Séjours en parcs d'attractions avec hôtel

Dernière modification le 30-04-2018

Séjour et week end en parcs d'attractions avec hôtel


Nous organisons pour vous des séjours en parcs d'attractions avec hôtel.
Retrouvez tous les bons plans pour séjourner sur les parcs d'attractions, toutes les informations utiles et pratiques pour partir en voyage. 
Découvrez également nos hôtels partenaires sur chaque destination : Disneyland Paris, Parc Astérix, Puy du Fou en Vendée, Futuroscope à Poitiers, Marineland sur la côte d'Azur, Europa Park en Allemagne et Port Aventura près de Barcelone. 
Pour tout voyage en groupe avec départ en train, avion ou autocar, nos solutions de voyage sont ici.

Offre Disneyland Paris
Offre Europa-park
Offre Futuroscope
Offre Marineland
Offre Parc Asterix
Offre Port Aventura
Offre Puy du fou
Offre Zoo de Beauval

Nos idées de voyages

previous
Zoo de la Flèche - 1 Jour
dès 59 
Zoo de la Flèche - 1 Jour

* Les Rhinocéros Indiens :
Au cœur d’une plaine arborée de 2 hectares, découvrez la majesté des rhinocéros indiens.
Ce rhinocéros unicorne, présent en Asie, fait partie des plus grands herbivores terrestres du monde.

*  La volière des Perroquets Arc-en-Ciel :
le nouvel espace dédié la faune asiatique accueille une immense volière dans laquelle le visiteur peut entrer, et nourrir les loris arc-en-ciel.

* Les Siamangs :
Membre des singes anthropoïdes (nos plus proches cousins), le siamang est le plus grand des gibbons.
Très menacé dans son milieu naturel, 50% de sa population a disparu ces 40 dernières années, principalement à cause de l’activité humaine et de la culture de palmiers à huile.

* L'ocelot :
Ce magnifique petit félin était jadis pourchassé pour sa fourrure, considérée comme l’une des plus belles au monde.
Entre les années 1960 et 1970, plus de 200 000 peaux se vendaient par an, alimentant alors un commerce florissant. Aujourd’hui, bien que strictement protégé dans la majeure partie de son aire de répartition, c’est la destruction de son habitat qui le menace d’extinction dans certaines régions.

* Le jaguarondi :
Surnommé chat-loutre du fait de son allure fuselée de mustélidé, le jaguarondi est un petit chat sauvage d’Amérique du sud.
Peu farouche et facilement apprivoisable, il était utilisé comme chat domestique par les populations précolombiennes.
A l’instar du lion, le jaguarondi serait l’une des seules espèces sociales de félins.

* Les tigres de Sumatra en vision sous-marine :
Dans un nouvel espace vallonné de 2600 m2, le couple de tigres de Sumatra Jalur et Wanita bénéficiera d’un nouvel environnement recréant la forêt indonésienne. Séparés des visiteurs par d’immenses vitres offrant 12 mètres de vue sous-marine, les tigres pourront se rafraîchir dans un bassin spécialement imaginé pour eux. Avec pas moins de 100 m3 et tout un écosystème imaginé autour, celui-ci a été créé afin de leur assurer des bains aussi nombreux qu’agréables.

Portugal - Porto - 3 Jours
dès 299 
Portugal - Porto - 3 Jours

* Le Quartier de la Ribeira :
Ce quartier offre une magnifique plongée dans l’histoire de la ville.
Le long de la rivière, les barcos rabelos (embarcations traditionnelles servant au transport du vin) tanguent à l’ombre du pont Dom Luís I.
Malgré l’affluence touristique, Ribeira reste authentique et ne s’est pas embourgeoisé.

* Le Douro :
Le Douro est le grand fleuve du Nord du Portugal car il traverse le pays d'Est en Ouest sur près de 240 km pour déboucher sur l'océan Atlantique à Porto.
En partant du "quai da Ribeira" ou de Gaia, la visite vous laissera le temps de contempler des édifices emblématiques.

* SÉ (Cathédrale de Porto) :
Érigée au XIIe siècle, elle fut reconstruite un siècle plus tard et profondément remaniée au XVIIIe siècle.
On discerne encore le périmètre de l’édifice roman
À l’intérieur subsistent de hautes arches de pierre, un cloître gothique du XIVe siècle, de lourdes boiseries au plafond et des reliefs sculptés couverts de feuilles d’or.
Administrativement indépendante, Vila Nova de Gaia s’étend de l’autre côté du Douro, en face de Porto, à laquelle elle est reliée par toute une série de ponts et par son histoire de port vinicole.
Depuis le milieu du XVIIIe siècle, embouteilleurs et exportateurs y possèdent leurs chais.
Aujourd’hui, une soixantaine de chais s’étagent sur la rive escarpée.

* Marché du Bolhão (Mercado do Bolhão) :
Construit en 1914 pour accueillir les commerçants portugais jusqu’alors éparpillés à plusieurs endroits de la ville, le Mercado do Bolhão reste un endroit incontournable à visiter, même si l’édifice est dans un état de délabrement avancé.
Vous trouverez beaucoup de produits frais, poisson, viande, fruits et légumes et même des fleuristes.

* Palais de la Bourse (Palácio da Bolsa) :
Construit en 1862 dans un style néoclassique et inspiré du style mauresque, il était destiné à être le siège de l’Association Commercial de Porto.
Lors de votre visite il faut absolument visiter le Patio das Nações et le magnifique Salon (Salão) Árabe.

Toulouse - 3 Jours
dès 249 
Toulouse - 3 Jours

* La Cité Médiévale de Carcassonne :
Située sur la rive droite de l’Aude, la Cité médiévale encore habitée, compte 52 tours et deux enceintes concentriques qui totalisent 3 km de remparts.
Accessible de jour comme de nuit, par la Porte Narbonnaise et la Porte d’Aude, une grande partie de la Cité médiévale se visite librement.

* Le Grand Toulouse :
Située sur la rive droite de l’Aude, la communauté urbaine a changé de nom.
Grand Toulouse fait place à Toulouse Métropole.
Beaucoup plus qu'un simple changement d'identité graphique, cette nouvelle appellation traduit une ambition au service d'un projet. 

* La Cité de l'Espace :
Vous avez toujours rêvé de marcher comme sur la lune, d'embarquer dans une station mir ou un vaisseau Soyouz ? De découvrir le ciel et ses milliards de galaxies, de vivre l'aventure spatiale ? La Cité de l'espace vous ouvre les portes de l'univers.

* Balade gourmande :
Les principaux monuments sont présentés sous le nouvel éclairage nocturne. C'est très joli, les explications claires sans être prétentieuses ou longues, plein d'anecdotes et de faits méconnus sur Toulouse.

* Le Capitole :
Le Capitole est un monument de la ville française de Toulouse, qui abrite aujourd’hui l'Hôtel de ville et le théâtre du Capitole.
Sa construction a été décidée par les Capitouls en 1190, afin d’y établir le siège du pouvoir municipal.

* La Basilique Saint Sermin :
La basilique saint Sernin de Toulouse est une grande étape vers Compostelle.
Elle est dédiée à Saint Saturnin (ou Sernin), évêque de Toulouse au IIIème siècle.
Celui-ci mourut traîné par un taureau dans la rue du Taur et sur la place du Capitole.
Cette scène est très bien illustrée sur un sarcophage du Maître de Cabestany situé à l'abbaye de Saint Hilaire.

* Le Couvent des Jacobins :
C'est le lieu de vie d'une communauté religieuse où tout s'organise autour du cloître : réfectoire, salle capitulaire et chapelle funéraire ornée de peintures.
C'est un lieu de pèlerinage sur les reliques de Saint Thomas d'Aquin.
Histoire, art, foi, constituent les trois pôles qui attirent chaque année près de 300 000 visiteurs.
Construit en seulement un siècle, entre 1230 et 1350, le couvent des Jacobins fera l'objet de quelques agrandissements par la suite.
Son architecture répond avant tout aux règles de pauvreté et aux missions de prédication édictées par Dominique, le fondateur de l'ordre des Prêcheurs.

Seychelles - 9 Jours
dès 1599 
Seychelles - 9 Jours

* VICTORIA :
Elle s'étend le long d'une baie au pied du Morne Seychelles, le point culminant de l'île.
Cette petite ville de 30 000 âmes est l'unique port de l'île. En déambulant dans les rues bordées de magnifiques maisons créoles et autres édifices multicolores, vous aurez déjà un bel aperçu de la culture et de l'esprit de l'île. En effet, toutes les cultures qui sont passées par les Seychelles y ont laissé leur empreinte.
Des traces d'Europe, d'Afrique ou d'Asie sont disséminées dans la capitale.
Le Grand Bazar et son marché typique de Selwyn Clarke, vous permettront de goûter aux produits locaux. N'oubliez pas de passer voir la Clock Tower, la fameuse horloge située sur une petite tour dans le centre-ville.
Non loin de là, vous pourrez acheter des souvenirs dans les boutiques créoles et galeries artisanales.

* L'ANSE BEAU VALLON :
Mahé dispose d'un littoral particulier.
Il est très facile de faire le tour de l'île avec votre voiture de location puisque des routes existent tout le long de la côte. Vous pouvez ainsi vous arrêter pour contempler sa soixantaine de plages de sable fin, réparties autour de l'île. Cocotiers, lataniers et roches de granit en font un décor de rêve.
Parmi celles-ci, la plage de Beau Vallon est à ne pas manquer.
Située à quelques minutes de Victoria, elle présente un décor de carte postale.
L'abondance d'activité à faire sur place a forgé sa réputation : plongée sous-marine, ski nautique, pêche... Vous pouvez aussi y choisir des excursions en bateau à fond panoramique ou en catamaran, pour découvrir les environs.

* ROUTE DE LA FORET NOIRE :
Idéale pour découvrir des paysages de la côte Ouest, cette route traverse le Parc National du Morne Seychellois. Bordée d'une végétation abondante et variée, elle permet d'aller de Port Glaud à Victoria, l'occasion de vous arrêter à la Tea Factory.
Là, vous saurez tout de la culture de la feuille de thé, introduite sur l'archipel par un colon anglais en 1962.
Lors de ce circuit, faites un nouvel arrêt, cette fois à Mission Lodge.
Vous y découvrirez les vestiges de la Mission, qui a servi à recueillir les enfants d'esclaves noirs libérés par les britanniques en 1975.
Le belvédère aménagé sur le site offre des vues spectaculaires sur la côte Ouest.

* COPOLIA TRAIL :
Abordable par tous, la randonnée de Copolia n'est longue que d'un kilomètre.
Mais le dénivelé de 160m en fait une promenade sportive. Ce chemin permet d'atteindre l'un des plus hauts sommets de l'île.
Il rejoint le village de Sans Souci, en traversant une dense zone de jungle équatoriale.
A l'arrivée, une magnifique vue sur Victoria et sur les montagnes du Morne Seychellois.
En prime, n'oubliez pas d'observer les plantes carnivores au sommet du Copolia.

* L'ILE DE LA DIGUE :
Elle est réputée pour ses plages, comme Anse Source d'Argent, parsemée de rochers de granite, sur la côte Ouest.
Au Sud, la plage isolée Anse Bonnet Carré et ses eaux calmes peu profondes sont accessibles seulement à pied, tout comme Anse Cocos, située dans une baie protégée sur la côte Est.
On peut observer la faune et la flore variées de La Digue à la réserve de la Veuve.

* VALLEE DE MAI
La Vallée de Mai, selon la légende serait le premier Jardin d’Eden… Elle abrite le fameux Coco de Mer plus connu sous le nom de « Coco fesse », dans son environnement naturel.
Les sentiers de découverte dans la Vallée de Mai sont protégés par une canopée de feuilles de palme, qui protègent du soleil. Le seul bruit audible dans cet environnement est le cri du Perroquet Noir, un des oiseaux les plus rares au monde.
Vous découvrirez aussi des chauves-souris, des pigeons bleus, des bulbuls (variété d’oiseaux) et des lézards. Les homards et les crabes peuplent les ruisseaux d’eau douce dans la Vallée de Mai. Après la marche en forêt, faites une pause-détente à Anse Lazio, réputée pour ses eaux transparentes et son sable blanc qui ressemble à de la farine. C’est le paradis sur terre !

* TORTUES GEANTES DE L'ILE CURIEUSE :
L’île Curieuse est un îlot de 3 kilomètres de long sur 1,5 kilomètre de large et un Parc National Marin destiné à la protection des tortues d’Aldabra en particulier.
Curieuse abrite ainsi 300 tortues d’Aldabra. Les touristes peuvent donc découvrir les tortues géantes vivant en liberté sous la protection des gardes, en se promenant sur un sentier sur pilotis au milieu de la mangrove et des palétuviers. Les petits sont réunis dans une sorte de nurserie pour les protéger des prédateurs.

Chili - 9 Jours
dès 2199 
Chili - 9 Jours

* Region d'Arica et Putre :
Ici débute notre voyage.
Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique.
Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique.
Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers.
Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.
Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m !
De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif…
Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

* San Pedro de Atacama :
Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude.
Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe.
En vous baladant dans les rues de la ville, ne manquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil.
Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes.
La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres.
Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes.

* Capiapo :
En descendant progressivement vers le Sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça !
On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa.
Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique.
On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

* Santiago et Valparaiso :
Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. 
Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments...
Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes !
La chaîne des Andes est là, au-dessus de nos têtes, imposante et fière.
En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.
Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre.
La 2ème ville du pays en nombre d’habitants a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique.
On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville.
Il y a toujours quelque chose à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

* Torres Del Paine :
Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. 
L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km.
On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.
Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple balade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace.
Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants !
Après ces randonnées sportives, direction plein Sud vers Punta Arenas.
De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde...

* Ile de Pâques :
Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques.
Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture.
Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants.
Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

* Antarctique :
Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le... Chili.
Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace !
On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour...
Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du Sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.
Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines.
Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique.
Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées.
C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires).

Camargue - 3 Jours
dès 349 
Camargue - 3 Jours

* L’étang de Vaccarès :
C’est le plus vaste étang de Camargue, l’un des plus emblématiques également : on y observe des flamands roses, ainsi qu’un paysage tout à fait typique de la région. Espace protégé, c’est un paradis pour les promeneurs, à pied, à vélo, et pour l’observation des oiseaux.

* Les Saintes-Maries de la Mer :
Cette jolie ville rassemble chaque année un impressionnant pèlerinage religieux attirant des Gitans de toute l’Europe… Musique et fête guaranties.
Les Saintes sont également recherchées pour leurs jolies plages de sable et un accès facile à la mer.

* Le Parc ornithologique du Pont de Gau :
Cet agréable parc ornithologique a pour but de faire découvrir à ses visiteurs les nombreuses espèces d’oiseaux vivant en Camargue : flamands roses, hérons et cigognes, canards, échassiers et autres rapaces… sur un parcours de 7 kilomètres.

* Les remparts d’Aigues-Mortes :
Ils se dressent de manière incongrue au beau milieu des paysages plats de marais et salins de la Petite Camargue. Des remparts médiévaux en parfait état de conservation, d’où s’offre une belle vue sur la région.

  • * Manades et gardians :
    Il ne s’agit pas tellement d’un site, mais des bases de la culture camarguaise : visiter une manade, un élevage de taureaux et chevaux camarguais, est incontournable pour comprendre l’histoire humaine de la région.
    Il est même possible de louer une maison de gardian pour la nuit !

    * Arles :
    Une étape par Arles semble inévitable, et tant mieux : on y découvre le patrimoine architectural de la ville, ses musées et son grand marché provençal, sur lequel on retrouve toute la gamme des produits du terroir camarguais.

    * La plage de Beauduc :
    Parmi les plus belles plages de Camargue, la plage de Beauduc compte ses nombreux adeptes qui s’y retrouvent chaque année, quitte à camper directement sur le sable. Aux allures encore sauvages, Beauduc s’apprécie d’autant plus en décalage de la haute saison.

    * La Maison du Parc naturel régional de Camargue :
    En plein cœur des paysages de Camargue, la Maison du Parc vise à découvrir de manière pédagogique le fonctionnement complexe de cette région à travers films, maquettes, photographies.

    * Les salins d’Aigues Mortes :
    Paysage peu commun, les salins d’Aigues Mortes composent un territoire plat, à la végétation rase, dont les seuls reliefs sont les cammelles, véritables collines de sel pouvant atteindre 10 à 15 mètres de haut !

    * Les requins de Seaquarium :
    Dans la station balnéaire du Grau du Roi, le Seaquarium marque les esprits grâce à sa ribambelle de squales, regroupés dans le Requinarium.
    Effet garanti.
    On ne manquera pas non plus le spectacle des otaries et des phoques prenant leur déjeuner tout en pirouettes.

  • Montpellier - 2 Jours
    dès 149 
    Montpellier - 2 Jours

    * Le Pont du Gard :
    Le Pont du Gard est un pont-aqueduc construit par les Romains au 1er siècle de notre ère.
    Il est exceptionnel par ses dimensions puisqu’avec ses 49 mètres de hauteur, c’est le pont-aqueduc romain le plus haut du monde. Il est composé de 3 rangées d’arches superposées (6 arches au premier niveau, 11 arches au second niveau et 47 arceaux à l'origine), ce qui constitue également une réalisation rarissime pour l’époque.

    * Le Canal du Midi :
    Colbert autorise le début des travaux par un édit royal d'Octobre 1666.
    Supervisé par Pierre-Paul Riquet, le chantier dure de 1666 à 1681, sous le règne de Louis XIV. Le canal du Midi est l'un des plus anciens canaux d'Europe toujours en fonctionnement.

    * L'Arc de Triomphe :
    Dessiné par l’architecte François D’Orbay, élève de Mansart, l'Arc de Triomphe de Montpellier fut construit en 1692 à la place de l’une des portes de l’ancien rempart.
    Il est un passage obligé pour rentrer dans Montpellier depuis le parc du Peyrou. 
    Découvrez les médaillons, les bas-relief et l’attique (le sommet) teints en ocre et jaune, ainsi qu’un blason royal qui a retrouvé sa couleur bleu de France...
    Et en exclusivité, partez en visite guidée avec l’Office de Tourisme et offrez-vous l’ascension de l’Arc de Triomphe (quelques 88 marches à gravir…) : vous y découvrirez un point de vue des plus saisissants de Montpellier et de ses environs.

    * La Place de la Comédie :
    La Place de la Comédie est un lieu de passage obligé quand on vient à Montpellier !
    Également appelée place de l'œuf pour sa forme ovale, elle constitue l’un des plus vastes espaces piétonniers d’Europe, dominé par l’Opéra Comédie.
    Rencontrez la fontaine des Trois Grâces, déesses emblématiques de Montpellier,
    Admirez l'architecture des bâtiments XIXème bordant la place.
    Avez-vous vu le "scaphandrier" du cinéma Gaumont ?
    La nuit, la place revêt de belles couleurs avec les éclairages.
    La place de la Comédie est le point de départ idéal pour une visite du centre historique, pour les amateurs de shopping et de vieilles pierres !

    * La Grotte de Clamouse :
    La Grotte de Clamouse, site classé par le Ministère de l’Écologie est un lieu incontournable du tourisme en Occitanie, au cœur des Gorges de l’Hérault.
    Une diversité de paysages souterrains unique en Europe ! Mondialement connue pour la richesse de ses concrétions la Clamouse constitue un voyage féérique hors du temps.

    * Le Château de Flaugerges :
    Construite à la fin du XVIIe siècle, Flaugergues est l'une de ces demeures appelées "folies" édifiées dans la campagne montpelliéraine.
    Les "Maisons dans les feuillages" : elles sont le fait d'une nouvelle aristocratie enrichie au service du roi.
    Situées au milieu du domaine rural, elles sont entourées de magnifiques jardins.
    Elles deviennent ainsi les résidences d'été des notables de Montpellier au XVIIIe siècle.

    * Et aussi :
    - Le Centre Historique
    - Le Pont du Gard
    - Le Canal du Midi
    - L'Arc de Triomphe
    - La Place de la Comédie

    Week-end Ski Les Alpes - 3 Jours
    dès 499 
    Week-end Ski Les Alpes - 3 Jours

    * La Plagne :
    Est une station familiale de sports d’hiver et d’été, située en Savoie et implantée entre 1250 et 3250 mètres d'altitude.

    * Avoriaz :
    La station est située au cœur du domaine des Portes du Soleil, sur un plateau exposé plein sud.
    Née d'un défi écologique avant l'âge, Avoriaz est une station entièrement piétonne, interdite aux voitures, où tous les hébergements sont accessibles à ski et où les rues sont des pistes de ski.

    * Les Arcs :
    De 810 à 3800 mètres d'altitude, Bourg-Saint-Maurice, Arc 1600, Arc 1800, Arc 1950 et Arc 2000 vous accueillent été comme hiver.
    Au programme : ski, surf, raquettes, air pur, grands espaces, sérénité, liberté retrouvée.

    * Les 2 Alpes :
    Station de ski phare du département de l'Isère (avec sa consœur de l'Alpe d'Huez), les 2 Alpes jouie d'une réputation internationale grâce notamment à son domaine d'altitude (le plus grand domaine de ski sur glacier d'Europe).

    * Les Menuires :
    Au cœur des 3 Vallées, le plus grand domaine skiable du monde, la station de ski des Menuires offre à tous des vacances sur mesure alliant les grands plaisirs de la montagne à la convivialité d’une station généreuse.

    * Meribel :
    Particularité de Meribel : son architecture qui se compose d’un ensemble de chalets aux façades de pierres et bois. Aucun immeuble disgracieux à l’horizon, uniquement des chalets et des résidences parfaitement intégrées.

    * Val Thorens :
    Pour des vacances hautes en plaisirs, découvrez les atouts de Val Thorens, le plus haut village d'Europe situé à 2300 m d'altitude.
    Ambiance chaleureuse et cosmopolite garantie.

    * Alpe d’Huez :
    Surnommée "l'Ile au Soleil" pour son ensoleillement exceptionnel (environ 300 jours de soleil par an selon Météo France), l'Alpe d'Huezest une destination ski de renommée internationale.

    Italie - Venise - 3 Jours
    dès 349 
    Italie - Venise - 3 Jours

    * La place Saint-Marc :
    La place Saint Marc est le cœur de la ville, lieu de convergence des visiteurs et bien entendu un passage obligé à Venise !

    * Le Quartier Juif :
    Le ghetto de Venise est situé dans le quartier du Cannaregio.
    Cet ensemble ne possède pas de grands monuments, mais reste intéressant à découvrir pour comprendre l'histoire des Juifs de Venise.

    * Le Grand Canal :
    Le Grand Canal de Venise est incontestablement la plus belle avenue du monde.
    Ce sont ici plus d’une centaine de splendides palais et églises qui bordent ses rives et qui témoignent du passé glorieux de la république de Venise.

    * Sestiere Castello :
    Venise rappelle vaguement la forme d’un poisson, dont la queue est représentée par le quartier de Castello.
    Situé dans la partie la plus à l’est de la ville, c’est le plus grand et le plus varié des 6 Sestieri et notamment le lieu où se trouve l’Arsenal, ancien chantier naval, fortification de la ville cachée derrière ses hautes tours.

    * Sestiere Cannaregio :
    Le ghetto de Venise a vécu comme une île jusqu'à la fin du XVIIIe siècle.
    Logé contre le Grand Canal, le quartier de Cannaregio est depuis devenu l'épicentre de la vie vénitienne.
    Mêlez-vous aux amateurs d'aquarelles, peintres de rues et photographes qui circulent de clochers croulants en ponts et balcons, admirent gondoles qui fendent les eaux, courent d'artisan glacier en boutique de souvenirs et tentent de capter l'atmosphère d'un sublime quartier.

    * Le Palazzo Grassi / La Fondation Pinault :
    Le palais Grassi est la propriété de l’homme d’affaire François Pinault, fondateur du groupe Pinault-Printemps-Redoute (aujourd’hui groupe Kering) qui l’a dédié à l’art contemporain.
    Le palais abrite ainsi des expositions temporaires basées pour tout ou partie sur la collection d’art de la fondation Pinault. 

    * Le café Florian :
    Le Café Florian est le plus célèbre des cafés vénitiens, symbole du luxe et du raffinement du XVIIIe siècle.
     Riche histoire de ce café qui accueillait tous les plus grands notables de Venise et qui est désormais un lieu incontournable lors de votre visite de Venise.
    La décoration est somptueuse, son célèbre chocolat est un délice mais les prix sont assez élevés !

    * San Giorgio Maggiore :
    Située sur l’île du même nom, la basilique de San Giorgio Maggiore est célèbre pour sa beauté mais aussi pour son Campanile en haut duquel on peut admirer Venise et sa lagune.
    L’après-midi est le meilleur moment pour visiter l’île, la basilique et le monastère car Venise, en face de vous, sera alors baignée par la lumière du soleil offrant une vue inoubliable.

    * Le Musée Gugghenheim :
    La collection Guggenheim est située sur le Grand Canal, dans le quartier du Dorsoduro, où elle occupe le palais Venier dei Leoni.
    Vous pouvez accéder à la fondation à pied, elle est située entre le pont de l’Accademia et l’église Santa Maria della Salute.

    * La galerie dell'Academia :
    Le musée abrite la plus grande collection de peintures vénitiennes et vénitienne du XIVe siècle, du style gothique et byzantin aux artistes de la Renaissance, comme par exemple Bellini, Carpaccio, Giorgione, Véronèse, Titien et Tintoret jusqu’à Giambattista Tiepolo et aux artistes “vedutisti” du XVIIIe siècle : Canaletto, Guardi, Bellotto et Longhi.
    Les artistes qui ont marqué toute l’histoire de la peinture européenne.

    * Le Palais des Doges :
    Le palais des Doges est situé sur la place Saint Marc.
    Il était le siège du pouvoir à Venise, lieu de résidence des Doges.
    Le palais existait dès le IXe siècle, mais celui que l'on connaît aujourd'hui a été construit pour l'essentiel entre le XIVe et le XVIe siècle.

    * Le Pont des Soupirs :
    Le pont des Soupirs est l'un des ponts les plus célèbres de Venise.
    Construit au XVIe siècle il relie le palais des Doges aux prisons.
    En effet, les accusés étaient jugés dans le Palais avant d'être enfermés dans les prisons.
    Le pont doit son nom aux soupirs poussés par les condamnés qui voyaient Venise pour la dernière fois …

    * La Basilique Saint-Marc :
    Venise, à la recherche de prestige, souhaitait accueillir une relique digne de ses prétentions.
    C'est ainsi qu'en l'année 826, deux marins Vénitiens dérobent le corps de l'évangéliste Marc à Alexandrie pour le ramener à Venise.
    Le corps a été caché sous des carcasses de porc pour éviter les fouilles des Sarrasins !
    Une première basilique est alors construite pour abriter le corps de Saint Marc mais l'édifice actuel est celui construit au XIème siècle, les deux précédents ayant été détruits.

    * Le Ca'd'Oro :
    Le Palais Ca’ d’Oro est l’un des plus beaux palais de Venise. Construit au XVe siècle et initialement recouvert de feuille d’or, il est l’un des symboles du style gothique flamboyant.
    Il accueille désormais la Galerie Franchetti qui regroupe des œuvres d’art collectés par le baron.

    * Le Pont du Rialto :
    Le pont du Rialto est sans aucun doute l'un des symboles les plus forts de Venise avec le Palais des Doges et la Basilique Saint-Marc.
    La forme en accent circonflexe du pont du Rialto a fait le tour du monde, on retrouve ce pont sur quasiment toutes les publicités touristiques offrant des séjours à Venise.

    * L'église Santa Maria Della Salute :
    L'église Santa Maria della Salute est située dans le quartier du Dorsoduro, le long du Grand Canal et presque à la pointe de l'île.
    Sa masse blanche, imposante, est visible de loin et en fait un point de repère de la ville.
    L'église Santa Maria della Salute a été construite suite à un vœu du Sénat qui avait promis la construction d'une église si la Vierge mettait fin à la terrible épidémie de peste qui sévissait en 1629.
    L'épidémie ayant reculé, c'est le projet de Baldassare Longhena qui est retenu.

    * Le Théâtre La Fenice :
    Lors de votre séjour, n’hésitez pas à découvrir le célèbre Théâtre de la Fenice Venise. 
    Le bâtiment et sa décoration luxueuse valent le détour.
    Je vous conseille de le visiter mais aussi d’assister à un opéra.

    * Les canaux :
    Les canali (canaux) et rii (pluriel de rio) donnent à Venise son cachet particulier et tiennent lieu de rues pour mettre en communication entre elles les îles nombreuses formant la ville; ils s'élèvent à près de 150.
    Les principaux parmi eux sont le Grand Canal, le canal de Cannaregio et celui de la Giudecca.

    * La Strada nuova :
    La Strada Nuova fut tracée entre plusieurs maisons en 1872 et vous permet de vous rendre directement à la gare de Santa Lucia.
    Il ne faut point chercher l'aspect artistique dans cette rue car elle accueille des magasins variés de vêtements, chaussures, de nourriture et aussi des cafés.
    C'est un très bon endroit pour acheter des produits artisanaux et des souvenirs.
    Vous l'aurez compris, cette rue piétonne est particulièrement appréciée des Vénitiens qui y font leurs courses ainsi que leur promenade quotidienne.

    * Eglise Santa Maria Del Giglio :
    L'église Sainte-Marie du Giglio (chiesa Santa Maria del Giglio ou Santa Maria Zobenigo) est située dans le quartier de Saint-Marc, à Venise.
    C'est une église mère, l'une des villes, et remonte au Xe siècle (reconstruite de 1680 à 1683 par Giuseppe Sardi aux frais d'une famille aristocrate de Venise, la famille Barbaro). 

    * Burano :
    L'île de Burano abrite un village de pêcheurs qui est connu pour sa dentelle à l'aiguille, pratiquée depuis le XVIe siècle.
    Aujourd'hui, la dentelle de Burano est devenue un produit de luxe.
    N'hésitez pas à vous balader dans l'île pour admirer ses maisons bigarrées dont les façades composent un patchwork de couleurs absolument magnifique !

    * Murano :
    Murano est l'une des plus grandes îles de la lagune de Venise.
    Elle est célèbre pour son industrie verrière qui remonte au XIe siècle.
    Les verres de Murano ont servi à décorer la basilique Saint-Marc.
    Aujourd'hui, la verrerie est une industrie plutôt touristique. Certains objets sont très beaux mais aussi très chers.
    L'île de Murano mérite le détour pour admirer le travail des artisans verriers et déambuler dans ses ruelles, surtout le soir quand elle retrouve son calme.

    * Excursions privées pour temps libres :
    - Tour en gondole sur les canaux
    - Visite libre du musée dell'Académia
    - Îles de Burano et Murano
    - Plage du Lido
    - Visite du quartier Juif
    - Découverte des spécialités Vénitiennes
    - Visite d'une fabrique de masques vénitiens

    Bulgarie - Sofia - 4 Jours
    dès 259 
    Bulgarie - Sofia - 4 Jours

    * LES EXCURSIONS VITOSHA, BOYANA ET RILA :
    Sofia est la seule capitale européenne entourée de montagnes.
    La plus fréquentée est celle de Vitosha, à moins de 15km mais à 2290 mètres d'altitude.
    Autant dire qu'il y a un bon dénivelé. C’est accessible en vélo et à pied. Vos efforts seront récompensés par une vue imprenable sur la ville. Au coucher du soleil, ce serait le top.
    Toujours à proximité de Sofia, vous pouvez aller voir le lac, les cascades et l’église de Boyana.
    Cette dernière est classée au patrimoine historique de l'UNESCO.
    Là encore, des bonnes chaussures de marches ou un VTT seront vos meilleurs alliés pour y accéder.
    Et comme ce n'est pas loin du mont Vitosha, ce que nous vous conseillons, c'est d'opter pour le Free Hike Tour.
    Plus loin maintenant, le monastère de Rila.
    Il est aussi classé au patrimoine mondial, et l'endroit est remarquable.
    En plein milieu de la forêt, à 1147 mètres d'altitude, se dresse ce monastère vieux de plus d'un millénaire et il est encore aujourd'hui en activité.
    Idéal pour un grand bol d'air frais. 

    * PARCS DANS LA VILLE :
    Sofia est une ville très verte.
    Un bout de nature n'est jamais très loin ici.
    Le plus vaste est le parc Yuzhen qui lie la ville à la montagne. C'est l'endroit idéal pour ne rien faire.
    Le National Park est à l'entrée du centre-ville, il loge en son sein le Palais National de la Culture qui a nécessité autant de métal pour sa construction que la Tour Eiffel.
    Disséminés un peu partout dans la ville, on peut aussi citer le parc Loven qui abrite le zoo, le parc Borisova Gradina, le parc Zapaden.

    * LES LIEUX DE CULTES DANS LA VILLE :
    Beaucoup de monuments de Sofia sont des lieux de cultes.
    Alors si vous êtes fans d'églises, de mosquées ou de synagogues, bienvenu à Sofia. Comment ne pas citer en exemple le square de la tolérance où 4 religions cohabitent à quelques mètres les unes des autres (orthodoxes, catholiques, musulmans et juifs).
    Beau symbole dans ce pays très majoritairement de confession orthodoxe.
    L'église la plus ancienne est celle de Sainte Sophie qui a donné son nom à la ville en 1376. L’édifice religieux date du VIème siècle.
    Mais la cathédrale Alexander Nevski emporte le prix du « lieu de culte le plus imposant de la ville », il a fallu 20 ans pour la bâtir. Avec ses coupoles dorées, elle est très facile à repérer mais peut vous aveugler selon l'angle du soleil.

    * LA CATHEDRALE ALEXANDER NEVSKY :
    Que faire à Sofia si l'on aime les magnifiques pièces architecturales ?
    La cathédrale Alexandre-Nevski, bien sûr !
    L'une des plus grandes cathédrales orthodoxes du monde vous accueille en plein centre de Sofia.
    Il aura fallu 30 ans pour construire ce monument néo-byzantin mais le résultat est là.
    Les dômes dorés de cette cathédrale sont tout simplement splendides.
    Si vous souhaitez visiter l'intérieur de la cathédrale de Sofia, vous pourrez admirer une très belle collection d'icônes orthodoxes.

    * LE MUSEE NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE :
    Votre visite de Sofia vous mènera certainement vers ce musée incontournable de la ville.
    Fondé en 1889, c'est le plus ancien musée de Bulgarie.
    16 salles sur 4 niveaux vous présentent des collections exceptionnelles de minéraux, d'oiseaux, d'amphibiens, de fossiles ou de poissons.
    On retrouve également un espace consacré aux mammifères dans ce musée national d'Histoire Naturelle. Parmi les plus beaux modèles, vous serez impressionné par l'ours de Rila de 2m de haut.

    * LE LAC DE PANCHAREVO :
    Votre visite de Sofia vous mène cette fois loin de la culture, dans un espace naturel, le lac de Pancharevo.
    C'est au Sud de la ville que ce lac artificiel situé au cœur des montagnes vous accueille.
    Ici, on peut se baigner, pêcher, pratiquer des sports nautiques, etc.
    Tandis que certains choisiront de se détendre et de pique-niquer dans cet espace de charme, d'autres partiront pour une belle balade sur un sentier qui fait le tour du lac Pancharevo.

    * LES THERMES DE SOFIA :
    Si vous n'avez plus envie de visiter Sofia, nous vous suggérons de vous rendre dans les thermes de la ville.
    Les sources thermales sont nombreuses en Bulgarie, les bulgares ont ainsi l'habitude d'aller se détendre dans les bains publics.
    Après une journée de balade au cœur de Sofia, vous allez adorer ce moment hors du temps.

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire