Planifier un séjour en groupe Puy du Fou

Dernière modification le 16-10-2017
Planifier un séjour en groupe Puy du Fou

Spectacles pyrotechniques, scènes grandioses et costumes d'époque vous attendent de pied ferme au Puy du Fou, un magnifique parc à thème médiéval au cœur de la Vendée ! Si vous avez la charge d'un comité d'entreprise, d'une classe ou encore d'une association, il est recommandé de faire appel à une agence spécialisée comme Mystères de l'Ouest pour planifier un séjour en groupe Puy du Fou.

Réserver un séjour en groupe au Puy du Fou

Si vous devez organiser un séjour en groupe Puy du Fou pour plusieurs dizaines de personnes, par exemple au sein d'un comité d'entreprise ou d'une association de seniors, sachez que des professionnels spécialisés comme Mystères de l'Ouest peuvent vous apporter un précieux soutien technique et logistique. Sur la base d'un devis transparent et personnalisé, nous prenons entièrement à notre charge les aspects les plus pratiques et fastidieux de la préparation du voyage, dont la réservation d'un autocar ou de places de train, celle des billets d'entrée au parc et, le cas échéant, celle des nuitées d'hôtel.

Votre agence de séjour en groupe Puy du Fou

En accordant votre confiance aux Mystères de l'Ouest pour partir en séjour en groupe au Puy du Fou, vous bénéficiez des services d'un spécialiste reconnu des voyages en groupe sur un large secteur couvrant tout le Grand Ouest mais aussi le reste du territoire national, l'Espagne ou encore la Belgique. Votre devis sera établi sous 48 heures et prendra en compte l'ensemble des contraintes dont vous nous aurez fait part.

Nos idées de voyages

previous
Maroc - Agadir - 8 Jours
dès 729 
Maroc - Agadir - 8 Jours

* La Vallée du Paradis :
Également appelée la Vallée Verte, cet écrin de verdure est un véritable havre de paix.
C'est l'endroit idéal pour les amoureux de la nature et tous ceux qui veulent sortir un peu de la ville et changer de la plage.
Pour en profiter pleinement, vous pouvez opter pour une excursion à la journée proposée par les plateformes d'activités.

* Le Souk El Had :
Si vous partez visiter Agadir, passer un moment au Souk est incontournable.
Le cachet moderne du Souk El Had le différencie un peu des autres souks marocains, mais il n'en reste pas moins authentique !
Ce trésor au coeur de la ville regroupe plus de 3000 commerces sur une superficie de 11 hectares.
Vous découvrirez ici un univers authentique, vivant, tout en couleurs, où la senteur des épices envoûtera vos sens. Indéniablement l'un des endroits les plus agréables et les plus animés d'Agadir !

* Les Musées de la Ville :
Parce que visiter Agadir est aussi synonyme de découvertes culturelles, vous prendrez plaisir à arpenter les plus beaux musées de la ville.
Spécialisé dans l'art du Sud du Maroc, le Musée Municipal Bert Flint, également appelé Musée Tiskiwin, vous dévoilera une sublime collection d'objets traditionnels marocains venant de la région saharienne et de la vallée du Sousse. Le Musée de la Mémoire conserve l'histoire du terrible séisme qui a ravagé la cité le 29 février 1960, le tout situé dans une ravissante oasis de verdure qui laisse rappeler les jardins de l'Alhambra à Grenade.
Le Musée du Patrimoine Amazigh, quant à lui, vous séduira par ses somptueuses collections de bijoux, talismans, tapis, porteries et autres objets relatifs à la vie des Berbères.

* La Kasbah :
C’est ici que se trouvait la ville d'Agadir avant le terrible tremblement de terre. 
La Kasbah était une forteresse, construite en 1540, pour protéger la ville des assauts des Portugais.
Les ruines de ses remparts et son entrée sont les seuls restes du patrimoine architectural d'Agadir.
Vous découvrirez un site véritablement majestueux perché à une hauteur à 236 m d'altitude, offrant un incroyable point de vue sur la ville et ses ports. L'ascension dure une vingtaine de minutes en marchant. En fin de journée, alors que le soleil commence à se coucher, le spectacle est juste à couper le souffle !

* La Vallée des Oiseaux :
Domicile de plusieurs espèces d'oiseaux méconnus comme les nandous ou les demoiselles numide, ce parc animalier qui débouche sur le front de mer vous plongera dans un superbe décor exotique, au milieu des bananiers, des magnolias et des bougainvilliers.
Durant votre visite, en plus de nombreux oiseaux, vous pourrez apercevoir d'autres représentants de la faune locale, comme le singe magot ou le mouflon à manchette. Idéal pour une pause nature en plein cœur de la cité marocaine.

* La Medina Polizzi :
Si vous vous demandez que faire à Agadir, sachez qu'un passage à la médina, la vieille ville, s'impose.
L'expérience est unique puisque la médina de la ville est récente, mais elle recrée fidèlement toutes les caractéristiques des médinas marocaines, des ruelles sinueuses aux souks effervescentes.
C'est ici que vous trouverez le souk El Had. Cette médina est le fruit de l'imagination de l'artiste italien Coco Polizzi. Si vous souhaitez faire le plein de souvenirs, c'est le lieu idéal !

* Le Jardin Portugais et Crocoparc :
Le jardin portugais, nommé également jardin d'Olhao, est un joli coin de verdure qui commémore à l'origine les liens entre le Maroc et le Portugal, à travers le jumelage d'Agadir avec la ville d'Olhao.
C'est ici que vous trouverez le Musée de la Mémoire.
Vous apprécierez sans aucun doute cet espace vert propice à la détente.
Pour une expérience plus reptilienne, rendez-vous à l'incontournable Crocoparc !
Avec ses 300 crocodiles du Nil et ses beaux jardins exotiques et aquatiques, la visite du parc promet des souvenirs enrichissants pour petits et grands.

* Les Plages D'Agadir :
Considérée comme l'une des plus belles d'Afrique du Nord, avec plus de six kilomètres de sable fin, la baie d'Agadir est idéale pour profiter du soleil et des palmiers. Que vous préfériez les coins touristiques qui proposent diverses activités nautiques comme des sessions de jet ski ou des cours de planche à voile, ou les étendues plus sauvages, vous aurez l'embarras du choix ! Et pour les fans de surf, direction Taghazoute !
C’est le spot de surf de la région.
Un vrai bonheur pour les amoureux de la vague et une bonne occasion pour les débutants de s'initier aux joies de ce sport grâce aux nombreuses écoles.

* Le Désert de Massa :
Véritable bijou de la nature situé dans la région de Massa à 60km d'Agadir, le désert de Massa offre un spectacle époustouflant.
Là-bas, faune et flore majestueuses se lovent dans cette réserve naturelle de... 33 800 hectares !
Du parc national Souss Massa, au barrage d'eau Youssef Ben Tachfine jusqu'aux dunes du dénommé "Petit Sahara", la région vous promet une expérience immersive. Pour en profiter pleinement, optez pour les visites à la journée qui vous permettront d'apprécier l'excursion en bonne et due forme.

Guatemala - 10 jours
dès 2019 
Guatemala - 10 jours

* GUATEMALA :
Guatemala est la capitale du Guatemala, en Amérique Centrale.
Elle est réputée pour son histoire maya, ses hautes altitudes et les volcans de ses environs.
Sur la Plaza Mayor dans le centre, également appelée Parque Central, la Cathédrale métropolitaine présente des peintures coloniales et des sculptures religieuses.
Le Palais national de la culture offre une vue sur la place depuis son balcon.
Dans le Sud de la ville, des sentiers de randonnée mènent au volcan actif Pacaya.

* ANTIGUA :
Antigua est une petite ville cernée de volcans au sud du Guatemala.
Elle est connue pour ses bâtiments coloniaux espagnols, dont la plupart ont été restaurés après le tremblement de terre de 1773, qui a mis fin à son statut bicentenaire de capitale coloniale du pays.
Parmi ses œuvres architecturales notoires, La Merced est une petite église baroque jaune et blanche.
Elle fait partie intégrante de la célèbre Semana Santa, une semaine sainte durant laquelle sont organisés défilés et rituels.

* SANTIAGO ATITLAN :
Santiago Atitlan est un village du Guatemala très intéressant à visiter notamment pour son lac éponyme.
Peuplé essentiellement d’indiens tzutuhil, Santiago Atitlan mérite d’être découvert.
A Santiago Atitlan, les gens continuent de porter des habits traditionnels qu’ils confectionnent eux même. Il faut dire que dans la tradition maya, le vêtement traduit l’indentité de celui ou celle qui le tisse : le lieu d’où il vient, la famille dont il est issu.
Les messieurs portent généralement un long bermuda blanc à rayures violettes, avec une chemise, une grosse ceinture et un chapeau de cow-boy.
Les femmes portent quand à elles en général une sorte de paréo maya avec un huipil, une sorte de corsage taillé dans un carré.
Et certaines villageoises portent un étrange couvre-chef. Du côté de ces messieurs, un long bermuda blanc à rayures violettes, brodé en son bas d’une frise multicolore de fleurs et d’oiseaux, sorte de large couronne en tissu rouge vissée autour de leur tête.

* MARCHE DE CHICHICASTENANGO :
Chichicastenango est un village de la région du Quiché au Guatemala.
Son marché très animé, pour lequel les habitants de la région viennent de loin, a lieu le jeudi et le dimanche.
Les quichés de la région descendent de leurs montagnes pour venir vendre du maïs, des haricots, acheter une poule ou un peu de viande.
Les huipiles, qui sont les habits typiques des femmes, demandent des semaines de travail, et se vendent entre 40 et 100 euros, voire plus si le tissage à la main est vraiment très fin.
Une femme guatémaltèque, même à l´aise financièrement, a rarement plus de 4 ou 5 huipiles.

* QUIRIGUA :
Le site maya de Quirigua est remarquable pour ses immenses stèles, pour la plupart, sculptées sur ses quatre faces. 
Les plus hautes stèles rencontrées dans la Mésoamérique se trouvent dans ce site.
La plus imposante mesure 10,67 m et pèse 65 tonnes.
La cité fut fondée à la fin du classique. 
La plus ancienne stèle date de 751 et la plus récente de 805 (une construction de stèle tous les 5 ans -hotun-).
Ces chefs-d’œuvre furent réalisés en pierre de grès. Imaginez la manière dont les Mayas ont transporté ces énormes blocs (sans roue et sans animaux).
Quirigua possède aussi les plus gros blocs monolithiques sculptés du monde maya appelés zoomorphes (car ils représentent des animaux).
Le plus imposant est le zoomorphe P daté de 795.
On érigea stèles, autels et zoomorphes pour fêter la fin de périodes de cinq ans La stèle E, datée de 771, va marquer le début du déclin de la cité (pour preuve : les stèles suivantes seront moins imposantes).

* RIO DULCE :
Après avoir visité Livingston et ses environs, vous n'avez pas d'autre choix que d'embarquer si vous voulez faire une balade le long du Rio Dulce. 
De nombreuses lanchas proposent des remontées plus ou moins rapides.
Si vous êtes seul, ou peu nombreux, vous pourrez facilement demander à votre pilote de ralentir ou de vous arrêter le temps de quelques photos.
Croyez-moi, le Rio Dulce se remonte doucement pour profiter de toute cette nature sauvage qu'il nous offre.
Dès les premiers virages, le décor change.
De hautes falaises calcaires forment un canyon. Nombreux sont les oiseaux qui nichent alentours.
Hérons cendrés, pélicans, aigrettes et bien d'autres que vous ne verrez peut-être pas.
Les lamantins sont fréquents dans le Rio.
La nature est exubérante au fur et à mesure que vous avancez.
C'est la jungle tropicale, avec ses bruits et ses odeurs. Puis le fleuve s'élargit de nouveau.
Vous croiserez des habitants, en pirogue, qui pêchent ou reviennent de la forêt, puis des huttes en bois et même une finca !
L'atmosphère est magique.
Le temps semble s'être arrêté.
C'est beau, c'est grand, c'est sauvage.

* SITE DE TIKAL :
Un sentier serpente en plein cœur de la jungle.
A la cime d’un ceiba vous observerez de beaux perroquets verts et des singes qui jouent.
Cette marche débouche sur la Grande Place. C’est ici l’endroit le plus majestueux de tout Tikal.
C’est là que vous trouverez les temples du Grand Jaguar et celui des Masques.
Le premier mesure 45 mètres. Il abritait la tombe du roi Ah Cacao. Le second, un peu plus petit avec ses 38 mètres, était un hommage à l’épouse du roi d’à côté.
Vous irez ensuite de l’Acropole au Groupe G. Vous reconnaitrez peut-être les décors de Star Wars et d’Indiana Jones.
Encore plus impressionnant, le temple V et ses 57 mètres de haut.  En escaladant à son sommet vous aurez une vue géniale sur la place mais également sur toute la jungle.
Sur la place des Sept Temples, une plate-forme soutient sept pyramides. Elles servaient d’instruments pour les mesures astronomiques.
El Mundo Perdido a des faux airs du Ta Phrom à Angkor. Autour de la pyramide de 40 mètres s’étendait la ville de Tikal.
Vous continuerez au temple III. La pyramide de 55 mètres est encore couverte de végétation.
Encore plus haut, le temple IV.  Près de 65 mètres. 
Le panorama à 360° est plus fabuleux que nulle part ailleurs.
Vous distinguerez au loin les autres pyramides sur lesquelles vous êtes montés précédemment.
Toujours cette impression de gigantisme et d’infini vert.

Cap-Vert - 8 Jours
dès 1039 
Cap-Vert - 8 Jours

* Praia Santa Monica  :
Située dans la partie Sud de Boa Vista, la plage de Santa Monica (Praia en portugais), est réputée comme étant la plus belle plage de l'île.
Avec ses 18 km de sable blanc longeant une eau bleue turquoise, on ne peut que s'émerveiller devant la beauté du lieu.
Cachée derrière des dunes de sable, la plage est simplement immense, et cerise sur le gâteau, encore très sauvage.
Il n'est pas difficile de se retrouver seul sur cette grande étendue de sable.
Les amoureux de farniente ne trouveront pas de meilleur endroit pour étendre leur serviette et bronzer à loisir, mais attention aux coups de soleil !

* Le Désert de Viana :
De bon matin, alors que la chaleur n'est pas encore écrasante, départ pour découvrir l'une des sept merveilles naturelles du Cap-Vert : le désert de Viana. Depuis Sal Rei, la capitale, direction le Nord de l'île.
Le chemin passe notamment par le village de Rabil, ainsi que par des étendues rocailleuses et poussiéreuses, avant d'apercevoir au loin de hautes silhouettes blanches : les dunes de Viana. 
Une fois arrivé aux portes du désert, le paysage est tout simplement grandiose : des dunes de sable chaud, éblouissantes, façonnées au fil des années par des vents venus d'Afrique, et qui s'étendent à perte de vue. Surnommé par les locaux, "la miette du Sahara", on se croirait en effet perdu au cœur d'un vaste désert, alors que celui de Viana reste relativement petit : seulement 1 km de large sur 5 km de long.

* La Poterie de Rabil :
Juste derrière l'aéroport, se trouve le petit village de Rabil. Où que vous alliez à Boa Vista, Rabil est le point de passage obligé, un peu le carrefour où passent toutes les routes de l'île.
S'il n'y a pas énormément de choses à faire, on s'y arrête toutefois pour sa fabrique de poterie artisanale.
On peut y voir l'atelier où sont confectionnées les poteries à la main, puis la boutique, où trouver quelques souvenirs typiques, à ramener dans ses valises.

* Les Grotte Varandinha :
Dans le prolongement de la plage de Santa Monica, la plage de Varandinha, dans le Sud-Ouest de l'île, abrite de belles grottes naturelles et roches escarpées.
En marchant le long de la plage, on pénètre dans ce qui ressemble à une caverne abritée du vent.
Ici, toutes les histoires sont possibles : on imagine un équipage venu ici mouiller sur les côtes de Boa Vista, en train de se réchauffer autour d’un feu...
Si vous êtes équipés de bonnes baskets, partez escalader les falaises pour admirer la vue sur la mer et la longue plage de sable.
Grandiose !

* Povoação Velha :
Au Sud-Ouest de Boa Vista, à quelques kilomètres seulement de la plage de Santa Monica, se trouve le plus vieux village de l'île : Povoaçao Velha.
L'endroit mérite qu'on s'y arrête quelques instants pour flâner dans ses ruelles pavées, jonchées de petits restaurants typiques, et de magasins de souvenirs, dont la devanture est estampillée de la devise nationale : No stress.
Et ici, du stress, il n'y en a effectivement pas.
On prend le temps de se balader, de dire bonjour, d'entrer dans les échoppes de souvenirs... On peut également aller visiter l'école primaire du village où les enseignantes et les enfants en uniforme vous accueillent avec leurs plus beaux sourires. 
Pour terminer le tour du village, on grimpe la petite côte menant jusqu'à la chapelle blanc et bleu qui domine les habitations.
De là-haut, vous pourrez apprécier un joli panorama sur les maisons colorées du village.

* Le Cabo Sant Maria  :
Au Nord de l’île, sur la plage d'Atalanta, se trouve l'une des curiosités de Boa Vista : une mystérieuse épave d'un cargo espagnol, échoué sur les côtes cap-verdiennes le 1er Septembre 1968.
Le bateau en partance d'Espagne, devait traverser l'Atlantique jusqu'au Brésil, il n'y arrivera malheureusement jamais.
Si l'épave n'est plus aujourd'hui qu'une vieille carcasse rouillée sans cesse battue par les vagues, on a l'étrange sensation de se trouver face à un fantôme hantant la plage depuis des décennies...

* Sal Rei  :
Au Nord-Ouest, se trouve le chef-lieu de Boa Vista : Sal Rei, dont le nom provient de l'ancienne exploitation du sel "royal", issu des marais salants de l'île.
Si la ville n'est pas très grande, elle mérite qu'on s'y arrête une journée, pour s'imprégner de la culture locale, de l'ambiance "no stress", et pour partir à la rencontre des locaux.
Sur la place centrale de l'île, on trouve diverses échoppes de souvenirs, mais aussi l'église catholique, et le bureau de poste.
Inutile de suivre un itinéraire précis.
On déambule en se perdant dans les ruelles pavées, et en flânant le long des maisons aux couleurs pastel et à l'architecture coloniale.
À voir également le matin, le petit port et le marché aux poissons.
Ici, les hommes partent à la pêche, et les femmes vendent les prises fraîchement pêchées.
Accessible facilement par la route, on peut également se rendre à Sal Rei à pied en longeant la Praia de Chaves.

Mexique - 11 jours
dès 1899 
Mexique - 11 jours

* GUANAJUATO :
Située à quelques 300 km au Nord-Ouest de Mexico , Guanajuato est inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité depuis 1988.
Ville coloniale fascinante mais aussi berceau de l'indépendance du pays, Guanajuato a une alchimie unique. Visiter Guanajuato, c'est découvrir le cœur du Mexique avec son lot de traditions et spécialités locales.
Tous les ans s'y tient le Festival International Cervantino, consacrant les arts de la scène, sorte de festival d'Avignon mexicain.
Guanajuato, c'est aussi une vallée pittoresque où des milliers de maisons colorées ont été construites à flanc de la montagne, la vue depuis le monument du Pípila est juste époustouflante !

* YELAPA :
Sur la côte Pacifique, très proche de la célèbre station balnéaire mexicaine de Puerto Vallarta, se trouve la paisible Yelapa, une petite communauté de pêcheurs qui vit au paradis!
À Yelapa, on se déplace encore à dos de cheval, on est loin de la frénésie du monde moderne.
Ici on vit au rythme de la mer et de la jungle.
Bien connue des touristes Canadiens, Yelapa est un eldorado pour tous ceux qui rèvent de se ressourcer au plus proche de la nature. De quoi vous faire déconnecter.

* CHOLULA ET SON EGLISE :
Le Mexique, c’est la garantie de voir des chefs d’oeuvre de la religion chrétienne avec toutes les magnifiques églises et cathédrales construites après la Conquète espagnole du XVIe siècle.
L'église de Cholula est une des plus impressionantes, située dans l'État de Puebla, à 2 heures de la ville de Mexico. Entourée de volcans de plus de 5000 mètres d'altitude, l'église de Cholula est perchée sur des pyramides Maya, aujourd'hui recouvertes de végétation.
C'est dans les années 1930, que des fouilles archéologiques poussées ont révélé ce qui se cachait réellement sous les fondations de l'Église Notre Dame du Bon Secours: six pyramides construites au fil des siècles par les différentes civilisations ayant peuplé la cité sacrée, incroyable!

* XOCHIMILCO :
Xochimilco, à moins d'une heure du centre de Mexico, est une excuse parfaite pour passer une journée relax au fil de l'eau.
Ici, c’est un peu la Venise du Mexique, vous vous laissez conduire dans des embarcations hautes en couleur et sans moteur, pour plus de tranquilité.
Partager le bateau avec plusieurs amis et goûter aux spécialités locales qui vous seront apportées en cours de route par les commerçants flottants.
Très folklorique, vous ne manquerez pas non plus les chansons des mariachis.
On boit, on mange, on rit et on passe un bon moment.

* TULUM POUR SES PLAGES :
La Riviera Maya peut décourager plus d'un voyageur en quête d'authenticité...
Si Cancún et Playa del Carmen sont à éviter, Tulum a su garder son côté traditionnel et échapper au tourisme de masse.
Tulum, c'est à la base un petit village de pêcheurs, dont les plages paradisiaques font sa renommée internationale aujourd'hui.
Tulum, c'est aussi et surtout une ancienne cité Maya superbement nichée en bord de mer des Caraïbes.
Un point stratégique pour le commerce péninsulaire avant la colonisation espagnole.
Grandiose.

* LA RESERVE DE SIAN KA'AN :
Certains pourraient penser qu’il n’y a que des grandes villes extrêmement peuplées au Mexique, cependant la nature y est incroyable et très sauvage par endroit.
La réserve de biosphère de Sian Ka'an en est un très bon exemple.
Troisième plus grande réserve naturelle protégée du Mexique, c'est un paradis pour les amoureux de la nature. Située à quelques kilomètres seulement de Tulum, Sian Ka'an est un autre site classé par l'Unesco pour sa biodiversité unique.
Important sanctuaire pour des centaines d'espèces animales, c'est un site qui se visite à bord d'un petit bateau, de canal en canal et au chant des oiseaux tropicaux.
Magique.

* BACALAR :
Peu de touristes prennent la peine d'aller à Bacalar, plus éloignée des grandes stations balnéraires de la côte Caraibe mexicaine (4h de voiture, 6h de bus de Cancún).
Ils ont tort !
Loin de la masse et des grands resorts hôteliers, Bacalar est un lieu idyllique dans un cadre naturel luxuriant.
L'attrait majeur de la petite ville ?
Sa lagune aux sept couleurs qui décline toute une palette de tons bleus et turquoises.
L'eau est transparente, chaude et peu profonde.
Que demander de plus ?

* CALAKMUL :
Le Mexique regorge de vestiges archéologiques, témoins de civilisations millénaires.
Calakmul, à la frontière du Guatemala, était l'une des plus importantes cités mayas à l'époque.
S'y rendre, c'est comme jouer à Indiana Jones.
Encore peu de touristes la visitent et l'on se retrouve souvent seul, en haut de pyramides encerclées par la jungle, les singes hurleurs et le très discret jaguar.
La nature à l’état pur !

* CENOTE NOH MOZON :
Le Yucatán est une région mexicaine exceptionnelle, notamment grâce à ses cénotes.
Phénomène géologique unique, les cénotes sont des puits d'eau douce qui se sont naturellement creusés dans les cavités calcaires de la plaine yucatèque.
Aujourd'hui ils offrent des opportunités de baignade rafraichissante et magique.
Ce n'est pas tous les jours que l'on peut nager dans un trou bleu, à 15 mètres sous terre, profond de 50 mètres !
Il y aurait plus de 10 000 cénotes dans le Yucatán, tous n'ont pas encore été découverts, beaucoup sont cachés et peu accessibles.
Le cénote Noh Mozón est spectaculaire et c'est encore un petit coin secret.

* CELESTUN :
De la nature et encore de la nature !
Cap à l'Ouest du Golf du Mexique, à 1 heure de route de Mérida.
La réserve de biosphère de Celestún est un site magnifique qui compte la plus importante colonie de flamants roses américains (une des six espèces de flamants).
Des bateaux vont emmèneront observer ces oiseaux fascinants et vous feront aussi découvrir une forêt pétrifiée. Vous pourrez nager dans de l'eau douce bordée de mangrove, véritable poumon des littoraux tropicaux.

Perou - 10 jours
dès 1899 
Perou - 10 jours

* MACHU PICCHU :
Fantastique citadelle, "perdue" jusqu’à sa redécouverte au début du XXe siècle, Machu Picchu est le site archéologique Inca par excellence.
Fort de ses cultures en terrasse vert émeraude s’étageant devant de vertigineux sommets, avec pour horizon des crêtes andines, il offre un spectacle d’une beauté époustouflante.
Cette merveille d’ingénierie a résisté à six siècles de séismes, d’invasions étrangères et de violentes intempéries.
À flâner parmi les temples de pierre, vous prendrez la mesure du Wayna Picchu, la montagne voisine.
La façon la plus époustouflante de se rendre au Machu Picchu est par le trek du chemin de l'Inca. 

* LAC TITICACA :
Tenant davantage d’une mer d’altitude que d’un lac, le Titicaca donne à voir des sites superbes, parmi lesquels se distinguent les fameuses îles flottantes fabriquées de main d’homme au moyen de roseaux légers appelés totora. Il y a des siècles, les Uros ont construit les Islas Uros afin d’échapper aux agressions des peuples indiens du continent, notamment les Incas.
Les roseaux servent aussi à fabriquer des maisons, des bateaux, et même des porches voûtés et autres balançoires pour enfants.
Découvrez ces merveilles par vous-même en optant pour un séjour chez l’habitant.

* LA CORDILLERA BLANCA :
Les imposantes sentinelles de granit que sont les sommets de la Cordillera Blanca dominent Huaraz et la région environnante.
Ce massif est le plus haut du monde après l’Himalaya : 16 de ses pics avoisinent les 6 000 m, et l’ensemble représente le défi le plus difficile à relever du continent pour les alpinistes.
Lacs glaciaires, énormes puya raimondii et pics rocheux s’élançant vers le ciel vous attendent dans le Parque Nacional Huascarán, où le trek de Santa Cruz offre une belle récompense aux plus ambitieux.

* AREQUIPA, CITE COLONIALE :
La deuxième ville du Pérou jette un pont historique entre les splendeurs incas de Cuzco et la bruyante modernité de Lima.
Émaillée d’étincelants édifices de style baroque mestizo taillés dans le sillar, pierre locale de couleur blanche, Arequipa est une cité coloniale espagnole demeurée fidèle à ses origines.
Sise au cœur de paysages naturels de rêve, entre volcans endormis et pampa d’altitude, elle compte un monastère vieux de 400 ans, une immense cathédrale et des picanterías (petits restaurants) traditionnelles servant une originale cuisine péruvienne fusion. 

* CUZCO :
Anciennes rues pavées, grandioses églises baroques et vestiges de temples incas aux sculptures vieilles de plusieurs siècles : nulle cité n’est plus ancrée dans l’histoire andine que Cuzco, habitée en continu depuis l’époque précolombienne.
Jadis capitale de l’Empire inca, cette ville très touristique est aussi le point d’accès à Machu Picchu.
Avec son ambiance bigarrée mariant dans un joyeux chaos le mysticisme et le mercantilisme, cette ville unique en son genre, théâtre de la vie nocturne la plus endiablée des Andes, n’en finit pas de charmer. 

* VALLEE SACREE :
Villages andins à l’architecture disparate, avant-postes militaires incas en ruine et cultures en terrasse utilisées depuis des temps immémoriaux sont reliés par le cours sinueux du Río Urubamba qui traverse la Vallée Sacrée. Située entre Cuzco et Machu Picchu, cette destination pittoresque est une base idéale pour partir à la découverte de la région.
L’hébergement va de l’accueillante auberge au complexe hôtelier haut de gamme.
Côté activités, des randonnées équestres, du rafting et des treks vous conduiront à de lointains villages de tisserands et de cultivateurs.

Italie - Cinque Terre - 7 Jours
dès 799 
Italie - Cinque Terre - 7 Jours

* Monterosso el Mare :
Ce village est le plus au Nord des Cinque Terre, c’est aussi le seul à posséder une grande plage de sable fin, dont une grande partie est privatisée.
Avant de profiter des eaux calmes et réconfortantes de la Méditerranée, la découverte de Monterossoet de ces ruelles étroites s’impose.
Comme l’ensemble des villages des Cinque Terre, la surprise se trouve au détour de chaque ruelle.
On grimpe un escalier, on descend un autre quelques mètres plus loin.
L’architecture suit la forme des collines sculptées par le temps.
Depuis la Tour Aurora, le panorama vaut bien une jolie photographie. Mais celui-ci se mérite à la force des mollets, car il faudra grimper pour y accéder.

* Vernazza :
certainement le village le plus pittoresque des cinq terres.
C’est également notre coup de coeur.
Son petit port entouré de maisons colorées, les barques de pêcheurs et le linge qui pend au balcon, il y a une atmosphère particulière à Vernazza que nous n’aurions manqué sous aucun prétexte.
S’il y a un bien une toute petite crique qui permet de se baigner, nous avons préféré nous enfoncer dans les petites ruelles, à la découverte du charme italien.
Bien sûr, il ne faut pas chercher très longtemps pour le trouver.
Chaque ruelle offre un tableau de maitre différent.
Au pied du village, le port, son eau d’un bleu cristallin et ses barques colorées sont à bonheur à photographier. 
En grimpant, la verdure offre un premier plan magnifique et les vignes au loin entourent de vert ces maisons au couleurs vives.

* Corniglia :
Ce village perché dans les hauteurs est lui aussi entouré de vignobles.
Il est le seul à ne pas être directement relié à la Méditerranée, caché comme pour mieux se préserver. 
Corniglia se réserve à ceux qui ont le courage de grimper le « La Lardirana », un escalier de 382 marches.
Le plus grand plaisir que nous avons eu à Corniglia a été de nous perdre dans le dédale de ruelles.
Nous avons aimé nous attarder sur un banc, et observer l’expression des voyageurs qui découvraient comme nous, la beauté du lieu.

* Manarola :
Le village de Manarola est l’un des plus touristiques des Cinque Terre.
Et pour cause, c’est l’un des plus beaux.
Il est entouré de roches et ses maisons colorées à flanc de falaise assurent un contraste magnifique entre la nature et l’homme.
Manarola est aussi célèbre pour son vin doux, le Sciacchetrà.
Ici, le raisin prend le soleil toute l’année dans l’un des plus beaux cadres qui soit.
En découvrant le village, ses jolies ruelles bordées par les maisons colorées, nous prenons le temps de nous attabler à la terrasse d’un café.
Malgré les accents hétéroclites des voyageurs, nous retrouvons l’accent chantant de l’Italie, qui ajoute une nouvelle couleur à ce village qui n’en manque pas.

* Riommagiore :
Et enfin, il y a Riomaggiore, la capitale des Cinque Terre. Sa façade est certainement l’une des plus connues des 5 villages, c’est aussi ce paysage qui nous a donné envie de découvrir cette région de l’Italie.
Comme tous les villages des Cinque Terres, Riomaggiore s’apprécie encore plus quand on se perd dans les ruelles.
Tout en haut, la basilique de San Giovanni Battista offre un point de vue magnifique sur le village en contrebas.
Pour les curieux, un bar situé en flanc de colline permet d’apprécier cette vue magnifique, accompagné d’un verre de vin italien, et le bruit des vagues qui se cassent sur les rochers.

Armada Rouen - 2 Jours
dès 295 
Armada Rouen - 2 Jours

* La cathédrale Notre-Dame :
Remarquable par la juxtaposition de toutes les périodes du style gothique, notamment sur sa façade, cet édifice a entre autres la particularité, rare en France, d'avoir conservé son palais archi-épiscopal et les constructions annexes environnantes datant de la même époque.

* Le Gros-Horloge :
C'est l'un des sites les plus remarquables de la ville.
Voyagez dans le temps en visitant le Gros Horloge de l'intérieur !

* L'Eglise Sainte Jeanne d'Arc :
Admirez ses vitraux du XVIème siècle.
Achevé en 1979, l'édifice aux lignes très modernes est situé Place du Vieux-Marché.
C'est sur cette même place que fut brûlée Jeanne d'Arc.

* Tour Jeanne d'Arc :
C'est dans ce château que se déroula le procès de Jeanne d'Arc.

* L’Historial Jeanne d’Arc (ouvert depuis 2015) :
Les technologies les plus modernes se mettent au service du parcours scénographique.
L’Historial Jeanne d’Arc est actuellement le plus grand lieu dédié à la mémoire de ce personnage historique.

* Le Panorama XXL :
Le Panorama XXL est le seul lieu culturel à exposer en France des fresques en 360° de l'artiste allemand Yadegar Asisi.
Des oeuvres de 31 mètres de hauteur et 32 mètres de diamètre, d'un réalisme saisissant.

* La Maison Sublime :
Le plus ancien monument juif de France.
En 1976, une découverte archéologique exceptionnelle est faite sous la cour du palais de justice de Rouen : un bel édifice hébraïque de style roman.
Cet édifice en pierre, formé à l'origine de trois ou quatre étages, est le plus ancien monument juif de France.
Il serait l'unique exemple de "yeshiva" (école rabbinique) médiévale conservée au monde. Le nom de « Maison sublime » vient de l'un des nombreux graffiti en hébreu que renferme l'édifice : "Que cette maison soit sublime".
Des visites sont organisées par L'Office du Tourisme de Rouen.

USA - De Los Angeles à San Francisco - 11 Jours
dès 1149 
USA - De Los Angeles à San Francisco - 11 Jours

* Yellowstone National Park :
Avec ses geysers, ses sources chaudes, ses fumerolles, ses vasques de glaise bouillonnante et autres merveilles géologiques, ainsi que l’impressionnant Mont Washburn, pic central aux panoramas extraordinaires, Yellowstone est la quintessence des parcs nationaux américains.

* San Francisco :
Avec ses quartiers bigarrés et son atmosphère bohème, San Francisco invite à de longues journées de flânerie.
Boutiques hautes en couleur, restaurants de renommée mondiale et vie nocturne animée vous attendent
Il faut jeter un coup d’œil aux cellules de la prison d’Alcatraz, traverser le Golden Gate Bridge et dîner dans le Ferry Building.

* Las Vegas : 
Vous pensiez avoir cerné l’Ouest et voilà que surgit Vegas
Sous les néons du Strip, le “terrain de jeu de l’Amérique” en met plein les yeux avec ses spectacles de fontaines, son volcan en éruption ou sa propre tour Eiffel.

* Grand Canyon National Park :
L’immensité brute du Grand Canyon laisse bouche bée
Cette faille, creusée il y a 2 milliards d’années, nous révèle les secrets géologiques de la Terre dans toute leur beauté, une merveille naturelle faite de crêtes rocheuses où jouent soleil et ombre, de buttes rouges et d’oasis luxuriantes où serpente le Colorado.

* Los Angeles
Terre d’asile des rêveurs et des ambitieux, cette ville côtière sous le soleil résonne d’une énergie particulière.
Découvrez des secrets de tournage lors d’un circuit organisé, assistez à un concert au Walt Disney Concert Hall, ou promenez-vous dans les jardins et les galeries d’art du Getty Center.

Italie - Florence - 4 Jours
dès 279 
Italie - Florence - 4 Jours

* Dumuo, Campanile et Baptistère :
Véritable emblème de Florence, le Duomo est un passage obligé.
Par contre, il ne faut pas avoir peur de monter quelques marches, ne pas craindre les espaces un peu confinés ou encore avoir le vertige, car en haut du Duomo vous serez à près de 91 mètres au dessus de la ville.
Mais c'est un de nos coups de cœur à Florence!
Ne manquez pas non plus la visite du baptistère et l'ascension du campanile de Giotto.

* La Piazza Della Signoria et la Loggia :
C'est une des principales et plus vaste place de Florence. Elle est bordée par le Palazzo Vecchio, avec sa silhouette imposante.
C'est un lieu de passage important, entre le Duomo et les Offices, et donc la place est souvent très peuplée.
Mais elle nous a offert une très agréable pause musicale et artistique, grâce à la loggia de la Piazza della Signoria.
La loggia offre plusieurs atouts : elle est couverte, donc quand il pleut, elle peut vous offrir un abri appréciable.
Elle est entourée de bancs de pierre en gradins : idéal pour reposer un peu les jambes fatiguées.
Et atout non négligeable : elle abrite une collection de sculptures en marbre du Musée des Offices accessible gratuitement de jour (de nuit, on ne peut pas entrer dans la loggia).

* Coucher de Soleil à Michelangelo :
Qui n'est pas adepte d'un beau coucher de soleil ?
A Florence, notre plus beau coucher de soleil, nous l'avons admiré depuis le parking de la Piazzale Michelangleo.
On y accède très facilement par des escaliers au pied d'une des tours de fortification de la ville, située au bord de l'Arno du côté du Quartier San Niccolo.
Ce site est très fréquenté toute la journée par les visiteurs et les photographes.
Arrivez de bonne heure pour pouvoir choisir un emplacement qui vous plaît, car sinon, au moment fatidique, il y a fort à parier que vous ne serez pas aux premières loges.
Prévoyez aussi une petite laine, car à rester sans bouger pendant une heure, on a vite froid, surtout si vous êtes à Florence en dehors de la très haute saison et qu'il y a du vent.
On a aussi essayé un coucher de soleil sur les bords de l'Arno, sur le Ponte Vecchio, un autre symbole de Florence. Il faut vous placer entre le Ponte Vecchio et le Musée des Office.
Très beau aussi, mais moins romantique et plus fréquenté : il y a beaucoup de monde qui emprunte les quais de l'Arno à toute heure du jour et de la nuit.

* Le Quartier de l'Oltrarno :
C'est notre quartier préféré de Florence, le plus jeune, le plus authentique et le plus vivant.
On y trouve beaucoup de restaurants, de bars, mais aussi des boutiques d'artisans : tapissiers, créateurs, antiquaires, fabricants de papier florentin dont les ateliers donnent directement sur la boutique.
C'est beau et souvent pas trop cher pour le savoir-faire que cela demande.
La Piazza Santo Spirito est notre place préférée à Florence. Bordée par une église et de belles façades ocres aux volets verts, elle est agrémentée d'arbres et d'une charmante fontaine centrale.

Bulgarie - Sofia - 4 Jours
dès 259 
Bulgarie - Sofia - 4 Jours

* LES EXCURSIONS VITOSHA, BOYANA ET RILA :
Sofia est la seule capitale européenne entourée de montagnes.
La plus fréquentée est celle de Vitosha, à moins de 15km mais à 2290 mètres d'altitude.
Autant dire qu'il y a un bon dénivelé. C’est accessible en vélo et à pied. Vos efforts seront récompensés par une vue imprenable sur la ville. Au coucher du soleil, ce serait le top.
Toujours à proximité de Sofia, vous pouvez aller voir le lac, les cascades et l’église de Boyana.
Cette dernière est classée au patrimoine historique de l'UNESCO.
Là encore, des bonnes chaussures de marches ou un VTT seront vos meilleurs alliés pour y accéder.
Et comme ce n'est pas loin du mont Vitosha, ce que nous vous conseillons, c'est d'opter pour le Free Hike Tour.
Plus loin maintenant, le monastère de Rila.
Il est aussi classé au patrimoine mondial, et l'endroit est remarquable.
En plein milieu de la forêt, à 1147 mètres d'altitude, se dresse ce monastère vieux de plus d'un millénaire et il est encore aujourd'hui en activité.
Idéal pour un grand bol d'air frais. 

* PARCS DANS LA VILLE :
Sofia est une ville très verte.
Un bout de nature n'est jamais très loin ici.
Le plus vaste est le parc Yuzhen qui lie la ville à la montagne. C'est l'endroit idéal pour ne rien faire.
Le National Park est à l'entrée du centre-ville, il loge en son sein le Palais National de la Culture qui a nécessité autant de métal pour sa construction que la Tour Eiffel.
Disséminés un peu partout dans la ville, on peut aussi citer le parc Loven qui abrite le zoo, le parc Borisova Gradina, le parc Zapaden.

* LES LIEUX DE CULTES DANS LA VILLE :
Beaucoup de monuments de Sofia sont des lieux de cultes.
Alors si vous êtes fans d'églises, de mosquées ou de synagogues, bienvenu à Sofia. Comment ne pas citer en exemple le square de la tolérance où 4 religions cohabitent à quelques mètres les unes des autres (orthodoxes, catholiques, musulmans et juifs).
Beau symbole dans ce pays très majoritairement de confession orthodoxe.
L'église la plus ancienne est celle de Sainte Sophie qui a donné son nom à la ville en 1376. L’édifice religieux date du VIème siècle.
Mais la cathédrale Alexander Nevski emporte le prix du « lieu de culte le plus imposant de la ville », il a fallu 20 ans pour la bâtir. Avec ses coupoles dorées, elle est très facile à repérer mais peut vous aveugler selon l'angle du soleil.

* LA CATHEDRALE ALEXANDER NEVSKY :
Que faire à Sofia si l'on aime les magnifiques pièces architecturales ?
La cathédrale Alexandre-Nevski, bien sûr !
L'une des plus grandes cathédrales orthodoxes du monde vous accueille en plein centre de Sofia.
Il aura fallu 30 ans pour construire ce monument néo-byzantin mais le résultat est là.
Les dômes dorés de cette cathédrale sont tout simplement splendides.
Si vous souhaitez visiter l'intérieur de la cathédrale de Sofia, vous pourrez admirer une très belle collection d'icônes orthodoxes.

* LE MUSEE NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE :
Votre visite de Sofia vous mènera certainement vers ce musée incontournable de la ville.
Fondé en 1889, c'est le plus ancien musée de Bulgarie.
16 salles sur 4 niveaux vous présentent des collections exceptionnelles de minéraux, d'oiseaux, d'amphibiens, de fossiles ou de poissons.
On retrouve également un espace consacré aux mammifères dans ce musée national d'Histoire Naturelle. Parmi les plus beaux modèles, vous serez impressionné par l'ours de Rila de 2m de haut.

* LE LAC DE PANCHAREVO :
Votre visite de Sofia vous mène cette fois loin de la culture, dans un espace naturel, le lac de Pancharevo.
C'est au Sud de la ville que ce lac artificiel situé au cœur des montagnes vous accueille.
Ici, on peut se baigner, pêcher, pratiquer des sports nautiques, etc.
Tandis que certains choisiront de se détendre et de pique-niquer dans cet espace de charme, d'autres partiront pour une belle balade sur un sentier qui fait le tour du lac Pancharevo.

* LES THERMES DE SOFIA :
Si vous n'avez plus envie de visiter Sofia, nous vous suggérons de vous rendre dans les thermes de la ville.
Les sources thermales sont nombreuses en Bulgarie, les bulgares ont ainsi l'habitude d'aller se détendre dans les bains publics.
Après une journée de balade au cœur de Sofia, vous allez adorer ce moment hors du temps.

next

demande de devis, voyage en groupe

* Obligatoire