Historique

Dernière modification le 30-04-2018

A l'origine, pour Groupes

  • Comité d’Entreprise, Écoles, Associations, Clubs Sportifs

Ils nous ont fait confiance : Les grands magasins (Leclerc, Auchan, Carrefour...), les boutiques de renomées mondiales (Hennessy, Hermès...), les collectivités (COS de Bourges, Angoulême, Poitiers...), les banques et assurances (Crédit Mutuel, Banque Populaire, MACIF, Banque de France, LCL...), les grands groupes nationaux (Orange, EDF GDF, Dassault, Amicale de Police, Pompiers...).

 
Historique

SARL Mystères de l’Ouest

1998

Création de l’agence Mystères de l’Ouest, filiale des Rapides du Poitou
Créer des prestations de voyages en autocar.

 

2002

L’agence devient indépendante sous la forme d’une SARL
Cibler l’Ouest de la France et le quart Nord-Ouest.

 

2010

Rachat de la société par Mr JAMAIN
S’étendre sur tout le grand Ouest, de la Normandie au Pays Basque, élargissement du rayon d’action de Paris à l’Est de la France.

 

2012

A près de 80%, l’agence travaille avec des professionnels du Tourisme et réalise près de 2,5 million de chiffre d'affaire.
Aujourd’hui elle s'ouvre au grand public.



Mystères de l'ouest : Voyages en groupe

Tel : +33 (0)5 49 36 36 36
Fax : +33 (0)5 49 03 03 03
Chargé de clientèle Aquitaine / Pays de la Loire : bastien@mysteresdelouest.com
Chargé de clientèle Poitou Charentes / Limousin / Centre Val de Loire : gregory@mysteresdelouest.com
Chargé de clientèle Nord Pas de Calais / Picardie / Ile de France : regis@mysteresdelouest.com
Service production : production@mysteresdelouest.com


Adresse postale de l’agence Mystères de l’Ouest :
11, rue de la Tonnelle - 86360 MONTAMISE

Nos idées de voyages

previous
Turquie - Istanbul - 3 Jours
dès 299 
Turquie - Istanbul - 3 Jours

* La Mosquée Bleue : 
L'entrée est gratuite, mais très stricte, car vous entrez dans un lieu de culte et il faut respecter certaines conditions. 
L'intérieur est juste unique, vraiment allez-y dès l'ouverture, car les touristes affluent en masse.
La petite cour extérieure est vraiment belle aussi !
La Mosquée Bleue est sans aucun doute la mosquée la plus connue d'Istanbul.
Située juste en face de Sainte Sophie, c'est l'un des plus beaux endroits d'Istanbul.
Un symbole de la ville avec ce mélange omniprésent d'Occident et d'Orient...
Visiter la Mosquée Bleue d'Istanbul est l'un des moments forts d'un séjour à Istanbul. La Mosquée Bleue est magnifique de l'extérieur, mais aussi de l'intérieur.

* La Basilique Sainte Sophie :
La Basilique Sainte-Sophie convertie en mosquée est l'un des monuments à ne pas manquer à Istanbul.
Malgré les travaux (2014), l'intérieur est impressionnant et magnifique.
Vous pouvez monter à l'étage pour avoir une vue complète et admirer le mihrab, dirigé vers La Mecque, accompagné des deux chandeliers colossaux de Soliman le Magnifique.

* Le Palais de Topkapi :
Ce monument est rempli d'histoire, il a été la résidence principale et officielle du sultan Ottoman.
La visite peut prendre plusieurs heures car vous avez énormément à voir : les cuisines, les bijoux, les appartements, les jardins, etc...
C'est très intéressant. Il est conseillé de prendre une visite guidée pour tout comprendre..

* Le Grand Bazar :
Cela fait beaucoup penser aux souks au Maroc, vous trouvez de tout... surtout de l'or ! 
C'est l'endroit idéal pour faire quelques achats avant votre départ, il faut absolument y aller !

* Le Palais Englouti :
Une visite intéressante, sombre et humide. Il s'agit d'une ancienne citerne d'eau souterraine qui alimentait en eau le palais Topkapi !
Très peu de lumière, une fois à l'intérieur, des ombres apparaissent entre ces 366 colonnes.
Au fond sur une colonne, une tête de méduse…
À visiter !

Toulouse - 3 Jours
dès 249 
Toulouse - 3 Jours

* La Cité Médiévale de Carcassonne :
Située sur la rive droite de l’Aude, la Cité médiévale encore habitée, compte 52 tours et deux enceintes concentriques qui totalisent 3 km de remparts.
Accessible de jour comme de nuit, par la Porte Narbonnaise et la Porte d’Aude, une grande partie de la Cité médiévale se visite librement.

* Le Grand Toulouse :
Située sur la rive droite de l’Aude, la communauté urbaine a changé de nom.
Grand Toulouse fait place à Toulouse Métropole.
Beaucoup plus qu'un simple changement d'identité graphique, cette nouvelle appellation traduit une ambition au service d'un projet. 

* La Cité de l'Espace :
Vous avez toujours rêvé de marcher comme sur la lune, d'embarquer dans une station mir ou un vaisseau Soyouz ? De découvrir le ciel et ses milliards de galaxies, de vivre l'aventure spatiale ? La Cité de l'espace vous ouvre les portes de l'univers.

* Balade gourmande :
Les principaux monuments sont présentés sous le nouvel éclairage nocturne. C'est très joli, les explications claires sans être prétentieuses ou longues, plein d'anecdotes et de faits méconnus sur Toulouse.

* Le Capitole :
Le Capitole est un monument de la ville française de Toulouse, qui abrite aujourd’hui l'Hôtel de ville et le théâtre du Capitole.
Sa construction a été décidée par les Capitouls en 1190, afin d’y établir le siège du pouvoir municipal.

* La Basilique Saint Sermin :
La basilique saint Sernin de Toulouse est une grande étape vers Compostelle.
Elle est dédiée à Saint Saturnin (ou Sernin), évêque de Toulouse au IIIème siècle.
Celui-ci mourut traîné par un taureau dans la rue du Taur et sur la place du Capitole.
Cette scène est très bien illustrée sur un sarcophage du Maître de Cabestany situé à l'abbaye de Saint Hilaire.

* Le Couvent des Jacobins :
C'est le lieu de vie d'une communauté religieuse où tout s'organise autour du cloître : réfectoire, salle capitulaire et chapelle funéraire ornée de peintures.
C'est un lieu de pèlerinage sur les reliques de Saint Thomas d'Aquin.
Histoire, art, foi, constituent les trois pôles qui attirent chaque année près de 300 000 visiteurs.
Construit en seulement un siècle, entre 1230 et 1350, le couvent des Jacobins fera l'objet de quelques agrandissements par la suite.
Son architecture répond avant tout aux règles de pauvreté et aux missions de prédication édictées par Dominique, le fondateur de l'ordre des Prêcheurs.

Saint Malo - 2 Jours
dès 149 
Saint Malo - 2 Jours

* Le Mont Saint-Michel :
La Merveille de l’Occident
vous ouvre ses portes le temps d’une visite classique ou thématique de ses différentes salles et de son intime cloître.
Ce chef d’œuvre de l’architecture médiévale est un emblème reconnu du savoir-faire des bâtisseurs du XIIIe siècle qui ont su construire deux corps de bâtiments de trois étages sur ce rocher granitique.

* Le Cap Fréhel :
Le Cap Fréhel présente sur le littoral, des falaises de grès rose majestueuses qui dominent la mer à plus de 70 mètres de haut et vous offrent un magnifique panorama.

* La Côte d'Emeraude :
Des paysages sans cesse renouvelés par de grandes marées spectaculaires, une nature généreuse, un patrimoine d'une richesse exceptionnelle : venez découvrir la Côte d'Emeraude.
Saint-Malo, cité des marins et des grands navigateurs, et Dinard, L'Elégante.

* L'Île Jersey :
Quatorze kilomètres sur huit kilomètres. Voilà la taille de Jersey.
Ça a l'air petit, comme ça. Et pourtant ! L'île est un mélange de réserve anglaise et de savoir-faire français qui abrite un port cosmopolite et de secrètes vallées.

* La Tour Solidor :
Située à l’embouchure de la Rance et dans le quartier de Saint-Servan, La Tour Solidor, construite au XIVe siècle pour contrôler la ville de St-Malo a ensuite été transformée en prison.
Cette tour abrite aujourd’hui le musée international du Long Cours et Cap Horniers en l’honneur des voyages à la voile des long-courriers.
Vous pourrez visiter la Tour et profiter de la vue magnifique qu’offre le chemin de ronde extérieur.

Portugal - Porto - 3 Jours
dès 299 
Portugal - Porto - 3 Jours

* Le Quartier de la Ribeira :
Ce quartier offre une magnifique plongée dans l’histoire de la ville.
Le long de la rivière, les barcos rabelos (embarcations traditionnelles servant au transport du vin) tanguent à l’ombre du pont Dom Luís I.
Malgré l’affluence touristique, Ribeira reste authentique et ne s’est pas embourgeoisé.

* Le Douro :
Le Douro est le grand fleuve du Nord du Portugal car il traverse le pays d'Est en Ouest sur près de 240 km pour déboucher sur l'océan Atlantique à Porto.
En partant du "quai da Ribeira" ou de Gaia, la visite vous laissera le temps de contempler des édifices emblématiques.

* SÉ (Cathédrale de Porto) :
Érigée au XIIe siècle, elle fut reconstruite un siècle plus tard et profondément remaniée au XVIIIe siècle.
On discerne encore le périmètre de l’édifice roman
À l’intérieur subsistent de hautes arches de pierre, un cloître gothique du XIVe siècle, de lourdes boiseries au plafond et des reliefs sculptés couverts de feuilles d’or.
Administrativement indépendante, Vila Nova de Gaia s’étend de l’autre côté du Douro, en face de Porto, à laquelle elle est reliée par toute une série de ponts et par son histoire de port vinicole.
Depuis le milieu du XVIIIe siècle, embouteilleurs et exportateurs y possèdent leurs chais.
Aujourd’hui, une soixantaine de chais s’étagent sur la rive escarpée.

* Marché du Bolhão (Mercado do Bolhão) :
Construit en 1914 pour accueillir les commerçants portugais jusqu’alors éparpillés à plusieurs endroits de la ville, le Mercado do Bolhão reste un endroit incontournable à visiter, même si l’édifice est dans un état de délabrement avancé.
Vous trouverez beaucoup de produits frais, poisson, viande, fruits et légumes et même des fleuristes.

* Palais de la Bourse (Palácio da Bolsa) :
Construit en 1862 dans un style néoclassique et inspiré du style mauresque, il était destiné à être le siège de l’Association Commercial de Porto.
Lors de votre visite il faut absolument visiter le Patio das Nações et le magnifique Salon (Salão) Árabe.

Bordeaux Saint Emilion Arcachon - 2 Jours
dès 249 
Bordeaux Saint Emilion Arcachon - 2 Jours

* La Garonne :
C'est dans les Pyrénées Espagnoles que la Garonne trouve sa source.
Pour sa partie française, la Garonne s'étire sur 520 kilomètres.
Avant de parvenir en Gironde, la Garonne traverse plusieurs départements du Sud-Ouest (Ariège, Haute Garonne, Tarn et Garonne, Lot et Garonne).

* Visite sur la thématique du vin de Bordeaux :
Les excursions dans le vignoble bordelais, par le biais des visites guidées, sont le meilleur moyen de découvrir les lieux de création des vins de Bordeaux.
Laissez-vous conduire à travers le patrimoine viticole et architectural de la région !
Au cours des excursions, les guides vous feront découvrir des lieux et les secrets de l'élaboration des vins de Bordeaux.

* Saint Emilion :
Inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, Saint Emilion est à l’origine une cité médiéval construite sur un monastère du VIIème siècle.
Riche d'histoire elle est passée tour à tour aux mains des anglais puis des français.
Dès l'entrée de cette petite ville, vous tomberez sur d'anciennes ruines d'un ancien couvent dominicain, de grandes murailles haut de 19 mètres ainsi que d'imposantes tours de guets.

* Arcachon :
Arcachon offre aux amoureux de la mer plus de 7km de plage de sable fin.
Découvrez le plaisir de flâner le long du front de mer, de faire du shopping dans le cœur de la ville et dans les rues piétonnes, prendre un verre le soir en terrasse face au coucher du soleil sur le bassin d'Arcachon.
Pour les amateurs de patrimoine et de vieilles pierres.

* Médoc : 
Au grès de vos déambulations, vous traverserez les prestigieuses appellations Médoc, Haut Médoc, Margaux, Pauillac, St Estèphe, St Julien, Moulis, Listrac et vous ne croiserez pas moins 60 Grands Crus Classés en 1855, quelques centaines de crus Bourgeois, des dizaines de crus Artisans, des caves coopératives pour le plus grand plaisir de vos yeux et de vos papilles.

* Entre-deux-Mers :
L’Entre-deux-Mers est un océan de vignes où toute la gamme des vins de Bordeaux est représentée.
Cités anciennes, bastides, châteaux, moulins, lieux de visites et musées font la richesse de cette région.

* Les Jardins Botaniques du Quai Rive Gauche :
Le Jardin Botanique a pour vocation de donner une représentation des espèces présentes en Aquitaine ; il est composé au Sud de six jardins représentatifs des paysages de la rive gauche et de cinq jardins au Nord pour la rive droite. 

* Le Musée d'Aquitaine :
Le musée d'Aquitaine présente l'histoire de Bordeaux et de sa région, depuis la préhistoire jusqu'à nos jours, à travers ses collections d'archéologie, d'histoire et d'ethnographie régionale et extra-européenne. 
"Musée de civilisation", il présente chaque année des expositions temporaires explorant des thèmes sur l'histoire et les cultures du monde.

Chili - 9 Jours
dès 2199 
Chili - 9 Jours

* Region d'Arica et Putre :
Ici débute notre voyage.
Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique.
Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique.
Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers.
Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.
Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m !
De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif…
Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

* San Pedro de Atacama :
Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude.
Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe.
En vous baladant dans les rues de la ville, ne manquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil.
Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes.
La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres.
Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes.

* Capiapo :
En descendant progressivement vers le Sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça !
On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa.
Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique.
On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

* Santiago et Valparaiso :
Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. 
Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments...
Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes !
La chaîne des Andes est là, au-dessus de nos têtes, imposante et fière.
En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.
Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre.
La 2ème ville du pays en nombre d’habitants a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique.
On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville.
Il y a toujours quelque chose à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

* Torres Del Paine :
Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. 
L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km.
On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.
Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple balade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace.
Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants !
Après ces randonnées sportives, direction plein Sud vers Punta Arenas.
De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde...

* Ile de Pâques :
Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques.
Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture.
Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants.
Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

* Antarctique :
Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le... Chili.
Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace !
On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour...
Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du Sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.
Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines.
Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique.
Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées.
C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires).

Berry - 3 Jours
dès 249 
Berry - 3 Jours

* Cathédrale de Bourges :
La cathédrale Saint-Étienne de Bourges, construite entre la fin du XIIᵉ et la fin du XIIIᵉ siècle, est le siège de l'archidiocèse de Bourges.

* Château de Valençay :
Le château de Valençay se trouve à Valençay, en Indre. Il fut la propriété de la Maison d'Estampes de 1451 à 1747, puis du prince de Talleyrand.

* Parc Naturel Régional de la Brenne :
Le parc naturel régional de la Brenne est un parc naturel régional français, qui est situé dans le département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire.

* Château d'Ainay-le-Vieil :
Situé au milieu du village d'Ainay-le-Vieil, dans le département français du Cher, le château d'Ainay-le-Vieil est un château médiéval construit au XIVᵉ siècle sur l'emplacement d'une forteresse du XIIᵉ siècle.

* Domaine de George Sand :
La maison dans laquelle vécut George Sand, en Centre-Val de Loire au cœur du Berry, témoigne de la vie exceptionnelle de cette femme du XIXème siècle.
Cette maison dans laquelle elle écrivit la majeure partie de son œuvre et reçut ses amis, Balzac, Chopin, Flaubert ou Liszt, conserve encore aujourd’hui le mobilier et les objets de l’écrivain.

* Abbaye de Noirlac :
L'abbaye de Noirlac est une abbaye cistercienne située à Bruère-Allichamps, près de Saint-Amand-Montrond, dans le département du Cher.
C'est une des abbayes cisterciennes les mieux préservées.

* Château d'Azay-le-Ferron :
Le château d’Azay-le-Ferron, d’une riche architecture du XVe au XVIIIe siècle, est une véritable machine à voyager dans le temps qui nous transportera à travers les styles et les époques artistiques.

* Château de Bourges :
En 1759, Charles-François Leblanc de Manarval, maître de forges et directeur de la Manufacture royale de draps de Châteauroux, fait édifier ce château en pierre de taille.

* Palais Jacques Coeur de Bourges :
Le palais Jacques-Cœur est un hôtel particulier situé à Bourges, considéré de par l'élégance de son architecture, la richesse et la variété de sa décoration, comme un des plus somptueux édifices civils du XVᵉ siècle.

* Maison de Jour de Fête :
Le tournage de "Jour de Fête" de Jacques Tati a bouleversé le village de Sainte-Sévère-Sur-Indre : que ce soit les témoins et acteurs du tournage ou les nouvelles générations, tous perpétuent cette mémoire collective.

  •  

  • next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire