Le Puy du Fou en train

Le Puy du Fou en train

Vous êtes responsable d’un comité d’entreprise, d’une association, d’un établissement scolaire ? Une excursion au Puy du Fou en train est la meilleure manière de passer une journée inoubliable au cœur de la Vendée médiévale ! Mystères de l’Ouest vous propose une formule sur mesure de visite du Puy du Fou au départ de Poitiers ou de nombreuses autres villes.

Partir au Puy du Fou en train

Le parc de loisirs du Puy du Fou s’impose comme l’une des plus belles attractions du Grand Ouest pour les groupes à la recherche d’un dépaysement total. Si vous souhaitez organiser une visite de ce site réputé pour votre entreprise ou votre association, mais que vous redoutez les longues heures en bus, la solution consiste à découvrir le Puy du Fou en train. Le voyagiste Mystères de l’Ouest est en mesure de planifier votre excursion et votre trajet ferroviaire au départ de nombreuses villes comme Poitiers, Limoges, Châtellerault ou Angoulême.

Le Puy du Fou en train pas cher

Un voyage Puy du Fou en train constitue une expérience insolite et qui sort de l’ordinaire pour un groupe de collègues de travail, une classe d’école primaire ou encore un club de seniors. Pour réserver vos places Puy du Fou en train, rien de plus simple : contactez dès à présent Mystères de l’Ouest pour nous exposer en détail le projet de vos rêves, et nous mettrons tout en œuvre pour nous conformer à votre cahier des charges et vous fournir un devis clé en main sous 48 heures !

Nos idées de voyages

previous
Zoo de la Flèche - 1 Jour
dès 59 
Zoo de la Flèche - 1 Jour

* Les Rhinocéros Indiens :
Au cœur d’une plaine arborée de 2 hectares, découvrez la majesté des rhinocéros indiens, espèce emblématique de cette nouveauté 2017.
Ce rhinocéros unicorne, présent en Asie, fait partie des plus grands herbivores terrestres du monde.

*  La volière des Perroquets Arc-en-Ciel :
Nouveauté 2017 : le nouvel espace dédié la faune asiatique accueille une immense volière dans laquelle le visiteur peut entrer, et nourrir les loris arc-en-ciel.

* Les Siamangs :
Membre des singes anthropoïdes (nos plus proches cousins), le siamang est le plus grand des gibbons.
Très menacé dans son milieu naturel, 50% de sa population a disparu ces 40 dernières années, principalement à cause de l’activité humaine et de la culture de palmiers à huile.

* L'ocelot :
Ce magnifique petit félin était jadis pourchassé pour sa fourrure, considérée comme l’une des plus belles au monde.
Entre les années 1960 et 1970, plus de 200 000 peaux se vendaient par an, alimentant alors un commerce florissant. Aujourd’hui, bien que strictement protégé dans la majeure partie de son aire de répartition, c’est la destruction de son habitat qui le menace d’extinction dans certaines régions.

* Le jaguarondi :
Surnommé chat-loutre du fait de son allure fuselée de mustélidé, le jaguarondi est un petit chat sauvage d’Amérique du sud.
Peu farouche et facilement apprivoisable, il était utilisé comme chat domestique par les populations précolombiennes.
A l’instar du lion, le jaguarondi serait l’une des seules espèces sociales de félins.

Futuroscope - 2 Jours
dès 119 
Futuroscope - 2 Jours

* Les Lapins Crétins (La machine à voyager dans le temps) :
Les Lapins Crétins ont décidé de vous faire voyager dans le temps, vous entraînant dans un voyage déjanté au cœur des moments forts de l’Histoire, dans un humour loufoque !
Et tout cela, en 3D.

* Arthur, l’Aventure 4D
Rétrécissez, devenez Minimoy et n'attendez pas dix lunes
Rejoignez Arthur et, à dos de coccivolante, vivez une course ébouriffante dans le monde féerique des Minimoys.
Un maximum de sensations grâce à une combinaison de technologies inédites.

* Danse avec les Robots
Remixée par le célèbre DJ Martin Solveig
Dans une ambiance clubbing et survoltée, découvrez l’une des attractions phares du parc (enfants bienvenus à partir d’1,20m).

* La Vienne Dynamique :
Participez à un rallye immersif dans la Vienne
Sièges animés, effets de vitesse, eau, vent…Cette attraction vous propose un voyage touristique décapant et plein d'humour en compagnie du Guerliguet, un personnage curieux et attachant.

* Nouveau dès avril 2018 :
* Sébastien Loeb Racing Xperience :
 
Embarquez dans la voiture du célèbre pilote, 9 fois Champion du Monde des Rallyes, installez-vous dans un siège baquet dynamique et  expérimentez la conduite sportive grâce à votre casque de réalité virtuelle !
Serez-vous un co-pilote à la hauteur ?

La Forge aux Etoiles :
A la nuit tombée, vivez une soirée magique avec l’aquaféerie imaginée par le Cirque du Soleil (tous les soirs, spectacle inclus dans le prix du billet).

Costa Rica - 9 Jours
dès 1349 
Costa Rica - 9 Jours

* San Jose :
C’est sûrement ici que votre voyage débutera,
nous parlons de l’aéroport international Juan Santamaría, code SJO.
Il est situé à 17Km à l’Ouest de San José, la capitale du Costa Rica.
Maintenant, une fois la douane passée, nos options sont les suivantes.
Si vous devez vous rendre à San José, parce que votre hôtel s’y trouve, vous pouvez prendre le bus municipal, ce n’est pas dispendieux du tout, par contre avec des valises et le fais que vous devrez prendre un taxi de toute façon une fois rendu au terminus Coca Cola... c’est à bien y penser.

* Le Parc de Tortuguero :
Il se trouve sur la côte Caraïbes du Costa Rica à 158km au Nord-Est de San Jose.
Première chose à retenir, il n’y a pas de route qui le relie au reste du pays, donc il y a l’avion et la combinaison de l’autobus jusqu’à Limon et ensuite le bateau jusqu’au Parc. Vous vouliez vivre l’aventure avec un grand A, vous allez être servi.
Le parc est parcouru par les Canales de Tortuguero, ces derniers ont été construits en 1974 pour permettre de relier Limon aux villages côtiers, le but étant d’utiliser des embarcations plus solides et volumineuses que les pirogues.

* La région de Monteverde :
Située dans le Nord du Costa Rica, elle se compose de grandes étendus forestières, couvrant de luxuriantes montagnes dont l’altitude varie de 800 à 1800 mètres.
Donc pas étonnant qu’elle porte le nom de Forêt de nuages de Monteverde.
Cette étendue de forêt vierge d’une superficie de 105 km², doit en grande partie son état de conservation à des Quakers.

* Le parc National Manuel Antonio : 
Il est situé sur la côte Ouest du Costa Rica à 165Km de San José. C’est le plus petit, mais aussi le parc le plus visité du Costa Rica et malgré cela, tous ceux qui y ont été sont unanime pour dire que l’endroit est fantastique.
Vous avez des plages comme on les voit au cinéma. Des capucins (les singes, pas les moines) passent à toute allure sur la plage.
Vous verrez des pélicans plonger dans des eaux cristallines pour attraper du poisson.
Pour des raisons de conservation la direction du parc a décidé de réduire le nombre de visiteurs à 600/jour en semaine et 800/jour les week-ends.
Dans le parc vous trouverez des singes hurleurs, singes écureuils, les singes tití et des paresseux qui vous regarderont passer, accrochés ou couchés sur une branche. Lorsque vous serez sur la plage et peut-être même du balcon de votre chambre d’hôtel vous pourriez observer les dauphins à gros nez, les dauphins tachetés et les baleines à bosses.

* Le volcan POAS :
Le Parc National Poás est l’un des parcs les plus visités du Costa Rica, ceci est dû principalement au fait que le volcan Poás offre un spectacle splendide et qu’il est situé à 37 km au Nord-Ouest de San José.
Qu’est ce qui le rend intéressant ? C’est en autre qu’il atteint 2 708 m d'altitude et il est encore très actif.
L’autre élément est que Costa Rica étant petit il est possible par temps clair d’apercevoir à partir du belvédère, la mer des Antilles, ainsi que l'océan Pacifique et le volcan Arenal.
Il y a des visites guidées qui vous mènent jusqu’au sommet du volcan.
C’est à cet endroit que vous découvrirez trois cratères alignés Nord-Sud, dont deux possèdent des lacs.
Dans le parc vous aurez accès à trois sentiers intéressants à parcourir.
Si vous empruntez le sentier Lagune Botos, votre ballade vous prendra environ 30 minutes, vous parcourez une boucle parsemée de nuages, entouré d’arbres couverts de lichens et de mousses.
Le clou de la promenade est une superbe vu du Laguna Botos, un lac d’eau froide, mais très acide.

* Le Guanascate :
Cette province du Costa Rica se trouve sur la côte du Pacifique dans le Nord du pays.
Le climat est beaucoup moins humide que sur la côte des Caraïbes et on ne parle même pas des cordillères enveloppées de bandes de nuages.
Ici on trouve des plaines arides, avec ses cavaliers et ses rodéos, la province du Guanacaste est couverte d’haciendas.
C’est également à cet endroit que vous trouverez les volcans Tenorio, Orosí, Miravalles et Rincón de la Vieja, car, voyez-vous, ici au Costa Rica, des volcans, ils en ont plusieurs, ça frôle la centaine, mais heureusement ils ne sont pas tous actifs.
Mais ce qui nous intéresse ce sont les plages et ici la côte abrite quelques-unes des plus belles plages du pays. Beaucoup de diversité, Playa del Coco se veut l’endroit que les amateurs de plongé vont vouloir visiter, tandis que Playa Flamingo plaira aux amateurs de pêche sportive.

* Cartago :
Ce fut la capitale du Costa Rica jusqu’en 1823, date à laquelle le transfert de titre est passé à la ville de San José.
Elle est située dans la province du même nom, cependant c’est la région qui offre le plus au chapitre de l’art colonial.
C’est ici que se trouve le temple d’Orosí qui date de 1743.
Nous sommes loin des côtes, ici il y a deux cordillères, la cordillère Centrale, où se trouvent les volcans Irazú et Turrialba, ainsi que la cordillère de Talamanca, avec l’imposant Chirripó, le point le plus élevé du Costa Rica avec ses 3 820 mètres d’élévation.

Port Aventura - 3 Jours
dès 289 
Port Aventura - 3 Jours

* Le Shambhala :
Depuis 2013, le parc s’est doté de la montagne russe de type « Hypercoaster », la plus grande et la plus rapide d’Europe.
Situé dans la zone China, PortAventura Shambhala fait référence aux sommets de l’Himalaya (plus de 1.65km de long, 76m de haut, 134km/h vitesse max).

* Le Dragon Khan :
L’attraction est composée d'une impressionnante chute et de 8 loopings
Tout aussi incroyable est l’aspect du PortAventura Dragon Khan qui fait clairement référence à l'architecture asiatique
Si vous êtes suffisamment courageux, vous pourrez lutter contre cette bête et monter sur son dos pendant 69 interminables secondes à la vitesse affolante de 110km/h.

* Le Furius Baco :
Incroyable catapulte horizontale qui vous lancera de façon spectaculaire dans une navette qui accélère de 0 à135 km/h en trois secondes.
Pour la rendre encore plus excitante, vous frôlerez l’eau du lac de la Méditerranée!
Accrochez-vous bien, car la plus rapide montagne russe d’Europe, PortAventura Furius Baco est de l’adrénaline pure. 

* Aves del Paraíso (Oiseaux du Paradis) :
Laissez voler votre imagination dans ce spectacle coloré, où se produisent ces magnifiques et curieux spécimens provenant des 4 coins du monde.
Vous découvrirez l'un des spectacles les plus drôles, avec des perroquets qui parlent, qui chantent et dansent sur la scène du Makamanu Show.
Applaudissez, applaudissez très fort pour les encourager et pour leur faire savoir que vous aimez leur spectacle.

* Le Templo del fuego (Temple du Feu) :
Accompagnez le plus courageux des aventuriers de PortAventura dans cette aventure étonnante où vous l’aiderez à déchiffrer les codes cachés dans les murs du temple de PortAventura, pour vous permettre d’entrer et de commencer l'aventure.
Soyez attentifs à toutes les recommandations afin de pouvoir vivre cet authentique spectacle de feu en direct.

Europa Park - 3 Jours
dès 339 
Europa Park - 3 Jours

* Blue Fire Megacoaster :
Top départ, c’est parti… de 0 à 100km/h en 2,5 secondes chrono!
Un démarrage par catapulte qui propulse le visiteur à 40 mètres de haut, un instant de pure adrénaline!
S’enchaîne un Looping à une hauteur de 40 mètres.

* L’Euro-Mir :
Avec ses cinq tours de verre bleu et son look futuriste, il représente la face moderne de la Russie, à savoir la conquête spatiale, alors que les isbas en bois du village russe rappelle une Russie plus traditionnelle.
L'ascension en spirale et les wagons qui tournent sur eux-mêmes vous emmèneront dans l’espace.
Les 1000 mètres du parcours se font à une vitesse de 80 km/h.

* YoungSTAR Coaster Pegasus :
Dans un décor de site de fouilles archéologiques, nos plus jeunes visiteurs peuvent vivre leurs premières sensations fortes en grand huit.
L’Antiquité tremble, lorsque l'attraction familiale « Pegasus » s'élance dans une descente de 15 mètres de haut, traversant l'univers du quartier grec, pour ressurgir avec fougue dans les cieux…
Simplement divin ! Le « YoungSTAR Coaster Pegasus » est un grand huit pour toute la famille et en particulier pour les enfants à partir de 4 ans et mesurant au minimum 1 mètre.

* Atlantica SuperSplash :
Naviguez vers de nouveaux rivages en direction du Portugal sur la trace des grands marins et explorateurs.
Après un voyage effréné à une hauteur vertigineuse avec de turbulentes rotations, les 16 passagers plongeront avec une immense vague dans les eaux portugaises.
Que d'aventures…

* Arène Espagnole "La vengeance de Milady" :
Le Cardinal de Richelieu voudrait bien se débarrasser du Duc de Buckingham en mettant à exécution un plan machiavélique.
La mystérieuse Milady de Winter devra se charger de cette sombre besogne.
Mais D’Artagnan et ses mousquetaires n’ont pas dit leur dernier mot.
Auront-ils assez de temps pour faire échouer cet attentat 
Cascades extrêmement dangereuses et combats impressionnants vous attendent dans l'arène espagnole
Un spectacle époustouflant portant sur le combat éternel entre le bien et le mal vous laissera sans voix.

Grèce - Crète - 8 Jours
dès 599 
Grèce - Crète - 8 Jours

* Knossos :
Le premier palais minoen découvert en Crète et le site archéologique le plus visité de l’île.
Bien que critiqué pour sa restauration trop retouchée, il offre un joli aperçu de ce qu’était la Crète à l’époque palatiale.

* Heraklion :
La capitale crétoise s’apprécie principalement pour son ambiance, notamment dans les ruelles piétonnes autour de la fontaine Morosini, et son musée archéologique.
Ce dernier, complètement rénové en 2014, expose une très vaste collection des objets retrouvés dans les différentes fouilles de l’île et retrace fidèlement son histoire antique.

* La Canée (Hania) :
Son vieux port et ses arsenaux, ses ruelles étroites, ses quartiers vénitien et ottoman font de La Canée l’une des plus belles villes de Crète.
Une étape de charme sans aucun doute.

* La Baie de Mirabello et la Panagia Kera :
La baie de Mirabello est considérée comme l’un des panoramas les plus envoûtants de Crète.
De la presqu’île d’Elounda jusqu’à l’île de Spinalonga, elle offre aux voyageurs des points de vue enchanteurs.
Dans l’arrière-pays, les fresques de l’église byzantine Panagia Kera sont parmi les mieux conservées de l’île.

* Les Gorges de Samaria :
Dix-huit kilomètres de chemin caillouteux qui, du plateau d’Omalos, traversent le parc national éponyme jusqu’au village d’Agia Roumeli, sur la côte Sud.
Un paysage de gorges taillées dans les montagnes Blanches considéré parmi les plus suggestifs en Europe.

* Plage Elafonissi :
À la pointe Sud-Ouest, cette plage a des allures de lagon. Dans une région aux paysages caillouteux, Elafonissi révèle une étendue de sable fin qui s’étire jusqu’à la petite île du même nom.
Le site, bien connu, est particulièrement fréquenté l’été.

* Moni Toplou :
Ce monastère du XIIIe siècle a vu le jour dans une région aride, au Nord-Est de l’île.
Aujourd’hui, on est frappé par l’élégance de ses formes et de ses mosaïques qui recouvrent le sol.
À ne pas manquer : l’église abrite une peinture exceptionnelle de Kornaros.

Grand Prix Formule 1 Barcelone - 2 Jours
dès 649 
Grand Prix Formule 1 Barcelone - 2 Jours

* La Rambla et le Barri Gòtic :
Certes, c’est l’endroit le plus touristique de la ville
Mais il n’est pas envisageable de visiter Barcelone sans parcourir les 1,2 km de ce célèbre boulevard piétonnier descendant vers la mer.
Tous vos sens seront mis en éveil par le spectacle qu’offrent les promeneurs assis aux terrasses de cafés en plein air, les kiosques à fleurs odorantes, la mosaïque (tristement négligée) de l’artiste Miró et les statues humaines pour le moins surréalistes.

  • * La Sagrada Família :
    Plus de 80 ans après la mort de son créateur Antoni Gaudí, les travaux de ce chef-d’œuvre moderniste emblématique de Barcelone se poursuivent.
    Inspiré par la nature, ce temple dont les accents gothiques peinent à tempérer une débordante extravagance s’élance vers le ciel avec majesté et espièglerie.

    * Le Camp Nou :
    “Camp Nou Experience” est un musée interactif proposant une visite du stade, des vestiaires au terrain, terre sacrée pour de nombreux Catalans.

  • * Le Marché de la Boqueria :
    Le plus grand marché de fruits et légumes d’Europe est une intarissable source de tentation.
    * Restaurants, chefs, cuistots amateurs, employés de bureau et touristes s’y mélangent parmi d’innombrables étals croulant sous les pyramides de fruits colorés, les poissons chatoyants, les jambons suspendus, les fromages odorants, les tonneaux d’olives et de poivrons marinés, les truffes au chocolat et autres délices sucrés.

    * Le musée Picasso :
    Abrite une collection des œuvres de jeunesse de l’artiste, probablement la plus complète au monde.
    Picasso vécut à Barcelone de 15 à 23 ans, et certains éléments de la ville ont indéniablement marqué son œuvre, des fresques spectaculaires du musée national d’Art catalan aux mosaïques trencadís (pré-cubistes, de l’avis de certains) de Gaudí.
    L’emplacement du musée – dans cinq bâtisses médiévales contiguës – ne fait qu’ajouter à son attrait.

  • * Le musée national d’Art catalan :
    Pour de nombreux Catalans, la Catalogne n’est pas une région d’Espagne mais un pays à part entière, doté d’une histoire propre et singulière.
    Le musée national d’Art catalan, abrité dans l’imposant Palais national à Montjuïc, en fait la démonstration avec son impressionnante collection explorant les richesses de 1000 ans d’art catalan.

    * La cathédrale de Barcelone :
    Véritable perle de l’architecture gothique catalane, la cathédrale de Barcelone est une étape incontournable de toute visite de la Ciutat Vella (vieille ville).
    Son intérieur sombre renferme une douzaine de chapelles dissimulées, une crypte étrange et un cloître singulier aux allures de jardin accueillant 13 oies (censées représenter l’âge de sainte Eulalie, patronne de Barcelone, lors de son martyre).

  • Royaume Uni - Edimbourg - 3 Jours
    dès 299 
    Royaume Uni - Edimbourg - 3 Jours

    * Le centre-ville (vieille ville d’Édimbourg) :
    La première promenade que tout le monde doit faire, est de voir le centre-ville.
    Vous y passerez forcément, car la vieille ville rassemble toutes les principales activités touristiques à quelques centaines de mètres les unes des autres.
    Par ailleurs, le cœur de la ville regroupe quelques petites trouvailles. Vous pourrez notamment trouver au détour d'une rue le pub dans lequel la romancière J. K. Rowling a écrit le premier tome de la saga Harry Potter.

    * Royal Botanic Garden :
    Le jardin botanique royal d’Édimbourg, situé au centre-ville, est un lieu magnifique où il fait bon se promener.
    C'est un bon endroit pour aller à la rencontre des écureuils.
    Sachez que vous pouvez par ailleurs visiter les serres.

    * Château d'Édimbourg :
    Le château d'Edimbourg se trouve en haut d'un rocher dans le centre de la ville.
    Sa position était stratégique lorsque le château servait à défendre la ville.
    Il est maintenant ouvert aux visiteurs et est même l'attraction la plus visitée d'Ecosse.

    * Navire le Britannia :
    Le Britannia est le dernier yacht royal britannique, qui fut en service de 1954 à 1997.
    Il faisait office d'une véritable ambassade flottante lors de séjours officiels à l'étranger.
    Il est désormais reconverti en musée dans le port de la ville.
    La visite est adaptée pour de nombreux visiteurs, y compris les plus jeunes, ce qui en fait l'un des musées les plus visités du Royaume-Uni.

    Canada - Québec Montréal - 7 Jours
    dès 999 
    Canada - Québec Montréal - 7 Jours

    * Le Lac Saint Jean : 
    Une nature vierge et majestueuse, un horizon à perte de vue et, surtout, un peuple de caractère, ont forgé l'âme de la région.
    Né d’une fonte glaciaire il y a 12 000 ans, le Lac Saint-Jean, un gigantesque plan d'eau de 225 km de circonférence, le troisième plus grand lac naturel du Québec.

    * Tadoussac : 
    Situé au confluent de la rivière Saguenay et du Saint-Laurent, Tadoussac est réputé pour les touristes aimant observer les baleines.
    Les lieux abritèrent le premier comptoir à fourrures de la vallée du Saint-Laurent, au XVIe siècle.

    * Musée Canadien de l'Histoire :
    Fondé en 1856, le Musée canadien de l’histoire est l’un des plus anciens au Canada.
    C’est aussi le plus fréquenté, avec 1,2 million de visiteurs par année.
    Mais pourquoi attire-t-il les foules?
    Eh bien, les quatre millions d’objets du musée gatinois retracent l’histoire au Canada et dans le monde en remontant jusqu’à 20 000 ans dans le temps.
    En parcourant la Grande Galerie, découvrez l’histoire, la culture et les croyances des Premières Nations canadiennes du Pacifique, dans un superbe décor avec vue sur la rivière des Outaouais et la Colline du Parlement.
    Admirez les spectaculaires totems s’élançant vers le ciel devant les maisons autochtones, avant de visiter la salle des Premiers Peuples pour en apprendre davantage sur les racines aborigènes du Canada.

    * Le Quartier Petit-Champlain :
    Les gens qui visitent Québec parlent toujours de son charme européen.
    Eh bien, ce charme atteint son point culminant dans le quartier Petit‑Champlain, l’un des plus anciens quartiers d’Amérique du Nord.
    Promenez-vous dans les rues pavées étroites et entrez dans la pléthore de boutiques et de magasins pour y dénicher un souvenir à la mode.
    Laissez votre nez vous guider vers l’un des nombreux restaurants et bistros, et succombez aux friandises de sirop d’érable local à La Petite Cabane à sucre.

    * Monts-Tremblant :
    Dans les pittoresques Laurentides, Mont-Tremblant est l’une des principales destinations ski de la province. L’abondance de neige naturelle et l’un des meilleurs systèmes de fabrication de neige au monde assurent aux skieurs et planchistes de tous les niveaux une saison longue et fabuleuse.
    Vous n’avez pas tellement la bosse du ski ?
    Qu’à cela ne tienne, à longueur d’année, le secteur propose une foule d’autres activités qui valent amplement le déplacement.
    Pendant la saison froide, enfilez votre bonnet de laine (ou votre tuque, comme on dit ici) pour aller faire du patin sur glace, de la motoneige, de la raquette ou du traîneau à chiens.
    Et pendant la saison chaude, partez faire une randonnée à pied ou à vélo sur les pistes, savourez la vue depuis la télécabine ou détendez-vous grâce à une partie de golf sur l’un des plus beaux terrains publics du Québec.

    * Le Vieux-Montréal :
    Le Vieux-Montréal est le plus ancien quartier de la ville, et là même où elle fût fondée en 1642.
    Son dédale de rues pavées, que les voyageurs et les habitants explorent à pied ou à vélo, rappelle l’Europe.
    En dépit de son âge bien avancé, ce quartier rime avec jeunesse d’esprit et dynamisme.
    Les boutiques de mode et les cafés toujours animés y sont nombreux ; le jour, on vient y faire une balade, du vélo ou du bateau dans le décor enchanteur des quais du Vieux-Port, et le soir, pour manger ou prendre un verre dans l’un des nombreux restaurants branchés.
    Et l’animation ne se limite pas à l’été : en janvier, des milliers de personnes emmitouflées envahissent le port à l’occasion de l’Igloofest, un festival de musique électronique à ciel ouvert. Le Vieux-Montréal est un joyeux mariage d’ancien et de contemporain qu’il vous faudra voir absolument.

    * L'Hôtel de Glace :
    Seul établissement du genre en Amérique du Nord, l’Hôtel de Glace trône non loin de Québec.
    Le gîte digne d’un conte de fées héberge les visiteurs depuis 15 ans, et chaque hiver, il innove avec des éléments différents et des idées toutes fraîches.
    Réchauffez-vous en allant prendre un verre ou deux au Bar de Glace, passez l’heure suivante dans les spas et le sauna extérieurs, puis regagnez votre chambre, où tout est de glace les murs, le plafond… même le lit!
    Vous devrez bien vous emmitoufler pour rester au chaud, mais si vous n’avez pas froid aux yeux, vous vivrez une expérience incomparable.
    Entre janvier et mars, venez visiter cette œuvre d’art ou, encore mieux, passez-y la nuit.

    * Le Parc de la Chute- Montmorency :
    Nombreux sont les visiteurs qui sont surpris en apprenant qu’une chute une fois et demie plus haute que les chutes du Niagara se trouve à seulement quelques minutes de Québec.
    Et à 83 mètres, la chute Montmorency en met plein la vue, tant depuis la ville que sur place, au parc de la Chute-Montmorency.
    Promenez-vous au pied de l’avalanche d’eau pour sentir la bruine asperger votre visage, ou bien montez dans la télécabine et admirez de spectaculaires panoramas au sommet.
    Soif d’aventure ?
    Alors vous pourriez escalader l’un des trois parcours de via ferrata, en prenant aux points d’observation des clichés qui feront rougir tout Instagram.
    À moins que vous ne préfériez filer en tyrolienne devant la chute ?
    Évidemment, une fois que vous aurez atteint le sommet, vous pourrez vous reposer tout en dégustant un succulent repas à l’élégant Manoir Montmorency.

    * Le Vieux-Québec :
    Le Vieux-Québec est certes une attraction, mais il serait plus juste de parler d’un ensemble d’attractions spectaculaires, réunies dans un quartier historique.
    Ce trésor du patrimoine mondial de l’UNESCO vous promet une superbe excursion d’une journée : en quelques heures à peine, vous pouvez admirer des constructions séculaires, dont les murs entourant la plus grande ville fortifiée au nord du Mexique, ainsi que des églises et des chapelles étonnantes, qui témoignent de l’histoire religieuse de la province.
    L’histoire ne vous passionne pas ?
    Pas de soucis ! Le quartier propose bien entendu une myriade d’activités, allant des arts à la musique en passant par le lèche-vitrine et les sorties au restaurant.
    Bref, le Vieux-Québec est assurément l’un des incontournables de la capitale.

    24h du Mans Automobiles - 2 Jours
    dès 209 
    24h du Mans Automobiles - 2 Jours

    * 24 heures du MANS :
    Plus de 258 000 spectateurs sont attendus pour la plus folle des courses automobiles.
    Sur ce circuit d'exception, le plus long au monde (13,629 km), la vitesse des bolides approchant les 350 km/h dans la ligne droite des Hunaudières... 24 heures de moteurs, de tours de circuit, de bruit et de fureur, garanties 100 % adrénaline !
    Pour le départ, rendez-vous au Mans, dans la Sarthe, le samedi 16 juin 2018 à 15h.
    Pour un weekend de folie, sans stress. 

    * Vivre le depart et l'arrivée :
    La tension monte, les concurrents sont regroupés derrière la voiture de sécurité, puis, à 15 heures, c’est le début de la ronde infernale pour 24 heures de rang. 
    Le départ est un moment riche en émotions, attendu depuis des semaines, des mois, voire même 365 jours vous diront les plus « mordus ».

    * Prendre de la hauteur :
    Pour cela, vous pouvez notamment utiliser la grande roue, dont le positionnement à proximité du Porche Expérience Center permet de profiter d’une vue imprenable sur l’enchaînement des virages Ford et le début de la ligne droite des stands.
    Pensez également à prendre encore plus de hauteur avec les baptêmes d’hélicoptères organisés.

    * Approcher les voitures et les pilotes :
    Si vous pensez que les 24 Heures du Mans se vivent uniquement dans les tribunes, vous avez tort.
    Les essais et la course sont évidemment les moments forts, mais il est également possible de profiter de l’atmosphère exceptionnelle de la plus grande course d’endurance au monde pour approcher les voitures et les pilotes !

    Guatemala - 10 jours
    dès 2019 
    Guatemala - 10 jours

    * GUATEMALA :
    Guatemala est la capitale du Guatemala, en Amérique Centrale.
    Elle est réputée pour son histoire maya, ses hautes altitudes et les volcans de ses environs.
    Sur la Plaza Mayor dans le centre, également appelée Parque Central, la Cathédrale métropolitaine présente des peintures coloniales et des sculptures religieuses.
    Le Palais national de la culture offre une vue sur la place depuis son balcon.
    Dans le Sud de la ville, des sentiers de randonnée mènent au volcan actif Pacaya.

    * ANTIGUA :
    Antigua est une petite ville cernée de volcans au sud du Guatemala.
    Elle est connue pour ses bâtiments coloniaux espagnols, dont la plupart ont été restaurés après le tremblement de terre de 1773, qui a mis fin à son statut bicentenaire de capitale coloniale du pays.
    Parmi ses œuvres architecturales notoires, La Merced est une petite église baroque jaune et blanche.
    Elle fait partie intégrante de la célèbre Semana Santa, une semaine sainte durant laquelle sont organisés défilés et rituels.

    * SANTIAGO ATITLAN :
    Santiago Atitlan est un village du Guatemala très intéressant à visiter notamment pour son lac éponyme. Peuplé essentiellement d’indiens tzutuhil, Santiago Atitlan mérite d’être découvert.
    Alors que la majorité des touristes se contentent d’accéder au village depuis Panajachel en bateau, font un petit tour et repartent, le village de Santiago Atitlan est le théâtre de coutumes parfois fort étranges de cette petite communauté reculée.
    A Santiago Atitlan, les gens continuent de porter des habits traditionnels qu’ils confectionnent eux même. Il faut dire que dans la tradition maya, le vêtement traduit l’indentité de celui ou celle qui le tisse : le lieu d’où il vient, la famille dont il est issu.
    Les messieurs portent généralement un long bermuda blanc à rayures violettes, avec une chemise, une grosse ceinture et un chapeau de cow-boy.
    Les femmes portent quand à elles en général une sorte de paréo maya avec un huipil, une sorte de corsage taillé dans un carré.
    Et certaines villageoises portent un étrange couvre-chef. Du côté de ces messieurs, un long bermuda blanc à rayures violettes, brodé en son bas d’une frise multicolore de fleurs et d’oiseaux, sorte de large couronne en tissu rouge vissée autour de leur tête.

    * MARCHE DE CHICHICASTENANGO :
    Chichicastenango est un village de la région du Quiché au Guatemala.
    Son marché très animé, pour lequel les habitants de la région viennent de loin, a lieu le jeudi et le dimanche.
    Les quichés de la région descendent de leurs montagnes pour venir vendre du maïs, des haricots, acheter une poule ou un peu de viande.
    Les huipiles, qui sont les habits typiques des femmes, demandent des semaines de travail, et se vendent entre 40 et 100 euros, voire plus si le tissage à la main est vraiment très fin.
    Une femme guatémaltèque, même à l´aise financièrement, a rarement plus de 4 ou 5 huipiles.

    * QUIRIGUA :
    Le site maya de Quirigua est remarquable pour ses immenses stèles, pour la plupart, sculptées sur ses quatre faces. 
    Les plus hautes stèles rencontrées dans la Mésoamérique se trouvent dans ce site.
    La plus imposante mesure 10,67 m et pèse 65 tonnes.
    La cité fut fondée à la fin du classique. 
    La plus ancienne stèle date de 751 et la plus récente de 805 (une construction de stèle tous les 5 ans -hotun-).
    Ces chefs-d’œuvre furent réalisés en pierre de grès. Imaginez la manière dont les Mayas ont transporté ces énormes blocs (sans roue et sans animaux).
    Quirigua possède aussi les plus gros blocs monolithiques sculptés du monde maya appelés zoomorphes (car ils représentent des animaux).
    Le plus imposant est le zoomorphe P daté de 795.
    On érigea stèles, autels et zoomorphes pour fêter la fin de périodes de cinq ans La stèle E, datée de 771, va marquer le début du déclin de la cité (pour preuve : les stèles suivantes seront moins considérables).

    * RIO DULCE :
    Après avoir visité Livingston et ses environs, vous n'avez pas d'autre choix que d'embarquer si vous voulez faire une balade le long du Rio Dulce. 
    De nombreuses lanchas proposent des remontées plus ou moins rapides.
    Si vous êtes seul, ou peu nombreux, vous pourrez facilement demander à votre pilote de ralentir ou de vous arrêter le temps de quelques photos.
    Croyez-moi, le Rio Dulce se remonte doucement pour profiter de toute cette nature sauvage qu'il nous offre. Vous pouvez même, si le cœur vous en dit.
    Dès les premiers virages, le décor change.
    De hautes falaises calcaires forment un canyon. Nombreux sont les oiseaux qui nichent alentours.
    Hérons cendrés, pélicans, aigrettes et bien d'autres que vous ne verrez peut-être pas.
    Les lamantins sont fréquents dans le Rio.
    La nature est exubérante au fur et à mesure que vous avancez.
    C'est la jungle tropicale, avec ses bruits et ses odeurs. Puis le fleuve s'élargit de nouveau.
    Vous croiserez des habitants, en pirogue, qui pêchent ou reviennent de la forêt, puis des huttes en bois et même une finca !
    L'atmosphère est magique.
    Le temps semble s'être arrêté.
    C'est beau, c'est grand, c'est sauvage.

    * SITE DE TIKAL :
    Un sentier serpente en plein cœur de la jungle.
    C’est le territoire des pumas et des jaguars. Heureusement vous n’en verrez probablement pas le bout de la queue.
    En revanche, à la cime d’un ceiba vous observerez de beaux perroquets verts et des singes qui jouent.
    Cette marche débouche sur la Grande Place. C’est ici l’endroit le plus majestueux de tout Tikal.
    C’est là que vous trouverez les temples du Grand Jaguar et celui des Masques.
    Le premier mesure 45 mètres. Il abritait la tombe du roi Ah Cacao.
    Le second, un peu plus petit avec ses 38 mètres, était un hommage à l’épouse du roi d’à côté.
    Vous irez ensuite de l’Acropole au Groupe G. Vous reconnaitrez peut-être les décors de Star Wars et d’Indiana Jones.
    Encore plus impressionnant, le temple V et ses 57 mètres de haut.
    En escaladant à son sommet vous aurez une vue géniale sur la place mais également sur toute la jungle.
    Par-ci par-là émergent des pyramides de cet océan vert. C’est grandiose.
    Sur la place des Sept Temples, une plate-forme soutient sept pyramides.
    Elles servaient d’instruments pour les mesures astronomiques.
    El Mundo Perdido a des faux airs du Ta Phrom à Angkor. Autour de la pyramide de 40 mètres s’étendait la ville de Tikal.
    Vous prendrez énormément de plaisir à vous perdre au milieu de ces ruines.
    Vous continuerez au temple III. La pyramide de 55 mètres est encore couverte de végétation.
    Cela donne à la visite une impression d’aventure et de découverte. Indiana Jones, c’est vous.
    Encore plus haut, le temple IV.
    Près de 65 mètres. Lancez-vous dans la grimpette.
    C’est bien raide mais vos efforts seront récompensés.
    Le panorama à 360° est plus fabuleux que nulle part ailleurs.
    Vous distinguerez au loin les autres pyramides sur lesquelles vous êtes montés tout à l’heure.
    Toujours cette impression de gigantisme et d’infini vert.




  •  

  • Bresil - 7 Jours
    dès 1659 
    Bresil - 7 Jours

    * Baie de Rio de Janeiro :
    Surnommée le “Pain de Sucre” ou Pao de Açucar en brésilien, à cause de son drôle de piton rocheux, cette baie est sans doute la plus célèbre baie au monde...
    Et on comprend pourquoi !
    Culminant à 396 mètres, on y accède par un téléphérique (ou à pied pour les plus courageux) et déjà ce court trajet est un voyage à lui tout seul...
    Une fois tout en haut, une mégapole immense et grouillante se déploie devant vous...
    Des centaines de buildings entourés de collines verdoyantes et des plages de sable doré aux noms mythiques : les fameuses Copacabana et Ipanema ! Mais outre ces plages sublimes baignées par des eaux bleu azur, vous pourrez aussi apercevoir depuis le sommet du Pain de Sucre, l’autre emblème de Rio : le Christ Rédempteur, statue symbolisant aujourd’hui à elle seule le Brésil !
    D’endroits sur terre permettent, en effet, d’embrasser du regard une telle ville !

    * Le Corcovado :
    Situé lui aussi dans la baie de Rio, ce mont est surmonté de la magistrale statue du Christ Rédempteur ou Cristo Redentor en brésilien.
    D’ici aussi vous aurez donc une vue imprenable sur la ville de Rio, sa baie et le Pain de Sucre !
    Réalisée, entre autres, par le sculpteur français Paul Landowski, de simple monument religieux à ses débuts, cette statue est devenue le symbole d’un pays tout entier, attirant chaque année des milliers de touristes !
    Classé monument historique depuis 1973, le Christ du Corcovado culmine à plus de 700 mètres au-dessus de Rio, et avec ses 38 mètres de hauteur, cette statue est tout simplement l’une des plus grandes au monde !
    A son pied, on trouve une petite chapelle où mariages et baptêmes peuvent être célébrés...

    * Le Parc National de Lençois Maranhendes :
    Situé au Nord-Est du Brésil dans la région de Maranhao, le Parc National de Lençois Maranhendes est un des paysages des plus inattendus du Brésil !
    Ce paysage extraordinaire est constitué d’un vaste ensemble de dunes de sable blanc s’étirant sur plus de 70 km...
    La particularité de ce désert ?
    Du printemps à l’automne, en raison des pluies tropicales de cette région, d’innombrables lagunes d’eau douce se forment au creux des dunes...
    Des eaux claires et limpides qui attirent chaque année des centaines de touristes et de locaux qui viennent s’y baigner et profiter de ce paysage presque surnaturel !
    Un conseil, les meilleurs mois de l’année pour découvrir ce parc national et ses dunes : juillet et août !
    C’est, en effet, à ce moment-là que les dunes et leurs lagunes sont les plus belles...

    * Les Chutes d'Iguaco :
    Situées à la frontière entre l’Argentine et le Brésil, ces célèbres chutes sont depuis 1984 inscrites au Patrimoine Mondiale de l’Unesco en tant que merveilles naturelles.
    Et font partie du club très select des chutes les plus impressionnantes du monde, comme ses consœurs de Niagara (Canada) ou de Victoria (Zimbabwe)...
    Ces chutes, intégrées dans deux Parcs Nationaux (l’un côté brésilien, l’autre côté argentin) sont en fait un ensemble de 275 cascades réparties sur environ 3 km.
    Cet ensemble gigantesque déversant jusqu’à 6 millions de litres d’eau par seconde !!
    La plus grosse partie des chutes est située sur le territoire argentin, et plusieurs circuits de visites via des passerelles en bois ont été aménagés afin d’approcher au plus près de cet incroyable spectacle de la nature...
    Ce site majestueux favorise un écosystème luxuriant unique au monde, abritant de nombreuses espèces rares et menacées de la faune et de la flore...

    * Salvador de Bahia :
    Rien que son nom évoque à lui seul le Brésil...
    Berceau culturel du pays, cette ville est à son image : métissée !
    En effet, la majorité de sa population étant d’origine africaine, la “Rome Noire”, comme on la surnomme, est emprunte d’une culture africaine très marquée...
    Considérée comme l’une des plus belles villes du Brésil, elle est célèbre pour ses maisons colorées, son carnaval, sa gastronomie et l’art de la capoeira...
    Son centre historique regorge de pépites architecturales de l’ère portugaise, lui donnant ainsi le charme suranné des ex-villes coloniales...
    Située au bord de l’Océan Atlantique, elle attire un grand nombre de touristes, non seulement pour la beauté de ses nombreux monuments, mais également pour les plages de rêves s’étirant le long de sa côte...

    * L'Amazonie :
    Vaste plaine traversée par le fleuve Amazone, cette région d’Amérique du Sud s’étend sur plusieurs pays (Colombie, Bolivie, Équateur…) et bien sûr le Brésil !
    Rien que dans celui-ci, l’Amazonie recouvre 60 % du territoire !
    Étendue sur plusieurs états du Nord du pays, cette immense région verte est le poumon de notre chère planète...
    On y trouve une faune et une flore exceptionnelles qui en font l’une des plus importantes réserves de biodiversité au monde !
    Cette  immensité étant aussi le lieu de vie des deux tiers des indiens du Brésil...
    Malheureusement, la déforestation à outrance change peu à peu le visage de l’Amazonie et désormais ces peuples et leur environnement sont plus que menacés...
    Mais si vous voulez approcher au plus près de cet endroit unique au monde, une seule solution : partir à l’aventure !
    En effet, plusieurs excursions permettant de remonter le fleuve Amazone et de découvrir cette sublime région sont possibles au départ de la ville de Manaus, ville immense au cœur de la jungle...

    * La région de Pantanal :
    Terre ocre, végétation et marécages à perte de vue... on se croirait presque en Afrique !
    Plus grande zone humide de la planète, on y trouve la plus grande variété au monde de plantes aquatiques...
    Située à la frontière bolivienne, cette vaste région est la plus belle réserve naturelle d’animaux du Brésil !
    Le Pantanal offre, en effet, une occasion exceptionnelle d’observer au plus près la faune et la flore.
    Depuis l’an 2000, cette zone est inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco qui en a fait une aire de conservation afin de protéger au mieux cette biodiversité des plus spectaculaires !

    * La Costa Verde :
    Située entre Rio et Sao Paulo, la région de Costa Verde est un véritable petit paradis sur terre !
    Cette "Côte Verte" est tout simplement l’une des plus belles côtes du Brésil : découpée, sauvage, montagneuse et bordée des eaux cristallines de sa fameuse Baie d’Ilha Grande (haut lieux de villégiature des habitants de Rio qui viennent ici s’y détendre le week-end) et de ses quelques 300 îles paradisiaques...
    Pas moins de 200 km de côte, 2000 plages bordant la forêt...
    Cet endroit situé à l’Est de Rio de Janeiro recèle encore de coins méconnus et de petites criques verdoyantes !
    Cette côte permet également de partir à la découverte de la très jolie ville coloniale de Paraty...

    * L'archipel de Fernando de Noronha :
    Petit archipel situé dans l’océan Atlantique, au large de la ville de Natal, ces 21 îles possèdent le statut de Parc Naturel inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco !
    Afin de préserver au mieux ce site exceptionnel, les visites y sont contrôlées et limitées.
    Une "taxe de préservation" est ainsi prélevée aux touristes désirant s’y rendre (entre 10€ la journée et plus de 800€ pour un mois).
    Considéré par les brésiliens comme "l’Émeraude de l’Atlantique", cet archipel est en effet un exemple mondial de préservation de la faune et de la flore, protégeant ainsi dauphins, baleines et autres tortues...

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire