Séjours en groupe

Dernière modification le 16-10-2017
Séjours en groupe

Que ce soit dans le cadre privé ou dans le cadre professionnel, organiser un séjour en groupe est un projet à part entière. Que vous projetiez de partir à l’étranger ou en France, Mystères de l’Ouest vous propose un panel de destinations et de solutions pour réussir votre séjour en groupe.

Séjours pour groupe scolaire

En tant qu’établissement scolaire, association ou centre de loisirs, vous êtes sans doute amené à planifier des voyages en groupe. Or ces séjours ne s’improvisent pas et nécessitent une organisation sans failles. Consultez nos offres pour les parcs d’attractions comme Disneyland Paris, Le Puy du Fou, le ZooParc de Beauval, le Parc Astérix, le Futuroscope, Europa Park, Port Aventura, Efteling, Planète Sauvage ou encore MarineLand et nos destinations variées : Lyon, La Corse, La Rochelle, Nantes, Bordeaux, Paris ou Montpellier, sans oublier les week-ends ski dans les Alpes, les Pyrénées ou en Auvergne. Nous proposons également des voyages thématiques, comme la visite des châteaux de la Loire, par exemple, et des séjours en groupe pour entreprises.

Séjours en groupe en bus

Le transfert est un point essentiel de vos voyages en groupe. Il s’agit de trouver le mode de transport le plus adapté à vos contraintes logistiques et matérielles. Pour cette raison, notre agence de voyage Mystères de l’Ouest vous propose des séjours en groupe en train ou des séjours en groupe en bus.

Notre agence est établie depuis de nombreuses années ; ainsi, nous disposons de partenariats privilégiés avec des sociétés de transport et des hôtels. Nous sommes à même de vous proposer des tarifs négociés très avantageux pour réduire le coût global de votre voyage.

Nos idées de voyages

previous
Berry - 3 Jours
dès 249 
Berry - 3 Jours

* Cathédrale de Bourges :
La cathédrale Saint-Étienne de Bourges, construite entre la fin du XIIᵉ et la fin du XIIIᵉ siècle, est le siège de l'archidiocèse de Bourges.

* Château de Valençay :
Le château de Valençay se trouve à Valençay, en Indre. Il fut la propriété de la Maison d'Estampes de 1451 à 1747, puis du prince de Talleyrand.

* Parc Naturel Régional de la Brenne :
Le parc naturel régional de la Brenne est un parc naturel régional français, qui est situé dans le département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire.

* Château d'Ainay-le-Vieil :
Situé au milieu du village d'Ainay-le-Vieil, dans le département français du Cher, le château d'Ainay-le-Vieil est un château médiéval construit au XIVᵉ siècle sur l'emplacement d'une forteresse du XIIᵉ siècle.

* Domaine de George Sand :
La maison dans laquelle vécut George Sand, en Centre-Val de Loire au cœur du Berry, témoigne de la vie exceptionnelle de cette femme du XIXème siècle.
Cette maison dans laquelle elle écrivit la majeure partie de son œuvre et reçut ses amis, Balzac, Chopin, Flaubert ou Liszt, conserve encore aujourd’hui le mobilier et les objets de l’écrivain.

* Abbaye de Noirlac :
L'abbaye de Noirlac est une abbaye cistercienne située à Bruère-Allichamps, près de Saint-Amand-Montrond, dans le département du Cher.
C'est une des abbayes cisterciennes les mieux préservées.

* Château d'Azay-le-Ferron :
Le château d’Azay-le-Ferron, d’une riche architecture du XVe au XVIIIe siècle, est une véritable machine à voyager dans le temps qui nous transportera à travers les styles et les époques artistiques.

* Château de Bourges :
En 1759, Charles-François Leblanc de Manarval, maître de forges et directeur de la Manufacture royale de draps de Châteauroux, fait édifier ce château en pierre de taille.

* Palais Jacques Coeur de Bourges :
Le palais Jacques-Cœur est un hôtel particulier situé à Bourges, considéré de par l'élégance de son architecture, la richesse et la variété de sa décoration, comme un des plus somptueux édifices civils du XVᵉ siècle.

* Maison de Jour de Fête :
Le tournage de "Jour de Fête" de Jacques Tati a bouleversé le village de Sainte-Sévère-Sur-Indre : que ce soit les témoins et acteurs du tournage ou les nouvelles générations, tous perpétuent cette mémoire collective.

  •  

  • Italie - Venise - 3 Jours
    dès 349 
    Italie - Venise - 3 Jours

    * La place Saint-Marc :
    La place Saint Marc est le cœur de la ville, lieu de convergence des visiteurs et bien entendu un passage obligé à Venise !

    * Le Quartier Juif :
    Le ghetto de Venise est situé dans le quartier du Cannaregio.
    Cet ensemble ne possède pas de grands monuments, mais reste intéressant à découvrir pour comprendre l'histoire des Juifs de Venise.

    * Le Grand Canal :
    Le Grand Canal de Venise est incontestablement la plus belle avenue du monde.
    Ce sont ici plus d’une centaine de splendides palais et églises qui bordent ses rives et qui témoignent du passé glorieux de la république de Venise.

    * Sestiere Castello :
    Venise rappelle vaguement la forme d’un poisson, dont la queue est représentée par le quartier de Castello.
    Situé dans la partie la plus à l’est de la ville, c’est le plus grand et le plus varié des 6 Sestieri et notamment le lieu où se trouve l’Arsenal, ancien chantier naval, fortification de la ville cachée derrière ses hautes tours.

    * Sestiere Cannaregio :
    Le ghetto de Venise a vécu comme une île jusqu'à la fin du XVIIIe siècle.
    Logé contre le Grand Canal, le quartier de Cannaregio est depuis devenu l'épicentre de la vie vénitienne.
    Mêlez-vous aux amateurs d'aquarelles, peintres de rues et photographes qui circulent de clochers croulants en ponts et balcons, admirent gondoles qui fendent les eaux, courent d'artisan glacier en boutique de souvenirs et tentent de capter l'atmosphère d'un sublime quartier.

    * Le Palazzo Grassi / La Fondation Pinault :
    Le palais Grassi est la propriété de l’homme d’affaire François Pinault, fondateur du groupe Pinault-Printemps-Redoute (aujourd’hui groupe Kering) qui l’a dédié à l’art contemporain.
    Le palais abrite ainsi des expositions temporaires basées pour tout ou partie sur la collection d’art de la fondation Pinault. 

    * Le café Florian :
    Le Café Florian est le plus célèbre des cafés vénitiens, symbole du luxe et du raffinement du XVIIIe siècle.
     Riche histoire de ce café qui accueillait tous les plus grands notables de Venise et qui est désormais un lieu incontournable lors de votre visite de Venise.
    La décoration est somptueuse, son célèbre chocolat est un délice mais les prix sont assez élevés !

    * San Giorgio Maggiore :
    Située sur l’île du même nom, la basilique de San Giorgio Maggiore est célèbre pour sa beauté mais aussi pour son Campanile en haut duquel on peut admirer Venise et sa lagune.
    L’après-midi est le meilleur moment pour visiter l’île, la basilique et le monastère car Venise, en face de vous, sera alors baignée par la lumière du soleil offrant une vue inoubliable.

    * Le Musée Gugghenheim :
    La collection Guggenheim est située sur le Grand Canal, dans le quartier du Dorsoduro, où elle occupe le palais Venier dei Leoni.
    Vous pouvez accéder à la fondation à pied, elle est située entre le pont de l’Accademia et l’église Santa Maria della Salute.

    * La galerie dell'Academia :
    Le musée abrite la plus grande collection de peintures vénitiennes et vénitienne du XIVe siècle, du style gothique et byzantin aux artistes de la Renaissance, comme par exemple Bellini, Carpaccio, Giorgione, Véronèse, Titien et Tintoret jusqu’à Giambattista Tiepolo et aux artistes “vedutisti” du XVIIIe siècle : Canaletto, Guardi, Bellotto et Longhi.
    Les artistes qui ont marqué toute l’histoire de la peinture européenne.

    * Le Palais des Doges :
    Le palais des Doges est situé sur la place Saint Marc.
    Il était le siège du pouvoir à Venise, lieu de résidence des Doges.
    Le palais existait dès le IXe siècle, mais celui que l'on connaît aujourd'hui a été construit pour l'essentiel entre le XIVe et le XVIe siècle.

    * Le Pont des Soupirs :
    Le pont des Soupirs est l'un des ponts les plus célèbres de Venise.
    Construit au XVIe siècle il relie le palais des Doges aux prisons.
    En effet, les accusés étaient jugés dans le Palais avant d'être enfermés dans les prisons.
    Le pont doit son nom aux soupirs poussés par les condamnés qui voyaient Venise pour la dernière fois …

    * La Basilique Saint-Marc :
    Venise, à la recherche de prestige, souhaitait accueillir une relique digne de ses prétentions.
    C'est ainsi qu'en l'année 826, deux marins Vénitiens dérobent le corps de l'évangéliste Marc à Alexandrie pour le ramener à Venise.
    Le corps a été caché sous des carcasses de porc pour éviter les fouilles des Sarrasins !
    Une première basilique est alors construite pour abriter le corps de Saint Marc mais l'édifice actuel est celui construit au XIème siècle, les deux précédents ayant été détruits.

    * Le Ca'd'Oro :
    Le Palais Ca’ d’Oro est l’un des plus beaux palais de Venise. Construit au XVe siècle et initialement recouvert de feuille d’or, il est l’un des symboles du style gothique flamboyant.
    Il accueille désormais la Galerie Franchetti qui regroupe des œuvres d’art collectés par le baron.

    * Le Pont du Rialto :
    Le pont du Rialto est sans aucun doute l'un des symboles les plus forts de Venise avec le Palais des Doges et la Basilique Saint-Marc.
    La forme en accent circonflexe du pont du Rialto a fait le tour du monde, on retrouve ce pont sur quasiment toutes les publicités touristiques offrant des séjours à Venise.

    * L'église Santa Maria Della Salute :
    L'église Santa Maria della Salute est située dans le quartier du Dorsoduro, le long du Grand Canal et presque à la pointe de l'île.
    Sa masse blanche, imposante, est visible de loin et en fait un point de repère de la ville.
    L'église Santa Maria della Salute a été construite suite à un vœu du Sénat qui avait promis la construction d'une église si la Vierge mettait fin à la terrible épidémie de peste qui sévissait en 1629.
    L'épidémie ayant reculé, c'est le projet de Baldassare Longhena qui est retenu.

    * Le Théâtre La Fenice :
    Lors de votre séjour, n’hésitez pas à découvrir le célèbre Théâtre de la Fenice Venise. 
    Le bâtiment et sa décoration luxueuse valent le détour.
    Je vous conseille de le visiter mais aussi d’assister à un opéra.

    * Les canaux :
    Les canali (canaux) et rii (pluriel de rio) donnent à Venise son cachet particulier et tiennent lieu de rues pour mettre en communication entre elles les îles nombreuses formant la ville; ils s'élèvent à près de 150.
    Les principaux parmi eux sont le Grand Canal, le canal de Cannaregio et celui de la Giudecca.

    * La Strada nuova :
    La Strada Nuova fut tracée entre plusieurs maisons en 1872 et vous permet de vous rendre directement à la gare de Santa Lucia.
    Il ne faut point chercher l'aspect artistique dans cette rue car elle accueille des magasins variés de vêtements, chaussures, de nourriture et aussi des cafés.
    C'est un très bon endroit pour acheter des produits artisanaux et des souvenirs.
    Vous l'aurez compris, cette rue piétonne est particulièrement appréciée des Vénitiens qui y font leurs courses ainsi que leur promenade quotidienne.

    * Eglise Santa Maria Del Giglio :
    L'église Sainte-Marie du Giglio (chiesa Santa Maria del Giglio ou Santa Maria Zobenigo) est située dans le quartier de Saint-Marc, à Venise.
    C'est une église mère, l'une des villes, et remonte au Xe siècle (reconstruite de 1680 à 1683 par Giuseppe Sardi aux frais d'une famille aristocrate de Venise, la famille Barbaro). 

    * Burano :
    L'île de Burano abrite un village de pêcheurs qui est connu pour sa dentelle à l'aiguille, pratiquée depuis le XVIe siècle.
    Aujourd'hui, la dentelle de Burano est devenue un produit de luxe.
    N'hésitez pas à vous balader dans l'île pour admirer ses maisons bigarrées dont les façades composent un patchwork de couleurs absolument magnifique !

    * Murano :
    Murano est l'une des plus grandes îles de la lagune de Venise.
    Elle est célèbre pour son industrie verrière qui remonte au XIe siècle.
    Les verres de Murano ont servi à décorer la basilique Saint-Marc.
    Aujourd'hui, la verrerie est une industrie plutôt touristique. Certains objets sont très beaux mais aussi très chers.
    L'île de Murano mérite le détour pour admirer le travail des artisans verriers et déambuler dans ses ruelles, surtout le soir quand elle retrouve son calme.

    * Excursions privées pour temps libres :
    - Tour en gondole sur les canaux
    - Visite libre du musée dell'Académia
    - Îles de Burano et Murano
    - Plage du Lido
    - Visite du quartier Juif
    - Découverte des spécialités Vénitiennes
    - Visite d'une fabrique de masques vénitiens

    Costa Rica - 9 Jours
    dès 1349 
    Costa Rica - 9 Jours

    * San Jose :

  • C’est sûrement ici que votre voyage débutera.
    Nous parlons de l’aéroport international Juan Santamaría, code SJO.
    Il est situé à 17 Km à l’Ouest de San José, la capitale du Costa Rica.
    Maintenant, une fois la douane passée, vos options sont les suivantes.
    Si vous devez vous rendre à San José, parce que votre hôtel s’y trouve, vous pouvez prendre le bus municipal ; ce n’est pas dispendieux du tout. Par contre avec des valises et le fait que vous devrez prendre un taxi de toute façon une fois arrivé au terminus Coca Cola... c’est à bien réfléchir.

    * Le Parc de Tortuguero :
    Il se trouve sur la côte Caraïbes du Costa Rica à 158km au Nord-Est de San Jose.
    Première chose à retenir, il n’y a pas de route qui le relie au reste du pays, donc il y a l’avion et la combinaison de l’autobus jusqu’à Limon et ensuite le bateau jusqu’au Parc. Vous vouliez vivre l’aventure avec un grand A, vous allez être servi.
    Le parc est parcouru par les Canales de Tortuguero, ces derniers ont été construits en 1974 pour permettre de relier Limon aux villages côtiers, le but étant d’utiliser des embarcations plus solides et volumineuses que les pirogues.

    * La région de Monteverde :
    Située dans le Nord du Costa Rica, elle se compose de grandes étendues forestières, couvrant de luxuriantes montagnes dont l’altitude varie de 800 à 1800 mètres. Donc pas étonnant qu’elle porte le nom de Forêt de nuages de Monteverde.
    Cette étendue de forêt vierge d’une superficie de 105 km², doit en grande partie son état de conservation à des Quakers.

    * Le parc National Manuel Antonio : 
    Il est situé sur la côte Ouest du Costa Rica à 165 Km de San José. C’est le plus petit, mais aussi le parc le plus visité du Costa Rica et malgré cela, tous ceux qui y sont allés sont unanimes pour dire que l’endroit est fantastique.
    Vous avez des plages comme on les voit au cinéma. Des capucins (les singes, pas les moines) passent à toute allure sur la plage.
    Vous verrez des pélicans plonger dans des eaux cristallines pour attraper du poisson.
    Pour des raisons de conservation la direction du parc a décidé de réduire le nombre de visiteurs à 600/jour en semaine et 800/jour les week-ends.
    Dans le parc vous trouverez des singes hurleurs, singes écureuils, les singes titís et des paresseux qui vous regarderont passer, accrochés ou couchés sur une branche. Lorsque vous serez sur la plage et peut-être même du balcon de votre chambre d’hôtel vous pourriez observer les dauphins à gros nez, les dauphins tachetés et les baleines à bosse.

    * Le volcan POAS :
    Le Parc National Poás est l’un des parcs les plus visités du Costa Rica, ceci est dû principalement au fait que le volcan Poás offre un spectacle splendide et qu’il est situé à 37 km au Nord-Ouest de San José.
    Qu’est ce qui le rend intéressant ? C’est entre autre qu’il atteint 2 708 m d'altitude et qu'il est encore très actif.
    L’autre élément est que Costa Rica étant petit il est possible par temps clair d’apercevoir à partir du belvédère, la mer des Antilles, ainsi que l'océan Pacifique et le volcan Arenal.
    Il y a des visites guidées qui vous mènent jusqu’au sommet du volcan.
    C’est à cet endroit que vous découvrirez trois cratères alignés Nord-Sud, dont deux possèdent des lacs.
    Dans le parc vous aurez accès à trois sentiers intéressants à parcourir.
    Si vous empruntez le sentier Lagune Botos, votre balade vous prendra environ 30 minutes. Vous serez entourés d’arbres couverts de lichens et de mousses en parcourant une boucle parsemée de nuages.
    Le clou de la promenade est une superbe vue du Laguna Botos, un lac d’eau froide, mais très acide.

    * Le Guanascate :
    Cette province du Costa Rica se trouve sur la côte du Pacifique dans le Nord du pays.
    Le climat est beaucoup moins humide que sur la côte des Caraïbes et on ne parle même pas des cordillères enveloppées de bandes de nuages.
    Ici on trouve des plaines arides, avec ses cavaliers et ses rodéos. La province du Guanacaste comporte de très nombreuses haciendas.
    C’est également ici que vous trouverez les volcans Tenorio, Orosí, Miravalles et Rincón de la Vieja.
    La côte abrite quelques-unes des plus belles plages du pays. Les amateurs de plongée voudront voir Playa del Coco, les amateurs de pêche sportive préfèreront Playa Flamingo.

    * Cartago :
    Elle fut la capitale du Costa Rica jusqu’en 1823, date à laquelle le transfert de titre est passé à la ville de San José.
    On y trouve le temple d’Orosí qui date de 1743.
    Nous sommes loin des côtes, ici il y a deux cordillères, la cordillère Centrale, où se trouvent les volcans Irazú et Turrialba, ainsi que la cordillère de Talamanca, avec l’imposant Chirripó, le point le plus élevé du Costa Rica avec ses 3 820 mètres d’élévation.

  • Sri Lanka - 11 jours
    dès 1249 
    Sri Lanka - 11 jours

    * PLAGE DE MERISSA :
    Ses longues étendues de sable sont l'un des atouts phare du Sri Lanka.
    Grâce aux différences de climat dans les diverses parties de l'île, il existe à tout moment de l'année un coin propice au farniente.
    Reste à trouver lequel : atmosphère nonchalante dans l'idyllique Mirissa (où l'on peut désormais observer les baleines), festive à Hikkaduwa, robinsonnade à Uppuveli.
    Il y a fort à parier qu'à votre retour, à chaque fois que vous serez bloqué dans les embouteillages par un matin froid et pluvieux, une image de palmiers et d'eau bleu azur vous viendra à l'esprit !

    * VOYAGE EN TRAIN :
    Pittoresque et brinquebalant, le train pour Ella se faufile à faible allure à travers les plantations de thé.
    Il est parfois impossible de trouver une place assise mais le plus important n'est-il pas de regarder défiler le paysage ? Dehors, le spectacle est permanent : les saris colorés des cueilleuses de thé tamoules ressortent dans un océan de vert, des enfants jouent au cricket dans leur strict uniforme d'écoliers, des familles se baignent dans les rivières.
    À l'intérieur, le trajet est rythmé par les allées et venues des marchands ambulants montant à bord pour proposer de petits en-cas pimentés.

    * PARC NATIONAL D'UDA WALAWE :
    Cette immense savane est ce qui rapproche le plus le Sri Lanka du Kenya ou de la Tanzanie.
    On peut y observer des troupeaux de buffles (certains sont domestiqués !) et de sambars, des crocodiles, des quantités d'oiseaux et des éléphants par centaines.
    De l'avis de beaucoup d'amateurs de safaris, Uda Walawe égale, voire surpasse, beaucoup de parcs nationaux d'Afrique de l'Est en matière de pachydermes.

    * ANURADHAPURA :
    S'étalant sur 3 km², le site antique d'Anuradhapura fut le siège du pouvoir cinghalais pendant près d’un millénaire.
    La meilleure façon de l'explorer est de louer un vélo et de pédaler entre les monastères en ruine et les immenses dagobas (stupas).
    En son centre se trouve le plus vieil arbre du monde, le Sri Maha Bodhi, planté voici plus de 2 000 ans, à partir d'un rameau de l'arbre sous lequel le Bouddha atteignit l'Éveil.

    * ROCHER DE SIGIRIYA :
    Les Jardins Royaux au pied de Sigiriya sont une attraction à eux seuls.
    Des bassins et des ruisselets artificiels les irriguent, offrant une vision idyllique au milieu de la campagne.
    En regardant vers le haut, un rocher de 370m surgit du paysage.
    L'ascension débute entre les pattes d'un lion taillé dans la roche.
    Elle fait ensuite escale dans une galerie abritant de fascinantes fresques.
    En arrivant au sommet, recouvert par les ruines d'une forteresse, on peut profiter d'une vue portant à plusieurs kilomètres.

    * PARC NATIONAL BUNDALA :
    Si le parc national de Yala, son voisin, aimante les foules et lui fait de l'ombre, il serait dommage de passer à côté de Bundala, une réserve naturelle protégée par la Convention de Ramsar sur les zones humides.
    Avec ses immenses étendues d'eau scintillantes animées par les chants de milliers d'oiseaux, Bundala possède un charme que bien des parcs lui envient.
    Destination de prédilection pour les amoureux des volatiles, on peut aussi y observer des crocodiles ou des hardes d'éléphants.

    * PELERINAGE D'ADAM'S PEAK :
    Depuis plus d'un millénaire, des pèlerins gravissent la nuit cette montagne sacrée (Sri Pada), haute de 2 200 mètres, où, selon les croyances, le Bouddha, Shiva ou Adam auraient laissé leur empreinte.
    Bien qu'exténuante, l'ascension peut être entrecoupée de courtes haltes dans les maisons de thé qui jalonnent le parcours.
    Les milliers de lumières scintillant dans l'obscurité, les chants des pèlerins et l'odeur du gingembre, créent une atmosphère féerique.
    En atteignant le sommet de l'Adam's Peak à l'aube, vous contemplerez le lever du soleil illuminer les montagnes alentour.

    * KANDY :
    Capitale culturelle de l'île, Kandy abrite la relique du temple de la Dent, censée contenir une dent du Bouddha. Considérée comme un lieu saint pour les Cinghalais, Kandy présente bien d'autres agréments.
    Sa vieille ville que jouxte un grand lac central offre l'occasion d'une agréable promenade, éventuellement ponctuée par la visite d'un musée.
    Dans les alentours, ne manquez pas la visite des jardins botaniques qui embaument d'essences exotiques.
    Faire la route des temples de  la région de Kandy est enfin un bon moyen de découvrir la région montagneuse.

    * FORT DE GALLE :
    Chef-d'œuvre architectural de l'époque hollandaise, le fort de Galle consiste en un magnifique ensemble de rues pavées et de bâtiments coloniaux.
    Par la suite, les Sri Lankais ont ajouté de la couleur, et la nature s'est occupée de recouvrir l'ensemble d'une couche de végétation tropicale, d'humidité et d'air marin. 
    Le résultat est une vieille ville enchanteresse dynamisée par l'ouverture récente de dizaines de galeries, de boutiques en tous genres, de cafés et de pensions.
    De fait, Galle est la ville qu'il faut visiter au Sri Lanka.

    * MEDECINE AYURVEDIQUE :
    L’ayurvéda est une pratique ancestrale fortement influencée par la médecine indienne.
    Selon ses disciples, les cinq éléments, en liaison avec les cinq sens, façonnent la nature de chaque constitution individuelle, c'est-à-dire les dosha ou force de vie.
    Herbes, épices, huiles et autres sont utilisées pour rétablir l'équilibre des dosha.
    Si la plupart des visiteurs se contentent d'un après-midi dans un spa de luxe, il est aussi possible de faire des cures de plusieurs semaines dans des cliniques spécialisées.

    * PLAGES INEXPLOREES :
    La guerre civile a trop longtemps contrecarré le développement de la côte Est, paradis tropical resté hors des radars touristiques.
    La paix étant revenue, il est temps de poser votre serviette sur ces superbes rubans de sable avant l'arrivée du tourisme de masse.
    Avec un peu de chance, vous aurez la plage rien que pour vous.
    Quelques zones à explorer : Navalady, Vakarai, les îles au large de Batticaloa Lighthouse, la bande de plage s’étendant d’Uppuveli à Nilaveli.

    * MARCHE DE COLOMBO :
    Aventurez-vous dans un grand marché sri lankais, comme celui de Colombo, et vous serez surpris par la variété des produits de cette île fertile.
    Un cuisinier sri lankais moyen passe plusieurs heures par jour à torréfier et moudre ses épices, tout en éminçant, tranchant et coupant en dés toutes sortes d'aliments frais. Un simple riz au curry peut se décliner en dizaines de plats méticuleusement préparés, savoureux et bien souvent très épicés !

    * HORTON PLAINS ET WORLD'S END :
    Les paysages rudes des Horton Plains étonnent dans ce pays de bleus et de verts tropicaux.
    Randonner dans cette lande permet de découvrir une étonnante diversité de plantes et d'animaux.
    En partant à l'aube, chaudement vêtu (les gelées matinales ne sont pas rares), vous aurez peut être la chance de voir la "fin du monde", un escarpement offrant une vue très étendue quand la brume n'est pas de la partie.

    * PLANTATIONS DE THE :
    Les plantations de thé de la région montagneuse sont un vestige de l'époque coloniale britannique.
    Lorsqu'ils firent main basse sur l’île, les sujets de sa Majesté furent séduits par la fraîcheur du climat des collines de l'intérieur.
    Ne leur manquait qu'une bonne tasse de thé…
    La maladie décimant les caféiers tomba à point nommé pour développer la théiculture.
    Les immenses plantations ont fait du Sri Lanka le second producteur de thé.
    On peut aujourd'hui visiter certaines fabriques notamment à Nuwara Eliya.

    * JAFFNA ET LE NORD :
    À Jaffna, les contrastes culturels entre le Nord et le reste du pays sautent aux yeux.
    Les différences sont profondes, de la langue (le rapide staccato du tamoul se distingue du cinghalais chantant), à la cuisine particulièrement épicée, agrémentée en saison de mangues.
    Même la lumière diffère ; elle se reflète dans le vert profond des jardins de la périphérie de Jaffna.
    Régalez-vous de la singularité de Jaffna, des imposants temples hindous richement ornés aux saris colorés drapant les femmes à vélo.

    * POLONNARUWA :
    Disposés comme des pièces d'échecs géantes dans une vaste cour herbeuse, les temples et les sculptures du quadrilatère de Polonnaruwa correspondent au centre du royaume cinghalais il y a environ mille ans.
    C'est en poursuivant vers le Nord du site que l'on découvre les ruines les plus impressionnantes, tel le Gal Vihara et ses immenses bouddhas merveilleusement sculptés.
    Au lever et au coucher du soleil, les monuments baignent dans une sublime lumière rosée.

    Tunisie - 7 Jours
    dès 399 
    Tunisie - 7 Jours

    * Carthage :
    Grands ennemis des Grecs et des Romains, les Carthaginois ont un passé glorieux et douloureux.
    La ville, rasée puis reconstruite par l'Empire Romain, a été exhumée en 1857 par des chercheurs et des archéologues. Aujourd'hui, on trouve dans cette banlieue huppée de Tunis des vestiges d'objets puniques et romains mais surtout un site splendide et très bien conservé.
    Rendez-vous au sommet de la colline de Byrsa pour contempler toute la splendeur de ces ruines classées au patrimoine mondial de l'Unesco.

    * Tunis :
    Tunis est le coeur de la Tunisie.
    Ville moderne et dynamique, elle a tout de même su rester fidèle aux traditions.
    Pour découvrir l'âme de Tunis, c'est à la médina qu'il faut se rendre : ses ruelles, ses souks, ses patios et son architecture arabo-musulmane vous feront tout de suite entrer dans la culture tunisienne.
    Pour découvrir un autre pan de l'histoire du pays, n'hésitez pas à visiter le musée du Bardo et la plus grande collection de mosaïques romaines du monde.  

    * Tozeur :
    L'oasis de Tozeur est réputée pour être l'une des plus belles d'Afrique.
    Des milliers de palmiers sont implantés sur ce territoire. L'Eden Palm est un musée situé dans la palmeraie de Tozeur qui permet de découvrir de précieuses informations sur le palmier dattier.

    * Sidi Bou Saïd :
    Sidi Bou Saïd domine la baie de Tunis.
    Avec ses maisons aux façades blanches et aux portes et volets bleus, il n'est pas sans rappeler la Grèce.
    Pourtant, ici tout respire l'Afrique du Nord : les rosiers, les amandiers, les bougainvilliers dans les patios ainsi que les fameux moucharabiehs qui préservent la tranquillité des habitants.
    Cerise sur le gâteau, la marina est splendide.
    Et bien sur le café des délices .

    * Kairouan :
    C'est la 4ème Ville Sainte et la capitale de l'Islam au Maghreb.
    Kairouan dispose d'une grande mosquée qui a été construite au 7ème siècle : Sidi Okba.
    Le mausolée du Saint Homme Abu Zemaa el Balaoui, le bassin des Aghladites et la médina sont aussi des lieux intéressants à découvrir lors d'un séjour à Kairouan.

    * Tataouine :
    Les fans de Star Wars seront ravis de retrouver les célèbres décors de la trilogie.
    Oui, c'est bien de cette ville que Georges Lucas s'est inspiré pour la fameuse Tatooine, même si aucune scène n'y a été véritablement tournée.
    Ce sont les alentours de Tataouine, beaucoup plus pittoresques, qui ont servi de décor.
    Vous pourrez y voir les ksars, habitations troglodytes et quartier des esclaves dans l'épisode 1.  

    * Le désert :
    C'est au niveau du Grand Erg oriental, à proximité de la frontière avec l'Algérie, que vous pourrez vous rendre dans le Sahara.
    Un lieu idyllique pour les passionnées de marche et de balades à dos de dromadaire qui souhaiteraient s'aventurer dans les dunes du Sahara.

    * Hammamet :
    Depuis les années 1960, Hammamet est l'une des destinations préférées des voyageurs en Tunisie.
    Il faut dire qu'avec ses plages de rêve et son climat méditerranéen, cette petite ville au Sud du cap Bon a tout pour inspirer au farniente.
    Se promener dans la médina bien conservée, aux maisons blanches et aux portes colorées, est un véritable plaisir. Mais si on se rend à Hammamet, c'est surtout pour sa vie nocturne endiablée !
    On y trouve la plus grande concentration de bars, discothèques et cafés du pays.  

    * Djerba :
    Avec son charme insulaire, Djerba a su conquérir le coeur de nombreux voyageurs...
    Un peu trop peut-être, au vu des nombreux clubs de vacances et hôtels de luxe présents sur son littoral. Pourtant, Djerba vaut bel et bien le détour !
    L'idéal est de la découvrir hors saison lorsque les plages sont moins peuplées et que les habitants sont prêts à vous raconter l'histoire de leur terre où, selon Ulysse qui y séjourna durant son Odyssée, on verrait pousser des fleurs de lotus au goût de miel.
    Djerba la mystérieuse nous réserve donc de jolies surprises...

    Suisse - Genève - 3 Jours
    dès 299 
    Suisse - Genève - 3 Jours

    * Le Jet d'eau de Genève :
    Le petit jet devient grand et atteint aujourd'hui une hauteur de 140 mètres.
    Chaque seconde, 500 litres d'eau y sont expulsés à la vitesse de 200km/h... Ainsi, ce sont près de sept tonnes d'eau qui forment cette majestueuse colonne que l'on aperçoit dès son entrée en ville.

    * Symbole de la haute horlogerie :
    L'appellation "suisse" jouit depuis longtemps d'un très grand prestige dans le monde entier en matière d'horlogerie.
    Mais il a fallu attendre 1971 pour qu'un premier texte définisse ses conditions d'utilisation .
    Il était alors prévu que toute montre équipée d'un mouvement assemblé en Suisse et emboîté en Suisse ou à l'étranger puisse arborer la dénomination "Swiss Made".

    * Le Mur des Réformateurs, un hommage monumental :
    Adossé aux anciennes murailles de la Cité, le Mur des Réformateurs ou Monument international de la Réformation  est composé d'un rempart de pierre gravé et orné de bas-reliefs, devant lequel sont dressées les statues des hommes d'Etat, pionniers ou protecteurs de la Réforme.

    * La Vieille-Ville et ses trésors :
    Une Vieille-Ville, mille trésors !
    Plus grande cité historique de Suisse, la Vieille-Ville est dominée par la Cathédrale St-Pierre, haut lieu de la Réforme.
    157 marches vous mènent en haut de sa tour pour un panorama unique de la ville.
    Perdez-vous ensuite dans les charmantes ruelles alentours.
    Chacune recèle un des nombreux trésors de l'histoire de Genève.

    * Musées uniques au monde :
    Faites des découvertes que vous ne ferez nulle part ailleurs en visitant...
    le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge,
    le Musée international de la Réforme,
    le Patek Philippe Museum,
    le Musée-bibliothèque de la Fondation Bodmer.

    * Carouge :
    Construite au XVIIIème siècle sur ordre du roi de Sardaigne pour concurrencer Genève, la Ville de Carouge est aujourd'hui une charmante cité où il fait bon vivre et offrant une multitude de services modernes, efficaces et accessibles pour toutes et tous.

    * Le Globe de la science et de l'innovation - CERN :
    Au Globe, les visiteurs peuvent à nouveau découvrir l'exposition permanente gratuite Univers de particules, qui les fera voyager dans le monde des particules, en remontant jusqu'au Big Bang.
    A ne pas manquer également, le tout nouvel espace d'exposition Microcosm, qui présente, grandeur nature, les monumentales expériences du CERN et leurs merveilles, sans compter le Large collisionneur de hadrons, et les personnes qui font le CERN.

    * Le Palais des Nations :
    L'Office des Nations Unies à Genève est le centre des Nations Unies le plus important après le siège de New York. Il est également le centre de conférences internationales le plus actif au monde.
    Ici siègent de nombreux organismes de gouvernance mondiale dans les domaines de la promotion du respect des droits de l'homme, de l'assistance humanitaire, du désarmement, de l'économie et du développement, de la science et technologie.
    Des visites commentées du palais sont organisées quotidiennement.

    Portugal - Porto - 3 Jours
    dès 299 
    Portugal - Porto - 3 Jours

    * Le Quartier de la Ribeira :
    Ce quartier offre une magnifique plongée dans l’histoire de la ville.
    Le long de la rivière, les barcos rabelos (embarcations traditionnelles servant au transport du vin) tanguent à l’ombre du pont Dom Luís I.
    Malgré l’affluence touristique, Ribeira reste authentique et ne s’est pas embourgeoisé.

    * Le Douro :
    Le Douro est le grand fleuve du Nord du Portugal car il traverse le pays d'Est en Ouest sur près de 240 km pour déboucher sur l'océan Atlantique à Porto.
    En partant du "quai da Ribeira" ou de Gaia, la visite vous laissera le temps de contempler des édifices emblématiques.

    * SÉ (Cathédrale de Porto) :
    Érigée au XIIe siècle, elle fut reconstruite un siècle plus tard et profondément remaniée au XVIIIe siècle.
    On discerne encore le périmètre de l’édifice roman
    À l’intérieur subsistent de hautes arches de pierre, un cloître gothique du XIVe siècle, de lourdes boiseries au plafond et des reliefs sculptés couverts de feuilles d’or.
    Administrativement indépendante, Vila Nova de Gaia s’étend de l’autre côté du Douro, en face de Porto, à laquelle elle est reliée par toute une série de ponts et par son histoire de port vinicole.
    Depuis le milieu du XVIIIe siècle, embouteilleurs et exportateurs y possèdent leurs chais.
    Aujourd’hui, une soixantaine de chais s’étagent sur la rive escarpée.

    * Marché du Bolhão (Mercado do Bolhão) :
    Construit en 1914 pour accueillir les commerçants portugais jusqu’alors éparpillés à plusieurs endroits de la ville, le Mercado do Bolhão reste un endroit incontournable à visiter, même si l’édifice est dans un état de délabrement avancé.
    Vous trouverez beaucoup de produits frais, poisson, viande, fruits et légumes et même des fleuristes.

    * Palais de la Bourse (Palácio da Bolsa) :
    Construit en 1862 dans un style néoclassique et inspiré du style mauresque, il était destiné à être le siège de l’Association Commercial de Porto.
    Lors de votre visite il faut absolument visiter le Patio das Nações et le magnifique Salon (Salão) Árabe.

    Pays Basque - 2 Jours
    dès 249 
    Pays Basque - 2 Jours

    * Les plages et les côtes :
    De Biarritz à Getxo, les quelques 150 km du littoral basque se caractérisent par une succession de falaises entrecoupées de criques et de baies.
    Plages de sable fin (comme ici, dans les environs d'Elantxobe, en Biscaye), spots de surf, restaurants de fruits de mer : tous les ingrédients sont réunis pour profiter des plaisirs de l'océan!

    * San Sebastian :
    La belle Basque a tout pour séduire : le paseo de la Concha, superbe promenade s'étirant entre l'hôtel de ville et le palais de Miramar, deux sublimes plages au cœur de la ville, des quartiers anciens de caractère, une concentration de bars à pintxos.

    * Pintxos :
    Nom basque donné aux assortiments de petites entrées variées servies à l'apéritif. 

    * Bilbao :
    Vous y verrez de prestigieuses créations architecturales comme le Guggenheim, mais c'est en flânant dans les quartiers aussi différents que le Casco Viejo ou l'Ensanche, que l'histoire de la ville se lit sur les façades.

    * Biarritz :
    Station balnéaire la plus en vue de la Côte Basque, Biarritz l'élégante a réussi l'amalgame entre passé aristocratique et culture surf.
    Hors saison, une balade sur le front de mer prend immanquablement des accents romantiques.

    * Bayonne :
    Les curieux viennent se promener dans ses quartiers anciens et visiter sa cathédrale tandis que les gourmands s'y arrêtent pour le chocolat et le jambon, ses deux spécialités. 
    Mais pour beaucoup, Bayonne est indissociable de ses fêtes.

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire