Réserver un voyage en groupe Puy du Fou

Dernière modification le 16-10-2017
Réserver un voyage en groupe Puy du Fou

Le Puy du Fou est une destination rêvée pour tous les passionnés d'histoire médiévale ou les amateurs de spectacles son et lumière ! Quelle que soit votre région d'origine, organiser un voyage en groupe Puy du Fou peut être l'occasion de créer un véritable événement fédérateur au sein de votre comité d'entreprise, de votre association ou de votre établissement scolaire. Mystères de l'Ouest vous assiste dans votre projet.

Comment partir en voyage en groupe au Puy du Fou ?

Pour partir en voyage en groupe au Puy du Fou, il est nécessaire de faire preuve d'un minimum de sens pratique et de développer rapidement vos talents d'organisateur ! De la négociation du prix des billets d'entrée à la prise de contact avec une société d'autocar, sans oublier la réservation des chambres d'hôtel, rien ne sera épargné au courageux responsable de CE qui entreprend de régler toutes les modalités lui-même. En faisant appel aux Mystères de l'Ouest, spécialiste reconnu des voyages en groupe dans tout le Grand Ouest et au-delà, vous vous assurerez un séjour inoubliable sur le domaine du Puy du Fou.

Votre agence de voyage en groupe Puy du Fou

Mystères de l'Ouest est une agence très régulièrement sollicitée pour planifier un voyage en groupe au Puy du Fou. Nos contacts réguliers avec le parc à thème nous permettent de vous proposer un tarif individuel très attractif pour l'entrée sur le site, et les conditions proposées pour le trajet, en bus ou en train, défient toute concurrence ! N'hésitez pas à nous contacter dès maintenant pour définir les modalités de votre projet.

Nos idées de voyages

previous
Beauval - 2 Jours
dès 99 
Beauval - 2 Jours

* L’arrivée des guépards :
Au sein d’un tout nouveau territoire de 6 000 m2, de superbes guépards prennent possession des lieux.
Ils peuvent être observés via une passerelle surplombant l’ensemble.
Une hutte africaine offre une vision panoramique à 360°.

* Les ours :
Les ours bruns déménagent dans un parc arboré où collines et rochers recréent un environnement propice à leur épanouissement.
Le tout est agrémenté d’un bassin pour que les ours puissent se rafraîchir.


  • * L’arrivée des loups :
    De magnifiques loups arctiques rejoignent le parc
    Sur ce territoire où la nature est reine, ils se voient offrir un vaste espace de 3 700 m2 avec plan d’eau et rivière.
    La savane : Zèbres, girafes, rhinocéros… Plusieurs espèces se côtoient au sein de la Savane
    De leur côté, les éléphants profitent de l’agrandissement de leur plaine et de leur immense bassin.

    * Lions et hippopotames :
    Juchée au sommet des rochers, une famille de lions d’Afrique profite de la vue panoramique qui lui est offerte sur les 5 300 m2 de son nouveau territoire.
    Un peu plus loin, alternant immersion et émergence, le plus terrestre des mammifères, évolue dans un bassin de  1 000 m3 derrière une surface vitrée de 44 m de long
    Surmontée d’une immense volière, l’installation est unique en Europe. 

    * Le Nuage de Beauval : Nouveauté 2019 !
    Et si vous vous offriez un voyage de l’Asie à l’Afrique en quelques minutes ? Une prouesse géographique accessible grâce à la télécabine qui vous fera survoler le ZooParc de Beauval à plus de 35 mètres d’altitude. Le Nuage de Beauval permet ainsi de relier 2 points stratégiques du ZooParc : le territoire des éléphants, non loin des pandas, avec "La Terre des Lions" à l’opposé.
    Les plus téméraires pourront même s’offrir de nouvelles sensations en montant à bord de cabines au sol vitré. Un voyage époustouflant sur 850m qui vous fera découvrir le parc et ses animaux comme vous ne les avez jamais vus…

  • Monténégro - 8 Jours
    dès 629 
    Monténégro - 8 Jours

    * Bouches de Kotor :
    Vaste baie à l’image d’un fjord méditerranéen, aux formes dentelées, bordé de montagnes.

    * Herceg Novi :
    Ses églises, son monastère orthodoxe et sa forteresse ottomane, mimosa, volées d'escaliers et places ensoleillées.

    * Perast :
    Ville à l'architecture baroque classée à l'Unesco, ses deux îles au large, dont l'Île aux Morts avec le monastère Saint-Georges, du XIIe siècle.

    * Kotor :
    Derrière les remparts, une vieille ville au lacis de ruelles hors du temps.

    * Budva :
    Ville vénitienne et station balnéaire très animée en été ; sa vieille ville sur une presqu’île ceinte de remparts du XVe siècle.

    * Lac Skadat :
    Le plus grand lac des Balkans, dans un parc national aviaire recelant plus de 270 espèces d'oiseaux.

    * Monastère d'Ostrog :
    Monastère orthodoxe du XVIIe siècle encastré dans la roche, une prouesse architecturale.

    * Parc du Durmitor :
    Parc inscrit à l’Unesco avec le canyon de Tara, 2ème plus grand du monde, ses grottes et sommets, ses 18 lacs glaciaires et son lac Noir.

    * Parc National Dulovcen :
    64 000 ha d’une faune et flore uniques, l'imposant mausolée de Petar II, perché à 1 600 m d’altitude : un panorama exceptionnel sur les Bouches du Kotor.

    * Sveti Stefan :
    Vieux village de pêcheurs du XVe siècle transformé en hôtel de luxe dans les années 1960, sur une presqu’île reliée au continent par une digue.

  • * notre-dame du rocher :
    Située à une centaine de mètres de sa voisine des Gorges de Kotor, l'île de l'Abbaye de Saint-Georges, Notre-Dame du Rocher (Gospa od Skrpjela) est en fait une île artificielle, construite par les habitants de Perast à partir du XVe.
    La légende raconte qu'un Perastien avait guéri miraculeusement après avoir trouvé une icône de la Vierge sur le rocher qui servit de base au reste de l'île.

  • Italie - Venise - 3 Jours
    dès 349 
    Italie - Venise - 3 Jours

    * La place Saint-Marc :
    La place Saint Marc est le cœur de la ville, lieu de convergence des visiteurs et bien entendu un passage obligé à Venise !

    * Le Quartier Juif :
    Le ghetto de Venise est situé dans le quartier du Cannaregio.
    Cet ensemble ne possède pas de grands monuments, mais reste intéressant à découvrir pour comprendre l'histoire des Juifs de Venise.

    * Le Grand Canal :
    Le Grand Canal de Venise est incontestablement la plus belle avenue du monde.
    Ce sont ici plus d’une centaine de splendides palais et églises qui bordent ses rives et qui témoignent du passé glorieux de la république de Venise.

    * Sestiere Castello :
    Venise rappelle vaguement la forme d’un poisson, dont la queue est représentée par le quartier de Castello.
    Situé dans la partie la plus à l’est de la ville, c’est le plus grand et le plus varié des 6 Sestieri et notamment le lieu où se trouve l’Arsenal, ancien chantier naval, fortification de la ville cachée derrière ses hautes tours.

    * Sestiere Cannaregio :
    Le ghetto de Venise a vécu comme une île jusqu'à la fin du XVIIIe siècle.
    Logé contre le Grand Canal, le quartier de Cannaregio est depuis devenu l'épicentre de la vie vénitienne.
    Mêlez-vous aux amateurs d'aquarelles, peintres de rues et photographes qui circulent de clochers croulants en ponts et balcons, admirent gondoles qui fendent les eaux, courent d'artisan glacier en boutique de souvenirs et tentent de capter l'atmosphère d'un sublime quartier.

    * Le Palazzo Grassi / La Fondation Pinault :
    Le palais Grassi est la propriété de l’homme d’affaire François Pinault, fondateur du groupe Pinault-Printemps-Redoute (aujourd’hui groupe Kering) qui l’a dédié à l’art contemporain.
    Le palais abrite ainsi des expositions temporaires basées pour tout ou partie sur la collection d’art de la fondation Pinault. 

    * Le café Florian :
    Le Café Florian est le plus célèbre des cafés vénitiens, symbole du luxe et du raffinement du XVIIIe siècle.
     Riche histoire de ce café qui accueillait tous les plus grands notables de Venise et qui est désormais un lieu incontournable lors de votre visite de Venise.
    La décoration est somptueuse, son célèbre chocolat est un délice mais les prix sont assez élevés !

    * San Giorgio Maggiore :
    Située sur l’île du même nom, la basilique de San Giorgio Maggiore est célèbre pour sa beauté mais aussi pour son Campanile en haut duquel on peut admirer Venise et sa lagune.
    L’après-midi est le meilleur moment pour visiter l’île, la basilique et le monastère car Venise, en face de vous, sera alors baignée par la lumière du soleil offrant une vue inoubliable.

    * Le Musée Gugghenheim :
    La collection Guggenheim est située sur le Grand Canal, dans le quartier du Dorsoduro, où elle occupe le palais Venier dei Leoni.
    Vous pouvez accéder à la fondation à pied, elle est située entre le pont de l’Accademia et l’église Santa Maria della Salute.

    * La galerie dell'Academia :
    Le musée abrite la plus grande collection de peintures vénitiennes et vénitienne du XIVe siècle, du style gothique et byzantin aux artistes de la Renaissance, comme par exemple Bellini, Carpaccio, Giorgione, Véronèse, Titien et Tintoret jusqu’à Giambattista Tiepolo et aux artistes “vedutisti” du XVIIIe siècle : Canaletto, Guardi, Bellotto et Longhi.
    Les artistes qui ont marqué toute l’histoire de la peinture européenne.

    * Le Palais des Doges :
    Le palais des Doges est situé sur la place Saint Marc.
    Il était le siège du pouvoir à Venise, lieu de résidence des Doges.
    Le palais existait dès le IXe siècle, mais celui que l'on connaît aujourd'hui a été construit pour l'essentiel entre le XIVe et le XVIe siècle.

    * Le Pont des Soupirs :
    Le pont des Soupirs est l'un des ponts les plus célèbres de Venise.
    Construit au XVIe siècle il relie le palais des Doges aux prisons.
    En effet, les accusés étaient jugés dans le Palais avant d'être enfermés dans les prisons.
    Le pont doit son nom aux soupirs poussés par les condamnés qui voyaient Venise pour la dernière fois …

    * La Basilique Saint-Marc :
    Venise, à la recherche de prestige, souhaitait accueillir une relique digne de ses prétentions.
    C'est ainsi qu'en l'année 826, deux marins Vénitiens dérobent le corps de l'évangéliste Marc à Alexandrie pour le ramener à Venise.
    Le corps a été caché sous des carcasses de porc pour éviter les fouilles des Sarrasins !
    Une première basilique est alors construite pour abriter le corps de Saint Marc mais l'édifice actuel est celui construit au XIème siècle, les deux précédents ayant été détruits.

    * Le Ca'd'Oro :
    Le Palais Ca’ d’Oro est l’un des plus beaux palais de Venise. Construit au XVe siècle et initialement recouvert de feuille d’or, il est l’un des symboles du style gothique flamboyant.
    Il accueille désormais la Galerie Franchetti qui regroupe des œuvres d’art collectés par le baron.

    * Le Pont du Rialto :
    Le pont du Rialto est sans aucun doute l'un des symboles les plus forts de Venise avec le Palais des Doges et la Basilique Saint-Marc.
    La forme en accent circonflexe du pont du Rialto a fait le tour du monde, on retrouve ce pont sur quasiment toutes les publicités touristiques offrant des séjours à Venise.

    * L'église Santa Maria Della Salute :
    L'église Santa Maria della Salute est située dans le quartier du Dorsoduro, le long du Grand Canal et presque à la pointe de l'île.
    Sa masse blanche, imposante, est visible de loin et en fait un point de repère de la ville.
    L'église Santa Maria della Salute a été construite suite à un vœu du Sénat qui avait promis la construction d'une église si la Vierge mettait fin à la terrible épidémie de peste qui sévissait en 1629.
    L'épidémie ayant reculé, c'est le projet de Baldassare Longhena qui est retenu.

    * Le Théâtre La Fenice :
    Lors de votre séjour, n’hésitez pas à découvrir le célèbre Théâtre de la Fenice Venise. 
    Le bâtiment et sa décoration luxueuse valent le détour.
    Je vous conseille de le visiter mais aussi d’assister à un opéra.

    * Les canaux :
    Les canali (canaux) et rii (pluriel de rio) donnent à Venise son cachet particulier et tiennent lieu de rues pour mettre en communication entre elles les îles nombreuses formant la ville; ils s'élèvent à près de 150.
    Les principaux parmi eux sont le Grand Canal, le canal de Cannaregio et celui de la Giudecca.

    * La Strada nuova :
    La Strada Nuova fut tracée entre plusieurs maisons en 1872 et vous permet de vous rendre directement à la gare de Santa Lucia.
    Il ne faut point chercher l'aspect artistique dans cette rue car elle accueille des magasins variés de vêtements, chaussures, de nourriture et aussi des cafés.
    C'est un très bon endroit pour acheter des produits artisanaux et des souvenirs.
    Vous l'aurez compris, cette rue piétonne est particulièrement appréciée des Vénitiens qui y font leurs courses ainsi que leur promenade quotidienne.

    * Eglise Santa Maria Del Giglio :
    L'église Sainte-Marie du Giglio (chiesa Santa Maria del Giglio ou Santa Maria Zobenigo) est située dans le quartier de Saint-Marc, à Venise.
    C'est une église mère, l'une des villes, et remonte au Xe siècle (reconstruite de 1680 à 1683 par Giuseppe Sardi aux frais d'une famille aristocrate de Venise, la famille Barbaro). 

    * Burano :
    L'île de Burano abrite un village de pêcheurs qui est connu pour sa dentelle à l'aiguille, pratiquée depuis le XVIe siècle.
    Aujourd'hui, la dentelle de Burano est devenue un produit de luxe.
    N'hésitez pas à vous balader dans l'île pour admirer ses maisons bigarrées dont les façades composent un patchwork de couleurs absolument magnifique !

    * Murano :
    Murano est l'une des plus grandes îles de la lagune de Venise.
    Elle est célèbre pour son industrie verrière qui remonte au XIe siècle.
    Les verres de Murano ont servi à décorer la basilique Saint-Marc.
    Aujourd'hui, la verrerie est une industrie plutôt touristique. Certains objets sont très beaux mais aussi très chers.
    L'île de Murano mérite le détour pour admirer le travail des artisans verriers et déambuler dans ses ruelles, surtout le soir quand elle retrouve son calme.

    * Excursions privées pour temps libres :
    - Tour en gondole sur les canaux
    - Visite libre du musée dell'Académia
    - Îles de Burano et Murano
    - Plage du Lido
    - Visite du quartier Juif
    - Découverte des spécialités Vénitiennes
    - Visite d'une fabrique de masques vénitiens

    USA - Floride - 9 jours
    dès 2099 
    USA - Floride - 9 jours

    * CENTRE SPATIAL KENNEDY :
    Le centre spatial Kennedy est un complexe de lancement spatial américain créé en 1959 et relevant de la NASA.
    Il est situé sur la census-designated place de Merritt Island dans les comtés de Brevard et de Volusia en Floride.

    * DISNEY HOLLYWOOD STUDIOS :
    Tout comme Universal StudiosDisney Hollywood Studios souligne qu’Orlando est un petit centre de production cinématographique en pleine croissance, qui offre un regard approfondi sur le monde de « Lumière ! Caméra ! Action ! »
    La création de ce parc a couté 300 millions de dollars et le résultat est une fusion efficace de plaisirs et d’informations. Les attractions sont complexes, alliant manèges, spectacles et commentaires instructifs. Il y en a donc vraiment pour tous les goûts.
    Les références nostalgiques à la grande époque d’Hollywood sont contrebalancées par des trucages de haute technologie, ce qui en fait un parc incontournable pour tous, y compris ceux qui ont un intérêt mitigé pour le cinéma.

    * SARASOTA :
    Découvrez la destination suprême pour des vacances à la plage.
    Avec son sable blanc cristallin et ses eaux bleu azur, Siesta Key a été élue en 2011 plus belle plage américaine par Dr. Beach.
    Voilà qui justifie bien une visite dans le comté de Sarasota, sur la côte Sud-Ouest de la Floride.
    Pour autant, le comté de Sarasota ne se résume pas au sable, aux vagues et au soleil : il regorge de musées, de galeries d’art, de salles de spectacles, de boutiques et de restaurants d’exception.
    Cette destination balnéaire de rêve est également l’un des grands pôles culturels de la Floride.

    * FORT MEYERS :
    Fort Myers s'étend le long des berges sinueuses du fleuve Caloosahatchee.
    Si l'expansion urbaine de ces dernières décennies a repoussé les limites de la ville au-delà de la route I-75 et en direction des communes voisines et embouteillées de North Fort Myers et de Cape Coral, le centre ville aujourd'hui rénové, avec ses restaurants, ses maisons anciennes et son front de mer, mérite un détour.

    * ORVERSEAS HIGHWAY :
    Un pont, une île, un pont, une île.
    Ainsi va l'Overseas, chevauchant des bandes de terre souvent étroites : Tavernier, Plantation Key, Islamorada, Layton, Marathon et son petit aéroport nous ne sommes plus qu'à une quarantaine de miles de là où la route s'arrête, du mile n°0 lorsque, devant nous, le Seven Mile Bridge étire ses presque 11'000 mètres au-dessus des flots. Plus de quarante ponts composent l'Overseas mais celui-ci n'est pas comme les autres.
    Lors de sa construction, le Seven Mile était alors l'un des plus longs ponts jamais construits.
    Il relie les îles de Knight's Key (Middle Keys) et de Little Duck Key (Lower Keys).
    De nombreux films américains l'ont choisi pour décor, notamment « 2 Fast 2 Furious », « Licence to Kill » ou « True Lies » qui n'a pas hésité... à le faire exploser par un missile.

    * KEY WEST :
    Key West, une ville insulaire des États-Unis, fait partie de l'archipel des Keys, en Floride.
    Elle constitue le point le plus méridional de l'État, à 90 miles environ du nord de Cuba.
    Célèbre pour ses demeures aux couleurs pastel de style "conch", c'est une halte pour les bateaux de croisière.
    Elle est également accessible depuis le continent par le biais de l'Overseas Highway.
    La ville est plus connue pour ses récifs de corail (destination prisée pour la plongée sous-marine ou avec masque et tuba) que pour ses plages.

    * LES SEMINOLES :
    La nation séminole a émergé au XVIIIe siècle ; elle était composée d'Indiens des actuels États de Géorgie, du Mississippi, de l'Alabama, et de Floride, le plus souvent issus de la nation Creek mais aussi d'Afro-américains fuyant l'esclavage de Géorgie .
    Tandis qu'environ 3 000 Séminoles étaient déportés à l'ouest du fleuve Mississippi, y compris la nation séminole de l'Oklahoma, qui s'est enrichie de nouveaux membres au cours du voyage, de 300 à 500 Séminoles sont restés et ont combattu dans et autour des Everglades en Floride.
    1 500 soldats des États-Unis sont morts dans une suite de trois guerres contre les Séminoles de Floride mais aucun traité formel de paix ne leur ayant été imposé ou même proposé, ils ne se sont jamais rendus au gouvernement des États-Unis. C'est pourquoi, les Séminoles de Floride se nomment eux-mêmes « le peuple invaincu »

    * EVERGLADES :
    Tout d’abord, si vous ne connaissez pas, il y a trois parties différentes dans les Everglades : la mer des herbes (près de Miami), la forêt « Big Cypress » (près de Naples), et enfin la partie maritime entre Naples et le Sud (la partie la plus connue est dénommée les Ten Thousand Islands).
    Les paysages sont donc très différents. Il y a aussi une partie des Everglades près d’Orlando , avec de beaux paysages, mais ce n’est pas « Les Everglades » tel qu’on l’entend généralement le Sud de la Floride dont nous vous parlerons ici.
    Les crocodiles sont plus rares, et ils vivent dans les marais ou rivières uniquement à proximité immédiate de la mer. Les alligators sont absolument partout dans les rivières (et au bord des rivières : attention où vous mettez les pieds, et surtout aux enfants et aux chiens).
    Ils n’attaquent pas les adultes (qui restent à distance), ni les enfants accompagnés des adultes, et les accidents sont rarissimes : les alligators ne chassent généralement pas pendant la journée.

    Italie - Sardaigne - 8 Jours
    dès 639 
    Italie - Sardaigne - 8 Jours

    * Bosa :
    Classée parmi les "bourgs les plus beaux d'Italie", la ville de Bosa est située au Sud d'Alghero.
    La visite de sa forteresse médiévale permet d'embrasser une vue à 360° sur la ville.
    Le superbe quartier de Sa Costa sera l'occasion d'une jolie balade dans ses ruelles étroites aux maisons pastel.
    N'oubliez pas ensuite de flâner le long du fleuve Temo où se trouvent les anciennes tanneries, les Sas Conzas.

    * Carloforte :
    Cette magnifique localité est la seule commune de l'île de San Pietro et se rejoint uniquement par ferry au départ de Calasetta, sur l'île voisine de Sant'Antioco.
    Ville dont l'identité est ici plus qu'ailleurs liée à la mer, Carloforte forme un charmant contraste avec toute autre localité sarde.
    L'héritage ligure est ici partout : des ruelles étroites du centre aux façades peintes des maisons, des spécialités gastronomiques jusqu'au dialecte des habitants.

    * Archipel de la Maddalena :
    Au cœur des bouches de Bonifacio, l'archipel de la Maddalena offre l'un des paysages les plus grandioses de toute la Sardaigne.
    Avec ses eaux cristallines, ses chaos rocheux fabuleux au ras des flots, sans oublier sa faune et sa flore protégées, les sept îles (seulement deux sont habitées) sont littéralement prises d'assaut en été.
    Mais essayez de venir plutôt hors saison : l'archipel retrouve alors son caractère sauvage et féérique !

    * Golf d'Orosei :
    Magnifique arc de cercle bordé de falaises calcaires, le golfe d'Orosei dévoile un environnement naturel d'une beauté vierge, qui s'étend sur environ 50 km le long du littoral oriental.
    La plupart de ses plages idylliques, comme Cala Goloritzè ou Cala Luna, ne sont accessibles qu'en bateau ou par de longs sentiers.

    * Quartiers Castello à Cagliari :
    Au cœur de la ville, le plus ancien quartier de Cagliari renferme de nombreux musées et quelques trésors d'architecture, comme la cathédrale et les tours de guet. Du haut du bastione di San Remy, c'est un panorama épustouflant qui s'offre à vous.
    Attablé à la terrasse de l'un des nombreux bars branchés, cette vue n'a pas de prix.

    * Stintino et l'Asinara :
    À l'extrémité Nord-Ouest, Stintino est surtout connu pour la superbe plage de La Pelosa, qui figure incontestablement parmi les plus belles de toute la Sardaigne.
    Avec ses deux jolies marinas, ce charmant village est également un parfait point de chute pour partir à l'aventure dans l'île de l'Asinara, toute proche, une sublime réserve naturelle accessible uniquement par bateau et encore méconnue des touristes.

    * Site Archéoligique de Su Nuraxi :
    Cette exceptionnelle forteresse néolithique frappe par sa taille et par son plan atypique .
    Situé à l'intérieur des terres, entre les provinces de Cagliari et Oristano, ce site, inscrit au patrimoine mondial de l'humanité, témoigne d'un passé singulier propre à la Sardaigne : la civilisation nuragique à l'âge du bronze.

    Seychelles - 9 Jours
    dès 1599 
    Seychelles - 9 Jours

    * VICTORIA :
    Elle s'étend le long d'une baie au pied du Morne Seychelles, le point culminant de l'île.
    Cette petite ville de 30 000 âmes est l'unique port de l'île. En déambulant dans les rues bordées de magnifiques maisons créoles et autres édifices multicolores, vous aurez déjà un bel aperçu de la culture et de l'esprit de l'île. En effet, toutes les cultures qui sont passées par les Seychelles y ont laissé leur empreinte.
    Des traces d'Europe, d'Afrique ou d'Asie sont disséminées dans la capitale.
    Le Grand Bazar et son marché typique de Selwyn Clarke, vous permettront de goûter aux produits locaux. N'oubliez pas de passer voir la Clock Tower, la fameuse horloge située sur une petite tour dans le centre-ville.
    Non loin de là, vous pourrez acheter des souvenirs dans les boutiques créoles et galeries artisanales.

    * L'ANSE BEAU VALLON :
    Mahé dispose d'un littoral particulier.
    Il est très facile de faire le tour de l'île avec votre voiture de location puisque des routes existent tout le long de la côte. Vous pouvez ainsi vous arrêter pour contempler sa soixantaine de plages de sable fin, réparties autour de l'île. Cocotiers, lataniers et roches de granit en font un décor de rêve.
    Parmi celles-ci, la plage de Beau Vallon est à ne pas manquer.
    Située à quelques minutes de Victoria, elle présente un décor de carte postale.
    L'abondance d'activité à faire sur place a forgé sa réputation : plongée sous-marine, ski nautique, pêche... Vous pouvez aussi y choisir des excursions en bateau à fond panoramique ou en catamaran, pour découvrir les environs.

    * ROUTE DE LA FORET NOIRE :
    Idéale pour découvrir des paysages de la côte Ouest, cette route traverse le Parc National du Morne Seychellois. Bordée d'une végétation abondante et variée, elle permet d'aller de Port Glaud à Victoria, l'occasion de vous arrêter à la Tea Factory.
    Là, vous saurez tout de la culture de la feuille de thé, introduite sur l'archipel par un colon anglais en 1962.
    Lors de ce circuit, faites un nouvel arrêt, cette fois à Mission Lodge.
    Vous y découvrirez les vestiges de la Mission, qui a servi à recueillir les enfants d'esclaves noirs libérés par les britanniques en 1975.
    Le belvédère aménagé sur le site offre des vues spectaculaires sur la côte Ouest.

    * COPOLIA TRAIL :
    Abordable par tous, la randonnée de Copolia n'est longue que d'un kilomètre.
    Mais le dénivelé de 160m en fait une promenade sportive. Ce chemin permet d'atteindre l'un des plus hauts sommets de l'île.
    Il rejoint le village de Sans Souci, en traversant une dense zone de jungle équatoriale.
    A l'arrivée, une magnifique vue sur Victoria et sur les montagnes du Morne Seychellois.
    En prime, n'oubliez pas d'observer les plantes carnivores au sommet du Copolia.

    * L'ILE DE LA DIGUE :
    Elle est réputée pour ses plages, comme Anse Source d'Argent, parsemée de rochers de granite, sur la côte Ouest.
    Au Sud, la plage isolée Anse Bonnet Carré et ses eaux calmes peu profondes sont accessibles seulement à pied, tout comme Anse Cocos, située dans une baie protégée sur la côte Est.
    On peut observer la faune et la flore variées de La Digue à la réserve de la Veuve.

    * VALLEE DE MAI
    La Vallée de Mai, selon la légende serait le premier Jardin d’Eden… Elle abrite le fameux Coco de Mer plus connu sous le nom de « Coco fesse », dans son environnement naturel.
    Les sentiers de découverte dans la Vallée de Mai sont protégés par une canopée de feuilles de palme, qui protègent du soleil. Le seul bruit audible dans cet environnement est le cri du Perroquet Noir, un des oiseaux les plus rares au monde.
    Vous découvrirez aussi des chauves-souris, des pigeons bleus, des bulbuls (variété d’oiseaux) et des lézards. Les homards et les crabes peuplent les ruisseaux d’eau douce dans la Vallée de Mai. Après la marche en forêt, faites une pause-détente à Anse Lazio, réputée pour ses eaux transparentes et son sable blanc qui ressemble à de la farine. C’est le paradis sur terre !

    * TORTUES GEANTES DE L'ILE CURIEUSE :
    L’île Curieuse est un îlot de 3 kilomètres de long sur 1,5 kilomètre de large et un Parc National Marin destiné à la protection des tortues d’Aldabra en particulier.
    Curieuse abrite ainsi 300 tortues d’Aldabra. Les touristes peuvent donc découvrir les tortues géantes vivant en liberté sous la protection des gardes, en se promenant sur un sentier sur pilotis au milieu de la mangrove et des palétuviers. Les petits sont réunis dans une sorte de nurserie pour les protéger des prédateurs.

    Guatemala - 10 jours
    dès 2019 
    Guatemala - 10 jours

    * GUATEMALA :
    Guatemala est la capitale du Guatemala, en Amérique Centrale.
    Elle est réputée pour son histoire maya, ses hautes altitudes et les volcans de ses environs.
    Sur la Plaza Mayor dans le centre, également appelée Parque Central, la Cathédrale métropolitaine présente des peintures coloniales et des sculptures religieuses.
    Le Palais national de la culture offre une vue sur la place depuis son balcon.
    Dans le Sud de la ville, des sentiers de randonnée mènent au volcan actif Pacaya.

    * ANTIGUA :
    Antigua est une petite ville cernée de volcans au sud du Guatemala.
    Elle est connue pour ses bâtiments coloniaux espagnols, dont la plupart ont été restaurés après le tremblement de terre de 1773, qui a mis fin à son statut bicentenaire de capitale coloniale du pays.
    Parmi ses œuvres architecturales notoires, La Merced est une petite église baroque jaune et blanche.
    Elle fait partie intégrante de la célèbre Semana Santa, une semaine sainte durant laquelle sont organisés défilés et rituels.

    * SANTIAGO ATITLAN :
    Santiago Atitlan est un village du Guatemala très intéressant à visiter notamment pour son lac éponyme.
    Peuplé essentiellement d’indiens tzutuhil, Santiago Atitlan mérite d’être découvert.
    A Santiago Atitlan, les gens continuent de porter des habits traditionnels qu’ils confectionnent eux même. Il faut dire que dans la tradition maya, le vêtement traduit l’indentité de celui ou celle qui le tisse : le lieu d’où il vient, la famille dont il est issu.
    Les messieurs portent généralement un long bermuda blanc à rayures violettes, avec une chemise, une grosse ceinture et un chapeau de cow-boy.
    Les femmes portent quand à elles en général une sorte de paréo maya avec un huipil, une sorte de corsage taillé dans un carré.
    Et certaines villageoises portent un étrange couvre-chef. Du côté de ces messieurs, un long bermuda blanc à rayures violettes, brodé en son bas d’une frise multicolore de fleurs et d’oiseaux, sorte de large couronne en tissu rouge vissée autour de leur tête.

    * MARCHE DE CHICHICASTENANGO :
    Chichicastenango est un village de la région du Quiché au Guatemala.
    Son marché très animé, pour lequel les habitants de la région viennent de loin, a lieu le jeudi et le dimanche.
    Les quichés de la région descendent de leurs montagnes pour venir vendre du maïs, des haricots, acheter une poule ou un peu de viande.
    Les huipiles, qui sont les habits typiques des femmes, demandent des semaines de travail, et se vendent entre 40 et 100 euros, voire plus si le tissage à la main est vraiment très fin.
    Une femme guatémaltèque, même à l´aise financièrement, a rarement plus de 4 ou 5 huipiles.

    * QUIRIGUA :
    Le site maya de Quirigua est remarquable pour ses immenses stèles, pour la plupart, sculptées sur ses quatre faces. 
    Les plus hautes stèles rencontrées dans la Mésoamérique se trouvent dans ce site.
    La plus imposante mesure 10,67 m et pèse 65 tonnes.
    La cité fut fondée à la fin du classique. 
    La plus ancienne stèle date de 751 et la plus récente de 805 (une construction de stèle tous les 5 ans -hotun-).
    Ces chefs-d’œuvre furent réalisés en pierre de grès. Imaginez la manière dont les Mayas ont transporté ces énormes blocs (sans roue et sans animaux).
    Quirigua possède aussi les plus gros blocs monolithiques sculptés du monde maya appelés zoomorphes (car ils représentent des animaux).
    Le plus imposant est le zoomorphe P daté de 795.
    On érigea stèles, autels et zoomorphes pour fêter la fin de périodes de cinq ans La stèle E, datée de 771, va marquer le début du déclin de la cité (pour preuve : les stèles suivantes seront moins imposantes).

    * RIO DULCE :
    Après avoir visité Livingston et ses environs, vous n'avez pas d'autre choix que d'embarquer si vous voulez faire une balade le long du Rio Dulce. 
    De nombreuses lanchas proposent des remontées plus ou moins rapides.
    Si vous êtes seul, ou peu nombreux, vous pourrez facilement demander à votre pilote de ralentir ou de vous arrêter le temps de quelques photos.
    Croyez-moi, le Rio Dulce se remonte doucement pour profiter de toute cette nature sauvage qu'il nous offre.
    Dès les premiers virages, le décor change.
    De hautes falaises calcaires forment un canyon. Nombreux sont les oiseaux qui nichent alentours.
    Hérons cendrés, pélicans, aigrettes et bien d'autres que vous ne verrez peut-être pas.
    Les lamantins sont fréquents dans le Rio.
    La nature est exubérante au fur et à mesure que vous avancez.
    C'est la jungle tropicale, avec ses bruits et ses odeurs. Puis le fleuve s'élargit de nouveau.
    Vous croiserez des habitants, en pirogue, qui pêchent ou reviennent de la forêt, puis des huttes en bois et même une finca !
    L'atmosphère est magique.
    Le temps semble s'être arrêté.
    C'est beau, c'est grand, c'est sauvage.

    * SITE DE TIKAL :
    Un sentier serpente en plein cœur de la jungle.
    A la cime d’un ceiba vous observerez de beaux perroquets verts et des singes qui jouent.
    Cette marche débouche sur la Grande Place. C’est ici l’endroit le plus majestueux de tout Tikal.
    C’est là que vous trouverez les temples du Grand Jaguar et celui des Masques.
    Le premier mesure 45 mètres. Il abritait la tombe du roi Ah Cacao. Le second, un peu plus petit avec ses 38 mètres, était un hommage à l’épouse du roi d’à côté.
    Vous irez ensuite de l’Acropole au Groupe G. Vous reconnaitrez peut-être les décors de Star Wars et d’Indiana Jones.
    Encore plus impressionnant, le temple V et ses 57 mètres de haut.  En escaladant à son sommet vous aurez une vue géniale sur la place mais également sur toute la jungle.
    Sur la place des Sept Temples, une plate-forme soutient sept pyramides. Elles servaient d’instruments pour les mesures astronomiques.
    El Mundo Perdido a des faux airs du Ta Phrom à Angkor. Autour de la pyramide de 40 mètres s’étendait la ville de Tikal.
    Vous continuerez au temple III. La pyramide de 55 mètres est encore couverte de végétation.
    Encore plus haut, le temple IV.  Près de 65 mètres. 
    Le panorama à 360° est plus fabuleux que nulle part ailleurs.
    Vous distinguerez au loin les autres pyramides sur lesquelles vous êtes montés précédemment.
    Toujours cette impression de gigantisme et d’infini vert.

    Walibi Belgium - 2 Jours
    dès 149 
    Walibi Belgium - 2 Jours

    Coaster familial dans une zone thématisée : EXOTIC WORLD !
    Êtes-vous prêt pour une course folle décoiffante sur la nouvelle montagne russe familiale implantée dans une zone aménagée façon Tiki ? Dès l’entrée, vous tombez sur des totems géants, du bambou… Dans cet espace verdoyant aux multiples palmiers, vous vous laissez entraîner par l’enchantement des lieux…

    * Psyke Undergound :
    Il fait partie des mieux réputés, accessible aux personnes mesurant 1,40 m minimum ou 1,30 m pour les jeunes accompagnés d’un adulte.
    On prend place à bord d’un train atteignant 85 km/h, jusqu’à 45 m de hauteur, avec une force 4,88 G.
    C’est l’unique shuttle loop en Europe. Depuis 2013, l’expérience est vécue dans l’obscurité sur une musique électronique.

    * Le Buzzsaw :
    C'est un manège top spin et l’une des vedettes de Walibi Belgium, à partir de 1,40 m.

    * Le Vampire :
    Il s'agit d'une autre attraction phare de Walibi Belgium. C’est un roller-coaster inversé, interdit aux personnes mesurant moins de 1,30 m et qui voyage à 80 km/h sur un parcours de 690 m, offrant deux vrilles et trois renversements.

    * Le Cobra :
    Un autre manège montagnes russes offrant trois loopings et qui revient sur lui-même en sens inverse après un premier parcours de 285 m. 

    * Le Loup Garou :
    La seule attraction en Belgique entièrement faite en bois. Cela produit un effet de mille grincements différents durant l’entièreté du trajet.
    Ces trains vous emportent à plus de 30 m du sol et à une vitesse de 80 km à l’heure à travers des virages sinueux sur un peu plus d'un kilomètre.
    Cheveux dans le vent, cris d’excitation et… grimace sur la photo !
    Un coup d’envoi grandiose avec une descente qui vous procure le frisson de votre vie.
    Attention à vous : ce n’est que la première d’une dizaine autres pentes vertigineuses !

    * Le Pulsar :
    Ça décoiffe !
    Sensations exceptionnelles pour tous, moments inoubliables pour les familles et les amis, et des tas de souvenirs à partager !
    Durant 70 secondes, le temps de trois propulsions impressionnantes tantôt en arrière tantôt en avant, vous avez l’impression de voler, le tout à une vitesse vertigineuse.
    Hyper curieux ? Pas trop frileux ? Etre éclaboussé, voire mouillé, ne vous fait pas peur ?
    Embarquez pour cette aventure formidable. 
    Frissonnez de bonheur lors de l’ultime chute libre verticale, à 45 mètres de haut. Vous avez dit « Gloups » ?

    * Dalton Terror :
    Profitez de l’air frais pendant que vous vous élevez jusqu’à 77 mètres…
    De plus en plus haut, le paysage devient de plus en plus petit.
    A votre arrivée au sommet, profitez durant quelques secondes d’une vue imprenable sur tout le parc.
    Mais oserez-vous regarder en bas ?
    Plaisir et frissons vous envahissent rapidement.
    Préparez-vous pour une chute libre à 110 km à l’heure !

    * L’Octopus :
    Il vous emmène dans ses tentacules et vous oscille de haut en bas, d’avant en arrière… Tout en faisant d’innombrables tours sur lui-même. Oserez-vous relever le défi de tenter ce périple? Il est accessible aux enfants (accompagnés) qui mesurent 105 cm.

    * Et aussi :
    Le Spining Vibe est une attraction pour toute la famille.
    Avez-vous déjà vu des tambours qui tournent ? Ici, tout est possible ! Tentez votre chance de les essayer en prenant place dans l’un d’entre eux. Vous sentirez la Vibe Spinning.

    Marseille - 2 Jours
    dès 149 
    Marseille - 2 Jours

    * Le Vieux Marseille :
    600 ans avant Jésus-Christ, Massalia voyait le jour en lieu et place de l’actuel Panier.
    Si les grecs ont choisi ce lieu, c’est pour sa position privilégiée en hauteur et proche de la mer.
    Encore aujourd’hui, le Panier est un musée à ciel ouvert. Ses ruelles étroites, ses lieux culturels, ses artisans, créateurs et restaurateurs… les 3 collines du Panier n’ont de cesse de nous surprendre.

    * Le Vieux-Port :
    Marseille et son port, c’est vingt-six siècles d’histoire commune, car si l’on en croit la légende, la ville est née ici, sur les rivages de cette calanque marécageuse.
    Port idéal qui protège de la mer et des ennemis, la calanque du Lacydon est adoptée par les colons grecs qui y crée Massalia.
    Le site choisi depuis la mer reflète bien les préoccupations et de la logique de ces marins.
    La légende (qui fait toujours débat) nous indique que Protis venu de Phocée en Grèce fonda la cité vers 600 avant JC. Aristote dans sa "constitution de Marseille" nous conte cet épisode. 

    * Notre Dame de la Garde :
    Figure emblématique de la Ville, elle veille sur les marins, les pêcheurs et tous les Marseillais.
    Lors de votre séjour dans la cité phocéenne, allez rendre visite à la "Bonne mère"  comme on la surnomme à Marseille, et admirez du haut de la colline, le panorama qui s’offre à vous.

    * Le Parc Borély :
    Une des sept merveilles de Marseille pour les uns, le meilleur allié du week end pour les autres.
    Chacun s’approprie le parc le plus fréquenté de Marseille à sa sauce. Côté sportif, avec ses immenses étendues vertes où de nombreux minots ont tapé leur premier ballon.
    Côté nature avec ses canaux où barbotent les canards et les cygnes, à peine dérangés par les visiteurs.
    Côté cœur aussi, le Parc Borély reste le rendez-vous des amoureux en quête d’intimité. Ce jardin est formidablement ancré dans l’inconscient collectif marseillais.

    * Croisière dans les Calanques :
    Les plus belles calanques de Marseille se trouvent au Sud de la ville, derrière le massif de Marseilleveyre et le massif du Puget.
    Avec l'archipel de Riou situé juste en face, elles sont le coeur du Parc national des calanques.

    * Ce que l’on peut faire :
    - Circuits petits trains (trois itinéraires différents)
    - Musée d’Histoire et son Port Antique
    - Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.
    - Promenade de la Corniche
    - Croisière dans les calanques entre Cassis et Marseille
    - Visite du Palais des Arts
    - Les forts du Vieux Port
    - Port de Cassis
    - Visite guidée panoramique

    * Dans la région :
    - Aix en Provence
     : La Vieille Ville, Cours Mirabeau, Quartier Mazarin, Villeneuve...
    - Aubagne : Aqueduc de la Candole, Pennelus…
    - Nice : La Promenade des Anglais, Le Vieux Nice, Le Musée Matisse, L’Opéra de Nice...
    - Cannes : Visite du Palais, Visite de la ville, Musée de la Castre, Visite Île des Lérins, La Croisette, Le Suquet, Le festival de Cannes... 

    Italie - Cinque Terre - 7 Jours
    dès 799 
    Italie - Cinque Terre - 7 Jours

    * Monterosso el Mare :
    Ce village est le plus au Nord des Cinque Terre, c’est aussi le seul à posséder une grande plage de sable fin, dont une grande partie est privatisée.
    Avant de profiter des eaux calmes et réconfortantes de la Méditerranée, la découverte de Monterossoet de ces ruelles étroites s’impose.
    Comme l’ensemble des villages des Cinque Terre, la surprise se trouve au détour de chaque ruelle.
    On grimpe un escalier, on descend un autre quelques mètres plus loin.
    L’architecture suit la forme des collines sculptées par le temps.
    Depuis la Tour Aurora, le panorama vaut bien une jolie photographie. Mais celui-ci se mérite à la force des mollets, car il faudra grimper pour y accéder.

    * Vernazza :
    certainement le village le plus pittoresque des cinq terres.
    C’est également notre coup de coeur.
    Son petit port entouré de maisons colorées, les barques de pêcheurs et le linge qui pend au balcon, il y a une atmosphère particulière à Vernazza que nous n’aurions manqué sous aucun prétexte.
    S’il y a un bien une toute petite crique qui permet de se baigner, nous avons préféré nous enfoncer dans les petites ruelles, à la découverte du charme italien.
    Bien sûr, il ne faut pas chercher très longtemps pour le trouver.
    Chaque ruelle offre un tableau de maitre différent.
    Au pied du village, le port, son eau d’un bleu cristallin et ses barques colorées sont à bonheur à photographier. 
    En grimpant, la verdure offre un premier plan magnifique et les vignes au loin entourent de vert ces maisons au couleurs vives.

    * Corniglia :
    Ce village perché dans les hauteurs est lui aussi entouré de vignobles.
    Il est le seul à ne pas être directement relié à la Méditerranée, caché comme pour mieux se préserver. 
    Corniglia se réserve à ceux qui ont le courage de grimper le « La Lardirana », un escalier de 382 marches.
    Le plus grand plaisir que nous avons eu à Corniglia a été de nous perdre dans le dédale de ruelles.
    Nous avons aimé nous attarder sur un banc, et observer l’expression des voyageurs qui découvraient comme nous, la beauté du lieu.

    * Manarola :
    Le village de Manarola est l’un des plus touristiques des Cinque Terre.
    Et pour cause, c’est l’un des plus beaux.
    Il est entouré de roches et ses maisons colorées à flanc de falaise assurent un contraste magnifique entre la nature et l’homme.
    Manarola est aussi célèbre pour son vin doux, le Sciacchetrà.
    Ici, le raisin prend le soleil toute l’année dans l’un des plus beaux cadres qui soit.
    En découvrant le village, ses jolies ruelles bordées par les maisons colorées, nous prenons le temps de nous attabler à la terrasse d’un café.
    Malgré les accents hétéroclites des voyageurs, nous retrouvons l’accent chantant de l’Italie, qui ajoute une nouvelle couleur à ce village qui n’en manque pas.

    * Riommagiore :
    Et enfin, il y a Riomaggiore, la capitale des Cinque Terre. Sa façade est certainement l’une des plus connues des 5 villages, c’est aussi ce paysage qui nous a donné envie de découvrir cette région de l’Italie.
    Comme tous les villages des Cinque Terres, Riomaggiore s’apprécie encore plus quand on se perd dans les ruelles.
    Tout en haut, la basilique de San Giovanni Battista offre un point de vue magnifique sur le village en contrebas.
    Pour les curieux, un bar situé en flanc de colline permet d’apprécier cette vue magnifique, accompagné d’un verre de vin italien, et le bruit des vagues qui se cassent sur les rochers.

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire