Pourquoi l'autocar

Dernière modification le 09-10-2017

Le voyage en bus et autocar est sûr. Avec un taux d’accident inférieur à tous les autres moyens de transport, une règlementation des plus stricte, de nombreuses options de sécurité (ABS, ESP, etc.) et des conducteurs régulièrement formés. Vous voyagez en toute sécurité.

Le bus et l’autocar sont accueillants. La qualité et le confort des autocars évoluent constamment. Equivalents aux berlines haut de gamme (type Mercedes classe C, E et S). Les nouveaux autocars vous proposent des fauteuils ergonomiques, de multiples options : multimédia (radio, micro, CD, DVD, WIFI, etc.), distributeurs de boissons chaudes et froides, modularité de l’espace (salon avec table de travail, sièges inclinables en couchettes, etc.)

Le transport en bus et autocar est efficace. La vitesse moyenne d’un autocar est quasiment égale à celle d’une voiture. L’autocar peut vous transporter dans bien plus d’endroits que l’avion ou même le train et le bateau.

Les déplacements en bus et autocar sont économiques. Le prix par passager est indéniablement très inférieur à tous les autres moyens de transport. L’autocar, le minicar et le microcar sont les solutions les plus économiques pour vous déplacer en groupe lors de courts ou longs trajets, avec un confort remarquable.

Le voyage en bus et autocar est écologique. Parce que nous sommes tous concernés pour l’avenir de notre planète. L’autocar vous propose le taux de rejet de CO2 le plus faible de tous les moyens de transport. Avec une consommation moyenne par passager de 0,57 litre au 100 kilomètres. Calcul réalisé avec un autocar classique de Tourisme transportant 49 personnes et ayant une consommation moyenne de 28 litres pour 100 kilomètres.

En résumé, quelques avantages à retenir du voyage en autocar :

  • Moins polluant
  • Économique
  • Nul besoin d’être concentré sur la route
  • Permet d’observer le paysage
  • Rencontrer d’autres personnes
  • Permet de voir du pays
  • Idéal pour les étudiants

Enfin notez toutefois la différence avec un autobus :

Le terme autobus fait référence à un usage urbain ou périurbain dans lequel la vitesse des véhicules est relativement faible et les arrêts fréquents. On y autorise donc la station debout, et ces véhicules comportent plusieurs portes pour la montée et la descente des voyageurs. Ils sont interdits sur voie autoroutière et ne peuvent donc pas toujours emprunter les rocades des grandes villes, exceptés s'ils s'y comportent comme les autres véhicules, à savoir s'abstenir de s'arrêter et de charger / décharger des passagers.

Désormais, les autobus sont très souvent à boîte de vitesses automatique. Les autobus les plus récents sont surbaissés pour faciliter la montée et la descente des passagers à mobilité réduite (handicapés, personnes âgées, personnes avec poussettes) ; ils peuvent s'incliner vers le trottoir et certains sont même munis d'une rampe rétractable allant jusqu'au sol.

 

Nos idées de voyages

previous
Chine - 12 Jours
dès 1579 
Chine - 12 Jours

* VILLE DE SHANGAI :
Shanghaï, deuxième ville la plus peuplée du monde, ne ressemble pas vraiment au reste de la Chine.
Cosmopolite, avant-gardiste et multi-facettes, elle incarne le symbole d'une Chine nouvelle, mélange d'Orient et d'Occident.
La capitale économique du pays est pour beaucoup, synonyme de changement, de complexité et surtout d'avenir.
Aussi impressionnante soit-elle, c'est sûrement la ville chinoise dont l'accès est le plus facile pour les étrangers. 
Commencer son séjour en Asie par Shanghaï permet d'atténuer le choc culturel et ainsi de faire une entrée en douceur dans ce monde chinois qui nous fascine.

* VILLE DE SUZHOU :
À l'Ouest de Shanghai, la ville de Suzhou est réputée pour ses canaux, ses ponts et ses jardins classiques.
Le jardin du Modeste administrateur, qui date de 1513, comporte des ponts en zigzag qui enjambent bassins et îles reliés les uns aux autres.
Le jardin "Attardez-vous" est pourvu de pavillons d'observation richement décorés et de l'impressionnant rocher calcaire nommé "Pic couronné de nuages".
La colline du tigre est dotée à son sommet de la pagode penchée du Rocher des nuages, qui fait 7 étages.

* VILLE DE TONGLI :
Tongli situé non loin du lac Tai et du Grand Canal est une escale parfaite depuis Suzhou ou Shanghaï.
Ses maisons anciennes aux toits de tuiles, ses canaux enjambés de ponts en pierre et ses ruelles étroites invitent à la promenade.
Tongli est une destination relativement prisée par les touristes en voyage à Shanghaï ou dans le Jiangsu mais il est très aisé de trouver des coins tranquilles loin des foules. Au détour d'une rue, retrouvez-vous seul dans le calme et l'atmosphère légère et détendue de ses allées et profitez pour découvrir l'architecture des maisons aux murs blanchis à la chaux.
Détendez-vous dans l'une des maisons de thé au bord d'un canal à l'abri du soleil sous les saules et admirer la vie qui suit tranquillement son cours.
En traversant les différents ponts qui chevauchent les cours d'eau, vous pourrez observer des tableaux uniques et apprécier la vue de ses maisons et des petits artisans locaux qui tentent de perpétuer leurs activités comme figées dans le temps.
On recense 55 ponts mais trois sont à retenir : Les ponts Taiping (pont de la paix et de la tranquillité) , Jili (pont de la chance) et Changqing (pont de la célébration perpétuelle). Au cours de votre visite, ne manquez pas de vous arrêter aux quelques temples, pagodes et pavillons datant des dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1911) telle la jolie Pagode de la Perle.
Une visite de Tongli ne pourrait être complète sans un passage au jardin Tuisi formé de pavillons, de roches sculptés et d’un étang.
Enfin, si vous avez un peu de temps, ne manquez pas le musée de la culture sexuelle chinoise.

* VILLE DE HANGZOU :
Capitale de la province chinoise du Zhejiang, Hangzhou est le terminus Sud de l'ancien Grand Canal, qui part de Pékin. Les îles du lac de l'Ouest sont accessibles en bateau.
Les rives de ce lac célébré par les poètes et les artistes depuis le IXème siècle sont jalonnées de temples, de pavillons, de jardins et de ponts en arc.
Au Sud du lac se dresse la pagode reconstruite de Leifeng, haute de 5 étages, édifiée à l'origine en 975 apr. J.-C.

* VILLE DE XI'AN :
La grande ville de Xi'an est la capitale de la province du Shaanxi, dans le centre de la Chine.
Nommée autrefois Chang'an ("paix éternelle"), elle constitue l'extrémité est de la route de la soie et abritait les bâtiments gouvernementaux des dynasties Zhou, Qin, Han et Tang.
Dans les sites archéologiques des plaines entourant Xi'an se trouve la célèbre Bingmayong ("armée de terre cuite"), composée de milliers de sculptures en terre cuite grandeur nature et façonnées à la main, ensevelies avec le premier empereur de Chine, Qin Shi Huang.

* VILLE DE LUOYANG :
Située dans l'Ouest de la province du Henan, Luoyang est le berceau de la civilisation chinoise, car elle fut la capitale de 13 dynasties.
Sont inscrits au patrimoine mondial, les Grottes de Longmen et le célèbre Temple Shaolin qui est considéré comme le berceau du gongfu.
Luoyang est aussi le point de départ de la Route de la Soie. Si vous vous intéressez à la culture, l'histoire, l'art bouddhique et le Kongfu, Luoyang est une destination idéale.

*VILLE DE PEKIN :
Pékin est toujours en mouvement, évoluant au fil des ans sans jamais oublier son histoire.
L'architecture futuriste côtoie allègrement les sites historiques les plus remarquables, tandis que les temples, paisibles et sereins, cohabitent sans broncher avec les night-clubs bruyants de la capitale.
Plus qu'une métropole en pleine effervescence, Pékin est aussi le témoin d'un Empire du Milieu multi-millénaire.
Le temple du Ciel et la Cité Interdite, construits au XVème siècle, représentent quelques-uns des trésors architecturaux de la dynastie Ming.
Le Palais d'Été et son jardin se suffisent à eux seuls pour résumer l'art créatif chinois et, en plein cœur du centre-ville de Pékin, impossible de manquer l'immense et incontournable place Tian'anmen.
Étendue sur 40 hectares, cette vaste place est considérée comme le cœur de Pékin, mais aussi de la dictature communiste puisque c'est ici que Mao proclama la république populaire de Chine.
Aujourd'hui la quasi-totalité des défilés et des événements majeurs de la capitale sont organisés ici.
En s'éloignant un peu des grandes artères et en quittant les célèbres édifices et la vie trépidante de la capitale chinoise, les voyageurs peuvent découvrir les "hutongs", des petits quartiers traditionnels apparus dès le XIIIème siècle.
Il s'agit d'un ensemble de petites ruelles formées par l'alignement des maisons et des immeubles.
C'est ainsi que la ville de Pékin fut créée : en reliant une habitation à l'autre puis un hutong à l'autre.
Même s'ils tendent à disparaître au profit de quartiers plus modernes, les hutongs peuvent toujours être visités au cœur de Pékin.
A quelques pas de la Cité Interdite, on en trouve un superbe, autrefois habité par une partie de la famille royale et de la noblesse.
Les hutongs font partie du patrimoine historique et culturel de Pékin, nombre de circuits en Chine proposent leur découverte avant qu'ils n'aient totalement disparu.

Paris - 2 Jours
dès 149 
Paris - 2 Jours

* La Tour Eiffel :
Symbole et monument incontournable de la capitale, la Tour Eiffel culmine à 325 m de hauteur pour un poids total de 10 100 tonnes, dont 7 300 tonnes pour la charpente métallique.
Réalisée en 2 ans, 2 mois et 5 jours, elle fut érigée à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1889.

* Le Sacré Cœur :
La basilique du Sacré-Cœur, consacrée en 1919, est l'un des monuments emblématiques de Paris.
Située au sommet de la butte Montmartre, elle offre une des plus belles vues panoramiques de la capitale, à 130 mètres d'altitude.

* Montmartre :
Sortez des sentiers battus et ouvrez les portes d'un autre Montmartre, celui des petites rues chargées d'Histoire et d'artistes.

* Notre-Dame :
La cathédrale Notre-Dame de Paris, chef d'œuvre de l'architecture gothique, est le monument le plus visité de France.
Elle est située dans le centre historique de Paris, à l'extrémité de l'île de la Cité.

* Le Musée du Louvre :
Chaque passage dans la capitale mérite une visite du Louvre, tant le plus grand musée de Paris recèle de trésors.
De salle en salle, l'ancien palais royal dévoile ses chefs-d'œuvre : la Joconde, Le Radeau de la Méduse, la Vénus de Milo, La Victoire de Samothrace...

* Les Champs Elysées :
Située à deux pas de la majestueuse tour de Gustave Eiffel, l'avenue des Champs-Elysées confirme chaque année davantage son statut de plus belle avenue du monde.
Entre l'Arc de triomphe et la Place de la Concorde se côtoient les enseignes de luxe, les restaurants les plus en vue, les palaces, les lieux de sortie prestigieux (Lido, Queen, Théâtre des Champs-Elysées...), les musées et monuments les plus visités (Arc de triomphe, Grand Palais...).

* L'Arc de Triomphe :
Situé sur la place de l'Étoile, en haut de l'avenue des Champs-Élysées, l'Arc de triomphe est le plus grand arc du monde.
Sa construction date de 1806, à la demande de Napoléon, pour célébrer la victoire de l'empereur à Austerlitz.
Les architectes Chalgrin, Joust et Blouet ont réalisé le monument.

* Le Musée Grévin :
Rencontrez plus de 200 célébrités dans des décors à couper le souffle !
Envie d'un tête-à-tête avec Louis XIV, Mozart ou Jean Reno ? Fan de Kenji Girac ? Sous le charme de Ryan Gosling ou fasciné par la pétillante Katy Perry ?
Rencontrez toutes ces personnalités lors d'une visite pleine de surprises au milieu de décors thématiques extraordinaires ! 

Sri Lanka - 11 jours
dès 1249 
Sri Lanka - 11 jours

* PLAGE DE MERISSA :
Ses longues étendues de sable sont l'un des atouts phare du Sri Lanka.
Grâce aux différences de climat dans les diverses parties de l'île, il existe à tout moment de l'année un coin propice au farniente.
Reste à trouver lequel : atmosphère nonchalante dans l'idyllique Mirissa (où l'on peut désormais observer les baleines), festive à Hikkaduwa, robinsonnade à Uppuveli.
Il y a fort à parier qu'à votre retour, à chaque fois que vous serez bloqué dans les embouteillages par un matin froid et pluvieux, une image de palmiers et d'eau bleu azur vous viendra à l'esprit !

* VOYAGE EN TRAIN :
Pittoresque et brinquebalant, le train pour Ella se faufile à faible allure à travers les plantations de thé.
Il est parfois impossible de trouver une place assise mais le plus important n'est-il pas de regarder défiler le paysage ? Dehors, le spectacle est permanent : les saris colorés des cueilleuses de thé tamoules ressortent dans un océan de vert, des enfants jouent au cricket dans leur strict uniforme d'écoliers, des familles se baignent dans les rivières.
À l'intérieur, le trajet est rythmé par les allées et venues des marchands ambulants montant à bord pour proposer de petits en-cas pimentés.

* PARC NATIONAL D'UDA WALAWE :
Cette immense savane est ce qui rapproche le plus le Sri Lanka du Kenya ou de la Tanzanie.
On peut y observer des troupeaux de buffles (certains sont domestiqués !) et de sambars, des crocodiles, des quantités d'oiseaux et des éléphants par centaines.
De l'avis de beaucoup d'amateurs de safaris, Uda Walawe égale, voire surpasse, beaucoup de parcs nationaux d'Afrique de l'Est en matière de pachydermes.

* ANURADHAPURA :
S'étalant sur 3 km², le site antique d'Anuradhapura fut le siège du pouvoir cinghalais pendant près d’un millénaire.
La meilleure façon de l'explorer est de louer un vélo et de pédaler entre les monastères en ruine et les immenses dagobas (stupas).
En son centre se trouve le plus vieil arbre du monde, le Sri Maha Bodhi, planté voici plus de 2 000 ans, à partir d'un rameau de l'arbre sous lequel le Bouddha atteignit l'Éveil.

* ROCHER DE SIGIRIYA :
Les Jardins Royaux au pied de Sigiriya sont une attraction à eux seuls.
Des bassins et des ruisselets artificiels les irriguent, offrant une vision idyllique au milieu de la campagne.
En regardant vers le haut, un rocher de 370m surgit du paysage.
L'ascension débute entre les pattes d'un lion taillé dans la roche.
Elle fait ensuite escale dans une galerie abritant de fascinantes fresques.
En arrivant au sommet, recouvert par les ruines d'une forteresse, on peut profiter d'une vue portant à plusieurs kilomètres.

* PARC NATIONAL BUNDALA :
Si le parc national de Yala, son voisin, aimante les foules et lui fait de l'ombre, il serait dommage de passer à côté de Bundala, une réserve naturelle protégée par la Convention de Ramsar sur les zones humides.
Avec ses immenses étendues d'eau scintillantes animées par les chants de milliers d'oiseaux, Bundala possède un charme que bien des parcs lui envient.
Destination de prédilection pour les amoureux des volatiles, on peut aussi y observer des crocodiles ou des hardes d'éléphants.

* PELERINAGE D'ADAM'S PEAK :
Depuis plus d'un millénaire, des pèlerins gravissent la nuit cette montagne sacrée (Sri Pada), haute de 2 200 mètres, où, selon les croyances, le Bouddha, Shiva ou Adam auraient laissé leur empreinte.
Bien qu'exténuante, l'ascension peut être entrecoupée de courtes haltes dans les maisons de thé qui jalonnent le parcours.
Les milliers de lumières scintillant dans l'obscurité, les chants des pèlerins et l'odeur du gingembre, créent une atmosphère féerique.
En atteignant le sommet de l'Adam's Peak à l'aube, vous contemplerez le lever du soleil illuminer les montagnes alentour.

* KANDY :
Capitale culturelle de l'île, Kandy abrite la relique du temple de la Dent, censée contenir une dent du Bouddha. Considérée comme un lieu saint pour les Cinghalais, Kandy présente bien d'autres agréments.
Sa vieille ville que jouxte un grand lac central offre l'occasion d'une agréable promenade, éventuellement ponctuée par la visite d'un musée.
Dans les alentours, ne manquez pas la visite des jardins botaniques qui embaument d'essences exotiques.
Faire la route des temples de  la région de Kandy est enfin un bon moyen de découvrir la région montagneuse.

* FORT DE GALLE :
Chef-d'œuvre architectural de l'époque hollandaise, le fort de Galle consiste en un magnifique ensemble de rues pavées et de bâtiments coloniaux.
Par la suite, les Sri Lankais ont ajouté de la couleur, et la nature s'est occupée de recouvrir l'ensemble d'une couche de végétation tropicale, d'humidité et d'air marin. 
Le résultat est une vieille ville enchanteresse dynamisée par l'ouverture récente de dizaines de galeries, de boutiques en tous genres, de cafés et de pensions.
De fait, Galle est la ville qu'il faut visiter au Sri Lanka.

* MEDECINE AYURVEDIQUE :
L’ayurvéda est une pratique ancestrale fortement influencée par la médecine indienne.
Selon ses disciples, les cinq éléments, en liaison avec les cinq sens, façonnent la nature de chaque constitution individuelle, c'est-à-dire les dosha ou force de vie.
Herbes, épices, huiles et autres sont utilisées pour rétablir l'équilibre des dosha.
Si la plupart des visiteurs se contentent d'un après-midi dans un spa de luxe, il est aussi possible de faire des cures de plusieurs semaines dans des cliniques spécialisées.

* PLAGES INEXPLOREES :
La guerre civile a trop longtemps contrecarré le développement de la côte Est, paradis tropical resté hors des radars touristiques.
La paix étant revenue, il est temps de poser votre serviette sur ces superbes rubans de sable avant l'arrivée du tourisme de masse.
Avec un peu de chance, vous aurez la plage rien que pour vous.
Quelques zones à explorer : Navalady, Vakarai, les îles au large de Batticaloa Lighthouse, la bande de plage s’étendant d’Uppuveli à Nilaveli.

* MARCHE DE COLOMBO :
Aventurez-vous dans un grand marché sri lankais, comme celui de Colombo, et vous serez surpris par la variété des produits de cette île fertile.
Un cuisinier sri lankais moyen passe plusieurs heures par jour à torréfier et moudre ses épices, tout en éminçant, tranchant et coupant en dés toutes sortes d'aliments frais. Un simple riz au curry peut se décliner en dizaines de plats méticuleusement préparés, savoureux et bien souvent très épicés !

* HORTON PLAINS ET WORLD'S END :
Les paysages rudes des Horton Plains étonnent dans ce pays de bleus et de verts tropicaux.
Randonner dans cette lande permet de découvrir une étonnante diversité de plantes et d'animaux.
En partant à l'aube, chaudement vêtu (les gelées matinales ne sont pas rares), vous aurez peut être la chance de voir la "fin du monde", un escarpement offrant une vue très étendue quand la brume n'est pas de la partie.

* PLANTATIONS DE THE :
Les plantations de thé de la région montagneuse sont un vestige de l'époque coloniale britannique.
Lorsqu'ils firent main basse sur l’île, les sujets de sa Majesté furent séduits par la fraîcheur du climat des collines de l'intérieur.
Ne leur manquait qu'une bonne tasse de thé…
La maladie décimant les caféiers tomba à point nommé pour développer la théiculture.
Les immenses plantations ont fait du Sri Lanka le second producteur de thé.
On peut aujourd'hui visiter certaines fabriques notamment à Nuwara Eliya.

* JAFFNA ET LE NORD :
À Jaffna, les contrastes culturels entre le Nord et le reste du pays sautent aux yeux.
Les différences sont profondes, de la langue (le rapide staccato du tamoul se distingue du cinghalais chantant), à la cuisine particulièrement épicée, agrémentée en saison de mangues.
Même la lumière diffère ; elle se reflète dans le vert profond des jardins de la périphérie de Jaffna.
Régalez-vous de la singularité de Jaffna, des imposants temples hindous richement ornés aux saris colorés drapant les femmes à vélo.

* POLONNARUWA :
Disposés comme des pièces d'échecs géantes dans une vaste cour herbeuse, les temples et les sculptures du quadrilatère de Polonnaruwa correspondent au centre du royaume cinghalais il y a environ mille ans.
C'est en poursuivant vers le Nord du site que l'on découvre les ruines les plus impressionnantes, tel le Gal Vihara et ses immenses bouddhas merveilleusement sculptés.
Au lever et au coucher du soleil, les monuments baignent dans une sublime lumière rosée.

Toulouse - 3 Jours
dès 249 
Toulouse - 3 Jours

* La Cité Médiévale de Carcassonne :
Située sur la rive droite de l’Aude, la Cité médiévale encore habitée, compte 52 tours et deux enceintes concentriques qui totalisent 3 km de remparts.
Accessible de jour comme de nuit, par la Porte Narbonnaise et la Porte d’Aude, une grande partie de la Cité médiévale se visite librement.

* Le Grand Toulouse :
Située sur la rive droite de l’Aude, la communauté urbaine a changé de nom.
Grand Toulouse fait place à Toulouse Métropole.
Beaucoup plus qu'un simple changement d'identité graphique, cette nouvelle appellation traduit une ambition au service d'un projet. 

* La Cité de l'Espace :
Vous avez toujours rêvé de marcher comme sur la lune, d'embarquer dans une station mir ou un vaisseau Soyouz ? De découvrir le ciel et ses milliards de galaxies, de vivre l'aventure spatiale ? La Cité de l'espace vous ouvre les portes de l'univers.

* Balade gourmande :
Les principaux monuments sont présentés sous le nouvel éclairage nocturne. C'est très joli, les explications claires sans être prétentieuses ou longues, plein d'anecdotes et de faits méconnus sur Toulouse.

* Le Capitole :
Le Capitole est un monument de la ville française de Toulouse, qui abrite aujourd’hui l'Hôtel de ville et le théâtre du Capitole.
Sa construction a été décidée par les Capitouls en 1190, afin d’y établir le siège du pouvoir municipal.

* La Basilique Saint Sermin :
La basilique saint Sernin de Toulouse est une grande étape vers Compostelle.
Elle est dédiée à Saint Saturnin (ou Sernin), évêque de Toulouse au IIIème siècle.
Celui-ci mourut traîné par un taureau dans la rue du Taur et sur la place du Capitole.
Cette scène est très bien illustrée sur un sarcophage du Maître de Cabestany situé à l'abbaye de Saint Hilaire.

* Le Couvent des Jacobins :
C'est le lieu de vie d'une communauté religieuse où tout s'organise autour du cloître : réfectoire, salle capitulaire et chapelle funéraire ornée de peintures.
C'est un lieu de pèlerinage sur les reliques de Saint Thomas d'Aquin.
Histoire, art, foi, constituent les trois pôles qui attirent chaque année près de 300 000 visiteurs.
Construit en seulement un siècle, entre 1230 et 1350, le couvent des Jacobins fera l'objet de quelques agrandissements par la suite.
Son architecture répond avant tout aux règles de pauvreté et aux missions de prédication édictées par Dominique, le fondateur de l'ordre des Prêcheurs.

USA - De Los Angeles à San Francisco - 11 Jours
dès 1149 
USA - De Los Angeles à San Francisco - 11 Jours

* Yellowstone National Park :
Avec ses geysers, ses sources chaudes, ses fumerolles, ses vasques de glaise bouillonnante et autres merveilles géologiques, ainsi que l’impressionnant Mont Washburn, pic central aux panoramas extraordinaires, Yellowstone est la quintessence des parcs nationaux américains.

* San Francisco :
Avec ses quartiers bigarrés et son atmosphère bohème, San Francisco invite à de longues journées de flânerie.
Boutiques hautes en couleur, restaurants de renommée mondiale et vie nocturne animée vous attendent
Il faut jeter un coup d’œil aux cellules de la prison d’Alcatraz, traverser le Golden Gate Bridge et dîner dans le Ferry Building.

* Las Vegas : 
Vous pensiez avoir cerné l’Ouest et voilà que surgit Vegas
Sous les néons du Strip, le “terrain de jeu de l’Amérique” en met plein les yeux avec ses spectacles de fontaines, son volcan en éruption ou sa propre tour Eiffel.

* Grand Canyon National Park :
L’immensité brute du Grand Canyon laisse bouche bée
Cette faille, creusée il y a 2 milliards d’années, nous révèle les secrets géologiques de la Terre dans toute leur beauté, une merveille naturelle faite de crêtes rocheuses où jouent soleil et ombre, de buttes rouges et d’oasis luxuriantes où serpente le Colorado.

* Los Angeles
Terre d’asile des rêveurs et des ambitieux, cette ville côtière sous le soleil résonne d’une énergie particulière.
Découvrez des secrets de tournage lors d’un circuit organisé, assistez à un concert au Walt Disney Concert Hall, ou promenez-vous dans les jardins et les galeries d’art du Getty Center.

Normandie - 2 Jours
dès 249 
Normandie - 2 Jours

* Caen :
Le Mémorial de Caen, l'abbaye aux Hommes et l'abbaye aux Dames

* Étretat :
Romantique théâtre ouvert sur la Manche, Étretat a inspiré les plus illustres artistes.
Quelques instants sur place suffisent à comprendre pourquoi...
La forme singulière de ses falaises, que ce soit la Manneporte, la Courtine ou l'Aiguille, invitent à l'imagination.

* Granville :
Dans la baie du Mont Saint-Michel, Granville "la cité corsaire", s'est reconvertie en station balnéaire.
A Granville, également appelée la "Monaco du Nord", il règne comme un air de vacances toute l'année !
Les rues piétonnes, la haute-ville, le port de pêche, le plat-gousset, la maison Dior, le marché couvert, sans oublier son trésor... Chausey.

* Plages du Débarquement :
Le débarquement du 6 juin 1944 sur les plages de Normandie fut la plus grande opération amphibie et aéroportée de tous les temps.
Aujourd’hui encore, des millions de visiteurs viennent se recueillir sur les Plages du débarquement et ainsi rendre hommage aux soldats qui ont libéré la France.

* Honfleur : 
Un joyau ! Un haut-lieu du tourisme en Normandie.
Vous serez charmé à votre tour par la cité des peintres avec ses ruelles pittoresques et son Vieux-Bassin bordé de restaurants.

* Deauville  :
Deauville est une référence internationale, rendez-vous des étoiles du grand écran et des turfistes inconditionnels.
Ses planches, ses parasols multicolores, ses hôtels de standing et son casino participent à la légende.

Grèce - Rhodes - 8 Jours
dès 599 
Grèce - Rhodes - 8 Jours

* La Vielle Ville de Rhodes :
La ville de Rhodes est la capitale de l'île éponyme, fondée en 408 avant J-C. Sa vieille ville médiévale, enfermée dans l'enceinte de hauts remparts construits du temps des Chevaliers de Rhodes, est classée sur la liste des monuments du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988. Elle est considérée comme la plus grande ville fortifiée d'Europe, et la mieux conservée.
Érigée entre 1309 et 1523, c'est une vieille cité byzantine entièrement piétonne, où vous pourrez contempler un mariage singulier de styles d'architectures historiques : influences gothiques dans la haute-ville et style ottoman en basse-ville.
C'est l'incontournable d'un séjour pour visiter Rhodes.
Son état de préservation est stupéfiant : voyage au cours du temps, on s'imaginerait presque au Moyen-Âge, tant les rues pavées et les tours gothiques ont conservé leur authenticité d'antan. 
Rhodes est aussi connue pour avoir accueilli le célèbre Colosse, la sixième des Sept Merveilles du Monde Antique, construite vers 292 avant notre ère.
Ne le cherchez pas, il n'en reste aujourd'hui aucune trace puisqu'il fut complètement détruit lors d'un séisme au 6ème siècle.
Dans la vieille ville, déambulez dans la rue principale, du Palais du Grand Maître au Musée archéologique de Rhodes, incroyablement bien conservée. Le musée archéologique renferme la plupart des vestiges antiques majeurs excavés du sol ou de la mer des îles du Dodécanèse.
Le bâti du musée, construit au 15ème siècle pour servir d'hospice, abrite des statues, des poteries, des urnes, des épitaphes, des autels et des sarcophages d'une inestimable valeur.
Enfin, montez les escaliers de la tour de l'horloge pour prendre de la hauteur et admirer la ville vue d'en haut, un fabuleux panorama depuis l'Acropole et le Mont Smith. 

* Tsambika :
Sur la route entre Rhodes-ville et Lindos, découvrez l'un des joyaux de la côte orientale de l'île : la plage de Tsambika.
Que faire à Rhodes en effet si l'on ne va pas se mouiller dans les eaux cristallines et chaudes de la mer Méditerranée ?
La plage de Tsambika possède l'avantage non négligeable d'être recouverte de sable, ce qui est assez rare sur l'île de Rhodes.
Cure de soleil, natation, activités nautiques et randonnée dans le parc Panagia Tsampika Psili Dimou Archagkelou : voilà tout ce que vous pourrez faire à Tsambika Beach. Après avoir gravi 350 marches à flanc de colline, vous tomberez nez-à-nez avec le monastère de Tsambika, une église byzantine édifiée sur un piton rocheux à 300 mètres de hauteur.
Le site offre un point de vue majestueux sur la côte, notamment Kolymbia, la plage de Tsambika et même Lindos.
La plage, en contrebas, est enclavée entre deux promontoires rocheux le long d'une bande de sable fin : au programme, transat et parasol pour buller paisiblement !

* Le Village de Lindos :
Situé à 55 kilomètres au Sud de Rhodes-ville sur la côte Est, Lindos est un immanquable si vous vous demandez que faire sur l'île de Rhodes. 
Reconnaissable à ses maisons blanches, il est considéré comme l'unique village à avoir conservé le charme authentique grec.
A ce titre, il est classé sur la liste des monuments historiques.
Lindos aurait été fondée au 10ème siècle avant J-C par les Doriens : autant dire que son sous-sol, vieux de 3 000 ans, a vu bien des choses !
Juché sur une colline, il offre une vue splendide sur la baie de Saint-Paul, au Sud du village. Chose insolite : le centre-ville est piétonnier, mais est aussi réservé aux ânes ! Attention, les tarifs peuvent être plus élevés qu'ailleurs, le village attirant les classes aisées de Rhodes, majoritairement artistes.
Visitez l'Acropole surplombant le village, avec ses ruines antiques et imaginez la vie quotidienne au temps de la Grèce antique.
Les fouilles archéologiques menées sur la colline attestent d'une occupation humaine au Néolithique (4ème millénaire avant notre ère).
A Lindos, visitez les ruines du Temple d'Athéna pour ponctuer votre excursion pour visiter Rhodes.

* Pefkos et sa plage :
Si Lindos est la deuxième attraction des visiteurs qui viennent visiter Rhodes, un joyau de l'île de Rhodes se trouve à quelques kilomètres au Sud de Lindos : la plage de Pefkos.
Celle-ci est nettement plus calme que les autres.
C'est un ancien village de pêcheurs, plus reposant mais non moins prisé, justement, des touristes en quête de quiétude. 

* Kamiros :
Le site antique de Kamiros se trouve au Nord-Ouest de l'île de Rhodes.
Ce site archéologique permet à son visiteur de se plonger en immersion dans l'Histoire de la Grèce antique : la cité fut fondée par les Doriens, occupée par les Perses, puis par Athènes et la Ligue de Délos, par les guerriers de Sparte. Kamiros était une cité prospère et la vie culturelle y était très développée.
Les vestiges mettent au grand jour une construction sur trois niveaux, le plus élevé étant l'Acropole et la Stoa, au sommet d'une colline.
Deux séismes aux 3ème et 2ème siècles av. J-C réduisirent la ville en ruines.
Le site antique de Kamiros ou Camiros est un des immanquables à voir en allant visiter Rhodes.

Argentine - 12 Jours
dès 3349 
Argentine - 12 Jours

* Buenos Aires :
En arrivant à Buenos Aires, c’est l’activité bourdonnante qui captive le plus.
La Avenida 9 de Julio porte plusieurs symboles du pays tout entier : l’emblématique Obélisque, le portrait d’Evita Perón et une perspective vers la Casa Rosada (la Maison rose), palais présidentiel.
La ville renferme une multitude d’endroits dissimulés des grandes artères comme autant de petits voyages pleins de charme. On appelle cela les "puertas cerradas" et il peut s’agir des meilleurs restaurants, café-théâtres et milongas.
Passez une porte tout à fait ordinaire et découvrez un univers insoupçonné au décor toujours plus atypique.
A seulement quelques kilomètres de la capitale, faites un saut à Tigre, située sur le delta du fleuve Paraná. Cette ville d'un vert luxuriant est parcourue de canaux. La ville de Tigre est le point de départ pour de nombreuses excursions fluviales.
Ce delta est l’un des plus grands au monde avec ses 17500 km² et abrite un labyrinthe incroyable de canaux. 

* Les chutes Iguazû :
Rendez-vous à la croisée des frontières entre l’Argentine, le Paraguay et le Brésil pour la découverte d’une des 7 merveilles naturelles du monde.
Dans cette région de Misiones, laissez-vous charmer par les nuances de couleurs prononcées entre la terre pourpre et la végétation très verte.
Sur le fleuve Iguazú, une frange de 275 cascades forme les célèbres chutes sur 2700 m de gorges, qui déversent en moyenne plus de 1800 m3 d’eau à la seconde.
Le climat humide et le soleil qui abonde dans cette région semblent s’accorder dans la composition d’arcs-en-ciel splendides, quel que soit votre point de vue sur le tableau. A quelques heures de route au Sud d’Iguazú se trouvent les Esteros del Iberá. Ce vaste territoire marécageux s’étend sur près de 13000 km2 et regorge d’une faune particulièrement riche et diversifiée. Vous pourriez y rencontrer anacondas, caïmans, loutres, singes, cerfs et fourmiliers géants.

* El Calafate :
En poursuivant votre route vers le Sud, vous entrez plus loin encore dans la Patagonie pour découvrir la région des steppes autour de la ville d’El Calafate.
Devant vous s’étend une plaine rehaussée de collines et de lacs à l’eau laiteuse des glaciers, sous un ciel qui semble plus vaste que nulle part ailleurs.
Partez en excursion pour voir l’imposant glacier Perito Moreno, avec ses 80 m de hauteur, ses craquements et les chutes impressionnantes de ses glaces.
Naviguez parmi des icebergs aux couleurs et aux formes improbables et mesurez-vous à la plus belle force de la nature que vous n’ayez jamais vue.
Continuez autour du Parc national Los Glaciares en vous dirigeant vers le village d’El Chaltén.
Là, isolés du reste du monde, vous êtes en tête-à-tête avec les sommets granitiques des monts Fitz Roy et Poincenot.

* Ushuaia :
Un voyage au bout du monde !
Au-delà de la Patagonie des glaciers, bien plus au Sud encore, on arrive à Ushuaia, capitale de la Terre de Feu.
La ville la plus australe du monde est baignée d’une atmosphère résolument unique, pétrie de l’histoire de ses premiers habitants, les indiens Yámanas.
Avancez vers l’emblématique Canal de Beagle et visitez le Parc National de la Terre de Feu qui s’étend sur 63000 hectares de forêt et de lacs.
Ushuaia est également la dernière étape avant le voyage ultime, l’Antarctique...

* La péninsule Valdés :
Le sanctuaire des baleines.
Cette région de la Patagonie atlantique est l’un des plus importants sanctuaires de faune marine au monde.
Il s’agit notamment de la plus grande pouponnière de baleines franches australes.
La région est aussi un impressionnant centre de rassemblement de manchots ou de lions de mer... 
Certains jours, on peut même apercevoir des orques.
La faune marine de la région de la péninsule de Valdés est d’une richesse rare et permet des excursions d’observation de spécimens inoubliables.

Salon de l'Agriculture - 1 Jour
dès 39 
Salon de l'Agriculture - 1 Jour

* Cultures et filières végétal :
Les végétaux sont omniprésents dans nos vies.
De la grande culture au jardinage en passant par l’arboriculture, le Salon International de l’Agriculture reflète cette belle palette de productions. L’univers se concentre autour de l’odyssée végétale un véritable point d’attraction pédagogique et ludique qui réunit tous les principaux acteurs de la filière française et qui met en avant un large éventail de productions : fruits et légumes, démarches collectives autour du vin, semences pour le jardinage.

* Servives et métiers de l'agriculture :
Des cultures à l’élevage, en passant par la forêt, les enjeux de l’agriculture évoluent en permanence, les attentes et les priorités des professionnels changent : quel est le parcours pour s’installer en agriculture en 2018 ?
Pourquoi et comment se convertir à l’agriculture biologique ?
A quels services accéder pour se former et déployer son activité ? Comment mieux s’organiser entre producteurs, par exemple au sein de coopératives.

* Elevages et filiéres :
Vaches, taureaux, chevaux, ânes, chèvres, moutons ou encore chiens, le Salon International de l’Agriculture est le plus grand rassemblement français d’animaux à haute valeur génétique.
Fleuron du Salon International de l’Agriculture, l’univers Elevages et ses filières met en avant le meilleur des filières animales présentes pour la plupart dans le cadre du prestigieux Concours Général Agricole. Une véritable immersion est proposée au sein de ces filières de l’amont à l’aval.

* Prouduits de france :
Faites voyager vos papilles au cœur des terroirs français et des spécialités du monde !
Cet univers du Salon International de l’Agriculture est une invitation au voyage, une immersion dans le meilleur des agricultures du globe.
Des produits de terroir aux goûts exotiques des îles en passant par des spécialités des 5 continents : un véritable festival de saveurs !
Charcuteries, cidres, miel et confitures, foie gras, vanille ou encore huiles d’olive sont autant de spécialités que l’on peut trouver sur le salon.

Perou - 10 jours
dès 1899 
Perou - 10 jours

* MACHU PICCHU :
Fantastique citadelle, "perdue" jusqu’à sa redécouverte au début du XXe siècle, Machu Picchu est le site archéologique Inca par excellence.
Fort de ses cultures en terrasse vert émeraude s’étageant devant de vertigineux sommets, avec pour horizon des crêtes andines, il offre un spectacle d’une beauté époustouflante.
Cette merveille d’ingénierie a résisté à six siècles de séismes, d’invasions étrangères et de violentes intempéries.
À flâner parmi les temples de pierre, vous prendrez la mesure du Wayna Picchu, la montagne voisine.
La façon la plus époustouflante de se rendre au Machu Picchu est par le trek du chemin de l'Inca. 

* LAC TITICACA :
Tenant davantage d’une mer d’altitude que d’un lac, le Titicaca donne à voir des sites superbes, parmi lesquels se distinguent les fameuses îles flottantes fabriquées de main d’homme au moyen de roseaux légers appelés totora. Il y a des siècles, les Uros ont construit les Islas Uros afin d’échapper aux agressions des peuples indiens du continent, notamment les Incas.
Les roseaux servent aussi à fabriquer des maisons, des bateaux, et même des porches voûtés et autres balançoires pour enfants.
Découvrez ces merveilles par vous-même en optant pour un séjour chez l’habitant.

* LA CORDILLERA BLANCA :
Les imposantes sentinelles de granit que sont les sommets de la Cordillera Blanca dominent Huaraz et la région environnante.
Ce massif est le plus haut du monde après l’Himalaya : 16 de ses pics avoisinent les 6 000 m, et l’ensemble représente le défi le plus difficile à relever du continent pour les alpinistes.
Lacs glaciaires, énormes puya raimondii et pics rocheux s’élançant vers le ciel vous attendent dans le Parque Nacional Huascarán, où le trek de Santa Cruz offre une belle récompense aux plus ambitieux.

* AREQUIPA, CITE COLONIALE :
La deuxième ville du Pérou jette un pont historique entre les splendeurs incas de Cuzco et la bruyante modernité de Lima.
Émaillée d’étincelants édifices de style baroque mestizo taillés dans le sillar, pierre locale de couleur blanche, Arequipa est une cité coloniale espagnole demeurée fidèle à ses origines.
Sise au cœur de paysages naturels de rêve, entre volcans endormis et pampa d’altitude, elle compte un monastère vieux de 400 ans, une immense cathédrale et des picanterías (petits restaurants) traditionnelles servant une originale cuisine péruvienne fusion. 

* CUZCO :
Anciennes rues pavées, grandioses églises baroques et vestiges de temples incas aux sculptures vieilles de plusieurs siècles : nulle cité n’est plus ancrée dans l’histoire andine que Cuzco, habitée en continu depuis l’époque précolombienne.
Jadis capitale de l’Empire inca, cette ville très touristique est aussi le point d’accès à Machu Picchu.
Avec son ambiance bigarrée mariant dans un joyeux chaos le mysticisme et le mercantilisme, cette ville unique en son genre, théâtre de la vie nocturne la plus endiablée des Andes, n’en finit pas de charmer. 

* VALLEE SACREE :
Villages andins à l’architecture disparate, avant-postes militaires incas en ruine et cultures en terrasse utilisées depuis des temps immémoriaux sont reliés par le cours sinueux du Río Urubamba qui traverse la Vallée Sacrée. Située entre Cuzco et Machu Picchu, cette destination pittoresque est une base idéale pour partir à la découverte de la région.
L’hébergement va de l’accueillante auberge au complexe hôtelier haut de gamme.
Côté activités, des randonnées équestres, du rafting et des treks vous conduiront à de lointains villages de tisserands et de cultivateurs.

Espagne - Ibiza - 3 Jours
dès 299 
Espagne - Ibiza - 3 Jours

* Salada et Cala Saladeta, le paradis :
Près de la ville de San Antonio, sur l'Ouest de l'île, les criques Cala Salada et Cala Saladeta vont vous en mettre plein la vue !
Un bleu aussi puissant que limpide, du sable fin, des rochers, des pins… Ici la nature a réuni ses plus beaux atouts.
Quel bonheur de se baigner dans ces eaux chaudes et transparentes dans un cadre aussi paradisiaque.
La route pour accéder à ce petit coin enchanteur est assez sinueuse et pentue, mais une fois arrivés, vous ne voudrez plus le quitter.
Attention, bien que difficile d'accès, ce lieu est très prisé des touristes.
Mieux vaut arriver tôt ou bien y aller hors saison pour en profiter au maximum.

* Dalt Vila :
S'il y a bien une partie d'Ibiza que l'on ne doit pas oublier lors d'un passage dans la capitale de l'île, ce sont bien ses hauteurs.
Appelé "Dalt Vila", le quartier le plus haut d'Ibiza fait notamment partie du Patrimoine Mondial de l'Unesco sous le libellé Ibiza, biodiversité et culture avec ses remparts et sa vue imprenable.
On peut entre autres y voir les murailles de la ville, construites au XVIème siècle sous Charles Quint pour la protéger des attaques des Turcs, ou la cathédrale de Santa Maria, d'architectures gothique et baroque, dont la construction a débuté au XIIIème siècle.
La vieille ville est très jolie avec ses façades blanches et ses ruelles escarpées qui lui confèrent un charme fou.

* Le mythique rocher de Es Vedra :
A la pointe Sud-Ouest de l'île, en face de la superbe Cala d'Hort, se dresse un étonnant rocher : Es Vedra.
Ce promontoire rocheux de 380m interpelle à chaque fois les touristes d'Ibiza par sa beauté et son côté énigmatique. De nombreux mythes circulent d'ailleurs à son sujet.
On dit de lui que sa force magnétique et son champ énergétique sont exceptionnels, qu'il constituerait un morceau du continent disparu, l'Atlantide, que ses pierres auraient servi à la construction des pyramides d'Égypte ou encore qu'Ulysse aurait succombé au chant des sirènes se trouvant sur le rocher.
Es Vedra ne laisse personne insensible, y assister à un coucher de soleil est un moment unique.

* Le parc naturel de Ses Salines :
Un peu au Sud-Ouest d’Ibiza, non loin de l’aéroport, se trouve l’un des trésors naturels d’Ibiza : le parc naturel de Ses Salines, qui rassemble des paysages de dunes, de plages, de marais côtiers, de falaises mais aussi les anciens bassins des marais salants qui ont longtemps fait la réputation d’Ibiza.
Tout cet écosystème est aujourd’hui protégé malgré la pression immobilière.
C’est un superbe lieu de promenade à pied les véhicules y sont interdits pour admirer notamment sa population de flamants roses.

* L'île de Formentera :
Si vous avez envie d’échapper un peu à Ibiza, il vous reste encore la possibilité de vous offrir une escapade sur l’île voisine de Formentera.
Des ferries la relient régulièrement depuis le port d’Ibiza ou de Santa Eulària.
N’étant accessible que par bateau, elle n’a pas développé de tourisme effréné comme Ibiza.
C’est donc une île plutôt reposante et préservée qui s’offre à vous.

USA - Floride - 9 jours
dès 2099 
USA - Floride - 9 jours

* CENTRE SPATIAL KENNEDY :
Le centre spatial Kennedy est un complexe de lancement spatial américain créé en 1959 et relevant de la NASA.
Il est situé sur la census-designated place de Merritt Island dans les comtés de Brevard et de Volusia en Floride.

* DISNEY HOLLYWOOD STUDIOS :
Tout comme Universal StudiosDisney Hollywood Studios souligne qu’Orlando est un petit centre de production cinématographique en pleine croissance, qui offre un regard approfondi sur le monde de « Lumière ! Caméra ! Action ! »
La création de ce parc a couté 300 millions de dollars et le résultat est une fusion efficace de plaisirs et d’informations. Les attractions sont complexes, alliant manèges, spectacles et commentaires instructifs. Il y en a donc vraiment pour tous les goûts.
Les références nostalgiques à la grande époque d’Hollywood sont contrebalancées par des trucages de haute technologie, ce qui en fait un parc incontournable pour tous, y compris ceux qui ont un intérêt mitigé pour le cinéma.

* SARASOTA :
Découvrez la destination suprême pour des vacances à la plage.
Avec son sable blanc cristallin et ses eaux bleu azur, Siesta Key a été élue en 2011 plus belle plage américaine par Dr. Beach.
Voilà qui justifie bien une visite dans le comté de Sarasota, sur la côte Sud-Ouest de la Floride.
Pour autant, le comté de Sarasota ne se résume pas au sable, aux vagues et au soleil : il regorge de musées, de galeries d’art, de salles de spectacles, de boutiques et de restaurants d’exception.
Cette destination balnéaire de rêve est également l’un des grands pôles culturels de la Floride.

* FORT MEYERS :
Fort Myers s'étend le long des berges sinueuses du fleuve Caloosahatchee.
Si l'expansion urbaine de ces dernières décennies a repoussé les limites de la ville au-delà de la route I-75 et en direction des communes voisines et embouteillées de North Fort Myers et de Cape Coral, le centre ville aujourd'hui rénové, avec ses restaurants, ses maisons anciennes et son front de mer, mérite un détour.

* ORVERSEAS HIGHWAY :
Un pont, une île, un pont, une île.
Ainsi va l'Overseas, chevauchant des bandes de terre souvent étroites : Tavernier, Plantation Key, Islamorada, Layton, Marathon et son petit aéroport nous ne sommes plus qu'à une quarantaine de miles de là où la route s'arrête, du mile n°0 lorsque, devant nous, le Seven Mile Bridge étire ses presque 11'000 mètres au-dessus des flots. Plus de quarante ponts composent l'Overseas mais celui-ci n'est pas comme les autres.
Lors de sa construction, le Seven Mile était alors l'un des plus longs ponts jamais construits.
Il relie les îles de Knight's Key (Middle Keys) et de Little Duck Key (Lower Keys).
De nombreux films américains l'ont choisi pour décor, notamment « 2 Fast 2 Furious », « Licence to Kill » ou « True Lies » qui n'a pas hésité... à le faire exploser par un missile.

* KEY WEST :
Key West, une ville insulaire des États-Unis, fait partie de l'archipel des Keys, en Floride.
Elle constitue le point le plus méridional de l'État, à 90 miles environ du nord de Cuba.
Célèbre pour ses demeures aux couleurs pastel de style "conch", c'est une halte pour les bateaux de croisière.
Elle est également accessible depuis le continent par le biais de l'Overseas Highway.
La ville est plus connue pour ses récifs de corail (destination prisée pour la plongée sous-marine ou avec masque et tuba) que pour ses plages.

* LES SEMINOLES :
La nation séminole a émergé au XVIIIe siècle ; elle était composée d'Indiens des actuels États de Géorgie, du Mississippi, de l'Alabama, et de Floride, le plus souvent issus de la nation Creek mais aussi d'Afro-américains fuyant l'esclavage de Géorgie .
Tandis qu'environ 3 000 Séminoles étaient déportés à l'ouest du fleuve Mississippi, y compris la nation séminole de l'Oklahoma, qui s'est enrichie de nouveaux membres au cours du voyage, de 300 à 500 Séminoles sont restés et ont combattu dans et autour des Everglades en Floride.
1 500 soldats des États-Unis sont morts dans une suite de trois guerres contre les Séminoles de Floride mais aucun traité formel de paix ne leur ayant été imposé ou même proposé, ils ne se sont jamais rendus au gouvernement des États-Unis. C'est pourquoi, les Séminoles de Floride se nomment eux-mêmes « le peuple invaincu »

* EVERGLADES :
Tout d’abord, si vous ne connaissez pas, il y a trois parties différentes dans les Everglades : la mer des herbes (près de Miami), la forêt « Big Cypress » (près de Naples), et enfin la partie maritime entre Naples et le Sud (la partie la plus connue est dénommée les Ten Thousand Islands).
Les paysages sont donc très différents. Il y a aussi une partie des Everglades près d’Orlando , avec de beaux paysages, mais ce n’est pas « Les Everglades » tel qu’on l’entend généralement le Sud de la Floride dont nous vous parlerons ici.
Les crocodiles sont plus rares, et ils vivent dans les marais ou rivières uniquement à proximité immédiate de la mer. Les alligators sont absolument partout dans les rivières (et au bord des rivières : attention où vous mettez les pieds, et surtout aux enfants et aux chiens).
Ils n’attaquent pas les adultes (qui restent à distance), ni les enfants accompagnés des adultes, et les accidents sont rarissimes : les alligators ne chassent généralement pas pendant la journée.

Italie - Florence - 4 Jours
dès 279 
Italie - Florence - 4 Jours

* Dumuo, Campanile et Baptistère :
Véritable emblème de Florence, le Duomo est un passage obligé.
Par contre, il ne faut pas avoir peur de monter quelques marches, ne pas craindre les espaces un peu confinés ou encore avoir le vertige, car en haut du Duomo vous serez à près de 91 mètres au dessus de la ville.
Mais c'est un de nos coups de cœur à Florence!
Ne manquez pas non plus la visite du baptistère et l'ascension du campanile de Giotto.

* La Piazza Della Signoria et la Loggia :
C'est une des principales et plus vaste place de Florence. Elle est bordée par le Palazzo Vecchio, avec sa silhouette imposante.
C'est un lieu de passage important, entre le Duomo et les Offices, et donc la place est souvent très peuplée.
Mais elle nous a offert une très agréable pause musicale et artistique, grâce à la loggia de la Piazza della Signoria.
La loggia offre plusieurs atouts : elle est couverte, donc quand il pleut, elle peut vous offrir un abri appréciable.
Elle est entourée de bancs de pierre en gradins : idéal pour reposer un peu les jambes fatiguées.
Et atout non négligeable : elle abrite une collection de sculptures en marbre du Musée des Offices accessible gratuitement de jour (de nuit, on ne peut pas entrer dans la loggia).

* Coucher de Soleil à Michelangelo :
Qui n'est pas adepte d'un beau coucher de soleil ?
A Florence, notre plus beau coucher de soleil, nous l'avons admiré depuis le parking de la Piazzale Michelangleo.
On y accède très facilement par des escaliers au pied d'une des tours de fortification de la ville, située au bord de l'Arno du côté du Quartier San Niccolo.
Ce site est très fréquenté toute la journée par les visiteurs et les photographes.
Arrivez de bonne heure pour pouvoir choisir un emplacement qui vous plaît, car sinon, au moment fatidique, il y a fort à parier que vous ne serez pas aux premières loges.
Prévoyez aussi une petite laine, car à rester sans bouger pendant une heure, on a vite froid, surtout si vous êtes à Florence en dehors de la très haute saison et qu'il y a du vent.
On a aussi essayé un coucher de soleil sur les bords de l'Arno, sur le Ponte Vecchio, un autre symbole de Florence. Il faut vous placer entre le Ponte Vecchio et le Musée des Office.
Très beau aussi, mais moins romantique et plus fréquenté : il y a beaucoup de monde qui emprunte les quais de l'Arno à toute heure du jour et de la nuit.

* Le Quartier de l'Oltrarno :
C'est notre quartier préféré de Florence, le plus jeune, le plus authentique et le plus vivant.
On y trouve beaucoup de restaurants, de bars, mais aussi des boutiques d'artisans : tapissiers, créateurs, antiquaires, fabricants de papier florentin dont les ateliers donnent directement sur la boutique.
C'est beau et souvent pas trop cher pour le savoir-faire que cela demande.
La Piazza Santo Spirito est notre place préférée à Florence. Bordée par une église et de belles façades ocres aux volets verts, elle est agrémentée d'arbres et d'une charmante fontaine centrale.

Guatemala - 10 jours
dès 2019 
Guatemala - 10 jours

* GUATEMALA :
Guatemala est la capitale du Guatemala, en Amérique Centrale.
Elle est réputée pour son histoire maya, ses hautes altitudes et les volcans de ses environs.
Sur la Plaza Mayor dans le centre, également appelée Parque Central, la Cathédrale métropolitaine présente des peintures coloniales et des sculptures religieuses.
Le Palais national de la culture offre une vue sur la place depuis son balcon.
Dans le Sud de la ville, des sentiers de randonnée mènent au volcan actif Pacaya.

* ANTIGUA :
Antigua est une petite ville cernée de volcans au sud du Guatemala.
Elle est connue pour ses bâtiments coloniaux espagnols, dont la plupart ont été restaurés après le tremblement de terre de 1773, qui a mis fin à son statut bicentenaire de capitale coloniale du pays.
Parmi ses œuvres architecturales notoires, La Merced est une petite église baroque jaune et blanche.
Elle fait partie intégrante de la célèbre Semana Santa, une semaine sainte durant laquelle sont organisés défilés et rituels.

* SANTIAGO ATITLAN :
Santiago Atitlan est un village du Guatemala très intéressant à visiter notamment pour son lac éponyme.
Peuplé essentiellement d’indiens tzutuhil, Santiago Atitlan mérite d’être découvert.
A Santiago Atitlan, les gens continuent de porter des habits traditionnels qu’ils confectionnent eux même. Il faut dire que dans la tradition maya, le vêtement traduit l’indentité de celui ou celle qui le tisse : le lieu d’où il vient, la famille dont il est issu.
Les messieurs portent généralement un long bermuda blanc à rayures violettes, avec une chemise, une grosse ceinture et un chapeau de cow-boy.
Les femmes portent quand à elles en général une sorte de paréo maya avec un huipil, une sorte de corsage taillé dans un carré.
Et certaines villageoises portent un étrange couvre-chef. Du côté de ces messieurs, un long bermuda blanc à rayures violettes, brodé en son bas d’une frise multicolore de fleurs et d’oiseaux, sorte de large couronne en tissu rouge vissée autour de leur tête.

* MARCHE DE CHICHICASTENANGO :
Chichicastenango est un village de la région du Quiché au Guatemala.
Son marché très animé, pour lequel les habitants de la région viennent de loin, a lieu le jeudi et le dimanche.
Les quichés de la région descendent de leurs montagnes pour venir vendre du maïs, des haricots, acheter une poule ou un peu de viande.
Les huipiles, qui sont les habits typiques des femmes, demandent des semaines de travail, et se vendent entre 40 et 100 euros, voire plus si le tissage à la main est vraiment très fin.
Une femme guatémaltèque, même à l´aise financièrement, a rarement plus de 4 ou 5 huipiles.

* QUIRIGUA :
Le site maya de Quirigua est remarquable pour ses immenses stèles, pour la plupart, sculptées sur ses quatre faces. 
Les plus hautes stèles rencontrées dans la Mésoamérique se trouvent dans ce site.
La plus imposante mesure 10,67 m et pèse 65 tonnes.
La cité fut fondée à la fin du classique. 
La plus ancienne stèle date de 751 et la plus récente de 805 (une construction de stèle tous les 5 ans -hotun-).
Ces chefs-d’œuvre furent réalisés en pierre de grès. Imaginez la manière dont les Mayas ont transporté ces énormes blocs (sans roue et sans animaux).
Quirigua possède aussi les plus gros blocs monolithiques sculptés du monde maya appelés zoomorphes (car ils représentent des animaux).
Le plus imposant est le zoomorphe P daté de 795.
On érigea stèles, autels et zoomorphes pour fêter la fin de périodes de cinq ans La stèle E, datée de 771, va marquer le début du déclin de la cité (pour preuve : les stèles suivantes seront moins imposantes).

* RIO DULCE :
Après avoir visité Livingston et ses environs, vous n'avez pas d'autre choix que d'embarquer si vous voulez faire une balade le long du Rio Dulce. 
De nombreuses lanchas proposent des remontées plus ou moins rapides.
Si vous êtes seul, ou peu nombreux, vous pourrez facilement demander à votre pilote de ralentir ou de vous arrêter le temps de quelques photos.
Croyez-moi, le Rio Dulce se remonte doucement pour profiter de toute cette nature sauvage qu'il nous offre.
Dès les premiers virages, le décor change.
De hautes falaises calcaires forment un canyon. Nombreux sont les oiseaux qui nichent alentours.
Hérons cendrés, pélicans, aigrettes et bien d'autres que vous ne verrez peut-être pas.
Les lamantins sont fréquents dans le Rio.
La nature est exubérante au fur et à mesure que vous avancez.
C'est la jungle tropicale, avec ses bruits et ses odeurs. Puis le fleuve s'élargit de nouveau.
Vous croiserez des habitants, en pirogue, qui pêchent ou reviennent de la forêt, puis des huttes en bois et même une finca !
L'atmosphère est magique.
Le temps semble s'être arrêté.
C'est beau, c'est grand, c'est sauvage.

* SITE DE TIKAL :
Un sentier serpente en plein cœur de la jungle.
A la cime d’un ceiba vous observerez de beaux perroquets verts et des singes qui jouent.
Cette marche débouche sur la Grande Place. C’est ici l’endroit le plus majestueux de tout Tikal.
C’est là que vous trouverez les temples du Grand Jaguar et celui des Masques.
Le premier mesure 45 mètres. Il abritait la tombe du roi Ah Cacao. Le second, un peu plus petit avec ses 38 mètres, était un hommage à l’épouse du roi d’à côté.
Vous irez ensuite de l’Acropole au Groupe G. Vous reconnaitrez peut-être les décors de Star Wars et d’Indiana Jones.
Encore plus impressionnant, le temple V et ses 57 mètres de haut.  En escaladant à son sommet vous aurez une vue géniale sur la place mais également sur toute la jungle.
Sur la place des Sept Temples, une plate-forme soutient sept pyramides. Elles servaient d’instruments pour les mesures astronomiques.
El Mundo Perdido a des faux airs du Ta Phrom à Angkor. Autour de la pyramide de 40 mètres s’étendait la ville de Tikal.
Vous continuerez au temple III. La pyramide de 55 mètres est encore couverte de végétation.
Encore plus haut, le temple IV.  Près de 65 mètres. 
Le panorama à 360° est plus fabuleux que nulle part ailleurs.
Vous distinguerez au loin les autres pyramides sur lesquelles vous êtes montés précédemment.
Toujours cette impression de gigantisme et d’infini vert.

next

demande de devis, voyage en groupe

* Obligatoire