Voyage d'entreprise

Dernière modification le 16-10-2017
Voyage d'entreprise

Les voyages d'entreprise sont un excellent moyen de ressouder ses équipes ou d'offrir un moment d'évasion à ses collaborateurs. Toutefois, leur organisation peut être délicate. Mystères de l'Ouest est une agence de voyage pour entreprises qui vous propose des séjours de groupes originaux.

Planifier un voyage d'entreprise

Partir en groupe nécessite un grand sens de l'organisation. Il faut à la fois réserver les trajets et les transferts, mais aussi l'hébergement. Sans oublier les repas et les à-côtés… Dans notre agence spécialisée, vous aurez le choix entre des formules et des voyages à la carte qui seront avantageux d'un point de vue financier. Avec Mystères de l'Ouest, vous pouvez réserver votre voyage d'entreprise et partir tranquille : nous nous chargeons de tout ! Grâce à notre large gamme de destinations, y compris dans les parcs d'attractions les plus prestigieux du monde, comme le Puy du Fou ou Disneyland Paris, vous êtes certain de faire plaisir à vos employés.

Partir en voyage d'entreprise

La préparation d'un séminaire ou d'un séjour de Team Building est qui ne doit pas être laissé au hasard. Lorsqu'il s'agit de mettre sur pieds un événement d'entreprise, tout doit être parfait ! Au-delà de l'organisation du voyage, comprenant le transport et l'hébergement, il est nécessaire de prévoir les activités qui rythmeront votre séjour en groupe : réunions, temps libre, animations, spectacles, loisirs de groupe, défis, etc. Quels que soient vos besoins, nous vous aiderons à organiser un voyage d'entreprise mémorable.

Nos idées de voyages

previous
Argentine - 12 Jours
dès 3349 
Argentine - 12 Jours

* Buenos Aires :
En arrivant à Buenos Aires, c’est l’activité bourdonnante qui captive le plus.
La Avenida 9 de Julio porte plusieurs symboles du pays tout entier : l’emblématique Obélisque, le portrait d’Evita Perón et une perspective vers la Casa Rosada (la Maison rose), palais présidentiel.
La ville renferme une multitude d’endroits dissimulés des grandes artères comme autant de petits voyages pleins de charme. On appelle cela les "puertas cerradas" et il peut s’agir des meilleurs restaurants, café-théâtres et milongas.
Passez une porte tout à fait ordinaire et découvrez un univers insoupçonné au décor toujours plus atypique.
A seulement quelques kilomètres de la capitale, faites un saut à Tigre, située sur le delta du fleuve Paraná. Cette ville d'un vert luxuriant est parcourue de canaux. La ville de Tigre est le point de départ pour de nombreuses excursions fluviales.
Ce delta est l’un des plus grands au monde avec ses 17500 km² et abrite un labyrinthe incroyable de canaux. 

* Les chutes Iguazû :
Rendez-vous à la croisée des frontières entre l’Argentine, le Paraguay et le Brésil pour la découverte d’une des 7 merveilles naturelles du monde.
Dans cette région de Misiones, laissez-vous charmer par les nuances de couleurs prononcées entre la terre pourpre et la végétation très verte.
Sur le fleuve Iguazú, une frange de 275 cascades forme les célèbres chutes sur 2700 m de gorges, qui déversent en moyenne plus de 1800 m3 d’eau à la seconde.
Le climat humide et le soleil qui abonde dans cette région semblent s’accorder dans la composition d’arcs-en-ciel splendides, quel que soit votre point de vue sur le tableau. A quelques heures de route au Sud d’Iguazú se trouvent les Esteros del Iberá. Ce vaste territoire marécageux s’étend sur près de 13000 km2 et regorge d’une faune particulièrement riche et diversifiée. Vous pourriez y rencontrer anacondas, caïmans, loutres, singes, cerfs et fourmiliers géants.

* El Calafate :
En poursuivant votre route vers le Sud, vous entrez plus loin encore dans la Patagonie pour découvrir la région des steppes autour de la ville d’El Calafate.
Devant vous s’étend une plaine rehaussée de collines et de lacs à l’eau laiteuse des glaciers, sous un ciel qui semble plus vaste que nulle part ailleurs.
Partez en excursion pour voir l’imposant glacier Perito Moreno, avec ses 80 m de hauteur, ses craquements et les chutes impressionnantes de ses glaces.
Naviguez parmi des icebergs aux couleurs et aux formes improbables et mesurez-vous à la plus belle force de la nature que vous n’ayez jamais vue.
Continuez autour du Parc national Los Glaciares en vous dirigeant vers le village d’El Chaltén.
Là, isolés du reste du monde, vous êtes en tête-à-tête avec les sommets granitiques des monts Fitz Roy et Poincenot.

* Ushuaia :
Un voyage au bout du monde !
Au-delà de la Patagonie des glaciers, bien plus au Sud encore, on arrive à Ushuaia, capitale de la Terre de Feu.
La ville la plus australe du monde est baignée d’une atmosphère résolument unique, pétrie de l’histoire de ses premiers habitants, les indiens Yámanas.
Avancez vers l’emblématique Canal de Beagle et visitez le Parc National de la Terre de Feu qui s’étend sur 63000 hectares de forêt et de lacs.
Ushuaia est également la dernière étape avant le voyage ultime, l’Antarctique...

* La péninsule Valdés :
Le sanctuaire des baleines.
Cette région de la Patagonie atlantique est l’un des plus importants sanctuaires de faune marine au monde.
Il s’agit notamment de la plus grande pouponnière de baleines franches australes.
La région est aussi un impressionnant centre de rassemblement de manchots ou de lions de mer... 
Certains jours, on peut même apercevoir des orques.
La faune marine de la région de la péninsule de Valdés est d’une richesse rare et permet des excursions d’observation de spécimens inoubliables.

Grand Prix Formule 1 Barcelone - 2 Jours
dès 649 
Grand Prix Formule 1 Barcelone - 2 Jours

* La Rambla et le Barri Gòtic :
Certes, c’est l’endroit le plus touristique de la ville
Mais il n’est pas envisageable de visiter Barcelone sans parcourir les 1,2 km de ce célèbre boulevard piétonnier descendant vers la mer.
Tous vos sens seront mis en éveil par le spectacle qu’offrent les promeneurs assis aux terrasses de cafés en plein air, les kiosques à fleurs odorantes, la mosaïque (tristement négligée) de l’artiste Miró et les statues humaines pour le moins surréalistes.

  • * La Sagrada Família :
    Plus de 80 ans après la mort de son créateur Antoni Gaudí, les travaux de ce chef-d’œuvre moderniste emblématique de Barcelone se poursuivent.
    Inspiré par la nature, ce temple dont les accents gothiques peinent à tempérer une débordante extravagance s’élance vers le ciel avec majesté et espièglerie.

    * Le Camp Nou :
    “Camp Nou Experience” est un musée interactif proposant une visite du stade, des vestiaires au terrain, terre sacrée pour de nombreux Catalans.

  • * Le Marché de la Boqueria :
    Le plus grand marché de fruits et légumes d’Europe est une intarissable source de tentation.
    * Restaurants, chefs, cuistots amateurs, employés de bureau et touristes s’y mélangent parmi d’innombrables étals croulant sous les pyramides de fruits colorés, les poissons chatoyants, les jambons suspendus, les fromages odorants, les tonneaux d’olives et de poivrons marinés, les truffes au chocolat et autres délices sucrés.

    * Le musée Picasso :
    Abrite une collection des œuvres de jeunesse de l’artiste, probablement la plus complète au monde.
    Picasso vécut à Barcelone de 15 à 23 ans, et certains éléments de la ville ont indéniablement marqué son œuvre, des fresques spectaculaires du musée national d’Art catalan aux mosaïques trencadís (pré-cubistes, de l’avis de certains) de Gaudí.
    L’emplacement du musée – dans cinq bâtisses médiévales contiguës – ne fait qu’ajouter à son attrait.

  • * Le musée national d’Art catalan :
    Pour de nombreux Catalans, la Catalogne n’est pas une région d’Espagne mais un pays à part entière, doté d’une histoire propre et singulière.
    Le musée national d’Art catalan, abrité dans l’imposant Palais national à Montjuïc, en fait la démonstration avec son impressionnante collection explorant les richesses de 1000 ans d’art catalan.

    * La cathédrale de Barcelone :
    Véritable perle de l’architecture gothique catalane, la cathédrale de Barcelone est une étape incontournable de toute visite de la Ciutat Vella (vieille ville).
    Son intérieur sombre renferme une douzaine de chapelles dissimulées, une crypte étrange et un cloître singulier aux allures de jardin accueillant 13 oies (censées représenter l’âge de sainte Eulalie, patronne de Barcelone, lors de son martyre).

  • Grèce - Corfou - 8 Jours
    dès 599 
    Grèce - Corfou - 8 Jours

    * La Vielle Ville de Corfou :
    Capitale de l'île, Corfou est superbe à visiter alors n'hésitez pas à vous perdre dans les ruelles sinueuses de la ville, où il règne une douce atmosphère de dolce vita.
    On prend le temps d'admirer les bâtiments d'influence vénitienne dont la façade tout en sobriété contraste avec un intérieur au décor chargé.
    On n'oublie pas non plus de passer devant la Spianada, une place centrale où tous les Corfiotes se donnent rendez-vous ou encore le Palais Saint Michel, un bâtiment néoclassique qui fut la demeure des gouverneurs britanniques.
    Enfin, une expérience typique à faire à Corfou : prendre un café en terrasse sur les petites places ou sur les arcades de Liston, une belle façon de commencer la journée.

    * Chiller sur les Plages :
    Que seraient vos vacances à Corfou sans une session de farniente à la plage ?
    Et sur Corfou, ce ne sont pas les plages qui manquent. Pour ceux qui préfèrent un endroit calme pour faire la sieste, privilégiez la plage de Paleokastritsa avec ses petites criques de sable fin et son eau translucide et la plage de Mirtiotissa.
    Pour les amoureux de la plongée, cap sur la plage de Nissaki.
    Pour les jeunes qui préfèrent l'animation, rendez-vous sur la plage de Kavas ou de Sidari.
    Et si vous êtes à la recherche d'un spot parfait pour observer un coucher de soleil, il faut vous rendre sur la plage de Pelekas, qui offre un décor sublime bordé de rochers.

    * Goûter les Spécialités locales :
    Visiter Corfou ne serait pas complet si vous ne vous attardiez pas sur les spécialités locales.
    La cuisine de Corfou s'apparente à la cuisine italienne, avec des légumes du soleil, des viandes grillées et des poissons frais, le tout généreusement arrosé d'huile d'olive.
    Pour les plats, ne quittez pas l'île sans avoir goutté le sofrito, de fines tranches de bœuf relevées dans une sauce à l'ail, le bourdéto, un poisson avec une sauce tomate relevée et le pastitsada, des gros macaronis avec de la viande de veau à la sauce tomate.
    Pour les amateurs de fruits, (re)découvrez le kumquat, la star de l'île.
    Il se déguste aussi bien frais, en liqueur, en glace ou en confit.
    Et pour aller plus loin, faites un tour à Paleokastritsa pour découvrir la distillerie de kumquats et tout savoir de ce petit fruit jaune.

    * Prendre de la Hauteur :
    Très fréquentée en été, visiter Corfou peut s'avérer épuisant avec le tourisme de masse.
    Heureusement, vous pourrez prendre de la hauteur et sortir des sentiers battus en allant explorer le Nord-Est de l'île, plus vert et montagneux avec le Mont Pantokrator, le plus haut sommet de Corfou à 906m.
    Dans cette partie, on trouve de nombreux champs d'oliviers multi centenaires, des figuiers, des vignes, et des petits villages où le temps semble s'être mis sur pause.
    Et pour les amateurs de randonnées, il existe un sentier qui traverse toute l'île du Nord au Sud sur plus de 200 km.

    * Traverser le Canal d'Amour :
    À deux pas de Sidari, charmant village situé au Nord de Corfou, on trouve le Canal d'Amour, une plage qui a fait la réputation de l'île.
    Sublime création de Dame Nature, le Canal d'Amour offre calme et détente à tous ceux qui veulent profiter du sable chaud et de l'eau turquoise.
    Et pour les amoureux, le Canal d'Amour est absolument à faire à Corfou : selon la légende, les couples qui arrivent à le traverser à la nage vivront un amour éternel.
    Et pour les fans d'adrénaline et d'aventure, vous pourrez nager entre les grottes et les tunnels marins pour faire le plein de sensations fortes.

    Marseille - 2 Jours
    dès 149 
    Marseille - 2 Jours

    * Le Vieux Marseille :
    600 ans avant Jésus-Christ, Massalia voyait le jour en lieu et place de l’actuel Panier.
    Si les grecs ont choisi ce lieu, c’est pour sa position privilégiée en hauteur et proche de la mer.
    Encore aujourd’hui, le Panier est un musée à ciel ouvert. Ses ruelles étroites, ses lieux culturels, ses artisans, créateurs et restaurateurs… les 3 collines du Panier n’ont de cesse de nous surprendre.

    * Le Vieux-Port :
    Marseille et son port, c’est vingt-six siècles d’histoire commune, car si l’on en croit la légende, la ville est née ici, sur les rivages de cette calanque marécageuse.
    Port idéal qui protège de la mer et des ennemis, la calanque du Lacydon est adoptée par les colons grecs qui y crée Massalia.
    Le site choisi depuis la mer reflète bien les préoccupations et de la logique de ces marins.
    La légende (qui fait toujours débat) nous indique que Protis venu de Phocée en Grèce fonda la cité vers 600 avant JC. Aristote dans sa "constitution de Marseille" nous conte cet épisode. 

    * Notre Dame de la Garde :
    Figure emblématique de la Ville, elle veille sur les marins, les pêcheurs et tous les Marseillais.
    Lors de votre séjour dans la cité phocéenne, allez rendre visite à la "Bonne mère"  comme on la surnomme à Marseille, et admirez du haut de la colline, le panorama qui s’offre à vous.

    * Le Parc Borély :
    Une des sept merveilles de Marseille pour les uns, le meilleur allié du week end pour les autres.
    Chacun s’approprie le parc le plus fréquenté de Marseille à sa sauce. Côté sportif, avec ses immenses étendues vertes où de nombreux minots ont tapé leur premier ballon.
    Côté nature avec ses canaux où barbotent les canards et les cygnes, à peine dérangés par les visiteurs.
    Côté cœur aussi, le Parc Borély reste le rendez-vous des amoureux en quête d’intimité. Ce jardin est formidablement ancré dans l’inconscient collectif marseillais.

    * Croisière dans les Calanques :
    Les plus belles calanques de Marseille se trouvent au Sud de la ville, derrière le massif de Marseilleveyre et le massif du Puget.
    Avec l'archipel de Riou situé juste en face, elles sont le coeur du Parc national des calanques.

    * Ce que l’on peut faire :
    - Circuits petits trains (trois itinéraires différents)
    - Musée d’Histoire et son Port Antique
    - Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.
    - Promenade de la Corniche
    - Croisière dans les calanques entre Cassis et Marseille
    - Visite du Palais des Arts
    - Les forts du Vieux Port
    - Port de Cassis
    - Visite guidée panoramique

    * Dans la région :
    - Aix en Provence
     : La Vieille Ville, Cours Mirabeau, Quartier Mazarin, Villeneuve...
    - Aubagne : Aqueduc de la Candole, Pennelus…
    - Nice : La Promenade des Anglais, Le Vieux Nice, Le Musée Matisse, L’Opéra de Nice...
    - Cannes : Visite du Palais, Visite de la ville, Musée de la Castre, Visite Île des Lérins, La Croisette, Le Suquet, Le festival de Cannes... 

    Perou - 10 jours
    dès 1899 
    Perou - 10 jours

    * MACHU PICCHU :
    Fantastique citadelle, "perdue" jusqu’à sa redécouverte au début du XXe siècle, Machu Picchu est le site archéologique Inca par excellence.
    Fort de ses cultures en terrasse vert émeraude s’étageant devant de vertigineux sommets, avec pour horizon des crêtes andines, il offre un spectacle d’une beauté époustouflante.
    Cette merveille d’ingénierie a résisté à six siècles de séismes, d’invasions étrangères et de violentes intempéries.
    À flâner parmi les temples de pierre, vous prendrez la mesure du Wayna Picchu, la montagne voisine.
    La façon la plus époustouflante de se rendre au Machu Picchu est par le trek du chemin de l'Inca. 

    * LAC TITICACA :
    Tenant davantage d’une mer d’altitude que d’un lac, le Titicaca donne à voir des sites superbes, parmi lesquels se distinguent les fameuses îles flottantes fabriquées de main d’homme au moyen de roseaux légers appelés totora. Il y a des siècles, les Uros ont construit les Islas Uros afin d’échapper aux agressions des peuples indiens du continent, notamment les Incas.
    Les roseaux servent aussi à fabriquer des maisons, des bateaux, et même des porches voûtés et autres balançoires pour enfants.
    Découvrez ces merveilles par vous-même en optant pour un séjour chez l’habitant.

    * LA CORDILLERA BLANCA :
    Les imposantes sentinelles de granit que sont les sommets de la Cordillera Blanca dominent Huaraz et la région environnante.
    Ce massif est le plus haut du monde après l’Himalaya : 16 de ses pics avoisinent les 6 000 m, et l’ensemble représente le défi le plus difficile à relever du continent pour les alpinistes.
    Lacs glaciaires, énormes puya raimondii et pics rocheux s’élançant vers le ciel vous attendent dans le Parque Nacional Huascarán, où le trek de Santa Cruz offre une belle récompense aux plus ambitieux.

    * AREQUIPA, CITE COLONIALE :
    La deuxième ville du Pérou jette un pont historique entre les splendeurs incas de Cuzco et la bruyante modernité de Lima.
    Émaillée d’étincelants édifices de style baroque mestizo taillés dans le sillar, pierre locale de couleur blanche, Arequipa est une cité coloniale espagnole demeurée fidèle à ses origines.
    Sise au cœur de paysages naturels de rêve, entre volcans endormis et pampa d’altitude, elle compte un monastère vieux de 400 ans, une immense cathédrale et des picanterías (petits restaurants) traditionnelles servant une originale cuisine péruvienne fusion. 

    * CUZCO :
    Anciennes rues pavées, grandioses églises baroques et vestiges de temples incas aux sculptures vieilles de plusieurs siècles : nulle cité n’est plus ancrée dans l’histoire andine que Cuzco, habitée en continu depuis l’époque précolombienne.
    Jadis capitale de l’Empire inca, cette ville très touristique est aussi le point d’accès à Machu Picchu.
    Avec son ambiance bigarrée mariant dans un joyeux chaos le mysticisme et le mercantilisme, cette ville unique en son genre, théâtre de la vie nocturne la plus endiablée des Andes, n’en finit pas de charmer. 

    * VALLEE SACREE :
    Villages andins à l’architecture disparate, avant-postes militaires incas en ruine et cultures en terrasse utilisées depuis des temps immémoriaux sont reliés par le cours sinueux du Río Urubamba qui traverse la Vallée Sacrée. Située entre Cuzco et Machu Picchu, cette destination pittoresque est une base idéale pour partir à la découverte de la région.
    L’hébergement va de l’accueillante auberge au complexe hôtelier haut de gamme.
    Côté activités, des randonnées équestres, du rafting et des treks vous conduiront à de lointains villages de tisserands et de cultivateurs.

    Toulouse - 3 Jours
    dès 249 
    Toulouse - 3 Jours

    * La Cité Médiévale de Carcassonne :
    Située sur la rive droite de l’Aude, la Cité médiévale encore habitée, compte 52 tours et deux enceintes concentriques qui totalisent 3 km de remparts.
    Accessible de jour comme de nuit, par la Porte Narbonnaise et la Porte d’Aude, une grande partie de la Cité médiévale se visite librement.

    * Le Grand Toulouse :
    Située sur la rive droite de l’Aude, la communauté urbaine a changé de nom.
    Grand Toulouse fait place à Toulouse Métropole.
    Beaucoup plus qu'un simple changement d'identité graphique, cette nouvelle appellation traduit une ambition au service d'un projet. 

    * La Cité de l'Espace :
    Vous avez toujours rêvé de marcher comme sur la lune, d'embarquer dans une station mir ou un vaisseau Soyouz ? De découvrir le ciel et ses milliards de galaxies, de vivre l'aventure spatiale ? La Cité de l'espace vous ouvre les portes de l'univers.

    * Balade gourmande :
    Les principaux monuments sont présentés sous le nouvel éclairage nocturne. C'est très joli, les explications claires sans être prétentieuses ou longues, plein d'anecdotes et de faits méconnus sur Toulouse.

    * Le Capitole :
    Le Capitole est un monument de la ville française de Toulouse, qui abrite aujourd’hui l'Hôtel de ville et le théâtre du Capitole.
    Sa construction a été décidée par les Capitouls en 1190, afin d’y établir le siège du pouvoir municipal.

    * La Basilique Saint Sermin :
    La basilique saint Sernin de Toulouse est une grande étape vers Compostelle.
    Elle est dédiée à Saint Saturnin (ou Sernin), évêque de Toulouse au IIIème siècle.
    Celui-ci mourut traîné par un taureau dans la rue du Taur et sur la place du Capitole.
    Cette scène est très bien illustrée sur un sarcophage du Maître de Cabestany situé à l'abbaye de Saint Hilaire.

    * Le Couvent des Jacobins :
    C'est le lieu de vie d'une communauté religieuse où tout s'organise autour du cloître : réfectoire, salle capitulaire et chapelle funéraire ornée de peintures.
    C'est un lieu de pèlerinage sur les reliques de Saint Thomas d'Aquin.
    Histoire, art, foi, constituent les trois pôles qui attirent chaque année près de 300 000 visiteurs.
    Construit en seulement un siècle, entre 1230 et 1350, le couvent des Jacobins fera l'objet de quelques agrandissements par la suite.
    Son architecture répond avant tout aux règles de pauvreté et aux missions de prédication édictées par Dominique, le fondateur de l'ordre des Prêcheurs.

    Pays Basque - 2 Jours
    dès 249 
    Pays Basque - 2 Jours

    * Les plages et les côtes :
    De Biarritz à Getxo, les quelques 150 km du littoral basque se caractérisent par une succession de falaises entrecoupées de criques et de baies.
    Plages de sable fin (comme ici, dans les environs d'Elantxobe, en Biscaye), spots de surf, restaurants de fruits de mer : tous les ingrédients sont réunis pour profiter des plaisirs de l'océan!

    * San Sebastian :
    La belle Basque a tout pour séduire : le paseo de la Concha, superbe promenade s'étirant entre l'hôtel de ville et le palais de Miramar, deux sublimes plages au cœur de la ville, des quartiers anciens de caractère, une concentration de bars à pintxos.

    * Pintxos :
    Nom basque donné aux assortiments de petites entrées variées servies à l'apéritif. 

    * Bilbao :
    Vous y verrez de prestigieuses créations architecturales comme le Guggenheim, mais c'est en flânant dans les quartiers aussi différents que le Casco Viejo ou l'Ensanche, que l'histoire de la ville se lit sur les façades.

    * Biarritz :
    Station balnéaire la plus en vue de la Côte Basque, Biarritz l'élégante a réussi l'amalgame entre passé aristocratique et culture surf.
    Hors saison, une balade sur le front de mer prend immanquablement des accents romantiques.

    * Bayonne :
    Les curieux viennent se promener dans ses quartiers anciens et visiter sa cathédrale tandis que les gourmands s'y arrêtent pour le chocolat et le jambon, ses deux spécialités. 
    Mais pour beaucoup, Bayonne est indissociable de ses fêtes.

    Afrique du Sud - 13 Jours
    dès 3399 
    Afrique du Sud - 13 Jours

    * COTE SAUVAGE (WILD COAST) :
    Le littoral de l’ancien Transkei est plus connu sous le nom de Côte Sauvage (Wild Coast).
    Longue d'environ 300 km, attirante mais inhospitalière, cette côte concentre des images d’une nature vierge.
    Aucune ville à l’horizon sur la Côte Sauvage, seulement quelques petits ports et lieux-dits, des petites huttes rondes et colorées coiffées de chaume, modestement habitées depuis la nuit des temps par le peuple xhosa.

    * DRAKENSBERG :
    Succession harmonieuse de sommets déchiquetés, de crêtes enneigées et de vallées encaissées, le Drakensberg forme une couronne de montagnes qui enserre la frontière Est du petit royaume du Lesotho, enclave haut perchée au cœur de l’Afrique du Sud.
    Ses versants aux couleurs changeantes passent de l’ocre au roux, du brun au vert acidulé.

    * CAPE TOWN (LE CAP) :
    Cape Town (Le Cap) cherche à développer l’idée d’un cosmopolitisme paisible.
    Elle incarne une Afrique créée par des Blancs.
    Elle mêle le business et le tourisme, la nature et ce qu’en a fait l’homme.
    Cape Town renferme la quintessence de l’histoire du pays.
    Derrière l’indéniable sentiment d’harmonie, elle charrie son lot de contradictions et de désespérance.

    * CAP DE BONNE ESPERANCE :
    Bartholomé Diaz baptisa le Cap de Bonne-Espérance lors de son passage en 1488.
    Cette péninsule devenue réserve naturelle ouvrait en effet la route de l’Asie.
    Le Cap de Bonne-Espérance est caressé par les flots des océans Atlantique et Indien et se trouve à la jonction de courants maritimes contraires de nature à créer des tempêtes.
    Le Cap de Bonne-Espérance n'est pas le point le plus méridional de l'Afrique.

    * ROBBEN ISLAND :
    Un lieu incontournable d'un point de vue historique et émotionnel : Robben Island fut l'île-prison de Nelson Mandela où il passa près de 19 ans sur les 27 années de son emprisonnement.
    L'île cessa d'être une prison peu après l'abolition de l'apartheid et fut ouverte à la visite en 1999 après avoir été déclarée World Heritage Site.
    D'anciens détenus vous feront visiter cette prison.

    * TABLE MOUNTAIN :
    Le Table Mountain National Park s'étend sur environ 60 km, de Signal Hill à Cape Point.
    Trois sommets permettent au touriste de ne pas s'égarer : Table Mountain (plus de 1 000 m), Signal Hill (colline de 350 m d'altitude) et Lion's Head qui culmine à 670 m.
    La Table Mountain est un paradis des randonneurs : vues époustouflantes mais également présence de nombreuses variétés de fynbos.

    * JOHANNESBURG :
    Capitale financière de l’Afrique du Sud, Johannesburg est également la capitale des superlatifs : la ville la plus riche d’Afrique, les plus hauts bâtiments, les plus grandes disparités sociales, l’un des taux de criminalité les plus élevés au monde, mais aussi l’une des plus belles atmosphères paranoïaques jamais rencontrées. Johannesburg est par ailleurs riche de son passé de lutte contre l’apartheid et d’une vie culturelle intense.

    * SOWETO :
    On rencontre au célèbre Soweto (diminutif de SOuth WEstern TOwnship) situé à 15 km au Sud-Ouest de Johannesburg, l’essence de l’Afrique du Sud.
    C’est ici que s’est construite, au fil d’héroïques années, la victoire contre l’apartheid.
    Émouvante est la visite des hauts lieux du combat pour l’émancipation du peuple noir.
    Soweto est un patchwork de petits et grands quartiers traversés par endroits de voies rapides.

    * PARC NATIONAL KRUGER :
    Le Parc National Kruger est l’un des parcs les plus célèbres, les plus anciens et les plus étendus au monde.
    C’est une occasion exceptionnelle d’observer la flore mais aussi des centaines de variétés d’oiseaux, de reptiles et de mammifères.
    Cadre sauvage intact et pistes en parfait état garantissent le confort.
    Il ne reste plus qu’à rouler doucement et à être attentif aux bruissements des feuilles.
    Des réserves privées sont situées à l'Ouest du Kruger et d'autres sont isolées du parc, au milieu des champs et cultures traditionnelles.

    * SANTA LUICA :
    Santa Lucia est une petite ville posée sur une sorte de colline allongée, quadrillée par des rues bien tracées.
    Du temps de l’apartheid, elle était bel et bien une cité exclusivement « blanche », mais les choses ont changé.
    Les maisons et les villas de Santa Lucia sont entourées de jardins tropicaux à la végétation luxuriante.

    Grèce - Rhodes - 8 Jours
    dès 599 
    Grèce - Rhodes - 8 Jours

    * La Vielle Ville de Rhodes :
    La ville de Rhodes est la capitale de l'île éponyme, fondée en 408 avant J-C. Sa vieille ville médiévale, enfermée dans l'enceinte de hauts remparts construits du temps des Chevaliers de Rhodes, est classée sur la liste des monuments du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988. Elle est considérée comme la plus grande ville fortifiée d'Europe, et la mieux conservée.
    Érigée entre 1309 et 1523, c'est une vieille cité byzantine entièrement piétonne, où vous pourrez contempler un mariage singulier de styles d'architectures historiques : influences gothiques dans la haute-ville et style ottoman en basse-ville.
    C'est l'incontournable d'un séjour pour visiter Rhodes.
    Son état de préservation est stupéfiant : voyage au cours du temps, on s'imaginerait presque au Moyen-Âge, tant les rues pavées et les tours gothiques ont conservé leur authenticité d'antan. 
    Rhodes est aussi connue pour avoir accueilli le célèbre Colosse, la sixième des Sept Merveilles du Monde Antique, construite vers 292 avant notre ère.
    Ne le cherchez pas, il n'en reste aujourd'hui aucune trace puisqu'il fut complètement détruit lors d'un séisme au 6ème siècle.
    Dans la vieille ville, déambulez dans la rue principale, du Palais du Grand Maître au Musée archéologique de Rhodes, incroyablement bien conservée. Le musée archéologique renferme la plupart des vestiges antiques majeurs excavés du sol ou de la mer des îles du Dodécanèse.
    Le bâti du musée, construit au 15ème siècle pour servir d'hospice, abrite des statues, des poteries, des urnes, des épitaphes, des autels et des sarcophages d'une inestimable valeur.
    Enfin, montez les escaliers de la tour de l'horloge pour prendre de la hauteur et admirer la ville vue d'en haut, un fabuleux panorama depuis l'Acropole et le Mont Smith. 

    * Tsambika :
    Sur la route entre Rhodes-ville et Lindos, découvrez l'un des joyaux de la côte orientale de l'île : la plage de Tsambika.
    Que faire à Rhodes en effet si l'on ne va pas se mouiller dans les eaux cristallines et chaudes de la mer Méditerranée ?
    La plage de Tsambika possède l'avantage non négligeable d'être recouverte de sable, ce qui est assez rare sur l'île de Rhodes.
    Cure de soleil, natation, activités nautiques et randonnée dans le parc Panagia Tsampika Psili Dimou Archagkelou : voilà tout ce que vous pourrez faire à Tsambika Beach. Après avoir gravi 350 marches à flanc de colline, vous tomberez nez-à-nez avec le monastère de Tsambika, une église byzantine édifiée sur un piton rocheux à 300 mètres de hauteur.
    Le site offre un point de vue majestueux sur la côte, notamment Kolymbia, la plage de Tsambika et même Lindos.
    La plage, en contrebas, est enclavée entre deux promontoires rocheux le long d'une bande de sable fin : au programme, transat et parasol pour buller paisiblement !

    * Le Village de Lindos :
    Situé à 55 kilomètres au Sud de Rhodes-ville sur la côte Est, Lindos est un immanquable si vous vous demandez que faire sur l'île de Rhodes. 
    Reconnaissable à ses maisons blanches, il est considéré comme l'unique village à avoir conservé le charme authentique grec.
    A ce titre, il est classé sur la liste des monuments historiques.
    Lindos aurait été fondée au 10ème siècle avant J-C par les Doriens : autant dire que son sous-sol, vieux de 3 000 ans, a vu bien des choses !
    Juché sur une colline, il offre une vue splendide sur la baie de Saint-Paul, au Sud du village. Chose insolite : le centre-ville est piétonnier, mais est aussi réservé aux ânes ! Attention, les tarifs peuvent être plus élevés qu'ailleurs, le village attirant les classes aisées de Rhodes, majoritairement artistes.
    Visitez l'Acropole surplombant le village, avec ses ruines antiques et imaginez la vie quotidienne au temps de la Grèce antique.
    Les fouilles archéologiques menées sur la colline attestent d'une occupation humaine au Néolithique (4ème millénaire avant notre ère).
    A Lindos, visitez les ruines du Temple d'Athéna pour ponctuer votre excursion pour visiter Rhodes.

    * Pefkos et sa plage :
    Si Lindos est la deuxième attraction des visiteurs qui viennent visiter Rhodes, un joyau de l'île de Rhodes se trouve à quelques kilomètres au Sud de Lindos : la plage de Pefkos.
    Celle-ci est nettement plus calme que les autres.
    C'est un ancien village de pêcheurs, plus reposant mais non moins prisé, justement, des touristes en quête de quiétude. 

    * Kamiros :
    Le site antique de Kamiros se trouve au Nord-Ouest de l'île de Rhodes.
    Ce site archéologique permet à son visiteur de se plonger en immersion dans l'Histoire de la Grèce antique : la cité fut fondée par les Doriens, occupée par les Perses, puis par Athènes et la Ligue de Délos, par les guerriers de Sparte. Kamiros était une cité prospère et la vie culturelle y était très développée.
    Les vestiges mettent au grand jour une construction sur trois niveaux, le plus élevé étant l'Acropole et la Stoa, au sommet d'une colline.
    Deux séismes aux 3ème et 2ème siècles av. J-C réduisirent la ville en ruines.
    Le site antique de Kamiros ou Camiros est un des immanquables à voir en allant visiter Rhodes.

    Normandie - 2 Jours
    dès 249 
    Normandie - 2 Jours

    * Caen :
    Le Mémorial de Caen, l'abbaye aux Hommes et l'abbaye aux Dames

    * Étretat :
    Romantique théâtre ouvert sur la Manche, Étretat a inspiré les plus illustres artistes.
    Quelques instants sur place suffisent à comprendre pourquoi...
    La forme singulière de ses falaises, que ce soit la Manneporte, la Courtine ou l'Aiguille, invitent à l'imagination.

    * Granville :
    Dans la baie du Mont Saint-Michel, Granville "la cité corsaire", s'est reconvertie en station balnéaire.
    A Granville, également appelée la "Monaco du Nord", il règne comme un air de vacances toute l'année !
    Les rues piétonnes, la haute-ville, le port de pêche, le plat-gousset, la maison Dior, le marché couvert, sans oublier son trésor... Chausey.

    * Plages du Débarquement :
    Le débarquement du 6 juin 1944 sur les plages de Normandie fut la plus grande opération amphibie et aéroportée de tous les temps.
    Aujourd’hui encore, des millions de visiteurs viennent se recueillir sur les Plages du débarquement et ainsi rendre hommage aux soldats qui ont libéré la France.

    * Honfleur : 
    Un joyau ! Un haut-lieu du tourisme en Normandie.
    Vous serez charmé à votre tour par la cité des peintres avec ses ruelles pittoresques et son Vieux-Bassin bordé de restaurants.

    * Deauville  :
    Deauville est une référence internationale, rendez-vous des étoiles du grand écran et des turfistes inconditionnels.
    Ses planches, ses parasols multicolores, ses hôtels de standing et son casino participent à la légende.

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire