Organiser son séjour en parc d'attraction en groupe

Dernière modification le 16-10-2017
Organiser son séjour en parc d'attraction en groupe

Une descente vertigineuse sur les montagnes russes, une aventure terrifiante à bord d'un petit train de l'horreur, une gaufre dégustée à l'ombre d’un manège... Un bref séjour dans un parc d’attraction reste la meilleure manière de souder un groupe autour d'une expérience ludique et insouciante ! Découvrez sans plus attendre les offres Mystères de l’Ouest.

Organiser un sejour parc d’attraction en groupe

La variété des parcs d’attractions permet aujourd'hui de contenter facilement les différents groupes d'âges : qu'il s’agisse d'une découverte du Futuroscope de Poitiers pour le personnel d'une entreprise, d'une aventure accrobranche pour des adolescents ou encore d'une escapade au Puy du Fou pour un club de seniors, Mystères de l’Ouest se fait fort de planifier le séjour parc d’attractions en groupe qui vous convient, et ce au meilleur prix ! Au départ de Poitiers, de Limoges, d'Angoulême, de Tours ou de nombreuses autres villes, les séjours Mystères de l’Ouest en parc thématique vous séduiront par leur organisation soignée et professionnelle.

Votre sejour parc d’attractions en groupe pas cher !

Vous souhaitez réserver vos places sejour parc d’attraction en groupe, mais ignorez comment procéder ? L'offre des Mystères de l'Ouest vient spécifiquement en aide aux responsables de comités d'entreprises, d'associations ou d'autres organisations qui ont pour projet d'organiser une excursion groupée pour leurs membres. Vous pourrez ainsi, avant de faire un sejour parc d'attractions en groupe, nous exposer en détail votre idée et bénéficier d'un devis gratuit envoyé par nos soins sous 48 heures, puis d'une assistance téléphonique permanente.

Nos idées de voyages

previous
Walibi Belgium - 2 Jours
dès 149 
Walibi Belgium - 2 Jours

Coaster familial dans une zone thématisée : EXOTIC WORLD !
Êtes-vous prêt pour une course folle décoiffante sur la nouvelle montagne russe familiale implantée dans une zone aménagée façon Tiki ? Dès l’entrée, vous tombez sur des totems géants, du bambou… Dans cet espace verdoyant aux multiples palmiers, vous vous laissez entraîner par l’enchantement des lieux…

* Psyke Undergound :
Il fait partie des mieux réputés, accessible aux personnes mesurant 1,40 m minimum ou 1,30 m pour les jeunes accompagnés d’un adulte.
On prend place à bord d’un train atteignant 85 km/h, jusqu’à 45 m de hauteur, avec une force 4,88 G.
C’est l’unique shuttle loop en Europe. Depuis 2013, l’expérience est vécue dans l’obscurité sur une musique électronique.

* Le Buzzsaw :
C'est un manège top spin et l’une des vedettes de Walibi Belgium, à partir de 1,40 m.

* Le Vampire :
Il s'agit d'une autre attraction phare de Walibi Belgium. C’est un roller-coaster inversé, interdit aux personnes mesurant moins de 1,30 m et qui voyage à 80 km/h sur un parcours de 690 m, offrant deux vrilles et trois renversements.

* Le Cobra :
Un autre manège montagnes russes offrant trois loopings et qui revient sur lui-même en sens inverse après un premier parcours de 285 m. 

* Le Loup Garou :
La seule attraction en Belgique entièrement faite en bois. Cela produit un effet de mille grincements différents durant l’entièreté du trajet.
Ces trains vous emportent à plus de 30 m du sol et à une vitesse de 80 km à l’heure à travers des virages sinueux sur un peu plus d'un kilomètre.
Cheveux dans le vent, cris d’excitation et… grimace sur la photo !
Un coup d’envoi grandiose avec une descente qui vous procure le frisson de votre vie.
Attention à vous : ce n’est que la première d’une dizaine autres pentes vertigineuses !

* Le Pulsar :
Ça décoiffe !
Sensations exceptionnelles pour tous, moments inoubliables pour les familles et les amis, et des tas de souvenirs à partager !
Durant 70 secondes, le temps de trois propulsions impressionnantes tantôt en arrière tantôt en avant, vous avez l’impression de voler, le tout à une vitesse vertigineuse.
Hyper curieux ? Pas trop frileux ? Etre éclaboussé, voire mouillé, ne vous fait pas peur ?
Embarquez pour cette aventure formidable. 
Frissonnez de bonheur lors de l’ultime chute libre verticale, à 45 mètres de haut. Vous avez dit « Gloups » ?

* Dalton Terror :
Profitez de l’air frais pendant que vous vous élevez jusqu’à 77 mètres…
De plus en plus haut, le paysage devient de plus en plus petit.
A votre arrivée au sommet, profitez durant quelques secondes d’une vue imprenable sur tout le parc.
Mais oserez-vous regarder en bas ?
Plaisir et frissons vous envahissent rapidement.
Préparez-vous pour une chute libre à 110 km à l’heure !

* L’Octopus :
Il vous emmène dans ses tentacules et vous oscille de haut en bas, d’avant en arrière… Tout en faisant d’innombrables tours sur lui-même. Oserez-vous relever le défi de tenter ce périple? Il est accessible aux enfants (accompagnés) qui mesurent 105 cm.

* Et aussi :
Le Spining Vibe est une attraction pour toute la famille.
Avez-vous déjà vu des tambours qui tournent ? Ici, tout est possible ! Tentez votre chance de les essayer en prenant place dans l’un d’entre eux. Vous sentirez la Vibe Spinning.

Bellewaerde - 2 Jours
dès 159 
Bellewaerde - 2 Jours

* DAWSON DUEL :
Une première européenne vous attend à Bellewaerde : le tout premier Duelling Alpine Coaster sur une pente non naturelle. Grimpez au sommet du Dawson Duel, à 25 m de hauteur, et profitez, en famille, d’une vue incroyable sur le parc.
Une fois que vous êtes au sommet, le duel peut commencer ! Prêts pour une course inouïe ?

* HURACAN :
Il y a longtemps, les Mayas ont enfermé Huracan, le dieu du vent, de la tempête et du feu, dans un temple caché.
Venez exceptionnellement le rencontrer.
Le serpent à deux têtes vous embarque sur une incroyable montagne russe pour échapper aux forces d'Huracan.

* BENGAL RAPID RIVER :
Dévalez ensemble cette rivière sauvage de montagne !
Sportives et sportifs, voici l'occasion de défier en famille les courants sauvages de ce fameux torrent.
Affrontez les rapides et les remous, alors que votre embarcation rebondit sur les berges, puis reprenez enfin votre souffle en longeant les rives couvertes de plantes exotiques.
Secoués ?
Vous ne croyez pas si bien dire !

* BOMMERANG :
D’abord en avant, et après... En arrière!
Embarqués dans sa double boucle, vous ne saurez plus où donner de la tête dans le Boomerang, l'un des plus extraordinaire roller coaster d'Europe !
Il culmine à 32 mètres et vous emmène à plus de 80 km/h dans des loopings avant… et arrière !

* RIVER SPLASH :
Dans les contrées sauvages du Far West, on dévale les rivières à bord de troncs de « séquoias géants » ; alors quand on arrive en haut d’une cascade de 12 mètres, on n’a plus qu’à bien se tenir !
Avis aux amateurs...

* SCREAMING EAGLE :
Cette attraction réussit l’exploit d’associer catapulte, chute libre et benji.
Vous serez d’abord projeté à 70 km/h jusqu'au sommet d'une tour haute de 50 mètres, dont vous tomberez ensuite en chute libre.
Frissons assurés, même pour les plus courageux !

* NIAGARA :
De gros bateaux emmènent leurs passagers en haut de la plus haute chute d’eau d’Europe.
Plus le choix : il ne reste qu’à la dévaler en retenant sa respiration ou en criant à pleins poumons, c’est comme vous voulez.
Une descente renversante et époustouflante qui s'achève par un gigantesque "splash"!

Grèce - Corfou - 8 Jours
dès 599 
Grèce - Corfou - 8 Jours

* La Vielle Ville de Corfou :
Capitale de l'île, Corfou est superbe à visiter alors n'hésitez pas à vous perdre dans les ruelles sinueuses de la ville, où il règne une douce atmosphère de dolce vita.
On prend le temps d'admirer les bâtiments d'influence vénitienne dont la façade tout en sobriété contraste avec un intérieur au décor chargé.
On n'oublie pas non plus de passer devant la Spianada, une place centrale où tous les Corfiotes se donnent rendez-vous ou encore le Palais Saint Michel, un bâtiment néoclassique qui fut la demeure des gouverneurs britanniques.
Enfin, une expérience typique à faire à Corfou : prendre un café en terrasse sur les petites places ou sur les arcades de Liston, une belle façon de commencer la journée.

* Chiller sur les Plages :
Que seraient vos vacances à Corfou sans une session de farniente à la plage ?
Et sur Corfou, ce ne sont pas les plages qui manquent. Pour ceux qui préfèrent un endroit calme pour faire la sieste, privilégiez la plage de Paleokastritsa avec ses petites criques de sable fin et son eau translucide et la plage de Mirtiotissa.
Pour les amoureux de la plongée, cap sur la plage de Nissaki.
Pour les jeunes qui préfèrent l'animation, rendez-vous sur la plage de Kavas ou de Sidari.
Et si vous êtes à la recherche d'un spot parfait pour observer un coucher de soleil, il faut vous rendre sur la plage de Pelekas, qui offre un décor sublime bordé de rochers.

* Goûter les Spécialités locales :
Visiter Corfou ne serait pas complet si vous ne vous attardiez pas sur les spécialités locales.
La cuisine de Corfou s'apparente à la cuisine italienne, avec des légumes du soleil, des viandes grillées et des poissons frais, le tout généreusement arrosé d'huile d'olive.
Pour les plats, ne quittez pas l'île sans avoir goutté le sofrito, de fines tranches de bœuf relevées dans une sauce à l'ail, le bourdéto, un poisson avec une sauce tomate relevée et le pastitsada, des gros macaronis avec de la viande de veau à la sauce tomate.
Pour les amateurs de fruits, (re)découvrez le kumquat, la star de l'île.
Il se déguste aussi bien frais, en liqueur, en glace ou en confit.
Et pour aller plus loin, faites un tour à Paleokastritsa pour découvrir la distillerie de kumquats et tout savoir de ce petit fruit jaune.

* Prendre de la Hauteur :
Très fréquentée en été, visiter Corfou peut s'avérer épuisant avec le tourisme de masse.
Heureusement, vous pourrez prendre de la hauteur et sortir des sentiers battus en allant explorer le Nord-Est de l'île, plus vert et montagneux avec le Mont Pantokrator, le plus haut sommet de Corfou à 906m.
Dans cette partie, on trouve de nombreux champs d'oliviers multi centenaires, des figuiers, des vignes, et des petits villages où le temps semble s'être mis sur pause.
Et pour les amateurs de randonnées, il existe un sentier qui traverse toute l'île du Nord au Sud sur plus de 200 km.

* Traverser le Canal d'Amour :
À deux pas de Sidari, charmant village situé au Nord de Corfou, on trouve le Canal d'Amour, une plage qui a fait la réputation de l'île.
Sublime création de Dame Nature, le Canal d'Amour offre calme et détente à tous ceux qui veulent profiter du sable chaud et de l'eau turquoise.
Et pour les amoureux, le Canal d'Amour est absolument à faire à Corfou : selon la légende, les couples qui arrivent à le traverser à la nage vivront un amour éternel.
Et pour les fans d'adrénaline et d'aventure, vous pourrez nager entre les grottes et les tunnels marins pour faire le plein de sensations fortes.

Chili - 9 Jours
dès 2199 
Chili - 9 Jours

* Region d'Arica et Putre :
Ici débute notre voyage.
Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique.
Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique.
Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers.
Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.
Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m !
De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif…
Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

* San Pedro de Atacama :
Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude.
Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe.
En vous baladant dans les rues de la ville, ne manquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil.
Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes.
La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres.
Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes.

* Capiapo :
En descendant progressivement vers le Sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça !
On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa.
Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique.
On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

* Santiago et Valparaiso :
Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. 
Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments...
Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes !
La chaîne des Andes est là, au-dessus de nos têtes, imposante et fière.
En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.
Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre.
La 2ème ville du pays en nombre d’habitants a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique.
On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville.
Il y a toujours quelque chose à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

* Torres Del Paine :
Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. 
L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km.
On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.
Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple balade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace.
Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants !
Après ces randonnées sportives, direction plein Sud vers Punta Arenas.
De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde...

* Ile de Pâques :
Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques.
Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture.
Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants.
Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

* Antarctique :
Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le... Chili.
Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace !
On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour...
Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du Sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.
Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines.
Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique.
Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées.
C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires).

Grèce - Crète - 8 Jours
dès 599 
Grèce - Crète - 8 Jours

* Knossos :
Le premier palais minoen découvert en Crète et le site archéologique le plus visité de l’île.
Bien que critiqué pour sa restauration trop retouchée, il offre un joli aperçu de ce qu’était la Crète à l’époque palatiale.

* Heraklion :
La capitale crétoise s’apprécie principalement pour son ambiance, notamment dans les ruelles piétonnes autour de la fontaine Morosini, et son musée archéologique.
Ce dernier, complètement rénové en 2014, expose une très vaste collection des objets retrouvés dans les différentes fouilles de l’île et retrace fidèlement son histoire antique.

* La Canée (Hania) :
Son vieux port et ses arsenaux, ses ruelles étroites, ses quartiers vénitien et ottoman font de La Canée l’une des plus belles villes de Crète.
Une étape de charme sans aucun doute.

* La Baie de Mirabello et la Panagia Kera :
La baie de Mirabello est considérée comme l’un des panoramas les plus envoûtants de Crète.
De la presqu’île d’Elounda jusqu’à l’île de Spinalonga, elle offre aux voyageurs des points de vue enchanteurs.
Dans l’arrière-pays, les fresques de l’église byzantine Panagia Kera sont parmi les mieux conservées de l’île.

* Les Gorges de Samaria :
Dix-huit kilomètres de chemin caillouteux qui, du plateau d’Omalos, traversent le parc national éponyme jusqu’au village d’Agia Roumeli, sur la côte Sud.
Un paysage de gorges taillées dans les montagnes Blanches considéré parmi les plus suggestifs en Europe.

* Plage Elafonissi :
À la pointe Sud-Ouest, cette plage a des allures de lagon. Dans une région aux paysages caillouteux, Elafonissi révèle une étendue de sable fin qui s’étire jusqu’à la petite île du même nom.
Le site, bien connu, est particulièrement fréquenté l’été.

* Moni Toplou :
Ce monastère du XIIIe siècle a vu le jour dans une région aride, au Nord-Est de l’île.
Aujourd’hui, on est frappé par l’élégance de ses formes et de ses mosaïques qui recouvrent le sol.
À ne pas manquer : l’église abrite une peinture exceptionnelle de Kornaros.

Suisse - Genève - 3 Jours
dès 299 
Suisse - Genève - 3 Jours

* Le Jet d'eau de Genève :
Le petit jet devient grand et atteint aujourd'hui une hauteur de 140 mètres.
Chaque seconde, 500 litres d'eau y sont expulsés à la vitesse de 200km/h... Ainsi, ce sont près de sept tonnes d'eau qui forment cette majestueuse colonne que l'on aperçoit dès son entrée en ville.

* Symbole de la haute horlogerie :
L'appellation "suisse" jouit depuis longtemps d'un très grand prestige dans le monde entier en matière d'horlogerie.
Mais il a fallu attendre 1971 pour qu'un premier texte définisse ses conditions d'utilisation .
Il était alors prévu que toute montre équipée d'un mouvement assemblé en Suisse et emboîté en Suisse ou à l'étranger puisse arborer la dénomination "Swiss Made".

* Le Mur des Réformateurs, un hommage monumental :
Adossé aux anciennes murailles de la Cité, le Mur des Réformateurs ou Monument international de la Réformation  est composé d'un rempart de pierre gravé et orné de bas-reliefs, devant lequel sont dressées les statues des hommes d'Etat, pionniers ou protecteurs de la Réforme.

* La Vieille-Ville et ses trésors :
Une Vieille-Ville, mille trésors !
Plus grande cité historique de Suisse, la Vieille-Ville est dominée par la Cathédrale St-Pierre, haut lieu de la Réforme.
157 marches vous mènent en haut de sa tour pour un panorama unique de la ville.
Perdez-vous ensuite dans les charmantes ruelles alentours.
Chacune recèle un des nombreux trésors de l'histoire de Genève.

* Musées uniques au monde :
Faites des découvertes que vous ne ferez nulle part ailleurs en visitant...
le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge,
le Musée international de la Réforme,
le Patek Philippe Museum,
le Musée-bibliothèque de la Fondation Bodmer.

* Carouge :
Construite au XVIIIème siècle sur ordre du roi de Sardaigne pour concurrencer Genève, la Ville de Carouge est aujourd'hui une charmante cité où il fait bon vivre et offrant une multitude de services modernes, efficaces et accessibles pour toutes et tous.

* Le Globe de la science et de l'innovation - CERN :
Au Globe, les visiteurs peuvent à nouveau découvrir l'exposition permanente gratuite Univers de particules, qui les fera voyager dans le monde des particules, en remontant jusqu'au Big Bang.
A ne pas manquer également, le tout nouvel espace d'exposition Microcosm, qui présente, grandeur nature, les monumentales expériences du CERN et leurs merveilles, sans compter le Large collisionneur de hadrons, et les personnes qui font le CERN.

* Le Palais des Nations :
L'Office des Nations Unies à Genève est le centre des Nations Unies le plus important après le siège de New York. Il est également le centre de conférences internationales le plus actif au monde.
Ici siègent de nombreux organismes de gouvernance mondiale dans les domaines de la promotion du respect des droits de l'homme, de l'assistance humanitaire, du désarmement, de l'économie et du développement, de la science et technologie.
Des visites commentées du palais sont organisées quotidiennement.

Bresil - 7 Jours
dès 1659 
Bresil - 7 Jours

* Baie de Rio de Janeiro :
Surnommée le "Pain de Sucre" ou Pao de Açucar en brésilien, à cause de son drôle de piton rocheux, cette baie est sans doute la plus célèbre baie au monde...
Et on comprend pourquoi !
Culminant à 396 mètres, on y accède par un téléphérique (ou à pied pour les plus courageux) et déjà ce court trajet est un voyage à lui tout seul...
Une fois tout en haut, une mégapole immense et grouillante se déploie devant vous...
Des centaines de buildings entourés de collines verdoyantes et des plages de sable doré aux noms mythiques : les fameuses Copacabana et Ipanema ! Mais outre ces plages sublimes baignées par des eaux bleu azur, vous pourrez aussi apercevoir depuis le sommet du Pain de Sucre, l'autre emblème de Rio : le Christ Rédempteur, statue symbolisant aujourd'hui à elle seule le Brésil !
Peu d'endroits sur terre permettent, en effet, d'embrasser du regard une telle ville !

* Le Corcovado :
Situé lui aussi dans la baie de Rio, ce mont est surmonté de la magistrale statue du Christ Rédempteur ou Cristo Redentor en brésilien.
D'ici aussi vous aurez donc une vue imprenable sur la ville de Rio, sa baie et le Pain de Sucre !
Réalisée, entre autres, par le sculpteur français Paul Landowski, de simple monument religieux à ses débuts, cette statue est devenue le symbole d'un pays tout entier, attirant chaque année des milliers de touristes !
Classé monument historique depuis 1973, le Christ du Corcovado culmine à plus de 700 mètres au-dessus de Rio, et avec ses 38 mètres de hauteur, cette statue est tout simplement l'une des plus grandes au monde !
A son pied, on trouve une petite chapelle où mariages et baptêmes peuvent être célébrés...

* Le Parc National de Lençois Maranhendes :
Situé au Nord-Est du Brésil dans la région de Maranhao, le Parc National de Lençois Maranhendes est l'un des paysages des plus inattendus du Brésil !
Ce paysage extraordinaire est constitué d'un vaste ensemble de dunes de sable blanc s'étirant sur plus de 70 km...
La particularité de ce désert ?
Du printemps à l'automne, en raison des pluies tropicales de cette région, d'innombrables lagunes d'eau douce se forment au creux des dunes...
Des eaux claires et limpides attirent chaque année des centaines de touristes et de locaux qui viennent s'y baigner et profiter de ce paysage presque surnaturel !
Un conseil, les meilleurs mois de l'année pour découvrir ce parc national et ses dunes : juillet et août !
C'est, en effet, à ce moment-là que les dunes et leurs lagunes sont les plus belles...

* Les Chutes d'Iguazú :
Situées à la frontière entre l'Argentine et le Brésil, ces célèbres chutes sont depuis 1984 inscrites au Patrimoine Mondiale de l'Unesco en tant que merveilles naturelles.
Elles font partie du club très select des chutes les plus impressionnantes du monde, comme ses consœurs de Niagara (Canada) ou de Victoria (Zimbabwe)...
Ces chutes, intégrées dans deux Parcs Nationaux (l'un côté brésilien, l'autre côté argentin) sont en fait un ensemble de 275 cascades réparties sur environ 3 km.
Cet ensemble gigantesque déverse jusqu'à 6 millions de litres d'eau par seconde !!
La plus grosse partie des chutes est située sur le territoire argentin, et plusieurs circuits de visites via des passerelles en bois ont été aménagés afin d'approcher au plus près de cet incroyable spectacle de la nature...
Ce site majestueux favorise un écosystème luxuriant unique au monde, abritant de nombreuses espèces rares et menacées de la faune et de la flore...

* Salvador de Bahia :
Rien que son nom évoque à lui seul le Brésil...
Berceau culturel du pays, cette ville est à son image : métissée !
En effet, la majorité de sa population étant d'origine africaine, la “Rome Noire”, comme on la surnomme, est emprunte d'une culture africaine très marquée...
Considérée comme l'une des plus belles villes du Brésil, elle est célèbre pour ses maisons colorées, son carnaval, sa gastronomie et l'art de la capoeira...
Son centre historique regorge de pépites architecturales de l'ère portugaise, lui donnant ainsi le charme suranné des ex-villes coloniales...
Située au bord de l'Océan Atlantique, elle attire un grand nombre de touristes, non seulement pour la beauté de ses nombreux monuments, mais également pour les plages de rêves s'étirant le long de sa côte...

* L'Amazonie :
Vaste plaine traversée par le fleuve Amazone, cette région d'Amérique du Sud s'étend sur plusieurs pays (Colombie, Bolivie, Équateur…) et bien sûr le Brésil !
Rien que dans celui-ci, l'Amazonie recouvre 60 % du territoire !
Étendue sur plusieurs états du Nord du pays, cette immense région verte est le poumon de notre chère planète...
On y trouve une faune et une flore exceptionnelles qui en font l'une des plus importantes réserves de biodiversité au monde !
Cette  immensité étant aussi le lieu de vie des deux tiers des indiens du Brésil...
Malheureusement, la déforestation à outrance change peu à peu le visage de l'Amazonie et désormais ces peuples et leur environnement sont plus que menacés...
Mais si vous voulez approcher au plus près de cet endroit unique au monde, une seule solution : partir à l'aventure !
En effet, plusieurs excursions permettant de remonter le fleuve Amazone et de découvrir cette sublime région sont possibles au départ de la ville de Manaus, ville immense au cœur de la jungle...

* La région de Pantanal :
Terre ocre, végétation et marécages à perte de vue... on se croirait presque en Afrique !
Plus grande zone humide de la planète, on y trouve la plus grande variété au monde de plantes aquatiques...
Située à la frontière bolivienne, cette vaste région est la plus belle réserve naturelle d'animaux du Brésil !
Le Pantanal offre, en effet, une occasion exceptionnelle d'observer au plus près la faune et la flore.
Depuis l'an 2000, cette zone est inscrite au Patrimoine Mondial de l'Unesco qui en a fait une aire de conservation afin de protéger au mieux cette biodiversité des plus spectaculaires !

* La Costa Verde :
Située entre Rio et Sao Paulo, la région de Costa Verde est un véritable petit paradis sur terre !
Cette "Côte Verte" est tout simplement l'une des plus belles côtes du Brésil : découpée, sauvage, montagneuse et bordée des eaux cristallines de sa fameuse Baie d'Ilha Grande (haut lieux de villégiature des habitants de Rio qui viennent ici s'y détendre le week-end) et de ses quelques 300 îles paradisiaques...
Pas moins de 200 km de côte, 2000 plages bordant la forêt...
Cet endroit situé à l'Est de Rio de Janeiro recèle encore de coins méconnus et de petites criques verdoyantes !
Cette côte permet également de partir à la découverte de la très jolie ville coloniale de Paraty...

* L'archipel de Fernando de Noronha :
Petit archipel situé dans l'océan Atlantique, au large de la ville de Natal, ces 21 îles possèdent le statut de Parc Naturel inscrit au Patrimoine Mondial de l'Unesco !
Afin de préserver au mieux ce site exceptionnel, les visites y sont contrôlées et limitées.
Une "taxe de préservation" est ainsi prélevée aux touristes désirant s'y rendre (entre 10€ la journée et plus de 800€ pour un mois).
Considéré par les brésiliens comme "l"Émeraude de l’Atlantique", cet archipel est en effet un exemple mondial de préservation de la faune et de la flore, protégeant ainsi dauphins, baleines et autres tortues...

Afrique du Sud - 13 Jours
dès 3399 
Afrique du Sud - 13 Jours

* COTE SAUVAGE (WILD COAST) :
Le littoral de l’ancien Transkei est plus connu sous le nom de Côte Sauvage (Wild Coast).
Longue d'environ 300 km, attirante mais inhospitalière, cette côte concentre des images d’une nature vierge.
Aucune ville à l’horizon sur la Côte Sauvage, seulement quelques petits ports et lieux-dits, des petites huttes rondes et colorées coiffées de chaume, modestement habitées depuis la nuit des temps par le peuple xhosa.

* DRAKENSBERG :
Succession harmonieuse de sommets déchiquetés, de crêtes enneigées et de vallées encaissées, le Drakensberg forme une couronne de montagnes qui enserre la frontière Est du petit royaume du Lesotho, enclave haut perchée au cœur de l’Afrique du Sud.
Ses versants aux couleurs changeantes passent de l’ocre au roux, du brun au vert acidulé.

* CAPE TOWN (LE CAP) :
Cape Town (Le Cap) cherche à développer l’idée d’un cosmopolitisme paisible.
Elle incarne une Afrique créée par des Blancs.
Elle mêle le business et le tourisme, la nature et ce qu’en a fait l’homme.
Cape Town renferme la quintessence de l’histoire du pays.
Derrière l’indéniable sentiment d’harmonie, elle charrie son lot de contradictions et de désespérance.

* CAP DE BONNE ESPERANCE :
Bartholomé Diaz baptisa le Cap de Bonne-Espérance lors de son passage en 1488.
Cette péninsule devenue réserve naturelle ouvrait en effet la route de l’Asie.
Le Cap de Bonne-Espérance est caressé par les flots des océans Atlantique et Indien et se trouve à la jonction de courants maritimes contraires de nature à créer des tempêtes.
Le Cap de Bonne-Espérance n'est pas le point le plus méridional de l'Afrique.

* ROBBEN ISLAND :
Un lieu incontournable d'un point de vue historique et émotionnel : Robben Island fut l'île-prison de Nelson Mandela où il passa près de 19 ans sur les 27 années de son emprisonnement.
L'île cessa d'être une prison peu après l'abolition de l'apartheid et fut ouverte à la visite en 1999 après avoir été déclarée World Heritage Site.
D'anciens détenus vous feront visiter cette prison.

* TABLE MOUNTAIN :
Le Table Mountain National Park s'étend sur environ 60 km, de Signal Hill à Cape Point.
Trois sommets permettent au touriste de ne pas s'égarer : Table Mountain (plus de 1 000 m), Signal Hill (colline de 350 m d'altitude) et Lion's Head qui culmine à 670 m.
La Table Mountain est un paradis des randonneurs : vues époustouflantes mais également présence de nombreuses variétés de fynbos.

* JOHANNESBURG :
Capitale financière de l’Afrique du Sud, Johannesburg est également la capitale des superlatifs : la ville la plus riche d’Afrique, les plus hauts bâtiments, les plus grandes disparités sociales, l’un des taux de criminalité les plus élevés au monde, mais aussi l’une des plus belles atmosphères paranoïaques jamais rencontrées. Johannesburg est par ailleurs riche de son passé de lutte contre l’apartheid et d’une vie culturelle intense.

* SOWETO :
On rencontre au célèbre Soweto (diminutif de SOuth WEstern TOwnship) situé à 15 km au Sud-Ouest de Johannesburg, l’essence de l’Afrique du Sud.
C’est ici que s’est construite, au fil d’héroïques années, la victoire contre l’apartheid.
Émouvante est la visite des hauts lieux du combat pour l’émancipation du peuple noir.
Soweto est un patchwork de petits et grands quartiers traversés par endroits de voies rapides.

* PARC NATIONAL KRUGER :
Le Parc National Kruger est l’un des parcs les plus célèbres, les plus anciens et les plus étendus au monde.
C’est une occasion exceptionnelle d’observer la flore mais aussi des centaines de variétés d’oiseaux, de reptiles et de mammifères.
Cadre sauvage intact et pistes en parfait état garantissent le confort.
Il ne reste plus qu’à rouler doucement et à être attentif aux bruissements des feuilles.
Des réserves privées sont situées à l'Ouest du Kruger et d'autres sont isolées du parc, au milieu des champs et cultures traditionnelles.

* SANTA LUICA :
Santa Lucia est une petite ville posée sur une sorte de colline allongée, quadrillée par des rues bien tracées.
Du temps de l’apartheid, elle était bel et bien une cité exclusivement « blanche », mais les choses ont changé.
Les maisons et les villas de Santa Lucia sont entourées de jardins tropicaux à la végétation luxuriante.

Camargue - 3 Jours
dès 349 
Camargue - 3 Jours

* L’étang de Vaccarès :
C’est le plus vaste étang de Camargue, l’un des plus emblématiques également : on y observe des flamands roses, ainsi qu’un paysage tout à fait typique de la région. Espace protégé, c’est un paradis pour les promeneurs, à pied, à vélo, et pour l’observation des oiseaux.

* Les Saintes-Maries de la Mer :
Cette jolie ville rassemble chaque année un impressionnant pèlerinage religieux attirant des Gitans de toute l’Europe… Musique et fête guaranties.
Les Saintes sont également recherchées pour leurs jolies plages de sable et un accès facile à la mer.

* Le Parc ornithologique du Pont de Gau :
Cet agréable parc ornithologique a pour but de faire découvrir à ses visiteurs les nombreuses espèces d’oiseaux vivant en Camargue : flamands roses, hérons et cigognes, canards, échassiers et autres rapaces… sur un parcours de 7 kilomètres.

* Les remparts d’Aigues-Mortes :
Ils se dressent de manière incongrue au beau milieu des paysages plats de marais et salins de la Petite Camargue. Des remparts médiévaux en parfait état de conservation, d’où s’offre une belle vue sur la région.

  • * Manades et gardians :
    Il ne s’agit pas tellement d’un site, mais des bases de la culture camarguaise : visiter une manade, un élevage de taureaux et chevaux camarguais, est incontournable pour comprendre l’histoire humaine de la région.
    Il est même possible de louer une maison de gardian pour la nuit !

    * Arles :
    Une étape par Arles semble inévitable, et tant mieux : on y découvre le patrimoine architectural de la ville, ses musées et son grand marché provençal, sur lequel on retrouve toute la gamme des produits du terroir camarguais.

    * La plage de Beauduc :
    Parmi les plus belles plages de Camargue, la plage de Beauduc compte ses nombreux adeptes qui s’y retrouvent chaque année, quitte à camper directement sur le sable. Aux allures encore sauvages, Beauduc s’apprécie d’autant plus en décalage de la haute saison.

    * La Maison du Parc naturel régional de Camargue :
    En plein cœur des paysages de Camargue, la Maison du Parc vise à découvrir de manière pédagogique le fonctionnement complexe de cette région à travers films, maquettes, photographies.

    * Les salins d’Aigues Mortes :
    Paysage peu commun, les salins d’Aigues Mortes composent un territoire plat, à la végétation rase, dont les seuls reliefs sont les cammelles, véritables collines de sel pouvant atteindre 10 à 15 mètres de haut !

    * Les requins de Seaquarium :
    Dans la station balnéaire du Grau du Roi, le Seaquarium marque les esprits grâce à sa ribambelle de squales, regroupés dans le Requinarium.
    Effet garanti.
    On ne manquera pas non plus le spectacle des otaries et des phoques prenant leur déjeuner tout en pirouettes.

  • Maroc - Agadir - 8 Jours
    dès 729 
    Maroc - Agadir - 8 Jours

    * La Vallée du Paradis :
    Également appelée la Vallée Verte, cet écrin de verdure est un véritable havre de paix.
    C'est l'endroit idéal pour les amoureux de la nature et tous ceux qui veulent sortir un peu de la ville et changer de la plage.
    Pour en profiter pleinement, vous pouvez opter pour une excursion à la journée proposée par les plateformes d'activités.

    * Le Souk El Had :
    Si vous partez visiter Agadir, passer un moment au Souk est incontournable.
    Le cachet moderne du Souk El Had le différencie un peu des autres souks marocains, mais il n'en reste pas moins authentique !
    Ce trésor au coeur de la ville regroupe plus de 3000 commerces sur une superficie de 11 hectares.
    Vous découvrirez ici un univers authentique, vivant, tout en couleurs, où la senteur des épices envoûtera vos sens. Indéniablement l'un des endroits les plus agréables et les plus animés d'Agadir !

    * Les Musées de la Ville :
    Parce que visiter Agadir est aussi synonyme de découvertes culturelles, vous prendrez plaisir à arpenter les plus beaux musées de la ville.
    Spécialisé dans l'art du Sud du Maroc, le Musée Municipal Bert Flint, également appelé Musée Tiskiwin, vous dévoilera une sublime collection d'objets traditionnels marocains venant de la région saharienne et de la vallée du Sousse. Le Musée de la Mémoire conserve l'histoire du terrible séisme qui a ravagé la cité le 29 février 1960, le tout situé dans une ravissante oasis de verdure qui laisse rappeler les jardins de l'Alhambra à Grenade.
    Le Musée du Patrimoine Amazigh, quant à lui, vous séduira par ses somptueuses collections de bijoux, talismans, tapis, porteries et autres objets relatifs à la vie des Berbères.

    * La Kasbah :
    C’est ici que se trouvait la ville d'Agadir avant le terrible tremblement de terre. 
    La Kasbah était une forteresse, construite en 1540, pour protéger la ville des assauts des Portugais.
    Les ruines de ses remparts et son entrée sont les seuls restes du patrimoine architectural d'Agadir.
    Vous découvrirez un site véritablement majestueux perché à une hauteur à 236 m d'altitude, offrant un incroyable point de vue sur la ville et ses ports. L'ascension dure une vingtaine de minutes en marchant. En fin de journée, alors que le soleil commence à se coucher, le spectacle est juste à couper le souffle !

    * La Vallée des Oiseaux :
    Domicile de plusieurs espèces d'oiseaux méconnus comme les nandous ou les demoiselles numide, ce parc animalier qui débouche sur le front de mer vous plongera dans un superbe décor exotique, au milieu des bananiers, des magnolias et des bougainvilliers.
    Durant votre visite, en plus de nombreux oiseaux, vous pourrez apercevoir d'autres représentants de la faune locale, comme le singe magot ou le mouflon à manchette. Idéal pour une pause nature en plein cœur de la cité marocaine.

    * La Medina Polizzi :
    Si vous vous demandez que faire à Agadir, sachez qu'un passage à la médina, la vieille ville, s'impose.
    L'expérience est unique puisque la médina de la ville est récente, mais elle recrée fidèlement toutes les caractéristiques des médinas marocaines, des ruelles sinueuses aux souks effervescentes.
    C'est ici que vous trouverez le souk El Had. Cette médina est le fruit de l'imagination de l'artiste italien Coco Polizzi. Si vous souhaitez faire le plein de souvenirs, c'est le lieu idéal !

    * Le Jardin Portugais et Crocoparc :
    Le jardin portugais, nommé également jardin d'Olhao, est un joli coin de verdure qui commémore à l'origine les liens entre le Maroc et le Portugal, à travers le jumelage d'Agadir avec la ville d'Olhao.
    C'est ici que vous trouverez le Musée de la Mémoire.
    Vous apprécierez sans aucun doute cet espace vert propice à la détente.
    Pour une expérience plus reptilienne, rendez-vous à l'incontournable Crocoparc !
    Avec ses 300 crocodiles du Nil et ses beaux jardins exotiques et aquatiques, la visite du parc promet des souvenirs enrichissants pour petits et grands.

    * Les Plages D'Agadir :
    Considérée comme l'une des plus belles d'Afrique du Nord, avec plus de six kilomètres de sable fin, la baie d'Agadir est idéale pour profiter du soleil et des palmiers. Que vous préfériez les coins touristiques qui proposent diverses activités nautiques comme des sessions de jet ski ou des cours de planche à voile, ou les étendues plus sauvages, vous aurez l'embarras du choix ! Et pour les fans de surf, direction Taghazoute !
    C’est le spot de surf de la région.
    Un vrai bonheur pour les amoureux de la vague et une bonne occasion pour les débutants de s'initier aux joies de ce sport grâce aux nombreuses écoles.

    * Le Désert de Massa :
    Véritable bijou de la nature situé dans la région de Massa à 60km d'Agadir, le désert de Massa offre un spectacle époustouflant.
    Là-bas, faune et flore majestueuses se lovent dans cette réserve naturelle de... 33 800 hectares !
    Du parc national Souss Massa, au barrage d'eau Youssef Ben Tachfine jusqu'aux dunes du dénommé "Petit Sahara", la région vous promet une expérience immersive. Pour en profiter pleinement, optez pour les visites à la journée qui vous permettront d'apprécier l'excursion en bonne et due forme.

    Espagne - Barcelone - 3 Jours
    dès 299 
    Espagne - Barcelone - 3 Jours

    * La Rambla et le Barri Gòtic :
    Certes, c’est l’endroit le plus touristique de la ville
    Mais il n’est pas envisageable de visiter Barcelone sans parcourir les 1,2 km de ce célèbre boulevard piétonnier descendant vers la mer.
    Tous vos sens seront mis en éveil par le spectacle qu’offrent les promeneurs assis aux terrasses de cafés en plein air, les kiosques à fleurs odorantes, la mosaïque (tristement négligée) de l’artiste Miró et les statues humaines pour le moins surréalistes.

    * La Sagrada Família :
    Plus de 80 ans après la mort de son créateur Antoni Gaudí, les travaux de ce chef-d’œuvre moderniste emblématique de Barcelone se poursuivent.
    Inspiré par la nature, ce temple dont les accents gothiques peinent à tempérer une débordante extravagance s’élance vers le ciel avec majesté et espièglerie.

    * Le Camp Nou : 
    “Camp Nou Experience” est un musée interactif proposant une visite du stade, des vestiaires au terrain, terre sacrée pour de nombreux Catalans.

    * Le Marché de la Boqueria :
    Le plus grand marché de fruits et légumes d’Europe est une intarissable source de tentation.
    Restaurants, chefs, cuistots amateurs, employés de bureau et touristes s’y mélangent parmi d’innombrables étals croulant sous les pyramides de fruits colorés, les poissons chatoyants, les jambons suspendus, les fromages odorants, les tonneaux d’olives et de poivrons marinés, les truffes au chocolat et autres délices sucrés.

    * La Pedrera :
    L’un des chefs-d’œuvre de Gaudí, La Pedrera, borde le prestigieux Passeig de Gràcia.
    On y retrouve les ornements caractéristiques de l’architecte : une façade ondulante, d’imposants balcons en fer forgé et des arcs paraboliques aux allures de cavernes.
    Sur le toit (où des concerts sont parfois donnés l’été) vous pourrez déambuler parmi ses cheminées s’élevant telles des sentinelles au-dessus du paysage urbain barcelonais.

    * Le musée Picasso :
    Abrite une collection des œuvres de jeunesse de l’artiste, probablement la plus complète au monde.
    Picasso vécut à Barcelone de 15 à 23 ans, et certains éléments de la ville ont indéniablement marqué son œuvre, des fresques spectaculaires du musée national d’Art catalan aux mosaïques trencadís (pré-cubistes, de l’avis de certains) de Gaudí.
    L’emplacement du musée – dans cinq bâtisses médiévales contiguës – ne fait qu’ajouter à son attrait.

    * L’església de Santa Maria del Mar :
    Consacrée en 1384, l’església de Santa Maria del Mar est un modèle d’architecture gothique catalane, caractérisée par de grands espaces et l’absence d’ornements observés dans les églises gothiques d’autres régions.

    * Le musée national d’Art catalan :
    Pour de nombreux Catalans, la Catalogne n’est pas une région d’Espagne mais un pays à part entière, doté d’une histoire propre et singulière.
    Le musée national d’Art catalan, abrité dans l’imposant Palais national à Montjuïc, en fait la démonstration avec son impressionnante collection explorant les richesses de 1000 ans d’art catalan.

    * La cathédrale de Barcelone :
    Véritable perle de l’architecture gothique catalane, la cathédrale de Barcelone est une étape incontournable de toute visite de la Ciutat Vella (vieille ville).
    Son intérieur sombre renferme une douzaine de chapelles dissimulées, une crypte étrange et un cloître singulier aux allures de jardin accueillant 13 oies (censées représenter l’âge de sainte Eulalie, patronne de Barcelone, lors de son martyre).

  • * Et aussi :
    - Le Quartier Gothique et les Rambles
    - La Sagrada Familia
    - Le Parc Guëll
    - Les soirées Flamenco
    - La Casa Mila

  • Montpellier - 2 Jours
    dès 149 
    Montpellier - 2 Jours

    * Le Pont du Gard :
    Le Pont du Gard est un pont-aqueduc construit par les Romains au 1er siècle de notre ère.
    Il est exceptionnel par ses dimensions puisqu’avec ses 49 mètres de hauteur, c’est le pont-aqueduc romain le plus haut du monde. Il est composé de 3 rangées d’arches superposées (6 arches au premier niveau, 11 arches au second niveau et 47 arceaux à l'origine), ce qui constitue également une réalisation rarissime pour l’époque.

    * Le Canal du Midi :
    Colbert autorise le début des travaux par un édit royal d'Octobre 1666.
    Supervisé par Pierre-Paul Riquet, le chantier dure de 1666 à 1681, sous le règne de Louis XIV. Le canal du Midi est l'un des plus anciens canaux d'Europe toujours en fonctionnement.

    * L'Arc de Triomphe :
    Dessiné par l’architecte François D’Orbay, élève de Mansart, l'Arc de Triomphe de Montpellier fut construit en 1692 à la place de l’une des portes de l’ancien rempart.
    Il est un passage obligé pour rentrer dans Montpellier depuis le parc du Peyrou. 
    Découvrez les médaillons, les bas-relief et l’attique (le sommet) teints en ocre et jaune, ainsi qu’un blason royal qui a retrouvé sa couleur bleu de France...
    Et en exclusivité, partez en visite guidée avec l’Office de Tourisme et offrez-vous l’ascension de l’Arc de Triomphe (quelques 88 marches à gravir…) : vous y découvrirez un point de vue des plus saisissants de Montpellier et de ses environs.

    * La Place de la Comédie :
    La Place de la Comédie est un lieu de passage obligé quand on vient à Montpellier !
    Également appelée place de l'œuf pour sa forme ovale, elle constitue l’un des plus vastes espaces piétonniers d’Europe, dominé par l’Opéra Comédie.
    Rencontrez la fontaine des Trois Grâces, déesses emblématiques de Montpellier,
    Admirez l'architecture des bâtiments XIXème bordant la place.
    Avez-vous vu le "scaphandrier" du cinéma Gaumont ?
    La nuit, la place revêt de belles couleurs avec les éclairages.
    La place de la Comédie est le point de départ idéal pour une visite du centre historique, pour les amateurs de shopping et de vieilles pierres !

    * La Grotte de Clamouse :
    La Grotte de Clamouse, site classé par le Ministère de l’Écologie est un lieu incontournable du tourisme en Occitanie, au cœur des Gorges de l’Hérault.
    Une diversité de paysages souterrains unique en Europe ! Mondialement connue pour la richesse de ses concrétions la Clamouse constitue un voyage féérique hors du temps.

    * Le Château de Flaugerges :
    Construite à la fin du XVIIe siècle, Flaugergues est l'une de ces demeures appelées "folies" édifiées dans la campagne montpelliéraine.
    Les "Maisons dans les feuillages" : elles sont le fait d'une nouvelle aristocratie enrichie au service du roi.
    Situées au milieu du domaine rural, elles sont entourées de magnifiques jardins.
    Elles deviennent ainsi les résidences d'été des notables de Montpellier au XVIIIe siècle.

    * Et aussi :
    - Le Centre Historique
    - Le Pont du Gard
    - Le Canal du Midi
    - L'Arc de Triomphe
    - La Place de la Comédie

    Toulouse - 3 Jours
    dès 249 
    Toulouse - 3 Jours

    * La Cité Médiévale de Carcassonne :
    Située sur la rive droite de l’Aude, la Cité médiévale encore habitée, compte 52 tours et deux enceintes concentriques qui totalisent 3 km de remparts.
    Accessible de jour comme de nuit, par la Porte Narbonnaise et la Porte d’Aude, une grande partie de la Cité médiévale se visite librement.

    * Le Grand Toulouse :
    Située sur la rive droite de l’Aude, la communauté urbaine a changé de nom.
    Grand Toulouse fait place à Toulouse Métropole.
    Beaucoup plus qu'un simple changement d'identité graphique, cette nouvelle appellation traduit une ambition au service d'un projet. 

    * La Cité de l'Espace :
    Vous avez toujours rêvé de marcher comme sur la lune, d'embarquer dans une station mir ou un vaisseau Soyouz ? De découvrir le ciel et ses milliards de galaxies, de vivre l'aventure spatiale ? La Cité de l'espace vous ouvre les portes de l'univers.

    * Balade gourmande :
    Les principaux monuments sont présentés sous le nouvel éclairage nocturne. C'est très joli, les explications claires sans être prétentieuses ou longues, plein d'anecdotes et de faits méconnus sur Toulouse.

    * Le Capitole :
    Le Capitole est un monument de la ville française de Toulouse, qui abrite aujourd’hui l'Hôtel de ville et le théâtre du Capitole.
    Sa construction a été décidée par les Capitouls en 1190, afin d’y établir le siège du pouvoir municipal.

    * La Basilique Saint Sermin :
    La basilique saint Sernin de Toulouse est une grande étape vers Compostelle.
    Elle est dédiée à Saint Saturnin (ou Sernin), évêque de Toulouse au IIIème siècle.
    Celui-ci mourut traîné par un taureau dans la rue du Taur et sur la place du Capitole.
    Cette scène est très bien illustrée sur un sarcophage du Maître de Cabestany situé à l'abbaye de Saint Hilaire.

    * Le Couvent des Jacobins :
    C'est le lieu de vie d'une communauté religieuse où tout s'organise autour du cloître : réfectoire, salle capitulaire et chapelle funéraire ornée de peintures.
    C'est un lieu de pèlerinage sur les reliques de Saint Thomas d'Aquin.
    Histoire, art, foi, constituent les trois pôles qui attirent chaque année près de 300 000 visiteurs.
    Construit en seulement un siècle, entre 1230 et 1350, le couvent des Jacobins fera l'objet de quelques agrandissements par la suite.
    Son architecture répond avant tout aux règles de pauvreté et aux missions de prédication édictées par Dominique, le fondateur de l'ordre des Prêcheurs.

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire