Séjour en car

Pour votre prochain voyage en groupe, choisissez Mystères de l'Ouest. Notre agence de voyages vous permettra en effet d'organiser votre séjour en car de façon optimale, que vous désiriez partir pour une journée ou pour un séjour plus long en France ou en Europe. 

Partir en séjour en car

Mystères de l'Ouest vous propose une palette de séjours en car très diversifiée afin de satisfaire tous les amateurs de voyage, et ce, qu'ils recherchent une expérience gastronomique, un séjour bien-être, un voyage placé sous le signe de la nature, une expérience riche en sensations fortes.

Quels que soient vos goûts et vos centres d'intérêt, nous avons un séjour en car pour vous ! 

Réserver un séjour en car

Grâce à notre agence spécialisée dans les séjours en car, la réservation de ce type de voyage n'a jamais été aussi simple. Que vous soyez une association ou un comité d'entreprise, vous recevez un devis dans les 2 jours et vous serez épaulé par notre équipe tout au long de votre projet.

Vous pouvez planifier votre séjour en car selon vos envies et votre budget, ajouter ou retirer des options et bénéficier d'une assistance téléphonique 7J/7 et 24H/24.

Nous vous permettons de plus de partir en séjour en car dans des conditions de confort et de sécurité optimales, nos bus sont en effet des véhicules haut de gamme, équipés de tout le confort ainsi que de toutes les options de sécurité.

Nos idées de voyages

previous
Port Aventura - 3 Jours
dès 289 
Port Aventura - 3 Jours

* Le Shambhala :
Depuis 2013, le parc s’est doté de la montagne russe de type « Hypercoaster », la plus grande et la plus rapide d’Europe.
Situé dans la zone China, PortAventura Shambhala fait référence aux sommets de l’Himalaya (plus de 1.65km de long, 76m de haut, 134km/h vitesse max).

* Le Dragon Khan :
L’attraction est composée d'une impressionnante chute et de 8 loopings
Tout aussi incroyable est l’aspect du PortAventura Dragon Khan qui fait clairement référence à l'architecture asiatique
Si vous êtes suffisamment courageux, vous pourrez lutter contre cette bête et monter sur son dos pendant 69 interminables secondes à la vitesse affolante de 110km/h.

* Le Furius Baco :
Incroyable catapulte horizontale qui vous lancera de façon spectaculaire dans une navette qui accélère de 0 à135 km/h en trois secondes.
Pour la rendre encore plus excitante, vous frôlerez l’eau du lac de la Méditerranée!
Accrochez-vous bien, car la plus rapide montagne russe d’Europe, PortAventura Furius Baco est de l’adrénaline pure. 

* Aves del Paraíso (Oiseaux du Paradis) :
Laissez voler votre imagination dans ce spectacle coloré, où se produisent ces magnifiques et curieux spécimens provenant des 4 coins du monde.
Vous découvrirez l'un des spectacles les plus drôles, avec des perroquets qui parlent, qui chantent et dansent sur la scène du Makamanu Show.
Applaudissez, applaudissez très fort pour les encourager et pour leur faire savoir que vous aimez leur spectacle.

* Le Templo del fuego (Temple du Feu) :
Accompagnez le plus courageux des aventuriers de PortAventura dans cette aventure étonnante où vous l’aiderez à déchiffrer les codes cachés dans les murs du temple de PortAventura, pour vous permettre d’entrer et de commencer l'aventure.
Soyez attentifs à toutes les recommandations afin de pouvoir vivre cet authentique spectacle de feu en direct.

USA - De Los Angeles à San Francisco - 11 Jours
dès 1149 
USA - De Los Angeles à San Francisco - 11 Jours

* Yellowstone National Park :
Avec ses geysers, ses sources chaudes, ses fumerolles, ses vasques de glaise bouillonnante et autres merveilles géologiques, ainsi que l’impressionnant Mont Washburn, pic central aux panoramas extraordinaires, Yellowstone est la quintessence, et le premier des parcs nationaux américains.

* San Francisco :
Avec ses quartiers bigarrés et son atmosphère bohème, San Francisco invite à de longues journées de flânerie.
Boutiques hautes en couleur, restaurants de renommée mondiale et vie nocturne animée vous attendent
Il faut jeter un coup d’œil aux cellules de la prison d’Alcatraz, traverser le Golden Gate Bridge et dîner dans le Ferry Building.

* Las Vegas : 
Vous pensiez avoir cerné l’Ouest et voilà que surgit Vegas
Sous les néons du Strip, le “terrain de jeu de l’Amérique” en met plein les yeux avec ses spectacles de fontaines, son volcan en éruption ou sa propre tour Eiffel.

* Grand Canyon National Park :
L’immensité brute du Grand Canyon laisse bouche bée
Cette faille, creusée il y a 2 milliards d’années, nous révèle les secrets géologiques de la Terre dans toute leur beauté, une merveille naturelle faite de crêtes rocheuses où jouent soleil et ombre, de buttes rouges et d’oasis luxuriantes où serpente le Colorado.

* Los Angeles
Terre d’asile des rêveurs et des ambitieux, cette ville côtière sous le soleil résonne d’une énergie particulière.
Découvrez des secrets de tournage lors d’un circuit organisé, assistez à un concert au Walt Disney Concert Hall, ou promenez-vous dans les jardins et les galeries d’art du Getty Center.

Panama - 9 Jours
dès 1349 
Panama - 9 Jours

* PANAMA :
Centre économique du pays, la capitale panaméenne s'étire sur 10 km le long de la côte Pacifique, entre Panamá La Vieja, à l'Est, et le canal de Panama, à l'Ouest.
Le vieux quartier de San Felipe (ou Casco Viejo) surplombe la mer dans la partie Sud-Ouest de la ville.
Ses beaux bâtiments décrépis, agrémentés d'élégants balcons, évoquent la splendeur passée de l'époque coloniale.
L'endroit recèle en outre un certain nombre d'églises anciennes et de musées (musée du Canal de Panama, musée d'Histoire). Vous pourrez vous promener le long du Paseo de la Bavedas, au sommet de la digue construite par les Espagnols il y a quatre siècles.
Avec ses gratte-ciel d'un modernisme agressif, le quartier financier de Via España se situe à l'opposé de ce charme suranné.
À la périphérie se dressent les ruines de Panamá La Vieja, la vieille ville fondée par le conquistador espagnol Pedro Arias de Avila en 1519.
Si le spectacle de la nature vous séduit davantage que les vieilles pierres, ne manquez pas de visiter le parc national de Sobreranía et ses 265 ha de forêt vierge, le parc naturel Metropolitano, le jardin botanique et le zoo.

* LE CANAL DE PANAMA :
Merveille d'ingénierie, le canal de Panama constitue l'un des plus importants du genre.
Il s'étend sur 80 km entre la capitale, sur la côte Pacifique, et Colón, sur l'Atlantique.
Plus de 12 000 bateaux l'empruntent chaque année.
Les énormes bâtiments qui naviguent dans cette voie d'eau étroite, encadrée de chaque côté par la forêt vierge, créent un spectacle inoubliable.
À l'écluse de Miraflores, à la lisière Nord-Est de la capitale, une plate-forme permet aux visiteurs de découvrir ce site étonnant et ses activités.
Un musée présente des maquettes et un film sur le canal. Des bateaux partent de Balboa, une banlieue Ouest de Panama, pour une excursion de 5h à travers les écluses jusqu'au lac de Miraflores.

* L'ILE DE TABOGA :
Cette île charmante, à 20 km au Sud de Panama, possède une plage agréable et de splendides étendues de forêt vierge protégées.
Elle abrite l'une des plus importantes colonies de pélicans d'Amérique latine.
On la surnomme l’île des fleurs" car à certaines périodes de l'année, l'air embaume du parfum des espèces végétales. La colonisation de Taboga remonte au XVIe siècle, avant même celle du Panama, comme en témoigne sa petite église construite en 1550.
C'est de Taboga que Pizarro embarqua en 1524 pour le Pérou.
La fête locale qui a lieu le 16 juillet comprend des processions et des célébrations nautiques.
L'île se trouve à 1h de bateau de Balboa.

* BOQUETE :
Réputée pour la douceur de son climat et son cadre naturel préservé, la petite ville de Boquete se niche au cœur d'une vallée escarpée, à 35 km au Nord de David.
Elle se prête parfaitement à la randonnée pédestre ou à cheval et à l'observation des oiseaux.
Elle offre par ailleurs une fraîcheur appréciable comparée à la plaine.
On y cultive des fleurs, du café et des agrumes célébrés lors de la Feria de las Flores y del Café, au mois de janvier. Boquete constitue une excellente base pour entreprendre l'ascension du volcan Barú (3 475 m), à 15 km à l'Ouest, ou visiter les 14 300 ha du parc national qui l'entoure.

* L'ARCHIPEL DE SAN BLAS :
Les 378 îles de l'archipel de San Blas s'éparpillent le long de la côte caribéenne, du golfe de San Blas pratiquement jusqu'à la frontière colombienne.
Elles forment une province autonome gérée par ses habitants, les Indiens Kuna.
Ces derniers ont conservé leur système économique, leur langue et leurs coutumes propres.
L'archipel vit du commerce des noix de coco, de la pêche et du tourisme.
On peut y pratiquer la baignade et la plongée avec ou sans bouteille (la période d'avril à juin offre les meilleures conditions). 
Achutupu, Kagantupu et Coco Blanco sont les îles les plus intéressantes.
Il existe des liaisons aériennes depuis la capitale et les bateaux des marchands Kuna prennent des passagers au départ de Colón.

Saint Malo - 2 Jours
dès 149 
Saint Malo - 2 Jours

* Le Mont Saint-Michel :
La Merveille de l’Occident
vous ouvre ses portes le temps d’une visite classique ou thématique de ses différentes salles et de son intime cloître.
Ce chef d’œuvre de l’architecture médiévale est un emblème reconnu du savoir-faire des bâtisseurs du XIIIe siècle qui ont su construire deux corps de bâtiments de trois étages sur ce rocher granitique.

* Le Cap Fréhel :
Le Cap Fréhel présente sur le littoral, des falaises de grès rose majestueuses qui dominent la mer à plus de 70 mètres de haut et vous offrent un magnifique panorama.

* La Côte d'Emeraude :
Des paysages sans cesse renouvelés par de grandes marées spectaculaires, une nature généreuse, un patrimoine d'une richesse exceptionnelle : venez découvrir la Côte d'Emeraude.
Saint-Malo, cité des marins et des grands navigateurs, et Dinard, L'Elégante.

* L'Île Jersey :
Quatorze kilomètres sur huit kilomètres. Voilà la taille de Jersey.
Ça a l'air petit, comme ça. Et pourtant ! L'île est un mélange de réserve anglaise et de savoir-faire français qui abrite un port cosmopolite et de secrètes vallées.

* La Tour Solidor :
Située à l’embouchure de la Rance et dans le quartier de Saint-Servan, La Tour Solidor, construite au XIVe siècle pour contrôler la ville de St-Malo a ensuite été transformée en prison.
Cette tour abrite aujourd’hui le musée international du Long Cours et Cap Horniers en l’honneur des voyages à la voile des long-courriers.
Vous pourrez visiter la Tour et profiter de la vue magnifique qu’offre le chemin de ronde extérieur.

Week-end Ski Les Alpes - 3 Jours
dès 499 
Week-end Ski Les Alpes - 3 Jours

* La Plagne :
Est une station familiale de sports d’hiver et d’été, située en Savoie et implantée entre 1250 et 3250 mètres d'altitude.

* Avoriaz :
La station est située au cœur du domaine des Portes du Soleil, sur un plateau exposé plein sud.
Née d'un défi écologique avant l'âge, Avoriaz est une station entièrement piétonne, interdite aux voitures, où tous les hébergements sont accessibles à ski et où les rues sont des pistes de ski.

* Les Arcs :
De 810 à 3800 mètres d'altitude, Bourg-Saint-Maurice, Arc 1600, Arc 1800, Arc 1950 et Arc 2000 vous accueillent été comme hiver.
Au programme : ski, surf, raquettes, air pur, grands espaces, sérénité, liberté retrouvée.

* Les 2 Alpes :
Station de ski phare du département de l'Isère (avec sa consœur de l'Alpe d'Huez), les 2 Alpes jouie d'une réputation internationale grâce notamment à son domaine d'altitude (le plus grand domaine de ski sur glacier d'Europe).

* Les Menuires :
Au cœur des 3 Vallées, le plus grand domaine skiable du monde, la station de ski des Menuires offre à tous des vacances sur mesure alliant les grands plaisirs de la montagne à la convivialité d’une station généreuse.

* Meribel :
Particularité de Meribel : son architecture qui se compose d’un ensemble de chalets aux façades de pierres et bois. Aucun immeuble disgracieux à l’horizon, uniquement des chalets et des résidences parfaitement intégrées.

* Val Thorens :
Pour des vacances hautes en plaisirs, découvrez les atouts de Val Thorens, le plus haut village d'Europe situé à 2300 m d'altitude.
Ambiance chaleureuse et cosmopolite garantie.

* Alpe d’Huez :
Surnommée "l'Ile au Soleil" pour son ensoleillement exceptionnel (environ 300 jours de soleil par an selon Météo France), l'Alpe d'Huezest une destination ski de renommée internationale.

Carnaval de Rio - Brésil - 8 jours
dès 1999 
Carnaval de Rio - Brésil - 8 jours

* LE CHRIST REDEMPTEUR :
Depuis 1931, une statue du Christ, les bras ouverts, veille sur la ville du haut du Corcovado, sommet de 710 mètres. On grimpe la montagne jusqu’aux pieds du sauveur pour apprécier le panorama fascinant, alliant forêt tropicale, plages, îles, océan, baie et monts verdoyants.

* LE CARNAVAL DE RIO :
Qui dit Rio dit carnaval !
Durant les quatre jours précédant le mercredi des Cendres en février, les rues de la ville sont inondées de danseurs aux costumes flamboyants.
La samba y est à l’honneur depuis 1917 et les écoles de la ville s’affrontent dans une compétition endiablée.
Vous en aurez à coup sûr plein la vue !

* LE PAIN DE SUCRE :
Que vous le gravissiez vaillamment à pied ou que vous empruntiez l’impressionnant téléphérique de verre, l’important, c’est d’apprécier sans faute la vue imprenable de Rio que vous aurez du haut du Pão de Açúcar, une formation rocheuse insolite !

* LA PLAGE DE COPACABANA :
Un large croissant de sable de 4 km entouré par les monts verdoyants de Rio, du soleil à ne plus savoir qu’en faire, des kiosques où se procurer de quoi se désaltérer, une vue saisissante impossible à oublier.
Copacabana, c’est tout le charme de Rio en un seul endroit!

* LE STADE DE MARACANA :
Maracaña n’est rien de moins qu’un lieu sacré pour les Brésiliens !
Il a vu tant le triomphe (le 1000e but de Pelé) et la catastrophe (la défaite contre l’Uruguay lors de la finale de la Coupe du monde 1950).
Les matchs y sont absolument spectaculaires ; ne manquez pas l’occasion d’assister à une rencontre dans cette arène historique !

* LE QUARTIER SANTA TERESA :
Surplombant le centre-ville de Rio, le quartier Santa Teresa a des airs de village.
Ici, les habitants vivent dans des maisons et non dans des tours, de vieux hôtels particuliers se dressent toujours, fiers, un peu partout, et l’ambiance bohème donne un charme fou à ce presque village bien-aimé de ses habitants. 

  •  

  • Guatemala - 10 jours
    dès 2019 
    Guatemala - 10 jours

    * GUATEMALA :
    Guatemala est la capitale du Guatemala, en Amérique Centrale.
    Elle est réputée pour son histoire maya, ses hautes altitudes et les volcans de ses environs.
    Sur la Plaza Mayor dans le centre, également appelée Parque Central, la Cathédrale métropolitaine présente des peintures coloniales et des sculptures religieuses.
    Le Palais national de la culture offre une vue sur la place depuis son balcon.
    Dans le Sud de la ville, des sentiers de randonnée mènent au volcan actif Pacaya.

    * ANTIGUA :
    Antigua est une petite ville cernée de volcans au sud du Guatemala.
    Elle est connue pour ses bâtiments coloniaux espagnols, dont la plupart ont été restaurés après le tremblement de terre de 1773, qui a mis fin à son statut bicentenaire de capitale coloniale du pays.
    Parmi ses œuvres architecturales notoires, La Merced est une petite église baroque jaune et blanche.
    Elle fait partie intégrante de la célèbre Semana Santa, une semaine sainte durant laquelle sont organisés défilés et rituels.

    * SANTIAGO ATITLAN :
    Santiago Atitlan est un village du Guatemala très intéressant à visiter notamment pour son lac éponyme. Peuplé essentiellement d’indiens tzutuhil, Santiago Atitlan mérite d’être découvert.
    Alors que la majorité des touristes se contentent d’accéder au village depuis Panajachel en bateau, font un petit tour et repartent, le village de Santiago Atitlan est le théâtre de coutumes parfois fort étranges de cette petite communauté reculée.
    A Santiago Atitlan, les gens continuent de porter des habits traditionnels qu’ils confectionnent eux même. Il faut dire que dans la tradition maya, le vêtement traduit l’indentité de celui ou celle qui le tisse : le lieu d’où il vient, la famille dont il est issu.
    Les messieurs portent généralement un long bermuda blanc à rayures violettes, avec une chemise, une grosse ceinture et un chapeau de cow-boy.
    Les femmes portent quand à elles en général une sorte de paréo maya avec un huipil, une sorte de corsage taillé dans un carré.
    Et certaines villageoises portent un étrange couvre-chef. Du côté de ces messieurs, un long bermuda blanc à rayures violettes, brodé en son bas d’une frise multicolore de fleurs et d’oiseaux, sorte de large couronne en tissu rouge vissée autour de leur tête.

    * MARCHE DE CHICHICASTENANGO :
    Chichicastenango est un village de la région du Quiché au Guatemala.
    Son marché très animé, pour lequel les habitants de la région viennent de loin, a lieu le jeudi et le dimanche.
    Les quichés de la région descendent de leurs montagnes pour venir vendre du maïs, des haricots, acheter une poule ou un peu de viande.
    Les huipiles, qui sont les habits typiques des femmes, demandent des semaines de travail, et se vendent entre 40 et 100 euros, voire plus si le tissage à la main est vraiment très fin.
    Une femme guatémaltèque, même à l´aise financièrement, a rarement plus de 4 ou 5 huipiles.

    * QUIRIGUA :
    Le site maya de Quirigua est remarquable pour ses immenses stèles, pour la plupart, sculptées sur ses quatre faces. 
    Les plus hautes stèles rencontrées dans la Mésoamérique se trouvent dans ce site.
    La plus imposante mesure 10,67 m et pèse 65 tonnes.
    La cité fut fondée à la fin du classique. 
    La plus ancienne stèle date de 751 et la plus récente de 805 (une construction de stèle tous les 5 ans -hotun-).
    Ces chefs-d’œuvre furent réalisés en pierre de grès. Imaginez la manière dont les Mayas ont transporté ces énormes blocs (sans roue et sans animaux).
    Quirigua possède aussi les plus gros blocs monolithiques sculptés du monde maya appelés zoomorphes (car ils représentent des animaux).
    Le plus imposant est le zoomorphe P daté de 795.
    On érigea stèles, autels et zoomorphes pour fêter la fin de périodes de cinq ans La stèle E, datée de 771, va marquer le début du déclin de la cité (pour preuve : les stèles suivantes seront moins considérables).

    * RIO DULCE :
    Après avoir visité Livingston et ses environs, vous n'avez pas d'autre choix que d'embarquer si vous voulez faire une balade le long du Rio Dulce. 
    De nombreuses lanchas proposent des remontées plus ou moins rapides.
    Si vous êtes seul, ou peu nombreux, vous pourrez facilement demander à votre pilote de ralentir ou de vous arrêter le temps de quelques photos.
    Croyez-moi, le Rio Dulce se remonte doucement pour profiter de toute cette nature sauvage qu'il nous offre. Vous pouvez même, si le cœur vous en dit.
    Dès les premiers virages, le décor change.
    De hautes falaises calcaires forment un canyon. Nombreux sont les oiseaux qui nichent alentours.
    Hérons cendrés, pélicans, aigrettes et bien d'autres que vous ne verrez peut-être pas.
    Les lamantins sont fréquents dans le Rio.
    La nature est exubérante au fur et à mesure que vous avancez.
    C'est la jungle tropicale, avec ses bruits et ses odeurs. Puis le fleuve s'élargit de nouveau.
    Vous croiserez des habitants, en pirogue, qui pêchent ou reviennent de la forêt, puis des huttes en bois et même une finca !
    L'atmosphère est magique.
    Le temps semble s'être arrêté.
    C'est beau, c'est grand, c'est sauvage.

    * SITE DE TIKAL :
    Un sentier serpente en plein cœur de la jungle.
    C’est le territoire des pumas et des jaguars. Heureusement vous n’en verrez probablement pas le bout de la queue.
    En revanche, à la cime d’un ceiba vous observerez de beaux perroquets verts et des singes qui jouent.
    Cette marche débouche sur la Grande Place. C’est ici l’endroit le plus majestueux de tout Tikal.
    C’est là que vous trouverez les temples du Grand Jaguar et celui des Masques.
    Le premier mesure 45 mètres. Il abritait la tombe du roi Ah Cacao.
    Le second, un peu plus petit avec ses 38 mètres, était un hommage à l’épouse du roi d’à côté.
    Vous irez ensuite de l’Acropole au Groupe G. Vous reconnaitrez peut-être les décors de Star Wars et d’Indiana Jones.
    Encore plus impressionnant, le temple V et ses 57 mètres de haut.
    En escaladant à son sommet vous aurez une vue géniale sur la place mais également sur toute la jungle.
    Par-ci par-là émergent des pyramides de cet océan vert. C’est grandiose.
    Sur la place des Sept Temples, une plate-forme soutient sept pyramides.
    Elles servaient d’instruments pour les mesures astronomiques.
    El Mundo Perdido a des faux airs du Ta Phrom à Angkor. Autour de la pyramide de 40 mètres s’étendait la ville de Tikal.
    Vous prendrez énormément de plaisir à vous perdre au milieu de ces ruines.
    Vous continuerez au temple III. La pyramide de 55 mètres est encore couverte de végétation.
    Cela donne à la visite une impression d’aventure et de découverte. Indiana Jones, c’est vous.
    Encore plus haut, le temple IV.
    Près de 65 mètres. Lancez-vous dans la grimpette.
    C’est bien raide mais vos efforts seront récompensés.
    Le panorama à 360° est plus fabuleux que nulle part ailleurs.
    Vous distinguerez au loin les autres pyramides sur lesquelles vous êtes montés tout à l’heure.
    Toujours cette impression de gigantisme et d’infini vert.




  •  

  • Belgique - Bruxelles - 3 Jours
    dès 299 
    Belgique - Bruxelles - 3 Jours

    * Le Manneken Pis :
    Est depuis le 17e siècle l’enfant chéri des Bruxellois.
    Dès cette époque, l’habitude est prise de l’habiller lors de grands événements.
    Cette étrange tradition s’est perpétuée au fil des siècles et même intensifiée.

    * Le Centre Belge de la Bande Dessinée :
    Attraction incontournable située au cœur de Bruxelles, le musée de la BD met à l'honneur depuis plus de 25 ans auteurs et héros du 9ème Art.

    * Le Musée du Chocolat et du Cacao :
    Choco-Story Brussels vous invite à voyager dans l'univers du chocolat depuis ses origines jusqu'au produit fini.
    Vous plongerez dans l'histoire des Aztèques et des Mayas qui cultivaient les cacaoyers il y a des milliers d'années. Vous apprendrez également comment le cacao est arrivé en Europe.

    * La Grand' Place :
    La Grand-Place de Bruxelles est un ensemble remarquablement homogène de bâtiments publics et privés, datant principalement de la fin du XVIIe siècle, dont l’architecture résume et illustre de manière vivace la qualité sociale et culturelle de cet important centre politique et commercial.

    * La Place des Martyrs :
    C'est une très belle place toute blanche, dans le style classique du XVIIIème siècle.
    Sur cette place trône un grand monument aux Martyrs de la Révolution belge de 1830, cimetière patriotique sous lequel sont enterrés 445 citoyens morts pour l'indépendance au cours des journées de septembre 1830.
    Autrefois Place Saint Michel, construite à la place d'une ancienne blanchisserie, l'ensemble est uni et sobre dans sa décoration, dans un style dorique.
    Les pavillons qui la composent sont relativement semblables, avec des façades bien équilibrées et symétriques, et rappelle l'architecture de la Place Royale.

    * Le Quartier de l'Îlot Sacré :
    Situé au nord-ouest de la Grand-Place, le quartier de l'Îlot Sacré est un quartier extrêmement animé du centre historique de Bruxelles.
    Reconnu au patrimoine mondial, il est constitué de petites ruelles commerçantes et piétonnières portant des noms de métiers.
    Le quartier est très fréquenté par les touristes.

    * Visite de Bruges :
    Vieilles ruelles pavées, maisons de briques gothiques et néogothiques, canaux et ponts, placettes pleines de charme.
    Le décor de la Venise du Nord est si parfait qu'on se croirait parfois dans un tableau des primitifs flamands.
    La ville, musée en plein air, est investie par les touristes qui, comme une déferlante, s'abattand par cars entiers de 9 heures à 19 heures.
    D'où l'intérêt de se perdre dans les quartiers périphériques.

    * Visite de Gand :
    Rues larges, monuments imposants, canaux bordés de maisons flamandes à pignons ouvragés, éclectisme architectural, grandes places : la ville est très aérée.
    Centre universitaire, on y trouve beaucoup de jeunes et autant de théâtres ou de cinémas, cernés par tous les cafés branchés de la Klein Turkije.

    * Visite de Liege :
    Première ville touristique de Wallonie, Liège recèle d’innombrables richesses à découvrir.
    La Meuse, qui la traverse du sud au nord, les collines abruptes et boisées qui l’entourent ainsi que son relief marqué, multipliant les perspectives originales et les quartiers typés, lui confèrent un charme étonnant.







  • Berry - 3 Jours
    dès 199 
    Berry - 3 Jours

    * Cathédrale de Bourges :
    La cathédrale Saint-Étienne de Bourges, construite entre la fin du XIIᵉ et la fin du XIIIᵉ siècle, est le siège de l'archidiocèse de Bourges.

    * Château de Valençay :
    Le château de Valençay se trouve à Valençay, en Indre. Il fut la propriété de la Maison d'Estampes de 1451 à 1747, puis du prince de Talleyrand.

    * Parc Naturel Régional de la Brenne :
    Le parc naturel régional de la Brenne est un parc naturel régional français, qui est situé dans le département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire.

    * Château d'Ainay-le-Vieil :
    Situé au milieu du village d'Ainay-le-Vieil, dans le département français du Cher, le château d'Ainay-le-Vieil est un château médiéval construit au XIVᵉ siècle sur l'emplacement d'une forteresse du XIIᵉ siècle.

    * Domaine de George Sand :
    La maison dans laquelle vécut George Sand, en Centre-Val de Loire au cœur du Berry, témoigne de la vie exceptionnelle de cette femme du XIXème siècle.
    Cette maison dans laquelle elle écrivit la majeure partie de son œuvre et reçut ses amis, Balzac, Chopin, Flaubert ou Liszt, conserve encore aujourd’hui le mobilier et les objets de l’écrivain.

    * Abbaye de Noirlac :
    L'abbaye de Noirlac est une abbaye cistercienne située à Bruère-Allichamps, près de Saint-Amand-Montrond, dans le département du Cher.
    C'est une des abbayes cisterciennes les mieux préservées.

    * Château d'Azay-le-Ferron :
    Le château d’Azay-le-Ferron, d’une riche architecture du XVe au XVIIIe siècle, est une véritable machine à voyager dans le temps qui nous transportera à travers les styles et les époques artistiques.

    * Château de Bourges :
    En 1759, Charles-François Leblanc de Manarval, maître de forges et directeur de la Manufacture royale de draps de Châteauroux, fait édifier ce château en pierre de taille.

    * Palais Jacques Coeur de Bourges :
    Le palais Jacques-Cœur est un hôtel particulier situé à Bourges, considéré de par l'élégance de son architecture, la richesse et la variété de sa décoration, comme un des plus somptueux édifices civils du XVᵉ siècle.

    * Maison de Jour de Fête :
    Le tournage de "Jour de Fête" de Jacques Tati a bouleversé le village de Sainte-Sévère-Sur-Indre : que ce soit les témoins et acteurs du tournage ou les nouvelles générations, tous perpétuent cette mémoire collective.

  •  

  • Chili - 9 Jours
    dès 2199 
    Chili - 9 Jours

    * Region d'Arica et Putre :
    Ici débute notre voyage.
    Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique.
    Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique.
    Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers.
    Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.
    Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m !
    De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif…
    Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

    * San Pedro de Atacama :
    Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude.
    Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe.
    En vous baladant dans les rues de la ville, ne manquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil.
    Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes.
    La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres.
    Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes.

    * Capiapo :
    En descendant progressivement vers le Sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça !
    On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa.
    Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique.
    On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

    * Santiago et Valparaiso :
    Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. 
    Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments...
    Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes !
    La chaîne des Andes est là, au-dessus de nos têtes, imposante et fière.
    En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.
    Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre.
    La 2ème ville du pays en nombre d’habitants a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique.
    On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville.
    Il y a toujours quelques choses à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

    * Torres Del Paine :
    Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. 
    L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km.
    On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.
    Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple balade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace.
    Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants !
    Après ces randonnées sportives, direction plein Sud vers Punta Arenas.
    De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde...

    * Ile de Pâques :
    Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques.
    Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture.
    Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants.
    Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

    * Antarctique :
    Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le... Chili.
    Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace !
    On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour...
    Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du Sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.
    Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines.
    Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique.
    Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées.
    C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires).

    24h du Mans Automobiles - 2 Jours
    dès 209 
    24h du Mans Automobiles - 2 Jours

    * 24 heures du MANS :
    Plus de 258 000 spectateurs sont attendus pour la plus folle des courses automobiles.
    Sur ce circuit d'exception, le plus long au monde (13,629 km), la vitesse des bolides approchant les 350 km/h dans la ligne droite des Hunaudières... 24 heures de moteurs, de tours de circuit, de bruit et de fureur, garanties 100 % adrénaline !
    Pour le départ, rendez-vous au Mans, dans la Sarthe, le samedi 16 juin 2018 à 15h.
    Pour un weekend de folie, sans stress. 

    * Vivre le depart et l'arrivée :
    La tension monte, les concurrents sont regroupés derrière la voiture de sécurité, puis, à 15 heures, c’est le début de la ronde infernale pour 24 heures de rang. 
    Le départ est un moment riche en émotions, attendu depuis des semaines, des mois, voire même 365 jours vous diront les plus « mordus ».

    * Prendre de la hauteur :
    Pour cela, vous pouvez notamment utiliser la grande roue, dont le positionnement à proximité du Porche Expérience Center permet de profiter d’une vue imprenable sur l’enchaînement des virages Ford et le début de la ligne droite des stands.
    Pensez également à prendre encore plus de hauteur avec les baptêmes d’hélicoptères organisés.

    * Approcher les voitures et les pilotes :
    Si vous pensez que les 24 Heures du Mans se vivent uniquement dans les tribunes, vous avez tort.
    Les essais et la course sont évidemment les moments forts, mais il est également possible de profiter de l’atmosphère exceptionnelle de la plus grande course d’endurance au monde pour approcher les voitures et les pilotes !

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire