Places Puy du Fou en train

Dernière modification le 16-10-2017
Places Puy du Fou en train

Vous gérez les sorties et excursions d’un établissement scolaire, d’un comité d’entreprise ou d’une association et envisagez un voyage Puy du Fou en train ? Mystères de l’Ouest est susceptible d’assumer intégralement l’intendance de votre séjour depuis la réservation des billets de train et d’entrée au parc jusqu’à l’organisation de la navette après l’arrivée en gare TGV d’Angers.

Le Puy du Fou en train pas cher, c’est possible !

Séjourner le temps d’un week-end au Puy du Fou, célèbre parc de loisirs sur le thème du Moyen-Âge, suppose de votre part un minimum d’organisation si vous comptez planifier le voyage par vos propres moyens : la réservation des places Puy du Fou en train auprès de la SNCF, puis l’achat des billets pour l’entrée dans le parc lui-même peuvent représenter un budget conséquent pour un organisme qui ne dispose pas des réductions les plus intéressantes. En confiant votre projet aux Mystères de l’Ouest, vous avez la garantie de bénéficier des meilleures conditions tarifaires.

Partir au Puy du Fou en train

Vous souhaitez partir depuis Poitiers, La Rochelle, Bordeaux, Nantes, Angoulême ou une autre ville du Sud-Ouest ? Mystères de l’Ouest vous permet de découvrir le Puy du Fou en train au départ d’un grand nombre de gares : à vous de nous préciser vos préférences pour obtenir, sous 48 heures, un devis détaillé et sur mesure ! Mystères de l’Ouest, fondée en 1998, est un voyagiste réputé et spécialisé dans l’organisation de voyages en groupe.

Nos idées de voyages

previous
Panama - 9 Jours
dès 1349 
Panama - 9 Jours

* PANAMA :
Centre économique du pays, la capitale panaméenne s'étire sur 10 km le long de la côte Pacifique, entre Panamá La Vieja, à l'Est, et le canal de Panama, à l'Ouest.
Le vieux quartier de San Felipe (ou Casco Viejo) surplombe la mer dans la partie Sud-Ouest de la ville.
Ses beaux bâtiments décrépis, agrémentés d'élégants balcons, évoquent la splendeur passée de l'époque coloniale.
L'endroit recèle en outre un certain nombre d'églises anciennes et de musées (musée du Canal de Panama, musée d'Histoire). Vous pourrez vous promener le long du Paseo de la Bavedas, au sommet de la digue construite par les Espagnols il y a quatre siècles.
Avec ses gratte-ciel d'un modernisme agressif, le quartier financier de Via España se situe à l'opposé de ce charme suranné.
À la périphérie se dressent les ruines de Panamá La Vieja, la vieille ville fondée par le conquistador espagnol Pedro Arias de Avila en 1519.
Si le spectacle de la nature vous séduit davantage que les vieilles pierres, ne manquez pas de visiter le parc national de Sobreranía et ses 265 ha de forêt vierge, le parc naturel Metropolitano, le jardin botanique et le zoo.

* LE CANAL DE PANAMA :
Merveille d'ingénierie, le canal de Panama constitue l'un des plus importants du genre.
Il s'étend sur 80 km entre la capitale, sur la côte Pacifique, et Colón, sur l'Atlantique.
Plus de 12 000 bateaux l'empruntent chaque année.
Les énormes bâtiments qui naviguent dans cette voie d'eau étroite, encadrée de chaque côté par la forêt vierge, créent un spectacle inoubliable.
À l'écluse de Miraflores, à la lisière Nord-Est de la capitale, une plate-forme permet aux visiteurs de découvrir ce site étonnant et ses activités.
Un musée présente des maquettes et un film sur le canal. Des bateaux partent de Balboa, une banlieue Ouest de Panama, pour une excursion de 5h à travers les écluses jusqu'au lac de Miraflores.

* L'ILE DE TABOGA :
Cette île charmante, à 20 km au Sud de Panama, possède une plage agréable et de splendides étendues de forêt vierge protégées.
Elle abrite l'une des plus importantes colonies de pélicans d'Amérique latine.
On la surnomme l’île des fleurs car à certaines périodes de l'année, l'air embaume du parfum des espèces végétales. La colonisation de Taboga remonte au XVIe siècle, avant même celle du Panama, comme en témoigne sa petite église construite en 1550.
C'est de Taboga que Pizarro embarqua en 1524 pour le Pérou.
La fête locale qui a lieu le 16 juillet comprend des processions et des célébrations nautiques.
L'île se trouve à 1h de bateau de Balboa.

* BOQUETE :
Réputée pour la douceur de son climat et son cadre naturel préservé, la petite ville de Boquete se niche au cœur d'une vallée escarpée, à 35 km au Nord de David.
Elle se prête parfaitement à la randonnée pédestre ou à cheval et à l'observation des oiseaux.
Elle offre par ailleurs une fraîcheur appréciable comparée à la plaine.
On y cultive des fleurs, du café et des agrumes célébrés lors de la Feria de las Flores y del Café, au mois de janvier. Boquete constitue une excellente base pour entreprendre l'ascension du volcan Barú (3 475 m), à 15 km à l'Ouest, ou visiter les 14 300 ha du parc national qui l'entoure.

* L'ARCHIPEL DE SAN BLAS :
Les 378 îles de l'archipel de San Blas s'éparpillent le long de la côte caribéenne, du golfe de San Blas pratiquement jusqu'à la frontière colombienne.
Elles forment une province autonome gérée par ses habitants, les Indiens Kuna.
Ces derniers ont conservé leur système économique, leur langue et leurs coutumes propres.
L'archipel vit du commerce des noix de coco, de la pêche et du tourisme.
On peut y pratiquer la baignade et la plongée avec ou sans bouteille (la période d'avril à juin offre les meilleures conditions). 
Achutupu, Kagantupu et Coco Blanco sont les îles les plus intéressantes.
Il existe des liaisons aériennes depuis la capitale et les bateaux des marchands Kuna prennent des passagers au départ de Colón.

Finistere Nord - 3 Jours
dès 199 
Finistere Nord - 3 Jours

* Baie de Douarnenez, Point du Raz :
La Pointe du Raz, site emblématique du Finistère, s'ouvre sur le Raz de Sein et l'île de Sein.
La Pointe et ses falaises (jusqu'à la Pointe du Millier au Nord) sont classées "Grand Site de France".
Avant d'arriver à la pointe du Raz, arrêtez-vous à Pont-Croix, petite cité de caractère, et promenez-vous dans ses ruelles pavées...

* Quimper et la Riviera :
Quimper, ville de culture et d'histoire, est une cité aux multiples facettes.
Son architecture préservée (cathédrale Saint-Corentin, maisons à pans de bois), son artisanat dynamique (faïenceries Henriot, école de broderie Pascal Jaouen), ses grands festivals (Cornouaille, Circonova) en font l'un des immanquables du Finistère.

* Les îles du Bout du Monde: Ouessant, Sein,...
La plus proche, l'île de Batz, est connue pour son microclimat. Ses primeurs sont particulièrement renommées.
Ouessant, dominée par le phare du Créac'h, est la plus grande des îles finistériennes.
Sa spécialité : le ragoût d'agneau cuit dans les mottes !
Molène et son archipel sont au cœur du Parc naturel marin d'Iroise. Côté cuisine, la saucisse fumée aux algues est un must.
L'île de Sein, face à la Pointe du Raz, est le paradis des amateurs de produits de la mer (bar de ligne, homard...).
Autour de l'archipel des Glénan et de son lagon, vous pourrez pratiquer des activités nautiques variées aux "Glénans", plus grande école de voile d'Europe.

* La prequ'île de Crozon :
Partez à la découverte du "bout du monde" et de ses trésors naturels et culturels, pour un séjour mémorable où détente et bien-être seront vos guides.
Ici, ce sont tous les plaisirs de la mer et de la terre qui vous attendent : des berges de l'Aulne maritime jusqu'à la Pointe de Pen-Hir en passant par les criques verdoyantes du Cap de la Chèvre, venez savourez une Bretagne sauvage et authentique !

* Concarneau et Pont Aven :
Connue pour son port de pêche et de plaisance, Concarneau est également une station balnéaire avec plusieurs plages de sable fin.
Célèbre par sa Ville Close, c'est une ville dynamique qui accueille de nombreux festivals.
À Pont-Aven, vous marcherez sur les traces de peintres comme dans le Bois d'Amour ou le long de l'Aven et de ses moulins... et dégusterez les délicieuses et célèbres galettes.

* Roscoff et Baie de Morlaix :
Morlaix, ville médiévale, domine une baie remplie d'îles et d'îlots.
Le Château du Taureau, véritable "Fort Boyard miniature", se visite d'avril à septembre.
L'île de Batz, petit paradis à 15 minutes de Roscoff, vous ouvre les bras.
La Côte des Sables regroupe plusieurs stations balnéaires, ainsi que les villes de Roscoff (berceau de la thalassothérapie) et Saint-Pol-de-Léon, capitale de la "Ceinture dorée" (1ère région maraîchère de France).
Vous trouverez de nombreux sites naturels classés Natura 2000 comme les dunes de Keremma et des petites plages pleines de charme.
Côté architecture, ne manquez pas la visite du Cairn de Barnenez et la découverte des enclos paroissiaux .

* Pont-Aven :
Pont-Aven est située en Bretagne Sud dans le Finistère à 12 km des plages.
Pont-Aven est le berceau de l'Ecole de Pont-Aven autour de Paul Gauguin.
Pont-Aven est assurément peinture, comme Venise est romance, Rome est puissance et Salzbourg est musique. Ancrée dans sa vocation picturale, Pont-Aven offre aux visiteurs un visage bariolé.

* Les Monts d'Arrée :
Quel surprenant paysage que celui des Monts d'Arrée !
Au cœur de la Bretagne, vous serez charmés par cette région sauvage et préservée dont le plus haut sommet, le Roc'h Ruz, culmine à 385 mètres de haut.
A deux pas, enclos paroissiaux, retables sculptés et jolies chapelles valent la visite.

* Rade de Brest :
C'est depuis la table d'orientation implantée à l'Est du cours Dajot, que vous découvrirez une vue superbe sur la rade de Brest : de l'embouchure de l'Élorn à la pointe de Portzic. Ouverte sur l'Océan par un goulet de 1,5 km, la rade est vaste (184 km2) et profonde (12 à 20 m sur de grandes étendues) et est délimitée par des digues. Elle sert de mouillage à la flotte de guerre française.

* Les Abers et l'Iroise :
Trois abers découpent la côte du Nord du Finistère : Aber Wrac'h, Aber Ildut et Aber Benoît.
Sur l'île Vierge dans l'Aber Wrac'h, vous pourrez visiter le phare le plus haut d'Europe (82.50 m). Plus à l'Est, le hameau de Meneham et ses chaumières méritent le détour. Cet ancien hameau de paysans-pêcheurs-goémoniers a été entièrement restauré.
Profitez-en pour découvrir la côte des Légendes, la baie de Goulven et ses eaux cristallines.
En descendant le long de la côte, faites escale au Conquet, port pittoresque et départ vers les îles.
Le site exceptionnel de la Pointe Saint-Mathieu surplombe le Parc naturel marin d'Iroise.
Cette étendue d'eau qui s'étend de Sein à Ouessant est classée Réserve de Biosphère par l'UNESCO.
Au Nord de ce parc s'étend le premier champ d'algues marines d'Europe.
Parmi ses nombreuses utilisations, l'algue sert d'aliment principal pour l'ormeau, cette "truffe de mer" élevée à Plouguerneau.

Walibi Belgium - 2 Jours
dès 149 
Walibi Belgium - 2 Jours

Coaster familial dans une zone thématisée : EXOTIC WORLD !
Êtes-vous prêt pour une course folle décoiffante sur la nouvelle montagne russe familiale implantée dans une zone aménagée façon Tiki ? Dès l’entrée, vous tombez sur des totems géants, du bambou… Dans cet espace verdoyant aux multiples palmiers, vous vous laissez entraîner par l’enchantement des lieux…

* Psyke Undergound :
Il fait partie des mieux réputés, accessible aux personnes mesurant 1,40 m minimum ou 1,30 m pour les jeunes accompagnés d’un adulte.
On prend place à bord d’un train atteignant 85 km/h, jusqu’à 45 m de hauteur, avec une force 4,88 G.
C’est l’unique shuttle loop en Europe. Depuis 2013, l’expérience est vécue dans l’obscurité sur une musique électronique.

* Le Buzzsaw :
C'est un manège top spin et l’une des vedettes de Walibi Belgium, à partir de 1,40 m.

* Le Vampire :
Il s'agit d'une autre attraction phare de Walibi Belgium. C’est un roller-coaster inversé, interdit aux personnes mesurant moins de 1,30 m et qui voyage à 80 km/h sur un parcours de 690 m, offrant deux vrilles et trois renversements.

* Le Cobra :
Un autre manège montagnes russes offrant trois loopings et qui revient sur lui-même en sens inverse après un premier parcours de 285 m. 

* Le Loup Garou :
La seule attraction en Belgique entièrement faite en bois. Cela produit un effet de mille grincements différents durant l’entièreté du trajet.
Ces trains vous emportent à plus de 30 m du sol et à une vitesse de 80 km à l’heure à travers des virages sinueux sur un peu plus d'un kilomètre.
Cheveux dans le vent, cris d’excitation et… grimace sur la photo !
Un coup d’envoi grandiose avec une descente qui vous procure le frisson de votre vie.
Attention à vous : ce n’est que la première d’une dizaine autres pentes vertigineuses !

* Le Pulsar :
Ça décoiffe !
Sensations exceptionnelles pour tous, moments inoubliables pour les familles et les amis, et des tas de souvenirs à partager !
Durant 70 secondes, le temps de trois propulsions impressionnantes tantôt en arrière tantôt en avant, vous avez l’impression de voler, le tout à une vitesse vertigineuse.
Hyper curieux ? Pas trop frileux ? Etre éclaboussé, voire mouillé, ne vous fait pas peur ?
Embarquez pour cette aventure formidable. 
Frissonnez de bonheur lors de l’ultime chute libre verticale, à 45 mètres de haut. Vous avez dit « Gloups » ?

* Dalton Terror :
Profitez de l’air frais pendant que vous vous élevez jusqu’à 77 mètres…
De plus en plus haut, le paysage devient de plus en plus petit.
A votre arrivée au sommet, profitez durant quelques secondes d’une vue imprenable sur tout le parc.
Mais oserez-vous regarder en bas ?
Plaisir et frissons vous envahissent rapidement.
Préparez-vous pour une chute libre à 110 km à l’heure !

* L’Octopus :
Il vous emmène dans ses tentacules et vous oscille de haut en bas, d’avant en arrière… Tout en faisant d’innombrables tours sur lui-même. Oserez-vous relever le défi de tenter ce périple? Il est accessible aux enfants (accompagnés) qui mesurent 105 cm.

* Et aussi :
Le Spining Vibe est une attraction pour toute la famille.
Avez-vous déjà vu des tambours qui tournent ? Ici, tout est possible ! Tentez votre chance de les essayer en prenant place dans l’un d’entre eux. Vous sentirez la Vibe Spinning.

Espagne - Barcelone - 3 Jours
dès 299 
Espagne - Barcelone - 3 Jours

* La Rambla et le Barri Gòtic :
Certes, c’est l’endroit le plus touristique de la ville
Mais il n’est pas envisageable de visiter Barcelone sans parcourir les 1,2 km de ce célèbre boulevard piétonnier descendant vers la mer.
Tous vos sens seront mis en éveil par le spectacle qu’offrent les promeneurs assis aux terrasses de cafés en plein air, les kiosques à fleurs odorantes, la mosaïque (tristement négligée) de l’artiste Miró et les statues humaines pour le moins surréalistes.

* La Sagrada Família :
Plus de 80 ans après la mort de son créateur Antoni Gaudí, les travaux de ce chef-d’œuvre moderniste emblématique de Barcelone se poursuivent.
Inspiré par la nature, ce temple dont les accents gothiques peinent à tempérer une débordante extravagance s’élance vers le ciel avec majesté et espièglerie.

* Le Camp Nou : 
“Camp Nou Experience” est un musée interactif proposant une visite du stade, des vestiaires au terrain, terre sacrée pour de nombreux Catalans.

* Le Marché de la Boqueria :
Le plus grand marché de fruits et légumes d’Europe est une intarissable source de tentation.
Restaurants, chefs, cuistots amateurs, employés de bureau et touristes s’y mélangent parmi d’innombrables étals croulant sous les pyramides de fruits colorés, les poissons chatoyants, les jambons suspendus, les fromages odorants, les tonneaux d’olives et de poivrons marinés, les truffes au chocolat et autres délices sucrés.

* La Pedrera :
L’un des chefs-d’œuvre de Gaudí, La Pedrera, borde le prestigieux Passeig de Gràcia.
On y retrouve les ornements caractéristiques de l’architecte : une façade ondulante, d’imposants balcons en fer forgé et des arcs paraboliques aux allures de cavernes.
Sur le toit (où des concerts sont parfois donnés l’été) vous pourrez déambuler parmi ses cheminées s’élevant telles des sentinelles au-dessus du paysage urbain barcelonais.

* Le musée Picasso :
Abrite une collection des œuvres de jeunesse de l’artiste, probablement la plus complète au monde.
Picasso vécut à Barcelone de 15 à 23 ans, et certains éléments de la ville ont indéniablement marqué son œuvre, des fresques spectaculaires du musée national d’Art catalan aux mosaïques trencadís (pré-cubistes, de l’avis de certains) de Gaudí.
L’emplacement du musée – dans cinq bâtisses médiévales contiguës – ne fait qu’ajouter à son attrait.

* L’església de Santa Maria del Mar :
Consacrée en 1384, l’església de Santa Maria del Mar est un modèle d’architecture gothique catalane, caractérisée par de grands espaces et l’absence d’ornements observés dans les églises gothiques d’autres régions.

* Le musée national d’Art catalan :
Pour de nombreux Catalans, la Catalogne n’est pas une région d’Espagne mais un pays à part entière, doté d’une histoire propre et singulière.
Le musée national d’Art catalan, abrité dans l’imposant Palais national à Montjuïc, en fait la démonstration avec son impressionnante collection explorant les richesses de 1000 ans d’art catalan.

* La cathédrale de Barcelone :
Véritable perle de l’architecture gothique catalane, la cathédrale de Barcelone est une étape incontournable de toute visite de la Ciutat Vella (vieille ville).
Son intérieur sombre renferme une douzaine de chapelles dissimulées, une crypte étrange et un cloître singulier aux allures de jardin accueillant 13 oies (censées représenter l’âge de sainte Eulalie, patronne de Barcelone, lors de son martyre).

  • * Et aussi :
    - Le Quartier Gothique et les Rambles
    - La Sagrada Familia
    - Le Parc Guëll
    - Les soirées Flamenco
    - La Casa Mila

  • Espagne - Iles Canaries - Fuerteventura - 8 jours
    dès 699 
    Espagne - Iles Canaries - Fuerteventura - 8 jours

    * CORRALEJO ET LE PARC NATUREL :
    Dominé par le volcan éventré Bayuyo d'une altitude de 271 mètres, Corralejo est la deuxième ville de l'île et est à l'origine un petit port de pêche.
    Aujourd'hui, c'est un haut-lieu touristique de Fuerteventura, où s'étendent sur son flanc les célèbres dunes du Parc Naturel de Corralejo (El Parque Natural de Corralejo) ainsi que l'île de Los Lobos.
    Ce site offre un paysage aride paradisiaque constitué de l'érosion de coquillages de mollusques et d'autres organismes marins : un petit Sahara où s'entremêlent grands espaces et tranquillité.
    Les dunes sont bordées par de sublimes plages de sable fin et blanc, terrain de prédilection des amateurs de planche à voile, de surf, de kitesurf et aussi des nudistes.
    S'y balader à pied le long des dix kilomètres de plages et de dune est un des immanquables pour visiter Fuerteventura.

    * L'ILE DE LOS LOBOS :
    Votre billet d'avion en poche, vous vous demandez sûrement que faire à Fuerteventura.
    On vous répond qu'il faut absolument aller visiter l'île de Los Lobos, au Nord de Corralejo. Vous y trouverez un véritable petit paradis sur terre : des plages paradisiaques, un paysage volcanique charmant et des eaux cristallines. On y accède en bateau, au départ du pittoresque port de Corralejo pour une courte traversée offrant de belles vues sur Fuerteventura, Los Lobos et Lanzarote.
    Ce petit îlot désertique abrite une faune et une flore très variées avec beaucoup d'oiseaux à observer. Profitez de belles balades dans les anciennes salines (Las Lagunitas), dans le seul village de l'île, El Puertito : des paysages uniques, lunaires et désertiques, comme on en trouve peu à seulement 3 heures d'avion de l'Europe.

    * EL COTILLO :
    On continue sur le Nord de l'île en passant sur la côte occidentale : on ne peut visiter Fuerteventura sans passer par l'ancien village de pêcheurs d'El Cotillo.
    Ce village est bordé par l'une des plus belles plages de l'île, avec du sable doré, où l'on peut se baigner en toute tranquillité dans les eaux cristallines.
    Il y a souvent beaucoup de vent mais le courant est faible. Dans les environs, de nombreuses piscines et lagunes naturelles parsèment le littoral, comme souvent aux Canaries.
    Au Nord du village, la Playa Marfolín prend des airs de plage tropicale d'Asie du Sud-Est : un "spot" idéal où bronzer en plein mois de novembre !
    Au Sud, la Playa del Castillo du nom du château del Tostón qui autrefois protégeait l'île des attaques corsaires  est un repaire pour les surfeurs qui viennent profiter des vagues de l'océan.
    Le vieux port et les nombreux restaurants du village achèveront de vous séduire.

    * LA OLIVA :
    En prenant la route vers le centre de l'île, faites une halte à La Oliva en passant par le parc Malpaís de la arena, un monument naturel formé par le volcan et ses laves, renfermant un paradis faunesque époustouflant.
    La Oliva est un petit village paisible juché au milieu du désert où il ne faut pas manquer de visiter la casa de los coroneles, la maison des colonels.
    Profitez-en pour visiter les centres culturels et musées du village – Cultural Raíz del Pueblo, Centro de Arte "Casa Mane" ou le Museo del grano "La Cilla".

    * PUERTO DEL ROSARIO :
    Capitale de Fuerteventura, Puerto del Rosario est l'une des portes d'entrée de l'île car la commune est située à quelques encablures au Nord de l'aéroport.
    C'est une petite ville de moins de 30 000 habitants, mouillée par les eaux turquoise et cristallines de l'océan Atlantique et construites avec de nombreuses maisons blanches qui font son charme pittoresque.
    La ville comprend par ailleurs de nombreux hôtels et des centres commerciaux en grande quantité : un point d'ancrage confortable pour commencer ses vacances et visiter Fuerteventura.

    * BETANCURIA ET SON PARC :
    Situé sur la côte Ouest de l’île, la ville de Betancuria et le Parque rural éponyme sont des immanquables pour quiconque se demande que faire à Fuerteventura.
    L’église de Betancuria  la iglesia Santa Maria de Betancuria, du nom de Jean de Béthencourt, un Normand qui colonisa l'île en 1404, le musée archéologique et la casa Museo de Betancuria figurent parmi les monuments du patrimoine à visiter dans ce village.
    Là encore, vous croiserez dans vos balades palmiers, figuiers de barbarie, montagnes et paysages désertiques.

    * JANDIA ET SON PARC NATUREL :
    En allant visiter Fuerteventura dans sa partie méridionale, vous trouverez le parc naturel de Jandía, une péninsule entourée de nombreuses plages de sable blanc en enfilade. Mais avant, ne manquez pas de passer à Pájara, un petit village haut en couleurs, riche en fleurs hibiscus, bougainvilliers et lauriers-roses où l'architecture prend des airs d'art aztèque.
    Plus au Sud, profitez-en pour vous prélasser sur la Playa Barca, une plage paradisiaque où l'eau, transparente, rappelle les lagons bleu-verts de Thaïlande.
    Dans cette zone, admirez le paysage accidenté de l'île de la Pared à Cofete, dédiez une demi-journée pour l'Oasis Park Fuerteventura, puis terminez votre visite par le village de Morro Jable ainsi que la pointe Sud et le phare, el faro de punta Jandía : on s'y sentira presque seul au monde !

    Pays Basque - 2 Jours
    dès 249 
    Pays Basque - 2 Jours

    * Les plages et les côtes :
    De Biarritz à Getxo, les quelques 150 km du littoral basque se caractérisent par une succession de falaises entrecoupées de criques et de baies.
    Plages de sable fin (comme ici, dans les environs d'Elantxobe, en Biscaye), spots de surf, restaurants de fruits de mer : tous les ingrédients sont réunis pour profiter des plaisirs de l'océan!

    * San Sebastian :
    La belle Basque a tout pour séduire : le paseo de la Concha, superbe promenade s'étirant entre l'hôtel de ville et le palais de Miramar, deux sublimes plages au cœur de la ville, des quartiers anciens de caractère, une concentration de bars à pintxos.

    * Pintxos :
    Nom basque donné aux assortiments de petites entrées variées servies à l'apéritif. 

    * Bilbao :
    Vous y verrez de prestigieuses créations architecturales comme le Guggenheim, mais c'est en flânant dans les quartiers aussi différents que le Casco Viejo ou l'Ensanche, que l'histoire de la ville se lit sur les façades.

    * Biarritz :
    Station balnéaire la plus en vue de la Côte Basque, Biarritz l'élégante a réussi l'amalgame entre passé aristocratique et culture surf.
    Hors saison, une balade sur le front de mer prend immanquablement des accents romantiques.

    * Bayonne :
    Les curieux viennent se promener dans ses quartiers anciens et visiter sa cathédrale tandis que les gourmands s'y arrêtent pour le chocolat et le jambon, ses deux spécialités. 
    Mais pour beaucoup, Bayonne est indissociable de ses fêtes.

    Toulouse - 3 Jours
    dès 199 
    Toulouse - 3 Jours

    * La Cité Médiévale de Carcassonne :
    Située sur la rive droite de l’Aude, la Cité médiévale encore habitée, compte 52 tours et deux enceintes concentriques qui totalisent 3 km de remparts.
    Accessible de jour comme de nuit, par la Porte Narbonnaise et la Porte d’Aude, une grande partie de la Cité médiévale se visite librement.

    * Le Grand Toulouse :
    Située sur la rive droite de l’Aude, la communauté urbaine a changé de nom.
    Grand Toulouse fait place à Toulouse Métropole.
    Beaucoup plus qu'un simple changement d'identité graphique, cette nouvelle appellation traduit une ambition au service d'un projet. 

    * La Cité de l'Espace :
    Vous avez toujours rêvé de marcher comme sur la lune, d'embarquer dans une station mir ou un vaisseau Soyouz ? De découvrir le ciel et ses milliards de galaxies, de vivre l'aventure spatiale ? La Cité de l'espace vous ouvre les portes de l'univers.

    * Balade gourmande :
    Les principaux monuments sont présentés sous le nouvel éclairage nocturne. C'est très joli, les explications claires sans être prétentieuses ou longues, plein d'anecdotes et de faits méconnus sur Toulouse.

    * Le Capitole :
    Le Capitole est un monument de la ville française de Toulouse, qui abrite aujourd’hui l'Hôtel de ville et le théâtre du Capitole.
    Sa construction a été décidée par les Capitouls en 1190, afin d’y établir le siège du pouvoir municipal.

    * La Basilique Saint Sermin :
    La basilique saint Sernin de Toulouse est une grande étape vers Compostelle.
    Elle est dédiée à Saint Saturnin (ou Sernin), évêque de Toulouse au IIIème siècle.
    Celui-ci mourut traîné par un taureau dans la rue du Taur et sur la place du Capitole.
    Cette scène est très bien illustrée sur un sarcophage du Maître de Cabestany situé à l'abbaye de Saint Hilaire.

    * Le Couvent des Jacobins :
    C'est le lieu de vie d'une communauté religieuse où tout s'organise autour du cloître : réfectoire, salle capitulaire et chapelle funéraire ornée de peintures.
    C'est un lieu de pèlerinage sur les reliques de Saint Thomas d'Aquin.
    Histoire, art, foi, constituent les trois pôles qui attirent chaque année près de 300 000 visiteurs.
    Construit en seulement un siècle, entre 1230 et 1350, le couvent des Jacobins fera l'objet de quelques agrandissements par la suite.
    Son architecture répond avant tout aux règles de pauvreté et aux missions de prédication édictées par Dominique, le fondateur de l'ordre des Prêcheurs.

    Portugal - Algarve - 8 Jours
    dès 499 
    Portugal - Algarve - 8 Jours

    * Via Algarviana :
    Pour qui aime marcher, le meilleur moyen, et de loin, d'apprécier les paysages magnifiques de l'arrière-pays est de parcourir la Via Algarviana.
    Ce chemin de randonnée de 300 km traverse la région du Nord-Est au Sud-Ouest.
    Certains de ses plus beaux tronçons se trouvent aux alentours de Monchique : au fur et à mesure que l'on grimpe les points culminants de l'Algarve à travers les plantations de chênes-lièges, de splendides panoramas s'offrent à la vue. 

    * Parque Natural Da Ria Formosa :
    La côte Est de l'Algrave, entre Faro et Tavira, consiste en un chapelet d'îles adossées à des estuaires.
    Ce fascinant paysage se compose de plages splendides du côté du large, et de marais et de marécages côté terre un habitat de choix pour les oiseaux et les coquillages.
    Plusieurs liaisons en bateau desservent les îles au départ des localités cotières des alentours.
    Le kayak, les excursions d'observation de la nature ou simplement la balade à pied sont autant de moyens intéressants d'approcher cette zone protégée. 

    * Fortaleza De Sagres :
    Massive et très impressionnante de l'extérieur, cette forteresse occupe un vaste promontoire presque entièrement pelé, qui jouit d'une vue sensationnelle sur les falaises et la côte jusqu'au Cabo de Sao Vicente.
    Selon la légende, c'est là que le prince Henri le Navigateur aurait fondé son école de navigation et formé les premiers explorateurs portugais.
    Les bâtiments de la forteresse sont intéressants, mais la balade sur le promontoire reste la partie la plus inoubliable de la visite. 

    * Cacela Velha :
    Ce village enchanteur est blotti autour d'un petit fort parmi les orangers et les oliviers.
    Le long de rues pavées, les maisonnettes blanchies à la chaux s'égaient de cadres colorés autour des portes et des fenêtres, et de jardins aux couleurs éclatantes.
    Située à 14km à l'Est de Tavira, en surplomb de l'estuaire et avec vue sur l'océan, Cacela Velha s'enorgeuillit de quelques excellents cafés-restaurants, d'une vue splendide et d'un joli chemin sinieux descendant jusqu'au rivage.
    C'est l'un des bijoux de l'Algrave. 

    * Cabo de Sao Vincente :
    A 5 km de Sagres, la pointe située à l'extrême Sud-Ouest de l'Europe est un promontoire désolé : c'est la dernière terre que regardaient les navigateurs portugais avant de se lancer vers l'inconnu. 
    Ce lieu spectaculaire était révéré à l'époque des Phéniciens.
    On trouve sur place un phare et un musée intéressant, mais le véritable atout du lieu réside dans les falaises et dans un panorama étourdissant.  
    Les environs du phare sont souvent envahis de touristes, mais il suffit d'une petite balade le long des falaises pour retrouver très vite la solitude et l'ambiance du bout du monde. 

    * La Sé de Faro :
    Splendide pièce maîtresse de la vieille ville, la Sé (cathédrale), achevée en 1251, fut gravement endommagée par le séisme de 1755.
    Se dressant sur la principale place du centre historique, cet édifice monolithique aux airs de château occupe ce qui fut sans doute le site d'un temple romain, puis d'une basilique wisigothe et ensuite d'une mosquée.
    Le clocher de la cathédrale offre une vue magnifique sur le vieux Faro et, au-delà, la marina, la baie, l'estuaire et les îles du Parque Naturel da Ria Formosa.
    L'intérieur de la cathédrale, quant à lui, regroupe une grande variété de styles architecturaux.

    * Monchique : 
    Haut perché au-dessus de la côte, dans des montagnes boisées au climat plus frais, le bourg pittoresque de Monchique fait une base agréable pour explorer la région alentour, à pied, à vélo ou en canoë.
    A proximité, Caldas de Monchique, une petite station thermale, constitut un atout charme.
    Enfin, les pics de Foia et de Picota, voisins eux aussi, sont les plus hauts de l'Algrave, et offrent ainsi de sompteux panoramas. 

    * Tavira :
    Installée de part et d'autre du sinieux Rio Gilao, Tavira est une ville charmante.
    Son centro historico (centre historique) plein de cachet et son bon choix de restaurants et de pensions en font une base excellente pour explorer l'Est de l'Algarve.
    Dans ses environs proches, on trouve de beaux paysages côtiers, ainsi que le ravissant village de Cacela Velha et les plages intactes de l'Ilha de Tavira. 

    Berry - 3 Jours
    dès 199 
    Berry - 3 Jours

    * Cathédrale de Bourges :
    La cathédrale Saint-Étienne de Bourges, construite entre la fin du XIIᵉ et la fin du XIIIᵉ siècle, est le siège de l'archidiocèse de Bourges.

    * Château de Valençay :
    Le château de Valençay se trouve à Valençay, en Indre. Il fut la propriété de la Maison d'Estampes de 1451 à 1747, puis du prince de Talleyrand.

    * Parc Naturel Régional de la Brenne :
    Le parc naturel régional de la Brenne est un parc naturel régional français, qui est situé dans le département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire.

    * Château d'Ainay-le-Vieil :
    Situé au milieu du village d'Ainay-le-Vieil, dans le département français du Cher, le château d'Ainay-le-Vieil est un château médiéval construit au XIVᵉ siècle sur l'emplacement d'une forteresse du XIIᵉ siècle.

    * Domaine de George Sand :
    La maison dans laquelle vécut George Sand, en Centre-Val de Loire au cœur du Berry, témoigne de la vie exceptionnelle de cette femme du XIXème siècle.
    Cette maison dans laquelle elle écrivit la majeure partie de son œuvre et reçut ses amis, Balzac, Chopin, Flaubert ou Liszt, conserve encore aujourd’hui le mobilier et les objets de l’écrivain.

    * Abbaye de Noirlac :
    L'abbaye de Noirlac est une abbaye cistercienne située à Bruère-Allichamps, près de Saint-Amand-Montrond, dans le département du Cher.
    C'est une des abbayes cisterciennes les mieux préservées.

    * Château d'Azay-le-Ferron :
    Le château d’Azay-le-Ferron, d’une riche architecture du XVe au XVIIIe siècle, est une véritable machine à voyager dans le temps qui nous transportera à travers les styles et les époques artistiques.

    * Château de Bourges :
    En 1759, Charles-François Leblanc de Manarval, maître de forges et directeur de la Manufacture royale de draps de Châteauroux, fait édifier ce château en pierre de taille.

    * Palais Jacques Coeur de Bourges :
    Le palais Jacques-Cœur est un hôtel particulier situé à Bourges, considéré de par l'élégance de son architecture, la richesse et la variété de sa décoration, comme un des plus somptueux édifices civils du XVᵉ siècle.

    * Maison de Jour de Fête :
    Le tournage de "Jour de Fête" de Jacques Tati a bouleversé le village de Sainte-Sévère-Sur-Indre : que ce soit les témoins et acteurs du tournage ou les nouvelles générations, tous perpétuent cette mémoire collective.

  •  

  • Italie - Florence - 4 Jours
    dès 279 
    Italie - Florence - 4 Jours

    * Dumuo, Campanile et Baptistère :
    Véritable emblème de Florence, le Duomo est un passage obligé.
    Par contre, il ne faut pas avoir peur de monter quelques marches, ne pas craindre les espaces un peu confinés ou encore avoir le vertige, car en haut du Duomo vous serez à près de 91 mètres au dessus de la ville.
    Mais c'est un de nos coups de cœur à Florence!
    Ne manquez pas non plus la visite du baptistère et l'ascension du campanile de Giotto.

    * La Piazza Della Signoria et la Loggia :
    C'est une des principales et plus vaste place de Florence. Elle est bordée par le Palazzo Vecchio, avec sa silhouette imposante.
    C'est un lieu de passage important, entre le Duomo et les Offices, et donc la place est souvent très peuplée.
    Mais elle nous a offert une très agréable pause musicale et artistique, grâce à la loggia de la Piazza della Signoria.
    La loggia offre plusieurs atouts : elle est couverte, donc quand il pleut, elle peut vous offrir un abri appréciable.
    Elle est entourée de bancs de pierre en gradins : idéal pour reposer un peu les jambes fatiguées.
    Et atout non négligeable : elle abrite une collection de sculptures en marbre du Musée des Offices accessible gratuitement de jour (de nuit, on ne peut pas entrer dans la loggia).

    * Coucher de Soleil à Michelangelo :
    Qui n'est pas adepte d'un beau coucher de soleil ?
    A Florence, notre plus beau coucher de soleil, nous l'avons admiré depuis le parking de la Piazzale Michelangleo.
    On y accède très facilement par des escaliers au pied d'une des tours de fortification de la ville, située au bord de l'Arno du côté du Quartier San Niccolo.
    Ce site est très fréquenté toute la journée par les visiteurs et les photographes.
    Arrivez de bonne heure pour pouvoir choisir un emplacement qui vous plaît, car sinon, au moment fatidique, il y a fort à parier que vous ne serez pas aux premières loges.
    Prévoyez aussi une petite laine, car à rester sans bouger pendant une heure, on a vite froid, surtout si vous êtes à Florence en dehors de la très haute saison et qu'il y a du vent.
    On a aussi essayé un coucher de soleil sur les bords de l'Arno, sur le Ponte Vecchio, un autre symbole de Florence. Il faut vous placer entre le Ponte Vecchio et le Musée des Office.
    Très beau aussi, mais moins romantique et plus fréquenté : il y a beaucoup de monde qui emprunte les quais de l'Arno à toute heure du jour et de la nuit.

    * Le Quartier de l'Oltrarno :
    C'est notre quartier préféré de Florence, le plus jeune, le plus authentique et le plus vivant.
    On y trouve beaucoup de restaurants, de bars, mais aussi des boutiques d'artisans : tapissiers, créateurs, antiquaires, fabricants de papier florentin dont les ateliers donnent directement sur la boutique.
    C'est beau et souvent pas trop cher pour le savoir-faire que cela demande.
    La Piazza Santo Spirito est notre place préférée à Florence. Bordée par une église et de belles façades ocres aux volets verts, elle est agrémentée d'arbres et d'une charmante fontaine centrale.

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire