Voyage organisé

Dernière modification le 16-10-2017
Voyage organisé

Partir en groupe peut devenir un véritable défi, surtout lorsqu'il faut coordonner chaque étape et prendre en compte les goûts et les habitudes de tout le monde. Pour réserver un voyage organisé parfait du début jusqu'à la fin, vous pouvez compter sur Mystères de l'Ouest.

Partir en voyage organisé

Les occasions de voyager en groupe sont variées : séminaire, voyage scolaire, séjour associatif, réunion entre amis... Les organisateurs ne sont pas à l'abri des difficultés et des imprévus. C'est la raison d'être de notre agence de voyage organisé : vous permettre d'envisager sereinement votre séjour de groupe, quels que soient vos objectifs et vos attentes. Non seulement nous prendrons en charge tous les aspects matériels de votre voyage, tels que le transport et l'hébergement, mais nous pourrons également vous proposer une palette de services personnalisés : réservation d'une salle de séminaire ou d'une salle de réception, spectacles, animations en tous genre... Il vous suffit de nous faire parvenir une demande de devis.

Planifier un voyage organisé

Si vous n'avez pas le temps ou si vous vous sentez déjà découragé à l'idée d'organiser votre voyage organisé, vous pouvez vous reposer sur nos experts. Consultez notre catalogue en ligne pour découvrir le grand choix de destinations que nous vous proposons. Grâce à nos séjours thématiques, vous pourrez faire plaisir à tous les participants du voyage. Que vous souhaitiez mettre sur pieds un voyage culturel, sportif, nature ou ludique, vous trouverez facilement la formule qui vous conviendra.

Nos idées de voyages

previous
Italie - Cinque Terre - 7 Jours
dès 799 
Italie - Cinque Terre - 7 Jours

* Monterosso el Mare :
Ce village est le plus au Nord des Cinque Terre, c’est aussi le seul à posséder une grande plage de sable fin, dont une grande partie est privatisée.
Avant de profiter des eaux calmes et réconfortantes de la Méditerranée, la découverte de Monterossoet de ces ruelles étroites s’impose.
Comme l’ensemble des villages des Cinque Terre, la surprise se trouve au détour de chaque ruelle.
On grimpe un escalier, on descend un autre quelques mètres plus loin.
L’architecture suit la forme des collines sculptées par le temps.
Depuis la Tour Aurora, le panorama vaut bien une jolie photographie. Mais celui-ci se mérite à la force des mollets, car il faudra grimper pour y accéder.

* Vernazza :
certainement le village le plus pittoresque des cinq terres.
C’est également notre coup de coeur.
Son petit port entouré de maisons colorées, les barques de pêcheurs et le linge qui pend au balcon, il y a une atmosphère particulière à Vernazza que nous n’aurions manqué sous aucun prétexte.
S’il y a un bien une toute petite crique qui permet de se baigner, nous avons préféré nous enfoncer dans les petites ruelles, à la découverte du charme italien.
Bien sûr, il ne faut pas chercher très longtemps pour le trouver.
Chaque ruelle offre un tableau de maitre différent.
Au pied du village, le port, son eau d’un bleu cristallin et ses barques colorées sont à bonheur à photographier. 
En grimpant, la verdure offre un premier plan magnifique et les vignes au loin entourent de vert ces maisons au couleurs vives.

* Corniglia :
Ce village perché dans les hauteurs est lui aussi entouré de vignobles.
Il est le seul à ne pas être directement relié à la Méditerranée, caché comme pour mieux se préserver. 
Corniglia se réserve à ceux qui ont le courage de grimper le « La Lardirana », un escalier de 382 marches.
Le plus grand plaisir que nous avons eu à Corniglia a été de nous perdre dans le dédale de ruelles.
Nous avons aimé nous attarder sur un banc, et observer l’expression des voyageurs qui découvraient comme nous, la beauté du lieu.

* Manarola :
Le village de Manarola est l’un des plus touristiques des Cinque Terre.
Et pour cause, c’est l’un des plus beaux.
Il est entouré de roches et ses maisons colorées à flanc de falaise assurent un contraste magnifique entre la nature et l’homme.
Manarola est aussi célèbre pour son vin doux, le Sciacchetrà.
Ici, le raisin prend le soleil toute l’année dans l’un des plus beaux cadres qui soit.
En découvrant le village, ses jolies ruelles bordées par les maisons colorées, nous prenons le temps de nous attabler à la terrasse d’un café.
Malgré les accents hétéroclites des voyageurs, nous retrouvons l’accent chantant de l’Italie, qui ajoute une nouvelle couleur à ce village qui n’en manque pas.

* Riommagiore :
Et enfin, il y a Riomaggiore, la capitale des Cinque Terre. Sa façade est certainement l’une des plus connues des 5 villages, c’est aussi ce paysage qui nous a donné envie de découvrir cette région de l’Italie.
Comme tous les villages des Cinque Terres, Riomaggiore s’apprécie encore plus quand on se perd dans les ruelles.
Tout en haut, la basilique de San Giovanni Battista offre un point de vue magnifique sur le village en contrebas.
Pour les curieux, un bar situé en flanc de colline permet d’apprécier cette vue magnifique, accompagné d’un verre de vin italien, et le bruit des vagues qui se cassent sur les rochers.

Grand Prix Formule 1 Barcelone - 2 Jours
dès 649 
Grand Prix Formule 1 Barcelone - 2 Jours

* La Rambla et le Barri Gòtic :
Certes, c’est l’endroit le plus touristique de la ville
Mais il n’est pas envisageable de visiter Barcelone sans parcourir les 1,2 km de ce célèbre boulevard piétonnier descendant vers la mer.
Tous vos sens seront mis en éveil par le spectacle qu’offrent les promeneurs assis aux terrasses de cafés en plein air, les kiosques à fleurs odorantes, la mosaïque (tristement négligée) de l’artiste Miró et les statues humaines pour le moins surréalistes.

  • * La Sagrada Família :
    Plus de 80 ans après la mort de son créateur Antoni Gaudí, les travaux de ce chef-d’œuvre moderniste emblématique de Barcelone se poursuivent.
    Inspiré par la nature, ce temple dont les accents gothiques peinent à tempérer une débordante extravagance s’élance vers le ciel avec majesté et espièglerie.

    * Le Camp Nou :
    “Camp Nou Experience” est un musée interactif proposant une visite du stade, des vestiaires au terrain, terre sacrée pour de nombreux Catalans.

  • * Le Marché de la Boqueria :
    Le plus grand marché de fruits et légumes d’Europe est une intarissable source de tentation.
    * Restaurants, chefs, cuistots amateurs, employés de bureau et touristes s’y mélangent parmi d’innombrables étals croulant sous les pyramides de fruits colorés, les poissons chatoyants, les jambons suspendus, les fromages odorants, les tonneaux d’olives et de poivrons marinés, les truffes au chocolat et autres délices sucrés.

    * Le musée Picasso :
    Abrite une collection des œuvres de jeunesse de l’artiste, probablement la plus complète au monde.
    Picasso vécut à Barcelone de 15 à 23 ans, et certains éléments de la ville ont indéniablement marqué son œuvre, des fresques spectaculaires du musée national d’Art catalan aux mosaïques trencadís (pré-cubistes, de l’avis de certains) de Gaudí.
    L’emplacement du musée – dans cinq bâtisses médiévales contiguës – ne fait qu’ajouter à son attrait.

  • * Le musée national d’Art catalan :
    Pour de nombreux Catalans, la Catalogne n’est pas une région d’Espagne mais un pays à part entière, doté d’une histoire propre et singulière.
    Le musée national d’Art catalan, abrité dans l’imposant Palais national à Montjuïc, en fait la démonstration avec son impressionnante collection explorant les richesses de 1000 ans d’art catalan.

    * La cathédrale de Barcelone :
    Véritable perle de l’architecture gothique catalane, la cathédrale de Barcelone est une étape incontournable de toute visite de la Ciutat Vella (vieille ville).
    Son intérieur sombre renferme une douzaine de chapelles dissimulées, une crypte étrange et un cloître singulier aux allures de jardin accueillant 13 oies (censées représenter l’âge de sainte Eulalie, patronne de Barcelone, lors de son martyre).

  • Pologne - Cracovie - 4 Jours
    dès 249 
    Pologne - Cracovie - 4 Jours

    * La Vielle Ville Stare Miasto :
    Miraculeusement épargnée par la 2ème Guerre Mondiale, la vielle ville de Cracovie a au fil du temps fait l'objet de programmes de restauration réussis qui ont permis son classement à l'Unesco dès 1978.
    Aujourd'hui, Cracovie a atteint la plénitude de sa beauté. Églises, palais et musées ont retrouvé leur splendeur d'autrefois et dans ce décor flamboyant riche de 750 ans d'histoire, le piéton est roi.
    Il partage le pavé avec des calèches tirés par des chevaux aux parures outrancières mais qui incontestablement complètent ce tableau féerique d'une ville en état de grâce.

    * La Grande Place du Marché Le Rynek :
    A Cracovie tous les chemins mènent au Rynek.
    Impossible d'y échapper.
    Cette place immense, gigantesque, considérée comme une des plus grandes places d'Europe (après la place St Pierre de Rome) constitue le centre névralgique de la ville.
    Vous connaissez beaucoup de places dans le monde pouvant accueillir 3 églises monumentales, un hôtel de ville et un marché couvert ?
    Moi je n'ai jamais vu d'équivalent.
    L'intérêt du lieu réside dans ce gigantisme mais aussi dans la beauté et l'harmonie des édifices qu'on peut rencontrer. Parmi eux, la Halle aux Draps, immense galerie marchande de style néo-gothique où l'on trouve des étals d'artisanats supposément traditionnels et polonais mais le plus souvent usinés et made in China.

    * Le Chateau de Wawel :
    Au sommet de la petite colline de Wawel se dresse un ensemble architectural composé d'un château, d'une incroyable cathédrale aux multiples styles (gothique – renaissance – romain) et d'autres édifices de moindre importance.
    Faire l'impasse sur ce site signifie passer à côté d'un haut-lieu du pouvoir religieux et royal de la Pologne.
    Le symbole est d'autant plus fort que la cathédrale abrite un vaste panthéon national où sont inhumés les noms illustres de la nation polonaises, rois de Pologne, héros nationaux, grands artistes et écrivains.

    * Le Quartier Juifs Kazimierz :
    Kazimierv, l'ancien quartier juif vibre aujourd'hui de sa jeunesse et d'un renouveau qui apporte fraîcheur et ambiance branchée.
    Friperies, graffitis, galeries d'art, bars et restaurants sont aujourd'hui légion et renouvellent l'identité de ce quartier autrefois théâtre d'évènements tragiques.
    Ce passé n'est pas pour autant balayé, fort heureusement.
    Synagogues et cimetières juifs font partie intégrante du quartier et sont pour la plupart ouverts à la visite.
    Entrée libre mais kippa de rigueur pour les hommes.
    Elles sont en "libre-service" à l'entrée du cimetière.
    Ne manquez pas d'arpenter les allées de ce cimetière ô combien romantique avec ses stèles laissées à l'abandon et envahies par la végétation.

    * La Ceinture Verte, Le PLanty :
    A l'emplacement des anciennes fortifications qui autrefois protégeaient la ville, sont aujourd'hui installés des jardins qui forment une ceinture verte très appréciable entre la vieille ville et les faubourgs.
    Observez le mobilier urbain datant du XIXème siècle : lampadaires, bordures, bancs, tout est d'époque et crée un ensemble très homogène.

    * Cracovie By Night :
    Cracovie compte beaucoup, beaucoup d'étudiants et c'est bien sûr le soir que l'ont peut le mieux apprécier cette vie étudiante.
    Restaurants, bars et places s'animent d'une foule joyeuse que je vous enjoins de rejoindre si vous aussi souhaitez profiter de cette belle vitalité.
    C'est Kazimierz  qui concentre l'essentiel de la vie nocturne avec son lot de restaurants et de bars.
    La vielle ville s'anime aussi le soir mais on y retrouve plus de touristes que de polonais.
    Tout dépendra donc de ce que vous recherchez : pour le folklore direction la vieille ville et pour une ambiance plus locale préférez Kazimierz.

    USA - De Los Angeles à San Francisco - 11 Jours
    dès 1149 
    USA - De Los Angeles à San Francisco - 11 Jours

    * Yellowstone National Park :
    Avec ses geysers, ses sources chaudes, ses fumerolles, ses vasques de glaise bouillonnante et autres merveilles géologiques, ainsi que l’impressionnant Mont Washburn, pic central aux panoramas extraordinaires, Yellowstone est la quintessence des parcs nationaux américains.

    * San Francisco :
    Avec ses quartiers bigarrés et son atmosphère bohème, San Francisco invite à de longues journées de flânerie.
    Boutiques hautes en couleur, restaurants de renommée mondiale et vie nocturne animée vous attendent
    Il faut jeter un coup d’œil aux cellules de la prison d’Alcatraz, traverser le Golden Gate Bridge et dîner dans le Ferry Building.

    * Las Vegas : 
    Vous pensiez avoir cerné l’Ouest et voilà que surgit Vegas
    Sous les néons du Strip, le “terrain de jeu de l’Amérique” en met plein les yeux avec ses spectacles de fontaines, son volcan en éruption ou sa propre tour Eiffel.

    * Grand Canyon National Park :
    L’immensité brute du Grand Canyon laisse bouche bée
    Cette faille, creusée il y a 2 milliards d’années, nous révèle les secrets géologiques de la Terre dans toute leur beauté, une merveille naturelle faite de crêtes rocheuses où jouent soleil et ombre, de buttes rouges et d’oasis luxuriantes où serpente le Colorado.

    * Los Angeles
    Terre d’asile des rêveurs et des ambitieux, cette ville côtière sous le soleil résonne d’une énergie particulière.
    Découvrez des secrets de tournage lors d’un circuit organisé, assistez à un concert au Walt Disney Concert Hall, ou promenez-vous dans les jardins et les galeries d’art du Getty Center.

    Suède - Stockholm - 4 Jours
    dès 349 
    Suède - Stockholm - 4 Jours

    * Château de Drottningholm (résidence de la famille royale) :
    Datant du 7ème siècle, Le Château de Drottningholm et son domaine figurent au patrimoine mondial de l’UNESCO.
    Magnifiquement situé dans la banlieue verdoyante de Stockholm et posé sur les rives du Lac Mälaren c’est le port d’attache de la famille royale.

    * Skansen
    Le Skansen, créé en 1891, est le plus vieux musée en plein air du monde.
    Un musée ethnographique vivant, composé d’édifices traditionnels et qui abrite des artisans travaillant selon des méthodes anciennes.

    * Le cimetière Skogskyrkogården :
    Classé par l’UNESCO au patrimoine mondial.
    Skogskyrkogården, situé au sud du centre de Stockholm, en Suède, est un remarquable cimetière du début du XXe siècle.

    * Kungliga Slottet (Château royal) : 
    Situé au nord de Gamla Stan, le palais royal (Kungliga Slottet) est la résidence officielle de la famille royale à Stockholm.
    Il fut construit après l'incendie du château de Tre Kronor (Trois Couronnes) le 7 mai 1697.

    * Excursions en bateau :
    Montez à bord d'un bateau de plaisance pour une croisière d'une heure autour de Stockholm et admirez ses nombreux cours d'eau et ses îles.
    Découvrez les sites et les ponts de la «Venise du Nord».

    * Musée Vasa :
    Ce musée expose le seul navire du XVIIe siècle conservé à 98%, et est le plus visité du pays.
    À l'intérieur, outre l'immense navire visible de tous les endroits du musée, des squelettes de marins morts durant le naufrage, des films sur l'histoire du vaisseau royal, des centaines d'objets retrouvés dans l'épave...

    * Gamla Stan (La « Vieille-Ville » en Suédois) :
    Est l’un des plus vieux quartiers de Stockholm.
    Gamla Stan, c’est la cité médiévale.
    La vieille ville est pourvue de rues sinueuses ponctuées de jolies petites places et de vieilles maisons colorées à pignons.

    * Södermalm : 
    Impossible de visiter Stockholm sans s’arrêter sur l’île de Södermalm !
    Ancienne banlieue ouvrière, c’est aujourd’hui un incontournable de la ville.
    Quartier hipster de Stockholm puisqu'il regorge de cafés, de boutiques, de restos,...

    * Le musée ABBA : 
    Un temple dédié à la musique suédoise en général et à ABBA en particulier sur l’ile de Djurgården dans le centre de Stockholm.
    Un écrin de 1 300 mètres carrés, dans lequel ABBA the Museum et le Swedish Music Hall of Fame mettent en perspective l’histoire de la musique du pays depuis 100 ans.

    Sri Lanka - 11 jours
    dès 1249 
    Sri Lanka - 11 jours

    * PLAGE DE MERISSA :
    Ses longues étendues de sable sont l'un des atouts phare du Sri Lanka.
    Grâce aux différences de climat dans les diverses parties de l'île, il existe à tout moment de l'année un coin propice au farniente.
    Reste à trouver lequel : atmosphère nonchalante dans l'idyllique Mirissa (où l'on peut désormais observer les baleines), festive à Hikkaduwa, robinsonnade à Uppuveli.
    Il y a fort à parier qu'à votre retour, à chaque fois que vous serez bloqué dans les embouteillages par un matin froid et pluvieux, une image de palmiers et d'eau bleu azur vous viendra à l'esprit !

    * VOYAGE EN TRAIN :
    Pittoresque et brinquebalant, le train pour Ella se faufile à faible allure à travers les plantations de thé.
    Il est parfois impossible de trouver une place assise mais le plus important n'est-il pas de regarder défiler le paysage ? Dehors, le spectacle est permanent : les saris colorés des cueilleuses de thé tamoules ressortent dans un océan de vert, des enfants jouent au cricket dans leur strict uniforme d'écoliers, des familles se baignent dans les rivières.
    À l'intérieur, le trajet est rythmé par les allées et venues des marchands ambulants montant à bord pour proposer de petits en-cas pimentés.

    * PARC NATIONAL D'UDA WALAWE :
    Cette immense savane est ce qui rapproche le plus le Sri Lanka du Kenya ou de la Tanzanie.
    On peut y observer des troupeaux de buffles (certains sont domestiqués !) et de sambars, des crocodiles, des quantités d'oiseaux et des éléphants par centaines.
    De l'avis de beaucoup d'amateurs de safaris, Uda Walawe égale, voire surpasse, beaucoup de parcs nationaux d'Afrique de l'Est en matière de pachydermes.

    * ANURADHAPURA :
    S'étalant sur 3 km², le site antique d'Anuradhapura fut le siège du pouvoir cinghalais pendant près d’un millénaire.
    La meilleure façon de l'explorer est de louer un vélo et de pédaler entre les monastères en ruine et les immenses dagobas (stupas).
    En son centre se trouve le plus vieil arbre du monde, le Sri Maha Bodhi, planté voici plus de 2 000 ans, à partir d'un rameau de l'arbre sous lequel le Bouddha atteignit l'Éveil.

    * ROCHER DE SIGIRIYA :
    Les Jardins Royaux au pied de Sigiriya sont une attraction à eux seuls.
    Des bassins et des ruisselets artificiels les irriguent, offrant une vision idyllique au milieu de la campagne.
    En regardant vers le haut, un rocher de 370m surgit du paysage.
    L'ascension débute entre les pattes d'un lion taillé dans la roche.
    Elle fait ensuite escale dans une galerie abritant de fascinantes fresques.
    En arrivant au sommet, recouvert par les ruines d'une forteresse, on peut profiter d'une vue portant à plusieurs kilomètres.

    * PARC NATIONAL BUNDALA :
    Si le parc national de Yala, son voisin, aimante les foules et lui fait de l'ombre, il serait dommage de passer à côté de Bundala, une réserve naturelle protégée par la Convention de Ramsar sur les zones humides.
    Avec ses immenses étendues d'eau scintillantes animées par les chants de milliers d'oiseaux, Bundala possède un charme que bien des parcs lui envient.
    Destination de prédilection pour les amoureux des volatiles, on peut aussi y observer des crocodiles ou des hardes d'éléphants.

    * PELERINAGE D'ADAM'S PEAK :
    Depuis plus d'un millénaire, des pèlerins gravissent la nuit cette montagne sacrée (Sri Pada), haute de 2 200 mètres, où, selon les croyances, le Bouddha, Shiva ou Adam auraient laissé leur empreinte.
    Bien qu'exténuante, l'ascension peut être entrecoupée de courtes haltes dans les maisons de thé qui jalonnent le parcours.
    Les milliers de lumières scintillant dans l'obscurité, les chants des pèlerins et l'odeur du gingembre, créent une atmosphère féerique.
    En atteignant le sommet de l'Adam's Peak à l'aube, vous contemplerez le lever du soleil illuminer les montagnes alentour.

    * KANDY :
    Capitale culturelle de l'île, Kandy abrite la relique du temple de la Dent, censée contenir une dent du Bouddha. Considérée comme un lieu saint pour les Cinghalais, Kandy présente bien d'autres agréments.
    Sa vieille ville que jouxte un grand lac central offre l'occasion d'une agréable promenade, éventuellement ponctuée par la visite d'un musée.
    Dans les alentours, ne manquez pas la visite des jardins botaniques qui embaument d'essences exotiques.
    Faire la route des temples de  la région de Kandy est enfin un bon moyen de découvrir la région montagneuse.

    * FORT DE GALLE :
    Chef-d'œuvre architectural de l'époque hollandaise, le fort de Galle consiste en un magnifique ensemble de rues pavées et de bâtiments coloniaux.
    Par la suite, les Sri Lankais ont ajouté de la couleur, et la nature s'est occupée de recouvrir l'ensemble d'une couche de végétation tropicale, d'humidité et d'air marin. 
    Le résultat est une vieille ville enchanteresse dynamisée par l'ouverture récente de dizaines de galeries, de boutiques en tous genres, de cafés et de pensions.
    De fait, Galle est la ville qu'il faut visiter au Sri Lanka.

    * MEDECINE AYURVEDIQUE :
    L’ayurvéda est une pratique ancestrale fortement influencée par la médecine indienne.
    Selon ses disciples, les cinq éléments, en liaison avec les cinq sens, façonnent la nature de chaque constitution individuelle, c'est-à-dire les dosha ou force de vie.
    Herbes, épices, huiles et autres sont utilisées pour rétablir l'équilibre des dosha.
    Si la plupart des visiteurs se contentent d'un après-midi dans un spa de luxe, il est aussi possible de faire des cures de plusieurs semaines dans des cliniques spécialisées.

    * PLAGES INEXPLOREES :
    La guerre civile a trop longtemps contrecarré le développement de la côte Est, paradis tropical resté hors des radars touristiques.
    La paix étant revenue, il est temps de poser votre serviette sur ces superbes rubans de sable avant l'arrivée du tourisme de masse.
    Avec un peu de chance, vous aurez la plage rien que pour vous.
    Quelques zones à explorer : Navalady, Vakarai, les îles au large de Batticaloa Lighthouse, la bande de plage s’étendant d’Uppuveli à Nilaveli.

    * MARCHE DE COLOMBO :
    Aventurez-vous dans un grand marché sri lankais, comme celui de Colombo, et vous serez surpris par la variété des produits de cette île fertile.
    Un cuisinier sri lankais moyen passe plusieurs heures par jour à torréfier et moudre ses épices, tout en éminçant, tranchant et coupant en dés toutes sortes d'aliments frais. Un simple riz au curry peut se décliner en dizaines de plats méticuleusement préparés, savoureux et bien souvent très épicés !

    * HORTON PLAINS ET WORLD'S END :
    Les paysages rudes des Horton Plains étonnent dans ce pays de bleus et de verts tropicaux.
    Randonner dans cette lande permet de découvrir une étonnante diversité de plantes et d'animaux.
    En partant à l'aube, chaudement vêtu (les gelées matinales ne sont pas rares), vous aurez peut être la chance de voir la "fin du monde", un escarpement offrant une vue très étendue quand la brume n'est pas de la partie.

    * PLANTATIONS DE THE :
    Les plantations de thé de la région montagneuse sont un vestige de l'époque coloniale britannique.
    Lorsqu'ils firent main basse sur l’île, les sujets de sa Majesté furent séduits par la fraîcheur du climat des collines de l'intérieur.
    Ne leur manquait qu'une bonne tasse de thé…
    La maladie décimant les caféiers tomba à point nommé pour développer la théiculture.
    Les immenses plantations ont fait du Sri Lanka le second producteur de thé.
    On peut aujourd'hui visiter certaines fabriques notamment à Nuwara Eliya.

    * JAFFNA ET LE NORD :
    À Jaffna, les contrastes culturels entre le Nord et le reste du pays sautent aux yeux.
    Les différences sont profondes, de la langue (le rapide staccato du tamoul se distingue du cinghalais chantant), à la cuisine particulièrement épicée, agrémentée en saison de mangues.
    Même la lumière diffère ; elle se reflète dans le vert profond des jardins de la périphérie de Jaffna.
    Régalez-vous de la singularité de Jaffna, des imposants temples hindous richement ornés aux saris colorés drapant les femmes à vélo.

    * POLONNARUWA :
    Disposés comme des pièces d'échecs géantes dans une vaste cour herbeuse, les temples et les sculptures du quadrilatère de Polonnaruwa correspondent au centre du royaume cinghalais il y a environ mille ans.
    C'est en poursuivant vers le Nord du site que l'on découvre les ruines les plus impressionnantes, tel le Gal Vihara et ses immenses bouddhas merveilleusement sculptés.
    Au lever et au coucher du soleil, les monuments baignent dans une sublime lumière rosée.

    Chili - 9 Jours
    dès 2199 
    Chili - 9 Jours

    * Region d'Arica et Putre :
    Ici débute notre voyage.
    Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique.
    Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique.
    Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers.
    Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.
    Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m !
    De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif…
    Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

    * San Pedro de Atacama :
    Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude.
    Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe.
    En vous baladant dans les rues de la ville, ne manquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil.
    Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes.
    La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres.
    Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes.

    * Capiapo :
    En descendant progressivement vers le Sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça !
    On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa.
    Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique.
    On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

    * Santiago et Valparaiso :
    Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. 
    Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments...
    Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes !
    La chaîne des Andes est là, au-dessus de nos têtes, imposante et fière.
    En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.
    Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre.
    La 2ème ville du pays en nombre d’habitants a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique.
    On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville.
    Il y a toujours quelque chose à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

    * Torres Del Paine :
    Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. 
    L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km.
    On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.
    Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple balade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace.
    Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants !
    Après ces randonnées sportives, direction plein Sud vers Punta Arenas.
    De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde...

    * Ile de Pâques :
    Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques.
    Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture.
    Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants.
    Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

    * Antarctique :
    Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le... Chili.
    Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace !
    On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour...
    Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du Sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.
    Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines.
    Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique.
    Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées.
    C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires).

    Normandie - 2 Jours
    dès 249 
    Normandie - 2 Jours

    * Caen :
    Le Mémorial de Caen, l'abbaye aux Hommes et l'abbaye aux Dames

    * Étretat :
    Romantique théâtre ouvert sur la Manche, Étretat a inspiré les plus illustres artistes.
    Quelques instants sur place suffisent à comprendre pourquoi...
    La forme singulière de ses falaises, que ce soit la Manneporte, la Courtine ou l'Aiguille, invitent à l'imagination.

    * Granville :
    Dans la baie du Mont Saint-Michel, Granville "la cité corsaire", s'est reconvertie en station balnéaire.
    A Granville, également appelée la "Monaco du Nord", il règne comme un air de vacances toute l'année !
    Les rues piétonnes, la haute-ville, le port de pêche, le plat-gousset, la maison Dior, le marché couvert, sans oublier son trésor... Chausey.

    * Plages du Débarquement :
    Le débarquement du 6 juin 1944 sur les plages de Normandie fut la plus grande opération amphibie et aéroportée de tous les temps.
    Aujourd’hui encore, des millions de visiteurs viennent se recueillir sur les Plages du débarquement et ainsi rendre hommage aux soldats qui ont libéré la France.

    * Honfleur : 
    Un joyau ! Un haut-lieu du tourisme en Normandie.
    Vous serez charmé à votre tour par la cité des peintres avec ses ruelles pittoresques et son Vieux-Bassin bordé de restaurants.

    * Deauville  :
    Deauville est une référence internationale, rendez-vous des étoiles du grand écran et des turfistes inconditionnels.
    Ses planches, ses parasols multicolores, ses hôtels de standing et son casino participent à la légende.

    Suisse - Genève - 3 Jours
    dès 299 
    Suisse - Genève - 3 Jours

    * Le Jet d'eau de Genève :
    Le petit jet devient grand et atteint aujourd'hui une hauteur de 140 mètres.
    Chaque seconde, 500 litres d'eau y sont expulsés à la vitesse de 200km/h... Ainsi, ce sont près de sept tonnes d'eau qui forment cette majestueuse colonne que l'on aperçoit dès son entrée en ville.

    * Symbole de la haute horlogerie :
    L'appellation "suisse" jouit depuis longtemps d'un très grand prestige dans le monde entier en matière d'horlogerie.
    Mais il a fallu attendre 1971 pour qu'un premier texte définisse ses conditions d'utilisation .
    Il était alors prévu que toute montre équipée d'un mouvement assemblé en Suisse et emboîté en Suisse ou à l'étranger puisse arborer la dénomination "Swiss Made".

    * Le Mur des Réformateurs, un hommage monumental :
    Adossé aux anciennes murailles de la Cité, le Mur des Réformateurs ou Monument international de la Réformation  est composé d'un rempart de pierre gravé et orné de bas-reliefs, devant lequel sont dressées les statues des hommes d'Etat, pionniers ou protecteurs de la Réforme.

    * La Vieille-Ville et ses trésors :
    Une Vieille-Ville, mille trésors !
    Plus grande cité historique de Suisse, la Vieille-Ville est dominée par la Cathédrale St-Pierre, haut lieu de la Réforme.
    157 marches vous mènent en haut de sa tour pour un panorama unique de la ville.
    Perdez-vous ensuite dans les charmantes ruelles alentours.
    Chacune recèle un des nombreux trésors de l'histoire de Genève.

    * Musées uniques au monde :
    Faites des découvertes que vous ne ferez nulle part ailleurs en visitant...
    le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge,
    le Musée international de la Réforme,
    le Patek Philippe Museum,
    le Musée-bibliothèque de la Fondation Bodmer.

    * Carouge :
    Construite au XVIIIème siècle sur ordre du roi de Sardaigne pour concurrencer Genève, la Ville de Carouge est aujourd'hui une charmante cité où il fait bon vivre et offrant une multitude de services modernes, efficaces et accessibles pour toutes et tous.

    * Le Globe de la science et de l'innovation - CERN :
    Au Globe, les visiteurs peuvent à nouveau découvrir l'exposition permanente gratuite Univers de particules, qui les fera voyager dans le monde des particules, en remontant jusqu'au Big Bang.
    A ne pas manquer également, le tout nouvel espace d'exposition Microcosm, qui présente, grandeur nature, les monumentales expériences du CERN et leurs merveilles, sans compter le Large collisionneur de hadrons, et les personnes qui font le CERN.

    * Le Palais des Nations :
    L'Office des Nations Unies à Genève est le centre des Nations Unies le plus important après le siège de New York. Il est également le centre de conférences internationales le plus actif au monde.
    Ici siègent de nombreux organismes de gouvernance mondiale dans les domaines de la promotion du respect des droits de l'homme, de l'assistance humanitaire, du désarmement, de l'économie et du développement, de la science et technologie.
    Des visites commentées du palais sont organisées quotidiennement.

    Mexique - 11 jours
    dès 1899 
    Mexique - 11 jours

    * GUANAJUATO :
    Située à quelques 300 km au Nord-Ouest de Mexico , Guanajuato est inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité depuis 1988.
    Ville coloniale fascinante mais aussi berceau de l'indépendance du pays, Guanajuato a une alchimie unique. Visiter Guanajuato, c'est découvrir le cœur du Mexique avec son lot de traditions et spécialités locales.
    Tous les ans s'y tient le Festival International Cervantino, consacrant les arts de la scène, sorte de festival d'Avignon mexicain.
    Guanajuato, c'est aussi une vallée pittoresque où des milliers de maisons colorées ont été construites à flanc de la montagne, la vue depuis le monument du Pípila est juste époustouflante !

    * YELAPA :
    Sur la côte Pacifique, très proche de la célèbre station balnéaire mexicaine de Puerto Vallarta, se trouve la paisible Yelapa, une petite communauté de pêcheurs qui vit au paradis!
    À Yelapa, on se déplace encore à dos de cheval, on est loin de la frénésie du monde moderne.
    Ici on vit au rythme de la mer et de la jungle.
    Bien connue des touristes Canadiens, Yelapa est un eldorado pour tous ceux qui rèvent de se ressourcer au plus proche de la nature. De quoi vous faire déconnecter.

    * CHOLULA ET SON EGLISE :
    Le Mexique, c’est la garantie de voir des chefs d’oeuvre de la religion chrétienne avec toutes les magnifiques églises et cathédrales construites après la Conquète espagnole du XVIe siècle.
    L'église de Cholula est une des plus impressionantes, située dans l'État de Puebla, à 2 heures de la ville de Mexico. Entourée de volcans de plus de 5000 mètres d'altitude, l'église de Cholula est perchée sur des pyramides Maya, aujourd'hui recouvertes de végétation.
    C'est dans les années 1930, que des fouilles archéologiques poussées ont révélé ce qui se cachait réellement sous les fondations de l'Église Notre Dame du Bon Secours: six pyramides construites au fil des siècles par les différentes civilisations ayant peuplé la cité sacrée, incroyable!

    * XOCHIMILCO :
    Xochimilco, à moins d'une heure du centre de Mexico, est une excuse parfaite pour passer une journée relax au fil de l'eau.
    Ici, c’est un peu la Venise du Mexique, vous vous laissez conduire dans des embarcations hautes en couleur et sans moteur, pour plus de tranquilité.
    Partager le bateau avec plusieurs amis et goûter aux spécialités locales qui vous seront apportées en cours de route par les commerçants flottants.
    Très folklorique, vous ne manquerez pas non plus les chansons des mariachis.
    On boit, on mange, on rit et on passe un bon moment.

    * TULUM POUR SES PLAGES :
    La Riviera Maya peut décourager plus d'un voyageur en quête d'authenticité...
    Si Cancún et Playa del Carmen sont à éviter, Tulum a su garder son côté traditionnel et échapper au tourisme de masse.
    Tulum, c'est à la base un petit village de pêcheurs, dont les plages paradisiaques font sa renommée internationale aujourd'hui.
    Tulum, c'est aussi et surtout une ancienne cité Maya superbement nichée en bord de mer des Caraïbes.
    Un point stratégique pour le commerce péninsulaire avant la colonisation espagnole.
    Grandiose.

    * LA RESERVE DE SIAN KA'AN :
    Certains pourraient penser qu’il n’y a que des grandes villes extrêmement peuplées au Mexique, cependant la nature y est incroyable et très sauvage par endroit.
    La réserve de biosphère de Sian Ka'an en est un très bon exemple.
    Troisième plus grande réserve naturelle protégée du Mexique, c'est un paradis pour les amoureux de la nature. Située à quelques kilomètres seulement de Tulum, Sian Ka'an est un autre site classé par l'Unesco pour sa biodiversité unique.
    Important sanctuaire pour des centaines d'espèces animales, c'est un site qui se visite à bord d'un petit bateau, de canal en canal et au chant des oiseaux tropicaux.
    Magique.

    * BACALAR :
    Peu de touristes prennent la peine d'aller à Bacalar, plus éloignée des grandes stations balnéraires de la côte Caraibe mexicaine (4h de voiture, 6h de bus de Cancún).
    Ils ont tort !
    Loin de la masse et des grands resorts hôteliers, Bacalar est un lieu idyllique dans un cadre naturel luxuriant.
    L'attrait majeur de la petite ville ?
    Sa lagune aux sept couleurs qui décline toute une palette de tons bleus et turquoises.
    L'eau est transparente, chaude et peu profonde.
    Que demander de plus ?

    * CALAKMUL :
    Le Mexique regorge de vestiges archéologiques, témoins de civilisations millénaires.
    Calakmul, à la frontière du Guatemala, était l'une des plus importantes cités mayas à l'époque.
    S'y rendre, c'est comme jouer à Indiana Jones.
    Encore peu de touristes la visitent et l'on se retrouve souvent seul, en haut de pyramides encerclées par la jungle, les singes hurleurs et le très discret jaguar.
    La nature à l’état pur !

    * CENOTE NOH MOZON :
    Le Yucatán est une région mexicaine exceptionnelle, notamment grâce à ses cénotes.
    Phénomène géologique unique, les cénotes sont des puits d'eau douce qui se sont naturellement creusés dans les cavités calcaires de la plaine yucatèque.
    Aujourd'hui ils offrent des opportunités de baignade rafraichissante et magique.
    Ce n'est pas tous les jours que l'on peut nager dans un trou bleu, à 15 mètres sous terre, profond de 50 mètres !
    Il y aurait plus de 10 000 cénotes dans le Yucatán, tous n'ont pas encore été découverts, beaucoup sont cachés et peu accessibles.
    Le cénote Noh Mozón est spectaculaire et c'est encore un petit coin secret.

    * CELESTUN :
    De la nature et encore de la nature !
    Cap à l'Ouest du Golf du Mexique, à 1 heure de route de Mérida.
    La réserve de biosphère de Celestún est un site magnifique qui compte la plus importante colonie de flamants roses américains (une des six espèces de flamants).
    Des bateaux vont emmèneront observer ces oiseaux fascinants et vous feront aussi découvrir une forêt pétrifiée. Vous pourrez nager dans de l'eau douce bordée de mangrove, véritable poumon des littoraux tropicaux.

    Auvergne - 3 Jours
    dès 199 
    Auvergne - 3 Jours

    * Puy de Dôme :
    Situé seulement à quelques kilomètres de Clermont-Ferrand, au cœur du Parc des Volcans d'Auvergne.
    À 1465 mètres d'altitude, le puy de Dôme offre un belvédère unique sur le plus bel ensemble volcanique européen. Ce site mythique, symbole de l'Auvergne, accueille chaque année près de 550.000 visiteurs mais c'est avant tout un espace naturel et fragile qui doit être préservé. 

    * Puy en Velay :
    Au Puy-en-Velay, dans cette ville aux sept rochers, la dimension unique et spirituelle du lieu vous élève immédiatement.

    * Salers :
    A 950 m d’altitude, dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne. Parmi les nombreuses richesses patrimoniales de la cité fortifiée, l’église Saint-Mathieu renferme cinq tapisseries d’Aubusson du XVIIe siècle.

    * Vichy :
    Vichy est une commune française, située dans le sud-est du département de l'Allier elle est connue dès l'Antiquité pour ses sources.
    La ville et son château furent rattachés à la province du Bourbonnais en 1374.
    Elle devint une importante station thermale dans la seconde moitié du XIXᵉ siècle.

    * Mont Dore :
    Situé au cœur du Parc Régional des Volcans d’Auvergne, sur le versant nord du Puy de Sancy (point culminant du Massif Central avec ses 1885 m), le Mont-Dore est une station thermale et l’une des premières stations de ski classées (la construction de son téléphérique fût achevée en 1936, l’un des tous premiers de France).

    * Saint Nectaire :
    Porte d’entrée du massif du Sancy, au centre de la pittoresque vallée de la Couze Chambon et dominé par son église romane, ce Site Remarquable du Goût a partagé son nom avec un fromage admis à la table des rois.

    * Vallée de Chaudefour :
    Dans un cadre naturel exceptionnel, partez à la découverte d'une faune et d'une flore remarquables au cœur de la Vallée de Chaudefour.

    * Clermont Ferrand :
    Au pied de l'impressionnant puy de dôme, Clermont-Ferrand a le caractère festif d'une capitale régionale. 

    * Volcan de Lemptegy :
    Exploité depuis 60 ans, ce volcan est un site unique invitant les visiteurs à percer les secrets de la géologie volcanique de la chaine des Puys en Auvergne.

    Montpellier - 2 Jours
    dès 149 
    Montpellier - 2 Jours

    * Le Pont du Gard :
    Le Pont du Gard est un pont-aqueduc construit par les Romains au 1er siècle de notre ère.
    Il est exceptionnel par ses dimensions puisqu’avec ses 49 mètres de hauteur, c’est le pont-aqueduc romain le plus haut du monde. Il est composé de 3 rangées d’arches superposées (6 arches au premier niveau, 11 arches au second niveau et 47 arceaux à l'origine), ce qui constitue également une réalisation rarissime pour l’époque.

    * Le Canal du Midi :
    Colbert autorise le début des travaux par un édit royal d'Octobre 1666.
    Supervisé par Pierre-Paul Riquet, le chantier dure de 1666 à 1681, sous le règne de Louis XIV. Le canal du Midi est l'un des plus anciens canaux d'Europe toujours en fonctionnement.

    * L'Arc de Triomphe :
    Dessiné par l’architecte François D’Orbay, élève de Mansart, l'Arc de Triomphe de Montpellier fut construit en 1692 à la place de l’une des portes de l’ancien rempart.
    Il est un passage obligé pour rentrer dans Montpellier depuis le parc du Peyrou. 
    Découvrez les médaillons, les bas-relief et l’attique (le sommet) teints en ocre et jaune, ainsi qu’un blason royal qui a retrouvé sa couleur bleu de France...
    Et en exclusivité, partez en visite guidée avec l’Office de Tourisme et offrez-vous l’ascension de l’Arc de Triomphe (quelques 88 marches à gravir…) : vous y découvrirez un point de vue des plus saisissants de Montpellier et de ses environs.

    * La Place de la Comédie :
    La Place de la Comédie est un lieu de passage obligé quand on vient à Montpellier !
    Également appelée place de l'œuf pour sa forme ovale, elle constitue l’un des plus vastes espaces piétonniers d’Europe, dominé par l’Opéra Comédie.
    Rencontrez la fontaine des Trois Grâces, déesses emblématiques de Montpellier,
    Admirez l'architecture des bâtiments XIXème bordant la place.
    Avez-vous vu le "scaphandrier" du cinéma Gaumont ?
    La nuit, la place revêt de belles couleurs avec les éclairages.
    La place de la Comédie est le point de départ idéal pour une visite du centre historique, pour les amateurs de shopping et de vieilles pierres !

    * La Grotte de Clamouse :
    La Grotte de Clamouse, site classé par le Ministère de l’Écologie est un lieu incontournable du tourisme en Occitanie, au cœur des Gorges de l’Hérault.
    Une diversité de paysages souterrains unique en Europe ! Mondialement connue pour la richesse de ses concrétions la Clamouse constitue un voyage féérique hors du temps.

    * Le Château de Flaugerges :
    Construite à la fin du XVIIe siècle, Flaugergues est l'une de ces demeures appelées "folies" édifiées dans la campagne montpelliéraine.
    Les "Maisons dans les feuillages" : elles sont le fait d'une nouvelle aristocratie enrichie au service du roi.
    Situées au milieu du domaine rural, elles sont entourées de magnifiques jardins.
    Elles deviennent ainsi les résidences d'été des notables de Montpellier au XVIIIe siècle.

    * Et aussi :
    - Le Centre Historique
    - Le Pont du Gard
    - Le Canal du Midi
    - L'Arc de Triomphe
    - La Place de la Comédie

    Canada - Québec Montréal - 7 Jours
    dès 999 
    Canada - Québec Montréal - 7 Jours

    * Le Lac Saint Jean : 
    Une nature vierge et majestueuse, un horizon à perte de vue et, surtout, un peuple de caractère, ont forgé l'âme de la région.
    Né d’une fonte glaciaire il y a 12 000 ans, le Lac Saint-Jean, un gigantesque plan d'eau de 225 km de circonférence, le troisième plus grand lac naturel du Québec.

    * Tadoussac : 
    Situé au confluent de la rivière Saguenay et du Saint-Laurent, Tadoussac est réputé pour les touristes aimant observer les baleines.
    Les lieux abritèrent le premier comptoir à fourrures de la vallée du Saint-Laurent, au XVIe siècle.

    * Musée Canadien de l'Histoire :
    Fondé en 1856, le Musée canadien de l’histoire est l’un des plus anciens au Canada.
    C’est aussi le plus fréquenté, avec 1,2 million de visiteurs par année.
    Mais pourquoi attire-t-il les foules?
    Les quatre millions d’objets du musée gatinois retracent l’histoire au Canada et dans le monde en remontant jusqu’à 20 000 ans dans le temps.
    En parcourant la Grande Galerie, découvrez l’histoire, la culture et les croyances des Premières Nations canadiennes du Pacifique, dans un superbe décor avec vue sur la rivière des Outaouais et la Colline du Parlement.
    Admirez les spectaculaires totems s’élançant vers le ciel devant les maisons autochtones, avant de visiter la salle des Premiers Peuples pour en apprendre davantage sur les racines aborigènes du Canada.

    * Le Quartier Petit-Champlain :
    Les gens qui visitent Québec parlent toujours de son charme européen.
    Ce charme atteint son point culminant dans le quartier Petit‑Champlain, l’un des plus anciens quartiers d’Amérique du Nord.
    Promenez-vous dans les rues pavées étroites et entrez dans la pléthore de boutiques et de magasins pour y dénicher un souvenir à la mode.
    Laissez votre nez vous guider vers l’un des nombreux restaurants et bistros, et succombez aux friandises de sirop d’érable local à La Petite Cabane à sucre.

    * Monts-Tremblant :
    Dans les pittoresques Laurentides, Mont-Tremblant est l’une des principales destinations ski de la province.
    L’abondance de neige naturelle et l’un des meilleurs systèmes de fabrication de neige au monde assurent aux skieurs et planchistes de tous les niveaux une saison longue et fabuleuse.
    Vous n'avez pas tellement la bosse du ski ?
    Qu'a cela ne tienne, à longueur d’année, le secteur propose une foule d’autres activités qui valent amplement le déplacement.
    Pendant la saison froide, enfilez votre bonnet de laine (ou votre tuque, comme on dit ici) pour aller faire du patin sur glace, de la motoneige, de la raquette ou du traîneau à chiens.
    Et pendant la saison chaude, partez faire une randonnée à pied ou à vélo sur les pistes, savourez la vue depuis la télécabine ou détendez-vous grâce à une partie de golf sur l’un des plus beaux terrains publics du Québec.

    Vieux-Montréal :
    Vieux-Montréal est le plus ancien quartier de la ville, et là même où elle fût fondée en 1642.
    Son dédale de rues pavées, que les voyageurs et les habitants explorent à pied ou à vélo, rappelle l’Europe.
    En dépit de son âge bien avancé, ce quartier rime avec jeunesse d’esprit et dynamisme.
    Les boutiques de mode et les cafés toujours animés y sont nombreux ; le jour, on vient y faire une balade, du vélo ou du bateau dans le décor enchanteur des quais du Vieux-Port, et le soir, pour manger ou prendre un verre dans l’un des nombreux restaurants branchés.
    Et l’animation ne se limite pas à l’été : en janvier, des milliers de personnes emmitouflées envahissent le port à l’occasion de l’Igloofest, un festival de musique électronique à ciel ouvert.
    Le Vieux-Montréal est un joyeux mariage d’ancien et de contemporain qu’il vous faudra voir absolument.

    * L'hôtel de Glace :
    Seul établissement du genre en Amérique du Nord, l’Hôtel de Glace trône non loin de Québec.
    Le gîte digne d’un conte de fées héberge les visiteurs depuis 15 ans, et chaque hiver, il innove avec des éléments différents et des idées toutes fraîches.
    Réchauffez-vous en allant prendre un verre ou deux au Bar de Glace, passez l’heure suivante dans les spas et le sauna extérieurs, puis regagnez votre chambre où tout est de glace, les murs, le plafond… même le lit!
    Vous devrez bien vous emmitoufler pour rester au chaud, mais si vous n’avez pas froid aux yeux, vous vivrez une expérience incomparable.
    et mars, venez visiter cette œuvre d’art ou, encore mieux, passez-y la nuit.

    * Parc de la Chute - Montmorency :
    Nombreux sont les visiteurs qui sont surpris d'apprendre qu’une chute une fois et demie plus haute que les chutes du Niagara se trouve à seulement quelques minutes de Québec.
    A 83 mètres, la chute Montmorency en met plein la vue, tant depuis la ville que sur place, au parc de la Chute-Montmorency.
    Promenez-vous au pied de l’avalanche d’eau pour sentir la bruine asperger votre visage, ou bien montez dans la télécabine et admirez de spectaculaires panoramas au sommet.
    Soif d’aventure ?
    Alors vous pourriez escalader l’un des trois parcours de via ferrata, en prenant aux points d’observation des clichés qui feront rougir tout Instagram.
    A moins que vous ne préfériez filer en tyrolienne devant la chute ?
    Evidemment, une fois que vous aurez atteint le sommet, vous pourrez vous reposer tout en dégustant un succulent repas à l’élégant Manoir Montmorency.

    * Vieux-Québec :
    Le Vieux-Québec est certes une attraction, mais il serait plus juste de parler d’un ensemble d’attractions spectaculaires, réunies dans un quartier historique.
    Ce trésor du patrimoine mondial de l’UNESCO vous promet une superbe excursion d’une journée : en quelques heures à peine, vous pouvez admirer des constructions séculaires comme les murs entourant la plus grande ville fortifiée au Nord du Mexique, ainsi que des églises et des chapelles étonnantes qui témoignent de l’histoire religieuse de la province.
    L'histoire ne vous passionne pas ?
    Pas de soucis ! Le quartier propose bien entendu une myriade d’activités, allant des arts à la musique en passant par le lèche-vitrine et les sorties au restaurant.
    Bref, le Vieux-Québec est assurément l’un des incontournables de la capitale.

    Argentine - 12 Jours
    dès 3349 
    Argentine - 12 Jours

    * Buenos Aires :
    En arrivant à Buenos Aires, c’est l’activité bourdonnante qui captive le plus.
    La Avenida 9 de Julio porte plusieurs symboles du pays tout entier : l’emblématique Obélisque, le portrait d’Evita Perón et une perspective vers la Casa Rosada (la Maison rose), palais présidentiel.
    La ville renferme une multitude d’endroits dissimulés des grandes artères comme autant de petits voyages pleins de charme. On appelle cela les "puertas cerradas" et il peut s’agir des meilleurs restaurants, café-théâtres et milongas.
    Passez une porte tout à fait ordinaire et découvrez un univers insoupçonné au décor toujours plus atypique.
    A seulement quelques kilomètres de la capitale, faites un saut à Tigre, située sur le delta du fleuve Paraná. Cette ville d'un vert luxuriant est parcourue de canaux. La ville de Tigre est le point de départ pour de nombreuses excursions fluviales.
    Ce delta est l’un des plus grands au monde avec ses 17500 km² et abrite un labyrinthe incroyable de canaux. 

    * Les chutes Iguazû :
    Rendez-vous à la croisée des frontières entre l’Argentine, le Paraguay et le Brésil pour la découverte d’une des 7 merveilles naturelles du monde.
    Dans cette région de Misiones, laissez-vous charmer par les nuances de couleurs prononcées entre la terre pourpre et la végétation très verte.
    Sur le fleuve Iguazú, une frange de 275 cascades forme les célèbres chutes sur 2700 m de gorges, qui déversent en moyenne plus de 1800 m3 d’eau à la seconde.
    Le climat humide et le soleil qui abonde dans cette région semblent s’accorder dans la composition d’arcs-en-ciel splendides, quel que soit votre point de vue sur le tableau. A quelques heures de route au Sud d’Iguazú se trouvent les Esteros del Iberá. Ce vaste territoire marécageux s’étend sur près de 13000 km2 et regorge d’une faune particulièrement riche et diversifiée. Vous pourriez y rencontrer anacondas, caïmans, loutres, singes, cerfs et fourmiliers géants.

    * El Calafate :
    En poursuivant votre route vers le Sud, vous entrez plus loin encore dans la Patagonie pour découvrir la région des steppes autour de la ville d’El Calafate.
    Devant vous s’étend une plaine rehaussée de collines et de lacs à l’eau laiteuse des glaciers, sous un ciel qui semble plus vaste que nulle part ailleurs.
    Partez en excursion pour voir l’imposant glacier Perito Moreno, avec ses 80 m de hauteur, ses craquements et les chutes impressionnantes de ses glaces.
    Naviguez parmi des icebergs aux couleurs et aux formes improbables et mesurez-vous à la plus belle force de la nature que vous n’ayez jamais vue.
    Continuez autour du Parc national Los Glaciares en vous dirigeant vers le village d’El Chaltén.
    Là, isolés du reste du monde, vous êtes en tête-à-tête avec les sommets granitiques des monts Fitz Roy et Poincenot.

    * Ushuaia :
    Un voyage au bout du monde !
    Au-delà de la Patagonie des glaciers, bien plus au Sud encore, on arrive à Ushuaia, capitale de la Terre de Feu.
    La ville la plus australe du monde est baignée d’une atmosphère résolument unique, pétrie de l’histoire de ses premiers habitants, les indiens Yámanas.
    Avancez vers l’emblématique Canal de Beagle et visitez le Parc National de la Terre de Feu qui s’étend sur 63000 hectares de forêt et de lacs.
    Ushuaia est également la dernière étape avant le voyage ultime, l’Antarctique...

    * La péninsule Valdés :
    Le sanctuaire des baleines.
    Cette région de la Patagonie atlantique est l’un des plus importants sanctuaires de faune marine au monde.
    Il s’agit notamment de la plus grande pouponnière de baleines franches australes.
    La région est aussi un impressionnant centre de rassemblement de manchots ou de lions de mer... 
    Certains jours, on peut même apercevoir des orques.
    La faune marine de la région de la péninsule de Valdés est d’une richesse rare et permet des excursions d’observation de spécimens inoubliables.

    Monténégro - 8 Jours
    dès 629 
    Monténégro - 8 Jours

    * Bouches de Kotor :
    Vaste baie à l’image d’un fjord méditerranéen, aux formes dentelées, bordé de montagnes.

    * Herceg Novi :
    Ses églises, son monastère orthodoxe et sa forteresse ottomane, mimosa, volées d'escaliers et places ensoleillées.

    * Perast :
    Ville à l'architecture baroque classée à l'Unesco, ses deux îles au large, dont l'Île aux Morts avec le monastère Saint-Georges, du XIIe siècle.

    * Kotor :
    Derrière les remparts, une vieille ville au lacis de ruelles hors du temps.

    * Budva :
    Ville vénitienne et station balnéaire très animée en été ; sa vieille ville sur une presqu’île ceinte de remparts du XVe siècle.

    * Lac Skadat :
    Le plus grand lac des Balkans, dans un parc national aviaire recelant plus de 270 espèces d'oiseaux.

    * Monastère d'Ostrog :
    Monastère orthodoxe du XVIIe siècle encastré dans la roche, une prouesse architecturale.

    * Parc du Durmitor :
    Parc inscrit à l’Unesco avec le canyon de Tara, 2ème plus grand du monde, ses grottes et sommets, ses 18 lacs glaciaires et son lac Noir.

    * Parc National Dulovcen :
    64 000 ha d’une faune et flore uniques, l'imposant mausolée de Petar II, perché à 1 600 m d’altitude : un panorama exceptionnel sur les Bouches du Kotor.

    * Sveti Stefan :
    Vieux village de pêcheurs du XVe siècle transformé en hôtel de luxe dans les années 1960, sur une presqu’île reliée au continent par une digue.

  • * notre-dame du rocher :
    Située à une centaine de mètres de sa voisine des Gorges de Kotor, l'île de l'Abbaye de Saint-Georges, Notre-Dame du Rocher (Gospa od Skrpjela) est en fait une île artificielle, construite par les habitants de Perast à partir du XVe.
    La légende raconte qu'un Perastien avait guéri miraculeusement après avoir trouvé une icône de la Vierge sur le rocher qui servit de base au reste de l'île.

  • next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire