Week end en car

Dernière modification le 16-10-2017
Week end en car

Parce-qu'organiser un week-end en car ne s'improvise pas, notre agence répond à vos besoins rapidement, avec professionnalisme et efficacité.

Partir en week-end en car : s'échapper sans contraintes

Le séjour en car permet d'éviter de nombreuses contraintes liées aux autres moyens de transport. Les passagers restent tous ensemble, ce qui encourage la convivialité. Parfait pour les séjours d'entreprise ou les virées en séminaire, les week-ends en car sont particulièrement appréciés par les CE. Organiser un week-end en car est un moyen simple de partir à la découverte de sa propre région ou des sites voisins. Evadez-vous en groupe, formez vos équipes durant le trajet ou instaurez un climat propice à la détente pour renforcer la cohésion, c'est aussi ça le week-end en car.

Une agence à votre écoute

Nos équipes mettrons tout en œuvre pour répondre aux mieux à vos attentes. Notre agence week-end en car a l'habitude de traiter ce genre de demandes. Organiser un week-end en car nécessite de prendre en compte plusieurs paramètres. Nos équipes sont parfaitement formées pour vous satisfaire pleinement. Planifier un week-end en car revient à gérer le temps de transport, prévoir les pauses pour le conducteur et les passagers mais aussi organiser la réservation des hébergements sur place. Les visites prévues seront sélectionnées en tenant compte des besoins et des envies de chaque groupe. Planifier un week-end en car ne se fait pas du jour au lendemain, aussi il est important de nous contacter en amont pour plus d'efficacité.

Nos idées de voyages

previous
Futuroscope - 2 Jours
dès 119 
Futuroscope - 2 Jours

* Nouveauté 2020 : Objectif Mars
Création unique, en 2020, Objectif Mars le premier roller coaster du Futuroscope vous plongera au cœur de son nouveau centre d’entrainement spatial. Mesurez votre aptitude à partir en mission.
En intérieur et en extérieur, vous affronterez les éruptions solaires et les champs électromagnétiques avec des pointes de vitesse jusqu’à 55km/h. Avez-vous l’étoffe d’un astronaute ?

* Futuropolis : La ville des enfants
Bienvenue à Futuropolis, la ville du futur, où les enfants font comme les grands !
21 attractions et jeux sur 3 hectares accessibles à partir de 5 ans.

* Planet Power
Revivez l'exploit réalisé en 2015 et 2016 par les Suisses Bertrand Piccard et André Borschberg, à bord du Solar Impulse, premier avion à faire le tour du monde à la seule énergie solaire.

* Les Lapins Crétins (La Machine à voyager dans le Temps) :

Les Lapins Crétins ont décidé de vous faire voyager dans le temps, vous entraînant dans un voyage déjanté au cœur des moments forts de l’Histoire, dans un humour loufoque !
Et tout cela, en 3D.

* Arthur, l’Aventure 4D
Rétrécissez, devenez Minimoy et n'attendez pas dix lunes.
Rejoignez Arthur et, à dos de coccivolante, vivez une course ébouriffante dans le monde féerique des Minimoys.
Un maximum de sensations grâce à une combinaison de technologies inédites.

* Danse avec les Robots
Remixée par le célèbre DJ Martin Solveig.
Dans une ambiance clubbing et survoltée, découvrez l’une des attractions phares du parc (enfants bienvenus à partir d’1,20m).

* La Vienne Dynamique :
Participez à un rallye immersif dans la Vienne.
Sièges animés, effets de vitesse, eau, vent… Cette attraction vous propose un voyage touristique décapant et plein d'humour en compagnie du Guerliguet, un personnage curieux et attachant.

* Sébastien Loeb Racing Xperience : 
Embarquez dans la voiture du célèbre pilote, 9 fois Champion du Monde des Rallyes !

  • Installez-vous dans un siège baquet dynamique et expérimentez la conduite sportive grâce à votre casque de réalité virtuelle !
    Serez-vous un co-pilote à la hauteur ?

    La Forge aux Etoiles :
    A la nuit tombée, vivez une soirée magique avec l’aquaféerie imaginée par le Cirque du Soleil (tous les soirs, spectacle inclus dans le prix du billet).

  • Chili - 9 Jours
    dès 2199 
    Chili - 9 Jours

    * Region d'Arica et Putre :
    Ici débute notre voyage.
    Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique.
    Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique.
    Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers.
    Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.
    Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m !
    De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif…
    Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

    * San Pedro de Atacama :
    Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude.
    Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe.
    En vous baladant dans les rues de la ville, ne manquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil.
    Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes.
    La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres.
    Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes.

    * Capiapo :
    En descendant progressivement vers le Sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça !
    On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa.
    Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique.
    On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

    * Santiago et Valparaiso :
    Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. 
    Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments...
    Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes !
    La chaîne des Andes est là, au-dessus de nos têtes, imposante et fière.
    En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.
    Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre.
    La 2ème ville du pays en nombre d’habitants a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique.
    On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville.
    Il y a toujours quelque chose à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

    * Torres Del Paine :
    Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. 
    L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km.
    On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.
    Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple balade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace.
    Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants !
    Après ces randonnées sportives, direction plein Sud vers Punta Arenas.
    De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde...

    * Ile de Pâques :
    Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques.
    Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture.
    Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants.
    Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

    * Antarctique :
    Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le... Chili.
    Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace !
    On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour...
    Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du Sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.
    Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines.
    Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique.
    Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées.
    C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires).

    Normandie - 2 Jours
    dès 249 
    Normandie - 2 Jours

    * Caen :
    Le Mémorial de Caen, l'abbaye aux Hommes et l'abbaye aux Dames

    * Étretat :
    Romantique théâtre ouvert sur la Manche, Étretat a inspiré les plus illustres artistes.
    Quelques instants sur place suffisent à comprendre pourquoi...
    La forme singulière de ses falaises, que ce soit la Manneporte, la Courtine ou l'Aiguille, invitent à l'imagination.

    * Granville :
    Dans la baie du Mont Saint-Michel, Granville "la cité corsaire", s'est reconvertie en station balnéaire.
    A Granville, également appelée la "Monaco du Nord", il règne comme un air de vacances toute l'année !
    Les rues piétonnes, la haute-ville, le port de pêche, le plat-gousset, la maison Dior, le marché couvert, sans oublier son trésor... Chausey.

    * Plages du Débarquement :
    Le débarquement du 6 juin 1944 sur les plages de Normandie fut la plus grande opération amphibie et aéroportée de tous les temps.
    Aujourd’hui encore, des millions de visiteurs viennent se recueillir sur les Plages du débarquement et ainsi rendre hommage aux soldats qui ont libéré la France.

    * Honfleur : 
    Un joyau ! Un haut-lieu du tourisme en Normandie.
    Vous serez charmé à votre tour par la cité des peintres avec ses ruelles pittoresques et son Vieux-Bassin bordé de restaurants.

    * Deauville  :
    Deauville est une référence internationale, rendez-vous des étoiles du grand écran et des turfistes inconditionnels.
    Ses planches, ses parasols multicolores, ses hôtels de standing et son casino participent à la légende.

    Espagne - Barcelone - 3 Jours
    dès 299 
    Espagne - Barcelone - 3 Jours

    * La Rambla et le Barri Gòtic :
    Certes, c’est l’endroit le plus touristique de la ville
    Mais il n’est pas envisageable de visiter Barcelone sans parcourir les 1,2 km de ce célèbre boulevard piétonnier descendant vers la mer.
    Tous vos sens seront mis en éveil par le spectacle qu’offrent les promeneurs assis aux terrasses de cafés en plein air, les kiosques à fleurs odorantes, la mosaïque (tristement négligée) de l’artiste Miró et les statues humaines pour le moins surréalistes.

    * La Sagrada Família :
    Plus de 80 ans après la mort de son créateur Antoni Gaudí, les travaux de ce chef-d’œuvre moderniste emblématique de Barcelone se poursuivent.
    Inspiré par la nature, ce temple dont les accents gothiques peinent à tempérer une débordante extravagance s’élance vers le ciel avec majesté et espièglerie.

    * Le Camp Nou : 
    “Camp Nou Experience” est un musée interactif proposant une visite du stade, des vestiaires au terrain, terre sacrée pour de nombreux Catalans.

    * Le Marché de la Boqueria :
    Le plus grand marché de fruits et légumes d’Europe est une intarissable source de tentation.
    Restaurants, chefs, cuistots amateurs, employés de bureau et touristes s’y mélangent parmi d’innombrables étals croulant sous les pyramides de fruits colorés, les poissons chatoyants, les jambons suspendus, les fromages odorants, les tonneaux d’olives et de poivrons marinés, les truffes au chocolat et autres délices sucrés.

    * La Pedrera :
    L’un des chefs-d’œuvre de Gaudí, La Pedrera, borde le prestigieux Passeig de Gràcia.
    On y retrouve les ornements caractéristiques de l’architecte : une façade ondulante, d’imposants balcons en fer forgé et des arcs paraboliques aux allures de cavernes.
    Sur le toit (où des concerts sont parfois donnés l’été) vous pourrez déambuler parmi ses cheminées s’élevant telles des sentinelles au-dessus du paysage urbain barcelonais.

    * Le musée Picasso :
    Abrite une collection des œuvres de jeunesse de l’artiste, probablement la plus complète au monde.
    Picasso vécut à Barcelone de 15 à 23 ans, et certains éléments de la ville ont indéniablement marqué son œuvre, des fresques spectaculaires du musée national d’Art catalan aux mosaïques trencadís (pré-cubistes, de l’avis de certains) de Gaudí.
    L’emplacement du musée – dans cinq bâtisses médiévales contiguës – ne fait qu’ajouter à son attrait.

    * L’església de Santa Maria del Mar :
    Consacrée en 1384, l’església de Santa Maria del Mar est un modèle d’architecture gothique catalane, caractérisée par de grands espaces et l’absence d’ornements observés dans les églises gothiques d’autres régions.

    * Le musée national d’Art catalan :
    Pour de nombreux Catalans, la Catalogne n’est pas une région d’Espagne mais un pays à part entière, doté d’une histoire propre et singulière.
    Le musée national d’Art catalan, abrité dans l’imposant Palais national à Montjuïc, en fait la démonstration avec son impressionnante collection explorant les richesses de 1000 ans d’art catalan.

    * La cathédrale de Barcelone :
    Véritable perle de l’architecture gothique catalane, la cathédrale de Barcelone est une étape incontournable de toute visite de la Ciutat Vella (vieille ville).
    Son intérieur sombre renferme une douzaine de chapelles dissimulées, une crypte étrange et un cloître singulier aux allures de jardin accueillant 13 oies (censées représenter l’âge de sainte Eulalie, patronne de Barcelone, lors de son martyre).

  • * Et aussi :
    - Le Quartier Gothique et les Rambles
    - La Sagrada Familia
    - Le Parc Guëll
    - Les soirées Flamenco
    - La Casa Mila

  • Vietnam - 12 Jours
    dès 2499 
    Vietnam - 12 Jours

    * Hanoi :
    Hanoi, la plus ancienne capitale d’Asie, est une ville au charme fou.
    Flânez dans son quartier français conçu dans la tradition haussmanienne avec ses larges avenues ombragées et ses villas Belle Époque , visitez son opéra construit sur le modèle du palais Garnier ou dégustez tranquillement un thé vert au bord de son légendaire lac Hoan Kiem.
    Vous allez adorer !

    * Baie d'Halong :
    Souvent décrite comme la huitième merveille du monde, la baie d’Halong est l’attraction phare du Vietnam, inscrite au Patrimoine mondial par l’Unesco.
    On y admire quelque 1 969 îles et îlots rocheux jaillissant d'une mer émeraude.
    Ses paysages féeriques et ses grottes en font un chef-d'œuvre de la nature.
    Une croisière sur la baie d'Halong est un must.

    * Sa Pa et ses environs :
    Située au Nord du Vietnam près de la frontière chinoise, la région de Sa Pa abonde de paysages à couper le souffle : rizières en terrasses, ponts suspendus, petits sentiers traversant les cultures de cardamome...
    C'est la destination idéale pour les photographes, les amoureux de randonnées en montagne et ceux qui désirent partir à la rencontre des minorités ethniques, telles que les Hmong et les Dao.

    * Hué :
    En déambulant dans la citadelle et la cité impériale d'Hué, l'ancienne capitale du Vietnam, laissez-vous envahir par son doux parfum d'éternité.
    Ses monuments et ses palais raffinés, inscrits au Patrimoine mondial par l'Unesco, témoignent de la grandeur intemporelle des anciennes dynasties vietnamiennes, et plus particulièrement de celle des Nguyên.

    * Hoi An :
    Le charme et le calme qui émanent de cette petite ville en font une destination à ne pas manquer.
    Son centre historique, inscrit au Patrimoine mondial par l'Unesco, comprend 844 bâtiments répertoriés pour leur intérêt architectural et historique.
    Magnifiquement conservée, Hoi An semble à l'abri des outrages du temps.

    * My Son :
    Inscrit au Patrimoine mondial par l'Unesco, My Son, le « Angkor vietnamien », est le site archéologique le plus important du pays.
    Cet ensemble de tours-sanctuaires à l'architecture remarquable est l'un des derniers vestiges de la capitale du royaume du Champa, qui occupa entre le IIIe et XVe siècles une partie du littoral vietnamien.

    * Nha Trang et ses îles :
    Faisant partie du très fermé « Club des plus belles baies du monde », la baie de Nha Trang réunit plusieurs îles paradisiaques qui raviront les amateurs de plages de sable fin, d'eaux translucides et de coraux multicolores.
    Le microclimat qui y règne (il n'y a pas de saison des pluies) en fait une destination idéale tout au long de l'année.

    * Dalat :
    Située à 1 500 m d'altitude au cœur d'un cadre enchanteur composé de collines verdoyantes et de romantiques petites chutes d'eau, Dalat bénéficie d'un climat tempéré qui fait d'elle la « ville des amoureux » ou celle du « printemps éternel ».
    Une destination à part, où l'air est pur et le ciel souvent d'un bleu limpide !

    * Ho Chi Minh Ville :
    L'ancienne Saïgon est l'une des capitales économiques et culturelles de l'Asie du Sud-Est.
    Mégalopole moderne, passionnante, gigantesque et métissée, tournée vers l'avenir sans pour autant renier son passé : c'est ici que les vestiges de l'époque coloniale sont les plus visibles et mis en valeur, dans l'architecture comme dans la décoration.
    Dans le paysage urbain, les témoignages de ce passé pas si lointain, où la ville s'appelait « la perle de l'Extrême-Orient », sont nombreux !

    * Delta du Mékong :
    Dans le delta du Mékong, la vie est un long fleuve tranquille et tout se déroule au fil de l'eau.
    Se rendre au petit matin sur un des nombreux marchés flottants, tels ceux de Cai Be ou Cai Rang, est un spectacle merveilleux en soi.
    Des centaines de gros bateaux, sampans ou autres plus frêles embarcations, chargés de diverses marchandises aux couleurs bigarrées, s'y retrouvent dans une ambiance très animée !

    Cap-Vert - 8 Jours
    dès 1039 
    Cap-Vert - 8 Jours

    * Praia Santa Monica  :
    Située dans la partie Sud de Boa Vista, la plage de Santa Monica (Praia en portugais), est réputée comme étant la plus belle plage de l'île.
    Avec ses 18 km de sable blanc longeant une eau bleue turquoise, on ne peut que s'émerveiller devant la beauté du lieu.
    Cachée derrière des dunes de sable, la plage est simplement immense, et cerise sur le gâteau, encore très sauvage.
    Il n'est pas difficile de se retrouver seul sur cette grande étendue de sable.
    Les amoureux de farniente ne trouveront pas de meilleur endroit pour étendre leur serviette et bronzer à loisir, mais attention aux coups de soleil !

    * Le Désert de Viana :
    De bon matin, alors que la chaleur n'est pas encore écrasante, départ pour découvrir l'une des sept merveilles naturelles du Cap-Vert : le désert de Viana. Depuis Sal Rei, la capitale, direction le Nord de l'île.
    Le chemin passe notamment par le village de Rabil, ainsi que par des étendues rocailleuses et poussiéreuses, avant d'apercevoir au loin de hautes silhouettes blanches : les dunes de Viana. 
    Une fois arrivé aux portes du désert, le paysage est tout simplement grandiose : des dunes de sable chaud, éblouissantes, façonnées au fil des années par des vents venus d'Afrique, et qui s'étendent à perte de vue. Surnommé par les locaux, "la miette du Sahara", on se croirait en effet perdu au cœur d'un vaste désert, alors que celui de Viana reste relativement petit : seulement 1 km de large sur 5 km de long.

    * La Poterie de Rabil :
    Juste derrière l'aéroport, se trouve le petit village de Rabil. Où que vous alliez à Boa Vista, Rabil est le point de passage obligé, un peu le carrefour où passent toutes les routes de l'île.
    S'il n'y a pas énormément de choses à faire, on s'y arrête toutefois pour sa fabrique de poterie artisanale.
    On peut y voir l'atelier où sont confectionnées les poteries à la main, puis la boutique, où trouver quelques souvenirs typiques, à ramener dans ses valises.

    * Les Grotte Varandinha :
    Dans le prolongement de la plage de Santa Monica, la plage de Varandinha, dans le Sud-Ouest de l'île, abrite de belles grottes naturelles et roches escarpées.
    En marchant le long de la plage, on pénètre dans ce qui ressemble à une caverne abritée du vent.
    Ici, toutes les histoires sont possibles : on imagine un équipage venu ici mouiller sur les côtes de Boa Vista, en train de se réchauffer autour d’un feu...
    Si vous êtes équipés de bonnes baskets, partez escalader les falaises pour admirer la vue sur la mer et la longue plage de sable.
    Grandiose !

    * Povoação Velha :
    Au Sud-Ouest de Boa Vista, à quelques kilomètres seulement de la plage de Santa Monica, se trouve le plus vieux village de l'île : Povoaçao Velha.
    L'endroit mérite qu'on s'y arrête quelques instants pour flâner dans ses ruelles pavées, jonchées de petits restaurants typiques, et de magasins de souvenirs, dont la devanture est estampillée de la devise nationale : No stress.
    Et ici, du stress, il n'y en a effectivement pas.
    On prend le temps de se balader, de dire bonjour, d'entrer dans les échoppes de souvenirs... On peut également aller visiter l'école primaire du village où les enseignantes et les enfants en uniforme vous accueillent avec leurs plus beaux sourires. 
    Pour terminer le tour du village, on grimpe la petite côte menant jusqu'à la chapelle blanc et bleu qui domine les habitations.
    De là-haut, vous pourrez apprécier un joli panorama sur les maisons colorées du village.

    * Le Cabo Sant Maria  :
    Au Nord de l’île, sur la plage d'Atalanta, se trouve l'une des curiosités de Boa Vista : une mystérieuse épave d'un cargo espagnol, échoué sur les côtes cap-verdiennes le 1er Septembre 1968.
    Le bateau en partance d'Espagne, devait traverser l'Atlantique jusqu'au Brésil, il n'y arrivera malheureusement jamais.
    Si l'épave n'est plus aujourd'hui qu'une vieille carcasse rouillée sans cesse battue par les vagues, on a l'étrange sensation de se trouver face à un fantôme hantant la plage depuis des décennies...

    * Sal Rei  :
    Au Nord-Ouest, se trouve le chef-lieu de Boa Vista : Sal Rei, dont le nom provient de l'ancienne exploitation du sel "royal", issu des marais salants de l'île.
    Si la ville n'est pas très grande, elle mérite qu'on s'y arrête une journée, pour s'imprégner de la culture locale, de l'ambiance "no stress", et pour partir à la rencontre des locaux.
    Sur la place centrale de l'île, on trouve diverses échoppes de souvenirs, mais aussi l'église catholique, et le bureau de poste.
    Inutile de suivre un itinéraire précis.
    On déambule en se perdant dans les ruelles pavées, et en flânant le long des maisons aux couleurs pastel et à l'architecture coloniale.
    À voir également le matin, le petit port et le marché aux poissons.
    Ici, les hommes partent à la pêche, et les femmes vendent les prises fraîchement pêchées.
    Accessible facilement par la route, on peut également se rendre à Sal Rei à pied en longeant la Praia de Chaves.

    Tunisie - 7 Jours
    dès 399 
    Tunisie - 7 Jours

    * Carthage :
    Grands ennemis des Grecs et des Romains, les Carthaginois ont un passé glorieux et douloureux.
    La ville, rasée puis reconstruite par l'Empire Romain, a été exhumée en 1857 par des chercheurs et des archéologues. Aujourd'hui, on trouve dans cette banlieue huppée de Tunis des vestiges d'objets puniques et romains mais surtout un site splendide et très bien conservé.
    Rendez-vous au sommet de la colline de Byrsa pour contempler toute la splendeur de ces ruines classées au patrimoine mondial de l'Unesco.

    * Tunis :
    Tunis est le coeur de la Tunisie.
    Ville moderne et dynamique, elle a tout de même su rester fidèle aux traditions.
    Pour découvrir l'âme de Tunis, c'est à la médina qu'il faut se rendre : ses ruelles, ses souks, ses patios et son architecture arabo-musulmane vous feront tout de suite entrer dans la culture tunisienne.
    Pour découvrir un autre pan de l'histoire du pays, n'hésitez pas à visiter le musée du Bardo et la plus grande collection de mosaïques romaines du monde.  

    * Tozeur :
    L'oasis de Tozeur est réputée pour être l'une des plus belles d'Afrique.
    Des milliers de palmiers sont implantés sur ce territoire. L'Eden Palm est un musée situé dans la palmeraie de Tozeur qui permet de découvrir de précieuses informations sur le palmier dattier.

    * Sidi Bou Saïd :
    Sidi Bou Saïd domine la baie de Tunis.
    Avec ses maisons aux façades blanches et aux portes et volets bleus, il n'est pas sans rappeler la Grèce.
    Pourtant, ici tout respire l'Afrique du Nord : les rosiers, les amandiers, les bougainvilliers dans les patios ainsi que les fameux moucharabiehs qui préservent la tranquillité des habitants.
    Cerise sur le gâteau, la marina est splendide.
    Et bien sur le café des délices .

    * Kairouan :
    C'est la 4ème Ville Sainte et la capitale de l'Islam au Maghreb.
    Kairouan dispose d'une grande mosquée qui a été construite au 7ème siècle : Sidi Okba.
    Le mausolée du Saint Homme Abu Zemaa el Balaoui, le bassin des Aghladites et la médina sont aussi des lieux intéressants à découvrir lors d'un séjour à Kairouan.

    * Tataouine :
    Les fans de Star Wars seront ravis de retrouver les célèbres décors de la trilogie.
    Oui, c'est bien de cette ville que Georges Lucas s'est inspiré pour la fameuse Tatooine, même si aucune scène n'y a été véritablement tournée.
    Ce sont les alentours de Tataouine, beaucoup plus pittoresques, qui ont servi de décor.
    Vous pourrez y voir les ksars, habitations troglodytes et quartier des esclaves dans l'épisode 1.  

    * Le désert :
    C'est au niveau du Grand Erg oriental, à proximité de la frontière avec l'Algérie, que vous pourrez vous rendre dans le Sahara.
    Un lieu idyllique pour les passionnées de marche et de balades à dos de dromadaire qui souhaiteraient s'aventurer dans les dunes du Sahara.

    * Hammamet :
    Depuis les années 1960, Hammamet est l'une des destinations préférées des voyageurs en Tunisie.
    Il faut dire qu'avec ses plages de rêve et son climat méditerranéen, cette petite ville au Sud du cap Bon a tout pour inspirer au farniente.
    Se promener dans la médina bien conservée, aux maisons blanches et aux portes colorées, est un véritable plaisir. Mais si on se rend à Hammamet, c'est surtout pour sa vie nocturne endiablée !
    On y trouve la plus grande concentration de bars, discothèques et cafés du pays.  

    * Djerba :
    Avec son charme insulaire, Djerba a su conquérir le coeur de nombreux voyageurs...
    Un peu trop peut-être, au vu des nombreux clubs de vacances et hôtels de luxe présents sur son littoral. Pourtant, Djerba vaut bel et bien le détour !
    L'idéal est de la découvrir hors saison lorsque les plages sont moins peuplées et que les habitants sont prêts à vous raconter l'histoire de leur terre où, selon Ulysse qui y séjourna durant son Odyssée, on verrait pousser des fleurs de lotus au goût de miel.
    Djerba la mystérieuse nous réserve donc de jolies surprises...

    Pays Basque - 2 Jours
    dès 249 
    Pays Basque - 2 Jours

    * Les plages et les côtes :
    De Biarritz à Getxo, les quelques 150 km du littoral basque se caractérisent par une succession de falaises entrecoupées de criques et de baies.
    Plages de sable fin (comme ici, dans les environs d'Elantxobe, en Biscaye), spots de surf, restaurants de fruits de mer : tous les ingrédients sont réunis pour profiter des plaisirs de l'océan!

    * San Sebastian :
    La belle Basque a tout pour séduire : le paseo de la Concha, superbe promenade s'étirant entre l'hôtel de ville et le palais de Miramar, deux sublimes plages au cœur de la ville, des quartiers anciens de caractère, une concentration de bars à pintxos.

    * Pintxos :
    Nom basque donné aux assortiments de petites entrées variées servies à l'apéritif. 

    * Bilbao :
    Vous y verrez de prestigieuses créations architecturales comme le Guggenheim, mais c'est en flânant dans les quartiers aussi différents que le Casco Viejo ou l'Ensanche, que l'histoire de la ville se lit sur les façades.

    * Biarritz :
    Station balnéaire la plus en vue de la Côte Basque, Biarritz l'élégante a réussi l'amalgame entre passé aristocratique et culture surf.
    Hors saison, une balade sur le front de mer prend immanquablement des accents romantiques.

    * Bayonne :
    Les curieux viennent se promener dans ses quartiers anciens et visiter sa cathédrale tandis que les gourmands s'y arrêtent pour le chocolat et le jambon, ses deux spécialités. 
    Mais pour beaucoup, Bayonne est indissociable de ses fêtes.

    Portugal - Porto - 3 Jours
    dès 299 
    Portugal - Porto - 3 Jours

    * Le Quartier de la Ribeira :
    Ce quartier offre une magnifique plongée dans l’histoire de la ville.
    Le long de la rivière, les barcos rabelos (embarcations traditionnelles servant au transport du vin) tanguent à l’ombre du pont Dom Luís I.
    Malgré l’affluence touristique, Ribeira reste authentique et ne s’est pas embourgeoisé.

    * Le Douro :
    Le Douro est le grand fleuve du Nord du Portugal car il traverse le pays d'Est en Ouest sur près de 240 km pour déboucher sur l'océan Atlantique à Porto.
    En partant du "quai da Ribeira" ou de Gaia, la visite vous laissera le temps de contempler des édifices emblématiques.

    * SÉ (Cathédrale de Porto) :
    Érigée au XIIe siècle, elle fut reconstruite un siècle plus tard et profondément remaniée au XVIIIe siècle.
    On discerne encore le périmètre de l’édifice roman
    À l’intérieur subsistent de hautes arches de pierre, un cloître gothique du XIVe siècle, de lourdes boiseries au plafond et des reliefs sculptés couverts de feuilles d’or.
    Administrativement indépendante, Vila Nova de Gaia s’étend de l’autre côté du Douro, en face de Porto, à laquelle elle est reliée par toute une série de ponts et par son histoire de port vinicole.
    Depuis le milieu du XVIIIe siècle, embouteilleurs et exportateurs y possèdent leurs chais.
    Aujourd’hui, une soixantaine de chais s’étagent sur la rive escarpée.

    * Marché du Bolhão (Mercado do Bolhão) :
    Construit en 1914 pour accueillir les commerçants portugais jusqu’alors éparpillés à plusieurs endroits de la ville, le Mercado do Bolhão reste un endroit incontournable à visiter, même si l’édifice est dans un état de délabrement avancé.
    Vous trouverez beaucoup de produits frais, poisson, viande, fruits et légumes et même des fleuristes.

    * Palais de la Bourse (Palácio da Bolsa) :
    Construit en 1862 dans un style néoclassique et inspiré du style mauresque, il était destiné à être le siège de l’Association Commercial de Porto.
    Lors de votre visite il faut absolument visiter le Patio das Nações et le magnifique Salon (Salão) Árabe.

    Zoo de la Flèche - 1 Jour
    dès 59 
    Zoo de la Flèche - 1 Jour

    * Les Rhinocéros Indiens :
    Au cœur d’une plaine arborée de 2 hectares, découvrez la majesté des rhinocéros indiens, espèce emblématique de cette nouveauté 2017.
    Ce rhinocéros unicorne, présent en Asie, fait partie des plus grands herbivores terrestres du monde.

    *  La volière des Perroquets Arc-en-Ciel :
    Nouveauté 2017 : le nouvel espace dédié la faune asiatique accueille une immense volière dans laquelle le visiteur peut entrer, et nourrir les loris arc-en-ciel.

    * Les Siamangs :
    Membre des singes anthropoïdes (nos plus proches cousins), le siamang est le plus grand des gibbons.
    Très menacé dans son milieu naturel, 50% de sa population a disparu ces 40 dernières années, principalement à cause de l’activité humaine et de la culture de palmiers à huile.

    * L'ocelot :
    Ce magnifique petit félin était jadis pourchassé pour sa fourrure, considérée comme l’une des plus belles au monde.
    Entre les années 1960 et 1970, plus de 200 000 peaux se vendaient par an, alimentant alors un commerce florissant. Aujourd’hui, bien que strictement protégé dans la majeure partie de son aire de répartition, c’est la destruction de son habitat qui le menace d’extinction dans certaines régions.

    * Le jaguarondi :
    Surnommé chat-loutre du fait de son allure fuselée de mustélidé, le jaguarondi est un petit chat sauvage d’Amérique du sud.
    Peu farouche et facilement apprivoisable, il était utilisé comme chat domestique par les populations précolombiennes.
    A l’instar du lion, le jaguarondi serait l’une des seules espèces sociales de félins.

    * Les tigres de Sumatra en vision sous-marine :
    Dans un nouvel espace vallonné de 2600 m2, le couple de tigres de Sumatra Jalur et Wanita bénéficiera d’un nouvel environnement recréant la forêt indonésienne. Séparés des visiteurs par d’immenses vitres offrant 12 mètres de vue sous-marine, les tigres pourront se rafraîchir dans un bassin spécialement imaginé pour eux. Avec pas moins de 100 m3 et tout un écosystème imaginé autour, celui-ci a été créé afin de leur assurer des bains aussi nombreux qu’agréables.

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire