Historique

Dernière modification le 30-04-2018

A l'origine, pour Groupes

  • Comité d’Entreprise, Écoles, Associations, Clubs Sportifs

Ils nous ont fait confiance : Les grands magasins (Leclerc, Auchan, Carrefour...), les boutiques de renomées mondiales (Hennessy, Hermès...), les collectivités (COS de Bourges, Angoulême, Poitiers...), les banques et assurances (Crédit Mutuel, Banque Populaire, MACIF, Banque de France, LCL...), les grands groupes nationaux (Orange, EDF GDF, Dassault, Amicale de Police, Pompiers...).

 
Historique

SARL Mystères de l’Ouest

1998

Création de l’agence Mystères de l’Ouest, filiale des Rapides du Poitou
Créer des prestations de voyages en autocar.

 

2002

L’agence devient indépendante sous la forme d’une SARL
Cibler l’Ouest de la France et le quart Nord-Ouest.

 

2010

Rachat de la société par Mr JAMAIN
S’étendre sur tout le grand Ouest, de la Normandie au Pays Basque, élargissement du rayon d’action de Paris à l’Est de la France.

 

2012

A près de 80%, l’agence travaille avec des professionnels du Tourisme et réalise près de 2,5 million de chiffre d'affaire.
Aujourd’hui elle s'ouvre au grand public.



Mystères de l'ouest : Voyages en groupe

Tel : +33 (0)5 49 36 36 36
Fax : +33 (0)5 49 03 03 03
Chargé de clientèle Aquitaine / Pays de la Loire : bastien@mysteresdelouest.com
Chargé de clientèle Poitou Charentes / Limousin / Centre Val de Loire : gregory@mysteresdelouest.com
Chargé de clientèle Nord Pas de Calais / Picardie / Ile de France : regis@mysteresdelouest.com
Service production : production@mysteresdelouest.com


Adresse postale de l’agence Mystères de l’Ouest :
11, rue de la Tonnelle - 86360 MONTAMISE

Nos idées de voyages

previous
Maroc - Agadir - 8 Jours
dès 729 
Maroc - Agadir - 8 Jours

* La Vallée du Paradis :
Également appelée la Vallée Verte, cet écrin de verdure est un véritable havre de paix.
C'est l'endroit idéal pour les amoureux de la nature et tous ceux qui veulent sortir un peu de la ville et changer de la plage.
Pour en profiter pleinement, vous pouvez opter pour une excursion à la journée proposée par les plateformes d'activités.

* Le Souk El Had :
Si vous partez visiter Agadir, passer un moment au Souk est incontournable.
Le cachet moderne du Souk El Had le différencie un peu des autres souks marocains, mais il n'en reste pas moins authentique !
Ce trésor au coeur de la ville regroupe plus de 3000 commerces sur une superficie de 11 hectares.
Vous découvrirez ici un univers authentique, vivant, tout en couleurs, où la senteur des épices envoûtera vos sens. Indéniablement l'un des endroits les plus agréables et les plus animés d'Agadir !

* Les Musées de la Ville :
Parce que visiter Agadir est aussi synonyme de découvertes culturelles, vous prendrez plaisir à arpenter les plus beaux musées de la ville.
Spécialisé dans l'art du Sud du Maroc, le Musée Municipal Bert Flint, également appelé Musée Tiskiwin, vous dévoilera une sublime collection d'objets traditionnels marocains venant de la région saharienne et de la vallée du Sousse. Le Musée de la Mémoire conserve l'histoire du terrible séisme qui a ravagé la cité le 29 février 1960, le tout situé dans une ravissante oasis de verdure qui laisse rappeler les jardins de l'Alhambra à Grenade.
Le Musée du Patrimoine Amazigh, quant à lui, vous séduira par ses somptueuses collections de bijoux, talismans, tapis, porteries et autres objets relatifs à la vie des Berbères.

* La Kasbah :
C’est ici que se trouvait la ville d'Agadir avant le terrible tremblement de terre. 
La Kasbah était une forteresse, construite en 1540, pour protéger la ville des assauts des Portugais.
Les ruines de ses remparts et son entrée sont les seuls restes du patrimoine architectural d'Agadir.
Vous découvrirez un site véritablement majestueux perché à une hauteur à 236 m d'altitude, offrant un incroyable point de vue sur la ville et ses ports. L'ascension dure une vingtaine de minutes en marchant. En fin de journée, alors que le soleil commence à se coucher, le spectacle est juste à couper le souffle !

* La Vallée des Oiseaux :
Domicile de plusieurs espèces d'oiseaux méconnus comme les nandous ou les demoiselles numide, ce parc animalier qui débouche sur le front de mer vous plongera dans un superbe décor exotique, au milieu des bananiers, des magnolias et des bougainvilliers.
Durant votre visite, en plus de nombreux oiseaux, vous pourrez apercevoir d'autres représentants de la faune locale, comme le singe magot ou le mouflon à manchette. Idéal pour une pause nature en plein cœur de la cité marocaine.

* La Medina Polizzi :
Si vous vous demandez que faire à Agadir, sachez qu'un passage à la médina, la vieille ville, s'impose.
L'expérience est unique puisque la médina de la ville est récente, mais elle recrée fidèlement toutes les caractéristiques des médinas marocaines, des ruelles sinueuses aux souks effervescentes.
C'est ici que vous trouverez le souk El Had. Cette médina est le fruit de l'imagination de l'artiste italien Coco Polizzi. Si vous souhaitez faire le plein de souvenirs, c'est le lieu idéal !

* Le Jardin Portugais et Crocoparc :
Le jardin portugais, nommé également jardin d'Olhao, est un joli coin de verdure qui commémore à l'origine les liens entre le Maroc et le Portugal, à travers le jumelage d'Agadir avec la ville d'Olhao.
C'est ici que vous trouverez le Musée de la Mémoire.
Vous apprécierez sans aucun doute cet espace vert propice à la détente.
Pour une expérience plus reptilienne, rendez-vous à l'incontournable Crocoparc !
Avec ses 300 crocodiles du Nil et ses beaux jardins exotiques et aquatiques, la visite du parc promet des souvenirs enrichissants pour petits et grands.

* Les Plages D'Agadir :
Considérée comme l'une des plus belles d'Afrique du Nord, avec plus de six kilomètres de sable fin, la baie d'Agadir est idéale pour profiter du soleil et des palmiers. Que vous préfériez les coins touristiques qui proposent diverses activités nautiques comme des sessions de jet ski ou des cours de planche à voile, ou les étendues plus sauvages, vous aurez l'embarras du choix ! Et pour les fans de surf, direction Taghazoute !
C’est le spot de surf de la région.
Un vrai bonheur pour les amoureux de la vague et une bonne occasion pour les débutants de s'initier aux joies de ce sport grâce aux nombreuses écoles.

* Le Désert de Massa :
Véritable bijou de la nature situé dans la région de Massa à 60km d'Agadir, le désert de Massa offre un spectacle époustouflant.
Là-bas, faune et flore majestueuses se lovent dans cette réserve naturelle de... 33 800 hectares !
Du parc national Souss Massa, au barrage d'eau Youssef Ben Tachfine jusqu'aux dunes du dénommé "Petit Sahara", la région vous promet une expérience immersive. Pour en profiter pleinement, optez pour les visites à la journée qui vous permettront d'apprécier l'excursion en bonne et due forme.

Walibi Belgium - 2 Jours
dès 149 
Walibi Belgium - 2 Jours

Coaster familial dans une zone thématisée : EXOTIC WORLD !
Êtes-vous prêt pour une course folle décoiffante sur la nouvelle montagne russe familiale implantée dans une zone aménagée façon Tiki ? Dès l’entrée, vous tombez sur des totems géants, du bambou… Dans cet espace verdoyant aux multiples palmiers, vous vous laissez entraîner par l’enchantement des lieux…

* Psyke Undergound :
Il fait partie des mieux réputés, accessible aux personnes mesurant 1,40 m minimum ou 1,30 m pour les jeunes accompagnés d’un adulte.
On prend place à bord d’un train atteignant 85 km/h, jusqu’à 45 m de hauteur, avec une force 4,88 G.
C’est l’unique shuttle loop en Europe. Depuis 2013, l’expérience est vécue dans l’obscurité sur une musique électronique.

* Le Buzzsaw :
C'est un manège top spin et l’une des vedettes de Walibi Belgium, à partir de 1,40 m.

* Le Vampire :
Il s'agit d'une autre attraction phare de Walibi Belgium. C’est un roller-coaster inversé, interdit aux personnes mesurant moins de 1,30 m et qui voyage à 80 km/h sur un parcours de 690 m, offrant deux vrilles et trois renversements.

* Le Cobra :
Un autre manège montagnes russes offrant trois loopings et qui revient sur lui-même en sens inverse après un premier parcours de 285 m. 

* Le Loup Garou :
La seule attraction en Belgique entièrement faite en bois. Cela produit un effet de mille grincements différents durant l’entièreté du trajet.
Ces trains vous emportent à plus de 30 m du sol et à une vitesse de 80 km à l’heure à travers des virages sinueux sur un peu plus d'un kilomètre.
Cheveux dans le vent, cris d’excitation et… grimace sur la photo !
Un coup d’envoi grandiose avec une descente qui vous procure le frisson de votre vie.
Attention à vous : ce n’est que la première d’une dizaine autres pentes vertigineuses !

* Le Pulsar :
Ça décoiffe !
Sensations exceptionnelles pour tous, moments inoubliables pour les familles et les amis, et des tas de souvenirs à partager !
Durant 70 secondes, le temps de trois propulsions impressionnantes tantôt en arrière tantôt en avant, vous avez l’impression de voler, le tout à une vitesse vertigineuse.
Hyper curieux ? Pas trop frileux ? Etre éclaboussé, voire mouillé, ne vous fait pas peur ?
Embarquez pour cette aventure formidable. 
Frissonnez de bonheur lors de l’ultime chute libre verticale, à 45 mètres de haut. Vous avez dit « Gloups » ?

* Dalton Terror :
Profitez de l’air frais pendant que vous vous élevez jusqu’à 77 mètres…
De plus en plus haut, le paysage devient de plus en plus petit.
A votre arrivée au sommet, profitez durant quelques secondes d’une vue imprenable sur tout le parc.
Mais oserez-vous regarder en bas ?
Plaisir et frissons vous envahissent rapidement.
Préparez-vous pour une chute libre à 110 km à l’heure !

* L’Octopus :
Il vous emmène dans ses tentacules et vous oscille de haut en bas, d’avant en arrière… Tout en faisant d’innombrables tours sur lui-même. Oserez-vous relever le défi de tenter ce périple? Il est accessible aux enfants (accompagnés) qui mesurent 105 cm.

* Et aussi :
Le Spining Vibe est une attraction pour toute la famille.
Avez-vous déjà vu des tambours qui tournent ? Ici, tout est possible ! Tentez votre chance de les essayer en prenant place dans l’un d’entre eux. Vous sentirez la Vibe Spinning.

USA - De Los Angeles à San Francisco - 11 Jours
dès 1149 
USA - De Los Angeles à San Francisco - 11 Jours

* Yellowstone National Park :
Avec ses geysers, ses sources chaudes, ses fumerolles, ses vasques de glaise bouillonnante et autres merveilles géologiques, ainsi que l’impressionnant Mont Washburn, pic central aux panoramas extraordinaires, Yellowstone est la quintessence des parcs nationaux américains.

* San Francisco :
Avec ses quartiers bigarrés et son atmosphère bohème, San Francisco invite à de longues journées de flânerie.
Boutiques hautes en couleur, restaurants de renommée mondiale et vie nocturne animée vous attendent
Il faut jeter un coup d’œil aux cellules de la prison d’Alcatraz, traverser le Golden Gate Bridge et dîner dans le Ferry Building.

* Las Vegas : 
Vous pensiez avoir cerné l’Ouest et voilà que surgit Vegas
Sous les néons du Strip, le “terrain de jeu de l’Amérique” en met plein les yeux avec ses spectacles de fontaines, son volcan en éruption ou sa propre tour Eiffel.

* Grand Canyon National Park :
L’immensité brute du Grand Canyon laisse bouche bée
Cette faille, creusée il y a 2 milliards d’années, nous révèle les secrets géologiques de la Terre dans toute leur beauté, une merveille naturelle faite de crêtes rocheuses où jouent soleil et ombre, de buttes rouges et d’oasis luxuriantes où serpente le Colorado.

* Los Angeles
Terre d’asile des rêveurs et des ambitieux, cette ville côtière sous le soleil résonne d’une énergie particulière.
Découvrez des secrets de tournage lors d’un circuit organisé, assistez à un concert au Walt Disney Concert Hall, ou promenez-vous dans les jardins et les galeries d’art du Getty Center.

Italie - Cinque Terre - 7 Jours
dès 799 
Italie - Cinque Terre - 7 Jours

* Monterosso el Mare :
Ce village est le plus au Nord des Cinque Terre, c’est aussi le seul à posséder une grande plage de sable fin, dont une grande partie est privatisée.
Avant de profiter des eaux calmes et réconfortantes de la Méditerranée, la découverte de Monterossoet de ces ruelles étroites s’impose.
Comme l’ensemble des villages des Cinque Terre, la surprise se trouve au détour de chaque ruelle.
On grimpe un escalier, on descend un autre quelques mètres plus loin.
L’architecture suit la forme des collines sculptées par le temps.
Depuis la Tour Aurora, le panorama vaut bien une jolie photographie. Mais celui-ci se mérite à la force des mollets, car il faudra grimper pour y accéder.

* Vernazza :
certainement le village le plus pittoresque des cinq terres.
C’est également notre coup de coeur.
Son petit port entouré de maisons colorées, les barques de pêcheurs et le linge qui pend au balcon, il y a une atmosphère particulière à Vernazza que nous n’aurions manqué sous aucun prétexte.
S’il y a un bien une toute petite crique qui permet de se baigner, nous avons préféré nous enfoncer dans les petites ruelles, à la découverte du charme italien.
Bien sûr, il ne faut pas chercher très longtemps pour le trouver.
Chaque ruelle offre un tableau de maitre différent.
Au pied du village, le port, son eau d’un bleu cristallin et ses barques colorées sont à bonheur à photographier. 
En grimpant, la verdure offre un premier plan magnifique et les vignes au loin entourent de vert ces maisons au couleurs vives.

* Corniglia :
Ce village perché dans les hauteurs est lui aussi entouré de vignobles.
Il est le seul à ne pas être directement relié à la Méditerranée, caché comme pour mieux se préserver. 
Corniglia se réserve à ceux qui ont le courage de grimper le « La Lardirana », un escalier de 382 marches.
Le plus grand plaisir que nous avons eu à Corniglia a été de nous perdre dans le dédale de ruelles.
Nous avons aimé nous attarder sur un banc, et observer l’expression des voyageurs qui découvraient comme nous, la beauté du lieu.

* Manarola :
Le village de Manarola est l’un des plus touristiques des Cinque Terre.
Et pour cause, c’est l’un des plus beaux.
Il est entouré de roches et ses maisons colorées à flanc de falaise assurent un contraste magnifique entre la nature et l’homme.
Manarola est aussi célèbre pour son vin doux, le Sciacchetrà.
Ici, le raisin prend le soleil toute l’année dans l’un des plus beaux cadres qui soit.
En découvrant le village, ses jolies ruelles bordées par les maisons colorées, nous prenons le temps de nous attabler à la terrasse d’un café.
Malgré les accents hétéroclites des voyageurs, nous retrouvons l’accent chantant de l’Italie, qui ajoute une nouvelle couleur à ce village qui n’en manque pas.

* Riommagiore :
Et enfin, il y a Riomaggiore, la capitale des Cinque Terre. Sa façade est certainement l’une des plus connues des 5 villages, c’est aussi ce paysage qui nous a donné envie de découvrir cette région de l’Italie.
Comme tous les villages des Cinque Terres, Riomaggiore s’apprécie encore plus quand on se perd dans les ruelles.
Tout en haut, la basilique de San Giovanni Battista offre un point de vue magnifique sur le village en contrebas.
Pour les curieux, un bar situé en flanc de colline permet d’apprécier cette vue magnifique, accompagné d’un verre de vin italien, et le bruit des vagues qui se cassent sur les rochers.

Finistere Nord - 3 Jours
dès 199 
Finistere Nord - 3 Jours

* Baie de Douarnenez, Point du Raz :
La Pointe du Raz, site emblématique du Finistère, s'ouvre sur le Raz de Sein et l'île de Sein.
La Pointe et ses falaises (jusqu'à la Pointe du Millier au Nord) sont classées "Grand Site de France".
Avant d'arriver à la pointe du Raz, arrêtez-vous à Pont-Croix, petite cité de caractère, et promenez-vous dans ses ruelles pavées...

* Quimper et la Riviera :
Quimper, ville de culture et d'histoire, est une cité aux multiples facettes.
Son architecture préservée (cathédrale Saint-Corentin, maisons à pans de bois), son artisanat dynamique (faïenceries Henriot, école de broderie Pascal Jaouen), ses grands festivals (Cornouaille, Circonova) en font l'un des immanquables du Finistère.

* Les îles du Bout du Monde: Ouessant, Sein,...
La plus proche, l'île de Batz, est connue pour son microclimat. Ses primeurs sont particulièrement renommées.
Ouessant, dominée par le phare du Créac'h, est la plus grande des îles finistériennes.
Sa spécialité : le ragoût d'agneau cuit dans les mottes !
Molène et son archipel sont au cœur du Parc naturel marin d'Iroise. Côté cuisine, la saucisse fumée aux algues est un must.
L'île de Sein, face à la Pointe du Raz, est le paradis des amateurs de produits de la mer (bar de ligne, homard...).
Autour de l'archipel des Glénan et de son lagon, vous pourrez pratiquer des activités nautiques variées aux "Glénans", plus grande école de voile d'Europe.

* La prequ'île de Crozon :
Partez à la découverte du "bout du monde" et de ses trésors naturels et culturels, pour un séjour mémorable où détente et bien-être seront vos guides.
Ici, ce sont tous les plaisirs de la mer et de la terre qui vous attendent : des berges de l'Aulne maritime jusqu'à la Pointe de Pen-Hir en passant par les criques verdoyantes du Cap de la Chèvre, venez savourez une Bretagne sauvage et authentique !

* Concarneau et Pont Aven :
Connue pour son port de pêche et de plaisance, Concarneau est également une station balnéaire avec plusieurs plages de sable fin.
Célèbre par sa Ville Close, c'est une ville dynamique qui accueille de nombreux festivals.
À Pont-Aven, vous marcherez sur les traces de peintres comme dans le Bois d'Amour ou le long de l'Aven et de ses moulins... et dégusterez les délicieuses et célèbres galettes.

* Roscoff et Baie de Morlaix :
Morlaix, ville médiévale, domine une baie remplie d'îles et d'îlots.
Le Château du Taureau, véritable "Fort Boyard miniature", se visite d'avril à septembre.
L'île de Batz, petit paradis à 15 minutes de Roscoff, vous ouvre les bras.
La Côte des Sables regroupe plusieurs stations balnéaires, ainsi que les villes de Roscoff (berceau de la thalassothérapie) et Saint-Pol-de-Léon, capitale de la "Ceinture dorée" (1ère région maraîchère de France).
Vous trouverez de nombreux sites naturels classés Natura 2000 comme les dunes de Keremma et des petites plages pleines de charme.
Côté architecture, ne manquez pas la visite du Cairn de Barnenez et la découverte des enclos paroissiaux .

* Pont-Aven :
Pont-Aven est située en Bretagne Sud dans le Finistère à 12 km des plages.
Pont-Aven est le berceau de l'Ecole de Pont-Aven autour de Paul Gauguin.
Pont-Aven est assurément peinture, comme Venise est romance, Rome est puissance et Salzbourg est musique. Ancrée dans sa vocation picturale, Pont-Aven offre aux visiteurs un visage bariolé.

* Les Monts d'Arrée :
Quel surprenant paysage que celui des Monts d'Arrée !
Au cœur de la Bretagne, vous serez charmés par cette région sauvage et préservée dont le plus haut sommet, le Roc'h Ruz, culmine à 385 mètres de haut.
A deux pas, enclos paroissiaux, retables sculptés et jolies chapelles valent la visite.

* Rade de Brest :
C'est depuis la table d'orientation implantée à l'Est du cours Dajot, que vous découvrirez une vue superbe sur la rade de Brest : de l'embouchure de l'Élorn à la pointe de Portzic. Ouverte sur l'Océan par un goulet de 1,5 km, la rade est vaste (184 km2) et profonde (12 à 20 m sur de grandes étendues) et est délimitée par des digues. Elle sert de mouillage à la flotte de guerre française.

* Les Abers et l'Iroise :
Trois abers découpent la côte du Nord du Finistère : Aber Wrac'h, Aber Ildut et Aber Benoît.
Sur l'île Vierge dans l'Aber Wrac'h, vous pourrez visiter le phare le plus haut d'Europe (82.50 m). Plus à l'Est, le hameau de Meneham et ses chaumières méritent le détour. Cet ancien hameau de paysans-pêcheurs-goémoniers a été entièrement restauré.
Profitez-en pour découvrir la côte des Légendes, la baie de Goulven et ses eaux cristallines.
En descendant le long de la côte, faites escale au Conquet, port pittoresque et départ vers les îles.
Le site exceptionnel de la Pointe Saint-Mathieu surplombe le Parc naturel marin d'Iroise.
Cette étendue d'eau qui s'étend de Sein à Ouessant est classée Réserve de Biosphère par l'UNESCO.
Au Nord de ce parc s'étend le premier champ d'algues marines d'Europe.
Parmi ses nombreuses utilisations, l'algue sert d'aliment principal pour l'ormeau, cette "truffe de mer" élevée à Plouguerneau.

Châteaux de la Loire - 4 Jours
dès 249 
Châteaux de la Loire - 4 Jours

* Blois :
À travers la ville, vieille de plus de 2 000 ans, vous découvrirez une histoire illustrée par un riche patrimoine : maisons à pans de bois, hôtels particuliers de la Renaissance, palais épiscopal du XVIIIème siècle, urbanisme du XIXème siècle, patrimoine industriel représenté par la chocolaterie Poulain et un patrimoine ligérien valorisé par l'inscription du Val de Loire au patrimoine mondial de l'UNESCO.

* Jardins de Chaumont sur Loire :
Depuis 1992, le Festival International des Jardins est un laboratoire de la création contemporaine dans le domaine des jardins et de la création paysagère dans le monde.

* Château de Cheverny :
Cheverny recèle bien des trésors comme par exemple la tapisserie des Gobelins du 17ème siècle présentée dans la Salle d’Armes ou encore la commode d’époque Louis XIV de style Boulle.
Situé à 15 km de Blois et 18 km de Chambord, le château de Cheverny est célèbre dans le monde entier pour ses traditions de vénerie et son étrange ressemblance avec Moulinsart. Hergé a d’ailleurs largement puisé son inspiration à Cheverny, où une exposition permanente lui est consacrée.

* Le Clos Lucé, Sur les pas de Léonard De Vinci :
A l’invitation de François Ier, Léonard de Vinci s’installe au Château du Clos Lucé, vit les trois dernières années de sa vie, et se consacre à l’aboutissement de ses inventions. Prolifique et inspiré, il travaille comme ingénieur, architecte et metteur en scène, organisant pour la Cour des fêtes somptueuses.
Dans sa résidence située à 400 mètres du Château Royal, il dresse les plans d’un château modèle pour François Ier à Romorantin et dessine l’escalier à double révolution de Chambord.
Le Château du Clos Lucé se consacre à la découverte et à la compréhension des savoirs du Maître italien.

* Le Château de Chenonceau :
C'est l'un des joyaux de la Vallée de la Loire : le château de Chenonceau attire chaque année des millions de visiteurs. Témoin des grandes heures de l'Histoire, le bâtiment nécessite l'intervention d'un personnel impressionnant. Plongée dans les coulisses d'un site exceptionnel.

* Le Château de Chambord :
Un palais surgit au cœur des terres marécageuses de Sologne.
François Ier, tout jeune roi, en ordonne la construction.
Le château de Chambord n’est pas conçu pour être une résidence permanente, François Ier n’y passe que quelques semaines.
C’est une véritable œuvre architecturale que le roi se plaît à montrer à des souverains et ambassadeurs comme un symbole de son pouvoir inscrit dans la pierre.
Le plan du château et ses décors ont été conçus autour d’un axe central : le fameux escalier à double révolution, inspiré par Léonard de Vinci, spirale ascendante qui mène au foisonnement des cheminées et chapiteaux sculptés, sur les terrasses.

Chypre - 8 Jours
dès 869 
Chypre - 8 Jours

* Nicosie :
Depuis 1974, la capitale de Chypre est coupée en deux : grecque au Sud, turque au Nord.
Aujourd'hui, le passage entre les deux zones se fait sans difficulté, et pourtant un gouffre sépare les deux côtés de la ligne de démarcation : active cité grecque à l'européenne au Sud, bourgade turque de province au Nord.

* Larcana :
Porte d'entrée de Chypre avec son aéroport, la ville mérite mieux qu'une rapide escale.
D'abord pour sa longue plage en pleine ville, bordée d'une promenade plantée de palmiers, mais aussi pour son côté oriental, avec l'ancien quartier turc de Piale Pasha et ses tavernes de poisson.
Côté culture, la collection Piéridès conserve des merveilles venues du fond des âges.

* Girne (Kirénia) :
Un petit port cerné de belles maisons de capitaines, des terrasses qui forment une alléchante guirlande sur les quais, la silhouette d'un château médiéval...
Les ruelles en retrait du port ne manquent pas non plus de charme : étroites et pavées, elles sont bordées de maisons à balcons de bois et de minarets tendus vers le ciel.
L'étape coup de cœur du Nord de Chypre.

* Belapais :
Sous les palmiers, les dentelles gothiques !
Voici le legs le plus poétique des Francs à Chypre : une abbaye de pierres blondes, son cloître, son réfectoire, sa chapelle, au milieu de collines fleuries de vergers qui dévalent jusqu'à la mer.
Ne manquez pas de flâner dans les ruelles de la partie haute du village, avec ses maisons chaulées.

* Mosaique de Paphos :
La grande station balnéaire était la capitale de Chypre à l'époque romaine.
En retrait du port, les archéologues ont mis au jour les vestiges du palais du gouverneur et des villas alentour.
De somptueux tapis de mosaïques en ornaient le sol : un ensemble unique à Chypre.

Afrique du Sud - 13 Jours
dès 3399 
Afrique du Sud - 13 Jours

* COTE SAUVAGE (WILD COAST) :
Le littoral de l’ancien Transkei est plus connu sous le nom de Côte Sauvage (Wild Coast).
Longue d'environ 300 km, attirante mais inhospitalière, cette côte concentre des images d’une nature vierge.
Aucune ville à l’horizon sur la Côte Sauvage, seulement quelques petits ports et lieux-dits, des petites huttes rondes et colorées coiffées de chaume, modestement habitées depuis la nuit des temps par le peuple xhosa.

* DRAKENSBERG :
Succession harmonieuse de sommets déchiquetés, de crêtes enneigées et de vallées encaissées, le Drakensberg forme une couronne de montagnes qui enserre la frontière Est du petit royaume du Lesotho, enclave haut perchée au cœur de l’Afrique du Sud.
Ses versants aux couleurs changeantes passent de l’ocre au roux, du brun au vert acidulé.

* CAPE TOWN (LE CAP) :
Cape Town (Le Cap) cherche à développer l’idée d’un cosmopolitisme paisible.
Elle incarne une Afrique créée par des Blancs.
Elle mêle le business et le tourisme, la nature et ce qu’en a fait l’homme.
Cape Town renferme la quintessence de l’histoire du pays.
Derrière l’indéniable sentiment d’harmonie, elle charrie son lot de contradictions et de désespérance.

* CAP DE BONNE ESPERANCE :
Bartholomé Diaz baptisa le Cap de Bonne-Espérance lors de son passage en 1488.
Cette péninsule devenue réserve naturelle ouvrait en effet la route de l’Asie.
Le Cap de Bonne-Espérance est caressé par les flots des océans Atlantique et Indien et se trouve à la jonction de courants maritimes contraires de nature à créer des tempêtes.
Le Cap de Bonne-Espérance n'est pas le point le plus méridional de l'Afrique.

* ROBBEN ISLAND :
Un lieu incontournable d'un point de vue historique et émotionnel : Robben Island fut l'île-prison de Nelson Mandela où il passa près de 19 ans sur les 27 années de son emprisonnement.
L'île cessa d'être une prison peu après l'abolition de l'apartheid et fut ouverte à la visite en 1999 après avoir été déclarée World Heritage Site.
D'anciens détenus vous feront visiter cette prison.

* TABLE MOUNTAIN :
Le Table Mountain National Park s'étend sur environ 60 km, de Signal Hill à Cape Point.
Trois sommets permettent au touriste de ne pas s'égarer : Table Mountain (plus de 1 000 m), Signal Hill (colline de 350 m d'altitude) et Lion's Head qui culmine à 670 m.
La Table Mountain est un paradis des randonneurs : vues époustouflantes mais également présence de nombreuses variétés de fynbos.

* JOHANNESBURG :
Capitale financière de l’Afrique du Sud, Johannesburg est également la capitale des superlatifs : la ville la plus riche d’Afrique, les plus hauts bâtiments, les plus grandes disparités sociales, l’un des taux de criminalité les plus élevés au monde, mais aussi l’une des plus belles atmosphères paranoïaques jamais rencontrées. Johannesburg est par ailleurs riche de son passé de lutte contre l’apartheid et d’une vie culturelle intense.

* SOWETO :
On rencontre au célèbre Soweto (diminutif de SOuth WEstern TOwnship) situé à 15 km au Sud-Ouest de Johannesburg, l’essence de l’Afrique du Sud.
C’est ici que s’est construite, au fil d’héroïques années, la victoire contre l’apartheid.
Émouvante est la visite des hauts lieux du combat pour l’émancipation du peuple noir.
Soweto est un patchwork de petits et grands quartiers traversés par endroits de voies rapides.

* PARC NATIONAL KRUGER :
Le Parc National Kruger est l’un des parcs les plus célèbres, les plus anciens et les plus étendus au monde.
C’est une occasion exceptionnelle d’observer la flore mais aussi des centaines de variétés d’oiseaux, de reptiles et de mammifères.
Cadre sauvage intact et pistes en parfait état garantissent le confort.
Il ne reste plus qu’à rouler doucement et à être attentif aux bruissements des feuilles.
Des réserves privées sont situées à l'Ouest du Kruger et d'autres sont isolées du parc, au milieu des champs et cultures traditionnelles.

* SANTA LUICA :
Santa Lucia est une petite ville posée sur une sorte de colline allongée, quadrillée par des rues bien tracées.
Du temps de l’apartheid, elle était bel et bien une cité exclusivement « blanche », mais les choses ont changé.
Les maisons et les villas de Santa Lucia sont entourées de jardins tropicaux à la végétation luxuriante.

Espagne - Iles Canaries - Fuerteventura - 8 jours
dès 699 
Espagne - Iles Canaries - Fuerteventura - 8 jours

* CORRALEJO ET LE PARC NATUREL :
Dominé par le volcan éventré Bayuyo d'une altitude de 271 mètres, Corralejo est la deuxième ville de l'île et est à l'origine un petit port de pêche.
Aujourd'hui, c'est un haut-lieu touristique de Fuerteventura, où s'étendent sur son flanc les célèbres dunes du Parc Naturel de Corralejo (El Parque Natural de Corralejo) ainsi que l'île de Los Lobos.
Ce site offre un paysage aride paradisiaque constitué de l'érosion de coquillages de mollusques et d'autres organismes marins : un petit Sahara où s'entremêlent grands espaces et tranquillité.
Les dunes sont bordées par de sublimes plages de sable fin et blanc, terrain de prédilection des amateurs de planche à voile, de surf, de kitesurf et aussi des nudistes.
S'y balader à pied le long des dix kilomètres de plages et de dune est un des immanquables pour visiter Fuerteventura.

* L'ILE DE LOS LOBOS :
Votre billet d'avion en poche, vous vous demandez sûrement que faire à Fuerteventura.
On vous répond qu'il faut absolument aller visiter l'île de Los Lobos, au Nord de Corralejo. Vous y trouverez un véritable petit paradis sur terre : des plages paradisiaques, un paysage volcanique charmant et des eaux cristallines. On y accède en bateau, au départ du pittoresque port de Corralejo pour une courte traversée offrant de belles vues sur Fuerteventura, Los Lobos et Lanzarote.
Ce petit îlot désertique abrite une faune et une flore très variées avec beaucoup d'oiseaux à observer. Profitez de belles balades dans les anciennes salines (Las Lagunitas), dans le seul village de l'île, El Puertito : des paysages uniques, lunaires et désertiques, comme on en trouve peu à seulement 3 heures d'avion de l'Europe.

* EL COTILLO :
On continue sur le Nord de l'île en passant sur la côte occidentale : on ne peut visiter Fuerteventura sans passer par l'ancien village de pêcheurs d'El Cotillo.
Ce village est bordé par l'une des plus belles plages de l'île, avec du sable doré, où l'on peut se baigner en toute tranquillité dans les eaux cristallines.
Il y a souvent beaucoup de vent mais le courant est faible. Dans les environs, de nombreuses piscines et lagunes naturelles parsèment le littoral, comme souvent aux Canaries.
Au Nord du village, la Playa Marfolín prend des airs de plage tropicale d'Asie du Sud-Est : un "spot" idéal où bronzer en plein mois de novembre !
Au Sud, la Playa del Castillo du nom du château del Tostón qui autrefois protégeait l'île des attaques corsaires  est un repaire pour les surfeurs qui viennent profiter des vagues de l'océan.
Le vieux port et les nombreux restaurants du village achèveront de vous séduire.

* LA OLIVA :
En prenant la route vers le centre de l'île, faites une halte à La Oliva en passant par le parc Malpaís de la arena, un monument naturel formé par le volcan et ses laves, renfermant un paradis faunesque époustouflant.
La Oliva est un petit village paisible juché au milieu du désert où il ne faut pas manquer de visiter la casa de los coroneles, la maison des colonels.
Profitez-en pour visiter les centres culturels et musées du village – Cultural Raíz del Pueblo, Centro de Arte "Casa Mane" ou le Museo del grano "La Cilla".

* PUERTO DEL ROSARIO :
Capitale de Fuerteventura, Puerto del Rosario est l'une des portes d'entrée de l'île car la commune est située à quelques encablures au Nord de l'aéroport.
C'est une petite ville de moins de 30 000 habitants, mouillée par les eaux turquoise et cristallines de l'océan Atlantique et construites avec de nombreuses maisons blanches qui font son charme pittoresque.
La ville comprend par ailleurs de nombreux hôtels et des centres commerciaux en grande quantité : un point d'ancrage confortable pour commencer ses vacances et visiter Fuerteventura.

* BETANCURIA ET SON PARC :
Situé sur la côte Ouest de l’île, la ville de Betancuria et le Parque rural éponyme sont des immanquables pour quiconque se demande que faire à Fuerteventura.
L’église de Betancuria  la iglesia Santa Maria de Betancuria, du nom de Jean de Béthencourt, un Normand qui colonisa l'île en 1404, le musée archéologique et la casa Museo de Betancuria figurent parmi les monuments du patrimoine à visiter dans ce village.
Là encore, vous croiserez dans vos balades palmiers, figuiers de barbarie, montagnes et paysages désertiques.

* JANDIA ET SON PARC NATUREL :
En allant visiter Fuerteventura dans sa partie méridionale, vous trouverez le parc naturel de Jandía, une péninsule entourée de nombreuses plages de sable blanc en enfilade. Mais avant, ne manquez pas de passer à Pájara, un petit village haut en couleurs, riche en fleurs hibiscus, bougainvilliers et lauriers-roses où l'architecture prend des airs d'art aztèque.
Plus au Sud, profitez-en pour vous prélasser sur la Playa Barca, une plage paradisiaque où l'eau, transparente, rappelle les lagons bleu-verts de Thaïlande.
Dans cette zone, admirez le paysage accidenté de l'île de la Pared à Cofete, dédiez une demi-journée pour l'Oasis Park Fuerteventura, puis terminez votre visite par le village de Morro Jable ainsi que la pointe Sud et le phare, el faro de punta Jandía : on s'y sentira presque seul au monde !

Italie - Venise - 3 Jours
dès 349 
Italie - Venise - 3 Jours

* La place Saint-Marc :
La place Saint Marc est le cœur de la ville, lieu de convergence des visiteurs et bien entendu un passage obligé à Venise !

* Le Quartier Juif :
Le ghetto de Venise est situé dans le quartier du Cannaregio.
Cet ensemble ne possède pas de grands monuments, mais reste intéressant à découvrir pour comprendre l'histoire des Juifs de Venise.

* Le Grand Canal :
Le Grand Canal de Venise est incontestablement la plus belle avenue du monde.
Ce sont ici plus d’une centaine de splendides palais et églises qui bordent ses rives et qui témoignent du passé glorieux de la république de Venise.

* Sestiere Castello :
Venise rappelle vaguement la forme d’un poisson, dont la queue est représentée par le quartier de Castello.
Situé dans la partie la plus à l’est de la ville, c’est le plus grand et le plus varié des 6 Sestieri et notamment le lieu où se trouve l’Arsenal, ancien chantier naval, fortification de la ville cachée derrière ses hautes tours.

* Sestiere Cannaregio :
Le ghetto de Venise a vécu comme une île jusqu'à la fin du XVIIIe siècle.
Logé contre le Grand Canal, le quartier de Cannaregio est depuis devenu l'épicentre de la vie vénitienne.
Mêlez-vous aux amateurs d'aquarelles, peintres de rues et photographes qui circulent de clochers croulants en ponts et balcons, admirent gondoles qui fendent les eaux, courent d'artisan glacier en boutique de souvenirs et tentent de capter l'atmosphère d'un sublime quartier.

* Le Palazzo Grassi / La Fondation Pinault :
Le palais Grassi est la propriété de l’homme d’affaire François Pinault, fondateur du groupe Pinault-Printemps-Redoute (aujourd’hui groupe Kering) qui l’a dédié à l’art contemporain.
Le palais abrite ainsi des expositions temporaires basées pour tout ou partie sur la collection d’art de la fondation Pinault. 

* Le café Florian :
Le Café Florian est le plus célèbre des cafés vénitiens, symbole du luxe et du raffinement du XVIIIe siècle.
 Riche histoire de ce café qui accueillait tous les plus grands notables de Venise et qui est désormais un lieu incontournable lors de votre visite de Venise.
La décoration est somptueuse, son célèbre chocolat est un délice mais les prix sont assez élevés !

* San Giorgio Maggiore :
Située sur l’île du même nom, la basilique de San Giorgio Maggiore est célèbre pour sa beauté mais aussi pour son Campanile en haut duquel on peut admirer Venise et sa lagune.
L’après-midi est le meilleur moment pour visiter l’île, la basilique et le monastère car Venise, en face de vous, sera alors baignée par la lumière du soleil offrant une vue inoubliable.

* Le Musée Gugghenheim :
La collection Guggenheim est située sur le Grand Canal, dans le quartier du Dorsoduro, où elle occupe le palais Venier dei Leoni.
Vous pouvez accéder à la fondation à pied, elle est située entre le pont de l’Accademia et l’église Santa Maria della Salute.

* La galerie dell'Academia :
Le musée abrite la plus grande collection de peintures vénitiennes et vénitienne du XIVe siècle, du style gothique et byzantin aux artistes de la Renaissance, comme par exemple Bellini, Carpaccio, Giorgione, Véronèse, Titien et Tintoret jusqu’à Giambattista Tiepolo et aux artistes “vedutisti” du XVIIIe siècle : Canaletto, Guardi, Bellotto et Longhi.
Les artistes qui ont marqué toute l’histoire de la peinture européenne.

* Le Palais des Doges :
Le palais des Doges est situé sur la place Saint Marc.
Il était le siège du pouvoir à Venise, lieu de résidence des Doges.
Le palais existait dès le IXe siècle, mais celui que l'on connaît aujourd'hui a été construit pour l'essentiel entre le XIVe et le XVIe siècle.

* Le Pont des Soupirs :
Le pont des Soupirs est l'un des ponts les plus célèbres de Venise.
Construit au XVIe siècle il relie le palais des Doges aux prisons.
En effet, les accusés étaient jugés dans le Palais avant d'être enfermés dans les prisons.
Le pont doit son nom aux soupirs poussés par les condamnés qui voyaient Venise pour la dernière fois …

* La Basilique Saint-Marc :
Venise, à la recherche de prestige, souhaitait accueillir une relique digne de ses prétentions.
C'est ainsi qu'en l'année 826, deux marins Vénitiens dérobent le corps de l'évangéliste Marc à Alexandrie pour le ramener à Venise.
Le corps a été caché sous des carcasses de porc pour éviter les fouilles des Sarrasins !
Une première basilique est alors construite pour abriter le corps de Saint Marc mais l'édifice actuel est celui construit au XIème siècle, les deux précédents ayant été détruits.

* Le Ca'd'Oro :
Le Palais Ca’ d’Oro est l’un des plus beaux palais de Venise. Construit au XVe siècle et initialement recouvert de feuille d’or, il est l’un des symboles du style gothique flamboyant.
Il accueille désormais la Galerie Franchetti qui regroupe des œuvres d’art collectés par le baron.

* Le Pont du Rialto :
Le pont du Rialto est sans aucun doute l'un des symboles les plus forts de Venise avec le Palais des Doges et la Basilique Saint-Marc.
La forme en accent circonflexe du pont du Rialto a fait le tour du monde, on retrouve ce pont sur quasiment toutes les publicités touristiques offrant des séjours à Venise.

* L'église Santa Maria Della Salute :
L'église Santa Maria della Salute est située dans le quartier du Dorsoduro, le long du Grand Canal et presque à la pointe de l'île.
Sa masse blanche, imposante, est visible de loin et en fait un point de repère de la ville.
L'église Santa Maria della Salute a été construite suite à un vœu du Sénat qui avait promis la construction d'une église si la Vierge mettait fin à la terrible épidémie de peste qui sévissait en 1629.
L'épidémie ayant reculé, c'est le projet de Baldassare Longhena qui est retenu.

* Le Théâtre La Fenice :
Lors de votre séjour, n’hésitez pas à découvrir le célèbre Théâtre de la Fenice Venise. 
Le bâtiment et sa décoration luxueuse valent le détour.
Je vous conseille de le visiter mais aussi d’assister à un opéra.

* Les canaux :
Les canali (canaux) et rii (pluriel de rio) donnent à Venise son cachet particulier et tiennent lieu de rues pour mettre en communication entre elles les îles nombreuses formant la ville; ils s'élèvent à près de 150.
Les principaux parmi eux sont le Grand Canal, le canal de Cannaregio et celui de la Giudecca.

* La Strada nuova :
La Strada Nuova fut tracée entre plusieurs maisons en 1872 et vous permet de vous rendre directement à la gare de Santa Lucia.
Il ne faut point chercher l'aspect artistique dans cette rue car elle accueille des magasins variés de vêtements, chaussures, de nourriture et aussi des cafés.
C'est un très bon endroit pour acheter des produits artisanaux et des souvenirs.
Vous l'aurez compris, cette rue piétonne est particulièrement appréciée des Vénitiens qui y font leurs courses ainsi que leur promenade quotidienne.

* Eglise Santa Maria Del Giglio :
L'église Sainte-Marie du Giglio (chiesa Santa Maria del Giglio ou Santa Maria Zobenigo) est située dans le quartier de Saint-Marc, à Venise.
C'est une église mère, l'une des villes, et remonte au Xe siècle (reconstruite de 1680 à 1683 par Giuseppe Sardi aux frais d'une famille aristocrate de Venise, la famille Barbaro). 

* Burano :
L'île de Burano abrite un village de pêcheurs qui est connu pour sa dentelle à l'aiguille, pratiquée depuis le XVIe siècle.
Aujourd'hui, la dentelle de Burano est devenue un produit de luxe.
N'hésitez pas à vous balader dans l'île pour admirer ses maisons bigarrées dont les façades composent un patchwork de couleurs absolument magnifique !

* Murano :
Murano est l'une des plus grandes îles de la lagune de Venise.
Elle est célèbre pour son industrie verrière qui remonte au XIe siècle.
Les verres de Murano ont servi à décorer la basilique Saint-Marc.
Aujourd'hui, la verrerie est une industrie plutôt touristique. Certains objets sont très beaux mais aussi très chers.
L'île de Murano mérite le détour pour admirer le travail des artisans verriers et déambuler dans ses ruelles, surtout le soir quand elle retrouve son calme.

* Excursions privées pour temps libres :
- Tour en gondole sur les canaux
- Visite libre du musée dell'Académia
- Îles de Burano et Murano
- Plage du Lido
- Visite du quartier Juif
- Découverte des spécialités Vénitiennes
- Visite d'une fabrique de masques vénitiens

next

demande de devis, voyage en groupe

* Obligatoire