Le plein de nouvelles destinations

Le plein de nouvelles destinations

En quelques mois, nous avons ajouté de nombreuses destinations à notre catalogue.

En effet, le nombre de séjours et voyages en groupe proposés a quasiment doublé pour atteindre les 120 références.

Nous envoyons maintenant nos groupes de voyageurs dans la plupart des capitales européennes et même à l'autre bout du monde, notamment en Amérique du Sud et même au Japon !

Ce n'est pas tout ! 
Nous avons également étendu notre offre vers les parcs d'attractions, en France et en Europe.
La rubrique Evénements et Thèmes n'est pas en reste. La Fête du Citron de Menton, Le Carnaval de Venise, La Fête de la Bière de Munich, par exemple, sont désormais de la partie.

Nos idées de voyages

previous
Marineland - 2 Jours
dès 149 
Marineland - 2 Jours

* Les orques :
Vivez une expérience unique en Europe ! Approchez en toute sécurité les fabuleux orques de Marineland.
Vous découvrirez l’intelligence, la force et la majesté de cet animal hors du commun en vous en approchant au plus près.
Les soigneurs vous feront découvrir leurs caractères, leurs tempéraments et quelques anecdotes sur ces fabuleux cétacés de plus de 3 tonnes pour le plus imposant d’entre eux.

* Les dauphins :
Un moment privilégié pour découvrir les dauphins en compagnie de leurs soigneurs. Vous êtes accueillis par l’équipe de soigneurs qui vous dévoile tous leurs secrets sur leur relation avec les dauphins : complicité, apprentissage, jeux. 
Un vrai moment de partage ou vous pourrez voir les dauphins de près … puis de très près grâce à la vitre sous-marine ! Une réelle proximité, impressionnante et pleine d’émotions !

* Le tunnel des requins :
Faites-le plein d'émotion et tutoyez le grand frisson en arpentant le couloir du tunnel des requins de Marineland.
Le long d'un tunnel de 30 mètres de long, vous êtes en tête-à-tête avec des requins dignes du célèbre film Les Dents de la mer.
Au cours de votre immersion dans le tunnel des Requins, vous êtes entouré d'un aquarium géant rempli de 2 millions de litres d'eau, où les raies pastenagues (plus d'1,50 mètre d'envergure !) côtoient les requins-taureaux et les requins gris.

* Rencontrez les animaux :
Equipé d’un casque de scaphandre et d'une combinaison, vous prendrez place dans une cage en acrylique transparent qui vous plongera en toute sécurité dans une eau à 24°C pour rejoindre leur monde mystérieux...

Sri Lanka - 11 jours
dès 1249 
Sri Lanka - 11 jours

* PLAGE DE MERISSA :
Ses longues étendues de sable sont l'un des atouts phare du Sri Lanka.
Grâce aux différences de climat dans les diverses parties de l'île, il existe à tout moment de l'année un coin propice au farniente.
Reste à trouver lequel : atmosphère nonchalante dans l'idyllique Mirissa (où l'on peut désormais observer les baleines), festive à Hikkaduwa, robinsonnade à Uppuveli.
Il y a fort à parier qu'à votre retour, à chaque fois que vous serez bloqué dans les embouteillages par un matin froid et pluvieux, une image de palmiers et d'eau bleu azur vous viendra à l'esprit !

* VOYAGE EN TRAIN :
Pittoresque et brinquebalant, le train pour Ella se faufile à faible allure à travers les plantations de thé.
Il est parfois impossible de trouver une place assise mais le plus important n'est-il pas de regarder défiler le paysage ? Dehors, le spectacle est permanent : les saris colorés des cueilleuses de thé tamoules ressortent dans un océan de vert, des enfants jouent au cricket dans leur strict uniforme d'écoliers, des familles se baignent dans les rivières.
À l'intérieur, le trajet est rythmé par les allées et venues des marchands ambulants montant à bord pour proposer de petits en-cas pimentés.

* PARC NATIONAL D'UDA WALAWE :
Cette immense savane est ce qui rapproche le plus le Sri Lanka du Kenya ou de la Tanzanie.
On peut y observer des troupeaux de buffles (certains sont domestiqués !) et de sambars, des crocodiles, des quantités d'oiseaux et des éléphants par centaines.
De l'avis de beaucoup d'amateurs de safaris, Uda Walawe égale, voire surpasse, beaucoup de parcs nationaux d'Afrique de l'Est en matière de pachydermes.

* ANURADHAPURA :
S'étalant sur 3 km², le site antique d'Anuradhapura fut le siège du pouvoir cinghalais pendant près d’un millénaire.
La meilleure façon de l'explorer est de louer un vélo et de pédaler entre les monastères en ruine et les immenses dagobas (stupas).
En son centre se trouve le plus vieil arbre du monde, le Sri Maha Bodhi, planté voici plus de 2 000 ans, à partir d'un rameau de l'arbre sous lequel le Bouddha atteignit l'Éveil.

* ROCHER DE SIGIRIYA :
Les Jardins Royaux au pied de Sigiriya sont une attraction à eux seuls.
Des bassins et des ruisselets artificiels les irriguent, offrant une vision idyllique au milieu de la campagne.
En regardant vers le haut, un rocher de 370m surgit du paysage.
L'ascension débute entre les pattes d'un lion taillé dans la roche.
Elle fait ensuite escale dans une galerie abritant de fascinantes fresques.
En arrivant au sommet, recouvert par les ruines d'une forteresse, on peut profiter d'une vue portant à plusieurs kilomètres.

* PARC NATIONAL BUNDALA :
Si le parc national de Yala, son voisin, aimante les foules et lui fait de l'ombre, il serait dommage de passer à côté de Bundala, une réserve naturelle protégée par la Convention de Ramsar sur les zones humides.
Avec ses immenses étendues d'eau scintillantes animées par les chants de milliers d'oiseaux, Bundala possède un charme que bien des parcs lui envient.
Destination de prédilection pour les amoureux des volatiles, on peut aussi y observer des crocodiles ou des hardes d'éléphants.

* PELERINAGE D'ADAM'S PEAK :
Depuis plus d'un millénaire, des pèlerins gravissent la nuit cette montagne sacrée (Sri Pada), haute de 2 200 mètres, où, selon les croyances, le Bouddha, Shiva ou Adam auraient laissé leur empreinte.
Bien qu'exténuante, l'ascension peut être entrecoupée de courtes haltes dans les maisons de thé qui jalonnent le parcours.
Les milliers de lumières scintillant dans l'obscurité, les chants des pèlerins et l'odeur du gingembre, créent une atmosphère féerique.
En atteignant le sommet de l'Adam's Peak à l'aube, vous contemplerez le lever du soleil illuminer les montagnes alentour.

* KANDY :
Capitale culturelle de l'île, Kandy abrite la relique du temple de la Dent, censée contenir une dent du Bouddha. Considérée comme un lieu saint pour les Cinghalais, Kandy présente bien d'autres agréments.
Sa vieille ville que jouxte un grand lac central offre l'occasion d'une agréable promenade, éventuellement ponctuée par la visite d'un musée.
Dans les alentours, ne manquez pas la visite des jardins botaniques qui embaument d'essences exotiques.
Faire la route des temples de  la région de Kandy est enfin un bon moyen de découvrir la région montagneuse.

* FORT DE GALLE :
Chef-d'œuvre architectural de l'époque hollandaise, le fort de Galle consiste en un magnifique ensemble de rues pavées et de bâtiments coloniaux.
Par la suite, les Sri Lankais ont ajouté de la couleur, et la nature s'est occupée de recouvrir l'ensemble d'une couche de végétation tropicale, d'humidité et d'air marin. 
Le résultat est une vieille ville enchanteresse dynamisée par l'ouverture récente de dizaines de galeries, de boutiques en tous genres, de cafés et de pensions.
De fait, Galle est la ville qu'il faut visiter au Sri Lanka.

* MEDECINE AYURVEDIQUE :
L’ayurvéda est une pratique ancestrale fortement influencée par la médecine indienne.
Selon ses disciples, les cinq éléments, en liaison avec les cinq sens, façonnent la nature de chaque constitution individuelle, c'est-à-dire les dosha ou force de vie.
Herbes, épices, huiles et autres sont utilisées pour rétablir l'équilibre des dosha.
Si la plupart des visiteurs se contentent d'un après-midi dans un spa de luxe, il est aussi possible de faire des cures de plusieurs semaines dans des cliniques spécialisées.

* PLAGES INEXPLOREES :
La guerre civile a trop longtemps contrecarré le développement de la côte Est, paradis tropical resté hors des radars touristiques.
La paix étant revenue, il est temps de poser votre serviette sur ces superbes rubans de sable avant l'arrivée du tourisme de masse.
Avec un peu de chance, vous aurez la plage rien que pour vous.
Quelques zones à explorer : Navalady, Vakarai, les îles au large de Batticaloa Lighthouse, la bande de plage s’étendant d’Uppuveli à Nilaveli.

* MARCHE DE COLOMBO :
Aventurez-vous dans un grand marché sri lankais, comme celui de Colombo, et vous serez surpris par la variété des produits de cette île fertile.
Un cuisinier sri lankais moyen passe plusieurs heures par jour à torréfier et moudre ses épices, tout en éminçant, tranchant et coupant en dés toutes sortes d'aliments frais. Un simple riz au curry peut se décliner en dizaines de plats méticuleusement préparés, savoureux et bien souvent très épicés !

* HORTON PLAINS ET WORLD'S END :
Les paysages rudes des Horton Plains étonnent dans ce pays de bleus et de verts tropicaux.
Randonner dans cette lande permet de découvrir une étonnante diversité de plantes et d'animaux.
En partant à l'aube, chaudement vêtu (les gelées matinales ne sont pas rares), vous aurez peut être la chance de voir la "fin du monde", un escarpement offrant une vue très étendue quand la brume n'est pas de la partie.

* PLANTATIONS DE THE :
Les plantations de thé de la région montagneuse sont un vestige de l'époque coloniale britannique.
Lorsqu'ils firent main basse sur l’île, les sujets de sa Majesté furent séduits par la fraîcheur du climat des collines de l'intérieur.
Ne leur manquait qu'une bonne tasse de thé…
La maladie décimant les caféiers tomba à point nommé pour développer la théiculture.
Les immenses plantations ont fait du Sri Lanka le second producteur de thé.
On peut aujourd'hui visiter certaines fabriques notamment à Nuwara Eliya.

* JAFFNA ET LA NORD :
À Jaffna, les contrastes culturels entre le Nord et le reste du pays sautent aux yeux.
Les différences sont profondes, de la langue (le rapide staccato du tamoul se distingue du cinghalais chantant), à la cuisine particulièrement épicée, agrémentée en saison de mangues.
Même la lumière diffère ; elle se reflète dans le vert profond des jardins de la périphérie de Jaffna.
Régalez-vous de la singularité de Jaffna, des imposants temples hindous richement ornés aux saris colorés drapant les femmes à vélo.

* POLONNARUWA :
Disposés comme des pièces d'échecs géantes dans une vaste cour herbeuse, les temples et les sculptures du quadrilatère de Polonnaruwa correspondent au centre du royaume cinghalais il y a environ mille ans.
C'est en poursuivant vers le Nord du site que l'on découvre les ruines les plus impressionnantes, tel le Gal Vihara et ses immenses bouddhas merveilleusement sculptés.
Au lever et au coucher du soleil, les monuments baignent dans une sublime lumière rosée.

Suisse - Genève - 3 Jours
dès 299 
Suisse - Genève - 3 Jours

* Le Jet d'eau de Geneve :
Le petit jet devient grand et atteint aujourd'hui une hauteur de 140 mètres.
Chaque seconde, 500 litres d'eau y sont expulsés à la vitesse de 200km/h... ainsi, ce sont près de sept tonnes d'eau qui forment cette majestueuse colonne que l'on aperçoit dès son entrée en ville.

* Symbole de la haute horlogerie :
L’appellation « suisse » jouit depuis longtemps d’un très grand prestige dans le monde entier en matière d’horlogerie.
Mais il a fallu attendre 1971 pour qu’un premier texte définisse ses conditions d’utilisation .
Il était alors prévu que toute montre équipée d’un mouvement assemblé en Suisse et emboîté en Suisse ou à l’étranger puisse arborer la dénomination « Swiss Made »

* Le Mur des Réformateurs, un hommage monumental :
Adossé aux anciennes murailles de la Cité, le Mur des Réformateurs ou Monument international de la Réformation  est composé d'un rempart de pierre gravé et orné de bas-reliefs, devant lequel sont dressées les statues des hommes d'Etat, pionniers ou protecteurs de la Réforme.

* La Vieille-Ville et ses trésors :
Une Vieille-Ville, mille trésors !
Plus grande cité historique de Suisse, la Vieille-Ville est dominée par la Cathédrale St-Pierre, haut lieu de la Réforme.
157 marches vous mènent en haut de sa tour pour un panorama unique de la ville.
Perdez-vous ensuite dans les charmantes ruelles alentours. Chacune recèle un des nombreux trésors de l’histoire de Genève.

* 4 musées uniques au monde :
Faites des découvertes que vous ne ferez nulle part ailleurs en visitant...
le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.
le Musée international de la Réforme.
le Patek Philippe Museum.
le Musée-bibliothèque de la Fondation Bodmer.

* Carouge :
Construite au XVIIIe siècle sur ordre du roi de Sardaigne pour concurrencer Genève, la Ville de Carouge est aujourd'hui une charmante cité où il fait bon vivre et offrant une multitude de services modernes, efficaces et accessibles pour toutes et tous.
Découvrez l'actualité carougeoise au fil des pages de notre site.

* Le Globe de la science et de l'innovation - CERN :
Au Globe, les visiteurs peuvent à nouveau découvrir l’exposition permanente gratuite Univers de particules, qui les fera voyager dans le monde des particules, en remontant jusqu’au Big Bang.
À ne pas manquer également, le tout nouvel espace d’exposition Microcosm, qui présente, grandeur nature, les monumentales expériences du CERN et leurs merveilles, sans compter le Large collisionneur de hadrons, et les personnes qui font le CERN.

* Le Palais des Nations :
L’Office des Nations Unies à Genève est le centre des Nations Unies le plus important après le siège de New York. Il est également le centre de conférences internationales le plus actif au monde.
Ici siègent de nombreux organismes de gouvernance mondiale dans les domaines de la promotion du respect des droits de l’homme, de l’assistance humanitaire, du désarmement, de l’économie et du développement, de la science et technologie.
Des visites commentées du palais sont organisées quotidiennement.

  •  

  • Châteaux de la Loire - 4 Jours
    dès 249 
    Châteaux de la Loire - 4 Jours

    * Blois :
    À travers la ville, vieille de plus de 2 000 ans, vous découvrirez une histoire illustrée par un riche patrimoine : maisons à pans de bois, hôtels particuliers de la Renaissance, palais épiscopal du XVIIIe siècle, urbanisme du XIXsiècle, patrimoine industriel représenté par la chocolaterie Poulain et un patrimoine ligérien valorisé par l'inscription du Val de Loire au patrimoine mondial de l'UNESCO.

    * Jardins de Chaumont sur Loire :
    Depuis 1992, le Festival International des Jardins est un laboratoire de la création contemporaine dans le domaine des jardins et de la création paysagère dans le monde.

    * Château de Cheverny :
    Cheverny recèle bien d’autres trésors comme par exemple la tapisserie des Gobelins du 17ème siècle présentée dans la Salle d’Armes ou encore la commode d’époque Louis XIV de style Boulle.
    Situé à 15 km de Blois et 18 km de Chambord, le château de Cheverny est célèbre dans le monde entier pour ses traditions de vénerie et son étrange ressemblance avec Moulinsart, le château cher au capitaine Haddock. Hergé, le dessinateur de Tintin, a d’ailleurs largement puisé son inspiration à Cheverny, où une exposition permanente lui est consacrée.

    * Le Clos Lucé, Sur les pas de Léonard De Vinci :
    A l’invitation de François Ier, Léonard de Vinci s’installe au Château du Clos Lucé, vit les trois dernières années de sa vie, et se consacre à l’aboutissement de ses inventions. Prolifique et inspiré, il travaille comme ingénieur, architecte et metteur en scène, organisant pour la Cour des fêtes somptueuses.
    Dans sa résidence située à 400 mètres du Château Royal, il dresse les plans d’un château modèle pour François Ier à Romorantin et dessine l’escalier à double révolution de Chambord.
    Le Château du Clos Lucé se consacre à la découverte et à la compréhension des savoirs du Maître italien.

    * Le Château de Chenonceau :
    C'est l'un des joyaux de la Vallée de la Loire : le château de Chenonceau attire chaque année des millions de visiteurs. Témoin des grandes heures de l'Histoire, le bâtiment nécessite l'intervention d'un personnel impressionnant. Plongée dans les coulisses d'un site exceptionnel.

    * Le Château de Chambord :
    Un palais surgit au cœur des terres marécageuses de Sologne.
    François Ier, tout jeune roi, en ordonne la construction.
    Le château de Chambord n’est pas conçu pour être une résidence permanente, François Ier n’y passe que quelques semaines.
    C’est une véritable œuvre architecturale que le roi se plaît à montrer à des souverains et ambassadeurs comme un symbole de son pouvoir inscrit dans la pierre.
    Le plan du château et ses décors ont été conçus autour d’un axe central : le fameux escalier à doubles révolutions, inspiré par Léonard de Vinci, spirale ascendante qui mène au foisonnement des cheminées et chapiteaux sculptés, sur les terrasses.

    Portugal - Porto - 3 Jours
    dès 299 
    Portugal - Porto - 3 Jours

    * Le Quartier de la Ribeira :
    Ce quartier offre une magnifique plongée dans l’histoire de la ville.
    Le long de la rivière, les barcos rabelos (embarcations traditionnelles servant au transport du vin) tanguent à l’ombre du pont Dom Luís I.
    Malgré l’affluence touristique, Ribeira reste authentique et ne s’est pas embourgeoisé.

    * Le Douro :
    Le Douro est le grand fleuve du Nord du Portugal car il traverse le pays d'Est en Ouest sur près de 240 km pour déboucher sur l'océan Atlantique à Porto.
    En partant du "quai da Ribeira" ou de Gaia, la visite vous laissera le temps de contempler des édifices emblématiques.

    * SÉ (Cathédrale de Porto) :
    Érigée au XIIe siècle, elle fut reconstruite un siècle plus tard et profondément remaniée au XVIIIe siècle.
    On discerne encore le périmètre de l’édifice roman
    À l’intérieur subsistent de hautes arches de pierre, un cloître gothique du XIVe siècle, de lourdes boiseries au plafond et des reliefs sculptés couverts de feuilles d’or.
    Administrativement indépendante, Vila Nova de Gaia s’étend de l’autre côté du Douro, en face de Porto, à laquelle elle est reliée par toute une série de ponts et par son histoire de port vinicole.
    Depuis le milieu du XVIIIe siècle, embouteilleurs et exportateurs y possèdent leurs chais.
    Aujourd’hui, une soixantaine de chais s’étagent sur la rive escarpée.

    * Marché du Bolhão (Mercado do Bolhão) :
    Construit en 1914 pour accueillir les commerçants portugais jusqu’alors éparpillés à plusieurs endroits de la ville, le Mercado do Bolhão reste un endroit incontournable à visiter, même si l’édifice est dans un état de délabrement avancé.
    Vous trouverez beaucoup de produits frais, poisson, viande, fruits et légumes et même des fleuristes.

    * Palais de la Bourse (Palácio da Bolsa) :
    Construit en 1862 dans un style néoclassique et inspiré du style mauresque, il était destiné à être le siège de l’Association Commercial de Porto.
    Lors de votre visite il faut absolument visiter le Patio das Nações et le magnifique Salon (Salão) Árabe.

    Auvergne - 3 Jours
    dès 199 
    Auvergne - 3 Jours

    * Puy de Dôme :
    Situé seulement à quelques kilomètres de Clermont-Ferrand, au cœur du Parc des Volcans d'Auvergne.
    À 1465 mètres d'altitude, le puy de Dôme offre un belvédère unique sur le plus bel ensemble volcanique européen. Ce site mythique, symbole de l'Auvergne, accueille chaque année près de 550.000 visiteurs mais c'est avant tout un espace naturel et fragile qui doit être préservé. 

    * Puy en Velay :
    Au Puy-en-Velay, dans cette ville aux sept rochers, la dimension unique et spirituelle du lieu vous élève immédiatement.

    * Salers :
    A 950 m d’altitude, dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne. Parmi les nombreuses richesses patrimoniales de la cité fortifiée, l’église Saint-Mathieu renferme cinq tapisseries d’Aubusson du XVIIe siècle.

    * Vichy :
    Vichy est une commune française, située dans le sud-est du département de l'Allier elle est connue dès l'Antiquité pour ses sources.
    La ville et son château furent rattachés à la province du Bourbonnais en 1374.
    Elle devint une importante station thermale dans la seconde moitié du XIXᵉ siècle.

    * Mont Dore :
    Situé au cœur du Parc Régional des Volcans d’Auvergne, sur le versant nord du Puy de Sancy (point culminant du Massif Central avec ses 1885 m), le Mont-Dore est une station thermale et l’une des premières stations de ski classées (la construction de son téléphérique fût achevée en 1936, l’un des tous premiers de France).

    * Saint Nectaire :
    Porte d’entrée du massif du Sancy, au centre de la pittoresque vallée de la Couze Chambon et dominé par son église romane, ce Site Remarquable du Goût a partagé son nom avec un fromage admis à la table des rois.

    * Vallée de Chaudefour :
    Dans un cadre naturel exceptionnel, partez à la découverte d'une faune et d'une flore remarquables au cœur de la Vallée de Chaudefour.

    * Clermont Ferrand :
    Au pied de l'impressionnant puy de dôme, Clermont-Ferrand a le caractère festif d'une capitale régionale. 

    * Volcan de Lemptegy :
    Exploité depuis 60 ans, ce volcan est un site unique invitant les visiteurs à percer les secrets de la géologie volcanique de la chaine des Puys en Auvergne.

    Guatemala - 10 jours
    dès 2019 
    Guatemala - 10 jours

    * GUATEMALA :
    Guatemala est la capitale du Guatemala, en Amérique Centrale.
    Elle est réputée pour son histoire maya, ses hautes altitudes et les volcans de ses environs.
    Sur la Plaza Mayor dans le centre, également appelée Parque Central, la Cathédrale métropolitaine présente des peintures coloniales et des sculptures religieuses.
    Le Palais national de la culture offre une vue sur la place depuis son balcon.
    Dans le Sud de la ville, des sentiers de randonnée mènent au volcan actif Pacaya.

    * ANTIGUA :
    Antigua est une petite ville cernée de volcans au sud du Guatemala.
    Elle est connue pour ses bâtiments coloniaux espagnols, dont la plupart ont été restaurés après le tremblement de terre de 1773, qui a mis fin à son statut bicentenaire de capitale coloniale du pays.
    Parmi ses œuvres architecturales notoires, La Merced est une petite église baroque jaune et blanche.
    Elle fait partie intégrante de la célèbre Semana Santa, une semaine sainte durant laquelle sont organisés défilés et rituels.

    * SANTIAGO ATITLAN :
    Santiago Atitlan est un village du Guatemala très intéressant à visiter notamment pour son lac éponyme. Peuplé essentiellement d’indiens tzutuhil, Santiago Atitlan mérite d’être découvert.
    Alors que la majorité des touristes se contentent d’accéder au village depuis Panajachel en bateau, font un petit tour et repartent, le village de Santiago Atitlan est le théâtre de coutumes parfois fort étranges de cette petite communauté reculée.
    A Santiago Atitlan, les gens continuent de porter des habits traditionnels qu’ils confectionnent eux même. Il faut dire que dans la tradition maya, le vêtement traduit l’indentité de celui ou celle qui le tisse : le lieu d’où il vient, la famille dont il est issu.
    Les messieurs portent généralement un long bermuda blanc à rayures violettes, avec une chemise, une grosse ceinture et un chapeau de cow-boy.
    Les femmes portent quand à elles en général une sorte de paréo maya avec un huipil, une sorte de corsage taillé dans un carré.
    Et certaines villageoises portent un étrange couvre-chef. Du côté de ces messieurs, un long bermuda blanc à rayures violettes, brodé en son bas d’une frise multicolore de fleurs et d’oiseaux, sorte de large couronne en tissu rouge vissée autour de leur tête.

    * MARCHE DE CHICHICASTENANGO :
    Chichicastenango est un village de la région du Quiché au Guatemala.
    Son marché très animé, pour lequel les habitants de la région viennent de loin, a lieu le jeudi et le dimanche.
    Les quichés de la région descendent de leurs montagnes pour venir vendre du maïs, des haricots, acheter une poule ou un peu de viande.
    Les huipiles, qui sont les habits typiques des femmes, demandent des semaines de travail, et se vendent entre 40 et 100 euros, voire plus si le tissage à la main est vraiment très fin.
    Une femme guatémaltèque, même à l´aise financièrement, a rarement plus de 4 ou 5 huipiles.

    * QUIRIGUA :
    Le site maya de Quirigua est remarquable pour ses immenses stèles, pour la plupart, sculptées sur ses quatre faces. 
    Les plus hautes stèles rencontrées dans la Mésoamérique se trouvent dans ce site.
    La plus imposante mesure 10,67 m et pèse 65 tonnes.
    La cité fut fondée à la fin du classique. 
    La plus ancienne stèle date de 751 et la plus récente de 805 (une construction de stèle tous les 5 ans -hotun-).
    Ces chefs-d’œuvre furent réalisés en pierre de grès. Imaginez la manière dont les Mayas ont transporté ces énormes blocs (sans roue et sans animaux).
    Quirigua possède aussi les plus gros blocs monolithiques sculptés du monde maya appelés zoomorphes (car ils représentent des animaux).
    Le plus imposant est le zoomorphe P daté de 795.
    On érigea stèles, autels et zoomorphes pour fêter la fin de périodes de cinq ans La stèle E, datée de 771, va marquer le début du déclin de la cité (pour preuve : les stèles suivantes seront moins considérables).

    * RIO DULCE :
    Après avoir visité Livingston et ses environs, vous n'avez pas d'autre choix que d'embarquer si vous voulez faire une balade le long du Rio Dulce. 
    De nombreuses lanchas proposent des remontées plus ou moins rapides.
    Si vous êtes seul, ou peu nombreux, vous pourrez facilement demander à votre pilote de ralentir ou de vous arrêter le temps de quelques photos.
    Croyez-moi, le Rio Dulce se remonte doucement pour profiter de toute cette nature sauvage qu'il nous offre. Vous pouvez même, si le cœur vous en dit.
    Dès les premiers virages, le décor change.
    De hautes falaises calcaires forment un canyon. Nombreux sont les oiseaux qui nichent alentours.
    Hérons cendrés, pélicans, aigrettes et bien d'autres que vous ne verrez peut-être pas.
    Les lamantins sont fréquents dans le Rio.
    La nature est exubérante au fur et à mesure que vous avancez.
    C'est la jungle tropicale, avec ses bruits et ses odeurs. Puis le fleuve s'élargit de nouveau.
    Vous croiserez des habitants, en pirogue, qui pêchent ou reviennent de la forêt, puis des huttes en bois et même une finca !
    L'atmosphère est magique.
    Le temps semble s'être arrêté.
    C'est beau, c'est grand, c'est sauvage.

    * SITE DE TIKAL :
    Un sentier serpente en plein cœur de la jungle.
    C’est le territoire des pumas et des jaguars. Heureusement vous n’en verrez probablement pas le bout de la queue.
    En revanche, à la cime d’un ceiba vous observerez de beaux perroquets verts et des singes qui jouent.
    Cette marche débouche sur la Grande Place. C’est ici l’endroit le plus majestueux de tout Tikal.
    C’est là que vous trouverez les temples du Grand Jaguar et celui des Masques.
    Le premier mesure 45 mètres. Il abritait la tombe du roi Ah Cacao.
    Le second, un peu plus petit avec ses 38 mètres, était un hommage à l’épouse du roi d’à côté.
    Vous irez ensuite de l’Acropole au Groupe G. Vous reconnaitrez peut-être les décors de Star Wars et d’Indiana Jones.
    Encore plus impressionnant, le temple V et ses 57 mètres de haut.
    En escaladant à son sommet vous aurez une vue géniale sur la place mais également sur toute la jungle.
    Par-ci par-là émergent des pyramides de cet océan vert. C’est grandiose.
    Sur la place des Sept Temples, une plate-forme soutient sept pyramides.
    Elles servaient d’instruments pour les mesures astronomiques.
    El Mundo Perdido a des faux airs du Ta Phrom à Angkor. Autour de la pyramide de 40 mètres s’étendait la ville de Tikal.
    Vous prendrez énormément de plaisir à vous perdre au milieu de ces ruines.
    Vous continuerez au temple III. La pyramide de 55 mètres est encore couverte de végétation.
    Cela donne à la visite une impression d’aventure et de découverte. Indiana Jones, c’est vous.
    Encore plus haut, le temple IV.
    Près de 65 mètres. Lancez-vous dans la grimpette.
    C’est bien raide mais vos efforts seront récompensés.
    Le panorama à 360° est plus fabuleux que nulle part ailleurs.
    Vous distinguerez au loin les autres pyramides sur lesquelles vous êtes montés tout à l’heure.
    Toujours cette impression de gigantisme et d’infini vert.




  •  

  • Espagne - Barcelone - 3 Jours
    dès 299 
    Espagne - Barcelone - 3 Jours

    * La Rambla et le Barri Gòtic :
    Certes, c’est l’endroit le plus touristique de la ville
    Mais il n’est pas envisageable de visiter Barcelone sans parcourir les 1,2 km de ce célèbre boulevard piétonnier descendant vers la mer.
    Tous vos sens seront mis en éveil par le spectacle qu’offrent les promeneurs assis aux terrasses de cafés en plein air, les kiosques à fleurs odorantes, la mosaïque (tristement négligée) de l’artiste Miró et les statues humaines pour le moins surréalistes.

    * La Sagrada Família :
    Plus de 80 ans après la mort de son créateur Antoni Gaudí, les travaux de ce chef-d’œuvre moderniste emblématique de Barcelone se poursuivent.
    Inspiré par la nature, ce temple dont les accents gothiques peinent à tempérer une débordante extravagance s’élance vers le ciel avec majesté et espièglerie.

    * Le Camp Nou : 
    “Camp Nou Experience” est un musée interactif proposant une visite du stade, des vestiaires au terrain, terre sacrée pour de nombreux Catalans.

    * Le Marché de la Boqueria :
    Le plus grand marché de fruits et légumes d’Europe est une intarissable source de tentation.
    Restaurants, chefs, cuistots amateurs, employés de bureau et touristes s’y mélangent parmi d’innombrables étals croulant sous les pyramides de fruits colorés, les poissons chatoyants, les jambons suspendus, les fromages odorants, les tonneaux d’olives et de poivrons marinés, les truffes au chocolat et autres délices sucrés.

    * La Pedrera :
    L’un des chefs-d’œuvre de Gaudí, La Pedrera, borde le prestigieux Passeig de Gràcia.
    On y retrouve les ornements caractéristiques de l’architecte : une façade ondulante, d’imposants balcons en fer forgé et des arcs paraboliques aux allures de cavernes.
    Sur le toit (où des concerts sont parfois donnés l’été) vous pourrez déambuler parmi ses cheminées s’élevant telles des sentinelles au-dessus du paysage urbain barcelonais.

    * Le musée Picasso :
    Abrite une collection des œuvres de jeunesse de l’artiste, probablement la plus complète au monde.
    Picasso vécut à Barcelone de 15 à 23 ans, et certains éléments de la ville ont indéniablement marqué son œuvre, des fresques spectaculaires du musée national d’Art catalan aux mosaïques trencadís (pré-cubistes, de l’avis de certains) de Gaudí.
    L’emplacement du musée – dans cinq bâtisses médiévales contiguës – ne fait qu’ajouter à son attrait.

    * L’església de Santa Maria del Mar :
    Consacrée en 1384, l’església de Santa Maria del Mar est un modèle d’architecture gothique catalane, caractérisée par de grands espaces et l’absence d’ornements observés dans les églises gothiques d’autres régions.

    * Le musée national d’Art catalan :
    Pour de nombreux Catalans, la Catalogne n’est pas une région d’Espagne mais un pays à part entière, doté d’une histoire propre et singulière.
    Le musée national d’Art catalan, abrité dans l’imposant Palais national à Montjuïc, en fait la démonstration avec son impressionnante collection explorant les richesses de 1000 ans d’art catalan.

    * La cathédrale de Barcelone :
    Véritable perle de l’architecture gothique catalane, la cathédrale de Barcelone est une étape incontournable de toute visite de la Ciutat Vella (vieille ville).
    Son intérieur sombre renferme une douzaine de chapelles dissimulées, une crypte étrange et un cloître singulier aux allures de jardin accueillant 13 oies (censées représenter l’âge de sainte Eulalie, patronne de Barcelone, lors de son martyre).

  • * Et aussi :
    - Le Quartier Gothique et les Rambles
    - La Sagrada Familia
    - Le Parc Guëll
    - Les soirées Flamenco
    - La Casa Mila

  • Belgique - Bruxelles - 3 Jours
    dès 299 
    Belgique - Bruxelles - 3 Jours

    * Le Manneken Pis :
    Est depuis le 17e siècle l’enfant chéri des Bruxellois.
    Dès cette époque, l’habitude est prise de l’habiller lors de grands événements.
    Cette étrange tradition s’est perpétuée au fil des siècles et même intensifiée.

    * Le Centre Belge de la Bande Dessinée :
    Attraction incontournable située au cœur de Bruxelles, le musée de la BD met à l'honneur depuis plus de 25 ans auteurs et héros du 9ème Art.

    * Le Musée du Chocolat et du Cacao :
    Choco-Story Brussels vous invite à voyager dans l'univers du chocolat depuis ses origines jusqu'au produit fini.
    Vous plongerez dans l'histoire des Aztèques et des Mayas qui cultivaient les cacaoyers il y a des milliers d'années. Vous apprendrez également comment le cacao est arrivé en Europe.

    * La Grand' Place :
    La Grand-Place de Bruxelles est un ensemble remarquablement homogène de bâtiments publics et privés, datant principalement de la fin du XVIIe siècle, dont l’architecture résume et illustre de manière vivace la qualité sociale et culturelle de cet important centre politique et commercial.

    * La Place des Martyrs :
    C'est une très belle place toute blanche, dans le style classique du XVIIIème siècle.
    Sur cette place trône un grand monument aux Martyrs de la Révolution belge de 1830, cimetière patriotique sous lequel sont enterrés 445 citoyens morts pour l'indépendance au cours des journées de septembre 1830.
    Autrefois Place Saint Michel, construite à la place d'une ancienne blanchisserie, l'ensemble est uni et sobre dans sa décoration, dans un style dorique.
    Les pavillons qui la composent sont relativement semblables, avec des façades bien équilibrées et symétriques, et rappelle l'architecture de la Place Royale.

    * Le Quartier de l'Îlot Sacré :
    Situé au nord-ouest de la Grand-Place, le quartier de l'Îlot Sacré est un quartier extrêmement animé du centre historique de Bruxelles.
    Reconnu au patrimoine mondial, il est constitué de petites ruelles commerçantes et piétonnières portant des noms de métiers.
    Le quartier est très fréquenté par les touristes.

    * Visite de Bruges :
    Vieilles ruelles pavées, maisons de briques gothiques et néogothiques, canaux et ponts, placettes pleines de charme.
    Le décor de la Venise du Nord est si parfait qu'on se croirait parfois dans un tableau des primitifs flamands.
    La ville, musée en plein air, est investie par les touristes qui, comme une déferlante, s'abattand par cars entiers de 9 heures à 19 heures.
    D'où l'intérêt de se perdre dans les quartiers périphériques.

    * Visite de Gand :
    Rues larges, monuments imposants, canaux bordés de maisons flamandes à pignons ouvragés, éclectisme architectural, grandes places : la ville est très aérée.
    Centre universitaire, on y trouve beaucoup de jeunes et autant de théâtres ou de cinémas, cernés par tous les cafés branchés de la Klein Turkije.

    * Visite de Liege :
    Première ville touristique de Wallonie, Liège recèle d’innombrables richesses à découvrir.
    La Meuse, qui la traverse du sud au nord, les collines abruptes et boisées qui l’entourent ainsi que son relief marqué, multipliant les perspectives originales et les quartiers typés, lui confèrent un charme étonnant.







  • next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire