Voyage organisé

Dernière modification le 16-10-2017
Voyage organisé

Partir en groupe peut devenir un véritable défi, surtout lorsqu'il faut coordonner chaque étape et prendre en compte les goûts et les habitudes de tout le monde. Pour réserver un voyage organisé parfait du début jusqu'à la fin, vous pouvez compter sur Mystères de l'Ouest.

Partir en voyage organisé

Les occasions de voyager en groupe sont variées : séminaire, voyage scolaire, séjour associatif, réunion entre amis... Les organisateurs ne sont pas à l'abri des difficultés et des imprévus. C'est la raison d'être de notre agence de voyage organisé : vous permettre d'envisager sereinement votre séjour de groupe, quels que soient vos objectifs et vos attentes. Non seulement nous prendrons en charge tous les aspects matériels de votre voyage, tels que le transport et l'hébergement, mais nous pourrons également vous proposer une palette de services personnalisés : réservation d'une salle de séminaire ou d'une salle de réception, spectacles, animations en tous genre... Il vous suffit de nous faire parvenir une demande de devis.

Planifier un voyage organisé

Si vous n'avez pas le temps ou si vous vous sentez déjà découragé à l'idée d'organiser votre voyage organisé, vous pouvez vous reposer sur nos experts. Consultez notre catalogue en ligne pour découvrir le grand choix de destinations que nous vous proposons. Grâce à nos séjours thématiques, vous pourrez faire plaisir à tous les participants du voyage. Que vous souhaitiez mettre sur pieds un voyage culturel, sportif, nature ou ludique, vous trouverez facilement la formule qui vous conviendra.

Nos idées de voyages

previous
Séjour en Thalasso - 2 Jours
dès 199 
Séjour en Thalasso - 2 Jours

* Thalasso Pornichet groupe THALASSO.COM-VALDYS (entièrement rénové) :
Au pied d’une plage de sable fin de neuf kilomètres, la thalasso Baie de la Baule bénéficie de l’alliance du savoir-faire historique et de l’esprit d’innovation qui caractérise le groupe. Dès l’ouverture de ses portes en février 2015, découvrez ses nouveaux enveloppements hydro sensoriels, son spa, son Espace Aqua Détente avec un parcours marin, un hammam et sauna avec fontaine à glaces, une douche expérience... Polysensorialité, technicité, savoir-faire et raffinement sont les maîtres mots de la thalasso Baie de la Baule !

* Thalasso Carnac :
LE PLUS GRAND SPA MARIN DE BRETAGNE SUD!
Profitez d'un spa d’eau de mer pour vous détendre... Ici, l’eau de mer, chauffée à 29-33°C, use de tous ses pouvoirs apaisants et tonifiants : bassin de nage, parcours aquatique intérieur et extérieur doté d’alcôves de détente (grand jacuzzi à ciel ouvert, lits massants, douches de nuque, sièges bouillonnants...), et aussi solarium et jardin, hammams et saunas avec "cascade de glace".

* Centre Atlanthal Anglet :
Un large choix de soins corporels dans un site naturel privilégié, la thalassothérapie est l'utilisation combinée des bienfaits du milieu marin.
Elle comprend le climat, l'eau de mer, les boues, les algues et les autres éléments que détient l'océan.

* Les Thermes Marins de Saint-Malo :
Ces thermes accompagnent ces richesses marines, en mettant à votre disposition sur plus de 5000 m² des équipements à la pointe de l'innovation et des professionnels fidèles et expérimentés (médecins, kinés, hydrothérapeutes...).

* Relais Thalasso Ile de Ré :
Un site unique face à la mer situé sur un parc privé de 5 hectares associant
- Le Plus : Espace Hydro marin en accès illimité
- Piscine d’eau de mer chauffée à 32°C, banquettes bouillonnantes, jets sous-marins, geyser, Sauna et Hammam, Salle de Fitness (tenue de sport + baskets + claquettes obligatoires au centre)
- Et sur certaines périodes : piscine extérieure chauffée d’eau de mer à 28°C.

Bulgarie - Sofia - 4 Jours
dès 259 
Bulgarie - Sofia - 4 Jours

* LES EXCURSIONS VITOSHA, BOYANA ET RILA :
Sofia est la seule capitale européenne entourée de montagnes.
La plus fréquentée est celle de Vitosha, à moins de 15km mais à 2290 mètres d'altitude.
Autant dire qu'il y a un bon dénivelé. C’est accessible en vélo et à pied. Vos efforts seront récompensés par une vue imprenable sur la ville. Au coucher du soleil, ce serait le top.
Toujours à proximité de Sofia, vous pouvez aller voir le lac, les cascades et l’église de Boyana.
Cette dernière est classée au patrimoine historique de l'UNESCO.
Là encore, des bonnes chaussures de marches ou un VTT seront vos meilleurs alliés pour y accéder.
Et comme ce n'est pas loin du mont Vitosha, ce que nous vous conseillons, c'est d'opter pour le Free Hike Tour.
Plus loin maintenant, le monastère de Rila.
Il est aussi classé au patrimoine mondial, et l'endroit est remarquable.
En plein milieu de la forêt, à 1147 mètres d'altitude, se dresse ce monastère vieux de plus d'un millénaire et il est encore aujourd'hui en activité.
Idéal pour un grand bol d'air frais. 

* PARCS DANS LA VILLE :
Sofia est une ville très verte.
Un bout de nature n'est jamais très loin ici.
Le plus vaste est le parc Yuzhen qui lie la ville à la montagne. C'est l'endroit idéal pour ne rien faire.
Le National Park est à l'entrée du centre-ville, il loge en son sein le Palais National de la Culture qui a nécessité autant de métal pour sa construction que la Tour Eiffel.
Disséminés un peu partout dans la ville, on peut aussi citer le parc Loven qui abrite le zoo, le parc Borisova Gradina, le parc Zapaden.

* LES LIEUX DE CULTES DANS LA VILLE :
Beaucoup de monuments de Sofia sont des lieux de cultes.
Alors si vous êtes fans d'églises, de mosquées ou de synagogues, bienvenu à Sofia. Comment ne pas citer en exemple le square de la tolérance où 4 religions cohabitent à quelques mètres les unes des autres (orthodoxes, catholiques, musulmans et juifs).
Beau symbole dans ce pays très majoritairement de confession orthodoxe.
L'église la plus ancienne est celle de Sainte Sophie qui a donné son nom à la ville en 1376. L’édifice religieux date du VIème siècle.
Mais la cathédrale Alexander Nevski emporte le prix du « lieu de culte le plus imposant de la ville », il a fallu 20 ans pour la bâtir. Avec ses coupoles dorées, elle est très facile à repérer mais peut vous aveugler selon l'angle du soleil.

* LA CATHEDRALE ALEXANDER NEVSKY :
Que faire à Sofia si l'on aime les magnifiques pièces architecturales ?
La cathédrale Alexandre-Nevski, bien sûr !
L'une des plus grandes cathédrales orthodoxes du monde vous accueille en plein centre de Sofia.
Il aura fallu 30 ans pour construire ce monument néo-byzantin mais le résultat est là.
Les dômes dorés de cette cathédrale sont tout simplement splendides.
Si vous souhaitez visiter l'intérieur de la cathédrale de Sofia, vous pourrez admirer une très belle collection d'icônes orthodoxes.

* LE MUSEE NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE :
Votre visite de Sofia vous mènera certainement vers ce musée incontournable de la ville.
Fondé en 1889, c'est le plus ancien musée de Bulgarie.
16 salles sur 4 niveaux vous présentent des collections exceptionnelles de minéraux, d'oiseaux, d'amphibiens, de fossiles ou de poissons.
On retrouve également un espace consacré aux mammifères dans ce musée national d'Histoire Naturelle. Parmi les plus beaux modèles, vous serez impressionné par l'ours de Rila de 2m de haut.

* LE LAC DE PANCHAREVO :
Votre visite de Sofia vous mène cette fois loin de la culture, dans un espace naturel, le lac de Pancharevo.
C'est au Sud de la ville que ce lac artificiel situé au cœur des montagnes vous accueille.
Ici, on peut se baigner, pêcher, pratiquer des sports nautiques, etc.
Tandis que certains choisiront de se détendre et de pique-niquer dans cet espace de charme, d'autres partiront pour une belle balade sur un sentier qui fait le tour du lac Pancharevo.

* LES THERMES DE SOFIA :
Si vous n'avez plus envie de visiter Sofia, nous vous suggérons de vous rendre dans les thermes de la ville.
Les sources thermales sont nombreuses en Bulgarie, les bulgares ont ainsi l'habitude d'aller se détendre dans les bains publics.
Après une journée de balade au cœur de Sofia, vous allez adorer ce moment hors du temps.

Seychelles - 9 Jours
dès 1599 
Seychelles - 9 Jours

* VICTORIA :
Elle s'étend le long d'une baie au pied du Morne Seychelles, le point culminant de l'île.
Cette petite ville de 30 000 âmes est l'unique port de l'île. En déambulant dans les rues bordées de magnifiques maisons créoles et autres édifices multicolores, vous aurez déjà un bel aperçu de la culture et de l'esprit de l'île. En effet, toutes les cultures qui sont passées par les Seychelles y ont laissé leur empreinte.
Des traces d'Europe, d'Afrique ou d'Asie sont disséminées dans la capitale.
Le Grand Bazar et son marché typique de Selwyn Clarke, vous permettront de goûter aux produits locaux. N'oubliez pas de passer voir la Clock Tower, la fameuse horloge située sur une petite tour dans le centre-ville.
Non loin de là, vous pourrez acheter des souvenirs dans les boutiques créoles et galeries artisanales.

* L'ANSE BEAU VALLON :
Mahé dispose d'un littoral particulier.
Il est très facile de faire le tour de l'île avec votre voiture de location puisque des routes existent tout le long de la côte. Vous pouvez ainsi vous arrêter pour contempler sa soixantaine de plages de sable fin, réparties autour de l'île. Cocotiers, lataniers et roches de granit en font un décor de rêve.
Parmi celles-ci, la plage de Beau Vallon est à ne pas manquer.
Située à quelques minutes de Victoria, elle présente un décor de carte postale.
L'abondance d'activité à faire sur place a forgé sa réputation : plongée sous-marine, ski nautique, pêche... Vous pouvez aussi y choisir des excursions en bateau à fond panoramique ou en catamaran, pour découvrir les environs.

* ROUTE DE LA FORET NOIRE :
Idéale pour découvrir des paysages de la côte Ouest, cette route traverse le Parc National du Morne Seychellois. Bordée d'une végétation abondante et variée, elle permet d'aller de Port Glaud à Victoria, l'occasion de vous arrêter à la Tea Factory.
Là, vous saurez tout de la culture de la feuille de thé, introduite sur l'archipel par un colon anglais en 1962.
Lors de ce circuit, faites un nouvel arrêt, cette fois à Mission Lodge.
Vous y découvrirez les vestiges de la Mission, qui a servi à recueillir les enfants d'esclaves noirs libérés par les britanniques en 1975.
Le belvédère aménagé sur le site offre des vues spectaculaires sur la côte Ouest.

* COPOLIA TRAIL :
Abordable par tous, la randonnée de Copolia n'est longue que d'un kilomètre.
Mais le dénivelé de 160m en fait une promenade sportive. Ce chemin permet d'atteindre l'un des plus hauts sommets de l'île.
Il rejoint le village de Sans Souci, en traversant une dense zone de jungle équatoriale.
A l'arrivée, une magnifique vue sur Victoria et sur les montagnes du Morne Seychellois.
En prime, n'oubliez pas d'observer les plantes carnivores au sommet du Copolia.

* L'ILE DE LA DIGUE :
Elle est réputée pour ses plages, comme Anse Source d'Argent, parsemée de rochers de granite, sur la côte Ouest.
Au Sud, la plage isolée Anse Bonnet Carré et ses eaux calmes peu profondes sont accessibles seulement à pied, tout comme Anse Cocos, située dans une baie protégée sur la côte Est.
On peut observer la faune et la flore variées de La Digue à la réserve de la Veuve.

* VALLEE DE MAI
La Vallée de Mai, selon la légende serait le premier Jardin d’Eden… Elle abrite le fameux Coco de Mer plus connu sous le nom de « Coco fesse », dans son environnement naturel.
Les sentiers de découverte dans la Vallée de Mai sont protégés par une canopée de feuilles de palme, qui protègent du soleil. Le seul bruit audible dans cet environnement est le cri du Perroquet Noir, un des oiseaux les plus rares au monde.
Vous découvrirez aussi des chauves-souris, des pigeons bleus, des bulbuls (variété d’oiseaux) et des lézards. Les homards et les crabes peuplent les ruisseaux d’eau douce dans la Vallée de Mai. Après la marche en forêt, faites une pause-détente à Anse Lazio, réputée pour ses eaux transparentes et son sable blanc qui ressemble à de la farine. C’est le paradis sur terre !

* TORTUES GEANTES DE L'ILE CURIEUSE :
L’île Curieuse est un îlot de 3 kilomètres de long sur 1,5 kilomètre de large et un Parc National Marin destiné à la protection des tortues d’Aldabra en particulier.
Curieuse abrite ainsi 300 tortues d’Aldabra. Les touristes peuvent donc découvrir les tortues géantes vivant en liberté sous la protection des gardes, en se promenant sur un sentier sur pilotis au milieu de la mangrove et des palétuviers. Les petits sont réunis dans une sorte de nurserie pour les protéger des prédateurs.

Grèce - Rhodes - 8 Jours
dès 599 
Grèce - Rhodes - 8 Jours

* La Vielle Ville de Rhodes :
La ville de Rhodes est la capitale de l'île éponyme, fondée en 408 avant J-C. Sa vieille ville médiévale, enfermée dans l'enceinte de hauts remparts construits du temps des Chevaliers de Rhodes, est classée sur la liste des monuments du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988. Elle est considérée comme la plus grande ville fortifiée d'Europe, et la mieux conservée.
Érigée entre 1309 et 1523, c'est une vieille cité byzantine entièrement piétonne, où vous pourrez contempler un mariage singulier de styles d'architectures historiques : influences gothiques dans la haute-ville et style ottoman en basse-ville.
C'est l'incontournable d'un séjour pour visiter Rhodes.
Son état de préservation est stupéfiant : voyage au cours du temps, on s'imaginerait presque au Moyen-Âge, tant les rues pavées et les tours gothiques ont conservé leur authenticité d'antan. 
Rhodes est aussi connue pour avoir accueilli le célèbre Colosse, la sixième des Sept Merveilles du Monde Antique, construite vers 292 avant notre ère.
Ne le cherchez pas, il n'en reste aujourd'hui aucune trace puisqu'il fut complètement détruit lors d'un séisme au 6ème siècle.
Dans la vieille ville, déambulez dans la rue principale, du Palais du Grand Maître au Musée archéologique de Rhodes, incroyablement bien conservée. Le musée archéologique renferme la plupart des vestiges antiques majeurs excavés du sol ou de la mer des îles du Dodécanèse.
Le bâti du musée, construit au 15ème siècle pour servir d'hospice, abrite des statues, des poteries, des urnes, des épitaphes, des autels et des sarcophages d'une inestimable valeur.
Enfin, montez les escaliers de la tour de l'horloge pour prendre de la hauteur et admirer la ville vue d'en haut, un fabuleux panorama depuis l'Acropole et le Mont Smith. 

* Tsambika :
Sur la route entre Rhodes-ville et Lindos, découvrez l'un des joyaux de la côte orientale de l'île : la plage de Tsambika.
Que faire à Rhodes en effet si l'on ne va pas se mouiller dans les eaux cristallines et chaudes de la mer Méditerranée ?
La plage de Tsambika possède l'avantage non négligeable d'être recouverte de sable, ce qui est assez rare sur l'île de Rhodes.
Cure de soleil, natation, activités nautiques et randonnée dans le parc Panagia Tsampika Psili Dimou Archagkelou : voilà tout ce que vous pourrez faire à Tsambika Beach. Après avoir gravi 350 marches à flanc de colline, vous tomberez nez-à-nez avec le monastère de Tsambika, une église byzantine édifiée sur un piton rocheux à 300 mètres de hauteur.
Le site offre un point de vue majestueux sur la côte, notamment Kolymbia, la plage de Tsambika et même Lindos.
La plage, en contrebas, est enclavée entre deux promontoires rocheux le long d'une bande de sable fin : au programme, transat et parasol pour buller paisiblement !

* Le Village de Lindos :
Situé à 55 kilomètres au Sud de Rhodes-ville sur la côte Est, Lindos est un immanquable si vous vous demandez que faire sur l'île de Rhodes. 
Reconnaissable à ses maisons blanches, il est considéré comme l'unique village à avoir conservé le charme authentique grec.
A ce titre, il est classé sur la liste des monuments historiques.
Lindos aurait été fondée au 10ème siècle avant J-C par les Doriens : autant dire que son sous-sol, vieux de 3 000 ans, a vu bien des choses !
Juché sur une colline, il offre une vue splendide sur la baie de Saint-Paul, au Sud du village. Chose insolite : le centre-ville est piétonnier, mais est aussi réservé aux ânes ! Attention, les tarifs peuvent être plus élevés qu'ailleurs, le village attirant les classes aisées de Rhodes, majoritairement artistes.
Visitez l'Acropole surplombant le village, avec ses ruines antiques et imaginez la vie quotidienne au temps de la Grèce antique.
Les fouilles archéologiques menées sur la colline attestent d'une occupation humaine au Néolithique (4ème millénaire avant notre ère).
A Lindos, visitez les ruines du Temple d'Athéna pour ponctuer votre excursion pour visiter Rhodes.

* Pefkos et sa plage :
Si Lindos est la deuxième attraction des visiteurs qui viennent visiter Rhodes, un joyau de l'île de Rhodes se trouve à quelques kilomètres au Sud de Lindos : la plage de Pefkos.
Celle-ci est nettement plus calme que les autres.
C'est un ancien village de pêcheurs, plus reposant mais non moins prisé, justement, des touristes en quête de quiétude. 

* Kamiros :
Le site antique de Kamiros se trouve au Nord-Ouest de l'île de Rhodes.
Ce site archéologique permet à son visiteur de se plonger en immersion dans l'Histoire de la Grèce antique : la cité fut fondée par les Doriens, occupée par les Perses, puis par Athènes et la Ligue de Délos, par les guerriers de Sparte. Kamiros était une cité prospère et la vie culturelle y était très développée.
Les vestiges mettent au grand jour une construction sur trois niveaux, le plus élevé étant l'Acropole et la Stoa, au sommet d'une colline.
Deux séismes aux 3ème et 2ème siècles av. J-C réduisirent la ville en ruines.
Le site antique de Kamiros ou Camiros est un des immanquables à voir en allant visiter Rhodes.

Carnaval de Rio - Brésil - 8 jours
dès 1999 
Carnaval de Rio - Brésil - 8 jours

* LE CHRIST REDEMPTEUR :
Depuis 1931, une statue du Christ, les bras ouverts, veille sur la ville du haut du Corcovado, sommet de 710 mètres. On grimpe la montagne jusqu’aux pieds du sauveur pour apprécier le panorama fascinant, alliant forêt tropicale, plages, îles, océan, baie et monts verdoyants.

* LE CARNAVAL DE RIO :
Qui dit Rio dit carnaval !
Durant les quatre jours précédant le mercredi des Cendres en février, les rues de la ville sont inondées de danseurs aux costumes flamboyants.
La samba y est à l’honneur depuis 1917 et les écoles de la ville s’affrontent dans une compétition endiablée.
Vous en aurez à coup sûr plein la vue !

* LE PAIN DE SUCRE :
Que vous le gravissiez vaillamment à pied ou que vous empruntiez l’impressionnant téléphérique de verre, l’important, c’est d’apprécier sans faute la vue imprenable de Rio que vous aurez du haut du Pão de Açúcar, une formation rocheuse insolite !

* LA PLAGE DE COPACABANA :
Un large croissant de sable de 4 km entouré par les monts verdoyants de Rio, du soleil à ne plus savoir qu’en faire, des kiosques où se procurer de quoi se désaltérer, une vue saisissante impossible à oublier.
Copacabana, c’est tout le charme de Rio en un seul endroit!

* LE STADE DE MARACANA :
Maracaña n’est rien de moins qu’un lieu sacré pour les Brésiliens !
Il a vu tant le triomphe (le 1000e but de Pelé) et la catastrophe (la défaite contre l’Uruguay lors de la finale de la Coupe du monde 1950).
Les matchs y sont absolument spectaculaires ; ne manquez pas l’occasion d’assister à une rencontre dans cette arène historique !

* LE QUARTIER SANTA TERESA :
Surplombant le centre-ville de Rio, le quartier Santa Teresa a des airs de village.
Ici, les habitants vivent dans des maisons et non dans des tours, de vieux hôtels particuliers se dressent toujours, fiers, un peu partout, et l’ambiance bohème donne un charme fou à ce presque village bien-aimé de ses habitants.

Maroc - Agadir - 8 Jours
dès 729 
Maroc - Agadir - 8 Jours

* La Vallée du Paradis :
Également appelée la Vallée Verte, cet écrin de verdure est un véritable havre de paix.
C'est l'endroit idéal pour les amoureux de la nature et tous ceux qui veulent sortir un peu de la ville et changer de la plage.
Pour en profiter pleinement, vous pouvez opter pour une excursion à la journée proposée par les plateformes d'activités.

* Le Souk El Had :
Si vous partez visiter Agadir, passer un moment au Souk est incontournable.
Le cachet moderne du Souk El Had le différencie un peu des autres souks marocains, mais il n'en reste pas moins authentique !
Ce trésor au coeur de la ville regroupe plus de 3000 commerces sur une superficie de 11 hectares.
Vous découvrirez ici un univers authentique, vivant, tout en couleurs, où la senteur des épices envoûtera vos sens. Indéniablement l'un des endroits les plus agréables et les plus animés d'Agadir !

* Les Musées de la Ville :
Parce que visiter Agadir est aussi synonyme de découvertes culturelles, vous prendrez plaisir à arpenter les plus beaux musées de la ville.
Spécialisé dans l'art du Sud du Maroc, le Musée Municipal Bert Flint, également appelé Musée Tiskiwin, vous dévoilera une sublime collection d'objets traditionnels marocains venant de la région saharienne et de la vallée du Sousse. Le Musée de la Mémoire conserve l'histoire du terrible séisme qui a ravagé la cité le 29 février 1960, le tout situé dans une ravissante oasis de verdure qui laisse rappeler les jardins de l'Alhambra à Grenade.
Le Musée du Patrimoine Amazigh, quant à lui, vous séduira par ses somptueuses collections de bijoux, talismans, tapis, porteries et autres objets relatifs à la vie des Berbères.

* La Kasbah :
C’est ici que se trouvait la ville d'Agadir avant le terrible tremblement de terre. 
La Kasbah était une forteresse, construite en 1540, pour protéger la ville des assauts des Portugais.
Les ruines de ses remparts et son entrée sont les seuls restes du patrimoine architectural d'Agadir.
Vous découvrirez un site véritablement majestueux perché à une hauteur à 236 m d'altitude, offrant un incroyable point de vue sur la ville et ses ports. L'ascension dure une vingtaine de minutes en marchant. En fin de journée, alors que le soleil commence à se coucher, le spectacle est juste à couper le souffle !

* La Vallée des Oiseaux :
Domicile de plusieurs espèces d'oiseaux méconnus comme les nandous ou les demoiselles numide, ce parc animalier qui débouche sur le front de mer vous plongera dans un superbe décor exotique, au milieu des bananiers, des magnolias et des bougainvilliers.
Durant votre visite, en plus de nombreux oiseaux, vous pourrez apercevoir d'autres représentants de la faune locale, comme le singe magot ou le mouflon à manchette. Idéal pour une pause nature en plein cœur de la cité marocaine.

* La Medina Polizzi :
Si vous vous demandez que faire à Agadir, sachez qu'un passage à la médina, la vieille ville, s'impose.
L'expérience est unique puisque la médina de la ville est récente, mais elle recrée fidèlement toutes les caractéristiques des médinas marocaines, des ruelles sinueuses aux souks effervescentes.
C'est ici que vous trouverez le souk El Had. Cette médina est le fruit de l'imagination de l'artiste italien Coco Polizzi. Si vous souhaitez faire le plein de souvenirs, c'est le lieu idéal !

* Le Jardin Portugais et Crocoparc :
Le jardin portugais, nommé également jardin d'Olhao, est un joli coin de verdure qui commémore à l'origine les liens entre le Maroc et le Portugal, à travers le jumelage d'Agadir avec la ville d'Olhao.
C'est ici que vous trouverez le Musée de la Mémoire.
Vous apprécierez sans aucun doute cet espace vert propice à la détente.
Pour une expérience plus reptilienne, rendez-vous à l'incontournable Crocoparc !
Avec ses 300 crocodiles du Nil et ses beaux jardins exotiques et aquatiques, la visite du parc promet des souvenirs enrichissants pour petits et grands.

* Les Plages D'Agadir :
Considérée comme l'une des plus belles d'Afrique du Nord, avec plus de six kilomètres de sable fin, la baie d'Agadir est idéale pour profiter du soleil et des palmiers. Que vous préfériez les coins touristiques qui proposent diverses activités nautiques comme des sessions de jet ski ou des cours de planche à voile, ou les étendues plus sauvages, vous aurez l'embarras du choix ! Et pour les fans de surf, direction Taghazoute !
C’est le spot de surf de la région.
Un vrai bonheur pour les amoureux de la vague et une bonne occasion pour les débutants de s'initier aux joies de ce sport grâce aux nombreuses écoles.

* Le Désert de Massa :
Véritable bijou de la nature situé dans la région de Massa à 60km d'Agadir, le désert de Massa offre un spectacle époustouflant.
Là-bas, faune et flore majestueuses se lovent dans cette réserve naturelle de... 33 800 hectares !
Du parc national Souss Massa, au barrage d'eau Youssef Ben Tachfine jusqu'aux dunes du dénommé "Petit Sahara", la région vous promet une expérience immersive. Pour en profiter pleinement, optez pour les visites à la journée qui vous permettront d'apprécier l'excursion en bonne et due forme.

Italie - Venise - 3 Jours
dès 349 
Italie - Venise - 3 Jours

* La place Saint-Marc :
La place Saint Marc est le cœur de la ville, lieu de convergence des visiteurs et bien entendu un passage obligé à Venise !

* Le Quartier Juif :
Le ghetto de Venise est situé dans le quartier du Cannaregio.
Cet ensemble ne possède pas de grands monuments, mais reste intéressant à découvrir pour comprendre l'histoire des Juifs de Venise.

* Le Grand Canal :
Le Grand Canal de Venise est incontestablement la plus belle avenue du monde.
Ce sont ici plus d’une centaine de splendides palais et églises qui bordent ses rives et qui témoignent du passé glorieux de la république de Venise.

* Sestiere Castello :
Venise rappelle vaguement la forme d’un poisson, dont la queue est représentée par le quartier de Castello.
Situé dans la partie la plus à l’est de la ville, c’est le plus grand et le plus varié des 6 Sestieri et notamment le lieu où se trouve l’Arsenal, ancien chantier naval, fortification de la ville cachée derrière ses hautes tours.

* Sestiere Cannaregio :
Le ghetto de Venise a vécu comme une île jusqu'à la fin du XVIIIe siècle.
Logé contre le Grand Canal, le quartier de Cannaregio est depuis devenu l'épicentre de la vie vénitienne.
Mêlez-vous aux amateurs d'aquarelles, peintres de rues et photographes qui circulent de clochers croulants en ponts et balcons, admirent gondoles qui fendent les eaux, courent d'artisan glacier en boutique de souvenirs et tentent de capter l'atmosphère d'un sublime quartier.

* Le Palazzo Grassi / La Fondation Pinault :
Le palais Grassi est la propriété de l’homme d’affaire François Pinault, fondateur du groupe Pinault-Printemps-Redoute (aujourd’hui groupe Kering) qui l’a dédié à l’art contemporain.
Le palais abrite ainsi des expositions temporaires basées pour tout ou partie sur la collection d’art de la fondation Pinault. 

* Le café Florian :
Le Café Florian est le plus célèbre des cafés vénitiens, symbole du luxe et du raffinement du XVIIIe siècle.
 Riche histoire de ce café qui accueillait tous les plus grands notables de Venise et qui est désormais un lieu incontournable lors de votre visite de Venise.
La décoration est somptueuse, son célèbre chocolat est un délice mais les prix sont assez élevés !

* San Giorgio Maggiore :
Située sur l’île du même nom, la basilique de San Giorgio Maggiore est célèbre pour sa beauté mais aussi pour son Campanile en haut duquel on peut admirer Venise et sa lagune.
L’après-midi est le meilleur moment pour visiter l’île, la basilique et le monastère car Venise, en face de vous, sera alors baignée par la lumière du soleil offrant une vue inoubliable.

* Le Musée Gugghenheim :
La collection Guggenheim est située sur le Grand Canal, dans le quartier du Dorsoduro, où elle occupe le palais Venier dei Leoni.
Vous pouvez accéder à la fondation à pied, elle est située entre le pont de l’Accademia et l’église Santa Maria della Salute.

* La galerie dell'Academia :
Le musée abrite la plus grande collection de peintures vénitiennes et vénitienne du XIVe siècle, du style gothique et byzantin aux artistes de la Renaissance, comme par exemple Bellini, Carpaccio, Giorgione, Véronèse, Titien et Tintoret jusqu’à Giambattista Tiepolo et aux artistes “vedutisti” du XVIIIe siècle : Canaletto, Guardi, Bellotto et Longhi.
Les artistes qui ont marqué toute l’histoire de la peinture européenne.

* Le Palais des Doges :
Le palais des Doges est situé sur la place Saint Marc.
Il était le siège du pouvoir à Venise, lieu de résidence des Doges.
Le palais existait dès le IXe siècle, mais celui que l'on connaît aujourd'hui a été construit pour l'essentiel entre le XIVe et le XVIe siècle.

* Le Pont des Soupirs :
Le pont des Soupirs est l'un des ponts les plus célèbres de Venise.
Construit au XVIe siècle il relie le palais des Doges aux prisons.
En effet, les accusés étaient jugés dans le Palais avant d'être enfermés dans les prisons.
Le pont doit son nom aux soupirs poussés par les condamnés qui voyaient Venise pour la dernière fois …

* La Basilique Saint-Marc :
Venise, à la recherche de prestige, souhaitait accueillir une relique digne de ses prétentions.
C'est ainsi qu'en l'année 826, deux marins Vénitiens dérobent le corps de l'évangéliste Marc à Alexandrie pour le ramener à Venise.
Le corps a été caché sous des carcasses de porc pour éviter les fouilles des Sarrasins !
Une première basilique est alors construite pour abriter le corps de Saint Marc mais l'édifice actuel est celui construit au XIème siècle, les deux précédents ayant été détruits.

* Le Ca'd'Oro :
Le Palais Ca’ d’Oro est l’un des plus beaux palais de Venise. Construit au XVe siècle et initialement recouvert de feuille d’or, il est l’un des symboles du style gothique flamboyant.
Il accueille désormais la Galerie Franchetti qui regroupe des œuvres d’art collectés par le baron.

* Le Pont du Rialto :
Le pont du Rialto est sans aucun doute l'un des symboles les plus forts de Venise avec le Palais des Doges et la Basilique Saint-Marc.
La forme en accent circonflexe du pont du Rialto a fait le tour du monde, on retrouve ce pont sur quasiment toutes les publicités touristiques offrant des séjours à Venise.

* L'église Santa Maria Della Salute :
L'église Santa Maria della Salute est située dans le quartier du Dorsoduro, le long du Grand Canal et presque à la pointe de l'île.
Sa masse blanche, imposante, est visible de loin et en fait un point de repère de la ville.
L'église Santa Maria della Salute a été construite suite à un vœu du Sénat qui avait promis la construction d'une église si la Vierge mettait fin à la terrible épidémie de peste qui sévissait en 1629.
L'épidémie ayant reculé, c'est le projet de Baldassare Longhena qui est retenu.

* Le Théâtre La Fenice :
Lors de votre séjour, n’hésitez pas à découvrir le célèbre Théâtre de la Fenice Venise. 
Le bâtiment et sa décoration luxueuse valent le détour.
Je vous conseille de le visiter mais aussi d’assister à un opéra.

* Les canaux :
Les canali (canaux) et rii (pluriel de rio) donnent à Venise son cachet particulier et tiennent lieu de rues pour mettre en communication entre elles les îles nombreuses formant la ville; ils s'élèvent à près de 150.
Les principaux parmi eux sont le Grand Canal, le canal de Cannaregio et celui de la Giudecca.

* La Strada nuova :
La Strada Nuova fut tracée entre plusieurs maisons en 1872 et vous permet de vous rendre directement à la gare de Santa Lucia.
Il ne faut point chercher l'aspect artistique dans cette rue car elle accueille des magasins variés de vêtements, chaussures, de nourriture et aussi des cafés.
C'est un très bon endroit pour acheter des produits artisanaux et des souvenirs.
Vous l'aurez compris, cette rue piétonne est particulièrement appréciée des Vénitiens qui y font leurs courses ainsi que leur promenade quotidienne.

* Eglise Santa Maria Del Giglio :
L'église Sainte-Marie du Giglio (chiesa Santa Maria del Giglio ou Santa Maria Zobenigo) est située dans le quartier de Saint-Marc, à Venise.
C'est une église mère, l'une des villes, et remonte au Xe siècle (reconstruite de 1680 à 1683 par Giuseppe Sardi aux frais d'une famille aristocrate de Venise, la famille Barbaro). 

* Burano :
L'île de Burano abrite un village de pêcheurs qui est connu pour sa dentelle à l'aiguille, pratiquée depuis le XVIe siècle.
Aujourd'hui, la dentelle de Burano est devenue un produit de luxe.
N'hésitez pas à vous balader dans l'île pour admirer ses maisons bigarrées dont les façades composent un patchwork de couleurs absolument magnifique !

* Murano :
Murano est l'une des plus grandes îles de la lagune de Venise.
Elle est célèbre pour son industrie verrière qui remonte au XIe siècle.
Les verres de Murano ont servi à décorer la basilique Saint-Marc.
Aujourd'hui, la verrerie est une industrie plutôt touristique. Certains objets sont très beaux mais aussi très chers.
L'île de Murano mérite le détour pour admirer le travail des artisans verriers et déambuler dans ses ruelles, surtout le soir quand elle retrouve son calme.

* Excursions privées pour temps libres :
- Tour en gondole sur les canaux
- Visite libre du musée dell'Académia
- Îles de Burano et Murano
- Plage du Lido
- Visite du quartier Juif
- Découverte des spécialités Vénitiennes
- Visite d'une fabrique de masques vénitiens

Costa Rica - 9 Jours
dès 1349 
Costa Rica - 9 Jours

* San Jose :

  • C’est sûrement ici que votre voyage débutera.
    Nous parlons de l’aéroport international Juan Santamaría, code SJO.
    Il est situé à 17 Km à l’Ouest de San José, la capitale du Costa Rica.
    Maintenant, une fois la douane passée, vos options sont les suivantes.
    Si vous devez vous rendre à San José, parce que votre hôtel s’y trouve, vous pouvez prendre le bus municipal ; ce n’est pas dispendieux du tout. Par contre avec des valises et le fait que vous devrez prendre un taxi de toute façon une fois arrivé au terminus Coca Cola... c’est à bien réfléchir.

    * Le Parc de Tortuguero :
    Il se trouve sur la côte Caraïbes du Costa Rica à 158km au Nord-Est de San Jose.
    Première chose à retenir, il n’y a pas de route qui le relie au reste du pays, donc il y a l’avion et la combinaison de l’autobus jusqu’à Limon et ensuite le bateau jusqu’au Parc. Vous vouliez vivre l’aventure avec un grand A, vous allez être servi.
    Le parc est parcouru par les Canales de Tortuguero, ces derniers ont été construits en 1974 pour permettre de relier Limon aux villages côtiers, le but étant d’utiliser des embarcations plus solides et volumineuses que les pirogues.

    * La région de Monteverde :
    Située dans le Nord du Costa Rica, elle se compose de grandes étendues forestières, couvrant de luxuriantes montagnes dont l’altitude varie de 800 à 1800 mètres. Donc pas étonnant qu’elle porte le nom de Forêt de nuages de Monteverde.
    Cette étendue de forêt vierge d’une superficie de 105 km², doit en grande partie son état de conservation à des Quakers.

    * Le parc National Manuel Antonio : 
    Il est situé sur la côte Ouest du Costa Rica à 165 Km de San José. C’est le plus petit, mais aussi le parc le plus visité du Costa Rica et malgré cela, tous ceux qui y sont allés sont unanimes pour dire que l’endroit est fantastique.
    Vous avez des plages comme on les voit au cinéma. Des capucins (les singes, pas les moines) passent à toute allure sur la plage.
    Vous verrez des pélicans plonger dans des eaux cristallines pour attraper du poisson.
    Pour des raisons de conservation la direction du parc a décidé de réduire le nombre de visiteurs à 600/jour en semaine et 800/jour les week-ends.
    Dans le parc vous trouverez des singes hurleurs, singes écureuils, les singes titís et des paresseux qui vous regarderont passer, accrochés ou couchés sur une branche. Lorsque vous serez sur la plage et peut-être même du balcon de votre chambre d’hôtel vous pourriez observer les dauphins à gros nez, les dauphins tachetés et les baleines à bosse.

    * Le volcan POAS :
    Le Parc National Poás est l’un des parcs les plus visités du Costa Rica, ceci est dû principalement au fait que le volcan Poás offre un spectacle splendide et qu’il est situé à 37 km au Nord-Ouest de San José.
    Qu’est ce qui le rend intéressant ? C’est entre autre qu’il atteint 2 708 m d'altitude et qu'il est encore très actif.
    L’autre élément est que Costa Rica étant petit il est possible par temps clair d’apercevoir à partir du belvédère, la mer des Antilles, ainsi que l'océan Pacifique et le volcan Arenal.
    Il y a des visites guidées qui vous mènent jusqu’au sommet du volcan.
    C’est à cet endroit que vous découvrirez trois cratères alignés Nord-Sud, dont deux possèdent des lacs.
    Dans le parc vous aurez accès à trois sentiers intéressants à parcourir.
    Si vous empruntez le sentier Lagune Botos, votre balade vous prendra environ 30 minutes. Vous serez entourés d’arbres couverts de lichens et de mousses en parcourant une boucle parsemée de nuages.
    Le clou de la promenade est une superbe vue du Laguna Botos, un lac d’eau froide, mais très acide.

    * Le Guanascate :
    Cette province du Costa Rica se trouve sur la côte du Pacifique dans le Nord du pays.
    Le climat est beaucoup moins humide que sur la côte des Caraïbes et on ne parle même pas des cordillères enveloppées de bandes de nuages.
    Ici on trouve des plaines arides, avec ses cavaliers et ses rodéos. La province du Guanacaste comporte de très nombreuses haciendas.
    C’est également ici que vous trouverez les volcans Tenorio, Orosí, Miravalles et Rincón de la Vieja.
    La côte abrite quelques-unes des plus belles plages du pays. Les amateurs de plongée voudront voir Playa del Coco, les amateurs de pêche sportive préfèreront Playa Flamingo.

    * Cartago :
    Elle fut la capitale du Costa Rica jusqu’en 1823, date à laquelle le transfert de titre est passé à la ville de San José.
    On y trouve le temple d’Orosí qui date de 1743.
    Nous sommes loin des côtes, ici il y a deux cordillères, la cordillère Centrale, où se trouvent les volcans Irazú et Turrialba, ainsi que la cordillère de Talamanca, avec l’imposant Chirripó, le point le plus élevé du Costa Rica avec ses 3 820 mètres d’élévation.

  • Panama - 9 Jours
    dès 1349 
    Panama - 9 Jours

    * PANAMA :
    Centre économique du pays, la capitale panaméenne s'étire sur 10 km le long de la côte Pacifique, entre Panamá La Vieja, à l'Est, et le canal de Panama, à l'Ouest.
    Le vieux quartier de San Felipe (ou Casco Viejo) surplombe la mer dans la partie Sud-Ouest de la ville.
    Ses beaux bâtiments décrépis, agrémentés d'élégants balcons, évoquent la splendeur passée de l'époque coloniale.
    L'endroit recèle en outre un certain nombre d'églises anciennes et de musées (musée du Canal de Panama, musée d'Histoire). Vous pourrez vous promener le long du Paseo de la Bavedas, au sommet de la digue construite par les Espagnols il y a quatre siècles.
    Avec ses gratte-ciel d'un modernisme agressif, le quartier financier de Via España se situe à l'opposé de ce charme suranné.
    À la périphérie se dressent les ruines de Panamá La Vieja, la vieille ville fondée par le conquistador espagnol Pedro Arias de Avila en 1519.
    Si le spectacle de la nature vous séduit davantage que les vieilles pierres, ne manquez pas de visiter le parc national de Sobreranía et ses 265 ha de forêt vierge, le parc naturel Metropolitano, le jardin botanique et le zoo.

    * LE CANAL DE PANAMA :
    Merveille d'ingénierie, le canal de Panama constitue l'un des plus importants du genre.
    Il s'étend sur 80 km entre la capitale, sur la côte Pacifique, et Colón, sur l'Atlantique.
    Plus de 12 000 bateaux l'empruntent chaque année.
    Les énormes bâtiments qui naviguent dans cette voie d'eau étroite, encadrée de chaque côté par la forêt vierge, créent un spectacle inoubliable.
    À l'écluse de Miraflores, à la lisière Nord-Est de la capitale, une plate-forme permet aux visiteurs de découvrir ce site étonnant et ses activités.
    Un musée présente des maquettes et un film sur le canal. Des bateaux partent de Balboa, une banlieue Ouest de Panama, pour une excursion de 5h à travers les écluses jusqu'au lac de Miraflores.

    * L'ILE DE TABOGA :
    Cette île charmante, à 20 km au Sud de Panama, possède une plage agréable et de splendides étendues de forêt vierge protégées.
    Elle abrite l'une des plus importantes colonies de pélicans d'Amérique latine.
    On la surnomme l’île des fleurs car à certaines périodes de l'année, l'air embaume du parfum des espèces végétales. La colonisation de Taboga remonte au XVIe siècle, avant même celle du Panama, comme en témoigne sa petite église construite en 1550.
    C'est de Taboga que Pizarro embarqua en 1524 pour le Pérou.
    La fête locale qui a lieu le 16 juillet comprend des processions et des célébrations nautiques.
    L'île se trouve à 1h de bateau de Balboa.

    * BOQUETE :
    Réputée pour la douceur de son climat et son cadre naturel préservé, la petite ville de Boquete se niche au cœur d'une vallée escarpée, à 35 km au Nord de David.
    Elle se prête parfaitement à la randonnée pédestre ou à cheval et à l'observation des oiseaux.
    Elle offre par ailleurs une fraîcheur appréciable comparée à la plaine.
    On y cultive des fleurs, du café et des agrumes célébrés lors de la Feria de las Flores y del Café, au mois de janvier. Boquete constitue une excellente base pour entreprendre l'ascension du volcan Barú (3 475 m), à 15 km à l'Ouest, ou visiter les 14 300 ha du parc national qui l'entoure.

    * L'ARCHIPEL DE SAN BLAS :
    Les 378 îles de l'archipel de San Blas s'éparpillent le long de la côte caribéenne, du golfe de San Blas pratiquement jusqu'à la frontière colombienne.
    Elles forment une province autonome gérée par ses habitants, les Indiens Kuna.
    Ces derniers ont conservé leur système économique, leur langue et leurs coutumes propres.
    L'archipel vit du commerce des noix de coco, de la pêche et du tourisme.
    On peut y pratiquer la baignade et la plongée avec ou sans bouteille (la période d'avril à juin offre les meilleures conditions). 
    Achutupu, Kagantupu et Coco Blanco sont les îles les plus intéressantes.
    Il existe des liaisons aériennes depuis la capitale et les bateaux des marchands Kuna prennent des passagers au départ de Colón.

    Guatemala - 10 jours
    dès 2019 
    Guatemala - 10 jours

    * GUATEMALA :
    Guatemala est la capitale du Guatemala, en Amérique Centrale.
    Elle est réputée pour son histoire maya, ses hautes altitudes et les volcans de ses environs.
    Sur la Plaza Mayor dans le centre, également appelée Parque Central, la Cathédrale métropolitaine présente des peintures coloniales et des sculptures religieuses.
    Le Palais national de la culture offre une vue sur la place depuis son balcon.
    Dans le Sud de la ville, des sentiers de randonnée mènent au volcan actif Pacaya.

    * ANTIGUA :
    Antigua est une petite ville cernée de volcans au sud du Guatemala.
    Elle est connue pour ses bâtiments coloniaux espagnols, dont la plupart ont été restaurés après le tremblement de terre de 1773, qui a mis fin à son statut bicentenaire de capitale coloniale du pays.
    Parmi ses œuvres architecturales notoires, La Merced est une petite église baroque jaune et blanche.
    Elle fait partie intégrante de la célèbre Semana Santa, une semaine sainte durant laquelle sont organisés défilés et rituels.

    * SANTIAGO ATITLAN :
    Santiago Atitlan est un village du Guatemala très intéressant à visiter notamment pour son lac éponyme.
    Peuplé essentiellement d’indiens tzutuhil, Santiago Atitlan mérite d’être découvert.
    A Santiago Atitlan, les gens continuent de porter des habits traditionnels qu’ils confectionnent eux même. Il faut dire que dans la tradition maya, le vêtement traduit l’indentité de celui ou celle qui le tisse : le lieu d’où il vient, la famille dont il est issu.
    Les messieurs portent généralement un long bermuda blanc à rayures violettes, avec une chemise, une grosse ceinture et un chapeau de cow-boy.
    Les femmes portent quand à elles en général une sorte de paréo maya avec un huipil, une sorte de corsage taillé dans un carré.
    Et certaines villageoises portent un étrange couvre-chef. Du côté de ces messieurs, un long bermuda blanc à rayures violettes, brodé en son bas d’une frise multicolore de fleurs et d’oiseaux, sorte de large couronne en tissu rouge vissée autour de leur tête.

    * MARCHE DE CHICHICASTENANGO :
    Chichicastenango est un village de la région du Quiché au Guatemala.
    Son marché très animé, pour lequel les habitants de la région viennent de loin, a lieu le jeudi et le dimanche.
    Les quichés de la région descendent de leurs montagnes pour venir vendre du maïs, des haricots, acheter une poule ou un peu de viande.
    Les huipiles, qui sont les habits typiques des femmes, demandent des semaines de travail, et se vendent entre 40 et 100 euros, voire plus si le tissage à la main est vraiment très fin.
    Une femme guatémaltèque, même à l´aise financièrement, a rarement plus de 4 ou 5 huipiles.

    * QUIRIGUA :
    Le site maya de Quirigua est remarquable pour ses immenses stèles, pour la plupart, sculptées sur ses quatre faces. 
    Les plus hautes stèles rencontrées dans la Mésoamérique se trouvent dans ce site.
    La plus imposante mesure 10,67 m et pèse 65 tonnes.
    La cité fut fondée à la fin du classique. 
    La plus ancienne stèle date de 751 et la plus récente de 805 (une construction de stèle tous les 5 ans -hotun-).
    Ces chefs-d’œuvre furent réalisés en pierre de grès. Imaginez la manière dont les Mayas ont transporté ces énormes blocs (sans roue et sans animaux).
    Quirigua possède aussi les plus gros blocs monolithiques sculptés du monde maya appelés zoomorphes (car ils représentent des animaux).
    Le plus imposant est le zoomorphe P daté de 795.
    On érigea stèles, autels et zoomorphes pour fêter la fin de périodes de cinq ans La stèle E, datée de 771, va marquer le début du déclin de la cité (pour preuve : les stèles suivantes seront moins imposantes).

    * RIO DULCE :
    Après avoir visité Livingston et ses environs, vous n'avez pas d'autre choix que d'embarquer si vous voulez faire une balade le long du Rio Dulce. 
    De nombreuses lanchas proposent des remontées plus ou moins rapides.
    Si vous êtes seul, ou peu nombreux, vous pourrez facilement demander à votre pilote de ralentir ou de vous arrêter le temps de quelques photos.
    Croyez-moi, le Rio Dulce se remonte doucement pour profiter de toute cette nature sauvage qu'il nous offre.
    Dès les premiers virages, le décor change.
    De hautes falaises calcaires forment un canyon. Nombreux sont les oiseaux qui nichent alentours.
    Hérons cendrés, pélicans, aigrettes et bien d'autres que vous ne verrez peut-être pas.
    Les lamantins sont fréquents dans le Rio.
    La nature est exubérante au fur et à mesure que vous avancez.
    C'est la jungle tropicale, avec ses bruits et ses odeurs. Puis le fleuve s'élargit de nouveau.
    Vous croiserez des habitants, en pirogue, qui pêchent ou reviennent de la forêt, puis des huttes en bois et même une finca !
    L'atmosphère est magique.
    Le temps semble s'être arrêté.
    C'est beau, c'est grand, c'est sauvage.

    * SITE DE TIKAL :
    Un sentier serpente en plein cœur de la jungle.
    A la cime d’un ceiba vous observerez de beaux perroquets verts et des singes qui jouent.
    Cette marche débouche sur la Grande Place. C’est ici l’endroit le plus majestueux de tout Tikal.
    C’est là que vous trouverez les temples du Grand Jaguar et celui des Masques.
    Le premier mesure 45 mètres. Il abritait la tombe du roi Ah Cacao. Le second, un peu plus petit avec ses 38 mètres, était un hommage à l’épouse du roi d’à côté.
    Vous irez ensuite de l’Acropole au Groupe G. Vous reconnaitrez peut-être les décors de Star Wars et d’Indiana Jones.
    Encore plus impressionnant, le temple V et ses 57 mètres de haut.  En escaladant à son sommet vous aurez une vue géniale sur la place mais également sur toute la jungle.
    Sur la place des Sept Temples, une plate-forme soutient sept pyramides. Elles servaient d’instruments pour les mesures astronomiques.
    El Mundo Perdido a des faux airs du Ta Phrom à Angkor. Autour de la pyramide de 40 mètres s’étendait la ville de Tikal.
    Vous continuerez au temple III. La pyramide de 55 mètres est encore couverte de végétation.
    Encore plus haut, le temple IV.  Près de 65 mètres. 
    Le panorama à 360° est plus fabuleux que nulle part ailleurs.
    Vous distinguerez au loin les autres pyramides sur lesquelles vous êtes montés précédemment.
    Toujours cette impression de gigantisme et d’infini vert.

    Grèce - Corfou - 8 Jours
    dès 599 
    Grèce - Corfou - 8 Jours

    * La Vielle Ville de Corfou :
    Capitale de l'île, Corfou est superbe à visiter alors n'hésitez pas à vous perdre dans les ruelles sinueuses de la ville, où il règne une douce atmosphère de dolce vita.
    On prend le temps d'admirer les bâtiments d'influence vénitienne dont la façade tout en sobriété contraste avec un intérieur au décor chargé.
    On n'oublie pas non plus de passer devant la Spianada, une place centrale où tous les Corfiotes se donnent rendez-vous ou encore le Palais Saint Michel, un bâtiment néoclassique qui fut la demeure des gouverneurs britanniques.
    Enfin, une expérience typique à faire à Corfou : prendre un café en terrasse sur les petites places ou sur les arcades de Liston, une belle façon de commencer la journée.

    * Chiller sur les Plages :
    Que seraient vos vacances à Corfou sans une session de farniente à la plage ?
    Et sur Corfou, ce ne sont pas les plages qui manquent. Pour ceux qui préfèrent un endroit calme pour faire la sieste, privilégiez la plage de Paleokastritsa avec ses petites criques de sable fin et son eau translucide et la plage de Mirtiotissa.
    Pour les amoureux de la plongée, cap sur la plage de Nissaki.
    Pour les jeunes qui préfèrent l'animation, rendez-vous sur la plage de Kavas ou de Sidari.
    Et si vous êtes à la recherche d'un spot parfait pour observer un coucher de soleil, il faut vous rendre sur la plage de Pelekas, qui offre un décor sublime bordé de rochers.

    * Goûter les Spécialités locales :
    Visiter Corfou ne serait pas complet si vous ne vous attardiez pas sur les spécialités locales.
    La cuisine de Corfou s'apparente à la cuisine italienne, avec des légumes du soleil, des viandes grillées et des poissons frais, le tout généreusement arrosé d'huile d'olive.
    Pour les plats, ne quittez pas l'île sans avoir goutté le sofrito, de fines tranches de bœuf relevées dans une sauce à l'ail, le bourdéto, un poisson avec une sauce tomate relevée et le pastitsada, des gros macaronis avec de la viande de veau à la sauce tomate.
    Pour les amateurs de fruits, (re)découvrez le kumquat, la star de l'île.
    Il se déguste aussi bien frais, en liqueur, en glace ou en confit.
    Et pour aller plus loin, faites un tour à Paleokastritsa pour découvrir la distillerie de kumquats et tout savoir de ce petit fruit jaune.

    * Prendre de la Hauteur :
    Très fréquentée en été, visiter Corfou peut s'avérer épuisant avec le tourisme de masse.
    Heureusement, vous pourrez prendre de la hauteur et sortir des sentiers battus en allant explorer le Nord-Est de l'île, plus vert et montagneux avec le Mont Pantokrator, le plus haut sommet de Corfou à 906m.
    Dans cette partie, on trouve de nombreux champs d'oliviers multi centenaires, des figuiers, des vignes, et des petits villages où le temps semble s'être mis sur pause.
    Et pour les amateurs de randonnées, il existe un sentier qui traverse toute l'île du Nord au Sud sur plus de 200 km.

    * Traverser le Canal d'Amour :
    À deux pas de Sidari, charmant village situé au Nord de Corfou, on trouve le Canal d'Amour, une plage qui a fait la réputation de l'île.
    Sublime création de Dame Nature, le Canal d'Amour offre calme et détente à tous ceux qui veulent profiter du sable chaud et de l'eau turquoise.
    Et pour les amoureux, le Canal d'Amour est absolument à faire à Corfou : selon la légende, les couples qui arrivent à le traverser à la nage vivront un amour éternel.
    Et pour les fans d'adrénaline et d'aventure, vous pourrez nager entre les grottes et les tunnels marins pour faire le plein de sensations fortes.

    next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire