Séjours en groupe

Que ce soit dans le cadre privé ou dans le cadre professionnel, organiser un séjour en groupe est un projet à part entière. Que vous projetiez de partir à l’étranger ou en France, Mystères de l’Ouest vous propose un panel de destinations et de solutions pour réussir votre séjour en groupe.

Séjours pour groupe scolaire

En tant qu’établissement scolaire, association ou centre de loisirs, vous êtes sans doute amené à planifier des voyages en groupe. Or ces séjours ne s’improvisent pas et nécessitent une organisation sans failles. Consultez nos offres pour les parcs d’attractions comme Disneyland Paris, Le Puy du Fou, le ZooParc de Beauval, le Parc Astérix, le Futuroscope, Europa Park, Port Aventura, Efteling, Planète Sauvage ou encore MarineLand et nos destinations variées : Lyon, La Corse, La Rochelle, Nantes, Bordeaux, Paris ou Montpellier, sans oublier les week-ends ski dans les Alpes, les Pyrénées ou en Auvergne. Nous proposons également des voyages thématiques, comme la visite des châteaux de la Loire, par exemple, et des séjours en groupe pour entreprises.

Séjours en groupe en bus

Le transfert est un point essentiel de vos voyages en groupe. Il s’agit de trouver le mode de transport le plus adapté à vos contraintes logistiques et matérielles. Pour cette raison, notre agence de voyage Mystères de l’Ouest vous propose des séjours en groupe en train ou des séjours en groupe en bus.

Notre agence est établie depuis de nombreuses années ; ainsi, nous disposons de partenariats privilégiés avec des sociétés de transport et des hôtels. Nous sommes à même de vous proposer des tarifs négociés très avantageux pour réduire le coût global de votre voyage.

Nos idées de voyages

previous
Espagne - Barcelone - 3 Jours
dès 299 
Espagne - Barcelone - 3 Jours

* La Rambla et le Barri Gòtic :
Certes, c’est l’endroit le plus touristique de la ville
Mais il n’est pas envisageable de visiter Barcelone sans parcourir les 1,2 km de ce célèbre boulevard piétonnier descendant vers la mer.
Tous vos sens seront mis en éveil par le spectacle qu’offrent les promeneurs assis aux terrasses de cafés en plein air, les kiosques à fleurs odorantes, la mosaïque (tristement négligée) de l’artiste Miró et les statues humaines pour le moins surréalistes.

* La Sagrada Família :
Plus de 80 ans après la mort de son créateur Antoni Gaudí, les travaux de ce chef-d’œuvre moderniste emblématique de Barcelone se poursuivent.
Inspiré par la nature, ce temple dont les accents gothiques peinent à tempérer une débordante extravagance s’élance vers le ciel avec majesté et espièglerie.

* Le Camp Nou : 
“Camp Nou Experience” est un musée interactif proposant une visite du stade, des vestiaires au terrain, terre sacrée pour de nombreux Catalans.

* Le Marché de la Boqueria :
Le plus grand marché de fruits et légumes d’Europe est une intarissable source de tentation.
Restaurants, chefs, cuistots amateurs, employés de bureau et touristes s’y mélangent parmi d’innombrables étals croulant sous les pyramides de fruits colorés, les poissons chatoyants, les jambons suspendus, les fromages odorants, les tonneaux d’olives et de poivrons marinés, les truffes au chocolat et autres délices sucrés.

* La Pedrera :
L’un des chefs-d’œuvre de Gaudí, La Pedrera, borde le prestigieux Passeig de Gràcia.
On y retrouve les ornements caractéristiques de l’architecte : une façade ondulante, d’imposants balcons en fer forgé et des arcs paraboliques aux allures de cavernes.
Sur le toit (où des concerts sont parfois donnés l’été) vous pourrez déambuler parmi ses cheminées s’élevant telles des sentinelles au-dessus du paysage urbain barcelonais.

* Le musée Picasso :
Abrite une collection des œuvres de jeunesse de l’artiste, probablement la plus complète au monde.
Picasso vécut à Barcelone de 15 à 23 ans, et certains éléments de la ville ont indéniablement marqué son œuvre, des fresques spectaculaires du musée national d’Art catalan aux mosaïques trencadís (pré-cubistes, de l’avis de certains) de Gaudí.
L’emplacement du musée – dans cinq bâtisses médiévales contiguës – ne fait qu’ajouter à son attrait.

* L’església de Santa Maria del Mar :
Consacrée en 1384, l’església de Santa Maria del Mar est un modèle d’architecture gothique catalane, caractérisée par de grands espaces et l’absence d’ornements observés dans les églises gothiques d’autres régions.

* Le musée national d’Art catalan :
Pour de nombreux Catalans, la Catalogne n’est pas une région d’Espagne mais un pays à part entière, doté d’une histoire propre et singulière.
Le musée national d’Art catalan, abrité dans l’imposant Palais national à Montjuïc, en fait la démonstration avec son impressionnante collection explorant les richesses de 1000 ans d’art catalan.

* La cathédrale de Barcelone :
Véritable perle de l’architecture gothique catalane, la cathédrale de Barcelone est une étape incontournable de toute visite de la Ciutat Vella (vieille ville).
Son intérieur sombre renferme une douzaine de chapelles dissimulées, une crypte étrange et un cloître singulier aux allures de jardin accueillant 13 oies (censées représenter l’âge de sainte Eulalie, patronne de Barcelone, lors de son martyre).

  • * Et aussi :
    - Le Quartier Gothique et les Rambles
    - La Sagrada Familia
    - Le Parc Guëll
    - Les soirées Flamenco
    - La Casa Mila

  • Pays Basque - 2 Jours
    dès 249 
    Pays Basque - 2 Jours

    * Les plages et les côtes :
    De Biarritz à Getxo, les quelques 150 km du littoral basque se caractérisent par une succession de falaises entrecoupées de criques et de baies.
    Plages de sable fin (comme ici, dans les environs d'Elantxobe, en Biscaye), spots de surf, restaurants de fruits de mer : tous les ingrédients sont réunis pour profiter des plaisirs de l'océan!

    * San Sebastian :
    La belle Basque a tout pour séduire : le paseo de la Concha, superbe promenade s'étirant entre l'hôtel de ville et le palais de Miramar, deux sublimes plages au cœur de la ville, des quartiers anciens de caractère, une concentration de bars à pintxos.

    * Pintxos :
    Nom basque donné aux assortiments de petites entrées variées servies à l'apéritif. 

    * Bilbao :
    Vous y verrez de prestigieuses créations architecturales comme le Guggenheim, mais c'est en flânant dans les quartiers aussi différents que le Casco Viejo ou l'Ensanche, que l'histoire de la ville se lit sur les façades.

    * Biarritz :
    Station balnéaire la plus en vue de la Côte Basque, Biarritz l'élégante a réussi l'amalgame entre passé aristocratique et culture surf.
    Hors saison, une balade sur le front de mer prend immanquablement des accents romantiques.

    * Bayonne :
    Les curieux viennent se promener dans ses quartiers anciens et visiter sa cathédrale tandis que les gourmands s'y arrêtent pour le chocolat et le jambon, ses deux spécialités. 
    Mais pour beaucoup, Bayonne est indissociable de ses fêtes.

    Chili - 9 Jours
    dès 2199 
    Chili - 9 Jours

    * Region d'Arica et Putre :
    Ici débute notre voyage.
    Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique.
    Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique.
    Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers.
    Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.
    Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m !
    De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif…
    Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

    * San Pedro de Atacama :
    Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude.
    Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe.
    En vous baladant dans les rues de la ville, ne manquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil.
    Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes.
    La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres.
    Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes.

    * Capiapo :
    En descendant progressivement vers le Sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça !
    On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa.
    Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique.
    On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

    * Santiago et Valparaiso :
    Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. 
    Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments...
    Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes !
    La chaîne des Andes est là, au-dessus de nos têtes, imposante et fière.
    En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.
    Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre.
    La 2ème ville du pays en nombre d’habitants a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique.
    On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville.
    Il y a toujours quelques choses à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

    * Torres Del Paine :
    Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. 
    L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km.
    On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.
    Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple balade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace.
    Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants !
    Après ces randonnées sportives, direction plein Sud vers Punta Arenas.
    De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde...

    * Ile de Pâques :
    Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques.
    Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture.
    Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants.
    Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

    * Antarctique :
    Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le... Chili.
    Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace !
    On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour...
    Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du Sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.
    Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines.
    Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique.
    Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées.
    C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires).

    Salon de l'Agriculture - 1 Jour
    dès 39 
    Salon de l'Agriculture - 1 Jour

    * Cultures et filières végétal :
    Les végétaux sont omniprésents dans nos vies.
    De la grande culture au jardinage en passant par l’arboriculture, le Salon International de l’Agriculture reflète cette belle palette de productions. L’univers se concentre autour de l’odyssée végétale un véritable point d’attraction pédagogique et ludique qui réunit tous les principaux acteurs de la filière française et qui met en avant un large éventail de productions : fruits et légumes, démarches collectives autour du vin, semences pour le jardinage.

    * Servives et métiers de l'agriculture :
    Des cultures à l’élevage, en passant par la forêt, les enjeux de l’agriculture évoluent en permanence, les attentes et les priorités des professionnels changent : quel est le parcours pour s’installer en agriculture en 2018 ?
    Pourquoi et comment se convertir à l’agriculture biologique ?
    A quels services accéder pour se former et déployer son activité ? Comment mieux s’organiser entre producteurs, par exemple au sein de coopératives.

    * Elevages et filiéres :
    Vaches, taureaux, chevaux, ânes, chèvres, moutons ou encore chiens, le Salon International de l’Agriculture est le plus grand rassemblement français d’animaux à haute valeur génétique.
    Fleuron du Salon International de l’Agriculture, l’univers Elevages et ses filières met en avant le meilleur des filières animales présentes pour la plupart dans le cadre du prestigieux Concours Général Agricole. Une véritable immersion est proposée au sein de ces filières de l’amont à l’aval.

    * Prouduits de france :
    Faites voyager vos papilles au cœur des terroirs français et des spécialités du monde !
    Cet univers du Salon International de l’Agriculture est une invitation au voyage, une immersion dans le meilleur des agricultures du globe.
    Des produits de terroir aux goûts exotiques des îles en passant par des spécialités des 5 continents : un véritable festival de saveurs !
    Charcuteries, cidres, miel et confitures, foie gras, vanille ou encore huiles d’olive sont autant de spécialités que l’on peut trouver sur le salon.

    Zoo de la Flèche - 1 Jour
    dès 59 
    Zoo de la Flèche - 1 Jour

    * Les Rhinocéros Indiens :
    Au cœur d’une plaine arborée de 2 hectares, découvrez la majesté des rhinocéros indiens, espèce emblématique de cette nouveauté 2017.
    Ce rhinocéros unicorne, présent en Asie, fait partie des plus grands herbivores terrestres du monde.

    *  La volière des Perroquets Arc-en-Ciel :
    Nouveauté 2017 : le nouvel espace dédié la faune asiatique accueille une immense volière dans laquelle le visiteur peut entrer, et nourrir les loris arc-en-ciel.

    * Les Siamangs :
    Membre des singes anthropoïdes (nos plus proches cousins), le siamang est le plus grand des gibbons.
    Très menacé dans son milieu naturel, 50% de sa population a disparu ces 40 dernières années, principalement à cause de l’activité humaine et de la culture de palmiers à huile.

    * L'ocelot :
    Ce magnifique petit félin était jadis pourchassé pour sa fourrure, considérée comme l’une des plus belles au monde.
    Entre les années 1960 et 1970, plus de 200 000 peaux se vendaient par an, alimentant alors un commerce florissant. Aujourd’hui, bien que strictement protégé dans la majeure partie de son aire de répartition, c’est la destruction de son habitat qui le menace d’extinction dans certaines régions.

    * Le jaguarondi :
    Surnommé chat-loutre du fait de son allure fuselée de mustélidé, le jaguarondi est un petit chat sauvage d’Amérique du sud.
    Peu farouche et facilement apprivoisable, il était utilisé comme chat domestique par les populations précolombiennes.
    A l’instar du lion, le jaguarondi serait l’une des seules espèces sociales de félins.

    Perou - 10 jours
    dès 1899 
    Perou - 10 jours

    * MACHU PICCHU :
    Fantastique citadelle, "perdue" jusqu’à sa redécouverte au début du XXe siècle, Machu Picchu est le site archéologique Inca par excellence.
    Fort de ses cultures en terrasse vert émeraude s’étageant devant de vertigineux sommets, avec pour horizon des crêtes andines, il offre un spectacle d’une beauté époustouflante. Cette merveille d’ingénierie a résisté à six siècles de séismes, d’invasions étrangères et de violentes intempéries.
    À flâner parmi les temples de pierre, vous prendrez la mesure du Wayna Picchu, la montagne voisine.
    La façon la plus époustouflante de se rendre au Machu Picchu est par le trek du chemin de l'Inca. 

    * LAC TITICACA :
    Tenant davantage d’une mer d’altitude que d’un lac, le Titicaca donne à voir des sites superbes, parmi lesquels se distinguent les fameuses îles flottantes fabriquées de main d’homme au moyen de roseaux légers appelés totora. Il y a des siècles, les Uros ont construit les Islas Uros afin d’échapper aux agressions des peuples indiens du continent, notamment les Incas.
    Les roseaux servent aussi à fabriquer des maisons, des bateaux, et même des porches voûtés et autres balançoires pour enfants.
    Découvrez ces merveilles par vous-même en optant pour un séjour chez l’habitant.

    * LA CORDILLERA BLANCA :
    Les imposantes sentinelles de granit que sont les sommets de la Cordillera Blanca dominent Huaraz et la région environnante.
    Ce massif est le plus haut du monde après l’Himalaya : 16 de ses pics avoisinent les 6 000 m, et l’ensemble représente le défi le plus difficile à relever du continent pour les alpinistes.
    Lacs glaciaires, énormes puya raimondii et pics rocheux s’élançant vers le ciel vous attendent dans le Parque Nacional Huascarán, où le trek de Santa Cruz offre une belle récompense aux plus ambitieux.

    * AREQUIPA, CITE COLONIALE :
    La deuxième ville du Pérou jette un pont historique entre les splendeurs incas de Cuzco et la bruyante modernité de Lima.
    Émaillée d’étincelants édifices de style baroque mestizo taillés dans le sillar, pierre locale de couleur blanche, Arequipa est une cité coloniale espagnole demeurée fidèle à ses origines.
    Sise au cœur de paysages naturels de rêve, entre volcans endormis et pampa d’altitude, elle compte un monastère vieux de 400 ans, une immense cathédrale et des picanterías (petits restaurants) traditionnelles servant une originale cuisine péruvienne fusion. 

    * CUZCO :
    Anciennes rues pavées, grandioses églises baroques et vestiges de temples incas aux sculptures vieilles de plusieurs siècles : nulle cité n’est plus ancrée dans l’histoire andine que Cuzco, habitée en continu depuis l’époque précolombienne.
    Jadis capitale de l’Empire inca, cette ville très touristique est aussi le point d’accès à Machu Picchu.
    Avec son ambiance bigarrée mariant dans un joyeux chaos le mysticisme et le mercantilisme, cette ville unique en son genre, théâtre de la vie nocturne la plus endiablée des Andes, n’en finit pas de charmer. 

    * VALLEE SACREE :
    Villages andins à l’architecture disparate, avant-postes militaires incas en ruine et cultures en terrasse utilisées depuis des temps immémoriaux sont reliés par le cours sinueux du Río Urubamba qui traverse la Vallée Sacrée. Située entre Cuzco et Machu Picchu, cette destination pittoresque est une base idéale pour partir à la découverte de la région.
    L’hébergement va de l’accueillante auberge au complexe hôtelier haut de gamme.
    Côté activités, des randonnées équestres, du rafting et des treks vous conduiront à de lointains villages de tisserands et de cultivateurs.

    * LIGNES DE NAZCA :
    Auraient-elles été tracées par des extraterrestres ?
    Par des aéronautes de la Préhistoire ?
    S’agissait-il d’un gigantesque calendrier astronomique ? Impossible de s’accorder sur la signification des lignes de Nazca, ces immenses géoglyphes du Sud du Pérou.
    Leur mystère attire les étrangers depuis les années 1940, époque à partir de laquelle l’archéologue allemande Maria Reiche consacra sa vie à les étudier.
    Pourtant, ni Maria Reiche ni les archéologues qui lui ont succédé n’ont réussi à percer l’énigme de ces lignes, lesquelles, aujourd’hui encore, suscitent autant l’émerveillement que l’incompréhension.

    Grèce - Crète - 8 Jours
    dès 599 
    Grèce - Crète - 8 Jours

    * Knossos :
    Le premier palais minoen découvert en Crète et le site archéologique le plus visité de l’île.
    Bien que critiqué pour sa restauration trop retouchée, il offre un joli aperçu de ce qu’était la Crète à l’époque palatiale.

    * Heraklion :
    La capitale crétoise s’apprécie principalement pour son ambiance, notamment dans les ruelles piétonnes autour de la fontaine Morosini, et son musée archéologique.
    Ce dernier, complètement rénové en 2014, expose une très vaste collection des objets retrouvés dans les différentes fouilles de l’île et retrace fidèlement son histoire antique.

    * La Canée (Hania) :
    Son vieux port et ses arsenaux, ses ruelles étroites, ses quartiers vénitien et ottoman font de La Canée l’une des plus belles villes de Crète.
    Une étape de charme sans aucun doute.

    * La Baie de Mirabello et la Panagia Kera :
    La baie de Mirabello est considérée comme l’un des panoramas les plus envoûtants de Crète.
    De la presqu’île d’Elounda jusqu’à l’île de Spinalonga, elle offre aux voyageurs des points de vue enchanteurs.
    Dans l’arrière-pays, les fresques de l’église byzantine Panagia Kera sont parmi les mieux conservées de l’île.

    * Les Gorges de Samaria :
    Dix-huit kilomètres de chemin caillouteux qui, du plateau d’Omalos, traversent le parc national éponyme jusqu’au village d’Agia Roumeli, sur la côte Sud.
    Un paysage de gorges taillées dans les montagnes Blanches considéré parmi les plus suggestifs en Europe.

    * Plage Elafonissi :
    À la pointe Sud-Ouest, cette plage a des allures de lagon. Dans une région aux paysages caillouteux, Elafonissi révèle une étendue de sable fin qui s’étire jusqu’à la petite île du même nom.
    Le site, bien connu, est particulièrement fréquenté l’été.

    * Moni Toplou :
    Ce monastère du XIIIe siècle a vu le jour dans une région aride, au Nord-Est de l’île.
    Aujourd’hui, on est frappé par l’élégance de ses formes et de ses mosaïques qui recouvrent le sol.
    À ne pas manquer : l’église abrite une peinture exceptionnelle de Kornaros.

    Royaume Uni - Londres - 3 Jours
    dès 299 
    Royaume Uni - Londres - 3 Jours

    * Tour de Londres :
    La plus belle forteresse médiévale de Grande Bretagne, construite à l’origine par Guillaume le Conquérant, et servit à la fois de palais royal, de prison et de places d’exécution.
    Elle a aussi logé la ménagerie royale, des armures et abrite toujours les fameux Joyaux de la Couronne.

    * Musée Madame Tussauds :
    Portraits de cire des personnages célèbres et notoires du monde entier
    L’exposition “Spirit of London” vous fait découvrir l’histoire fascinante de la capitale dans un “taxi à remonter le temps”.

    * Abbaye de Westminster :
    Située en face de la maison du Parlement, l’abbaye date du 11eme siècle et est l’un des monuments les plus populaires de Londres avec des tombeaux de nombreux monarques et politiciens, le monument de Newton, les Cloîtres, la Chapter house et le coin des poètes.

    * Tower Bridge :
    Depuis les passerelles, perchées à 42 mètres au-dessus de la Tamise, le Tower Bridge impressionne avec ses 805 mètres de long.
    Les visiteurs peuvent admirer un impressionnant panorama englobant des monuments de Londres tels que la Cathédrale de Saint-Paul.

    * London Eye
    Depuis son ouverture en mars 2000, la grande roue et symbole de Londres a transporté plus de 20 million de personnes et a voyagé plus de 17 600 km !
    Plus de 30000 bouteilles de champagne y ont été bu et 172 mariages y ont pris place.
    Le “London Eye” est un tour lent de 30 minutes qui vous permettra de découvrir une vue panoramique imprenable sur la capitale, à bord d’une capsule à 135 m de haut.
    Le EDF Energy London Eye est la plus grande roue du monde et la 4eme plus haute structure de Londres.

    * Les quartiers incontournables :
    New Bond Street, Regent Street, Carnaby Street, Covent Garden, Knightsbridge, Notting Hill, Westfield London, Camden Town…

    Futuroscope - 2 Jours
    dès 119 
    Futuroscope - 2 Jours

    * Les Lapins Crétins (La machine à voyager dans le temps) :
    Les Lapins Crétins ont décidé de vous faire voyager dans le temps, vous entraînant dans un voyage déjanté au cœur des moments forts de l’Histoire, dans un humour loufoque !
    Et tout cela, en 3D.

    * Arthur, l’Aventure 4D
    Rétrécissez, devenez Minimoy et n'attendez pas dix lunes
    Rejoignez Arthur et, à dos de coccivolante, vivez une course ébouriffante dans le monde féerique des Minimoys.
    Un maximum de sensations grâce à une combinaison de technologies inédites.

    * Danse avec les Robots
    Remixée par le célèbre DJ Martin Solveig
    Dans une ambiance clubbing et survoltée, découvrez l’une des attractions phares du parc (enfants bienvenus à partir d’1,20m).

    * La Vienne Dynamique :
    Participez à un rallye immersif dans la Vienne
    Sièges animés, effets de vitesse, eau, vent…Cette attraction vous propose un voyage touristique décapant et plein d'humour en compagnie du Guerliguet, un personnage curieux et attachant.

    * Nouveau dès avril 2018 :
    * Sébastien Loeb Racing Xperience :
     
    Embarquez dans la voiture du célèbre pilote, 9 fois Champion du Monde des Rallyes, installez-vous dans un siège baquet dynamique et  expérimentez la conduite sportive grâce à votre casque de réalité virtuelle !
    Serez-vous un co-pilote à la hauteur ?

    La Forge aux Etoiles :
    A la nuit tombée, vivez une soirée magique avec l’aquaféerie imaginée par le Cirque du Soleil (tous les soirs, spectacle inclus dans le prix du billet).

    Panama - 9 Jours
    dès 1349 
    Panama - 9 Jours

    * PANAMA :
    Centre économique du pays, la capitale panaméenne s'étire sur 10 km le long de la côte Pacifique, entre Panamá La Vieja, à l'Est, et le canal de Panama, à l'Ouest.
    Le vieux quartier de San Felipe (ou Casco Viejo) surplombe la mer dans la partie Sud-Ouest de la ville.
    Ses beaux bâtiments décrépis, agrémentés d'élégants balcons, évoquent la splendeur passée de l'époque coloniale.
    L'endroit recèle en outre un certain nombre d'églises anciennes et de musées (musée du Canal de Panama, musée d'Histoire). Vous pourrez vous promener le long du Paseo de la Bavedas, au sommet de la digue construite par les Espagnols il y a quatre siècles.
    Avec ses gratte-ciel d'un modernisme agressif, le quartier financier de Via España se situe à l'opposé de ce charme suranné.
    À la périphérie se dressent les ruines de Panamá La Vieja, la vieille ville fondée par le conquistador espagnol Pedro Arias de Avila en 1519.
    Si le spectacle de la nature vous séduit davantage que les vieilles pierres, ne manquez pas de visiter le parc national de Sobreranía et ses 265 ha de forêt vierge, le parc naturel Metropolitano, le jardin botanique et le zoo.

    * LE CANAL DE PANAMA :
    Merveille d'ingénierie, le canal de Panama constitue l'un des plus importants du genre.
    Il s'étend sur 80 km entre la capitale, sur la côte Pacifique, et Colón, sur l'Atlantique.
    Plus de 12 000 bateaux l'empruntent chaque année.
    Les énormes bâtiments qui naviguent dans cette voie d'eau étroite, encadrée de chaque côté par la forêt vierge, créent un spectacle inoubliable.
    À l'écluse de Miraflores, à la lisière Nord-Est de la capitale, une plate-forme permet aux visiteurs de découvrir ce site étonnant et ses activités.
    Un musée présente des maquettes et un film sur le canal. Des bateaux partent de Balboa, une banlieue Ouest de Panama, pour une excursion de 5h à travers les écluses jusqu'au lac de Miraflores.

    * L'ILE DE TABOGA :
    Cette île charmante, à 20 km au Sud de Panama, possède une plage agréable et de splendides étendues de forêt vierge protégées.
    Elle abrite l'une des plus importantes colonies de pélicans d'Amérique latine.
    On la surnomme l’île des fleurs" car à certaines périodes de l'année, l'air embaume du parfum des espèces végétales. La colonisation de Taboga remonte au XVIe siècle, avant même celle du Panama, comme en témoigne sa petite église construite en 1550.
    C'est de Taboga que Pizarro embarqua en 1524 pour le Pérou.
    La fête locale qui a lieu le 16 juillet comprend des processions et des célébrations nautiques.
    L'île se trouve à 1h de bateau de Balboa.

    * BOQUETE :
    Réputée pour la douceur de son climat et son cadre naturel préservé, la petite ville de Boquete se niche au cœur d'une vallée escarpée, à 35 km au Nord de David.
    Elle se prête parfaitement à la randonnée pédestre ou à cheval et à l'observation des oiseaux.
    Elle offre par ailleurs une fraîcheur appréciable comparée à la plaine.
    On y cultive des fleurs, du café et des agrumes célébrés lors de la Feria de las Flores y del Café, au mois de janvier. Boquete constitue une excellente base pour entreprendre l'ascension du volcan Barú (3 475 m), à 15 km à l'Ouest, ou visiter les 14 300 ha du parc national qui l'entoure.

    * L'ARCHIPEL DE SAN BLAS :
    Les 378 îles de l'archipel de San Blas s'éparpillent le long de la côte caribéenne, du golfe de San Blas pratiquement jusqu'à la frontière colombienne.
    Elles forment une province autonome gérée par ses habitants, les Indiens Kuna.
    Ces derniers ont conservé leur système économique, leur langue et leurs coutumes propres.
    L'archipel vit du commerce des noix de coco, de la pêche et du tourisme.
    On peut y pratiquer la baignade et la plongée avec ou sans bouteille (la période d'avril à juin offre les meilleures conditions). 
    Achutupu, Kagantupu et Coco Blanco sont les îles les plus intéressantes.
    Il existe des liaisons aériennes depuis la capitale et les bateaux des marchands Kuna prennent des passagers au départ de Colón.

    Grand Prix Formule 1 Barcelone - 2 Jours
    dès 649 
    Grand Prix Formule 1 Barcelone - 2 Jours

    * La Rambla et le Barri Gòtic :
    Certes, c’est l’endroit le plus touristique de la ville
    Mais il n’est pas envisageable de visiter Barcelone sans parcourir les 1,2 km de ce célèbre boulevard piétonnier descendant vers la mer.
    Tous vos sens seront mis en éveil par le spectacle qu’offrent les promeneurs assis aux terrasses de cafés en plein air, les kiosques à fleurs odorantes, la mosaïque (tristement négligée) de l’artiste Miró et les statues humaines pour le moins surréalistes.

  • * La Sagrada Família :
    Plus de 80 ans après la mort de son créateur Antoni Gaudí, les travaux de ce chef-d’œuvre moderniste emblématique de Barcelone se poursuivent.
    Inspiré par la nature, ce temple dont les accents gothiques peinent à tempérer une débordante extravagance s’élance vers le ciel avec majesté et espièglerie.

    * Le Camp Nou :
    “Camp Nou Experience” est un musée interactif proposant une visite du stade, des vestiaires au terrain, terre sacrée pour de nombreux Catalans.

  • * Le Marché de la Boqueria :
    Le plus grand marché de fruits et légumes d’Europe est une intarissable source de tentation.
    * Restaurants, chefs, cuistots amateurs, employés de bureau et touristes s’y mélangent parmi d’innombrables étals croulant sous les pyramides de fruits colorés, les poissons chatoyants, les jambons suspendus, les fromages odorants, les tonneaux d’olives et de poivrons marinés, les truffes au chocolat et autres délices sucrés.

    * Le musée Picasso :
    Abrite une collection des œuvres de jeunesse de l’artiste, probablement la plus complète au monde.
    Picasso vécut à Barcelone de 15 à 23 ans, et certains éléments de la ville ont indéniablement marqué son œuvre, des fresques spectaculaires du musée national d’Art catalan aux mosaïques trencadís (pré-cubistes, de l’avis de certains) de Gaudí.
    L’emplacement du musée – dans cinq bâtisses médiévales contiguës – ne fait qu’ajouter à son attrait.

  • * Le musée national d’Art catalan :
    Pour de nombreux Catalans, la Catalogne n’est pas une région d’Espagne mais un pays à part entière, doté d’une histoire propre et singulière.
    Le musée national d’Art catalan, abrité dans l’imposant Palais national à Montjuïc, en fait la démonstration avec son impressionnante collection explorant les richesses de 1000 ans d’art catalan.

    * La cathédrale de Barcelone :
    Véritable perle de l’architecture gothique catalane, la cathédrale de Barcelone est une étape incontournable de toute visite de la Ciutat Vella (vieille ville).
    Son intérieur sombre renferme une douzaine de chapelles dissimulées, une crypte étrange et un cloître singulier aux allures de jardin accueillant 13 oies (censées représenter l’âge de sainte Eulalie, patronne de Barcelone, lors de son martyre).

  • next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire