Week end en car

Dernière modification le 16-10-2017
Week end en car

Parce-qu'organiser un week-end en car ne s'improvise pas, notre agence répond à vos besoins rapidement, avec professionnalisme et efficacité.

Partir en week-end en car : s'échapper sans contraintes

Le séjour en car permet d'éviter de nombreuses contraintes liées aux autres moyens de transport. Les passagers restent tous ensemble, ce qui encourage la convivialité. Parfait pour les séjours d'entreprise ou les virées en séminaire, les week-ends en car sont particulièrement appréciés par les CE. Organiser un week-end en car est un moyen simple de partir à la découverte de sa propre région ou des sites voisins. Evadez-vous en groupe, formez vos équipes durant le trajet ou instaurez un climat propice à la détente pour renforcer la cohésion, c'est aussi ça le week-end en car.

Une agence à votre écoute

Nos équipes mettrons tout en œuvre pour répondre aux mieux à vos attentes. Notre agence week-end en car a l'habitude de traiter ce genre de demandes. Organiser un week-end en car nécessite de prendre en compte plusieurs paramètres. Nos équipes sont parfaitement formées pour vous satisfaire pleinement. Planifier un week-end en car revient à gérer le temps de transport, prévoir les pauses pour le conducteur et les passagers mais aussi organiser la réservation des hébergements sur place. Les visites prévues seront sélectionnées en tenant compte des besoins et des envies de chaque groupe. Planifier un week-end en car ne se fait pas du jour au lendemain, aussi il est important de nous contacter en amont pour plus d'efficacité.

Nos idées de voyages

previous
Italie - Florence - 4 Jours
dès 279 
Italie - Florence - 4 Jours

* Dumuo, Campanile et Baptistère :
Véritable emblème de Florence, le Duomo est un passage obligé.
Par contre, il ne faut pas avoir peur de monter quelques marches, ne pas craindre les espaces un peu confinés ou encore avoir le vertige, car en haut du Duomo vous serez à près de 91 mètres au dessus de la ville.
Mais c'est un de nos coups de cœur à Florence!
Ne manquez pas non plus la visite du baptistère et l'ascension du campanile de Giotto.

* La Piazza Della Signoria et la Loggia :
C'est une des principales et plus vaste place de Florence. Elle est bordée par le Palazzo Vecchio, avec sa silhouette imposante.
C'est un lieu de passage important, entre le Duomo et les Offices, et donc la place est souvent très peuplée.
Mais elle nous a offert une très agréable pause musicale et artistique, grâce à la loggia de la Piazza della Signoria.
La loggia offre plusieurs atouts : elle est couverte, donc quand il pleut, elle peut vous offrir un abri appréciable.
Elle est entourée de bancs de pierre en gradins : idéal pour reposer un peu les jambes fatiguées.
Et atout non négligeable : elle abrite une collection de sculptures en marbre du Musée des Offices accessible gratuitement de jour (de nuit, on ne peut pas entrer dans la loggia).

* Coucher de Soleil à Michelangelo :
Qui n'est pas adepte d'un beau coucher de soleil ?
A Florence, notre plus beau coucher de soleil, nous l'avons admiré depuis le parking de la Piazzale Michelangleo.
On y accède très facilement par des escaliers au pied d'une des tours de fortification de la ville, située au bord de l'Arno du côté du Quartier San Niccolo.
Ce site est très fréquenté toute la journée par les visiteurs et les photographes.
Arrivez de bonne heure pour pouvoir choisir un emplacement qui vous plaît, car sinon, au moment fatidique, il y a fort à parier que vous ne serez pas aux premières loges.
Prévoyez aussi une petite laine, car à rester sans bouger pendant une heure, on a vite froid, surtout si vous êtes à Florence en dehors de la très haute saison et qu'il y a du vent.
On a aussi essayé un coucher de soleil sur les bords de l'Arno, sur le Ponte Vecchio, un autre symbole de Florence. Il faut vous placer entre le Ponte Vecchio et le Musée des Office.
Très beau aussi, mais moins romantique et plus fréquenté : il y a beaucoup de monde qui emprunte les quais de l'Arno à toute heure du jour et de la nuit.

* Le Quartier de l'Oltrarno :
C'est notre quartier préféré de Florence, le plus jeune, le plus authentique et le plus vivant.
On y trouve beaucoup de restaurants, de bars, mais aussi des boutiques d'artisans : tapissiers, créateurs, antiquaires, fabricants de papier florentin dont les ateliers donnent directement sur la boutique.
C'est beau et souvent pas trop cher pour le savoir-faire que cela demande.
La Piazza Santo Spirito est notre place préférée à Florence. Bordée par une église et de belles façades ocres aux volets verts, elle est agrémentée d'arbres et d'une charmante fontaine centrale.

Canada - Québec Montréal - 7 Jours
dès 999 
Canada - Québec Montréal - 7 Jours

* Le Lac Saint Jean : 
Une nature vierge et majestueuse, un horizon à perte de vue et, surtout, un peuple de caractère, ont forgé l'âme de la région.
Né d’une fonte glaciaire il y a 12 000 ans, le Lac Saint-Jean, un gigantesque plan d'eau de 225 km de circonférence, le troisième plus grand lac naturel du Québec.

* Tadoussac : 
Situé au confluent de la rivière Saguenay et du Saint-Laurent, Tadoussac est réputé pour les touristes aimant observer les baleines.
Les lieux abritèrent le premier comptoir à fourrures de la vallée du Saint-Laurent, au XVIe siècle.

* Musée Canadien de l'Histoire :
Fondé en 1856, le Musée canadien de l’histoire est l’un des plus anciens au Canada.
C’est aussi le plus fréquenté, avec 1,2 million de visiteurs par année.
Mais pourquoi attire-t-il les foules?
Les quatre millions d’objets du musée gatinois retracent l’histoire au Canada et dans le monde en remontant jusqu’à 20 000 ans dans le temps.
En parcourant la Grande Galerie, découvrez l’histoire, la culture et les croyances des Premières Nations canadiennes du Pacifique, dans un superbe décor avec vue sur la rivière des Outaouais et la Colline du Parlement.
Admirez les spectaculaires totems s’élançant vers le ciel devant les maisons autochtones, avant de visiter la salle des Premiers Peuples pour en apprendre davantage sur les racines aborigènes du Canada.

* Le Quartier Petit-Champlain :
Les gens qui visitent Québec parlent toujours de son charme européen.
Ce charme atteint son point culminant dans le quartier Petit‑Champlain, l’un des plus anciens quartiers d’Amérique du Nord.
Promenez-vous dans les rues pavées étroites et entrez dans la pléthore de boutiques et de magasins pour y dénicher un souvenir à la mode.
Laissez votre nez vous guider vers l’un des nombreux restaurants et bistros, et succombez aux friandises de sirop d’érable local à La Petite Cabane à sucre.

* Monts-Tremblant :
Dans les pittoresques Laurentides, Mont-Tremblant est l’une des principales destinations ski de la province.
L’abondance de neige naturelle et l’un des meilleurs systèmes de fabrication de neige au monde assurent aux skieurs et planchistes de tous les niveaux une saison longue et fabuleuse.
Vous n'avez pas tellement la bosse du ski ?
Qu'a cela ne tienne, à longueur d’année, le secteur propose une foule d’autres activités qui valent amplement le déplacement.
Pendant la saison froide, enfilez votre bonnet de laine (ou votre tuque, comme on dit ici) pour aller faire du patin sur glace, de la motoneige, de la raquette ou du traîneau à chiens.
Et pendant la saison chaude, partez faire une randonnée à pied ou à vélo sur les pistes, savourez la vue depuis la télécabine ou détendez-vous grâce à une partie de golf sur l’un des plus beaux terrains publics du Québec.

Vieux-Montréal :
Vieux-Montréal est le plus ancien quartier de la ville, et là même où elle fût fondée en 1642.
Son dédale de rues pavées, que les voyageurs et les habitants explorent à pied ou à vélo, rappelle l’Europe.
En dépit de son âge bien avancé, ce quartier rime avec jeunesse d’esprit et dynamisme.
Les boutiques de mode et les cafés toujours animés y sont nombreux ; le jour, on vient y faire une balade, du vélo ou du bateau dans le décor enchanteur des quais du Vieux-Port, et le soir, pour manger ou prendre un verre dans l’un des nombreux restaurants branchés.
Et l’animation ne se limite pas à l’été : en janvier, des milliers de personnes emmitouflées envahissent le port à l’occasion de l’Igloofest, un festival de musique électronique à ciel ouvert.
Le Vieux-Montréal est un joyeux mariage d’ancien et de contemporain qu’il vous faudra voir absolument.

* L'hôtel de Glace :
Seul établissement du genre en Amérique du Nord, l’Hôtel de Glace trône non loin de Québec.
Le gîte digne d’un conte de fées héberge les visiteurs depuis 15 ans, et chaque hiver, il innove avec des éléments différents et des idées toutes fraîches.
Réchauffez-vous en allant prendre un verre ou deux au Bar de Glace, passez l’heure suivante dans les spas et le sauna extérieurs, puis regagnez votre chambre où tout est de glace, les murs, le plafond… même le lit!
Vous devrez bien vous emmitoufler pour rester au chaud, mais si vous n’avez pas froid aux yeux, vous vivrez une expérience incomparable.
et mars, venez visiter cette œuvre d’art ou, encore mieux, passez-y la nuit.

* Parc de la Chute - Montmorency :
Nombreux sont les visiteurs qui sont surpris d'apprendre qu’une chute une fois et demie plus haute que les chutes du Niagara se trouve à seulement quelques minutes de Québec.
A 83 mètres, la chute Montmorency en met plein la vue, tant depuis la ville que sur place, au parc de la Chute-Montmorency.
Promenez-vous au pied de l’avalanche d’eau pour sentir la bruine asperger votre visage, ou bien montez dans la télécabine et admirez de spectaculaires panoramas au sommet.
Soif d’aventure ?
Alors vous pourriez escalader l’un des trois parcours de via ferrata, en prenant aux points d’observation des clichés qui feront rougir tout Instagram.
A moins que vous ne préfériez filer en tyrolienne devant la chute ?
Evidemment, une fois que vous aurez atteint le sommet, vous pourrez vous reposer tout en dégustant un succulent repas à l’élégant Manoir Montmorency.

* Vieux-Québec :
Le Vieux-Québec est certes une attraction, mais il serait plus juste de parler d’un ensemble d’attractions spectaculaires, réunies dans un quartier historique.
Ce trésor du patrimoine mondial de l’UNESCO vous promet une superbe excursion d’une journée : en quelques heures à peine, vous pouvez admirer des constructions séculaires comme les murs entourant la plus grande ville fortifiée au Nord du Mexique, ainsi que des églises et des chapelles étonnantes qui témoignent de l’histoire religieuse de la province.
L'histoire ne vous passionne pas ?
Pas de soucis ! Le quartier propose bien entendu une myriade d’activités, allant des arts à la musique en passant par le lèche-vitrine et les sorties au restaurant.
Bref, le Vieux-Québec est assurément l’un des incontournables de la capitale.

Perou - 10 jours
dès 1899 
Perou - 10 jours

* MACHU PICCHU :
Fantastique citadelle, "perdue" jusqu’à sa redécouverte au début du XXe siècle, Machu Picchu est le site archéologique Inca par excellence.
Fort de ses cultures en terrasse vert émeraude s’étageant devant de vertigineux sommets, avec pour horizon des crêtes andines, il offre un spectacle d’une beauté époustouflante.
Cette merveille d’ingénierie a résisté à six siècles de séismes, d’invasions étrangères et de violentes intempéries.
À flâner parmi les temples de pierre, vous prendrez la mesure du Wayna Picchu, la montagne voisine.
La façon la plus époustouflante de se rendre au Machu Picchu est par le trek du chemin de l'Inca. 

* LAC TITICACA :
Tenant davantage d’une mer d’altitude que d’un lac, le Titicaca donne à voir des sites superbes, parmi lesquels se distinguent les fameuses îles flottantes fabriquées de main d’homme au moyen de roseaux légers appelés totora. Il y a des siècles, les Uros ont construit les Islas Uros afin d’échapper aux agressions des peuples indiens du continent, notamment les Incas.
Les roseaux servent aussi à fabriquer des maisons, des bateaux, et même des porches voûtés et autres balançoires pour enfants.
Découvrez ces merveilles par vous-même en optant pour un séjour chez l’habitant.

* LA CORDILLERA BLANCA :
Les imposantes sentinelles de granit que sont les sommets de la Cordillera Blanca dominent Huaraz et la région environnante.
Ce massif est le plus haut du monde après l’Himalaya : 16 de ses pics avoisinent les 6 000 m, et l’ensemble représente le défi le plus difficile à relever du continent pour les alpinistes.
Lacs glaciaires, énormes puya raimondii et pics rocheux s’élançant vers le ciel vous attendent dans le Parque Nacional Huascarán, où le trek de Santa Cruz offre une belle récompense aux plus ambitieux.

* AREQUIPA, CITE COLONIALE :
La deuxième ville du Pérou jette un pont historique entre les splendeurs incas de Cuzco et la bruyante modernité de Lima.
Émaillée d’étincelants édifices de style baroque mestizo taillés dans le sillar, pierre locale de couleur blanche, Arequipa est une cité coloniale espagnole demeurée fidèle à ses origines.
Sise au cœur de paysages naturels de rêve, entre volcans endormis et pampa d’altitude, elle compte un monastère vieux de 400 ans, une immense cathédrale et des picanterías (petits restaurants) traditionnelles servant une originale cuisine péruvienne fusion. 

* CUZCO :
Anciennes rues pavées, grandioses églises baroques et vestiges de temples incas aux sculptures vieilles de plusieurs siècles : nulle cité n’est plus ancrée dans l’histoire andine que Cuzco, habitée en continu depuis l’époque précolombienne.
Jadis capitale de l’Empire inca, cette ville très touristique est aussi le point d’accès à Machu Picchu.
Avec son ambiance bigarrée mariant dans un joyeux chaos le mysticisme et le mercantilisme, cette ville unique en son genre, théâtre de la vie nocturne la plus endiablée des Andes, n’en finit pas de charmer. 

* VALLEE SACREE :
Villages andins à l’architecture disparate, avant-postes militaires incas en ruine et cultures en terrasse utilisées depuis des temps immémoriaux sont reliés par le cours sinueux du Río Urubamba qui traverse la Vallée Sacrée. Située entre Cuzco et Machu Picchu, cette destination pittoresque est une base idéale pour partir à la découverte de la région.
L’hébergement va de l’accueillante auberge au complexe hôtelier haut de gamme.
Côté activités, des randonnées équestres, du rafting et des treks vous conduiront à de lointains villages de tisserands et de cultivateurs.

Argentine - 12 Jours
dès 3349 
Argentine - 12 Jours

* Buenos Aires :
En arrivant à Buenos Aires, c’est l’activité bourdonnante qui captive le plus.
La Avenida 9 de Julio porte plusieurs symboles du pays tout entier : l’emblématique Obélisque, le portrait d’Evita Perón et une perspective vers la Casa Rosada (la Maison rose), palais présidentiel.
La ville renferme une multitude d’endroits dissimulés des grandes artères comme autant de petits voyages pleins de charme. On appelle cela les "puertas cerradas" et il peut s’agir des meilleurs restaurants, café-théâtres et milongas.
Passez une porte tout à fait ordinaire et découvrez un univers insoupçonné au décor toujours plus atypique.
A seulement quelques kilomètres de la capitale, faites un saut à Tigre, située sur le delta du fleuve Paraná. Cette ville d'un vert luxuriant est parcourue de canaux. La ville de Tigre est le point de départ pour de nombreuses excursions fluviales.
Ce delta est l’un des plus grands au monde avec ses 17500 km² et abrite un labyrinthe incroyable de canaux. 

* Les chutes Iguazû :
Rendez-vous à la croisée des frontières entre l’Argentine, le Paraguay et le Brésil pour la découverte d’une des 7 merveilles naturelles du monde.
Dans cette région de Misiones, laissez-vous charmer par les nuances de couleurs prononcées entre la terre pourpre et la végétation très verte.
Sur le fleuve Iguazú, une frange de 275 cascades forme les célèbres chutes sur 2700 m de gorges, qui déversent en moyenne plus de 1800 m3 d’eau à la seconde.
Le climat humide et le soleil qui abonde dans cette région semblent s’accorder dans la composition d’arcs-en-ciel splendides, quel que soit votre point de vue sur le tableau. A quelques heures de route au Sud d’Iguazú se trouvent les Esteros del Iberá. Ce vaste territoire marécageux s’étend sur près de 13000 km2 et regorge d’une faune particulièrement riche et diversifiée. Vous pourriez y rencontrer anacondas, caïmans, loutres, singes, cerfs et fourmiliers géants.

* El Calafate :
En poursuivant votre route vers le Sud, vous entrez plus loin encore dans la Patagonie pour découvrir la région des steppes autour de la ville d’El Calafate.
Devant vous s’étend une plaine rehaussée de collines et de lacs à l’eau laiteuse des glaciers, sous un ciel qui semble plus vaste que nulle part ailleurs.
Partez en excursion pour voir l’imposant glacier Perito Moreno, avec ses 80 m de hauteur, ses craquements et les chutes impressionnantes de ses glaces.
Naviguez parmi des icebergs aux couleurs et aux formes improbables et mesurez-vous à la plus belle force de la nature que vous n’ayez jamais vue.
Continuez autour du Parc national Los Glaciares en vous dirigeant vers le village d’El Chaltén.
Là, isolés du reste du monde, vous êtes en tête-à-tête avec les sommets granitiques des monts Fitz Roy et Poincenot.

* Ushuaia :
Un voyage au bout du monde !
Au-delà de la Patagonie des glaciers, bien plus au Sud encore, on arrive à Ushuaia, capitale de la Terre de Feu.
La ville la plus australe du monde est baignée d’une atmosphère résolument unique, pétrie de l’histoire de ses premiers habitants, les indiens Yámanas.
Avancez vers l’emblématique Canal de Beagle et visitez le Parc National de la Terre de Feu qui s’étend sur 63000 hectares de forêt et de lacs.
Ushuaia est également la dernière étape avant le voyage ultime, l’Antarctique...

* La péninsule Valdés :
Le sanctuaire des baleines.
Cette région de la Patagonie atlantique est l’un des plus importants sanctuaires de faune marine au monde.
Il s’agit notamment de la plus grande pouponnière de baleines franches australes.
La région est aussi un impressionnant centre de rassemblement de manchots ou de lions de mer... 
Certains jours, on peut même apercevoir des orques.
La faune marine de la région de la péninsule de Valdés est d’une richesse rare et permet des excursions d’observation de spécimens inoubliables.

24h du Mans Automobiles - 2 Jours
dès 209 
24h du Mans Automobiles - 2 Jours

* 24 heures du MANS :
Plus de 258 000 spectateurs sont attendus pour la plus folle des courses automobiles.
Sur ce circuit d'exception, le plus long au monde (13,629 km), la vitesse des bolides approchant les 350 km/h dans la ligne droite des Hunaudières... 24 heures de moteurs, de tours de circuit, de bruit et de fureur, garanties 100 % adrénaline !
Pour le départ, rendez-vous au Mans, dans la Sarthe, le samedi 13 juin 2020 à 15h.
Pour un weekend de folie, sans stress. 

* Vivre le depart et l'arrivée :
La tension monte, les concurrents sont regroupés derrière la voiture de sécurité, puis, à 15 heures, c’est le début de la ronde infernale pour 24 heures de rang. 
Le départ est un moment riche en émotions, attendu depuis des semaines, des mois, voire même 365 jours vous diront les plus « mordus ».

* Prendre de la hauteur :
Pour cela, vous pouvez notamment utiliser la grande roue, dont le positionnement à proximité du Porche Expérience Center permet de profiter d’une vue imprenable sur l’enchaînement des virages Ford et le début de la ligne droite des stands.
Pensez également à prendre encore plus de hauteur avec les baptêmes d’hélicoptères organisés.

* Approcher les voitures et les pilotes :
Si vous pensez que les 24 Heures du Mans se vivent uniquement dans les tribunes, vous avez tort.
Les essais et la course sont évidemment les moments forts, mais il est également possible de profiter de l’atmosphère exceptionnelle de la plus grande course d’endurance au monde pour approcher les voitures et les pilotes !

Camargue - 3 Jours
dès 349 
Camargue - 3 Jours

* L’étang de Vaccarès :
C’est le plus vaste étang de Camargue, l’un des plus emblématiques également : on y observe des flamands roses, ainsi qu’un paysage tout à fait typique de la région. Espace protégé, c’est un paradis pour les promeneurs, à pied, à vélo, et pour l’observation des oiseaux.

* Les Saintes-Maries de la Mer :
Cette jolie ville rassemble chaque année un impressionnant pèlerinage religieux attirant des Gitans de toute l’Europe… Musique et fête guaranties.
Les Saintes sont également recherchées pour leurs jolies plages de sable et un accès facile à la mer.

* Le Parc ornithologique du Pont de Gau :
Cet agréable parc ornithologique a pour but de faire découvrir à ses visiteurs les nombreuses espèces d’oiseaux vivant en Camargue : flamands roses, hérons et cigognes, canards, échassiers et autres rapaces… sur un parcours de 7 kilomètres.

* Les remparts d’Aigues-Mortes :
Ils se dressent de manière incongrue au beau milieu des paysages plats de marais et salins de la Petite Camargue. Des remparts médiévaux en parfait état de conservation, d’où s’offre une belle vue sur la région.

  • * Manades et gardians :
    Il ne s’agit pas tellement d’un site, mais des bases de la culture camarguaise : visiter une manade, un élevage de taureaux et chevaux camarguais, est incontournable pour comprendre l’histoire humaine de la région.
    Il est même possible de louer une maison de gardian pour la nuit !

    * Arles :
    Une étape par Arles semble inévitable, et tant mieux : on y découvre le patrimoine architectural de la ville, ses musées et son grand marché provençal, sur lequel on retrouve toute la gamme des produits du terroir camarguais.

    * La plage de Beauduc :
    Parmi les plus belles plages de Camargue, la plage de Beauduc compte ses nombreux adeptes qui s’y retrouvent chaque année, quitte à camper directement sur le sable. Aux allures encore sauvages, Beauduc s’apprécie d’autant plus en décalage de la haute saison.

    * La Maison du Parc naturel régional de Camargue :
    En plein cœur des paysages de Camargue, la Maison du Parc vise à découvrir de manière pédagogique le fonctionnement complexe de cette région à travers films, maquettes, photographies.

    * Les salins d’Aigues Mortes :
    Paysage peu commun, les salins d’Aigues Mortes composent un territoire plat, à la végétation rase, dont les seuls reliefs sont les cammelles, véritables collines de sel pouvant atteindre 10 à 15 mètres de haut !

    * Les requins de Seaquarium :
    Dans la station balnéaire du Grau du Roi, le Seaquarium marque les esprits grâce à sa ribambelle de squales, regroupés dans le Requinarium.
    Effet garanti.
    On ne manquera pas non plus le spectacle des otaries et des phoques prenant leur déjeuner tout en pirouettes.

  • Malte - 8 Jours
    dès 549 
    Malte - 8 Jours

    * La Capitale "La Valette" :
    En flânant dans les rues et ruelles, vous croiserez entre autres calèches, petits commerces, monuments historiques... et découvrirez son ambiance si particulière, offrant à cette ville un charme sans égal.
    En effet, La Valette a une histoire incroyable, et entre ses Palais (comme le Palais Falzon), ses innombrables églises (comme la co-cathédrale Saint-Jean ou l’église Sainte-Augustine pour ne citer qu’elles), ses remparts, ses places... vous aurez du mal à quitter La Valette tant il y a de merveilles à y découvrir !

    * Les impressionnants hypogées de Hal Saflieni :
    Près de La Valette, partez à la découverte des mystérieux hypogées de Hal Saflieni !
    Mais un hypogée c’est quoi au juste ? Tout simplement une nécropole souterraine, constituée de nombreuses salles et chambres. Construit sous terre, vers 2500 avant J.C, ce site préhistorique unique est absolument incroyable, et vous plongera jusqu’à plusieurs dizaines de mètres sous terre ! Découvert en 1902, le site est aujourd’hui classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

    * Les petits villages de pécheurs à Marsaaxlokk et Marsaskala :
    Ils sont parmi les plus célèbres de la Méditerranée !
    Situés au Sud-Est de l’île de Malte, vous remarquerez immédiatement les magnifiques maisons, mais surtout les bateaux et les jolies barques colorées (« Luzzus » en maltais) de ces charmants villages de pêcheurs.
    Et pour l’anecdote, regardez bien, ils ont la particularité d’avoir un œil dessiné sur la proue du bateau.
    Certains disent que ce serait pour porter chance aux marins.

    * La superbe cité de Mdina :
    Petite ville à l’architecture arabe, la ville n’a pas changé depuis plusieurs centaines d’années.
    Ses fortifications, ses ruelles médiévales donnent un charme fou à cette ville surnommée la « Cité du silence ».
    Et pour les amoureux de séries US, sachez que de nombreuses scènes de « Game of Thrones » (GOT pour les intimes) y ont été tournées...

    * La grotte Saint Paul :
    Dénommées catacombes de Saint-Paul, le lieu est situé sous terre, dans la petite ville de Rabat.
    Cependant, vous devrez d’abord pénétrer dans la superbe église Saint-Paul édifiée au XVIème siècle au-dessus des grottes.
    Une fois arrivé sous terre, vous pourrez voir les sépultures de premiers chrétiens enterrés sur l’île.

  • * L’ile de Gozo :
    Située à une quinzaine de minutes en ferry, une fois sur place, croyez moi, vous oublierez tout !
    L’île de Gozo est totalement différente de celle de Malte... Si vous souhaitez vous détendre, il y a davantage de plages (et de super spots de plongée), si vous voulez un séjour plus sportif, vous pourrez même y faire du golf, de la randonnée ou encore de l’équitation !

    * La grotte de Calypso :
    Toujours située sur l’île de Gozo, et d’après la Mythologie, ce serait dans cette grotte qu’Ulysse dans l’Odyssée aurait fait une halte !
    L’endroit est magnifique et a été parfaitement conservé. C’est une des plus belles curiosités naturelles de cette petite île de l’archipel !

    * Les célèbres temples en ruines de Ggantija :
    Prononcez « jigantia ». Tout comme les hypogées de Hal Saflieni, Ggantija (sur l’île de Gozo) est classé au patrimoine de l’UNESCO.
    Ces temples mégalithiques, vous impressionneront en quelques instants !
    Ils ont été édifiés il y a plus de 5000 ans, par des civilisations... dont on ignore encore tout !

    * L’inoubliable Lagon Bleu :
    Situé entre les ilots de Comino et Cominotto, le lagon est une particularité de la nature à découvrir sans plus attendre !
    Ses eaux cristallines sont absolument splendides, et il est tout à fait possible d’y faire de la plongée, ou un tour en bateau !

  • Marseille - 2 Jours
    dès 149 
    Marseille - 2 Jours

    * Le Vieux Marseille :
    600 ans avant Jésus-Christ, Massalia voyait le jour en lieu et place de l’actuel Panier.
    Si les grecs ont choisi ce lieu, c’est pour sa position privilégiée en hauteur et proche de la mer.
    Encore aujourd’hui, le Panier est un musée à ciel ouvert. Ses ruelles étroites, ses lieux culturels, ses artisans, créateurs et restaurateurs… les 3 collines du Panier n’ont de cesse de nous surprendre.

    * Le Vieux-Port :
    Marseille et son port, c’est vingt-six siècles d’histoire commune, car si l’on en croit la légende, la ville est née ici, sur les rivages de cette calanque marécageuse.
    Port idéal qui protège de la mer et des ennemis, la calanque du Lacydon est adoptée par les colons grecs qui y crée Massalia.
    Le site choisi depuis la mer reflète bien les préoccupations et de la logique de ces marins.
    La légende (qui fait toujours débat) nous indique que Protis venu de Phocée en Grèce fonda la cité vers 600 avant JC. Aristote dans sa "constitution de Marseille" nous conte cet épisode. 

    * Notre Dame de la Garde :
    Figure emblématique de la Ville, elle veille sur les marins, les pêcheurs et tous les Marseillais.
    Lors de votre séjour dans la cité phocéenne, allez rendre visite à la "Bonne mère"  comme on la surnomme à Marseille, et admirez du haut de la colline, le panorama qui s’offre à vous.

    * Le Parc Borély :
    Une des sept merveilles de Marseille pour les uns, le meilleur allié du week end pour les autres.
    Chacun s’approprie le parc le plus fréquenté de Marseille à sa sauce. Côté sportif, avec ses immenses étendues vertes où de nombreux minots ont tapé leur premier ballon.
    Côté nature avec ses canaux où barbotent les canards et les cygnes, à peine dérangés par les visiteurs.
    Côté cœur aussi, le Parc Borély reste le rendez-vous des amoureux en quête d’intimité. Ce jardin est formidablement ancré dans l’inconscient collectif marseillais.

    * Croisière dans les Calanques :
    Les plus belles calanques de Marseille se trouvent au Sud de la ville, derrière le massif de Marseilleveyre et le massif du Puget.
    Avec l'archipel de Riou situé juste en face, elles sont le coeur du Parc national des calanques.

    * Ce que l’on peut faire :
    - Circuits petits trains (trois itinéraires différents)
    - Musée d’Histoire et son Port Antique
    - Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.
    - Promenade de la Corniche
    - Croisière dans les calanques entre Cassis et Marseille
    - Visite du Palais des Arts
    - Les forts du Vieux Port
    - Port de Cassis
    - Visite guidée panoramique

    * Dans la région :
    - Aix en Provence
     : La Vieille Ville, Cours Mirabeau, Quartier Mazarin, Villeneuve...
    - Aubagne : Aqueduc de la Candole, Pennelus…
    - Nice : La Promenade des Anglais, Le Vieux Nice, Le Musée Matisse, L’Opéra de Nice...
    - Cannes : Visite du Palais, Visite de la ville, Musée de la Castre, Visite Île des Lérins, La Croisette, Le Suquet, Le festival de Cannes... 

    Monténégro - 8 Jours
    dès 629 
    Monténégro - 8 Jours

    * Bouches de Kotor :
    Vaste baie à l’image d’un fjord méditerranéen, aux formes dentelées, bordé de montagnes.

    * Herceg Novi :
    Ses églises, son monastère orthodoxe et sa forteresse ottomane, mimosa, volées d'escaliers et places ensoleillées.

    * Perast :
    Ville à l'architecture baroque classée à l'Unesco, ses deux îles au large, dont l'Île aux Morts avec le monastère Saint-Georges, du XIIe siècle.

    * Kotor :
    Derrière les remparts, une vieille ville au lacis de ruelles hors du temps.

    * Budva :
    Ville vénitienne et station balnéaire très animée en été ; sa vieille ville sur une presqu’île ceinte de remparts du XVe siècle.

    * Lac Skadat :
    Le plus grand lac des Balkans, dans un parc national aviaire recelant plus de 270 espèces d'oiseaux.

    * Monastère d'Ostrog :
    Monastère orthodoxe du XVIIe siècle encastré dans la roche, une prouesse architecturale.

    * Parc du Durmitor :
    Parc inscrit à l’Unesco avec le canyon de Tara, 2ème plus grand du monde, ses grottes et sommets, ses 18 lacs glaciaires et son lac Noir.

    * Parc National Dulovcen :
    64 000 ha d’une faune et flore uniques, l'imposant mausolée de Petar II, perché à 1 600 m d’altitude : un panorama exceptionnel sur les Bouches du Kotor.

    * Sveti Stefan :
    Vieux village de pêcheurs du XVe siècle transformé en hôtel de luxe dans les années 1960, sur une presqu’île reliée au continent par une digue.

  • * notre-dame du rocher :
    Située à une centaine de mètres de sa voisine des Gorges de Kotor, l'île de l'Abbaye de Saint-Georges, Notre-Dame du Rocher (Gospa od Skrpjela) est en fait une île artificielle, construite par les habitants de Perast à partir du XVe.
    La légende raconte qu'un Perastien avait guéri miraculeusement après avoir trouvé une icône de la Vierge sur le rocher qui servit de base au reste de l'île.

  • Bellewaerde - 2 Jours
    dès 159 
    Bellewaerde - 2 Jours

    * DAWSON DUEL :
    Une première européenne vous attend à Bellewaerde : le tout premier Duelling Alpine Coaster sur une pente non naturelle. Grimpez au sommet du Dawson Duel, à 25 m de hauteur, et profitez, en famille, d’une vue incroyable sur le parc.
    Une fois que vous êtes au sommet, le duel peut commencer ! Prêts pour une course inouïe ?

    * HURACAN :
    Il y a longtemps, les Mayas ont enfermé Huracan, le dieu du vent, de la tempête et du feu, dans un temple caché.
    Venez exceptionnellement le rencontrer.
    Le serpent à deux têtes vous embarque sur une incroyable montagne russe pour échapper aux forces d'Huracan.

    * BENGAL RAPID RIVER :
    Dévalez ensemble cette rivière sauvage de montagne !
    Sportives et sportifs, voici l'occasion de défier en famille les courants sauvages de ce fameux torrent.
    Affrontez les rapides et les remous, alors que votre embarcation rebondit sur les berges, puis reprenez enfin votre souffle en longeant les rives couvertes de plantes exotiques.
    Secoués ?
    Vous ne croyez pas si bien dire !

    * BOMMERANG :
    D’abord en avant, et après... En arrière!
    Embarqués dans sa double boucle, vous ne saurez plus où donner de la tête dans le Boomerang, l'un des plus extraordinaire roller coaster d'Europe !
    Il culmine à 32 mètres et vous emmène à plus de 80 km/h dans des loopings avant… et arrière !

    * RIVER SPLASH :
    Dans les contrées sauvages du Far West, on dévale les rivières à bord de troncs de « séquoias géants » ; alors quand on arrive en haut d’une cascade de 12 mètres, on n’a plus qu’à bien se tenir !
    Avis aux amateurs...

    * SCREAMING EAGLE :
    Cette attraction réussit l’exploit d’associer catapulte, chute libre et benji.
    Vous serez d’abord projeté à 70 km/h jusqu'au sommet d'une tour haute de 50 mètres, dont vous tomberez ensuite en chute libre.
    Frissons assurés, même pour les plus courageux !

    * NIAGARA :
    De gros bateaux emmènent leurs passagers en haut de la plus haute chute d’eau d’Europe.
    Plus le choix : il ne reste qu’à la dévaler en retenant sa respiration ou en criant à pleins poumons, c’est comme vous voulez.
    Une descente renversante et époustouflante qui s'achève par un gigantesque "splash"!

    Bulgarie - Sofia - 4 Jours
    dès 259 
    Bulgarie - Sofia - 4 Jours

    * LES EXCURSIONS VITOSHA, BOYANA ET RILA :
    Sofia est la seule capitale européenne entourée de montagnes.
    La plus fréquentée est celle de Vitosha, à moins de 15km mais à 2290 mètres d'altitude.
    Autant dire qu'il y a un bon dénivelé. C’est accessible en vélo et à pied. Vos efforts seront récompensés par une vue imprenable sur la ville. Au coucher du soleil, ce serait le top.
    Toujours à proximité de Sofia, vous pouvez aller voir le lac, les cascades et l’église de Boyana.
    Cette dernière est classée au patrimoine historique de l'UNESCO.
    Là encore, des bonnes chaussures de marches ou un VTT seront vos meilleurs alliés pour y accéder.
    Et comme ce n'est pas loin du mont Vitosha, ce que nous vous conseillons, c'est d'opter pour le Free Hike Tour.
    Plus loin maintenant, le monastère de Rila.
    Il est aussi classé au patrimoine mondial, et l'endroit est remarquable.
    En plein milieu de la forêt, à 1147 mètres d'altitude, se dresse ce monastère vieux de plus d'un millénaire et il est encore aujourd'hui en activité.
    Idéal pour un grand bol d'air frais. 

    * PARCS DANS LA VILLE :
    Sofia est une ville très verte.
    Un bout de nature n'est jamais très loin ici.
    Le plus vaste est le parc Yuzhen qui lie la ville à la montagne. C'est l'endroit idéal pour ne rien faire.
    Le National Park est à l'entrée du centre-ville, il loge en son sein le Palais National de la Culture qui a nécessité autant de métal pour sa construction que la Tour Eiffel.
    Disséminés un peu partout dans la ville, on peut aussi citer le parc Loven qui abrite le zoo, le parc Borisova Gradina, le parc Zapaden.

    * LES LIEUX DE CULTES DANS LA VILLE :
    Beaucoup de monuments de Sofia sont des lieux de cultes.
    Alors si vous êtes fans d'églises, de mosquées ou de synagogues, bienvenu à Sofia. Comment ne pas citer en exemple le square de la tolérance où 4 religions cohabitent à quelques mètres les unes des autres (orthodoxes, catholiques, musulmans et juifs).
    Beau symbole dans ce pays très majoritairement de confession orthodoxe.
    L'église la plus ancienne est celle de Sainte Sophie qui a donné son nom à la ville en 1376. L’édifice religieux date du VIème siècle.
    Mais la cathédrale Alexander Nevski emporte le prix du « lieu de culte le plus imposant de la ville », il a fallu 20 ans pour la bâtir. Avec ses coupoles dorées, elle est très facile à repérer mais peut vous aveugler selon l'angle du soleil.

    * LA CATHEDRALE ALEXANDER NEVSKY :
    Que faire à Sofia si l'on aime les magnifiques pièces architecturales ?
    La cathédrale Alexandre-Nevski, bien sûr !
    L'une des plus grandes cathédrales orthodoxes du monde vous accueille en plein centre de Sofia.
    Il aura fallu 30 ans pour construire ce monument néo-byzantin mais le résultat est là.
    Les dômes dorés de cette cathédrale sont tout simplement splendides.
    Si vous souhaitez visiter l'intérieur de la cathédrale de Sofia, vous pourrez admirer une très belle collection d'icônes orthodoxes.

    * LE MUSEE NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE :
    Votre visite de Sofia vous mènera certainement vers ce musée incontournable de la ville.
    Fondé en 1889, c'est le plus ancien musée de Bulgarie.
    16 salles sur 4 niveaux vous présentent des collections exceptionnelles de minéraux, d'oiseaux, d'amphibiens, de fossiles ou de poissons.
    On retrouve également un espace consacré aux mammifères dans ce musée national d'Histoire Naturelle. Parmi les plus beaux modèles, vous serez impressionné par l'ours de Rila de 2m de haut.

    * LE LAC DE PANCHAREVO :
    Votre visite de Sofia vous mène cette fois loin de la culture, dans un espace naturel, le lac de Pancharevo.
    C'est au Sud de la ville que ce lac artificiel situé au cœur des montagnes vous accueille.
    Ici, on peut se baigner, pêcher, pratiquer des sports nautiques, etc.
    Tandis que certains choisiront de se détendre et de pique-niquer dans cet espace de charme, d'autres partiront pour une belle balade sur un sentier qui fait le tour du lac Pancharevo.

    * LES THERMES DE SOFIA :
    Si vous n'avez plus envie de visiter Sofia, nous vous suggérons de vous rendre dans les thermes de la ville.
    Les sources thermales sont nombreuses en Bulgarie, les bulgares ont ainsi l'habitude d'aller se détendre dans les bains publics.
    Après une journée de balade au cœur de Sofia, vous allez adorer ce moment hors du temps.

    Espagne - Iles Canaries - Fuerteventura - 8 jours
    dès 699 
    Espagne - Iles Canaries - Fuerteventura - 8 jours

    * CORRALEJO ET LE PARC NATUREL :
    Dominé par le volcan éventré Bayuyo d'une altitude de 271 mètres, Corralejo est la deuxième ville de l'île et est à l'origine un petit port de pêche.
    Aujourd'hui, c'est un haut-lieu touristique de Fuerteventura, où s'étendent sur son flanc les célèbres dunes du Parc Naturel de Corralejo (El Parque Natural de Corralejo) ainsi que l'île de Los Lobos.
    Ce site offre un paysage aride paradisiaque constitué de l'érosion de coquillages de mollusques et d'autres organismes marins : un petit Sahara où s'entremêlent grands espaces et tranquillité.
    Les dunes sont bordées par de sublimes plages de sable fin et blanc, terrain de prédilection des amateurs de planche à voile, de surf, de kitesurf et aussi des nudistes.
    S'y balader à pied le long des dix kilomètres de plages et de dune est un des immanquables pour visiter Fuerteventura.

    * L'ILE DE LOS LOBOS :
    Votre billet d'avion en poche, vous vous demandez sûrement que faire à Fuerteventura.
    On vous répond qu'il faut absolument aller visiter l'île de Los Lobos, au Nord de Corralejo. Vous y trouverez un véritable petit paradis sur terre : des plages paradisiaques, un paysage volcanique charmant et des eaux cristallines. On y accède en bateau, au départ du pittoresque port de Corralejo pour une courte traversée offrant de belles vues sur Fuerteventura, Los Lobos et Lanzarote.
    Ce petit îlot désertique abrite une faune et une flore très variées avec beaucoup d'oiseaux à observer. Profitez de belles balades dans les anciennes salines (Las Lagunitas), dans le seul village de l'île, El Puertito : des paysages uniques, lunaires et désertiques, comme on en trouve peu à seulement 3 heures d'avion de l'Europe.

    * EL COTILLO :
    On continue sur le Nord de l'île en passant sur la côte occidentale : on ne peut visiter Fuerteventura sans passer par l'ancien village de pêcheurs d'El Cotillo.
    Ce village est bordé par l'une des plus belles plages de l'île, avec du sable doré, où l'on peut se baigner en toute tranquillité dans les eaux cristallines.
    Il y a souvent beaucoup de vent mais le courant est faible. Dans les environs, de nombreuses piscines et lagunes naturelles parsèment le littoral, comme souvent aux Canaries.
    Au Nord du village, la Playa Marfolín prend des airs de plage tropicale d'Asie du Sud-Est : un "spot" idéal où bronzer en plein mois de novembre !
    Au Sud, la Playa del Castillo du nom du château del Tostón qui autrefois protégeait l'île des attaques corsaires  est un repaire pour les surfeurs qui viennent profiter des vagues de l'océan.
    Le vieux port et les nombreux restaurants du village achèveront de vous séduire.

    * LA OLIVA :
    En prenant la route vers le centre de l'île, faites une halte à La Oliva en passant par le parc Malpaís de la arena, un monument naturel formé par le volcan et ses laves, renfermant un paradis faunesque époustouflant.
    La Oliva est un petit village paisible juché au milieu du désert où il ne faut pas manquer de visiter la casa de los coroneles, la maison des colonels.
    Profitez-en pour visiter les centres culturels et musées du village – Cultural Raíz del Pueblo, Centro de Arte "Casa Mane" ou le Museo del grano "La Cilla".

    * PUERTO DEL ROSARIO :
    Capitale de Fuerteventura, Puerto del Rosario est l'une des portes d'entrée de l'île car la commune est située à quelques encablures au Nord de l'aéroport.
    C'est une petite ville de moins de 30 000 habitants, mouillée par les eaux turquoise et cristallines de l'océan Atlantique et construites avec de nombreuses maisons blanches qui font son charme pittoresque.
    La ville comprend par ailleurs de nombreux hôtels et des centres commerciaux en grande quantité : un point d'ancrage confortable pour commencer ses vacances et visiter Fuerteventura.

    * BETANCURIA ET SON PARC :
    Situé sur la côte Ouest de l’île, la ville de Betancuria et le Parque rural éponyme sont des immanquables pour quiconque se demande que faire à Fuerteventura.
    L’église de Betancuria  la iglesia Santa Maria de Betancuria, du nom de Jean de Béthencourt, un Normand qui colonisa l'île en 1404, le musée archéologique et la casa Museo de Betancuria figurent parmi les monuments du patrimoine à visiter dans ce village.
    Là encore, vous croiserez dans vos balades palmiers, figuiers de barbarie, montagnes et paysages désertiques.

    * JANDIA ET SON PARC NATUREL :
    En allant visiter Fuerteventura dans sa partie méridionale, vous trouverez le parc naturel de Jandía, une péninsule entourée de nombreuses plages de sable blanc en enfilade. Mais avant, ne manquez pas de passer à Pájara, un petit village haut en couleurs, riche en fleurs hibiscus, bougainvilliers et lauriers-roses où l'architecture prend des airs d'art aztèque.
    Plus au Sud, profitez-en pour vous prélasser sur la Playa Barca, une plage paradisiaque où l'eau, transparente, rappelle les lagons bleu-verts de Thaïlande.
    Dans cette zone, admirez le paysage accidenté de l'île de la Pared à Cofete, dédiez une demi-journée pour l'Oasis Park Fuerteventura, puis terminez votre visite par le village de Morro Jable ainsi que la pointe Sud et le phare, el faro de punta Jandía : on s'y sentira presque seul au monde !

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire