Contact

Dernière modification le 23-09-2020

Contacter l'agence de voyages expert Groupes MYSTÈRES DE L’OUEST

11, rue de la Tonnelle
86360 MONTAMISE
  • Tél. : 05.49.36.36.36 (de 9h00 à 18h00 du lundi au vendredi)
  • Fax : 05.49.03.03.03
  • Port. : 06.22.16.36.84 (en cas d'urgence et pour prise de rendez-vous)
  • E-mail : contact(at)mysteresdelouest.com
Agence ouverte du Lundi au Vendredi en continu de 8h30 à 18h
En dehors de ces horaires, contactez-nous sur portable pour un rendez-vous possible sur place ou à l'extérieur.
Nous recevons uniquement sur rendez-vous. 

 

Nos idées de voyages

previous
Sri Lanka - 11 jours
dès 1249 
Sri Lanka - 11 jours

* PLAGE DE MERISSA :
Ses longues étendues de sable sont l'un des atouts phare du Sri Lanka.
Grâce aux différences de climat dans les diverses parties de l'île, il existe à tout moment de l'année un coin propice au farniente.
Reste à trouver lequel : atmosphère nonchalante dans l'idyllique Mirissa (où l'on peut désormais observer les baleines), festive à Hikkaduwa, robinsonnade à Uppuveli.
Il y a fort à parier qu'à votre retour, à chaque fois que vous serez bloqué dans les embouteillages par un matin froid et pluvieux, une image de palmiers et d'eau bleu azur vous viendra à l'esprit !

* VOYAGE EN TRAIN :
Pittoresque et brinquebalant, le train pour Ella se faufile à faible allure à travers les plantations de thé.
Il est parfois impossible de trouver une place assise mais le plus important n'est-il pas de regarder défiler le paysage ? Dehors, le spectacle est permanent : les saris colorés des cueilleuses de thé tamoules ressortent dans un océan de vert, des enfants jouent au cricket dans leur strict uniforme d'écoliers, des familles se baignent dans les rivières.
À l'intérieur, le trajet est rythmé par les allées et venues des marchands ambulants montant à bord pour proposer de petits en-cas pimentés.

* PARC NATIONAL D'UDA WALAWE :
Cette immense savane est ce qui rapproche le plus le Sri Lanka du Kenya ou de la Tanzanie.
On peut y observer des troupeaux de buffles (certains sont domestiqués !) et de sambars, des crocodiles, des quantités d'oiseaux et des éléphants par centaines.
De l'avis de beaucoup d'amateurs de safaris, Uda Walawe égale, voire surpasse, beaucoup de parcs nationaux d'Afrique de l'Est en matière de pachydermes.

* ANURADHAPURA :
S'étalant sur 3 km², le site antique d'Anuradhapura fut le siège du pouvoir cinghalais pendant près d’un millénaire.
La meilleure façon de l'explorer est de louer un vélo et de pédaler entre les monastères en ruine et les immenses dagobas (stupas).
En son centre se trouve le plus vieil arbre du monde, le Sri Maha Bodhi, planté voici plus de 2 000 ans, à partir d'un rameau de l'arbre sous lequel le Bouddha atteignit l'Éveil.

* ROCHER DE SIGIRIYA :
Les Jardins Royaux au pied de Sigiriya sont une attraction à eux seuls.
Des bassins et des ruisselets artificiels les irriguent, offrant une vision idyllique au milieu de la campagne.
En regardant vers le haut, un rocher de 370m surgit du paysage.
L'ascension débute entre les pattes d'un lion taillé dans la roche.
Elle fait ensuite escale dans une galerie abritant de fascinantes fresques.
En arrivant au sommet, recouvert par les ruines d'une forteresse, on peut profiter d'une vue portant à plusieurs kilomètres.

* PARC NATIONAL BUNDALA :
Si le parc national de Yala, son voisin, aimante les foules et lui fait de l'ombre, il serait dommage de passer à côté de Bundala, une réserve naturelle protégée par la Convention de Ramsar sur les zones humides.
Avec ses immenses étendues d'eau scintillantes animées par les chants de milliers d'oiseaux, Bundala possède un charme que bien des parcs lui envient.
Destination de prédilection pour les amoureux des volatiles, on peut aussi y observer des crocodiles ou des hardes d'éléphants.

* PELERINAGE D'ADAM'S PEAK :
Depuis plus d'un millénaire, des pèlerins gravissent la nuit cette montagne sacrée (Sri Pada), haute de 2 200 mètres, où, selon les croyances, le Bouddha, Shiva ou Adam auraient laissé leur empreinte.
Bien qu'exténuante, l'ascension peut être entrecoupée de courtes haltes dans les maisons de thé qui jalonnent le parcours.
Les milliers de lumières scintillant dans l'obscurité, les chants des pèlerins et l'odeur du gingembre, créent une atmosphère féerique.
En atteignant le sommet de l'Adam's Peak à l'aube, vous contemplerez le lever du soleil illuminer les montagnes alentour.

* KANDY :
Capitale culturelle de l'île, Kandy abrite la relique du temple de la Dent, censée contenir une dent du Bouddha. Considérée comme un lieu saint pour les Cinghalais, Kandy présente bien d'autres agréments.
Sa vieille ville que jouxte un grand lac central offre l'occasion d'une agréable promenade, éventuellement ponctuée par la visite d'un musée.
Dans les alentours, ne manquez pas la visite des jardins botaniques qui embaument d'essences exotiques.
Faire la route des temples de  la région de Kandy est enfin un bon moyen de découvrir la région montagneuse.

* FORT DE GALLE :
Chef-d'œuvre architectural de l'époque hollandaise, le fort de Galle consiste en un magnifique ensemble de rues pavées et de bâtiments coloniaux.
Par la suite, les Sri Lankais ont ajouté de la couleur, et la nature s'est occupée de recouvrir l'ensemble d'une couche de végétation tropicale, d'humidité et d'air marin. 
Le résultat est une vieille ville enchanteresse dynamisée par l'ouverture récente de dizaines de galeries, de boutiques en tous genres, de cafés et de pensions.
De fait, Galle est la ville qu'il faut visiter au Sri Lanka.

* MEDECINE AYURVEDIQUE :
L’ayurvéda est une pratique ancestrale fortement influencée par la médecine indienne.
Selon ses disciples, les cinq éléments, en liaison avec les cinq sens, façonnent la nature de chaque constitution individuelle, c'est-à-dire les dosha ou force de vie.
Herbes, épices, huiles et autres sont utilisées pour rétablir l'équilibre des dosha.
Si la plupart des visiteurs se contentent d'un après-midi dans un spa de luxe, il est aussi possible de faire des cures de plusieurs semaines dans des cliniques spécialisées.

* PLAGES INEXPLOREES :
La guerre civile a trop longtemps contrecarré le développement de la côte Est, paradis tropical resté hors des radars touristiques.
La paix étant revenue, il est temps de poser votre serviette sur ces superbes rubans de sable avant l'arrivée du tourisme de masse.
Avec un peu de chance, vous aurez la plage rien que pour vous.
Quelques zones à explorer : Navalady, Vakarai, les îles au large de Batticaloa Lighthouse, la bande de plage s’étendant d’Uppuveli à Nilaveli.

* MARCHE DE COLOMBO :
Aventurez-vous dans un grand marché sri lankais, comme celui de Colombo, et vous serez surpris par la variété des produits de cette île fertile.
Un cuisinier sri lankais moyen passe plusieurs heures par jour à torréfier et moudre ses épices, tout en éminçant, tranchant et coupant en dés toutes sortes d'aliments frais. Un simple riz au curry peut se décliner en dizaines de plats méticuleusement préparés, savoureux et bien souvent très épicés !

* HORTON PLAINS ET WORLD'S END :
Les paysages rudes des Horton Plains étonnent dans ce pays de bleus et de verts tropicaux.
Randonner dans cette lande permet de découvrir une étonnante diversité de plantes et d'animaux.
En partant à l'aube, chaudement vêtu (les gelées matinales ne sont pas rares), vous aurez peut être la chance de voir la "fin du monde", un escarpement offrant une vue très étendue quand la brume n'est pas de la partie.

* PLANTATIONS DE THE :
Les plantations de thé de la région montagneuse sont un vestige de l'époque coloniale britannique.
Lorsqu'ils firent main basse sur l’île, les sujets de sa Majesté furent séduits par la fraîcheur du climat des collines de l'intérieur.
Ne leur manquait qu'une bonne tasse de thé…
La maladie décimant les caféiers tomba à point nommé pour développer la théiculture.
Les immenses plantations ont fait du Sri Lanka le second producteur de thé.
On peut aujourd'hui visiter certaines fabriques notamment à Nuwara Eliya.

* JAFFNA ET LE NORD :
À Jaffna, les contrastes culturels entre le Nord et le reste du pays sautent aux yeux.
Les différences sont profondes, de la langue (le rapide staccato du tamoul se distingue du cinghalais chantant), à la cuisine particulièrement épicée, agrémentée en saison de mangues.
Même la lumière diffère ; elle se reflète dans le vert profond des jardins de la périphérie de Jaffna.
Régalez-vous de la singularité de Jaffna, des imposants temples hindous richement ornés aux saris colorés drapant les femmes à vélo.

* POLONNARUWA :
Disposés comme des pièces d'échecs géantes dans une vaste cour herbeuse, les temples et les sculptures du quadrilatère de Polonnaruwa correspondent au centre du royaume cinghalais il y a environ mille ans.
C'est en poursuivant vers le Nord du site que l'on découvre les ruines les plus impressionnantes, tel le Gal Vihara et ses immenses bouddhas merveilleusement sculptés.
Au lever et au coucher du soleil, les monuments baignent dans une sublime lumière rosée.

Italie - Venise - 3 Jours
dès 349 
Italie - Venise - 3 Jours

* La place Saint-Marc :
La place Saint Marc est le cœur de la ville, lieu de convergence des visiteurs et bien entendu un passage obligé à Venise !

* Le Quartier Juif :
Le ghetto de Venise est situé dans le quartier du Cannaregio.
Cet ensemble ne possède pas de grands monuments, mais reste intéressant à découvrir pour comprendre l'histoire des Juifs de Venise.

* Le Grand Canal :
Le Grand Canal de Venise est incontestablement la plus belle avenue du monde.
Ce sont ici plus d’une centaine de splendides palais et églises qui bordent ses rives et qui témoignent du passé glorieux de la république de Venise.

* Sestiere Castello :
Venise rappelle vaguement la forme d’un poisson, dont la queue est représentée par le quartier de Castello.
Situé dans la partie la plus à l’est de la ville, c’est le plus grand et le plus varié des 6 Sestieri et notamment le lieu où se trouve l’Arsenal, ancien chantier naval, fortification de la ville cachée derrière ses hautes tours.

* Sestiere Cannaregio :
Le ghetto de Venise a vécu comme une île jusqu'à la fin du XVIIIe siècle.
Logé contre le Grand Canal, le quartier de Cannaregio est depuis devenu l'épicentre de la vie vénitienne.
Mêlez-vous aux amateurs d'aquarelles, peintres de rues et photographes qui circulent de clochers croulants en ponts et balcons, admirent gondoles qui fendent les eaux, courent d'artisan glacier en boutique de souvenirs et tentent de capter l'atmosphère d'un sublime quartier.

* Le Palazzo Grassi / La Fondation Pinault :
Le palais Grassi est la propriété de l’homme d’affaire François Pinault, fondateur du groupe Pinault-Printemps-Redoute (aujourd’hui groupe Kering) qui l’a dédié à l’art contemporain.
Le palais abrite ainsi des expositions temporaires basées pour tout ou partie sur la collection d’art de la fondation Pinault. 

* Le café Florian :
Le Café Florian est le plus célèbre des cafés vénitiens, symbole du luxe et du raffinement du XVIIIe siècle.
 Riche histoire de ce café qui accueillait tous les plus grands notables de Venise et qui est désormais un lieu incontournable lors de votre visite de Venise.
La décoration est somptueuse, son célèbre chocolat est un délice mais les prix sont assez élevés !

* San Giorgio Maggiore :
Située sur l’île du même nom, la basilique de San Giorgio Maggiore est célèbre pour sa beauté mais aussi pour son Campanile en haut duquel on peut admirer Venise et sa lagune.
L’après-midi est le meilleur moment pour visiter l’île, la basilique et le monastère car Venise, en face de vous, sera alors baignée par la lumière du soleil offrant une vue inoubliable.

* Le Musée Gugghenheim :
La collection Guggenheim est située sur le Grand Canal, dans le quartier du Dorsoduro, où elle occupe le palais Venier dei Leoni.
Vous pouvez accéder à la fondation à pied, elle est située entre le pont de l’Accademia et l’église Santa Maria della Salute.

* La galerie dell'Academia :
Le musée abrite la plus grande collection de peintures vénitiennes et vénitienne du XIVe siècle, du style gothique et byzantin aux artistes de la Renaissance, comme par exemple Bellini, Carpaccio, Giorgione, Véronèse, Titien et Tintoret jusqu’à Giambattista Tiepolo et aux artistes “vedutisti” du XVIIIe siècle : Canaletto, Guardi, Bellotto et Longhi.
Les artistes qui ont marqué toute l’histoire de la peinture européenne.

* Le Palais des Doges :
Le palais des Doges est situé sur la place Saint Marc.
Il était le siège du pouvoir à Venise, lieu de résidence des Doges.
Le palais existait dès le IXe siècle, mais celui que l'on connaît aujourd'hui a été construit pour l'essentiel entre le XIVe et le XVIe siècle.

* Le Pont des Soupirs :
Le pont des Soupirs est l'un des ponts les plus célèbres de Venise.
Construit au XVIe siècle il relie le palais des Doges aux prisons.
En effet, les accusés étaient jugés dans le Palais avant d'être enfermés dans les prisons.
Le pont doit son nom aux soupirs poussés par les condamnés qui voyaient Venise pour la dernière fois …

* La Basilique Saint-Marc :
Venise, à la recherche de prestige, souhaitait accueillir une relique digne de ses prétentions.
C'est ainsi qu'en l'année 826, deux marins Vénitiens dérobent le corps de l'évangéliste Marc à Alexandrie pour le ramener à Venise.
Le corps a été caché sous des carcasses de porc pour éviter les fouilles des Sarrasins !
Une première basilique est alors construite pour abriter le corps de Saint Marc mais l'édifice actuel est celui construit au XIème siècle, les deux précédents ayant été détruits.

* Le Ca'd'Oro :
Le Palais Ca’ d’Oro est l’un des plus beaux palais de Venise. Construit au XVe siècle et initialement recouvert de feuille d’or, il est l’un des symboles du style gothique flamboyant.
Il accueille désormais la Galerie Franchetti qui regroupe des œuvres d’art collectés par le baron.

* Le Pont du Rialto :
Le pont du Rialto est sans aucun doute l'un des symboles les plus forts de Venise avec le Palais des Doges et la Basilique Saint-Marc.
La forme en accent circonflexe du pont du Rialto a fait le tour du monde, on retrouve ce pont sur quasiment toutes les publicités touristiques offrant des séjours à Venise.

* L'église Santa Maria Della Salute :
L'église Santa Maria della Salute est située dans le quartier du Dorsoduro, le long du Grand Canal et presque à la pointe de l'île.
Sa masse blanche, imposante, est visible de loin et en fait un point de repère de la ville.
L'église Santa Maria della Salute a été construite suite à un vœu du Sénat qui avait promis la construction d'une église si la Vierge mettait fin à la terrible épidémie de peste qui sévissait en 1629.
L'épidémie ayant reculé, c'est le projet de Baldassare Longhena qui est retenu.

* Le Théâtre La Fenice :
Lors de votre séjour, n’hésitez pas à découvrir le célèbre Théâtre de la Fenice Venise. 
Le bâtiment et sa décoration luxueuse valent le détour.
Je vous conseille de le visiter mais aussi d’assister à un opéra.

* Les canaux :
Les canali (canaux) et rii (pluriel de rio) donnent à Venise son cachet particulier et tiennent lieu de rues pour mettre en communication entre elles les îles nombreuses formant la ville; ils s'élèvent à près de 150.
Les principaux parmi eux sont le Grand Canal, le canal de Cannaregio et celui de la Giudecca.

* La Strada nuova :
La Strada Nuova fut tracée entre plusieurs maisons en 1872 et vous permet de vous rendre directement à la gare de Santa Lucia.
Il ne faut point chercher l'aspect artistique dans cette rue car elle accueille des magasins variés de vêtements, chaussures, de nourriture et aussi des cafés.
C'est un très bon endroit pour acheter des produits artisanaux et des souvenirs.
Vous l'aurez compris, cette rue piétonne est particulièrement appréciée des Vénitiens qui y font leurs courses ainsi que leur promenade quotidienne.

* Eglise Santa Maria Del Giglio :
L'église Sainte-Marie du Giglio (chiesa Santa Maria del Giglio ou Santa Maria Zobenigo) est située dans le quartier de Saint-Marc, à Venise.
C'est une église mère, l'une des villes, et remonte au Xe siècle (reconstruite de 1680 à 1683 par Giuseppe Sardi aux frais d'une famille aristocrate de Venise, la famille Barbaro). 

* Burano :
L'île de Burano abrite un village de pêcheurs qui est connu pour sa dentelle à l'aiguille, pratiquée depuis le XVIe siècle.
Aujourd'hui, la dentelle de Burano est devenue un produit de luxe.
N'hésitez pas à vous balader dans l'île pour admirer ses maisons bigarrées dont les façades composent un patchwork de couleurs absolument magnifique !

* Murano :
Murano est l'une des plus grandes îles de la lagune de Venise.
Elle est célèbre pour son industrie verrière qui remonte au XIe siècle.
Les verres de Murano ont servi à décorer la basilique Saint-Marc.
Aujourd'hui, la verrerie est une industrie plutôt touristique. Certains objets sont très beaux mais aussi très chers.
L'île de Murano mérite le détour pour admirer le travail des artisans verriers et déambuler dans ses ruelles, surtout le soir quand elle retrouve son calme.

* Excursions privées pour temps libres :
- Tour en gondole sur les canaux
- Visite libre du musée dell'Académia
- Îles de Burano et Murano
- Plage du Lido
- Visite du quartier Juif
- Découverte des spécialités Vénitiennes
- Visite d'une fabrique de masques vénitiens

Normandie - 2 Jours
dès 249 
Normandie - 2 Jours

* Caen :
Le Mémorial de Caen, l'abbaye aux Hommes et l'abbaye aux Dames

* Étretat :
Romantique théâtre ouvert sur la Manche, Étretat a inspiré les plus illustres artistes.
Quelques instants sur place suffisent à comprendre pourquoi...
La forme singulière de ses falaises, que ce soit la Manneporte, la Courtine ou l'Aiguille, invitent à l'imagination.

* Granville :
Dans la baie du Mont Saint-Michel, Granville "la cité corsaire", s'est reconvertie en station balnéaire.
A Granville, également appelée la "Monaco du Nord", il règne comme un air de vacances toute l'année !
Les rues piétonnes, la haute-ville, le port de pêche, le plat-gousset, la maison Dior, le marché couvert, sans oublier son trésor... Chausey.

* Plages du Débarquement :
Le débarquement du 6 juin 1944 sur les plages de Normandie fut la plus grande opération amphibie et aéroportée de tous les temps.
Aujourd’hui encore, des millions de visiteurs viennent se recueillir sur les Plages du débarquement et ainsi rendre hommage aux soldats qui ont libéré la France.

* Honfleur : 
Un joyau ! Un haut-lieu du tourisme en Normandie.
Vous serez charmé à votre tour par la cité des peintres avec ses ruelles pittoresques et son Vieux-Bassin bordé de restaurants.

* Deauville  :
Deauville est une référence internationale, rendez-vous des étoiles du grand écran et des turfistes inconditionnels.
Ses planches, ses parasols multicolores, ses hôtels de standing et son casino participent à la légende.

Jordanie - 9 Jours
dès 1895 
Jordanie - 9 Jours

- Amman : Capitale de la Jordanie, Amman tient son nom des Ammonites, peuple descendant d’Abraham.

  • Construite sur sept collines, la ville est moderne, son centre historique (Downtown) est le quartier le plus animé.

  • La citadelle, acropole romaine aujourd’hui disparue, sur la plus vaste colline d’Amman, offre le point de vue le plus intéressant sur la ville.


  • - Aqaba : Aqaba est le seul port et l’unique station balnéaire de Jordanie.

  • La ville se développe à grande vitesse, à l’image de son front de mer de 19 km.

  • Des boutiques de style européen s’allient à la mer pour en faire une destination courue de la fin de semaine.

  • Une réserve, l’Aqaba Marine Park, protège les merveilleuses espèces de poissons et de coraux qui peuplent ses profondeurs.


  • - Dana : Dana est un ravissant village de maisons de pierre qui semblent faire corps sur leur éperon rocheux.

  • Il est situé en bordure d’une réserve naturelle exceptionnelle.

  • La région de Dana, superbe, abrite quatre écosystèmes, près de 500 variétés de plantes, 300 espèces animales et une quarantaine de sites archéologiques.


  • - Petra (Wadi Musa) : Pétra (« pierre », en grec) est l’un des plus beaux sites archéologiques du Proche-Orient, encore habité par les Bédouins.

  • Ses longs canyons, falaises et belvédères, ses grès colorés et ses vastes tombeaux nabatéens, creusés et sculptés dans la roche, en font un lieu magique et incontournable.


  • - Wadi Rum : A 2 h au sud-est de Pétra, le wadi (la vallée) Rum est fameux pour son cadre unique : de larges vallées sablonneuses variant du rouge au jaune, bordées de montagnes aux à-pics formidables présentant également une gamme de couleurs extraordinaires du noir au jaune clair avec une prédominance de rouge.

  • Un des lieux les plus magiques de la Jordanie.


  • - Jerash : Un théâtre antique, des temples, des églises et un arc de triomphe : Jerash recèle une cité antique admirablement conservée, autrefois grecque, romaine puis byzantine.

  • La légende dit que Jerash fut créée par Alexandre le Grand en personne aux alentours du IVe siècle av. J.-C., mais le site était occupé depuis le Néolithique.

  • C’est l’un des principaux sites touristiques du pays.

  •  

  • - Umm Qais : Le site archéologique d'Umm Qais se situe à une trentaine de kilomètres d'Irbid.

  • Appelée Gadara dans l'Antiquité, la cité appartenait à la Décapole gréco-romaine, dix villes commerçantes développées de part et d'autre du fleuve Jourdain.


  • - Salt : Salt est la capitale de la province de Balqa en Jordanie.

  • Elle est construite sur les flancs de trois collines dont l'une est couronnée par une forteresse du XIIIᵉ siècle.

  • Elle est proche de la vallée du Jourdain.
    - Mont Nebo : Au nord de Madaba culmine le Mont Nébo. Selon la tradition, c’est depuis ce promontoire naturel que Moïse contempla la Terre promise avant de rendre son dernier souffle.

  • Situé à 800 mètres d’altitude, le Mont Nébo est l’un des sites archéologiques et bibliques les plus visités de Jordanie.


  • - Madaba : Située à seulement 30 km d’Amman, Madaba est l’une des principales villes de Jordanie.

  • Son atmosphère chaleureuse, ses nombreuses églises, ses magnifiques mosaïques et sa situation géographique privilégiée en font un lieu de villégiature idéal pour un séjour en terres hachémites.

    - Kerak : Située non loin de la mer Morte, l’ancienne forteresse de Kérak, ou Karak, est l’un des châteaux les plus célèbres de Jordanie. Édifiée à partir de 1132, elle culmine à 900 mètres d’altitude. Les ruines sont ouvertes au public et offrent un voyage dans le temps aux passionnés de vieilles pierres.

  • Lors de votre séjour en Jordanie, une halte à Kérak vous plongera dans l’Histoire mouvementée et passionnante de l’actuel royaume hachémite.


  • - Bethanie : Le bourg de Béthanie est situé sur la rive orientale du Jourdain, au nord de la mer Morte.

  • L’endroit où le Christ a reçu le baptême est devenu un haut lieu de pèlerinage.


  • - Mer Morte : A l’ouest de la Jordanie, on ne présente plus la mer Morte et ses eaux dix fois plus salées que n’importe quelle autre mer, ou plutôt dix fois moins concentrée en eau…

  • La mer Morte est située dans une région au climat tropical et près de 1 m d’eau en disparaît tous les ans.

  • Le site est même en danger de disparition, les scientifiques prévoient sa fin pour 2050 si rien n’est fait pour le sauver. Ce qui n’empêche pas les touristes d’en profiter, même si ses plages ne sont pas idéales pour se baigner.

  • Portugal - Madère - 4 Jours
    dès 759 
    Portugal - Madère - 4 Jours

    * Funchal :
    Il y a beaucoup de choses à faire à Funchal !
    Un des incontournables : Le "Mercado Dos Labradores" (marché des laboureurs), à la fois pittoresque et enivrant. Fruits, légumes, fleurs et poissons le matin, ce marché reste un spectacle multicolore qui titillera tous vos sens !
    La ville est bien colorée et les amateurs de Street Art seront aussi servis car il y pas mal d'œuvres disséminées dans la ville.
    Un autre incontournable : le Jardin Botanique de Funchal : plus de 2000 plantes sur une surface de 35000 mètres carrés !
    Ce jardin très ordonné vous permettra de déambuler autour de nombreuses variétés de fleurs et d'oiseaux tropicaux. 

    * L'église de Monte :
    Plus en altitude, vous pouvez visiter l'église de Monte où repose le tombeau de L'Empereur d'Autriche.
    Depuis Funchal vous pouvez accéder à Monte via le funiculaire de la ville.

    * Le Belvédère de Cabo Girão :
    L'endroit incontournable de l'île, le Cabo Girão culmine à 589 mètres d'altitude ! Situé au Sud-Ouest de l'île, il offre une vue imprenable sur l'océan. 
    C'est l'une des plus hautes falaises de toute l'Europe.

    * Randonner le long des Levadas :
    Les "Levadas" constituent à elles seules une bonne raison pour visiter Madère !
    Ce sont des canaux d'irrigation, construits pour acheminer l'eau vers les cultures (notamment celles de canne à sucre) et qui sont aujourd'hui de véritables sentiers de randonnées.
    Ces chemins sont parfois très étroits, parfois juste de quoi poser le pied !
    Les levadas permettent de faire le tour de l'île à pied et de vous faire passer dans des endroits reculés et sauvages.
    Il existe aussi de multiples sentiers de randonnées classiques qui permettent de parcourir l'île : Caldeirão do Inferno, Caldeirão Verde, Ribeiro Frio, et bien d'autres...

    * Le Pico de Ariero :
    C'est le troisième sommet après le Pico Ruivo et le Pico das Torres. Sa hauteur permet d'avoir une vue dégagée sur l'île depuis son sommet. Il est accessible en voiture et dispose d'un petit parking à proximité.

    Turquie - Istanbul - 3 Jours
    dès 299 
    Turquie - Istanbul - 3 Jours

    * La Mosquée Bleue : 
    L'entrée est gratuite, mais très stricte, car vous entrez dans un lieu de culte et il faut respecter certaines conditions. 
    L'intérieur est juste unique, vraiment allez-y dès l'ouverture, car les touristes affluent en masse.
    La petite cour extérieure est vraiment belle aussi !
    La Mosquée Bleue est sans aucun doute la mosquée la plus connue d'Istanbul.
    Située juste en face de Sainte Sophie, c'est l'un des plus beaux endroits d'Istanbul.
    Un symbole de la ville avec ce mélange omniprésent d'Occident et d'Orient...
    Visiter la Mosquée Bleue d'Istanbul est l'un des moments forts d'un séjour à Istanbul. La Mosquée Bleue est magnifique de l'extérieur, mais aussi de l'intérieur.

    * La Basilique Sainte Sophie :
    La Basilique Sainte-Sophie convertie en mosquée est l'un des monuments à ne pas manquer à Istanbul.
    Malgré les travaux (2014), l'intérieur est impressionnant et magnifique.
    Vous pouvez monter à l'étage pour avoir une vue complète et admirer le mihrab, dirigé vers La Mecque, accompagné des deux chandeliers colossaux de Soliman le Magnifique.

    * Le Palais de Topkapi :
    Ce monument est rempli d'histoire, il a été la résidence principale et officielle du sultan Ottoman.
    La visite peut prendre plusieurs heures car vous avez énormément à voir : les cuisines, les bijoux, les appartements, les jardins, etc...
    C'est très intéressant. Il est conseillé de prendre une visite guidée pour tout comprendre..

    * Le Grand Bazar :
    Cela fait beaucoup penser aux souks au Maroc, vous trouvez de tout... surtout de l'or ! 
    C'est l'endroit idéal pour faire quelques achats avant votre départ, il faut absolument y aller !

    * Le Palais Englouti :
    Une visite intéressante, sombre et humide. Il s'agit d'une ancienne citerne d'eau souterraine qui alimentait en eau le palais Topkapi !
    Très peu de lumière, une fois à l'intérieur, des ombres apparaissent entre ces 366 colonnes.
    Au fond sur une colonne, une tête de méduse…
    À visiter !

    Italie - Florence - 4 Jours
    dès 279 
    Italie - Florence - 4 Jours

    * Dumuo, Campanile et Baptistère :
    Véritable emblème de Florence, le Duomo est un passage obligé.
    Par contre, il ne faut pas avoir peur de monter quelques marches, ne pas craindre les espaces un peu confinés ou encore avoir le vertige, car en haut du Duomo vous serez à près de 91 mètres au dessus de la ville.
    Mais c'est un de nos coups de cœur à Florence!
    Ne manquez pas non plus la visite du baptistère et l'ascension du campanile de Giotto.

    * La Piazza Della Signoria et la Loggia :
    C'est une des principales et plus vaste place de Florence. Elle est bordée par le Palazzo Vecchio, avec sa silhouette imposante.
    C'est un lieu de passage important, entre le Duomo et les Offices, et donc la place est souvent très peuplée.
    Mais elle nous a offert une très agréable pause musicale et artistique, grâce à la loggia de la Piazza della Signoria.
    La loggia offre plusieurs atouts : elle est couverte, donc quand il pleut, elle peut vous offrir un abri appréciable.
    Elle est entourée de bancs de pierre en gradins : idéal pour reposer un peu les jambes fatiguées.
    Et atout non négligeable : elle abrite une collection de sculptures en marbre du Musée des Offices accessible gratuitement de jour (de nuit, on ne peut pas entrer dans la loggia).

    * Coucher de Soleil à Michelangelo :
    Qui n'est pas adepte d'un beau coucher de soleil ?
    A Florence, notre plus beau coucher de soleil, nous l'avons admiré depuis le parking de la Piazzale Michelangleo.
    On y accède très facilement par des escaliers au pied d'une des tours de fortification de la ville, située au bord de l'Arno du côté du Quartier San Niccolo.
    Ce site est très fréquenté toute la journée par les visiteurs et les photographes.
    Arrivez de bonne heure pour pouvoir choisir un emplacement qui vous plaît, car sinon, au moment fatidique, il y a fort à parier que vous ne serez pas aux premières loges.
    Prévoyez aussi une petite laine, car à rester sans bouger pendant une heure, on a vite froid, surtout si vous êtes à Florence en dehors de la très haute saison et qu'il y a du vent.
    On a aussi essayé un coucher de soleil sur les bords de l'Arno, sur le Ponte Vecchio, un autre symbole de Florence. Il faut vous placer entre le Ponte Vecchio et le Musée des Office.
    Très beau aussi, mais moins romantique et plus fréquenté : il y a beaucoup de monde qui emprunte les quais de l'Arno à toute heure du jour et de la nuit.

    * Le Quartier de l'Oltrarno :
    C'est notre quartier préféré de Florence, le plus jeune, le plus authentique et le plus vivant.
    On y trouve beaucoup de restaurants, de bars, mais aussi des boutiques d'artisans : tapissiers, créateurs, antiquaires, fabricants de papier florentin dont les ateliers donnent directement sur la boutique.
    C'est beau et souvent pas trop cher pour le savoir-faire que cela demande.
    La Piazza Santo Spirito est notre place préférée à Florence. Bordée par une église et de belles façades ocres aux volets verts, elle est agrémentée d'arbres et d'une charmante fontaine centrale.

    Guatemala - 10 jours
    dès 2019 
    Guatemala - 10 jours

    * GUATEMALA :
    Guatemala est la capitale du Guatemala, en Amérique Centrale.
    Elle est réputée pour son histoire maya, ses hautes altitudes et les volcans de ses environs.
    Sur la Plaza Mayor dans le centre, également appelée Parque Central, la Cathédrale métropolitaine présente des peintures coloniales et des sculptures religieuses.
    Le Palais national de la culture offre une vue sur la place depuis son balcon.
    Dans le Sud de la ville, des sentiers de randonnée mènent au volcan actif Pacaya.

    * ANTIGUA :
    Antigua est une petite ville cernée de volcans au sud du Guatemala.
    Elle est connue pour ses bâtiments coloniaux espagnols, dont la plupart ont été restaurés après le tremblement de terre de 1773, qui a mis fin à son statut bicentenaire de capitale coloniale du pays.
    Parmi ses œuvres architecturales notoires, La Merced est une petite église baroque jaune et blanche.
    Elle fait partie intégrante de la célèbre Semana Santa, une semaine sainte durant laquelle sont organisés défilés et rituels.

    * SANTIAGO ATITLAN :
    Santiago Atitlan est un village du Guatemala très intéressant à visiter notamment pour son lac éponyme.
    Peuplé essentiellement d’indiens tzutuhil, Santiago Atitlan mérite d’être découvert.
    A Santiago Atitlan, les gens continuent de porter des habits traditionnels qu’ils confectionnent eux même. Il faut dire que dans la tradition maya, le vêtement traduit l’indentité de celui ou celle qui le tisse : le lieu d’où il vient, la famille dont il est issu.
    Les messieurs portent généralement un long bermuda blanc à rayures violettes, avec une chemise, une grosse ceinture et un chapeau de cow-boy.
    Les femmes portent quand à elles en général une sorte de paréo maya avec un huipil, une sorte de corsage taillé dans un carré.
    Et certaines villageoises portent un étrange couvre-chef. Du côté de ces messieurs, un long bermuda blanc à rayures violettes, brodé en son bas d’une frise multicolore de fleurs et d’oiseaux, sorte de large couronne en tissu rouge vissée autour de leur tête.

    * MARCHE DE CHICHICASTENANGO :
    Chichicastenango est un village de la région du Quiché au Guatemala.
    Son marché très animé, pour lequel les habitants de la région viennent de loin, a lieu le jeudi et le dimanche.
    Les quichés de la région descendent de leurs montagnes pour venir vendre du maïs, des haricots, acheter une poule ou un peu de viande.
    Les huipiles, qui sont les habits typiques des femmes, demandent des semaines de travail, et se vendent entre 40 et 100 euros, voire plus si le tissage à la main est vraiment très fin.
    Une femme guatémaltèque, même à l´aise financièrement, a rarement plus de 4 ou 5 huipiles.

    * QUIRIGUA :
    Le site maya de Quirigua est remarquable pour ses immenses stèles, pour la plupart, sculptées sur ses quatre faces. 
    Les plus hautes stèles rencontrées dans la Mésoamérique se trouvent dans ce site.
    La plus imposante mesure 10,67 m et pèse 65 tonnes.
    La cité fut fondée à la fin du classique. 
    La plus ancienne stèle date de 751 et la plus récente de 805 (une construction de stèle tous les 5 ans -hotun-).
    Ces chefs-d’œuvre furent réalisés en pierre de grès. Imaginez la manière dont les Mayas ont transporté ces énormes blocs (sans roue et sans animaux).
    Quirigua possède aussi les plus gros blocs monolithiques sculptés du monde maya appelés zoomorphes (car ils représentent des animaux).
    Le plus imposant est le zoomorphe P daté de 795.
    On érigea stèles, autels et zoomorphes pour fêter la fin de périodes de cinq ans La stèle E, datée de 771, va marquer le début du déclin de la cité (pour preuve : les stèles suivantes seront moins imposantes).

    * RIO DULCE :
    Après avoir visité Livingston et ses environs, vous n'avez pas d'autre choix que d'embarquer si vous voulez faire une balade le long du Rio Dulce. 
    De nombreuses lanchas proposent des remontées plus ou moins rapides.
    Si vous êtes seul, ou peu nombreux, vous pourrez facilement demander à votre pilote de ralentir ou de vous arrêter le temps de quelques photos.
    Croyez-moi, le Rio Dulce se remonte doucement pour profiter de toute cette nature sauvage qu'il nous offre.
    Dès les premiers virages, le décor change.
    De hautes falaises calcaires forment un canyon. Nombreux sont les oiseaux qui nichent alentours.
    Hérons cendrés, pélicans, aigrettes et bien d'autres que vous ne verrez peut-être pas.
    Les lamantins sont fréquents dans le Rio.
    La nature est exubérante au fur et à mesure que vous avancez.
    C'est la jungle tropicale, avec ses bruits et ses odeurs. Puis le fleuve s'élargit de nouveau.
    Vous croiserez des habitants, en pirogue, qui pêchent ou reviennent de la forêt, puis des huttes en bois et même une finca !
    L'atmosphère est magique.
    Le temps semble s'être arrêté.
    C'est beau, c'est grand, c'est sauvage.

    * SITE DE TIKAL :
    Un sentier serpente en plein cœur de la jungle.
    A la cime d’un ceiba vous observerez de beaux perroquets verts et des singes qui jouent.
    Cette marche débouche sur la Grande Place. C’est ici l’endroit le plus majestueux de tout Tikal.
    C’est là que vous trouverez les temples du Grand Jaguar et celui des Masques.
    Le premier mesure 45 mètres. Il abritait la tombe du roi Ah Cacao. Le second, un peu plus petit avec ses 38 mètres, était un hommage à l’épouse du roi d’à côté.
    Vous irez ensuite de l’Acropole au Groupe G. Vous reconnaitrez peut-être les décors de Star Wars et d’Indiana Jones.
    Encore plus impressionnant, le temple V et ses 57 mètres de haut.  En escaladant à son sommet vous aurez une vue géniale sur la place mais également sur toute la jungle.
    Sur la place des Sept Temples, une plate-forme soutient sept pyramides. Elles servaient d’instruments pour les mesures astronomiques.
    El Mundo Perdido a des faux airs du Ta Phrom à Angkor. Autour de la pyramide de 40 mètres s’étendait la ville de Tikal.
    Vous continuerez au temple III. La pyramide de 55 mètres est encore couverte de végétation.
    Encore plus haut, le temple IV.  Près de 65 mètres. 
    Le panorama à 360° est plus fabuleux que nulle part ailleurs.
    Vous distinguerez au loin les autres pyramides sur lesquelles vous êtes montés précédemment.
    Toujours cette impression de gigantisme et d’infini vert.

    Perou - 10 jours
    dès 1899 
    Perou - 10 jours

    * MACHU PICCHU :
    Fantastique citadelle, "perdue" jusqu’à sa redécouverte au début du XXe siècle, Machu Picchu est le site archéologique Inca par excellence.
    Fort de ses cultures en terrasse vert émeraude s’étageant devant de vertigineux sommets, avec pour horizon des crêtes andines, il offre un spectacle d’une beauté époustouflante.
    Cette merveille d’ingénierie a résisté à six siècles de séismes, d’invasions étrangères et de violentes intempéries.
    À flâner parmi les temples de pierre, vous prendrez la mesure du Wayna Picchu, la montagne voisine.
    La façon la plus époustouflante de se rendre au Machu Picchu est par le trek du chemin de l'Inca. 

    * LAC TITICACA :
    Tenant davantage d’une mer d’altitude que d’un lac, le Titicaca donne à voir des sites superbes, parmi lesquels se distinguent les fameuses îles flottantes fabriquées de main d’homme au moyen de roseaux légers appelés totora. Il y a des siècles, les Uros ont construit les Islas Uros afin d’échapper aux agressions des peuples indiens du continent, notamment les Incas.
    Les roseaux servent aussi à fabriquer des maisons, des bateaux, et même des porches voûtés et autres balançoires pour enfants.
    Découvrez ces merveilles par vous-même en optant pour un séjour chez l’habitant.

    * LA CORDILLERA BLANCA :
    Les imposantes sentinelles de granit que sont les sommets de la Cordillera Blanca dominent Huaraz et la région environnante.
    Ce massif est le plus haut du monde après l’Himalaya : 16 de ses pics avoisinent les 6 000 m, et l’ensemble représente le défi le plus difficile à relever du continent pour les alpinistes.
    Lacs glaciaires, énormes puya raimondii et pics rocheux s’élançant vers le ciel vous attendent dans le Parque Nacional Huascarán, où le trek de Santa Cruz offre une belle récompense aux plus ambitieux.

    * AREQUIPA, CITE COLONIALE :
    La deuxième ville du Pérou jette un pont historique entre les splendeurs incas de Cuzco et la bruyante modernité de Lima.
    Émaillée d’étincelants édifices de style baroque mestizo taillés dans le sillar, pierre locale de couleur blanche, Arequipa est une cité coloniale espagnole demeurée fidèle à ses origines.
    Sise au cœur de paysages naturels de rêve, entre volcans endormis et pampa d’altitude, elle compte un monastère vieux de 400 ans, une immense cathédrale et des picanterías (petits restaurants) traditionnelles servant une originale cuisine péruvienne fusion. 

    * CUZCO :
    Anciennes rues pavées, grandioses églises baroques et vestiges de temples incas aux sculptures vieilles de plusieurs siècles : nulle cité n’est plus ancrée dans l’histoire andine que Cuzco, habitée en continu depuis l’époque précolombienne.
    Jadis capitale de l’Empire inca, cette ville très touristique est aussi le point d’accès à Machu Picchu.
    Avec son ambiance bigarrée mariant dans un joyeux chaos le mysticisme et le mercantilisme, cette ville unique en son genre, théâtre de la vie nocturne la plus endiablée des Andes, n’en finit pas de charmer. 

    * VALLEE SACREE :
    Villages andins à l’architecture disparate, avant-postes militaires incas en ruine et cultures en terrasse utilisées depuis des temps immémoriaux sont reliés par le cours sinueux du Río Urubamba qui traverse la Vallée Sacrée. Située entre Cuzco et Machu Picchu, cette destination pittoresque est une base idéale pour partir à la découverte de la région.
    L’hébergement va de l’accueillante auberge au complexe hôtelier haut de gamme.
    Côté activités, des randonnées équestres, du rafting et des treks vous conduiront à de lointains villages de tisserands et de cultivateurs.

    Séjour en Thalasso - 2 Jours
    dès 199 
    Séjour en Thalasso - 2 Jours

    * Thalasso Pornichet groupe THALASSO.COM-VALDYS (entièrement rénové) :
    Au pied d’une plage de sable fin de neuf kilomètres, la thalasso Baie de la Baule bénéficie de l’alliance du savoir-faire historique et de l’esprit d’innovation qui caractérise le groupe. Dès l’ouverture de ses portes en février 2015, découvrez ses nouveaux enveloppements hydro sensoriels, son spa, son Espace Aqua Détente avec un parcours marin, un hammam et sauna avec fontaine à glaces, une douche expérience... Polysensorialité, technicité, savoir-faire et raffinement sont les maîtres mots de la thalasso Baie de la Baule !

    * Thalasso Carnac :
    LE PLUS GRAND SPA MARIN DE BRETAGNE SUD!
    Profitez d'un spa d’eau de mer pour vous détendre... Ici, l’eau de mer, chauffée à 29-33°C, use de tous ses pouvoirs apaisants et tonifiants : bassin de nage, parcours aquatique intérieur et extérieur doté d’alcôves de détente (grand jacuzzi à ciel ouvert, lits massants, douches de nuque, sièges bouillonnants...), et aussi solarium et jardin, hammams et saunas avec "cascade de glace".

    * Centre Atlanthal Anglet :
    Un large choix de soins corporels dans un site naturel privilégié, la thalassothérapie est l'utilisation combinée des bienfaits du milieu marin.
    Elle comprend le climat, l'eau de mer, les boues, les algues et les autres éléments que détient l'océan.

    * Les Thermes Marins de Saint-Malo :
    Ces thermes accompagnent ces richesses marines, en mettant à votre disposition sur plus de 5000 m² des équipements à la pointe de l'innovation et des professionnels fidèles et expérimentés (médecins, kinés, hydrothérapeutes...).

    * Relais Thalasso Ile de Ré :
    Un site unique face à la mer situé sur un parc privé de 5 hectares associant
    - Le Plus : Espace Hydro marin en accès illimité
    - Piscine d’eau de mer chauffée à 32°C, banquettes bouillonnantes, jets sous-marins, geyser, Sauna et Hammam, Salle de Fitness (tenue de sport + baskets + claquettes obligatoires au centre)
    - Et sur certaines périodes : piscine extérieure chauffée d’eau de mer à 28°C.

    Malaisie - 12 Jours
    dès 1999 
    Malaisie - 12 Jours

    * Kuala Lumpur :
    Kuala Lumpur impressionne à travers le mélange d'ancien et nouveau, l'infrastructure mise au point, le bruit de la rue.
    Une promenade dans les rues de cette capitale est quelque chose d'unique.
    A première vue, Kuala Lumpur peut paraître une petite ville mais pas mal de fois vous avez la sensation que vous avez besoin d'aide pour explorer ce paradis multiculturel.
    Ce cyber city est plein de monuments historiques, gratte-ciel, parcs, mega-mall pour le shopping.

    * Malaka :
    Melaka ou Malacca est le plus petit état de la Malaisie après Perlis et Penang.
    Ici on passe pour admirer l'ancienne architecture chinoise, portugaise ou l'héritage hollandais.  
    A Melaka, vous apprécierez tout autant la nourriture qu'une promenade le long de la rivière, de Jonker Street ou de belles ruelles.

    * Penang : 
    Penang est l'une des plus grandes villes de transit entre la Thaïlande et la Malaisie et vous y trouverez certainement plein de choses à y faire.
    Sur cette île au large de la côte Nord-Ouest de la Péninsule Malaisie, vous pouvez visiter George Town, la capitale Penang, un endroit aux maisons attractives, temples, mosquées et bâtiments coloniaux. 

    * Cameron Highlands : 
    Cameron Highlands est l'une des régions de colline les plus étendues de la Malaisie.
    La région couvre 712 km² et c'est le plus haut point de la Malaisie, accessible par route.
    Ce que vous pouvez découvrir sur place: Parit Waterfall, une cascade d'une impressionnante beauté, Rafflesia Flower, la plus grande fleur au monde, Rose Garden, Rose Centre et Rose Valley, pour les amoureux de roses, ainsi que quelques musées comme le Time Tunnel, The Local Museum. 

    * Taman Negara : 
    A seulement quelques heures de distance de Kuala Lumpur se trouve ce parc national.
    La plus ancienne forêt tropicale au monde, Taman Negara est le plus grand parc national de la Malaisie.
    Cette zone presque vierge fait partie du massif Titiwangsa. Imaginez que vous êtes entrés en "Jungle Book" et prenez part à un voyage de 2 heures en pirogue, campez dans une grotte et soyez comme Tarzan en parcourant les Canopy walks suspendus à des dizaines de mètres au-dessus du sol.
    Dans la jungle, la biodiversité est immense : des tigres, des éléphants, des singes, des léopard cats, le rhinocéros de Sumatra, etc.

    * Les Tours Petronas : 
    Se dressant jusqu’à 452 mètres, les tours Petronas sont l’un des emblèmes de la Malaisie.
    Comptant 88 étages, le 8 étant un chiffre porte-bonheur en Malaisie, elles offrent une vue magnifique sur Kuala Lumpur.
    Une passerelle au niveau du 44ème étage permet de passer de l’une à l’autre et de profiter du panorama : une vue majestueuse qui permet de découvrir le contraste entre le Kuala Lumpur moderne et le Kuala Lumpur colonial.

    * Les Iles Préhantian : 
    Composées de deux îles principales, les Iles Préhantian sont considérées comme les plus belles de Malaisie.
    Eaux turquoise, sable blanc ces îles font aussi partie des lieux les plus fantastiques pour faire de la plongée.

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire