dès 2199
Voyages en groupe pour comités d'entreprise, collectivités, associations...
previous
Chili - 9 Jours
Chili - 9 Jours
Chili - 9 Jours
Chili - 9 Jours
Chili - 9 Jours
Chili - 9 Jours
Chili - 9 Jours
next

Long ruban de 4 300 kilomètres de long sur 200 kilomètres de large, le Chili est une terre de contrastes et de paysages variés. 

Magnifique et lointain, le Chili possède la forme de pays la plus extravagante au monde.
Imaginez une bande de terre étroite et longue de 4 300 km...
Du Nord au Sud, soit la distance de Paris à Téhéran, que d’extrêmes et de diversité dans ces paysages !
Le Chili ne connaît-il pas des records de sécheresse et d’humidité ?
Étrange et fascinant pays adossé à la cordillère des Andes, son rempart de feu et de neige, voilà un superbe balcon naturel qui domine l’immense Océan Pacifique, d’où l’impression en arrivant à Santiago de tourner le dos au monde, d’être arrivé au bout du chemin...
Du désert d’Atacama, au Nord du Chili, jusqu’à la barrière des Andes, en passant par les vignobles de la plaine centrale au climat méditerranéen, que de kilomètres vous attendent. De Santiago à Puerto Montt, de l’île de Chiloë à Punta Arenas, le grand Sud austral se faufile vers l’extrémité du continent avec des airs d’Alaska latino-américain.
Le Chili a une géographie folle, mais cette démesure reste humaine malgré tout, à condition de savoir où et quand y aller.
Quand on crève de chaud dans le Nord, il peut geler dans le Sud.
N’oublions pas enfin l’île de Pâques, petit point perdu dans le Pacifique.
À 4h d’avion de Santiago, c’est l’île habitée la plus isolée du monde, où d’étranges et fabuleux colosses de pierre regardent le ciel étoilé sans jamais révéler vraiment leur mystère...

PROGRAMME PROPOSÉ

Départ la veille en soirée de votre région

Arrivée à l’aéroport international de Santiago et accueil par votre guide francophone

Départ pour la visite à pied du centre historique de Santiago, entouré par des quartiers très modernes. Dans le quartier colonial, visite de la Casa de La Moneda, siège du gouvernement et continuation vers la Plaza de Armas pour découvrir l’architecture coloniale et républicaine des monuments telle que la Cathédral (XIXe siècle).

Départ ensuite vers le quartier Lastarria pour y découvrir l’Eglise de Veracruz et la mansion de la Plaza Mulato Gil de Castro. Quartier historique, typique, bohème et culturel, Lastarria s’est développé tout en préservant son identité.

Installation à l’hôtel

Dîner libre

Nuit à l'hôtel

Petit déjeuner à l’hôtel

Transfert à l’aéroport. Vol à destination de Calama. Accueil par votre guide et départ vers San Pedro d’Atacama (1h30 de route)

San Pedro d’Atacama, village-oasis au milieu du désert est principalement habitée par des ethnies indigènes qui se dédient à l’agriculture. Sur l’ancienne place, son église datant de 1774 est un bel exemple de l’architecture locale : charpente en bois de cactus, murs en torchis et poutres en algarrobo.

Déjeuner avec des spécialités culinaires d’Atacama

Installation à l’hôtel

Dîner libre

Nuit à l'hôtel

Petit déjeuner à l’hôtel

Visite du Musée de la météorite. Le musée possède environ 3000 météorites. La visite est ludique grâce à de nombreuses animations et mini-film.

Il constitue aujourd’hui une excellente route archéologique et vous apprécierez la vue sur l’oasis et le système d’irrigation de San Pedro, les vallées aux alentours, les volcans et les collines au loin

Déjeuner dans un des restaurants les plus traditionnels du village dont la spécialité est la viande

Dans l'après-midi, départ vers la Cordillera de la Sal au paysage inouï et découverte des mystérieuses formes dues à l'érosion du temps. Visite de la Vallée de la Lune, classée sanctuaire de la nature. On peut escalader la Duna Mayor et admirer le paysage lunaire et la cordillère. Les roches naturellement sculptées on des formes de monstres préhistoriques ou des sculptures de femmes, comme las Tres Marias. Découverte ensuite de la Vallée de la Mort pour admirer le paysage incroyable d’une gorge dont les roches rouges s’enflamment au coucher du soleil. Toute forme de vie y est impossible.

Dîner libre

Nuit à l'hôtel

Petit déjeuner à l’hôtel

Matinée libre pour flâner dans le village de San Pedro

Déjeuner dans un restaurant traditionnel

Départ pour Toconao, village typique du désert. Découverte de son église et du clocher San Lucas datant du XVIIIe siècle, construit en pierre volcanique. L’artisanat et la production de fruits sont les spécialités de ce village situé près du Volcan Lascar.

Visite ensuite du Salar d’Atacama pour admirer le spectacle de cette immense lagune de sel habitée par des oiseaux andins et les flamants.

Retour à San Pedro de Atacama

Dîner libre

Nuit à l'hôtel

Départ avant l’aube vers les Geysers del Tatio. Situé à 4200m d’altitude c’est le plus haut champ géothermique du monde. Observation de l’impressionnante activité de fumées de vapeur produites par les hautes températures des eaux émergeant de ses cratères (jusqu’à 85°C). Il y a également des piscines thermales dans lesquelles vous pourrez vous baigner.

Petit déjeuner sur place. Avec un café on peut se promener par les espaces libres des Geysers.

Passage par le village typique de Machuca, village dont les habitants se consacrent principalement à l’agriculture, aux pâturages et à la production de fromage.

Déjeuner dans un restaurant traditionnel. Au menu: cuisine typique chilienne.

Transfert à l'aéroport de Calama pour prendre le vol à destination de Santiago

Transfert et installation à l’hôtel

Dîner libre

Nuit à l'hôtel

Petit déjeuner à l’hôtel

Départ pour Valparaíso pour visiter la ville et son port historiques datant de 1536 et classés dans le patrimoine de l’Unesco. Promenade dans les ruelles bordées de maisons multicolores qui serpentent collines et monts avec vue panoramique sur le Pacifique.

Déjeuner dans un restaurant spécialisé en poissons et fruits de mer

Continuation pour la visite panoramique de Vina del Mar, cité balnéaire toute proche de Valparaiso

Dîner libre

Nuit à l'hôtel

Petit déjeuner à l’hôtel

Visite du vignoble Pérez Cruz. Située à Huelquén, cette cave possède une architecture fonctionnelle en forme de deux demi- barriques divisées en trois zones pour les trois processus de fermentation, garde et mise en bouteille. Dégustation de vin rouge.

Retour à l’hôtel

Déjeuner libre

L’après-midi, initiation à la Cueca, danse nationale du Chili. C’est une danse de séduction qui représente la conquête amoureuse d’une femme appelée «China» par son prétendant, le «Huaso». Le couple danse face à face avec un foulard blanc à la main, sans jamais se toucher.

Dîner dans un petit bistrot chilien traditionnel. Vous y vivrez l’ambiance festive du Chili.

Nuit à l'hôtel

Petit déjeuner à l’hôtel

Transfert à l'aéroport

Vol retour à destination de France

Arrivée dans votre région le lendemain

 

LES INCONTOURNABLES

* Region d'Arica et Putre :
Ici débute notre voyage.
Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique.
Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique.
Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers.
Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.
Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m !
De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif…
Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

* San Pedro de Atacama :
Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude.
Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe.
En vous baladant dans les rues de la ville, ne manquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil.
Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes.
La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres.
Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes.

* Capiapo :
En descendant progressivement vers le Sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça !
On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa.
Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique.
On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

* Santiago et Valparaiso :
Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. 
Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments...
Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes !
La chaîne des Andes est là, au-dessus de nos têtes, imposante et fière.
En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.
Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre.
La 2ème ville du pays en nombre d’habitants a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique.
On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville.
Il y a toujours quelques choses à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

* Torres Del Paine :
Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. 
L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km.
On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.
Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple balade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace.
Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants !
Après ces randonnées sportives, direction plein Sud vers Punta Arenas.
De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde...

* Ile de Pâques :
Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques.
Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture.
Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants.
Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

* Antarctique :
Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le... Chili.
Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace !
On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour...
Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du Sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.
Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines.
Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique.
Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées.
C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires).

Situation géographique

Transports possibles :

AUTOCAR : Nous disposons de nombreux partenaires transport sur toute la France, nous pouvons assurer votre acheminement jusqu'à destination.

demande de devis, voyage en groupe

* Obligatoire