CHARTE QUALITE

MYSTERES DE L’OUEST

Parce que le voyage en autocar du client doit conjuguer CONFORT et SÉCURITÉ, Mystères de l’Ouest s'engage à assurer tous ses déplacements avec des autocars de tourisme et grand tourisme, dont la moyenne d'âge est inférieure à 8 ans, respectueux de l'environnement et conçus pour permettre de vivre une expérience agréable au client.

 Charte Qualite

picto éco

Conscient de l’impact du transport sur l’environnement, mais aussi des difficultés économiques actuelles, l’autocar semble être l'une des meilleures solutions. D’autant plus, qu’il est un des moyens de transport le plus sûr du marché.


Notre politique dans ce domaine se base sur trois axes :

La mise en place d’actions environnementales.

L’utilisation de produits recyclables, tels que :
- Les cartouches d’encre : en partenariat avec l’entreprise qui gère notre matériel d’édition et de copie, nous utilisons uniquement des cartouches d’encres reconditionnées.
- Le papier :une 1ère édition sur du neuf, puis réutilisation du verso pour les éditions des documents internes, tels que les fax, les mails, etc. Puis une fois le papier utilisé recto et verso, nous le collectons et le mettons en libre-service pour un usage « brouillon ».
Le rajeunissement permanent des autocars et autres véhicules du parc, en privilégiant l’achat d’autocars équipés des dernières normes anti-pollution comme : normes Euro 5, AdBlue, etc.
La réalisation du Bilan Carbone (actuellement en cours)
L’établissement d’un plan d’action pour réduire les émissions (actuellement en attente du résultat du bilan carbone)
La compensation des émissions dites « Irréductibles », avec une gestion de la consommation de l’eau en installant des robinets à détections des mains avec temporisateur, et de la même façon pour l’électricité avec des détecteurs de mouvement.

La meilleure solution de transport au prix le plus juste.

Nos conducteurs sont régulièrement formés pour assurer votre voyage dans le meilleur confort possible avec une excellente gestion de la consommation et une faible usure de l’autocar :
- Formations obligatoires tous les 5 ans avec des rappels sur la réglementation et de plus en plus sur l’éco-conduite.
- Formations complémentaires effectuées en interne accès principalement sur la sécurité et l’éco-conduite (travail sur la diminution des consommations de carburant, de pneumatiques et d’usure générale du véhicule).
Nos autocars affichent des consommations en carburant toujours plus faible, d’années en années et une meilleure gestion globale
Meilleure réactivité vis à vis de nos clients et réduction des coûts de fonctionnement de l’entreprise.

Le respect de la réglementation en vigueur.

Parce que la sécurité est ce que nous privilégions avant tout, nous portons une très grande attention à ce qu’elle soit respectée dans tous les cas de figures.
- Les principales exigences portent sur les temps de conduites, les temps de repos et aussi sur les consommations d’eau, de déchet, d’air et des installations classées pour la protection de l’environnement.

Nous nous engageons ainsi à respecter la réglementation, former régulièrement le personnel et maitriser notre impact sur l’environnement.

 

Nos idées de voyages

previous
Paris - 2 Jours
dès 149 
Paris - 2 Jours

* La Tour Eiffel :
Symbole et monument incontournable de la capitale, la Tour Eiffel culmine à 325 m de hauteur pour un poids total de 10 100 tonnes, dont 7 300 tonnes pour la charpente métallique.
Réalisée en 2 ans, 2 mois et 5 jours, elle fut érigée à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1889.

* Le Sacré Cœur :
La basilique du Sacré-Cœur, consacrée en 1919, est l’un des monuments emblématiques de Paris.
Située au sommet de la butte Montmartre, elle offre une des plus belles vues panoramiques de la capitale, à 130 mètres d’altitude.

* Montmartre :
Sortez des sentiers battus et ouvrez les portes d'un autre Montmartre, celui des petites rues chargées d'Histoire et d'artistes.

* Notre-Dame :
La cathédrale Notre-Dame de Paris, chef d’œuvre de l’architecture gothique, est le monument le plus visité de France.
Située dans le centre historique de Paris, à l’extrémité de l’île de la Cité.

* Le Musée du Louvre :
Chaque passage dans la capitale mérite une visite du Louvre, tant le plus grand musée de Paris recèle de trésors.
De salle en salle, l’ancien palais royal dévoile ses chefs-d’œuvre : la Joconde, Le Radeau de la Méduse, la Vénus de Milo, La Victoire de Samothrace… 

* Les Champs Elysées :
Située à deux pas de la majestueuse tour de Gustave Eiffel, l’avenue des Champs-Elysées confirme chaque année davantage son statut de plus belle avenue du monde.
Entre l’Arc de triomphe et la Place de la Concorde se côtoient les enseignes de luxe, les restaurants les plus en vue, les palaces, les lieux de sortie prestigieux (Lido, Queen, Théâtre des Champs-Elysées…), les musées et monuments les plus visités (Arc de triomphe, Grand Palais…).

* L'Arc de Triomphe :
Situé sur la place de l’Étoile, en haut de l’avenue des Champs-Élysées, l’Arc de triomphe est le plus grand arc du monde.
Sa construction date de 1806, à la demande de Napoléon, pour célébrer la victoire de l’empereur à Austerlitz.
Les architectes Chalgrin, Joust et Blouet ont réalisé le monument.

* Le Musée Grévin :
Rencontrez plus de 200 célébrités dans des décors à couper le souffle !
Envie d’une tête à tête avec Louis XIV, Mozart ou Jean Reno. 
Fan de Kenji Girac ? Sous le charme de Ryan Gosling ou fasciné par la pétillante Katy Perry ?
Rencontrez toutes ces personnalités lors d’une visite pleine de surprises au milieu de décors thématiques extraordinaires ! 

Stockholm - 4 Jours
dès 349 
Stockholm - 4 Jours

* Château de Drottningholm (résidence de la famille royale) :
Datant du 7ème siècle, Le Château de Drottningholm et son domaine figurent au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Magnifiquement situé dans la banlieue verdoyante de Stockholm et posé sur les rives du Lac Mälaren c’est le port d’attache de la famille royale.

* Skansen
Le Skansen, créé en 1891, est le plus vieux musée en plein air du monde.
Un musée ethnographique vivant, composé d’édifices traditionnels et qui abrite des artisans travaillant selon des méthodes anciennes.

* Le cimetière Skogskyrkogården :
Classé par l’UNESCO au patrimoine mondial.
Skogskyrkogården, situé au sud du centre de Stockholm, en Suède, est un remarquable cimetière du début du XXe siècle.

* Kungliga Slottet (Château royal) : 
Situé au nord de Gamla Stan, le palais royal (Kungliga Slottet) est la résidence officielle de la famille royale à Stockholm.
Il fut construit après l'incendie du château de Tre Kronor (Trois Couronnes) le 7 mai 1697.

* Excursions en bateau :
Montez à bord d'un bateau de plaisance pour une croisière d'une heure autour de Stockholm et admirez ses nombreux cours d'eau et ses îles.
Découvrez les sites et les ponts de la «Venise du Nord».

* Musée Vasa :
Ce musée expose le seul navire du XVIIe siècle conservé à 98%, et est le plus visité du pays.
À l'intérieur, outre l'immense navire visible de tous les endroits du musée, des squelettes de marins morts durant le naufrage, des films sur l'histoire du vaisseau royal, des centaines d'objets retrouvés dans l'épave...

* Gamla Stan (La « Vieille-Ville » en Suédois) :
Est l’un des plus vieux quartiers de Stockholm.
Gamla Stan, c’est la cité médiévale.
La vieille ville est pourvue de rues sinueuses ponctuées de jolies petites places et de vieilles maisons colorées à pignons.

* Södermalm : 
Impossible de visiter Stockholm sans s’arrêter sur l’île de Södermalm !
Ancienne banlieue ouvrière, c’est aujourd’hui un incontournable de la ville.
Quartier hipster de Stockholm puisqu'il regorge de cafés, de boutiques, de restos,...

* Le musée ABBA : 
Un temple dédié à la musique suédoise en général et à ABBA en particulier sur l’ile de Djurgården dans le centre de Stockholm.
Un écrin de 1 300 mètres carrés, dans lequel ABBA the Museum et le Swedish Music Hall of Fame mettent en perspective l’histoire de la musique du pays depuis 100 ans.

Pays Basque - 2 Jours
dès 249 
Pays Basque - 2 Jours

* Les plages et les côtes :
De Biarritz à Getxo, les quelques 150 km du littoral basque se caractérisent par une succession de falaises entrecoupées de criques et de baies.
Plages de sable fin (comme ici, dans les environs d'Elantxobe, en Biscaye), spots de surf, restaurants de fruits de mer : tous les ingrédients sont réunis pour profiter des plaisirs de l'océan!

* San Sebastian :
La belle Basque a tout pour séduire : le paseo de la Concha, superbe promenade s'étirant entre l'hôtel de ville et le palais de Miramar, deux sublimes plages au cœur de la ville, des quartiers anciens de caractère, une concentration de bars à pintxos.

* Pintxos :
Nom basque donné aux assortiments de petites entrées variées servies à l'apéritif. 

* Bilbao :
Vous y verrez de prestigieuses créations architecturales comme le Guggenheim, mais c'est en flânant dans les quartiers aussi différents que le Casco Viejo ou l'Ensanche, que l'histoire de la ville se lit sur les façades.

* Biarritz :
Station balnéaire la plus en vue de la Côte Basque, Biarritz l'élégante a réussi l'amalgame entre passé aristocratique et culture surf.
Hors saison, une balade sur le front de mer prend immanquablement des accents romantiques.

* Bayonne :
Les curieux viennent se promener dans ses quartiers anciens et visiter sa cathédrale tandis que les gourmands s'y arrêtent pour le chocolat et le jambon, ses deux spécialités. 
Mais pour beaucoup, Bayonne est indissociable de ses fêtes.

Canada - Québec Montréal - 7 Jours
dès 999 
Canada - Québec Montréal - 7 Jours

* Le Lac Saint Jean : 
Une nature vierge et majestueuse, un horizon à perte de vue et, surtout, un peuple de caractère, ont forgé l'âme de la région.
Né d’une fonte glaciaire il y a 12 000 ans, le Lac Saint-Jean, un gigantesque plan d'eau de 225 km de circonférence, le troisième plus grand lac naturel du Québec.

* Tadoussac : 
Situé au confluent de la rivière Saguenay et du Saint-Laurent, Tadoussac est réputé pour les touristes aimant observer les baleines.
Les lieux abritèrent le premier comptoir à fourrures de la vallée du Saint-Laurent, au XVIe siècle.

* Musée Canadien de l'Histoire :
Fondé en 1856, le Musée canadien de l’histoire est l’un des plus anciens au Canada.
C’est aussi le plus fréquenté, avec 1,2 million de visiteurs par année.
Mais pourquoi attire-t-il les foules?
Eh bien, les quatre millions d’objets du musée gatinois retracent l’histoire au Canada et dans le monde en remontant jusqu’à 20 000 ans dans le temps.
En parcourant la Grande Galerie, découvrez l’histoire, la culture et les croyances des Premières Nations canadiennes du Pacifique, dans un superbe décor avec vue sur la rivière des Outaouais et la Colline du Parlement.
Admirez les spectaculaires totems s’élançant vers le ciel devant les maisons autochtones, avant de visiter la salle des Premiers Peuples pour en apprendre davantage sur les racines aborigènes du Canada.

* Le Quartier Petit-Champlain :
Les gens qui visitent Québec parlent toujours de son charme européen.
Eh bien, ce charme atteint son point culminant dans le quartier Petit‑Champlain, l’un des plus anciens quartiers d’Amérique du Nord.
Promenez-vous dans les rues pavées étroites et entrez dans la pléthore de boutiques et de magasins pour y dénicher un souvenir à la mode.
Laissez votre nez vous guider vers l’un des nombreux restaurants et bistros, et succombez aux friandises de sirop d’érable local à La Petite Cabane à sucre.

* Monts-Tremblant :
Dans les pittoresques Laurentides, Mont-Tremblant est l’une des principales destinations ski de la province. L’abondance de neige naturelle et l’un des meilleurs systèmes de fabrication de neige au monde assurent aux skieurs et planchistes de tous les niveaux une saison longue et fabuleuse.
Vous n’avez pas tellement la bosse du ski ?
Qu’à cela ne tienne, à longueur d’année, le secteur propose une foule d’autres activités qui valent amplement le déplacement.
Pendant la saison froide, enfilez votre bonnet de laine (ou votre tuque, comme on dit ici) pour aller faire du patin sur glace, de la motoneige, de la raquette ou du traîneau à chiens.
Et pendant la saison chaude, partez faire une randonnée à pied ou à vélo sur les pistes, savourez la vue depuis la télécabine ou détendez-vous grâce à une partie de golf sur l’un des plus beaux terrains publics du Québec.

* Le Vieux-Montréal :
Le Vieux-Montréal est le plus ancien quartier de la ville, et là même où elle fût fondée en 1642.
Son dédale de rues pavées, que les voyageurs et les habitants explorent à pied ou à vélo, rappelle l’Europe.
En dépit de son âge bien avancé, ce quartier rime avec jeunesse d’esprit et dynamisme.
Les boutiques de mode et les cafés toujours animés y sont nombreux ; le jour, on vient y faire une balade, du vélo ou du bateau dans le décor enchanteur des quais du Vieux-Port, et le soir, pour manger ou prendre un verre dans l’un des nombreux restaurants branchés.
Et l’animation ne se limite pas à l’été : en janvier, des milliers de personnes emmitouflées envahissent le port à l’occasion de l’Igloofest, un festival de musique électronique à ciel ouvert. Le Vieux-Montréal est un joyeux mariage d’ancien et de contemporain qu’il vous faudra voir absolument.

* L'Hôtel de Glace :
Seul établissement du genre en Amérique du Nord, l’Hôtel de Glace trône non loin de Québec.
Le gîte digne d’un conte de fées héberge les visiteurs depuis 15 ans, et chaque hiver, il innove avec des éléments différents et des idées toutes fraîches.
Réchauffez-vous en allant prendre un verre ou deux au Bar de Glace, passez l’heure suivante dans les spas et le sauna extérieurs, puis regagnez votre chambre, où tout est de glace les murs, le plafond… même le lit!
Vous devrez bien vous emmitoufler pour rester au chaud, mais si vous n’avez pas froid aux yeux, vous vivrez une expérience incomparable.
Entre janvier et mars, venez visiter cette œuvre d’art ou, encore mieux, passez-y la nuit.

* Le Parc de la Chute- Montmorency :
Nombreux sont les visiteurs qui sont surpris en apprenant qu’une chute une fois et demie plus haute que les chutes du Niagara se trouve à seulement quelques minutes de Québec.
Et à 83 mètres, la chute Montmorency en met plein la vue, tant depuis la ville que sur place, au parc de la Chute-Montmorency.
Promenez-vous au pied de l’avalanche d’eau pour sentir la bruine asperger votre visage, ou bien montez dans la télécabine et admirez de spectaculaires panoramas au sommet.
Soif d’aventure ?
Alors vous pourriez escalader l’un des trois parcours de via ferrata, en prenant aux points d’observation des clichés qui feront rougir tout Instagram.
À moins que vous ne préfériez filer en tyrolienne devant la chute ?
Évidemment, une fois que vous aurez atteint le sommet, vous pourrez vous reposer tout en dégustant un succulent repas à l’élégant Manoir Montmorency.

* Le Vieux-Québec :
Le Vieux-Québec est certes une attraction, mais il serait plus juste de parler d’un ensemble d’attractions spectaculaires, réunies dans un quartier historique.
Ce trésor du patrimoine mondial de l’UNESCO vous promet une superbe excursion d’une journée : en quelques heures à peine, vous pouvez admirer des constructions séculaires, dont les murs entourant la plus grande ville fortifiée au nord du Mexique, ainsi que des églises et des chapelles étonnantes, qui témoignent de l’histoire religieuse de la province.
L’histoire ne vous passionne pas ?
Pas de soucis ! Le quartier propose bien entendu une myriade d’activités, allant des arts à la musique en passant par le lèche-vitrine et les sorties au restaurant.
Bref, le Vieux-Québec est assurément l’un des incontournables de la capitale.

Chili - 9 Jours
dès 2199 
Chili - 9 Jours

* Region d'Arica et Putre :
Ici débute notre voyage.
Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique.
Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique.
Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers.
Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.
Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m !
De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif…
Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

* San Pedro de Atacama :
Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude.
Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe.
En vous baladant dans les rues de la ville, ne manquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil.
Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes.
La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres.
Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes.

* Capiapo :
En descendant progressivement vers le Sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça !
On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa.
Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique.
On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

* Santiago et Valparaiso :
Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. 
Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments...
Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes !
La chaîne des Andes est là, au-dessus de nos têtes, imposante et fière.
En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.
Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre.
La 2ème ville du pays en nombre d’habitants a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique.
On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville.
Il y a toujours quelques choses à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

* Torres Del Paine :
Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. 
L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km.
On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.
Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple balade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace.
Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants !
Après ces randonnées sportives, direction plein Sud vers Punta Arenas.
De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde...

* Ile de Pâques :
Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques.
Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture.
Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants.
Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

* Antarctique :
Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le... Chili.
Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace !
On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour...
Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du Sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.
Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines.
Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique.
Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées.
C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires).

Salon de l'Agriculture - 1 Jour
dès 39 
Salon de l'Agriculture - 1 Jour

* Cultures et filières végétal :
Les végétaux sont omniprésents dans nos vies.
De la grande culture au jardinage en passant par l’arboriculture, le Salon International de l’Agriculture reflète cette belle palette de productions. L’univers se concentre autour de l’odyssée végétale un véritable point d’attraction pédagogique et ludique qui réunit tous les principaux acteurs de la filière française et qui met en avant un large éventail de productions : fruits et légumes, démarches collectives autour du vin, semences pour le jardinage.

* Servives et métiers de l'agriculture :
Des cultures à l’élevage, en passant par la forêt, les enjeux de l’agriculture évoluent en permanence, les attentes et les priorités des professionnels changent : quel est le parcours pour s’installer en agriculture en 2018 ?
Pourquoi et comment se convertir à l’agriculture biologique ?
A quels services accéder pour se former et déployer son activité ? Comment mieux s’organiser entre producteurs, par exemple au sein de coopératives.

* Elevages et filiéres :
Vaches, taureaux, chevaux, ânes, chèvres, moutons ou encore chiens, le Salon International de l’Agriculture est le plus grand rassemblement français d’animaux à haute valeur génétique.
Fleuron du Salon International de l’Agriculture, l’univers Elevages et ses filières met en avant le meilleur des filières animales présentes pour la plupart dans le cadre du prestigieux Concours Général Agricole. Une véritable immersion est proposée au sein de ces filières de l’amont à l’aval.

* Prouduits de france :
Faites voyager vos papilles au cœur des terroirs français et des spécialités du monde !
Cet univers du Salon International de l’Agriculture est une invitation au voyage, une immersion dans le meilleur des agricultures du globe.
Des produits de terroir aux goûts exotiques des îles en passant par des spécialités des 5 continents : un véritable festival de saveurs !
Charcuteries, cidres, miel et confitures, foie gras, vanille ou encore huiles d’olive sont autant de spécialités que l’on peut trouver sur le salon.

Château de Fontainebleau - 1 jour
dès 75 
Château de Fontainebleau - 1 jour

* Les Grands appartements :
La volonté de rendre cohérents les décors et perceptible l'épaisseur historique du château de Fontainebleau ont présidé au choix de sa présentation actuelle et des restitutions réalisées.
Ainsi le visiteur le découvre à peu près tel que Napoléon III et Eugénie l'ont quitté en 1868, à l'exception de l'appartement intérieur de Napoléon Ier montré dans son état du Premier Empire et du boudoir de Marie-Antoinette, proche de sa configuration du XVIIIe siècle.

* Les salles Renaissances :
Construite pour relier la chambre du Roi à la tribune de la chapelle des moines trinitaires, la galerie était à l’origine et jusqu’aux travaux de doublement de l’aile.

* L'appartement de Madame de Maintenon :
Composé d’une chambre à coucher et d’un cabinet de travail, cet appartement date du XVIe siècle.
Il a connu d’illustres occupants, tel que le célèbre marquis de Cinq-Mars (favori du roi Louis XIII), Madame de Maintenon (dont il tire le nom), ou le prince Louis, frère de l’empereur Napoléon Ier.
Le mobilier de la chambre à coucher est dans son état Louis Philippe, quant à celui du cabinet de travail, son état actuel reflète un remeublement du second empire.

* La galerie François Ier :
Chef d’œuvre, prototype de la galerie et manifeste de la Renaissance en France, la galerie François Ier au château de Fontainebleau (après 1528) fut un modèle pour plusieurs générations d’artistes.
Elle précède la galerie d’Apollon au Louvre (après 1661) et la galerie des Glaces à Versailles (après 1678).

* Le Théâtre :
En 1857 est inaugurée la salle neuve du théâtre commandé par l’Empereur à l’architecte Hector Lefuel, sa livraison arrive à point, car l’ancienne salle de la Belle-Cheminée a brûlé pendant les travaux.
Inspirée du petit théâtre de la Reine Marie-Antoinette à Versailles, elle vient s’inscrire dans un bâtiment d’époque Louis XV dû à Gabriel.
Elle est aménagée à l’emplacement d’appartements destinés à loger la cour.

* Le Musée de Napoléon Ier :
Exceptionnelle réunion de meubles, objets d’art, tableaux, sculptures, orfèvrerie, armes, costumes, céramiques, documents et souvenirs historiques ayant appartenu à la famille impériale, le musée Napoléon Ier a été aménagé en 1986 dans l’aile Louis XV du château de Fontainebleau.
Il présente, dans le cadre d’anciens appartements princiers, une évocation de Napoléon empereur et de ses frères souverains en Europe de 1804 à 1815.

  •  

  •  

  • next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire