses ruelles, surtout le soir quand elle retrouve son calme.

* Excursions privées pour temps libres :
- Tour en gondole sur les canaux
- Visite libre du musée dell'Académia
- Îles de Burano et Murano
- Plage du Lido
- Visite du quartier Juif
- Découverte des spécialités Vénitiennes
- Visite d'une fabrique de masques vénitiens

Week-end Ski Pyrénées - 3 Jours
dès 229 
Week-end Ski Pyrénées - 3 Jours

* Font Romeu :
Située à 1800 m d'altitude, au cœur des Pyrénées Catalanes, entre la France et l'Espagne, sur le vaste plateau de la Cerdagne, la station de ski de Font-Romeu Pyrénées 2000 est la plus ensoleillée de France.

* Cauterets :
Située dans le département des Hautes-Pyrénées, en bordure du Parc National des Pyrénées, Cauterets est à la fois une petite ville thermale et une station de sports d’hiver.

* Gourette :
Implantée à 1400 mètres d’altitude, en fond de la Vallée d’Ossau (dans le département des Pyrénées Atlantiques). La station de ski de Gourette fait face à un cirque dominé par le Pêne Medaa (2520m) et le Pic de Ger (2613m).

* Super Bagnères de Luchon :
Le domaine skiable de Luchon Superbagnères, véritable balcon naturel, offre grâce à ses 4 versants, une vue panoramique incomparable sur la vallée de Luchon, les pics mythiques de la Maladeta et le toit des Pyrénées : l'Aneto.

* Saint Lary Soulan :
Saint-Lary-Soulan est un village français situé dans le massif des Pyrénées. Principalement connu pour sa station de ski, il propose des pistes vertes à noires, des pistes de luge et un parc à neige.

  • * La Mongie :
    Au pied du Pic du Midi de Bigorre .  
    La Mongie et Barèges forment le Domaine du Grand Tourmalet-Pic du Midi, le plus grand domaine skiable des Pyrénées françaises.

    * Peyragudes :
    Au cœur de la chaîne des Pyrénées, surplombés par des sommets de 3000 mètres, les villages de Peyresourde et des Agudes forment une bulle d'air pur et de bien-Être. 

    * Bagnères de Luchon :
    Située au cœur des Pyrénées, au pied des plus hauts sommets de cette chaîne authentique, la station de ski de Luchon Superbagnères bénéficie d'une situation géographique remarquable et d'une concentration exceptionnelle de sommets de plus de 3 000 mètres.

    * Val d'Aran (Espagne) :
    Située dans les Pyrénées de Lérida, dans le Val d’Aran, elle est composée de trois grandes zones : Baqueira, Beret et Bonaigua.
    Toutes trois possèdent un domaine skiable avec des pistes pour tous les niveaux : depuis le Tuc de Dossau, à Berte, jusqu’au Tuc de la Llança, dans la zone de Bonaigua.

    * Formigal (Espagne) :
    Nichée à proximité du col du Pourtalet, à 7 km de la frontière française, la station de ski de Formigal propose le 3ème plus grand domaine de ski alpin du massif des Pyrénées.

    * Pas de la Case, Andorre :
    Composé de 210 km de pistes, Grandvalira est le plus grand domaine skiable des Pyrénées.
    Fondée en 2003 à l'issue de la fusion des plus anciennes stations des Pyrénées.

  •  

  • Finistere Nord - 3 Jours
    dès 199 
    Finistere Nord - 3 Jours

    * Baie de Douarnenez, Point du Raz :
    La Pointe du Raz, site emblématique du Finistère, s'ouvre sur le Raz de Sein et l'île de Sein.
    La Pointe et ses falaises (jusqu'à la Pointe du Millier au Nord) sont classées "Grand Site de France".
    Avant d'arriver à la pointe du Raz, arrêtez-vous à Pont-Croix, petite cité de caractère, et promenez-vous dans ses ruelles pavées...

    * Quimper et la Riviera :
    Quimper, ville de culture et d'histoire, est une cité aux multiples facettes.
    Son architecture préservée (cathédrale Saint-Corentin, maisons à pans de bois), son artisanat dynamique (faïenceries Henriot, école de broderie Pascal Jaouen), ses grands festivals (Cornouaille, Circonova) en font l'un des immanquables du Finistère.

    * Les îles du Bout du Monde: Ouessant, Sein,...
    La plus proche, l'île de Batz, est connue pour son microclimat. Ses primeurs sont particulièrement renommées.
    Ouessant, dominée par le phare du Créac'h, est la plus grande des îles finistériennes.
    Sa spécialité : le ragoût d'agneau cuit dans les mottes !
    Molène et son archipel sont au cœur du Parc naturel marin d'Iroise. Côté cuisine, la saucisse fumée aux algues est un must.
    L'île de Sein, face à la Pointe du Raz, est le paradis des amateurs de produits de la mer (bar de ligne, homard...).
    Autour de l'archipel des Glénan et de son lagon, vous pourrez pratiquer des activités nautiques variées aux "Glénans", plus grande école de voile d'Europe.

    * La prequ'île de Crozon :
    Partez à la découverte du "bout du monde" et de ses trésors naturels et culturels, pour un séjour mémorable où détente et bien-être seront vos guides.
    Ici, ce sont tous les plaisirs de la mer et de la terre qui vous attendent : des berges de l'Aulne maritime jusqu'à la Pointe de Pen-Hir en passant par les criques verdoyantes du Cap de la Chèvre, venez savourez une Bretagne sauvage et authentique !

    * Concarneau et Pont Aven :
    Connue pour son port de pêche et de plaisance, Concarneau est également une station balnéaire avec plusieurs plages de sable fin.
    Célèbre par sa Ville Close, c'est une ville dynamique qui accueille de nombreux festivals.
    À Pont-Aven, vous marcherez sur les traces de peintres comme dans le Bois d'Amour ou le long de l'Aven et de ses moulins... et dégusterez les délicieuses et célèbres galettes.

    * Roscoff et Baie de Morlaix :
    Morlaix, ville médiévale, domine une baie remplie d'îles et d'îlots.
    Le Château du Taureau, véritable "Fort Boyard miniature", se visite d'avril à septembre.
    L'île de Batz, petit paradis à 15 minutes de Roscoff, vous ouvre les bras.
    La Côte des Sables regroupe plusieurs stations balnéaires, ainsi que les villes de Roscoff (berceau de la thalassothérapie) et Saint-Pol-de-Léon, capitale de la "Ceinture dorée" (1ère région maraîchère de France).
    Vous trouverez de nombreux sites naturels classés Natura 2000 comme les dunes de Keremma et des petites plages pleines de charme.
    Côté architecture, ne manquez pas la visite du Cairn de Barnenez et la découverte des enclos paroissiaux .

    * Pont-Aven :
    Pont-Aven est située en Bretagne Sud dans le Finistère à 12 km des plages.
    Pont-Aven est le berceau de l'Ecole de Pont-Aven autour de Paul Gauguin.
    Pont-Aven est assurément peinture, comme Venise est romance, Rome est puissance et Salzbourg est musique. Ancrée dans sa vocation picturale, Pont-Aven offre aux visiteurs un visage bariolé.

    * Les Monts d'Arrée :
    Quel surprenant paysage que celui des Monts d'Arrée !
    Au cœur de la Bretagne, vous serez charmés par cette région sauvage et préservée dont le plus haut sommet, le Roc'h Ruz, culmine à 385 mètres de haut.
    A deux pas, enclos paroissiaux, retables sculptés et jolies chapelles valent la visite.

    * Rade de Brest :
    C'est depuis la table d'orientation implantée à l'Est du cours Dajot, que vous découvrirez une vue superbe sur la rade de Brest : de l'embouchure de l'Élorn à la pointe de Portzic. Ouverte sur l'Océan par un goulet de 1,5 km, la rade est vaste (184 km2) et profonde (12 à 20 m sur de grandes étendues) et est délimitée par des digues. Elle sert de mouillage à la flotte de guerre française.

    * Les Abers et l'Iroise :
    Trois abers découpent la côte du Nord du Finistère : Aber Wrac'h, Aber Ildut et Aber Benoît.
    Sur l'île Vierge dans l'Aber Wrac'h, vous pourrez visiter le phare le plus haut d'Europe (82.50 m). Plus à l'Est, le hameau de Meneham et ses chaumières méritent le détour. Cet ancien hameau de paysans-pêcheurs-goémoniers a été entièrement restauré.
    Profitez-en pour découvrir la côte des Légendes, la baie de Goulven et ses eaux cristallines.
    En descendant le long de la côte, faites escale au Conquet, port pittoresque et départ vers les îles.
    Le site exceptionnel de la Pointe Saint-Mathieu surplombe le Parc naturel marin d'Iroise.
    Cette étendue d'eau qui s'étend de Sein à Ouessant est classée Réserve de Biosphère par l'UNESCO.
    Au Nord de ce parc s'étend le premier champ d'algues marines d'Europe.
    Parmi ses nombreuses utilisations, l'algue sert d'aliment principal pour l'ormeau, cette "truffe de mer" élevée à Plouguerneau.

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire