Puy du Fou en groupe

Dernière modification le 23-07-2018
Puy du Fou en groupe

Un voyage au Puy du Fou en groupe vous permet de vivre des émotions fortes et constitue une parenthèse magique pour les salariés d’une entreprise, les membres d’une amicale ou encore les élèves d’une classe d’école. Pour vous assurer un voyage sans souci et une expérience inoubliable, confiez sans plus attendre la réalisation de votre projet aux Mystères de l’Ouest !

Reserver Puy du Fou groupe

Le saviez-vous ? Il est certes possible de réaliser d’intéressantes économies pour votre séjour au Puy du Fou en sollicitant des tarifs de groupe, mais vous pourrez bénéficier de conditions encore plus avantageuses en passant par l’intermédiaire d’une agence séjour Puy du Fou groupe. Mystères de l’Ouest, en effet, prend en charge non seulement la réservation des entrées au parc mais aussi toutes les questions de logistique, dont le transport et un éventuel hébergement. Vous constaterez que notre devis global, envoyé sous 48 heures, est particulièrement compétitif sur ces différents points.

Partir au Puy du Fou en groupe

Difficile de le nier : organiser le Puy du Fou en groupe ne s’improvise pas ! Entre les délais de route plus ou moins longs, la question des chambres d’hôtels et la signature du contrat avec une compagnie de bus, la moindre erreur peut coûter cher et gâcher le plaisir du séjour. Pour admirer en toute sérénité les différents spectacles à la gloire de la Vendée médiévale, mieux vaut plutôt accorder votre confiance aux Mystères de l’Ouest, qui se chargeront de planifier le Puy du Fou en groupe avec un professionnalisme très largement reconnu.

Nos idées de voyages

previous
Italie - Florence - 4 Jours
dès 279 
Italie - Florence - 4 Jours

* Dumuo, Campanile et Baptistère :
Véritable emblème de Florence, le Duomo est un passage obligé.
Par contre, il ne faut pas avoir peur de monter quelques marches, ne pas craindre les espaces un peu confinés ou encore avoir le vertige, car en haut du Duomo vous serez à près de 91 mètres au dessus de la ville.
Mais c'est un de nos coups de cœur à Florence!
Ne manquez pas non plus la visite du baptistère et l'ascension du campanile de Giotto.

* La Piazza Della Signoria et la Loggia :
C'est une des principales et plus vaste place de Florence. Elle est bordée par le Palazzo Vecchio, avec sa silhouette imposante.
C'est un lieu de passage important, entre le Duomo et les Offices, et donc la place est souvent très peuplée.
Mais elle nous a offert une très agréable pause musicale et artistique, grâce à la loggia de la Piazza della Signoria.
La loggia offre plusieurs atouts : elle est couverte, donc quand il pleut, elle peut vous offrir un abri appréciable.
Elle est entourée de bancs de pierre en gradins : idéal pour reposer un peu les jambes fatiguées.
Et atout non négligeable : elle abrite une collection de sculptures en marbre du Musée des Offices accessible gratuitement de jour (de nuit, on ne peut pas entrer dans la loggia).

* Coucher de Soleil à Michelangelo :
Qui n'est pas adepte d'un beau coucher de soleil ?
A Florence, notre plus beau coucher de soleil, nous l'avons admiré depuis le parking de la Piazzale Michelangleo.
On y accède très facilement par des escaliers au pied d'une des tours de fortification de la ville, située au bord de l'Arno du côté du Quartier San Niccolo.
Ce site est très fréquenté toute la journée par les visiteurs et les photographes.
Arrivez de bonne heure pour pouvoir choisir un emplacement qui vous plaît, car sinon, au moment fatidique, il y a fort à parier que vous ne serez pas aux premières loges.
Prévoyez aussi une petite laine, car à rester sans bouger pendant une heure, on a vite froid, surtout si vous êtes à Florence en dehors de la très haute saison et qu'il y a du vent.
On a aussi essayé un coucher de soleil sur les bords de l'Arno, sur le Ponte Vecchio, un autre symbole de Florence. Il faut vous placer entre le Ponte Vecchio et le Musée des Office.
Très beau aussi, mais moins romantique et plus fréquenté : il y a beaucoup de monde qui emprunte les quais de l'Arno à toute heure du jour et de la nuit.

* Le Quartier de l'Oltrarno :
C'est notre quartier préféré de Florence, le plus jeune, le plus authentique et le plus vivant.
On y trouve beaucoup de restaurants, de bars, mais aussi des boutiques d'artisans : tapissiers, créateurs, antiquaires, fabricants de papier florentin dont les ateliers donnent directement sur la boutique.
C'est beau et souvent pas trop cher pour le savoir-faire que cela demande.
La Piazza Santo Spirito est notre place préférée à Florence. Bordée par une église et de belles façades ocres aux volets verts, elle est agrémentée d'arbres et d'une charmante fontaine centrale.

Malte - 8 Jours
dès 549 
Malte - 8 Jours

* La Capitale "La Valette" :
En flânant dans les rues et ruelles, vous croiserez entre autres calèches, petits commerces, monuments historiques... et découvrirez son ambiance si particulière, offrant à cette ville un charme sans égal.
En effet, La Valette a une histoire incroyable, et entre ses Palais (comme le Palais Falzon), ses innombrables églises (comme la co-cathédrale Saint-Jean ou l’église Sainte-Augustine pour ne citer qu’elles), ses remparts, ses places... vous aurez du mal à quitter La Valette tant il y a de merveilles à y découvrir !

* Les impressionnants hypogées de Hal Saflieni :
Près de La Valette, partez à la découverte des mystérieux hypogées de Hal Saflieni !
Mais un hypogée c’est quoi au juste ? Tout simplement une nécropole souterraine, constituée de nombreuses salles et chambres. Construit sous terre, vers 2500 avant J.C, ce site préhistorique unique est absolument incroyable, et vous plongera jusqu’à plusieurs dizaines de mètres sous terre ! Découvert en 1902, le site est aujourd’hui classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

* Les petits villages de pécheurs à Marsaaxlokk et Marsaskala :
Ils sont parmi les plus célèbres de la Méditerranée !
Situés au Sud-Est de l’île de Malte, vous remarquerez immédiatement les magnifiques maisons, mais surtout les bateaux et les jolies barques colorées (« Luzzus » en maltais) de ces charmants villages de pêcheurs.
Et pour l’anecdote, regardez bien, ils ont la particularité d’avoir un œil dessiné sur la proue du bateau.
Certains disent que ce serait pour porter chance aux marins.

* La superbe cité de Mdina :
Petite ville à l’architecture arabe, la ville n’a pas changé depuis plusieurs centaines d’années.
Ses fortifications, ses ruelles médiévales donnent un charme fou à cette ville surnommée la « Cité du silence ».
Et pour les amoureux de séries US, sachez que de nombreuses scènes de « Game of Thrones » (GOT pour les intimes) y ont été tournées...

* La grotte Saint Paul :
Dénommées catacombes de Saint-Paul, le lieu est situé sous terre, dans la petite ville de Rabat.
Cependant, vous devrez d’abord pénétrer dans la superbe église Saint-Paul édifiée au XVIème siècle au-dessus des grottes.
Une fois arrivé sous terre, vous pourrez voir les sépultures de premiers chrétiens enterrés sur l’île.

  • * L’ile de Gozo :
    Située à une quinzaine de minutes en ferry, une fois sur place, croyez moi, vous oublierez tout !
    L’île de Gozo est totalement différente de celle de Malte... Si vous souhaitez vous détendre, il y a davantage de plages (et de super spots de plongée), si vous voulez un séjour plus sportif, vous pourrez même y faire du golf, de la randonnée ou encore de l’équitation !

    * La grotte de Calypso :
    Toujours située sur l’île de Gozo, et d’après la Mythologie, ce serait dans cette grotte qu’Ulysse dans l’Odyssée aurait fait une halte !
    L’endroit est magnifique et a été parfaitement conservé. C’est une des plus belles curiosités naturelles de cette petite île de l’archipel !

    * Les célèbres temples en ruines de Ggantija :
    Prononcez « jigantia ». Tout comme les hypogées de Hal Saflieni, Ggantija (sur l’île de Gozo) est classé au patrimoine de l’UNESCO.
    Ces temples mégalithiques, vous impressionneront en quelques instants !
    Ils ont été édifiés il y a plus de 5000 ans, par des civilisations... dont on ignore encore tout !

    * L’inoubliable Lagon Bleu :
    Situé entre les ilots de Comino et Cominotto, le lagon est une particularité de la nature à découvrir sans plus attendre !
    Ses eaux cristallines sont absolument splendides, et il est tout à fait possible d’y faire de la plongée, ou un tour en bateau !

  • Seychelles - 9 Jours
    dès 1599 
    Seychelles - 9 Jours

    * VICTORIA :
    Elle s'étend le long d'une baie au pied du Morne Seychelles, le point culminant de l'île.
    Cette petite ville de 30 000 âmes est l'unique port de l'île. En déambulant dans les rues bordées de magnifiques maisons créoles et autres édifices multicolores, vous aurez déjà un bel aperçu de la culture et de l'esprit de l'île. En effet, toutes les cultures qui sont passées par les Seychelles y ont laissé leur empreinte.
    Des traces d'Europe, d'Afrique ou d'Asie sont disséminées dans la capitale.
    Le Grand Bazar et son marché typique de Selwyn Clarke, vous permettront de goûter aux produits locaux. N'oubliez pas de passer voir la Clock Tower, la fameuse horloge située sur une petite tour dans le centre-ville.
    Non loin de là, vous pourrez acheter des souvenirs dans les boutiques créoles et galeries artisanales.

    * L'ANSE BEAU VALLON :
    Mahé dispose d'un littoral particulier.
    Il est très facile de faire le tour de l'île avec votre voiture de location puisque des routes existent tout le long de la côte. Vous pouvez ainsi vous arrêter pour contempler sa soixantaine de plages de sable fin, réparties autour de l'île. Cocotiers, lataniers et roches de granit en font un décor de rêve.
    Parmi celles-ci, la plage de Beau Vallon est à ne pas manquer.
    Située à quelques minutes de Victoria, elle présente un décor de carte postale.
    L'abondance d'activité à faire sur place a forgé sa réputation : plongée sous-marine, ski nautique, pêche... Vous pouvez aussi y choisir des excursions en bateau à fond panoramique ou en catamaran, pour découvrir les environs.

    * ROUTE DE LA FORET NOIRE :
    Idéale pour découvrir des paysages de la côte Ouest, cette route traverse le Parc National du Morne Seychellois. Bordée d'une végétation abondante et variée, elle permet d'aller de Port Glaud à Victoria, l'occasion de vous arrêter à la Tea Factory.
    Là, vous saurez tout de la culture de la feuille de thé, introduite sur l'archipel par un colon anglais en 1962.
    Lors de ce circuit, faites un nouvel arrêt, cette fois à Mission Lodge.
    Vous y découvrirez les vestiges de la Mission, qui a servi à recueillir les enfants d'esclaves noirs libérés par les britanniques en 1975.
    Le belvédère aménagé sur le site offre des vues spectaculaires sur la côte Ouest.

    * COPOLIA TRAIL :
    Abordable par tous, la randonnée de Copolia n'est longue que d'un kilomètre.
    Mais le dénivelé de 160m en fait une promenade sportive. Ce chemin permet d'atteindre l'un des plus hauts sommets de l'île.
    Il rejoint le village de Sans Souci, en traversant une dense zone de jungle équatoriale.
    A l'arrivée, une magnifique vue sur Victoria et sur les montagnes du Morne Seychellois.
    En prime, n'oubliez pas d'observer les plantes carnivores au sommet du Copolia.

    * L'ILE DE LA DIGUE :
    Elle est réputée pour ses plages, comme Anse Source d'Argent, parsemée de rochers de granite, sur la côte Ouest.
    Au Sud, la plage isolée Anse Bonnet Carré et ses eaux calmes peu profondes sont accessibles seulement à pied, tout comme Anse Cocos, située dans une baie protégée sur la côte Est.
    On peut observer la faune et la flore variées de La Digue à la réserve de la Veuve.

    * VALLEE DE MAI
    La Vallée de Mai, selon la légende serait le premier Jardin d’Eden… Elle abrite le fameux Coco de Mer plus connu sous le nom de « Coco fesse », dans son environnement naturel.
    Les sentiers de découverte dans la Vallée de Mai sont protégés par une canopée de feuilles de palme, qui protègent du soleil. Le seul bruit audible dans cet environnement est le cri du Perroquet Noir, un des oiseaux les plus rares au monde.
    Vous découvrirez aussi des chauves-souris, des pigeons bleus, des bulbuls (variété d’oiseaux) et des lézards. Les homards et les crabes peuplent les ruisseaux d’eau douce dans la Vallée de Mai. Après la marche en forêt, faites une pause-détente à Anse Lazio, réputée pour ses eaux transparentes et son sable blanc qui ressemble à de la farine. C’est le paradis sur terre !

    * TORTUES GEANTES DE L'ILE CURIEUSE :
    L’île Curieuse est un îlot de 3 kilomètres de long sur 1,5 kilomètre de large et un Parc National Marin destiné à la protection des tortues d’Aldabra en particulier.
    Curieuse abrite ainsi 300 tortues d’Aldabra. Les touristes peuvent donc découvrir les tortues géantes vivant en liberté sous la protection des gardes, en se promenant sur un sentier sur pilotis au milieu de la mangrove et des palétuviers. Les petits sont réunis dans une sorte de nurserie pour les protéger des prédateurs.

    Cap-Vert - 8 Jours
    dès 1039 
    Cap-Vert - 8 Jours

    * Praia Santa Monica  :
    Située dans la partie Sud de Boa Vista, la plage de Santa Monica (Praia en portugais), est réputée comme étant la plus belle plage de l'île.
    Avec ses 18 km de sable blanc longeant une eau bleue turquoise, on ne peut que s'émerveiller devant la beauté du lieu.
    Cachée derrière des dunes de sable, la plage est simplement immense, et cerise sur le gâteau, encore très sauvage.
    Il n'est pas difficile de se retrouver seul sur cette grande étendue de sable.
    Les amoureux de farniente ne trouveront pas de meilleur endroit pour étendre leur serviette et bronzer à loisir, mais attention aux coups de soleil !

    * Le Désert de Viana :
    De bon matin, alors que la chaleur n'est pas encore écrasante, départ pour découvrir l'une des sept merveilles naturelles du Cap-Vert : le désert de Viana. Depuis Sal Rei, la capitale, direction le Nord de l'île.
    Le chemin passe notamment par le village de Rabil, ainsi que par des étendues rocailleuses et poussiéreuses, avant d'apercevoir au loin de hautes silhouettes blanches : les dunes de Viana. 
    Une fois arrivé aux portes du désert, le paysage est tout simplement grandiose : des dunes de sable chaud, éblouissantes, façonnées au fil des années par des vents venus d'Afrique, et qui s'étendent à perte de vue. Surnommé par les locaux, "la miette du Sahara", on se croirait en effet perdu au cœur d'un vaste désert, alors que celui de Viana reste relativement petit : seulement 1 km de large sur 5 km de long.

    * La Poterie de Rabil :
    Juste derrière l'aéroport, se trouve le petit village de Rabil. Où que vous alliez à Boa Vista, Rabil est le point de passage obligé, un peu le carrefour où passent toutes les routes de l'île.
    S'il n'y a pas énormément de choses à faire, on s'y arrête toutefois pour sa fabrique de poterie artisanale.
    On peut y voir l'atelier où sont confectionnées les poteries à la main, puis la boutique, où trouver quelques souvenirs typiques, à ramener dans ses valises.

    * Les Grotte Varandinha :
    Dans le prolongement de la plage de Santa Monica, la plage de Varandinha, dans le Sud-Ouest de l'île, abrite de belles grottes naturelles et roches escarpées.
    En marchant le long de la plage, on pénètre dans ce qui ressemble à une caverne abritée du vent.
    Ici, toutes les histoires sont possibles : on imagine un équipage venu ici mouiller sur les côtes de Boa Vista, en train de se réchauffer autour d’un feu...
    Si vous êtes équipés de bonnes baskets, partez escalader les falaises pour admirer la vue sur la mer et la longue plage de sable.
    Grandiose !

    * Povoação Velha :
    Au Sud-Ouest de Boa Vista, à quelques kilomètres seulement de la plage de Santa Monica, se trouve le plus vieux village de l'île : Povoaçao Velha.
    L'endroit mérite qu'on s'y arrête quelques instants pour flâner dans ses ruelles pavées, jonchées de petits restaurants typiques, et de magasins de souvenirs, dont la devanture est estampillée de la devise nationale : No stress.
    Et ici, du stress, il n'y en a effectivement pas.
    On prend le temps de se balader, de dire bonjour, d'entrer dans les échoppes de souvenirs... On peut également aller visiter l'école primaire du village où les enseignantes et les enfants en uniforme vous accueillent avec leurs plus beaux sourires. 
    Pour terminer le tour du village, on grimpe la petite côte menant jusqu'à la chapelle blanc et bleu qui domine les habitations.
    De là-haut, vous pourrez apprécier un joli panorama sur les maisons colorées du village.

    * Le Cabo Sant Maria  :
    Au Nord de l’île, sur la plage d'Atalanta, se trouve l'une des curiosités de Boa Vista : une mystérieuse épave d'un cargo espagnol, échoué sur les côtes cap-verdiennes le 1er Septembre 1968.
    Le bateau en partance d'Espagne, devait traverser l'Atlantique jusqu'au Brésil, il n'y arrivera malheureusement jamais.
    Si l'épave n'est plus aujourd'hui qu'une vieille carcasse rouillée sans cesse battue par les vagues, on a l'étrange sensation de se trouver face à un fantôme hantant la plage depuis des décennies...

    * Sal Rei  :
    Au Nord-Ouest, se trouve le chef-lieu de Boa Vista : Sal Rei, dont le nom provient de l'ancienne exploitation du sel "royal", issu des marais salants de l'île.
    Si la ville n'est pas très grande, elle mérite qu'on s'y arrête une journée, pour s'imprégner de la culture locale, de l'ambiance "no stress", et pour partir à la rencontre des locaux.
    Sur la place centrale de l'île, on trouve diverses échoppes de souvenirs, mais aussi l'église catholique, et le bureau de poste.
    Inutile de suivre un itinéraire précis.
    On déambule en se perdant dans les ruelles pavées, et en flânant le long des maisons aux couleurs pastel et à l'architecture coloniale.
    À voir également le matin, le petit port et le marché aux poissons.
    Ici, les hommes partent à la pêche, et les femmes vendent les prises fraîchement pêchées.
    Accessible facilement par la route, on peut également se rendre à Sal Rei à pied en longeant la Praia de Chaves.

    Bresil - 7 Jours
    dès 1659 
    Bresil - 7 Jours

    * Baie de Rio de Janeiro :
    Surnommée le "Pain de Sucre" ou Pao de Açucar en brésilien, à cause de son drôle de piton rocheux, cette baie est sans doute la plus célèbre baie au monde...
    Et on comprend pourquoi !
    Culminant à 396 mètres, on y accède par un téléphérique (ou à pied pour les plus courageux) et déjà ce court trajet est un voyage à lui tout seul...
    Une fois tout en haut, une mégapole immense et grouillante se déploie devant vous...
    Des centaines de buildings entourés de collines verdoyantes et des plages de sable doré aux noms mythiques : les fameuses Copacabana et Ipanema ! Mais outre ces plages sublimes baignées par des eaux bleu azur, vous pourrez aussi apercevoir depuis le sommet du Pain de Sucre, l'autre emblème de Rio : le Christ Rédempteur, statue symbolisant aujourd'hui à elle seule le Brésil !
    Peu d'endroits sur terre permettent, en effet, d'embrasser du regard une telle ville !

    * Le Corcovado :
    Situé lui aussi dans la baie de Rio, ce mont est surmonté de la magistrale statue du Christ Rédempteur ou Cristo Redentor en brésilien.
    D'ici aussi vous aurez donc une vue imprenable sur la ville de Rio, sa baie et le Pain de Sucre !
    Réalisée, entre autres, par le sculpteur français Paul Landowski, de simple monument religieux à ses débuts, cette statue est devenue le symbole d'un pays tout entier, attirant chaque année des milliers de touristes !
    Classé monument historique depuis 1973, le Christ du Corcovado culmine à plus de 700 mètres au-dessus de Rio, et avec ses 38 mètres de hauteur, cette statue est tout simplement l'une des plus grandes au monde !
    A son pied, on trouve une petite chapelle où mariages et baptêmes peuvent être célébrés...

    * Le Parc National de Lençois Maranhendes :
    Situé au Nord-Est du Brésil dans la région de Maranhao, le Parc National de Lençois Maranhendes est l'un des paysages des plus inattendus du Brésil !
    Ce paysage extraordinaire est constitué d'un vaste ensemble de dunes de sable blanc s'étirant sur plus de 70 km...
    La particularité de ce désert ?
    Du printemps à l'automne, en raison des pluies tropicales de cette région, d'innombrables lagunes d'eau douce se forment au creux des dunes...
    Des eaux claires et limpides attirent chaque année des centaines de touristes et de locaux qui viennent s'y baigner et profiter de ce paysage presque surnaturel !
    Un conseil, les meilleurs mois de l'année pour découvrir ce parc national et ses dunes : juillet et août !
    C'est, en effet, à ce moment-là que les dunes et leurs lagunes sont les plus belles...

    * Les Chutes d'Iguazú :
    Situées à la frontière entre l'Argentine et le Brésil, ces célèbres chutes sont depuis 1984 inscrites au Patrimoine Mondiale de l'Unesco en tant que merveilles naturelles.
    Elles font partie du club très select des chutes les plus impressionnantes du monde, comme ses consœurs de Niagara (Canada) ou de Victoria (Zimbabwe)...
    Ces chutes, intégrées dans deux Parcs Nationaux (l'un côté brésilien, l'autre côté argentin) sont en fait un ensemble de 275 cascades réparties sur environ 3 km.
    Cet ensemble gigantesque déverse jusqu'à 6 millions de litres d'eau par seconde !!
    La plus grosse partie des chutes est située sur le territoire argentin, et plusieurs circuits de visites via des passerelles en bois ont été aménagés afin d'approcher au plus près de cet incroyable spectacle de la nature...
    Ce site majestueux favorise un écosystème luxuriant unique au monde, abritant de nombreuses espèces rares et menacées de la faune et de la flore...

    * Salvador de Bahia :
    Rien que son nom évoque à lui seul le Brésil...
    Berceau culturel du pays, cette ville est à son image : métissée !
    En effet, la majorité de sa population étant d'origine africaine, la “Rome Noire”, comme on la surnomme, est emprunte d'une culture africaine très marquée...
    Considérée comme l'une des plus belles villes du Brésil, elle est célèbre pour ses maisons colorées, son carnaval, sa gastronomie et l'art de la capoeira...
    Son centre historique regorge de pépites architecturales de l'ère portugaise, lui donnant ainsi le charme suranné des ex-villes coloniales...
    Située au bord de l'Océan Atlantique, elle attire un grand nombre de touristes, non seulement pour la beauté de ses nombreux monuments, mais également pour les plages de rêves s'étirant le long de sa côte...

    * L'Amazonie :
    Vaste plaine traversée par le fleuve Amazone, cette région d'Amérique du Sud s'étend sur plusieurs pays (Colombie, Bolivie, Équateur…) et bien sûr le Brésil !
    Rien que dans celui-ci, l'Amazonie recouvre 60 % du territoire !
    Étendue sur plusieurs états du Nord du pays, cette immense région verte est le poumon de notre chère planète...
    On y trouve une faune et une flore exceptionnelles qui en font l'une des plus importantes réserves de biodiversité au monde !
    Cette  immensité étant aussi le lieu de vie des deux tiers des indiens du Brésil...
    Malheureusement, la déforestation à outrance change peu à peu le visage de l'Amazonie et désormais ces peuples et leur environnement sont plus que menacés...
    Mais si vous voulez approcher au plus près de cet endroit unique au monde, une seule solution : partir à l'aventure !
    En effet, plusieurs excursions permettant de remonter le fleuve Amazone et de découvrir cette sublime région sont possibles au départ de la ville de Manaus, ville immense au cœur de la jungle...

    * La région de Pantanal :
    Terre ocre, végétation et marécages à perte de vue... on se croirait presque en Afrique !
    Plus grande zone humide de la planète, on y trouve la plus grande variété au monde de plantes aquatiques...
    Située à la frontière bolivienne, cette vaste région est la plus belle réserve naturelle d'animaux du Brésil !
    Le Pantanal offre, en effet, une occasion exceptionnelle d'observer au plus près la faune et la flore.
    Depuis l'an 2000, cette zone est inscrite au Patrimoine Mondial de l'Unesco qui en a fait une aire de conservation afin de protéger au mieux cette biodiversité des plus spectaculaires !

    * La Costa Verde :
    Située entre Rio et Sao Paulo, la région de Costa Verde est un véritable petit paradis sur terre !
    Cette "Côte Verte" est tout simplement l'une des plus belles côtes du Brésil : découpée, sauvage, montagneuse et bordée des eaux cristallines de sa fameuse Baie d'Ilha Grande (haut lieux de villégiature des habitants de Rio qui viennent ici s'y détendre le week-end) et de ses quelques 300 îles paradisiaques...
    Pas moins de 200 km de côte, 2000 plages bordant la forêt...
    Cet endroit situé à l'Est de Rio de Janeiro recèle encore de coins méconnus et de petites criques verdoyantes !
    Cette côte permet également de partir à la découverte de la très jolie ville coloniale de Paraty...

    * L'archipel de Fernando de Noronha :
    Petit archipel situé dans l'océan Atlantique, au large de la ville de Natal, ces 21 îles possèdent le statut de Parc Naturel inscrit au Patrimoine Mondial de l'Unesco !
    Afin de préserver au mieux ce site exceptionnel, les visites y sont contrôlées et limitées.
    Une "taxe de préservation" est ainsi prélevée aux touristes désirant s'y rendre (entre 10€ la journée et plus de 800€ pour un mois).
    Considéré par les brésiliens comme "l"Émeraude de l’Atlantique", cet archipel est en effet un exemple mondial de préservation de la faune et de la flore, protégeant ainsi dauphins, baleines et autres tortues...

    Toulouse - 3 Jours
    dès 249 
    Toulouse - 3 Jours

    * La Cité Médiévale de Carcassonne :
    Située sur la rive droite de l’Aude, la Cité médiévale encore habitée, compte 52 tours et deux enceintes concentriques qui totalisent 3 km de remparts.
    Accessible de jour comme de nuit, par la Porte Narbonnaise et la Porte d’Aude, une grande partie de la Cité médiévale se visite librement.

    * Le Grand Toulouse :
    Située sur la rive droite de l’Aude, la communauté urbaine a changé de nom.
    Grand Toulouse fait place à Toulouse Métropole.
    Beaucoup plus qu'un simple changement d'identité graphique, cette nouvelle appellation traduit une ambition au service d'un projet. 

    * La Cité de l'Espace :
    Vous avez toujours rêvé de marcher comme sur la lune, d'embarquer dans une station mir ou un vaisseau Soyouz ? De découvrir le ciel et ses milliards de galaxies, de vivre l'aventure spatiale ? La Cité de l'espace vous ouvre les portes de l'univers.

    * Balade gourmande :
    Les principaux monuments sont présentés sous le nouvel éclairage nocturne. C'est très joli, les explications claires sans être prétentieuses ou longues, plein d'anecdotes et de faits méconnus sur Toulouse.

    * Le Capitole :
    Le Capitole est un monument de la ville française de Toulouse, qui abrite aujourd’hui l'Hôtel de ville et le théâtre du Capitole.
    Sa construction a été décidée par les Capitouls en 1190, afin d’y établir le siège du pouvoir municipal.

    * La Basilique Saint Sermin :
    La basilique saint Sernin de Toulouse est une grande étape vers Compostelle.
    Elle est dédiée à Saint Saturnin (ou Sernin), évêque de Toulouse au IIIème siècle.
    Celui-ci mourut traîné par un taureau dans la rue du Taur et sur la place du Capitole.
    Cette scène est très bien illustrée sur un sarcophage du Maître de Cabestany situé à l'abbaye de Saint Hilaire.

    * Le Couvent des Jacobins :
    C'est le lieu de vie d'une communauté religieuse où tout s'organise autour du cloître : réfectoire, salle capitulaire et chapelle funéraire ornée de peintures.
    C'est un lieu de pèlerinage sur les reliques de Saint Thomas d'Aquin.
    Histoire, art, foi, constituent les trois pôles qui attirent chaque année près de 300 000 visiteurs.
    Construit en seulement un siècle, entre 1230 et 1350, le couvent des Jacobins fera l'objet de quelques agrandissements par la suite.
    Son architecture répond avant tout aux règles de pauvreté et aux missions de prédication édictées par Dominique, le fondateur de l'ordre des Prêcheurs.

    Sri Lanka - 11 jours
    dès 1249 
    Sri Lanka - 11 jours

    * PLAGE DE MERISSA :
    Ses longues étendues de sable sont l'un des atouts phare du Sri Lanka.
    Grâce aux différences de climat dans les diverses parties de l'île, il existe à tout moment de l'année un coin propice au farniente.
    Reste à trouver lequel : atmosphère nonchalante dans l'idyllique Mirissa (où l'on peut désormais observer les baleines), festive à Hikkaduwa, robinsonnade à Uppuveli.
    Il y a fort à parier qu'à votre retour, à chaque fois que vous serez bloqué dans les embouteillages par un matin froid et pluvieux, une image de palmiers et d'eau bleu azur vous viendra à l'esprit !

    * VOYAGE EN TRAIN :
    Pittoresque et brinquebalant, le train pour Ella se faufile à faible allure à travers les plantations de thé.
    Il est parfois impossible de trouver une place assise mais le plus important n'est-il pas de regarder défiler le paysage ? Dehors, le spectacle est permanent : les saris colorés des cueilleuses de thé tamoules ressortent dans un océan de vert, des enfants jouent au cricket dans leur strict uniforme d'écoliers, des familles se baignent dans les rivières.
    À l'intérieur, le trajet est rythmé par les allées et venues des marchands ambulants montant à bord pour proposer de petits en-cas pimentés.

    * PARC NATIONAL D'UDA WALAWE :
    Cette immense savane est ce qui rapproche le plus le Sri Lanka du Kenya ou de la Tanzanie.
    On peut y observer des troupeaux de buffles (certains sont domestiqués !) et de sambars, des crocodiles, des quantités d'oiseaux et des éléphants par centaines.
    De l'avis de beaucoup d'amateurs de safaris, Uda Walawe égale, voire surpasse, beaucoup de parcs nationaux d'Afrique de l'Est en matière de pachydermes.

    * ANURADHAPURA :
    S'étalant sur 3 km², le site antique d'Anuradhapura fut le siège du pouvoir cinghalais pendant près d’un millénaire.
    La meilleure façon de l'explorer est de louer un vélo et de pédaler entre les monastères en ruine et les immenses dagobas (stupas).
    En son centre se trouve le plus vieil arbre du monde, le Sri Maha Bodhi, planté voici plus de 2 000 ans, à partir d'un rameau de l'arbre sous lequel le Bouddha atteignit l'Éveil.

    * ROCHER DE SIGIRIYA :
    Les Jardins Royaux au pied de Sigiriya sont une attraction à eux seuls.
    Des bassins et des ruisselets artificiels les irriguent, offrant une vision idyllique au milieu de la campagne.
    En regardant vers le haut, un rocher de 370m surgit du paysage.
    L'ascension débute entre les pattes d'un lion taillé dans la roche.
    Elle fait ensuite escale dans une galerie abritant de fascinantes fresques.
    En arrivant au sommet, recouvert par les ruines d'une forteresse, on peut profiter d'une vue portant à plusieurs kilomètres.

    * PARC NATIONAL BUNDALA :
    Si le parc national de Yala, son voisin, aimante les foules et lui fait de l'ombre, il serait dommage de passer à côté de Bundala, une réserve naturelle protégée par la Convention de Ramsar sur les zones humides.
    Avec ses immenses étendues d'eau scintillantes animées par les chants de milliers d'oiseaux, Bundala possède un charme que bien des parcs lui envient.
    Destination de prédilection pour les amoureux des volatiles, on peut aussi y observer des crocodiles ou des hardes d'éléphants.

    * PELERINAGE D'ADAM'S PEAK :
    Depuis plus d'un millénaire, des pèlerins gravissent la nuit cette montagne sacrée (Sri Pada), haute de 2 200 mètres, où, selon les croyances, le Bouddha, Shiva ou Adam auraient laissé leur empreinte.
    Bien qu'exténuante, l'ascension peut être entrecoupée de courtes haltes dans les maisons de thé qui jalonnent le parcours.
    Les milliers de lumières scintillant dans l'obscurité, les chants des pèlerins et l'odeur du gingembre, créent une atmosphère féerique.
    En atteignant le sommet de l'Adam's Peak à l'aube, vous contemplerez le lever du soleil illuminer les montagnes alentour.

    * KANDY :
    Capitale culturelle de l'île, Kandy abrite la relique du temple de la Dent, censée contenir une dent du Bouddha. Considérée comme un lieu saint pour les Cinghalais, Kandy présente bien d'autres agréments.
    Sa vieille ville que jouxte un grand lac central offre l'occasion d'une agréable promenade, éventuellement ponctuée par la visite d'un musée.
    Dans les alentours, ne manquez pas la visite des jardins botaniques qui embaument d'essences exotiques.
    Faire la route des temples de  la région de Kandy est enfin un bon moyen de découvrir la région montagneuse.

    * FORT DE GALLE :
    Chef-d'œuvre architectural de l'époque hollandaise, le fort de Galle consiste en un magnifique ensemble de rues pavées et de bâtiments coloniaux.
    Par la suite, les Sri Lankais ont ajouté de la couleur, et la nature s'est occupée de recouvrir l'ensemble d'une couche de végétation tropicale, d'humidité et d'air marin. 
    Le résultat est une vieille ville enchanteresse dynamisée par l'ouverture récente de dizaines de galeries, de boutiques en tous genres, de cafés et de pensions.
    De fait, Galle est la ville qu'il faut visiter au Sri Lanka.

    * MEDECINE AYURVEDIQUE :
    L’ayurvéda est une pratique ancestrale fortement influencée par la médecine indienne.
    Selon ses disciples, les cinq éléments, en liaison avec les cinq sens, façonnent la nature de chaque constitution individuelle, c'est-à-dire les dosha ou force de vie.
    Herbes, épices, huiles et autres sont utilisées pour rétablir l'équilibre des dosha.
    Si la plupart des visiteurs se contentent d'un après-midi dans un spa de luxe, il est aussi possible de faire des cures de plusieurs semaines dans des cliniques spécialisées.

    * PLAGES INEXPLOREES :
    La guerre civile a trop longtemps contrecarré le développement de la côte Est, paradis tropical resté hors des radars touristiques.
    La paix étant revenue, il est temps de poser votre serviette sur ces superbes rubans de sable avant l'arrivée du tourisme de masse.
    Avec un peu de chance, vous aurez la plage rien que pour vous.
    Quelques zones à explorer : Navalady, Vakarai, les îles au large de Batticaloa Lighthouse, la bande de plage s’étendant d’Uppuveli à Nilaveli.

    * MARCHE DE COLOMBO :
    Aventurez-vous dans un grand marché sri lankais, comme celui de Colombo, et vous serez surpris par la variété des produits de cette île fertile.
    Un cuisinier sri lankais moyen passe plusieurs heures par jour à torréfier et moudre ses épices, tout en éminçant, tranchant et coupant en dés toutes sortes d'aliments frais. Un simple riz au curry peut se décliner en dizaines de plats méticuleusement préparés, savoureux et bien souvent très épicés !

    * HORTON PLAINS ET WORLD'S END :
    Les paysages rudes des Horton Plains étonnent dans ce pays de bleus et de verts tropicaux.
    Randonner dans cette lande permet de découvrir une étonnante diversité de plantes et d'animaux.
    En partant à l'aube, chaudement vêtu (les gelées matinales ne sont pas rares), vous aurez peut être la chance de voir la "fin du monde", un escarpement offrant une vue très étendue quand la brume n'est pas de la partie.

    * PLANTATIONS DE THE :
    Les plantations de thé de la région montagneuse sont un vestige de l'époque coloniale britannique.
    Lorsqu'ils firent main basse sur l’île, les sujets de sa Majesté furent séduits par la fraîcheur du climat des collines de l'intérieur.
    Ne leur manquait qu'une bonne tasse de thé…
    La maladie décimant les caféiers tomba à point nommé pour développer la théiculture.
    Les immenses plantations ont fait du Sri Lanka le second producteur de thé.
    On peut aujourd'hui visiter certaines fabriques notamment à Nuwara Eliya.

    * JAFFNA ET LE NORD :
    À Jaffna, les contrastes culturels entre le Nord et le reste du pays sautent aux yeux.
    Les différences sont profondes, de la langue (le rapide staccato du tamoul se distingue du cinghalais chantant), à la cuisine particulièrement épicée, agrémentée en saison de mangues.
    Même la lumière diffère ; elle se reflète dans le vert profond des jardins de la périphérie de Jaffna.
    Régalez-vous de la singularité de Jaffna, des imposants temples hindous richement ornés aux saris colorés drapant les femmes à vélo.

    * POLONNARUWA :
    Disposés comme des pièces d'échecs géantes dans une vaste cour herbeuse, les temples et les sculptures du quadrilatère de Polonnaruwa correspondent au centre du royaume cinghalais il y a environ mille ans.
    C'est en poursuivant vers le Nord du site que l'on découvre les ruines les plus impressionnantes, tel le Gal Vihara et ses immenses bouddhas merveilleusement sculptés.
    Au lever et au coucher du soleil, les monuments baignent dans une sublime lumière rosée.

    Portugal - Algarve - 8 Jours
    dès 499 
    Portugal - Algarve - 8 Jours

    * Via Algarviana :
    Pour qui aime marcher, le meilleur moyen, et de loin, d'apprécier les paysages magnifiques de l'arrière-pays est de parcourir la Via Algarviana.
    Ce chemin de randonnée de 300 km traverse la région du Nord-Est au Sud-Ouest.
    Certains de ses plus beaux tronçons se trouvent aux alentours de Monchique : au fur et à mesure que l'on grimpe les points culminants de l'Algarve à travers les plantations de chênes-lièges, de splendides panoramas s'offrent à la vue. 

    * Parque Natural Da Ria Formosa :
    La côte Est de l'Algrave, entre Faro et Tavira, consiste en un chapelet d'îles adossées à des estuaires.
    Ce fascinant paysage se compose de plages splendides du côté du large, et de marais et de marécages côté terre un habitat de choix pour les oiseaux et les coquillages.
    Plusieurs liaisons en bateau desservent les îles au départ des localités cotières des alentours.
    Le kayak, les excursions d'observation de la nature ou simplement la balade à pied sont autant de moyens intéressants d'approcher cette zone protégée. 

    * Fortaleza De Sagres :
    Massive et très impressionnante de l'extérieur, cette forteresse occupe un vaste promontoire presque entièrement pelé, qui jouit d'une vue sensationnelle sur les falaises et la côte jusqu'au Cabo de Sao Vicente.
    Selon la légende, c'est là que le prince Henri le Navigateur aurait fondé son école de navigation et formé les premiers explorateurs portugais.
    Les bâtiments de la forteresse sont intéressants, mais la balade sur le promontoire reste la partie la plus inoubliable de la visite. 

    * Cacela Velha :
    Ce village enchanteur est blotti autour d'un petit fort parmi les orangers et les oliviers.
    Le long de rues pavées, les maisonnettes blanchies à la chaux s'égaient de cadres colorés autour des portes et des fenêtres, et de jardins aux couleurs éclatantes.
    Située à 14km à l'Est de Tavira, en surplomb de l'estuaire et avec vue sur l'océan, Cacela Velha s'enorgeuillit de quelques excellents cafés-restaurants, d'une vue splendide et d'un joli chemin sinieux descendant jusqu'au rivage.
    C'est l'un des bijoux de l'Algrave. 

    * Cabo de Sao Vincente :
    A 5 km de Sagres, la pointe située à l'extrême Sud-Ouest de l'Europe est un promontoire désolé : c'est la dernière terre que regardaient les navigateurs portugais avant de se lancer vers l'inconnu. 
    Ce lieu spectaculaire était révéré à l'époque des Phéniciens.
    On trouve sur place un phare et un musée intéressant, mais le véritable atout du lieu réside dans les falaises et dans un panorama étourdissant.  
    Les environs du phare sont souvent envahis de touristes, mais il suffit d'une petite balade le long des falaises pour retrouver très vite la solitude et l'ambiance du bout du monde. 

    * La Sé de Faro :
    Splendide pièce maîtresse de la vieille ville, la Sé (cathédrale), achevée en 1251, fut gravement endommagée par le séisme de 1755.
    Se dressant sur la principale place du centre historique, cet édifice monolithique aux airs de château occupe ce qui fut sans doute le site d'un temple romain, puis d'une basilique wisigothe et ensuite d'une mosquée.
    Le clocher de la cathédrale offre une vue magnifique sur le vieux Faro et, au-delà, la marina, la baie, l'estuaire et les îles du Parque Naturel da Ria Formosa.
    L'intérieur de la cathédrale, quant à lui, regroupe une grande variété de styles architecturaux.

    * Monchique : 
    Haut perché au-dessus de la côte, dans des montagnes boisées au climat plus frais, le bourg pittoresque de Monchique fait une base agréable pour explorer la région alentour, à pied, à vélo ou en canoë.
    A proximité, Caldas de Monchique, une petite station thermale, constitut un atout charme.
    Enfin, les pics de Foia et de Picota, voisins eux aussi, sont les plus hauts de l'Algrave, et offrent ainsi de sompteux panoramas. 

    * Tavira :
    Installée de part et d'autre du sinieux Rio Gilao, Tavira est une ville charmante.
    Son centro historico (centre historique) plein de cachet et son bon choix de restaurants et de pensions en font une base excellente pour explorer l'Est de l'Algarve.
    Dans ses environs proches, on trouve de beaux paysages côtiers, ainsi que le ravissant village de Cacela Velha et les plages intactes de l'Ilha de Tavira. 

    Normandie - 2 Jours
    dès 249 
    Normandie - 2 Jours

    * Caen :
    Le Mémorial de Caen, l'abbaye aux Hommes et l'abbaye aux Dames

    * Étretat :
    Romantique théâtre ouvert sur la Manche, Étretat a inspiré les plus illustres artistes.
    Quelques instants sur place suffisent à comprendre pourquoi...
    La forme singulière de ses falaises, que ce soit la Manneporte, la Courtine ou l'Aiguille, invitent à l'imagination.

    * Granville :
    Dans la baie du Mont Saint-Michel, Granville "la cité corsaire", s'est reconvertie en station balnéaire.
    A Granville, également appelée la "Monaco du Nord", il règne comme un air de vacances toute l'année !
    Les rues piétonnes, la haute-ville, le port de pêche, le plat-gousset, la maison Dior, le marché couvert, sans oublier son trésor... Chausey.

    * Plages du Débarquement :
    Le débarquement du 6 juin 1944 sur les plages de Normandie fut la plus grande opération amphibie et aéroportée de tous les temps.
    Aujourd’hui encore, des millions de visiteurs viennent se recueillir sur les Plages du débarquement et ainsi rendre hommage aux soldats qui ont libéré la France.

    * Honfleur : 
    Un joyau ! Un haut-lieu du tourisme en Normandie.
    Vous serez charmé à votre tour par la cité des peintres avec ses ruelles pittoresques et son Vieux-Bassin bordé de restaurants.

    * Deauville  :
    Deauville est une référence internationale, rendez-vous des étoiles du grand écran et des turfistes inconditionnels.
    Ses planches, ses parasols multicolores, ses hôtels de standing et son casino participent à la légende.

    Afrique du Sud - 13 Jours
    dès 3399 
    Afrique du Sud - 13 Jours

    * COTE SAUVAGE (WILD COAST) :
    Le littoral de l’ancien Transkei est plus connu sous le nom de Côte Sauvage (Wild Coast).
    Longue d'environ 300 km, attirante mais inhospitalière, cette côte concentre des images d’une nature vierge.
    Aucune ville à l’horizon sur la Côte Sauvage, seulement quelques petits ports et lieux-dits, des petites huttes rondes et colorées coiffées de chaume, modestement habitées depuis la nuit des temps par le peuple xhosa.

    * DRAKENSBERG :
    Succession harmonieuse de sommets déchiquetés, de crêtes enneigées et de vallées encaissées, le Drakensberg forme une couronne de montagnes qui enserre la frontière Est du petit royaume du Lesotho, enclave haut perchée au cœur de l’Afrique du Sud.
    Ses versants aux couleurs changeantes passent de l’ocre au roux, du brun au vert acidulé.

    * CAPE TOWN (LE CAP) :
    Cape Town (Le Cap) cherche à développer l’idée d’un cosmopolitisme paisible.
    Elle incarne une Afrique créée par des Blancs.
    Elle mêle le business et le tourisme, la nature et ce qu’en a fait l’homme.
    Cape Town renferme la quintessence de l’histoire du pays.
    Derrière l’indéniable sentiment d’harmonie, elle charrie son lot de contradictions et de désespérance.

    * CAP DE BONNE ESPERANCE :
    Bartholomé Diaz baptisa le Cap de Bonne-Espérance lors de son passage en 1488.
    Cette péninsule devenue réserve naturelle ouvrait en effet la route de l’Asie.
    Le Cap de Bonne-Espérance est caressé par les flots des océans Atlantique et Indien et se trouve à la jonction de courants maritimes contraires de nature à créer des tempêtes.
    Le Cap de Bonne-Espérance n'est pas le point le plus méridional de l'Afrique.

    * ROBBEN ISLAND :
    Un lieu incontournable d'un point de vue historique et émotionnel : Robben Island fut l'île-prison de Nelson Mandela où il passa près de 19 ans sur les 27 années de son emprisonnement.
    L'île cessa d'être une prison peu après l'abolition de l'apartheid et fut ouverte à la visite en 1999 après avoir été déclarée World Heritage Site.
    D'anciens détenus vous feront visiter cette prison.

    * TABLE MOUNTAIN :
    Le Table Mountain National Park s'étend sur environ 60 km, de Signal Hill à Cape Point.
    Trois sommets permettent au touriste de ne pas s'égarer : Table Mountain (plus de 1 000 m), Signal Hill (colline de 350 m d'altitude) et Lion's Head qui culmine à 670 m.
    La Table Mountain est un paradis des randonneurs : vues époustouflantes mais également présence de nombreuses variétés de fynbos.

    * JOHANNESBURG :
    Capitale financière de l’Afrique du Sud, Johannesburg est également la capitale des superlatifs : la ville la plus riche d’Afrique, les plus hauts bâtiments, les plus grandes disparités sociales, l’un des taux de criminalité les plus élevés au monde, mais aussi l’une des plus belles atmosphères paranoïaques jamais rencontrées. Johannesburg est par ailleurs riche de son passé de lutte contre l’apartheid et d’une vie culturelle intense.

    * SOWETO :
    On rencontre au célèbre Soweto (diminutif de SOuth WEstern TOwnship) situé à 15 km au Sud-Ouest de Johannesburg, l’essence de l’Afrique du Sud.
    C’est ici que s’est construite, au fil d’héroïques années, la victoire contre l’apartheid.
    Émouvante est la visite des hauts lieux du combat pour l’émancipation du peuple noir.
    Soweto est un patchwork de petits et grands quartiers traversés par endroits de voies rapides.

    * PARC NATIONAL KRUGER :
    Le Parc National Kruger est l’un des parcs les plus célèbres, les plus anciens et les plus étendus au monde.
    C’est une occasion exceptionnelle d’observer la flore mais aussi des centaines de variétés d’oiseaux, de reptiles et de mammifères.
    Cadre sauvage intact et pistes en parfait état garantissent le confort.
    Il ne reste plus qu’à rouler doucement et à être attentif aux bruissements des feuilles.
    Des réserves privées sont situées à l'Ouest du Kruger et d'autres sont isolées du parc, au milieu des champs et cultures traditionnelles.

    * SANTA LUICA :
    Santa Lucia est une petite ville posée sur une sorte de colline allongée, quadrillée par des rues bien tracées.
    Du temps de l’apartheid, elle était bel et bien une cité exclusivement « blanche », mais les choses ont changé.
    Les maisons et les villas de Santa Lucia sont entourées de jardins tropicaux à la végétation luxuriante.

    Bordeaux Saint Emilion Arcachon - 2 Jours
    dès 249 
    Bordeaux Saint Emilion Arcachon - 2 Jours

    * La Garonne :
    C'est dans les Pyrénées Espagnoles que la Garonne trouve sa source.
    Pour sa partie française, la Garonne s'étire sur 520 kilomètres.
    Avant de parvenir en Gironde, la Garonne traverse plusieurs départements du Sud-Ouest (Ariège, Haute Garonne, Tarn et Garonne, Lot et Garonne).

    * Visite sur la thématique du vin de Bordeaux :
    Les excursions dans le vignoble bordelais, par le biais des visites guidées, sont le meilleur moyen de découvrir les lieux de création des vins de Bordeaux.
    Laissez-vous conduire à travers le patrimoine viticole et architectural de la région !
    Au cours des excursions, les guides vous feront découvrir des lieux et les secrets de l'élaboration des vins de Bordeaux.

    * Saint Emilion :
    Inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, Saint Emilion est à l’origine une cité médiéval construite sur un monastère du VIIème siècle.
    Riche d'histoire elle est passée tour à tour aux mains des anglais puis des français.
    Dès l'entrée de cette petite ville, vous tomberez sur d'anciennes ruines d'un ancien couvent dominicain, de grandes murailles haut de 19 mètres ainsi que d'imposantes tours de guets.

    * Arcachon :
    Arcachon offre aux amoureux de la mer plus de 7km de plage de sable fin.
    Découvrez le plaisir de flâner le long du front de mer, de faire du shopping dans le cœur de la ville et dans les rues piétonnes, prendre un verre le soir en terrasse face au coucher du soleil sur le bassin d'Arcachon.
    Pour les amateurs de patrimoine et de vieilles pierres.

    * Médoc : 
    Au grès de vos déambulations, vous traverserez les prestigieuses appellations Médoc, Haut Médoc, Margaux, Pauillac, St Estèphe, St Julien, Moulis, Listrac et vous ne croiserez pas moins 60 Grands Crus Classés en 1855, quelques centaines de crus Bourgeois, des dizaines de crus Artisans, des caves coopératives pour le plus grand plaisir de vos yeux et de vos papilles.

    * Entre-deux-Mers :
    L’Entre-deux-Mers est un océan de vignes où toute la gamme des vins de Bordeaux est représentée.
    Cités anciennes, bastides, châteaux, moulins, lieux de visites et musées font la richesse de cette région.

    * Les Jardins Botaniques du Quai Rive Gauche :
    Le Jardin Botanique a pour vocation de donner une représentation des espèces présentes en Aquitaine ; il est composé au Sud de six jardins représentatifs des paysages de la rive gauche et de cinq jardins au Nord pour la rive droite. 

    * Le Musée d'Aquitaine :
    Le musée d'Aquitaine présente l'histoire de Bordeaux et de sa région, depuis la préhistoire jusqu'à nos jours, à travers ses collections d'archéologie, d'histoire et d'ethnographie régionale et extra-européenne. 
    "Musée de civilisation", il présente chaque année des expositions temporaires explorant des thèmes sur l'histoire et les cultures du monde.

    Suisse - Genève - 3 Jours
    dès 299 
    Suisse - Genève - 3 Jours

    * Le Jet d'eau de Genève :
    Le petit jet devient grand et atteint aujourd'hui une hauteur de 140 mètres.
    Chaque seconde, 500 litres d'eau y sont expulsés à la vitesse de 200km/h... Ainsi, ce sont près de sept tonnes d'eau qui forment cette majestueuse colonne que l'on aperçoit dès son entrée en ville.

    * Symbole de la haute horlogerie :
    L'appellation "suisse" jouit depuis longtemps d'un très grand prestige dans le monde entier en matière d'horlogerie.
    Mais il a fallu attendre 1971 pour qu'un premier texte définisse ses conditions d'utilisation .
    Il était alors prévu que toute montre équipée d'un mouvement assemblé en Suisse et emboîté en Suisse ou à l'étranger puisse arborer la dénomination "Swiss Made".

    * Le Mur des Réformateurs, un hommage monumental :
    Adossé aux anciennes murailles de la Cité, le Mur des Réformateurs ou Monument international de la Réformation  est composé d'un rempart de pierre gravé et orné de bas-reliefs, devant lequel sont dressées les statues des hommes d'Etat, pionniers ou protecteurs de la Réforme.

    * La Vieille-Ville et ses trésors :
    Une Vieille-Ville, mille trésors !
    Plus grande cité historique de Suisse, la Vieille-Ville est dominée par la Cathédrale St-Pierre, haut lieu de la Réforme.
    157 marches vous mènent en haut de sa tour pour un panorama unique de la ville.
    Perdez-vous ensuite dans les charmantes ruelles alentours.
    Chacune recèle un des nombreux trésors de l'histoire de Genève.

    * Musées uniques au monde :
    Faites des découvertes que vous ne ferez nulle part ailleurs en visitant...
    le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge,
    le Musée international de la Réforme,
    le Patek Philippe Museum,
    le Musée-bibliothèque de la Fondation Bodmer.

    * Carouge :
    Construite au XVIIIème siècle sur ordre du roi de Sardaigne pour concurrencer Genève, la Ville de Carouge est aujourd'hui une charmante cité où il fait bon vivre et offrant une multitude de services modernes, efficaces et accessibles pour toutes et tous.

    * Le Globe de la science et de l'innovation - CERN :
    Au Globe, les visiteurs peuvent à nouveau découvrir l'exposition permanente gratuite Univers de particules, qui les fera voyager dans le monde des particules, en remontant jusqu'au Big Bang.
    A ne pas manquer également, le tout nouvel espace d'exposition Microcosm, qui présente, grandeur nature, les monumentales expériences du CERN et leurs merveilles, sans compter le Large collisionneur de hadrons, et les personnes qui font le CERN.

    * Le Palais des Nations :
    L'Office des Nations Unies à Genève est le centre des Nations Unies le plus important après le siège de New York. Il est également le centre de conférences internationales le plus actif au monde.
    Ici siègent de nombreux organismes de gouvernance mondiale dans les domaines de la promotion du respect des droits de l'homme, de l'assistance humanitaire, du désarmement, de l'économie et du développement, de la science et technologie.
    Des visites commentées du palais sont organisées quotidiennement.

    Carnaval de Rio - Brésil - 8 jours
    dès 1999 
    Carnaval de Rio - Brésil - 8 jours

    * LE CHRIST REDEMPTEUR :
    Depuis 1931, une statue du Christ, les bras ouverts, veille sur la ville du haut du Corcovado, sommet de 710 mètres. On grimpe la montagne jusqu’aux pieds du sauveur pour apprécier le panorama fascinant, alliant forêt tropicale, plages, îles, océan, baie et monts verdoyants.

    * LE CARNAVAL DE RIO :
    Qui dit Rio dit carnaval !
    Durant les quatre jours précédant le mercredi des Cendres en février, les rues de la ville sont inondées de danseurs aux costumes flamboyants.
    La samba y est à l’honneur depuis 1917 et les écoles de la ville s’affrontent dans une compétition endiablée.
    Vous en aurez à coup sûr plein la vue !

    * LE PAIN DE SUCRE :
    Que vous le gravissiez vaillamment à pied ou que vous empruntiez l’impressionnant téléphérique de verre, l’important, c’est d’apprécier sans faute la vue imprenable de Rio que vous aurez du haut du Pão de Açúcar, une formation rocheuse insolite !

    * LA PLAGE DE COPACABANA :
    Un large croissant de sable de 4 km entouré par les monts verdoyants de Rio, du soleil à ne plus savoir qu’en faire, des kiosques où se procurer de quoi se désaltérer, une vue saisissante impossible à oublier.
    Copacabana, c’est tout le charme de Rio en un seul endroit!

    * LE STADE DE MARACANA :
    Maracaña n’est rien de moins qu’un lieu sacré pour les Brésiliens !
    Il a vu tant le triomphe (le 1000e but de Pelé) et la catastrophe (la défaite contre l’Uruguay lors de la finale de la Coupe du monde 1950).
    Les matchs y sont absolument spectaculaires ; ne manquez pas l’occasion d’assister à une rencontre dans cette arène historique !

    * LE QUARTIER SANTA TERESA :
    Surplombant le centre-ville de Rio, le quartier Santa Teresa a des airs de village.
    Ici, les habitants vivent dans des maisons et non dans des tours, de vieux hôtels particuliers se dressent toujours, fiers, un peu partout, et l’ambiance bohème donne un charme fou à ce presque village bien-aimé de ses habitants.

    Châteaux de la Loire - 4 Jours
    dès 249 
    Châteaux de la Loire - 4 Jours

    * Blois :
    À travers la ville, vieille de plus de 2 000 ans, vous découvrirez une histoire illustrée par un riche patrimoine : maisons à pans de bois, hôtels particuliers de la Renaissance, palais épiscopal du XVIIIème siècle, urbanisme du XIXème siècle, patrimoine industriel représenté par la chocolaterie Poulain et un patrimoine ligérien valorisé par l'inscription du Val de Loire au patrimoine mondial de l'UNESCO.

    * Jardins de Chaumont sur Loire :
    Depuis 1992, le Festival International des Jardins est un laboratoire de la création contemporaine dans le domaine des jardins et de la création paysagère dans le monde.

    * Château de Cheverny :
    Cheverny recèle bien des trésors comme par exemple la tapisserie des Gobelins du 17ème siècle présentée dans la Salle d’Armes ou encore la commode d’époque Louis XIV de style Boulle.
    Situé à 15 km de Blois et 18 km de Chambord, le château de Cheverny est célèbre dans le monde entier pour ses traditions de vénerie et son étrange ressemblance avec Moulinsart. Hergé a d’ailleurs largement puisé son inspiration à Cheverny, où une exposition permanente lui est consacrée.

    * Le Clos Lucé, Sur les pas de Léonard De Vinci :
    A l’invitation de François Ier, Léonard de Vinci s’installe au Château du Clos Lucé, vit les trois dernières années de sa vie, et se consacre à l’aboutissement de ses inventions. Prolifique et inspiré, il travaille comme ingénieur, architecte et metteur en scène, organisant pour la Cour des fêtes somptueuses.
    Dans sa résidence située à 400 mètres du Château Royal, il dresse les plans d’un château modèle pour François Ier à Romorantin et dessine l’escalier à double révolution de Chambord.
    Le Château du Clos Lucé se consacre à la découverte et à la compréhension des savoirs du Maître italien.

    * Le Château de Chenonceau :
    C'est l'un des joyaux de la Vallée de la Loire : le château de Chenonceau attire chaque année des millions de visiteurs. Témoin des grandes heures de l'Histoire, le bâtiment nécessite l'intervention d'un personnel impressionnant. Plongée dans les coulisses d'un site exceptionnel.

    * Le Château de Chambord :
    Un palais surgit au cœur des terres marécageuses de Sologne.
    François Ier, tout jeune roi, en ordonne la construction.
    Le château de Chambord n’est pas conçu pour être une résidence permanente, François Ier n’y passe que quelques semaines.
    C’est une véritable œuvre architecturale que le roi se plaît à montrer à des souverains et ambassadeurs comme un symbole de son pouvoir inscrit dans la pierre.
    Le plan du château et ses décors ont été conçus autour d’un axe central : le fameux escalier à double révolution, inspiré par Léonard de Vinci, spirale ascendante qui mène au foisonnement des cheminées et chapiteaux sculptés, sur les terrasses.

    Costa Rica - 9 Jours
    dès 1349 
    Costa Rica - 9 Jours

    * San Jose :

  • C’est sûrement ici que votre voyage débutera.
    Nous parlons de l’aéroport international Juan Santamaría, code SJO.
    Il est situé à 17 Km à l’Ouest de San José, la capitale du Costa Rica.
    Maintenant, une fois la douane passée, vos options sont les suivantes.
    Si vous devez vous rendre à San José, parce que votre hôtel s’y trouve, vous pouvez prendre le bus municipal ; ce n’est pas dispendieux du tout. Par contre avec des valises et le fait que vous devrez prendre un taxi de toute façon une fois arrivé au terminus Coca Cola... c’est à bien réfléchir.

    * Le Parc de Tortuguero :
    Il se trouve sur la côte Caraïbes du Costa Rica à 158km au Nord-Est de San Jose.
    Première chose à retenir, il n’y a pas de route qui le relie au reste du pays, donc il y a l’avion et la combinaison de l’autobus jusqu’à Limon et ensuite le bateau jusqu’au Parc. Vous vouliez vivre l’aventure avec un grand A, vous allez être servi.
    Le parc est parcouru par les Canales de Tortuguero, ces derniers ont été construits en 1974 pour permettre de relier Limon aux villages côtiers, le but étant d’utiliser des embarcations plus solides et volumineuses que les pirogues.

    * La région de Monteverde :
    Située dans le Nord du Costa Rica, elle se compose de grandes étendues forestières, couvrant de luxuriantes montagnes dont l’altitude varie de 800 à 1800 mètres. Donc pas étonnant qu’elle porte le nom de Forêt de nuages de Monteverde.
    Cette étendue de forêt vierge d’une superficie de 105 km², doit en grande partie son état de conservation à des Quakers.

    * Le parc National Manuel Antonio : 
    Il est situé sur la côte Ouest du Costa Rica à 165 Km de San José. C’est le plus petit, mais aussi le parc le plus visité du Costa Rica et malgré cela, tous ceux qui y sont allés sont unanimes pour dire que l’endroit est fantastique.
    Vous avez des plages comme on les voit au cinéma. Des capucins (les singes, pas les moines) passent à toute allure sur la plage.
    Vous verrez des pélicans plonger dans des eaux cristallines pour attraper du poisson.
    Pour des raisons de conservation la direction du parc a décidé de réduire le nombre de visiteurs à 600/jour en semaine et 800/jour les week-ends.
    Dans le parc vous trouverez des singes hurleurs, singes écureuils, les singes titís et des paresseux qui vous regarderont passer, accrochés ou couchés sur une branche. Lorsque vous serez sur la plage et peut-être même du balcon de votre chambre d’hôtel vous pourriez observer les dauphins à gros nez, les dauphins tachetés et les baleines à bosse.

    * Le volcan POAS :
    Le Parc National Poás est l’un des parcs les plus visités du Costa Rica, ceci est dû principalement au fait que le volcan Poás offre un spectacle splendide et qu’il est situé à 37 km au Nord-Ouest de San José.
    Qu’est ce qui le rend intéressant ? C’est entre autre qu’il atteint 2 708 m d'altitude et qu'il est encore très actif.
    L’autre élément est que Costa Rica étant petit il est possible par temps clair d’apercevoir à partir du belvédère, la mer des Antilles, ainsi que l'océan Pacifique et le volcan Arenal.
    Il y a des visites guidées qui vous mènent jusqu’au sommet du volcan.
    C’est à cet endroit que vous découvrirez trois cratères alignés Nord-Sud, dont deux possèdent des lacs.
    Dans le parc vous aurez accès à trois sentiers intéressants à parcourir.
    Si vous empruntez le sentier Lagune Botos, votre balade vous prendra environ 30 minutes. Vous serez entourés d’arbres couverts de lichens et de mousses en parcourant une boucle parsemée de nuages.
    Le clou de la promenade est une superbe vue du Laguna Botos, un lac d’eau froide, mais très acide.

    * Le Guanascate :
    Cette province du Costa Rica se trouve sur la côte du Pacifique dans le Nord du pays.
    Le climat est beaucoup moins humide que sur la côte des Caraïbes et on ne parle même pas des cordillères enveloppées de bandes de nuages.
    Ici on trouve des plaines arides, avec ses cavaliers et ses rodéos. La province du Guanacaste comporte de très nombreuses haciendas.
    C’est également ici que vous trouverez les volcans Tenorio, Orosí, Miravalles et Rincón de la Vieja.
    La côte abrite quelques-unes des plus belles plages du pays. Les amateurs de plongée voudront voir Playa del Coco, les amateurs de pêche sportive préfèreront Playa Flamingo.

    * Cartago :
    Elle fut la capitale du Costa Rica jusqu’en 1823, date à laquelle le transfert de titre est passé à la ville de San José.
    On y trouve le temple d’Orosí qui date de 1743.
    Nous sommes loin des côtes, ici il y a deux cordillères, la cordillère Centrale, où se trouvent les volcans Irazú et Turrialba, ainsi que la cordillère de Talamanca, avec l’imposant Chirripó, le point le plus élevé du Costa Rica avec ses 3 820 mètres d’élévation.

  • next

    demande de devis, voyage en groupe

    * Obligatoire