Un nouveau Conseiller Voyage

Dernière modification le 20-06-2018
Un nouveau Conseiller Voyage

Avec plus de 120 destinations au catalogue, nous vous offrons un large choix en fonction de vos envies et de votre budget.
Puy du Fou, Barcelone, Bordeaux ou encore la Thaïlande, vous trouverez des idées à votre goût.

Lors de votre projet, vous disposerez d'un Conseiller Voyages dédié pour mettre en œuvre votre séjour de groupe et pour vous accompagner au mieux durant celui-ci pour une plus grande sérénité.

Pour mener à bien nos missions, un nouveau Conseiller Voyage, l'aventurier Maxime, a intégré notre équipe. 
Globetrotteur dans l'âme ayant visité 24 pays, adepte de la survie, ayant parcouru l'Australie, l'Amérique et l'Afrique australe, il aura le plaisir de s'occuper de tous les projets concernant les régions Franche-Comté, Rhône-Alpes et PACA.

Nos idées de voyages

previous
Pologne - Cracovie - 4 Jours
dès 249 
Pologne - Cracovie - 4 Jours

* La Vielle Ville Stare Miasto :
Miraculeusement épargnée par la 2ème Guerre Mondiale, la vielle ville de Cracovie a au fil du temps fait l'objet de programmes de restauration réussis qui ont permis son classement à l'Unesco dès 1978.
Aujourd'hui, Cracovie a atteint la plénitude de sa beauté. Églises, palais et musées ont retrouvé leur splendeur d'autrefois et dans ce décor flamboyant riche de 750 ans d'histoire, le piéton est roi.
Il partage le pavé avec des calèches tirés par des chevaux aux parures outrancières mais qui incontestablement complètent ce tableau féerique d'une ville en état de grâce.

* La Grande Place du Marché Le Rynek :
A Cracovie tous les chemins mènent au Rynek.
Impossible d'y échapper.
Cette place immense, gigantesque, considérée comme une des plus grandes places d'Europe (après la place St Pierre de Rome) constitue le centre névralgique de la ville.
Vous connaissez beaucoup de places dans le monde pouvant accueillir 3 églises monumentales, un hôtel de ville et un marché couvert ?
Moi je n'ai jamais vu d'équivalent.
L'intérêt du lieu réside dans ce gigantisme mais aussi dans la beauté et l'harmonie des édifices qu'on peut rencontrer. Parmi eux, la Halle aux Draps, immense galerie marchande de style néo-gothique où l'on trouve des étals d'artisanats supposément traditionnels et polonais mais le plus souvent usinés et made in China.

* Le Chateau de Wawel :
Au sommet de la petite colline de Wawel se dresse un ensemble architectural composé d'un château, d'une incroyable cathédrale aux multiples styles (gothique – renaissance – romain) et d'autres édifices de moindre importance.
Faire l'impasse sur ce site signifie passer à côté d'un haut-lieu du pouvoir religieux et royal de la Pologne.
Le symbole est d'autant plus fort que la cathédrale abrite un vaste panthéon national où sont inhumés les noms illustres de la nation polonaises, rois de Pologne, héros nationaux, grands artistes et écrivains.

* Le Quartier Juifs Kazimierz :
Kazimierv, l'ancien quartier juif vibre aujourd'hui de sa jeunesse et d'un renouveau qui apporte fraîcheur et ambiance branchée.
Friperies, graffitis, galeries d'art, bars et restaurants sont aujourd'hui légion et renouvellent l'identité de ce quartier autrefois théâtre d'évènements tragiques.
Ce passé n'est pas pour autant balayé, fort heureusement.
Synagogues et cimetières juifs font partie intégrante du quartier et sont pour la plupart ouverts à la visite.
Entrée libre mais kippa de rigueur pour les hommes.
Elles sont en "libre-service" à l'entrée du cimetière.
Ne manquez pas d'arpenter les allées de ce cimetière ô combien romantique avec ses stèles laissées à l'abandon et envahies par la végétation.

* La Ceinture Verte, Le PLanty :
A l'emplacement des anciennes fortifications qui autrefois protégeaient la ville, sont aujourd'hui installés des jardins qui forment une ceinture verte très appréciable entre la vieille ville et les faubourgs.
Observez le mobilier urbain datant du XIXème siècle : lampadaires, bordures, bancs, tout est d'époque et crée un ensemble très homogène.

* Cracovie By Night :
Cracovie compte beaucoup, beaucoup d'étudiants et c'est bien sûr le soir que l'ont peut le mieux apprécier cette vie étudiante.
Restaurants, bars et places s'animent d'une foule joyeuse que je vous enjoins de rejoindre si vous aussi souhaitez profiter de cette belle vitalité.
C'est Kazimierz  qui concentre l'essentiel de la vie nocturne avec son lot de restaurants et de bars.
La vielle ville s'anime aussi le soir mais on y retrouve plus de touristes que de polonais.
Tout dépendra donc de ce que vous recherchez : pour le folklore direction la vieille ville et pour une ambiance plus locale préférez Kazimierz.

Espagne - Iles Canaries - Fuerteventura - 8 jours
dès 699 
Espagne - Iles Canaries - Fuerteventura - 8 jours

* CORRALEJO ET LE PARC NATUREL :
Dominé par le volcan éventré Bayuyo d'une altitude de 271 mètres, Corralejo est la deuxième ville de l'île et est à l'origine un petit port de pêche.
Aujourd'hui, c'est un haut-lieu touristique de Fuerteventura, où s'étendent sur son flanc les célèbres dunes du Parc Naturel de Corralejo (El Parque Natural de Corralejo) ainsi que l'île de Los Lobos.
Ce site offre un paysage aride paradisiaque constitué de l'érosion de coquillages de mollusques et d'autres organismes marins : un petit Sahara où s'entremêlent grands espaces et tranquillité.
Les dunes sont bordées par de sublimes plages de sable fin et blanc, terrain de prédilection des amateurs de planche à voile, de surf, de kitesurf et aussi des nudistes.
S'y balader à pied le long des dix kilomètres de plages et de dune est un des immanquables pour visiter Fuerteventura.

* L'ILE DE LOS LOBOS :
Votre billet d'avion en poche, vous vous demandez sûrement que faire à Fuerteventura.
On vous répond qu'il faut absolument aller visiter l'île de Los Lobos, au Nord de Corralejo. Vous y trouverez un véritable petit paradis sur terre : des plages paradisiaques, un paysage volcanique charmant et des eaux cristallines. On y accède en bateau, au départ du pittoresque port de Corralejo pour une courte traversée offrant de belles vues sur Fuerteventura, Los Lobos et Lanzarote.
Ce petit îlot désertique abrite une faune et une flore très variées avec beaucoup d'oiseaux à observer. Profitez de belles balades dans les anciennes salines (Las Lagunitas), dans le seul village de l'île, El Puertito : des paysages uniques, lunaires et désertiques, comme on en trouve peu à seulement 3 heures d'avion de l'Europe.

* EL COTILLO :
On continue sur le Nord de l'île en passant sur la côte occidentale : on ne peut visiter Fuerteventura sans passer par l'ancien village de pêcheurs d'El Cotillo.
Ce village est bordé par l'une des plus belles plages de l'île, avec du sable doré, où l'on peut se baigner en toute tranquillité dans les eaux cristallines.
Il y a souvent beaucoup de vent mais le courant est faible. Dans les environs, de nombreuses piscines et lagunes naturelles parsèment le littoral, comme souvent aux Canaries.
Au Nord du village, la Playa Marfolín prend des airs de plage tropicale d'Asie du Sud-Est : un "spot" idéal où bronzer en plein mois de novembre !
Au Sud, la Playa del Castillo du nom du château del Tostón qui autrefois protégeait l'île des attaques corsaires  est un repaire pour les surfeurs qui viennent profiter des vagues de l'océan.
Le vieux port et les nombreux restaurants du village achèveront de vous séduire.

* LA OLIVA :
En prenant la route vers le centre de l'île, faites une halte à La Oliva en passant par le parc Malpaís de la arena, un monument naturel formé par le volcan et ses laves, renfermant un paradis faunesque époustouflant.
La Oliva est un petit village paisible juché au milieu du désert où il ne faut pas manquer de visiter la casa de los coroneles, la maison des colonels.
Profitez-en pour visiter les centres culturels et musées du village – Cultural Raíz del Pueblo, Centro de Arte "Casa Mane" ou le Museo del grano "La Cilla".

* PUERTO DEL ROSARIO :
Capitale de Fuerteventura, Puerto del Rosario est l'une des portes d'entrée de l'île car la commune est située à quelques encablures au Nord de l'aéroport.
C'est une petite ville de moins de 30 000 habitants, mouillée par les eaux turquoise et cristallines de l'océan Atlantique et construites avec de nombreuses maisons blanches qui font son charme pittoresque.
La ville comprend par ailleurs de nombreux hôtels et des centres commerciaux en grande quantité : un point d'ancrage confortable pour commencer ses vacances et visiter Fuerteventura.

* BETANCURIA ET SON PARC :
Situé sur la côte Ouest de l’île, la ville de Betancuria et le Parque rural éponyme sont des immanquables pour quiconque se demande que faire à Fuerteventura.
L’église de Betancuria  la iglesia Santa Maria de Betancuria, du nom de Jean de Béthencourt, un Normand qui colonisa l'île en 1404, le musée archéologique et la casa Museo de Betancuria figurent parmi les monuments du patrimoine à visiter dans ce village.
Là encore, vous croiserez dans vos balades palmiers, figuiers de barbarie, montagnes et paysages désertiques.

* JANDIA ET SON PARC NATUREL :
En allant visiter Fuerteventura dans sa partie méridionale, vous trouverez le parc naturel de Jandía, une péninsule entourée de nombreuses plages de sable blanc en enfilade. Mais avant, ne manquez pas de passer à Pájara, un petit village haut en couleurs, riche en fleurs hibiscus, bougainvilliers et lauriers-roses où l'architecture prend des airs d'art aztèque.
Plus au Sud, profitez-en pour vous prélasser sur la Playa Barca, une plage paradisiaque où l'eau, transparente, rappelle les lagons bleu-verts de Thaïlande.
Dans cette zone, admirez le paysage accidenté de l'île de la Pared à Cofete, dédiez une demi-journée pour l'Oasis Park Fuerteventura, puis terminez votre visite par le village de Morro Jable ainsi que la pointe Sud et le phare, el faro de punta Jandía : on s'y sentira presque seul au monde !

Normandie - 2 Jours
dès 249 
Normandie - 2 Jours

* Caen :
Le Mémorial de Caen, l'abbaye aux Hommes et l'abbaye aux Dames

* Étretat :
Romantique théâtre ouvert sur la Manche, Étretat a inspiré les plus illustres artistes.
Quelques instants sur place suffisent à comprendre pourquoi...
La forme singulière de ses falaises, que ce soit la Manneporte, la Courtine ou l'Aiguille, invitent à l'imagination.

* Granville :
Dans la baie du Mont Saint-Michel, Granville "la cité corsaire", s'est reconvertie en station balnéaire.
A Granville, également appelée la "Monaco du Nord", il règne comme un air de vacances toute l'année !
Les rues piétonnes, la haute-ville, le port de pêche, le plat-gousset, la maison Dior, le marché couvert, sans oublier son trésor... Chausey.

* Plages du Débarquement :
Le débarquement du 6 juin 1944 sur les plages de Normandie fut la plus grande opération amphibie et aéroportée de tous les temps.
Aujourd’hui encore, des millions de visiteurs viennent se recueillir sur les Plages du débarquement et ainsi rendre hommage aux soldats qui ont libéré la France.

* Honfleur : 
Un joyau ! Un haut-lieu du tourisme en Normandie.
Vous serez charmé à votre tour par la cité des peintres avec ses ruelles pittoresques et son Vieux-Bassin bordé de restaurants.

* Deauville  :
Deauville est une référence internationale, rendez-vous des étoiles du grand écran et des turfistes inconditionnels.
Ses planches, ses parasols multicolores, ses hôtels de standing et son casino participent à la légende.

Marseille - 2 Jours
dès 149 
Marseille - 2 Jours

* Le Vieux Marseille :
600 ans avant Jésus-Christ, Massalia voyait le jour en lieu et place de l’actuel Panier.
Si les grecs ont choisi ce lieu, c’est pour sa position privilégiée en hauteur et proche de la mer.
Encore aujourd’hui, le Panier est un musée à ciel ouvert. Ses ruelles étroites, ses lieux culturels, ses artisans, créateurs et restaurateurs… les 3 collines du Panier n’ont de cesse de nous surprendre.

* Le Vieux-Port :
Marseille et son port, c’est vingt-six siècles d’histoire commune, car si l’on en croit la légende, la ville est née ici, sur les rivages de cette calanque marécageuse.
Port idéal qui protège de la mer et des ennemis, la calanque du Lacydon est adoptée par les colons grecs qui y crée Massalia.
Le site choisi depuis la mer reflète bien les préoccupations et de la logique de ces marins.
La légende (qui fait toujours débat) nous indique que Protis venu de Phocée en Grèce fonda la cité vers 600 avant JC. Aristote dans sa "constitution de Marseille" nous conte cet épisode. 

* Notre Dame de la Garde :
Figure emblématique de la Ville, elle veille sur les marins, les pêcheurs et tous les Marseillais.
Lors de votre séjour dans la cité phocéenne, allez rendre visite à la "Bonne mère"  comme on la surnomme à Marseille, et admirez du haut de la colline, le panorama qui s’offre à vous.

* Le Parc Borély :
Une des sept merveilles de Marseille pour les uns, le meilleur allié du week end pour les autres.
Chacun s’approprie le parc le plus fréquenté de Marseille à sa sauce. Côté sportif, avec ses immenses étendues vertes où de nombreux minots ont tapé leur premier ballon.
Côté nature avec ses canaux où barbotent les canards et les cygnes, à peine dérangés par les visiteurs.
Côté cœur aussi, le Parc Borély reste le rendez-vous des amoureux en quête d’intimité. Ce jardin est formidablement ancré dans l’inconscient collectif marseillais.

* Croisière dans les Calanques :
Les plus belles calanques de Marseille se trouvent au Sud de la ville, derrière le massif de Marseilleveyre et le massif du Puget.
Avec l'archipel de Riou situé juste en face, elles sont le coeur du Parc national des calanques.

* Ce que l’on peut faire :
- Circuits petits trains (trois itinéraires différents)
- Musée d’Histoire et son Port Antique
- Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.
- Promenade de la Corniche
- Croisière dans les calanques entre Cassis et Marseille
- Visite du Palais des Arts
- Les forts du Vieux Port
- Port de Cassis
- Visite guidée panoramique

* Dans la région :
- Aix en Provence
 : La Vieille Ville, Cours Mirabeau, Quartier Mazarin, Villeneuve...
- Aubagne : Aqueduc de la Candole, Pennelus…
- Nice : La Promenade des Anglais, Le Vieux Nice, Le Musée Matisse, L’Opéra de Nice...
- Cannes : Visite du Palais, Visite de la ville, Musée de la Castre, Visite Île des Lérins, La Croisette, Le Suquet, Le festival de Cannes... 

Cap d'Agde - 5 Jours
dès 499 
Cap d'Agde - 5 Jours

* Se promener sur la plage de la Grande Conque :
Les amoureux des balades vont être rapidement conquis par la vue spectaculaire sur le haut de la Grande Conque.
Sable noir, eau translucide et falaise atypique née des coulées de lave de l’ancien volcan du Mont-Saint-Loup, cette plage est l’un des spots à ne pas manquer lors de votre visite au Cap d’Agde.

* Découvrir le musée de l’Ephèbe :
Au cœur d’un écrin de verdure, le musée de l’Ephèbe présente les riches Agathois au fil des époques ainsi qu’une belle collection d’archéologie sous-marine.
A la suite de cinquante ans de recherches dans le fleuve Hérault, l’étang de Thau, mais aussi en Méditerranée, les merveilles ne manquent pas.
Vaisselles, armements, et œuvres d’art, dont la statue de l’Alexandre d’Agde en bronze hellénistique, sont à contempler.
Ouvert à tout public, ce musée constitue une excellente sortie familiale.

* Explorer le fort Brescou :
Situé sur une île volcanique, à 2 km au large du Cap d’Agde, le fort Brescou fait partie des attractions incontournables de la ville.
Le fort, au fil des siècles, s’est enrichi historiquement. Détruit sous l’ordre de Louis XIII, puis reconstruit dans les années 1680, le fort Brescou a par la suite servi de prison d’Etat au XVIIIème siècle.
Avant 1989, le phare exigeait même la présence d’un gardien.
Aujourd’hui, des visites guidées ont lieu chaque année de juin à septembre, et à partir d’avril pour les groupes. En août, les touristes peuvent apprécier un feu d’artifice tiré sur les remparts du fort.

* Faire du vélo au pied du Mont-Saint-Loup :
Préservé de la circulation automobile, le mont Saint-Loup est l’attraction idéale pour les marcheurs et les cyclistes.
Au sommet, le panorama sur le littoral et l’arrière-pays agathois est immanquable.
A pied ou en vélo, suivez la piste ou le chemin forestier appelé "sentier d’Emilie" pour découvrir un environnement naturel, en pleine garrigue, surplombé de pinèdes, maquis de chênes verts et amandiers.
La faune sauvage y est aussi présente avec un habitat naturel qui accueille écureuils, cigales, oiseaux et papillons.

* Explorer la faune aquatique à l’aquarium du Cap d’Agde :
Lieu incontournable pour les familles, l’aquarium du Cap d’Agde regorge de merveilles aquatiques.
De nombreuses diversités et espèces y sont présentées, tout en bénéficiant d’explications pratiques et ludiques. Ouvert toute l’année, l’aquarium du Cap d’Agde est à visiter sans hésitation.

* Flâner dans le centre-ville :
En pleine saison estivale, le centre-ville regorge de boutiques et de restaurants ouverts tous les soirs.
De quoi passer un agréable moment en famille ou entre amis.
Si vous avez une voiture, n’hésitez pas à vous rendre sur l’île des loisirs, où le parc d’attraction Luna Park ainsi que des bars et des boîtes de nuit vous attendent.
Faites-vous plaisir aux marchés de la ville.
De nombreux marchés sont présents au Cap d’Agde.
Entre celui de la place des Mûriers, sur La place du Jeu de Ballon, sur La Promenade, ou encore le marché alimentaire du Vieux-Port, vous n’aurez pas de mal à trouver votre bonheur.
En été, profitez également du marché nocturne sur le front de mer, et découvrez les produits artisanaux.

* Tester le village naturiste :
Doté d’une réputation européenne, le village naturiste du Cap d’Adge attire des milliers de touristes chaque année.
Le village naturiste s’étend sur 2 km de plages de sable fin, aménagées et surveillées, où de nombreuses activités de loisirs et nautiques sont proposées.
De nombreux campings, résidences et chambres d’hôtes sont aussi disponibles pour les séjours naturistes.
A savoir que l’entrée au village naturiste est réglementée, avec des formulaires et une carte d’accès, et l’interdiction de filmer ou de photographier.

* L'étang de Thau, le plus grand étang du Languedoc :
D'une superficie voisine de 7500 hectares, la longueur maximale entre BALARUC-LE-VIEUX et LES ONGLOUS atteint plus de 19km.
On le sépare traditionnellement en deux zones : l'Etang des Eaux Blanches, près de SETE et BALARUC-LES-BAINS, et le Grand Etang, partie centrale et occidentale.
Dans le bassin de Thau, quelques fonds de 10m existent. Au large de BALARUC-LES-BAINS, un entonnoir de 100m de diamètre environ, le gouffre de la Bise (ou de la Vise) montre une profondeur de 30m.
L'étang de Thau fait partie du domaine public maritime.

* Le canal du Midi :
C'est un canal qui relie Toulouse à la mer Méditerranée depuis le XVIIème siècle.
D'abord nommé "canal royal en Languedoc", les révolutionnaires le rebaptisent en 1789 "canal du Midi".
À partir du XIXème siècle, le canal de Garonne, qui double la Garonne de Bordeaux à Toulouse, prolonge le canal du Midi pour fournir une voie navigable de l'océan Atlantique à la mer Méditerranée : l’ensemble des deux canaux est dénommé "canal des Deux-Mers".
Ouvrage d'art exceptionnel, considéré par ses contemporains comme le plus grand chantier du XVIIème siècle le canal du Midi révolutionne le transport fluvial et la circulation dans le Midi de la France de l'Ancien Régime.
Le défi, relevé par Pierre-Paul Riquet, son concepteur, fut d'acheminer l'eau de la montagne Noire jusqu'au seuil de Naurouze, le point le plus élevé du canal. 
Colbert autorise le début des travaux par un édit royal d'octobre 1666. Supervisé par Pierre-Paul Riquet, le chantier dure de 1666 à 1681, sous le règne de Louis XIV.
Le canal du Midi est l'un des plus anciens canaux d'Europe toujours en fonctionnement.
Depuis 1996, il est inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Espagne - Barcelone - 3 Jours
dès 299 
Espagne - Barcelone - 3 Jours

* La Rambla et le Barri Gòtic :
Certes, c’est l’endroit le plus touristique de la ville
Mais il n’est pas envisageable de visiter Barcelone sans parcourir les 1,2 km de ce célèbre boulevard piétonnier descendant vers la mer.
Tous vos sens seront mis en éveil par le spectacle qu’offrent les promeneurs assis aux terrasses de cafés en plein air, les kiosques à fleurs odorantes, la mosaïque (tristement négligée) de l’artiste Miró et les statues humaines pour le moins surréalistes.

* La Sagrada Família :
Plus de 80 ans après la mort de son créateur Antoni Gaudí, les travaux de ce chef-d’œuvre moderniste emblématique de Barcelone se poursuivent.
Inspiré par la nature, ce temple dont les accents gothiques peinent à tempérer une débordante extravagance s’élance vers le ciel avec majesté et espièglerie.

* Le Camp Nou : 
“Camp Nou Experience” est un musée interactif proposant une visite du stade, des vestiaires au terrain, terre sacrée pour de nombreux Catalans.

* Le Marché de la Boqueria :
Le plus grand marché de fruits et légumes d’Europe est une intarissable source de tentation.
Restaurants, chefs, cuistots amateurs, employés de bureau et touristes s’y mélangent parmi d’innombrables étals croulant sous les pyramides de fruits colorés, les poissons chatoyants, les jambons suspendus, les fromages odorants, les tonneaux d’olives et de poivrons marinés, les truffes au chocolat et autres délices sucrés.

* La Pedrera :
L’un des chefs-d’œuvre de Gaudí, La Pedrera, borde le prestigieux Passeig de Gràcia.
On y retrouve les ornements caractéristiques de l’architecte : une façade ondulante, d’imposants balcons en fer forgé et des arcs paraboliques aux allures de cavernes.
Sur le toit (où des concerts sont parfois donnés l’été) vous pourrez déambuler parmi ses cheminées s’élevant telles des sentinelles au-dessus du paysage urbain barcelonais.

* Le musée Picasso :
Abrite une collection des œuvres de jeunesse de l’artiste, probablement la plus complète au monde.
Picasso vécut à Barcelone de 15 à 23 ans, et certains éléments de la ville ont indéniablement marqué son œuvre, des fresques spectaculaires du musée national d’Art catalan aux mosaïques trencadís (pré-cubistes, de l’avis de certains) de Gaudí.
L’emplacement du musée – dans cinq bâtisses médiévales contiguës – ne fait qu’ajouter à son attrait.

* L’església de Santa Maria del Mar :
Consacrée en 1384, l’església de Santa Maria del Mar est un modèle d’architecture gothique catalane, caractérisée par de grands espaces et l’absence d’ornements observés dans les églises gothiques d’autres régions.

* Le musée national d’Art catalan :
Pour de nombreux Catalans, la Catalogne n’est pas une région d’Espagne mais un pays à part entière, doté d’une histoire propre et singulière.
Le musée national d’Art catalan, abrité dans l’imposant Palais national à Montjuïc, en fait la démonstration avec son impressionnante collection explorant les richesses de 1000 ans d’art catalan.

* La cathédrale de Barcelone :
Véritable perle de l’architecture gothique catalane, la cathédrale de Barcelone est une étape incontournable de toute visite de la Ciutat Vella (vieille ville).
Son intérieur sombre renferme une douzaine de chapelles dissimulées, une crypte étrange et un cloître singulier aux allures de jardin accueillant 13 oies (censées représenter l’âge de sainte Eulalie, patronne de Barcelone, lors de son martyre).

  • * Et aussi :
    - Le Quartier Gothique et les Rambles
    - La Sagrada Familia
    - Le Parc Guëll
    - Les soirées Flamenco
    - La Casa Mila

  • Salon de l'Agriculture - 1 Jour
    dès 39 
    Salon de l'Agriculture - 1 Jour

    * Cultures et filières végétal :
    Les végétaux sont omniprésents dans nos vies.
    De la grande culture au jardinage en passant par l’arboriculture, le Salon International de l’Agriculture reflète cette belle palette de productions. L’univers se concentre autour de l’odyssée végétale un véritable point d’attraction pédagogique et ludique qui réunit tous les principaux acteurs de la filière française et qui met en avant un large éventail de productions : fruits et légumes, démarches collectives autour du vin, semences pour le jardinage.

    * Servives et métiers de l'agriculture :
    Des cultures à l’élevage, en passant par la forêt, les enjeux de l’agriculture évoluent en permanence, les attentes et les priorités des professionnels changent : quel est le parcours pour s’installer en agriculture en 2018 ?
    Pourquoi et comment se convertir à l’agriculture biologique ?
    A quels services accéder pour se former et déployer son activité ? Comment mieux s’organiser entre producteurs, par exemple au sein de coopératives.

    * Elevages et filiéres :
    Vaches, taureaux, chevaux, ânes, chèvres, moutons ou encore chiens, le Salon International de l’Agriculture est le plus grand rassemblement français d’animaux à haute valeur génétique.
    Fleuron du Salon International de l’Agriculture, l’univers Elevages et ses filières met en avant le meilleur des filières animales présentes pour la plupart dans le cadre du prestigieux Concours Général Agricole. Une véritable immersion est proposée au sein de ces filières de l’amont à l’aval.

    * Prouduits de france :
    Faites voyager vos papilles au cœur des terroirs français et des spécialités du monde !
    Cet univers du Salon International de l’Agriculture est une invitation au voyage, une immersion dans le meilleur des agricultures du globe.
    Des produits de terroir aux goûts exotiques des îles en passant par des spécialités des 5 continents : un véritable festival de saveurs !
    Charcuteries, cidres, miel et confitures, foie gras, vanille ou encore huiles d’olive sont autant de spécialités que l’on peut trouver sur le salon.

    Montpellier - 2 Jours
    dès 149 
    Montpellier - 2 Jours

    * Le Pont du Gard :
    Le Pont du Gard est un pont-aqueduc construit par les Romains au 1er siècle de notre ère.
    Il est exceptionnel par ses dimensions puisqu’avec ses 49 mètres de hauteur, c’est le pont-aqueduc romain le plus haut du monde. Il est composé de 3 rangées d’arches superposées (6 arches au premier niveau, 11 arches au second niveau et 47 arceaux à l'origine), ce qui constitue également une réalisation rarissime pour l’époque.

    * Le Canal du Midi :
    Colbert autorise le début des travaux par un édit royal d'Octobre 1666.
    Supervisé par Pierre-Paul Riquet, le chantier dure de 1666 à 1681, sous le règne de Louis XIV. Le canal du Midi est l'un des plus anciens canaux d'Europe toujours en fonctionnement.

    * L'Arc de Triomphe :
    Dessiné par l’architecte François D’Orbay, élève de Mansart, l'Arc de Triomphe de Montpellier fut construit en 1692 à la place de l’une des portes de l’ancien rempart.
    Il est un passage obligé pour rentrer dans Montpellier depuis le parc du Peyrou. 
    Découvrez les médaillons, les bas-relief et l’attique (le sommet) teints en ocre et jaune, ainsi qu’un blason royal qui a retrouvé sa couleur bleu de France...
    Et en exclusivité, partez en visite guidée avec l’Office de Tourisme et offrez-vous l’ascension de l’Arc de Triomphe (quelques 88 marches à gravir…) : vous y découvrirez un point de vue des plus saisissants de Montpellier et de ses environs.

    * La Place de la Comédie :
    La Place de la Comédie est un lieu de passage obligé quand on vient à Montpellier !
    Également appelée place de l'œuf pour sa forme ovale, elle constitue l’un des plus vastes espaces piétonniers d’Europe, dominé par l’Opéra Comédie.
    Rencontrez la fontaine des Trois Grâces, déesses emblématiques de Montpellier,
    Admirez l'architecture des bâtiments XIXème bordant la place.
    Avez-vous vu le "scaphandrier" du cinéma Gaumont ?
    La nuit, la place revêt de belles couleurs avec les éclairages.
    La place de la Comédie est le point de départ idéal pour une visite du centre historique, pour les amateurs de shopping et de vieilles pierres !

    * La Grotte de Clamouse :
    La Grotte de Clamouse, site classé par le Ministère de l’Écologie est un lieu incontournable du tourisme en Occitanie, au cœur des Gorges de l’Hérault.
    Une diversité de paysages souterrains unique en Europe ! Mondialement connue pour la richesse de ses concrétions la Clamouse constitue un voyage féérique hors du temps.

    * Le Château de Flaugerges :
    Construite à la fin du XVIIe siècle, Flaugergues est l'une de ces demeures appelées "folies" édifiées dans la campagne montpelliéraine.
    Les "Maisons dans les feuillages" : elles sont le fait d'une nouvelle aristocratie enrichie au service du roi.
    Situées au milieu du domaine rural, elles sont entourées de magnifiques jardins.
    Elles deviennent ainsi les résidences d'été des notables de Montpellier au XVIIIe siècle.

    * Et aussi :
    - Le Centre Historique
    - Le Pont du Gard
    - Le Canal du Midi
    - L'Arc de Triomphe
    - La Place de la Comédie

    Seychelles - 9 Jours
    dès 1599 
    Seychelles - 9 Jours

    * VICTORIA :
    Elle s'étend le long d'une baie au pied du Morne Seychelles, le point culminant de l'île.
    Cette petite ville de 30 000 âmes est l'unique port de l'île. En déambulant dans les rues bordées de magnifiques maisons créoles et autres édifices multicolores, vous aurez déjà un bel aperçu de la culture et de l'esprit de l'île. En effet, toutes les cultures qui sont passées par les Seychelles y ont laissé leur empreinte.
    Des traces d'Europe, d'Afrique ou d'Asie sont disséminées dans la capitale.
    Le Grand Bazar et son marché typique de Selwyn Clarke, vous permettront de goûter aux produits locaux. N'oubliez pas de passer voir la Clock Tower, la fameuse horloge située sur une petite tour dans le centre-ville.
    Non loin de là, vous pourrez acheter des souvenirs dans les boutiques créoles et galeries artisanales.

    * L'ANSE BEAU VALLON :
    Mahé dispose d'un littoral particulier.
    Il est très facile de faire le tour de l'île avec votre voiture de location puisque des routes existent tout le long de la côte. Vous pouvez ainsi vous arrêter pour contempler sa soixantaine de plages de sable fin, réparties autour de l'île. Cocotiers, lataniers et roches de granit en font un décor de rêve.
    Parmi celles-ci, la plage de Beau Vallon est à ne pas manquer.
    Située à quelques minutes de Victoria, elle présente un décor de carte postale.
    L'abondance d'activité à faire sur place a forgé sa réputation : plongée sous-marine, ski nautique, pêche... Vous pouvez aussi y choisir des excursions en bateau à fond panoramique ou en catamaran, pour découvrir les environs.

    * ROUTE DE LA FORET NOIRE :
    Idéale pour découvrir des paysages de la côte Ouest, cette route traverse le Parc National du Morne Seychellois. Bordée d'une végétation abondante et variée, elle permet d'aller de Port Glaud à Victoria, l'occasion de vous arrêter à la Tea Factory.
    Là, vous saurez tout de la culture de la feuille de thé, introduite sur l'archipel par un colon anglais en 1962.
    Lors de ce circuit, faites un nouvel arrêt, cette fois à Mission Lodge.
    Vous y découvrirez les vestiges de la Mission, qui a servi à recueillir les enfants d'esclaves noirs libérés par les britanniques en 1975.
    Le belvédère aménagé sur le site offre des vues spectaculaires sur la côte Ouest.

    * COPOLIA TRAIL :
    Abordable par tous, la randonnée de Copolia n'est longue que d'un kilomètre.
    Mais le dénivelé de 160m en fait une promenade sportive. Ce chemin permet d'atteindre l'un des plus hauts sommets de l'île.
    Il rejoint le village de Sans Souci, en traversant une dense zone de jungle équatoriale.
    A l'arrivée, une magnifique vue sur Victoria et sur les montagnes du Morne Seychellois.
    En prime, n'oubliez pas d'observer les plantes carnivores au sommet du Copolia.

    * L'ILE DE LA DIGUE :
    Elle est réputée pour ses plages, comme Anse Source d'Argent, parsemée de rochers de granite, sur la côte Ouest.
    Au Sud, la plage isolée Anse Bonnet Carré et ses eaux calmes peu profondes sont accessibles seulement à pied, tout comme Anse Cocos, située dans une baie protégée sur la côte Est.
    On peut observer la faune et la flore variées de La Digue à la réserve de la Veuve.

    * VALLEE DE MAI
    La Vallée de Mai, selon la légende serait le premier Jardin d’Eden… Elle abrite le fameux Coco de Mer plus connu sous le nom de « Coco fesse », dans son environnement naturel.
    Les sentiers de découverte dans la Vallée de Mai sont protégés par une canopée de feuilles de palme, qui protègent du soleil. Le seul bruit audible dans cet environnement est le cri du Perroquet Noir, un des oiseaux les plus rares au monde.
    Vous découvrirez aussi des chauves-souris, des pigeons bleus, des bulbuls (variété d’oiseaux) et des lézards. Les homards et les crabes peuplent les ruisseaux d’eau douce dans la Vallée de Mai. Après la marche en forêt, faites une pause-détente à Anse Lazio, réputée pour ses eaux transparentes et son sable blanc qui ressemble à de la farine. C’est le paradis sur terre !

    * TORTUES GEANTES DE L'ILE CURIEUSE :
    L’île Curieuse est un îlot de 3 kilomètres de long sur 1,5 kilomètre de large et un Parc National Marin destiné à la protection des tortues d’Aldabra en particulier.
    Curieuse abrite ainsi 300 tortues d’Aldabra. Les touristes peuvent donc découvrir les tortues géantes vivant en liberté sous la protection des gardes, en se promenant sur un sentier sur pilotis au milieu de la mangrove et des palétuviers. Les petits sont réunis dans une sorte de nurserie pour les protéger des prédateurs.

    Grèce - Rhodes - 8 Jours
    dès 599 
    Grèce - Rhodes - 8 Jours

    * La Vielle Ville de Rhodes :
    La ville de Rhodes est la capitale de l'île éponyme, fondée en 408 avant J-C. Sa vieille ville médiévale, enfermée dans l'enceinte de hauts remparts construits du temps des Chevaliers de Rhodes, est classée sur la liste des monuments du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988. Elle est considérée comme la plus grande ville fortifiée d'Europe, et la mieux conservée.
    Érigée entre 1309 et 1523, c'est une vieille cité byzantine entièrement piétonne, où vous pourrez contempler un mariage singulier de styles d'architectures historiques : influences gothiques dans la haute-ville et style ottoman en basse-ville.
    C'est l'incontournable d'un séjour pour visiter Rhodes.
    Son état de préservation est stupéfiant : voyage au cours du temps, on s'imaginerait presque au Moyen-Âge, tant les rues pavées et les tours gothiques ont conservé leur authenticité d'antan. 
    Rhodes est aussi connue pour avoir accueilli le célèbre Colosse, la sixième des Sept Merveilles du Monde Antique, construite vers 292 avant notre ère.
    Ne le cherchez pas, il n'en reste aujourd'hui aucune trace puisqu'il fut complètement détruit lors d'un séisme au 6ème siècle.
    Dans la vieille ville, déambulez dans la rue principale, du Palais du Grand Maître au Musée archéologique de Rhodes, incroyablement bien conservée. Le musée archéologique renferme la plupart des vestiges antiques majeurs excavés du sol ou de la mer des îles du Dodécanèse.
    Le bâti du musée, construit au 15ème siècle pour servir d'hospice, abrite des statues, des poteries, des urnes, des épitaphes, des autels et des sarcophages d'une inestimable valeur.
    Enfin, montez les escaliers de la tour de l'horloge pour prendre de la hauteur et admirer la ville vue d'en haut, un fabuleux panorama depuis l'Acropole et le Mont Smith. 

    * Tsambika :
    Sur la route entre Rhodes-ville et Lindos, découvrez l'un des joyaux de la côte orientale de l'île : la plage de Tsambika.
    Que faire à Rhodes en effet si l'on ne va pas se mouiller dans les eaux cristallines et chaudes de la mer Méditerranée ?
    La plage de Tsambika possède l'avantage non négligeable d'être recouverte de sable, ce qui est assez rare sur l'île de Rhodes.
    Cure de soleil, natation, activités nautiques et randonnée dans le parc Panagia Tsampika Psili Dimou Archagkelou : voilà tout ce que vous pourrez faire à Tsambika Beach. Après avoir gravi 350 marches à flanc de colline, vous tomberez nez-à-nez avec le monastère de Tsambika, une église byzantine édifiée sur un piton rocheux à 300 mètres de hauteur.
    Le site offre un point de vue majestueux sur la côte, notamment Kolymbia, la plage de Tsambika et même Lindos.
    La plage, en contrebas, est enclavée entre deux promontoires rocheux le long d'une bande de sable fin : au programme, transat et parasol pour buller paisiblement !

    * Le Village de Lindos :
    Situé à 55 kilomètres au Sud de Rhodes-ville sur la côte Est, Lindos est un immanquable si vous vous demandez que faire sur l'île de Rhodes. 
    Reconnaissable à ses maisons blanches, il est considéré comme l'unique village à avoir conservé le charme authentique grec.
    A ce titre, il est classé sur la liste des monuments historiques.
    Lindos aurait été fondée au 10ème siècle avant J-C par les Doriens : autant dire que son sous-sol, vieux de 3 000 ans, a vu bien des choses !
    Juché sur une colline, il offre une vue splendide sur la baie de Saint-Paul, au Sud du village. Chose insolite : le centre-ville est piétonnier, mais est aussi réservé aux ânes ! Attention, les tarifs peuvent être plus élevés qu'ailleurs, le village attirant les classes aisées de Rhodes, majoritairement artistes.
    Visitez l'Acropole surplombant le village, avec ses ruines antiques et imaginez la vie quotidienne au temps de la Grèce antique.
    Les fouilles archéologiques menées sur la colline attestent d'une occupation humaine au Néolithique (4ème millénaire avant notre ère).
    A Lindos, visitez les ruines du Temple d'Athéna pour ponctuer votre excursion pour visiter Rhodes.

    * Pefkos et sa plage :
    Si Lindos est la deuxième attraction des visiteurs qui viennent visiter Rhodes, un joyau de l'île de Rhodes se trouve à quelques kilomètres au Sud de Lindos : la plage de Pefkos.
    Celle-ci est nettement plus calme que les autres.
    C'est un ancien village de pêcheurs, plus reposant mais non moins prisé, justement, des touristes en quête de quiétude. 

    * Kamiros :
    Le site antique de Kamiros se trouve au Nord-Ouest de l'île de Rhodes.
    Ce site archéologique permet à son visiteur de se plonger en immersion dans l'Histoire de la Grèce antique : la cité fut fondée par les Doriens, occupée par les Perses, puis par Athènes et la Ligue de Délos, par les guerriers de Sparte. Kamiros était une cité prospère et la vie culturelle y était très développée.
    Les vestiges mettent au grand jour une construction sur trois niveaux, le plus élevé étant l'Acropole et la Stoa, au sommet d'une colline.
    Deux séismes aux 3ème et 2ème siècles av. J-C réduisirent la ville en ruines.
    Le site antique de Kamiros ou Camiros est un des immanquables à voir en allant visiter Rhodes.

    Jordanie - 9 Jours
    dès 1895 
    Jordanie - 9 Jours

    - Amman : Capitale de la Jordanie, Amman tient son nom des Ammonites, peuple descendant d’Abraham.

  • Construite sur sept collines, la ville est moderne, son centre historique (Downtown) est le quartier le plus animé.

  • La citadelle, acropole romaine aujourd’hui disparue, sur la plus vaste colline d’Amman, offre le point de vue le plus intéressant sur la ville.


  • - Aqaba : Aqaba est le seul port et l’unique station balnéaire de Jordanie.

  • La ville se développe à grande vitesse, à l’image de son front de mer de 19 km.

  • Des boutiques de style européen s’allient à la mer pour en faire une destination courue de la fin de semaine.

  • Une réserve, l’Aqaba Marine Park, protège les merveilleuses espèces de poissons et de coraux qui peuplent ses profondeurs.


  • - Dana : Dana est un ravissant village de maisons de pierre qui semblent faire corps sur leur éperon rocheux.

  • Il est situé en bordure d’une réserve naturelle exceptionnelle.

  • La région de Dana, superbe, abrite quatre écosystèmes, près de 500 variétés de plantes, 300 espèces animales et une quarantaine de sites archéologiques.


  • - Petra (Wadi Musa) : Pétra (« pierre », en grec) est l’un des plus beaux sites archéologiques du Proche-Orient, encore habité par les Bédouins.

  • Ses longs canyons, falaises et belvédères, ses grès colorés et ses vastes tombeaux nabatéens, creusés et sculptés dans la roche, en font un lieu magique et incontournable.


  • - Wadi Rum : A 2 h au sud-est de Pétra, le wadi (la vallée) Rum est fameux pour son cadre unique : de larges vallées sablonneuses variant du rouge au jaune, bordées de montagnes aux à-pics formidables présentant également une gamme de couleurs extraordinaires du noir au jaune clair avec une prédominance de rouge.

  • Un des lieux les plus magiques de la Jordanie.


  • - Jerash : Un théâtre antique, des temples, des églises et un arc de triomphe : Jerash recèle une cité antique admirablement conservée, autrefois grecque, romaine puis byzantine.

  • La légende dit que Jerash fut créée par Alexandre le Grand en personne aux alentours du IVe siècle av. J.-C., mais le site était occupé depuis le Néolithique.

  • C’est l’un des principaux sites touristiques du pays.

  •  

  • - Umm Qais : Le site archéologique d'Umm Qais se situe à une trentaine de kilomètres d'Irbid.

  • Appelée Gadara dans l'Antiquité, la cité appartenait à la Décapole gréco-romaine, dix villes commerçantes développées de part et d'autre du fleuve Jourdain.


  • - Salt : Salt est la capitale de la province de Balqa en Jordanie.

  • Elle est construite sur les flancs de trois collines dont l'une est couronnée par une forteresse du XIIIᵉ siècle.

  • Elle est proche de la vallée du Jourdain.
    - Mont Nebo : Au nord de Madaba culmine le Mont Nébo. Selon la tradition, c’est depuis ce promontoire naturel que Moïse contempla la Terre promise avant de rendre son dernier souffle.

  • Situé à 800 mètres d’altitude, le Mont Nébo est l’un des sites archéologiques et bibliques les plus visités de Jordanie.


  • - Madaba : Située à seulement 30 km d’Amman, Madaba est l’une des principales villes de Jordanie.

  • Son atmosphère chaleureuse, ses nombreuses églises, ses magnifiques mosaïques et sa situation géographique privilégiée en font un lieu de villégiature idéal pour un séjour en terres hachémites.

    - Kerak : Située non loin de la mer Morte, l’ancienne forteresse de Kérak, ou Karak, est l’un des châteaux les plus célèbres de Jordanie. Édifiée à partir de 1132, elle culmine à 900 mètres d’altitude. Les ruines sont ouvertes au public et offrent un voyage dans le temps aux passionnés de vieilles pierres.

  • Lors de votre séjour en Jordanie, une halte à Kérak vous plongera dans l’Histoire mouvementée et passionnante de l’actuel royaume hachémite.


  • - Bethanie : Le bourg de Béthanie est situé sur la rive orientale du Jourdain, au nord de la mer Morte.

  • L’endroit où le Christ a reçu le baptême est devenu un haut lieu de pèlerinage.


  • - Mer Morte : A l’ouest de la Jordanie, on ne présente plus la mer Morte et ses eaux dix fois plus salées que n’importe quelle autre mer, ou plutôt dix fois moins concentrée en eau…

  • La mer Morte est située dans une région au climat tropical et près de 1 m d’eau en disparaît tous les ans.

  • Le site est même en danger de disparition, les scientifiques prévoient sa fin pour 2050 si rien n’est fait pour le sauver. Ce qui n’empêche pas les touristes d’en profiter, même si ses plages ne sont pas idéales pour se baigner.

  • Bellewaerde - 2 Jours
    dès 159 
    Bellewaerde - 2 Jours

    * DAWSON DUEL :
    Une première européenne vous attend à Bellewaerde : le tout premier Duelling Alpine Coaster sur une pente non naturelle. Grimpez au sommet du Dawson Duel, à 25 m de hauteur, et profitez, en famille, d’une vue incroyable sur le parc.
    Une fois que vous êtes au sommet, le duel peut commencer ! Prêts pour une course inouïe ?

    * HURACAN :
    Il y a longtemps, les Mayas ont enfermé Huracan, le dieu du vent, de la tempête et du feu, dans un temple caché.
    Venez exceptionnellement le rencontrer.
    Le serpent à deux têtes vous embarque sur une incroyable montagne russe pour échapper aux forces d'Huracan.

    * BENGAL RAPID RIVER :
    Dévalez ensemble cette rivière sauvage de montagne !
    Sportives et sportifs, voici l'occasion de défier en famille les courants sauvages de ce fameux torrent.
    Affrontez les rapides et les remous, alors que votre embarcation rebondit sur les berges, puis reprenez enfin votre souffle en longeant les rives couvertes de plantes exotiques.
    Secoués ?
    Vous ne croyez pas si bien dire !

    * BOMMERANG :
    D’abord en avant, et après... En arrière!
    Embarqués dans sa double boucle, vous ne saurez plus où donner de la tête dans le Boomerang, l'un des plus extraordinaire roller coaster d'Europe !
    Il culmine à 32 mètres et vous emmène à plus de 80 km/h dans des loopings avant… et arrière !

    * RIVER SPLASH :
    Dans les contrées sauvages du Far West, on dévale les rivières à bord de troncs de « séquoias géants » ; alors quand on arrive en haut d’une cascade de 12 mètres, on n’a plus qu’à bien se tenir !
    Avis aux amateurs...

    * SCREAMING EAGLE :
    Cette attraction réussit l’exploit d’associer catapulte, chute libre et benji.
    Vous serez d’abord projeté à 70 km/h jusqu'au sommet d'une tour haute de 50 mètres, dont vous tomberez ensuite en chute libre.
    Frissons assurés, même pour les plus courageux !

    * NIAGARA :
    De gros bateaux emmènent leurs passagers en haut de la plus haute chute d’eau d’Europe.
    Plus le choix : il ne reste qu’à la dévaler en retenant sa respiration ou en criant à pleins poumons, c’est comme vous voulez.
    Une descente renversante et époustouflante qui s'achève par un gigantesque "splash"!

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire